Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Quand la presse bien-pensante découvre les blagues mal-pensantes de feu le prince Philip

« En 1988, il a déclaré à la Deutsche Press Agentur : "Dans le cas où je serais réincarné, je voudrais que cela soit en virus mortel, pour aider à résoudre le problème de la surpopulation." » (Gala)

Décidément, la presse mainstream n’aura pas attendu le délai décent de 40 jours après la disparition du prince Philip pour l’attaquer sur son esprit mal placé. En effet, le mari de la reine Elisabeth II était expert en blagues controversées, révèle le journal régional champenois L’Union. Le prince s’en est allé à 99 ans, comme quoi la mal-pensance, ça conserve ! Message envoyé à tous ceux qui veulent vivre vieux.

 

Philou a pécho la Babeth quand elle avait 13 ans !

 

Malgré sa répugnance devant ces traits d’humour interdit par le progressisme, le quotidien a réussi à classer les affreuses blagues en trois petits tas : le tas sexiste, le tas raciste et le tas grossiste, pardon, grossophobiste. Pour Libé, il s’agit de « gaffes » (car pour le journal socialo-sioniste, on ne peut pas proférer de telles horreurs sans être malade de la tête).

Entrons maintenant dans le musée des horreurs. Commençons par les femmes, à tout seigneur tout honneur.

- À une jeune femme qui lui offre des fleurs, en 1984 au Kenya, il lance : « Merci Madame... Vous êtes bien une femme, n’est-ce-pas ? ».

- « Je me ferais arrêter si j’ouvrais la fermeture éclair de cette robe », s’amuse-t-il auprès d’un policier, en avisant une jeune femme blonde moulée dans une robe rouge zippée sur le devant, en 2012.

Passons au racisme. Là, il semble que le Philip s’en est donné à cœur joie.

- « On dirait que vous êtes prêt à aller au lit ! », lance-t-il en 2003 au président nigérian Olusegun Obasanjo, vêtu d’une tenue traditionnelle.

- « Ne restez pas trop longtemps, sinon vous allez avoir des yeux bridés », recommande-t-il à des étudiants britanniques en stage en Chine en 1986.

- « Vous vous battez toujours à coups de lances ? », demande-t-il à un Aborigène lors d’une visite en Australie en 2002.

- « Donc, vous avez réussi à ne pas être mangé ? », lance-t-il en 1998 à un étudiant revenant d’un trek en Papouasie Nouvelle-Guinée.

- À propos d’un compteur électrique vieux et défectueux lors d’une visite dans une usine écossaise, en 1999, il avance : « Il a sans doute été installé par un Indien ».

Mais Phil s’en est aussi pris à la plèbe et aux handicapés !

- Pendant la récession de 1981, il dit des chômeurs : « Je ne comprends pas : d’abord ils disent qu’ils veulent plus de loisirs, et maintenant ils se plaignent d’être sans emploi ».

- « Combien de personnes avez-vous fauché ce matin avec ce truc ? », demande-t-il à une personne en fauteuil roulant, à Londres en 2012.

- L’orchestre d’une école de jeunes élèves handicapés l’accueille en musique au Pays de Galles en 1999. Il lance aux malentendants : « Sourds ? Ca ne m’étonne pas que vous le soyez si vous écoutez ça souvent ! ».

Enfin, le pire arrive : la grossophobie, croisée avec la gossophobie !

- « Tu ne pourras jamais voler là-dedans, tu es trop gros », affirme-t-il en 2001 à un adolescent de 13 ans qui rêve de devenir astronaute.

Toute l’équipe de la Rédaction d’E&R se joint à L’Oignon et à LibéraSion pour condamner post mortem ces propos inqualifiables, qu’on va quand même qualifier de grosso-racisto-sexistes. Il manque antisémite mais on n’a pas trouvé, ou alors le prince était méfiant.

On réexplique le principe à ceux qui n’auraient pas compris : on n’a pas le droit de se moquer des personnes discriminées. Ce qui veut dire, en creux, qu’on doit se moquer seulement des personnes discriminantes ?, demande une petite voix au fond de la salle. Euh, oui, mais tu dois faire attention à ce que les personnes discriminantes, qui tiennent la justice et les médias par enchantement, n’en profitent pas pour faire des procès à tire-larigot et piquer tous tes sous ainsi.

 

L’humour imbattable de Tristan Mendès

« C’est probablement l’une des théories du complot les plus répandues au monde, et qui affirme que la famille Rothschild contrôlerait secrètement l’économie de la planète. C’est évidemment un dérivé du vieux mythe antisémite qui associe juif et argent. »

 

Par exemple, il ne nous viendrait jamais à l’idée de nous moquer de l’extraordinaire chronique du brillantissime Tristesse Mendiant sur France Inter.

En soi, ce serait drôle, mais dans le contexte actuel, cela pourrait nous coûter (trop) cher : nous ne disposons pas de la surface financière de Mediapart, par exemple, qui a les moyens de salarier l’incroyable Marine Turchi.
Donc on peut plus vanner sur rien ?, relance la petite voix. Effectivement, ni sur les discriminés ni sur les discriminants. L’humour est totalement interdit... sauf l’humour Gad Elmaleh, bien entendu, qui évite soigneusement ces deux sujets.
Mais qui tombe dans le plagiat, lance la petite voix qui commence à nous mettre dans l’embarras.

 

 

Comme quoi, mieux vaut être voleur qu’humoriste !

Ne cliquez pas là-dessus !

 






Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2704015

    Il parait qu’il vouait aussi une certaine admiration à un moustachu allemand « qui avait réussit à faire arriver les trains à l’heure »

     

    Répondre à ce message

  • Ces grandes familles qui vivent sur le dos des autres puent.

     

    Répondre à ce message

  • Il y a des livres qui reprennent ses blagues, et ca se trouve facilement, j’en ai vu a la gare de Paddington.
    ’Tout ce qui a quatre pattes et n’est pas une table, qui a deux ailes et n’est pas un avion, les chinois le mangeront’
    Il en avait sortit des bonnes. Et lui peut dire qu’il n’avait plagier personne.

     

    Répondre à ce message

  • Quand on connait le niveau extrême et terrifiant des contraintes d’étiquette et de bienséance auxquelles est soumise la famille royale du plus grand empire du monde (le Commonwealth), on imagine les blagues qu’il devait sortir dans le privé, bien à l’abri des oreilles malveillantes.
    Celles qui sont citées ici sont sûrement les plus "passe-partout". Il a dû beaucoup faire rire la reine en privé, ce qui a permis à cette dernière de tenir le coup pendant toutes ces années. En fait, son "rôle d’inutile" était probablement plus que primordial.

     

    Répondre à ce message

    • #2704344

      Était-ce le pilier de la famille ? La reine était peut-être restée très amoureuse de lui. Pouvoir vivre presque centenaire et en bonne santé est une bénédiction et la mort d’un pilier de la famille est triste surtout pour ceux qui restent, doivent prendre aussitôt les rennes et comprennent qu’ils seront logiquement les suivants sur la liste, nul n’étant immortel. Ils sont obligés d’assumer tant bien que mal et de donner le bon exemple aux enfants de la génération suivante.
      Le peuple a besoin de modèles auxquels s’identifier. Pourquoi pas une famille royale, même très loin d’être parfaite ?
      Le jeune William est celui qui m’intrigue le plus. Ainsi que son épouse.

       
  • Je suis contre la monarchie et ça me désole de voir les gens admiré et se prosterner devant des rois et reines qui de toute façon sont aux services uniquement de leurs propres intérêts et s entoure exclusivement de gens comme eux ou de puissants tout ce que je déteste !
    A notre époque ça devrait plus exister même si ils n’ont plus de pouvoir et ce qui est encore plus inquiétant c devoir les médias complètement béa devant la monarchie britannique on se demande bien pourquoi !!

     

    Répondre à ce message

    • Vous n’avez certainement aucune idée de la nature humaine.
      La société qui nous empêche de nous faire bouffer par 99% des autres êtres vivants carni/omnivores sur terre, y compris les autres êtres humains, avec une espérance de vie de 20 ans, est impérativement le fruit d’une hiérarchie, dont l’étendue et la puissance engendrent une prospérité lui étant directement proportionnelle.
      Et cette hiérarchie doit obligatoirement être incarnée tout en haut.
      Ces gens engendrent littéralement la société humaine.
      Si vous saviez ce que vous leur devez vous ramperiez devant eux comme un cafard devant un dragon.

      Et l’état du monde actuel est dû au remplacement de leur influence par celle des banquiers.
      Cessez de les comparer à l’idéal d’humanité IMPOSSIBLE que vous fantasmez et comparez le monde avec eux avec le monde sans maîtres ou avec des maîtres dont ce qui engendre leur domination est le profit, comme ça l’est de plus en plus.

      Faites attention à votre dos quand vous réaliserez la portée de ce que je vous écris ...

      Et n’allez pas me dire à la taille d’un village ou de la famille, car c’est exactement le même principe. Le Roi de la Nation - le Chef des villageois - le Père de famille.
      Tout ce qui est méthodiquement détruit par la banque hollandaise depuis à peu près 4 siècles...

       
  • Ça peut se plagier ! A déposer avant que Gad le lise !

     

    Répondre à ce message

  • La royauté a un avantage c’est qu’elle est chrétienne puisque le souverain est chef de l’Etat britannique ET chef de l’Eglise anglicane.

     

    Répondre à ce message

    • @leperigourdin

      soyons honnêtes : où et en quoi ces gens-là représentent-ils le Christ....pauvre , chaste ,bon et esprit élevé au lieu de "spirituel" de chambrée , ultra-riches , intouchables et dont la bonté est du charity business ?
      ...à la manière dont les pédophiles "aiment" les enfants... ?

       
    • Et Bergoglio est Catholique, c’est ça ?

       
    • La Reine s’est tout de même efforcée de bien remplir son rôle et son devoir, tout comme sa mère. Elle est le chef de l’Église et c’est bien.
      Il est normal qu’elle soit riche.
      Vous auriez envie d’être à sa place ou à celle de ses enfants ? Ils sont plutôt à plaindre. Ce n’est pas pour rien que les pièces rapportées des enfants et des petits-enfants tiennent difficilement le coup.
      La seule qui tienne le coup est l’épouse du Prince William. Il l’a peut-être choisie justement parce qu’elle était plus forte que les autres. A creuser.
      Vous savez ce qui s’est passé en France après la suppression de la royauté ? Et en Russie après l’exécution du Tsar et de sa famille ?
      La Reine Victoria a été une reine remarquable et Elizabeth et le Prince Philip sont ses arrière-arrière-petits-enfants.

       
  • #2704704

    Les gauchistes ont toujours eu du mal avec l’humour anglais et l’humour tout court.

    C’est normal : l’humour est la charité des vainqueurs.

    On dit toujours : la gauche est une maladie mentale.

    C’est vrai.

    Mais la cause de leur maladie, c’est le spectacle de leur connerie : voyant qu’ils sont en dessous de tout et de tous depuis toujours, ils reprochent au monde d’être au dessus d’eux.

    Aussi, le seul moyen d’être copain avec un gauchiste,
    c’est de le persuader qu’Enstein était un trisomique à côté de lui.

    Ne vous inquiétez pas, il vous croira. Surtout, s’il croit que vous êtes son inférieur ou son subordonné. Car sa suffisance est sans fond.

    Et alors, il trouvera toutes vos blagues délicieuses.

    Comme celle-ci de Mao visitant un camp de travail , s’adressant à un détenu :

    " Ne vous inquiétez pas, vous n’en avez plus pour très longtemps à rester "ici" !"

     

    Répondre à ce message

  • Le prince phiphi est une pouriture de première dans la même catégorie que biden !

    Mais les exemples données pour les dérapages de ce vieux cochon sont vraiment lamentable, j’en ai même rit, de certains.

     

    Répondre à ce message

  • Marrant le vieux......

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents