Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

Évacuons tout de suite le cas de l’humour antiraciste, qui n’est pas drôle du tout. Il est promu par les médias, il y a même des soirées intitulées rire contre le racisme, d’ailleurs organisées par les soutiens actifs d’une entité 100 % raciste au Proche-Orient, mais il ne pèse pas lourd dans l’opinion : vous n’entendrez jamais une vanne antiraciste dans un bistrot ou une soirée entre potes. Qui s’y risquerait serait regardé comme un animal bizarre, incongru, voire déplacé.

 

Coluche quand il était encore très « SOS Racisme »...

 

Les vannes racistes fonctionnent sur une hiérarchie supposée des races. Nous n’allons pas ici juger du bien-fondé des théories raciales ou antiracistes, mais de l’efficacité des humours qui leur sont associés. Pour parler crûment, les vannes anti-arabes nées dans la France des années 60 trouvent leur source dans les expatriés d’Algérie, et aussi des Français qui voyaient l’arrivée massive de travailleurs maghrébins d’un mauvais œil. Le sentiment de rejet ou d’incompréhension entre les communautés a engendré du racisme, mais aussi de l’humour. L’humour raciste n’étant pas forcément un humour de haine : cela pouvait être une forme d’acceptation comme le soulignait Coluche. En gros qu’est-ce que c’est ces Arabes qui viennent manger le pain de nos Portugais, la définition de l’assimilation à la française.

 

 

Les exemples qui suivent sont évidemment des illustrations, n’allez pas voir ça autrement. Chez E&R, malgré ce que disent les sionistes qui eux sont authentiquement racistes, de par leur religion et leur politique, nous ne sommes pas racistes, nous sommes lucides. Botter le cul à une racaille, est-ce raciste ? Pour un gauchiste oui, pour nous non, il s’agit juste de botter le cul d’un délinquant, quelle que soit la couleur de sa peau ou son origine ethnique, culturelle ou machin chose. Vous voyez la nuance ? Allez, en voiture Simone !

On remarque que l’humour dit raciste n’est pas forcément raciste, il se moque juste de caractéristiques culturelles ou traditionnelles – en les caricaturant à l’extrême – d’étrangers qui viennent ou vivent dans notre pays. C’est le cas du romantisme turc :

 

 

Parfois, la vanne cache plus ou moins une volonté de ne pas mélanger les gens, voire de les séparer définitivement dans un esprit non pas exterminationniste mais « chacun chez soi » :

 

 

On remarque qu’en France le racisme anti-arabe est beaucoup plus fort que le racisme antinoir, peut-être parce qu’il y a des Noirs en France depuis plus longtemps, et que cette différence a été globalement digérée.

 

Ce qui n’est pas le cas du nouvel humour antinoir qui est plus un humour anti-migrants ou anti-immigration de masse :

 

 

En vérité, l’humour est un marqueur double, celui d’un rejet mais aussi d’une acceptation. On se moque mais c’est une façon de dire bienvenue dans la famille, de bizuter les nouveaux entrants. Certes, ça ne résout pas les problèmes sérieux d’intégration ou d’assimilation, mais vanner quelqu’un (sauf si ça conduit à lui cogner dessus) est un signe de rapprochement. Bon, ensuite, c’est sûr, il y a vanne et vanne, vanne tendre et vanne dure, vanne empathique et vanne raide.

 

 

L’humour dit raciste n’est donc pas forcément fondé sur le racisme ou un désir de violence, il correspond parfois à une injonction en direction des peuplades différentes de se fondre dans le collectif, ou la République comme disent les gauchistes. Cela ne marche pas toujours mais la vanne, dans ce cas, sert à dénoncer ceux qui justement n’acceptent pas la France. Il s’agit alors vraiment, et de manière un peu paradoxale, d’un humour antiraciste :

 

 

Le comportement des racailles qui crachent sur la France, sur notre drapeau, mérite évidemment de se faire dénoncer en vannes. Pour le coup, c’est plus efficace qu’un discours d’un couillon de gauche immigrationniste ou d’un traître socialiste qui a besoin des voix des cités et qui se fout des conséquences sociales d’une telle concentration de gens qui ne se sentent pas vraiment français.

La dénonciation de l’angélisme gauchiste va loin, c’est pour cela que la droite identitaire associe la gauche à l’islamisme :

 

 

En face, et c’est de bonne guerre, on tente de dénigrer le nationalisme, amalgamé à du racisme :

 

 

Les gauchistes ne feront donc jamais de vannes racistes, sur les Noirs ou les Arabes, car cela leur a été interdit, mais du coup, ça les paralyse sur la réponse à donner à ceux qui détestent la France et qui y habitent pourtant. L’humour a donc un aspect correction, c’est un correcteur de différences, et la gauche préfère s’en prendre au Rassemblement national qu’aux racailles de banlieue. Attention, cela ne veut pas dire que la banlieue n’est peuplée que de racailles.

Il y a donc trois formes d’humour sur une échelle de racisme :

- un humour de rejet (celui de Renaud Camus ou d’Henry de Lesquen)
- un humour d’inclusion, même si cela n’apparaît pas au premier coup d’œil car il prend une forme critique (celui sur les joueurs pendant la Marseillaise)
- et un humour antiraciste dirigé en fait contre les Français patriotes ou nationalistes, donc un humour raciste antifrançais (on espère qu’on a été clairs dans nos explications parce que nous-mêmes on a un peu de mal à suivre).

 

 

Le bonus gratos de la Rédaction

Les trois premières familles, sur E&R :

 






Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2255643
    Le 11 août à 00:14 par ifuckcharlie
    Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

    A mon avis Ribéry, quand il jouait au foot, petit , il faisait le ballon .

     

    Répondre à ce message

    • #2255675
      Le 11 août à 01:32 par Pitchou
      Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

      @ifuckcharlie
      Mort de rire avec ta vanne sur Ribery, je suis fan de ce joueur, précision.
      Coluche disait : Vous savez pourquoi Dieu a inventé l’orgasme, c’est pour que les noirs sachent quand il faut s’arrêter

       
  • #2255734
    Le 11 août à 08:13 par El didou
    Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

    C’est marrant votre article car je discutais avec un collègue noir qui me disaient que les noirs étaient plus victime de racisme que les maghrébins car on serait plus communautaires, qu’on aurait un plus grand pouvoir économique et politique et surtout les blancs nous craignaient et faisaient pas les malins avec nous car on était plus agressifs et violents .... En somme daesh, Al quaeda et le FLN renvoyaient l’image de l’arabe tueur avec un couteau entre les dents. Et faut dire aussi qu’on était dans l’affaire Adama Traoré et Théo...

    Je vous avoue que j’ai cru a une blague au début car c’est la première fois que j’entendais ça de ma vie mais le mec etait sérieux et je lui ai expliqué quils se trompaient sur toute la ligne, que le racisme touchait tout le monde...

    En fait, je pense surtout que c’est une question d’attitude. Le gars soigner et respectable trouvera le respect ou quil aille.

    J’ai été contrôlée par les flics une seule fois dans ma vie et pourtant je suis physiquement l’archétype de l’arabe de cite et il m’arrive parfois de m’habiller en survêtement.

    Il est évident que les arabes et les noirs qui ont la dégaine des mecs de la ligue de Défense noirs ou des arabes de truands de la galère seront victime de discrimination.

    Quelques mois plus tard je me suis mis a regarder des vidéos YouTube sur des personnalités noirs qui disaient a peu près la même chose.

     

    Répondre à ce message

  • #2255770
    Le 11 août à 10:10 par La rochejaquelein
    Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

    Le racisme c’est la réaction naturelle d’une société qui ne veut pas se faire envahir, quand ce n’est pas carrément disparaître.

     

    Répondre à ce message

    • #2255831
      Le 11 août à 11:34 par Un passant lambda
      Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

      C’est peut être la définition la plus stupide du terme.

      Le racisme c’est ostraciser tout ce qui n’est pas de sa "race", mot qui est un concept farfelu au passage.
      Tout le reste c’est du bavardage de complexés haineux.

      Initile de donner des lettres de noblesses à cette tare.
      Le Blanc supremaciste du 19e siècle n’est décidément pas encore dans les poubelles de l’histoire.

       
  • #2255801
    Le 11 août à 10:55 par ifuckcharlie
    Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

    Le racisme n’existe pas puisqu’il n’y a pas de race nous dit-on . Alors il faut changer le mot, je propose " ethnicisme " ou " ethnisme " .

     

    Répondre à ce message

    • #2255924

      Oui, c’est comme les riches... ils ont toutes les raisons au monde de ne pas apprécier les pauvres.

      Exemple : le meilleur ami de mon fils à l’école, c’est un pauvre... mais il ne faut pas croire ce qu’il se dit... en vérité, c’est un enrichissement... mais moins qu’avec Charles-Henri.

      Les torchons et les serviettes ne se mélangent pas.

      C’est un jugement qui implique une neutralité et une objectivité comme tout jugement... Mais un jugement de valeur implique une subjectivité...

      Mais la pauvreté se soigne avec les moyens ?... Mais pour certains les chats ne font pas des chiens... C’est génétique, la pauvreté, en quelque sorte. Ça se vois sur ta gueule, lorsque tu es pauvre. Ça n’a pas d’importance de savoir si des races existent, ce qu’implique ce terme, puisque les racistes eux existent.

      Ps : les blagues les plus courtes sont les meilleurs... et la lourdeur du sujet fait de déni ou paranoïa fait en réalité rarement rire. Créer un malaise on est sur le territoire d’un rire sur la défensive. Faire du Coluche aujourd’hui ça n’a plus la fonction d’un rire fédérateur autour d’une finesse d’esprit.. mais utiliser un bon mot pour faire de la « politique »... Enfin, ça c’est mon avis...

       
  • #2255824
    Le 11 août à 11:23 par La Blatte
    Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

    Pourquoi Dieu a-t-il créé les noirs ?
    Parce qu’il n’avait plus assez de poils pour finir les singes.
    (ma vanne préférée de Coluche)

     

    Répondre à ce message

    • #2255946
      Le 11 août à 14:16 par Verisure
      Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

      Pas mal la blague venant d’un vanilloderme

       
    • #2256301

      C’est comme le dessin supposé être de l’humour lorsque Taubira à un corps de singe.. Dessin de Charb, c’est signé comme dirait l’autre...

      Et y’en a qui trouve ça drôle !!! C’est triste... puisque ça n’est pas drôle... c’est juste supposé transgresseur d’un interdit... Le hic.. c’est que les interdits ça ne fait plus rire... une lesbienne transgenre à barbe, enceinte de son homme homosexuel, c’est plus drôle...

      Le tee-shirt de l’équipe d’algérie avec comme sponsors la CAF, rsa, etc. est bien trouvé et aurait pu être fait par un franco-maghrébin ? Contrairement à un noir prenant la race noire pour une race de singe. Hein...

      Un supporter algérien à la double nationalité peut effectivement critiquer la France (comme n’importe quel français).. mais il y a des crétins partout et celui qui crache systématiquement sur la France tout en étant content de ses services sociaux doit être nécessairement moqué...

      Le poisson d’avril sur une femme en burqa n’ayant pas une vision à 360° même en tournant le cou... c’est vraiment marrant...
      Lorsqu’il y a un truc intelligent pas de problème...

      La banderole des identitaires, ça n’est plus une blague c’est de l’agit-prop(agande)... du marketing... ça utilise la rhétorique émotionnelle (snif, snif) et ça a besoin des « médias de masse » pour faire l’agitation des foules...

      Comme le disais Marshall McLuhan « The Medium Is The Message ».... premièrement ça n’utilise pas une communication envers les esprits individuels mais affiche deliberement une volonté de manipuler des masses !!! J’appeles ça la culture troll... pas une culture du résultat mais celle du dégât...

      Deuxièmement les identitaires sont limités intellectuellement... si tu utilise une méthode qui est assimilé à de la propagande... c’est que le but est de la propagande !!! Les mecs ciblent sans aucune honte des bas du front... des gens excédés.. sous l’influence de leur « humeurs »...

       
    • #2258126
      Le 14 août à 14:45 par Patrick Deux Verres
      Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

      @Peter
      moi ça m’fait rire !!

       
    • #2258197
      Le 14 août à 16:24 par SOS Bescherelle
      Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

      @Peter
      Quand on écrit ainsi



      Deuxièmement les identitaires sont limités intellectuellement... si tu utilise une méthode qui est assimilé à de la propagande... c’est que le but est de la propagande !!! Les mecs ciblent sans aucune honte des bas du front... des gens excédés.. sous l’influence de leur « humeurs »...




      C’est fort de café de parler de « limites intellectuelles »

       
    • #2258223

      Effectivement, c’est pour ça qu’on est là (l’analyse).

      C’est l’interdit qui fait rire... et ça ne peut être perçu comme un interdit que chez les adolescents ou les simples d’esprit.

      Pour nous autres... la peau noire des hommes n’a rien à voir avec les singes... tout comme ma peau rosée n’a rien à voir avec les cochons. Une blague facile pour les ado ou les attardés.. ou tout simplement une insulte facile.

      C’est vrai que Charb a un bon publique.... vraiment pas difficile question goût et couleur.

       
    • #2258233

      @100pseudos,
      effecivement la forme laisse à désirer... C’est comme ça les dyslexiques, c’est comme un daltonien qui ne voit pas certaines couleurs, ils ont la particularité de ne pas voir certaines fautes d’orthographe... certaines leur saute aux yeux et d’autres non. C’est donc particulièrement pénible de se relire et de s’auto-corriger. Ça les empêches de s’installer dans une routine ; une qualité qui les destinent souvent à des métiers plus que d’autres. Les choses sont bien faites, même les défauts.

      Mais rassurez moi... si l’orthographe n’y est pas.. les arguments sont intelligibles ? Et en conséquence prouvez moi qu’il n’y a pas une preuve manifeste d’être limité intellectuellement par rapport à leur utilisation de l’agit-prop et s’adresser aux masses plutôt qu’a l’intelligence des individus ; comme le travail (intellectuel) de fond sur ER qui décidément ne profite pas à tout le monde...

      Ps : il faut apprendre à défendre son point de vue, voir ses idées... si l’on est incapable mise à part geindre.. justement ER fournis en fin d’article des livres pour cultiver son esprit.

       
    • #2258288
      Le 14 août à 19:12 par commentateur anonyme
      Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

      @Peter
      Tu as une analyse digne d’un Bernard Antony ou d’un Bousquet, d’un Philippe de Villiers, du Raptor, Papacito, Conversano, de Lesquen , mais à l’envers, ça reste du même acabit, les fautes en plus
      Ton extrémisme dévoile une frustration et un mal-être
      Tu donnes un avis sur tout, en te prenant pour un philosophe, c’est du de Lesquen puissance 10
      Je pense que le dépouillement de ta pensée limitée, est une preuve de la dépossession de ta culture et de ton obsession maladive
      Moi aussi je suis dyslexique et peu cultivé, mais je ne me permet pas de donner des bons points a tire-larigot à tout le monde
      Poses toi et réfléchis à ta condition
      D’un commentateur anonyme, qui n’a pas non plus beaucoup de culture, mais qui ne joue pas celui qui en a

       
    • #2258307

      @100pseudos,
      attention dyslexique ne signifie pas crétin !!!

      Arrêtez la parlotte.. et adressez les sujets...
      Il faut vraiment être limité intellectuellement pour inonder les forums de commentaires relatifs à ses humeurs en additionnant des propos des plus bizarre.. et se plaindre ensuite de ceux qui y discute en partageant des points de vue argumentés.



      Mais taisez-voooouuuusss...



      Ps : maintenant vous n’avez peut être pas d’amis mais SVP lâchez moi la jambe ?

       
    • #2258325
      Le 14 août à 20:11 par commentateur anonyme
      Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

      @Peter
      attention dyslexique ne signifie pas crétin !!!
      Toi tu es les deux apparemment

       
  • #2256433
    Le 12 août à 03:13 par Mohamed
    Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

    La raison pour laquelle les noires sont intégrés contrairement aux arabes c’est l’islam.
    En France l’arabe représente symboliquement l’islam. Cette religion dérange, elle dérange la mafia au mains de notre pays.
    On assiste alors a une stigmatisation constante.
    La problématique ne se résume pas qu’à ce point mais tel est le vecteur idéologique

     

    Répondre à ce message

  • #2256439
    Le 12 août à 03:36 par Yannick
    Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

    J’ai regardé BANZAï hier soir avec Coluche, c’est truffé de blagues "racistes". Impossible aujourd’hui

     

    Répondre à ce message

    • #2256549

      Parce que le racisme était de l’ignorance.. et il était marrant de se moquer du déficit intellectuel..

      Aujourd’hui, il y a une mise en avant de théories racistes dans la population clairement visible sur les réseaux sociaux (avec un effet loupe grossissant toutefois). Desproges pouvait faire ses blagues anti-sémites car il n’y avait plus d’antisémites en France. Dans un cadre de renouvèlement d’une hostilité envers la communauté juive ne serais qu’en rapport avec la politique colonialiste d’Israël cela devient difficile..
      Les blagues juives, les blagues belges, les blagues contre les arabes sont plus difficiles.
      Desproges disait déjà :



      S’il est vrai que l’humour est la politesse du désespoir, s’il est vrai que le rire, sacrilège blasphématoire que les bigots de toutes les chapelles taxent de vulgarité et de mauvais goût, s’il est vrai que ce rire-là peut parfois désacraliser la bêtise, exorciser les chagrins véritables et fustiger les angoisses mortelles, alors oui, on peut rire de tout, on doit rire de tout.



      Mais pas avec tout le monde... et justement le monde change.

       
  • #2257493
    Le 13 août à 14:50 par lecteur Soralien
    Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

    J’ai de sérieux doute sur l’intégration noire sensée être meilleure que celles des maghrébins. déjà niveau natalité, celle des maghrébins est proche des Français de souche (d’aujourd’hui !!), les couples font 2 ou 3 gamins max.. la maman noire, tu la vois enceinte avec une poussette et flanquée de 3 autres gamins d’un an d’écart.

    niveau job, il n’y a aucune comparaison possible (j’en suis désolé pour nos compatriotes d’Afrique sub-saharienne). les maghrébins occupent de bons postes en science et ingénierie (rarement en RH ou en direction.. pour les raisons qu’on connait). ils sont aussi propriétaires le plus souvent et semblent bien mener leurs vies.. après il y a les racailles, minoritaires mais évidemment plus bruyantes.

    Ce qui est un peu agaçant c’est qu’on demandera toujours au Français d’origine maghrébine des "preuves" de sa foi nationale (tout en le moquant dans les caricatures de ce type).. on ne pointera pas du doigt Kevin, le petit gauchot no-border ou David qui prone un amour infini pour Israel.. ceux-là sont intouchables et pour ce dernier, impossible à caricaturer (ou alors il faut passer à la caisse).

    Sinon, tout ces problèmes sont liés à une montée sociale en panne. Lorsqu’on commence à bosser, à payer des impôts et à avoir des gosses, habiter un quartier normal.. tout rentre dans l’ordre. les maghrébins du 16émé ne posent pas vraiment de problèmes, tout musulmans qu’ils soient (et avec des cheveux crépus et de gros nez !).. bref, c’est gênant à dire mais le "gêne" racaille n’existe pas.

    Lorsqu’un musulman "normal" allume sa télé aujourd’hui que voit-il ? un Zemmour qui l’insulte en prime time, des élites de "droite" qui le caricaturent en douce pour grappiller des miettes de sondage .. on lui explique qu’il est une erreur, que sa présence en France est une erreur, que son prénom est mal choisi, erroné, que le voile de sa mère "fait chier" l’ambiance (mais que le cul de sa sœur à la plage est le bienvenu), qu’il ne sera jamais "vraiment Français" car la France de la gay pride, du mariage pour tous et des enfants pour tous est un pays catholique.. et quand un gros con des pays du golf vient avec ses 3 épouses en tenue de corbeau privatiser une boutique avenue Montaigne, la joyeuse smala est reçu avec le sourire de Delphine de la Tour-Machin, avant que le cheikh aille retrouver ses amis le soir pour des occupations plus triviales.

    A un moment donné il faut affirmer ses valeurs et définir exactement ce qu’on veut pour ce pays.

     

    Répondre à ce message

  • #2257844
    Le 14 août à 00:27 par nounou
    Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

    Pour moi le vrai et seul racisme est celui des riches envers les pauvres.

     

    Répondre à ce message

  • #2257873
    Le 14 août à 04:27 par François Desvignes
    Les 7 familles de l’humour : l’humour raciste (4/7)

    Le comble du racisme c’est de prétendre que c’est une tare.

    Car celui qui le prétend ne peut pas le prétendre sans être aussi raciste que celui qu’il accuse.

    Le racisme est en fait une qualité irremplaçable.

    Cro magnon pour l’être y a survécu.
    Et Néentherdal pour ne pas l’être en est mort.

    Après, chacun a bien le droit de choisir ses animaux de compagnie !

     

    Répondre à ce message

    • #2258115

      Je pense que le comble, c’est que votre compagne est une non-blanche.... une thaï.

      ————————

      Le racisme faudrait pouvoir le définir en premier lieu... Ce que nous savons : c’est que les premiers à utiliser le « racisme », c’est les talmudistes en prétendant que les juifs sont une race... et la meilleure sur terre.

      On pourraient penser que leur prétention à être un peuple élus serait basé sur un (bon) comportement. Et que l’amour de Dieu les concernant ne serais pas inconditionnel... MAIS, NON... ils sont de la bonne « race » : voilà tout ; bon ou mauvais, croyant ou non-croyant, c’est ça l’élection.

      Leur technique (talmudique), c’est la création de bouc-émissaires en postulant une hiérarchie des « races »... puis en orchestrant une hostilité violente envers un groupe humain qu’ils auront bien définis au préalable.... C’est par le rejet et la haine des autres qu’ils se définissent.

      Est ce que le racisme talmudique est désirable ? Faudra demander à Jésus (paix et salut sur lui) lorsqu’il reviendra...

      ps : Satan fut déchus car il a refusé de respecter Adam la création de Dieu.. tous les êtres humains sont les enfants d’Adam. Abel et Caïn...

       
Afficher les commentaires précédents