Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Que signifie le "roman national" ?

Une conférence de Stéphane Blanchonnet

Conférence audio de Stéphane Blanchonnet (président du Comité directeur de l’Action française) sur la notion de « roman national » devant le Cercle Jean-Baptiste Lynch et l’Action française Bordeaux, le 10 décembre 2016.

 

 

Retrouvez Stéphane Blanchonnet, sur E&R :

À lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1636003
    le 02/01/2017 par le réchin
    Que signifie le "roman national" ?

    Sur le tableau on voit Vercingétorix "se rendre" à César . La réalité est moins reluisante : César écrit dans son "De bello gallico" : " Vercingétorix deditur " : " Vercingétorix fut livré " . C’est à dire qu’il a été TRAHI par les siens : mais tous les manuels de l’Education Nationale affirment qu’il s’est livré pour sauver les siens : bel exemple de notre "roman national"... Souvenons-nous aussi que Jeanne d’Arc a bel et bien été VENDUE aux Anglais par les Bourguignons et que l’ignominieuse Eglise de France, qui collaborait avec les Anglais, la déclara "sorcière" afin que les rosbifs puissent la brûler . Elle est jolie l’Histoire REELLE !

     

    • #1636036
      le 03/01/2017 par Lulu
      Que signifie le "roman national" ?

      Vercingetorix, c’est le passe qui ne reviendra pas. Une France Grande et Moderne, c est une qui utilise le monde moderne...et ses elements "modernes" avec un esprit "Francais." Pour ca il faudrait 3 etapes.

      - Reprendre le pouvoir face aux Banquiers
      - Pour le spirituel c’est plus difficile...les Musulmans n’appartienent vraisemblablement pas a "l’Ideal Francais" mais "l’ideal de Islam" (habits, nourriture, rituels, maniere de penser, d’agir, niveau emotionel, musique etc...une autre culture que vin, cochons, bonne bouffe, mettre en doute, femmes liberees etc) "Idee," "Ideal" a ete malheureusement impose dans l’histoire par le sang....mais gagnee par le Chretiens et l’Eglise en France pour plus de 1000 ans. "Lideal" d’un Islam en France par des jeunes "Francais" Musulmans ne semble pas etre modere et progressiste (ou alors je reve ?). Qand il y a conflit, bien l’on choisit so camp et l’un des deux gagne. La "Laicite" ne convient plus face aux peurs de la population qui ne se retrouve plus dans l’ideal du "reve americain"... donc il leur reste "Dieu." Une sorte de "papa" qui les comprennent...Le mieux se serait un agent exterieur et nouveau qui puisse assembler toutes les Religions Monotheistes par la philosophie (Platon, Neo Platonistes,qui casse par la logique les dogmes monotheistes pour "laisser passer l’eau") , mais il devra etre Neutre, et n’appartenir a aucune d’entre elles et avoir probablement de reels pouvoirs pour faire face aux "traditionalistes" (qui ne comprennent pas que la pensee n’est pas une equipe de foot)...peut etre qu’apres la 3 eme guerre Mondiale la folie meurtriere humaine se calmera enfin face aux atrocites ?
      - Imposer une democratie directe a la Grecque par communes avec pour ideal les idee libres et progressistes. L’Etat lie ces communes par le meme ideal (pas celui des Banquier) qui est celui du bien etre mesure de la population.


    • #1636038
      le 03/01/2017 par L’étrangère
      Que signifie le "roman national" ?

      @Le Réchin,

      L’Histoire et la mémoire sont deux choses bien différentes. Quoi qu’il en soit, Jeanne d’Arc a bouté l’Anglois hors de France, elle est éternelle et immuable par ce qu’elle a accompli.


    • #1636206
      le 03/01/2017 par john
      Que signifie le "roman national" ?

      @le réchin : et évidemment, nous devrions croire votre version (ou celle du vainqueur César ?? ou votre interprétation de l’histoire de Jeanne d’Arc) plutôt qu’une autre... tout cela est évidemment purement spéculatif mais a l’avantage de révéler la pensée profonde de celui qui la livre !

      La vérité, c’est que l’histoire ancienne relève plus du mythe que de l’histoire réelle et ce n’est pas la peine de faire de la morale sur des mythes puisque personne ne connaît la réalité des faits. En parler comme vous le faites, avec une certaine pointe de mépris est une preuve de votre immaturité à ce sujet, où sont les mises en contexte et l’humilié nécessaire lorsque l’on parle d’évènements aussi anciens ? A vous lire, on dirait que vous y étiez et que vous avez perdu des proches pendant ces évènements, descendez un peu de votre perchoir, ça vous fera du bien !


    • #1636274
      le 03/01/2017 par ursus
      Que signifie le "roman national" ?

      @rechin
      l’Histoire est à l’image des hommes... le Roman National est là pour nous réconcilier avec les deux ! C’est pas plus compliqué que çà.
      La vérité des uns n’est pas celle des autres, l’Histoire est écrite par les vainqueurs, etc... Donc le Roman National DOIT être l’Histoire officielle. Me comprenez-vous ?


    • #1637949
      le 06/01/2017 par Grimm
      Que signifie le "roman national" ?

      @le réchin

      Relax... Il y a les acteurs et le metteur en scène. À chacun son cahier des charges.


  • #1636094
    le 03/01/2017 par bertin
    Que signifie le "roman national" ?

    Histoire des "vérités" élémentaires !

    Bien,bravo,beaucoup d’honnêteté et de simplicité .
    Contrepoint efficace à la vanité de nos colonisateurs.
    Il est important de replacer cette histoire dans le cadre
    général de l’Empire.
    Bref encadrons ce "roman" national par "Comprendre l’Empire"
    depuis la révolution française !
    Depuis mai 1968,nous vivons une phase de colonisation
    d’un caractère sans précédent dans notre histoire,qui vise
    clairement à un changement de population .
    Bref nous sommes les "indiens d’Amérique" ,victimes
    du même Empire !
    Il s’agit d’une vérité élémentaire et fondamentale !


  • #1636112
    le 03/01/2017 par awrassi
    Que signifie le "roman national" ?

    Les anticommunistes primaires vont enfin découvrir que le communisme est avant tout nationaliste et populaire !

     

    • #1636294
      le 03/01/2017 par ursus
      Que signifie le "roman national" ?

      @awrassi
      Complètement d’accord ! C’est pour cela que je considère que le communisme et le national socialisme sont beaucoup plus proches qu’on ne le pense... contrairement au marxisme qui est internationaliste (par essence) et petit-bourgeois (par ces héritiers modernes).


  • #1636405
    le 03/01/2017 par jjsuisse
    Que signifie le "roman national" ?

    Sur le même thème, je viens de revoir cette conférence : http://www.egaliteetreconciliation....

    Extraordinaire conférence de ER avec l’AF d’un haut niveau et plein d’humour qui qui donne une bonne idée du rôle de la monarchie française à travers les siècles : construction de la nation et protection du peuple. Donc une œuvre hautement nationale et sociale, loin de tout ce que nos élites républicaines actuelles nous vendent.
    La monarchie est, au regard de l’histoire, un combat permanent pour la survie de la France et de l’État , un combat de réconciliation et d’égalité, un combat de la droite des valeurs de de la gauche du travail, contre les intrigues de l’étranger, les coalitions en tout genre, les Empires sous toutes leurs formes.

    Pour mieux comprendre le rôle de la monarchie je conseille la lecture de l’Histoire de France de Jacques Bainville, disponible sur Kontre Kulture. Après cette lecture, il devient évident que la forme de pouvoir et d’organisation monarchique est finalement ce qui est de loin le moins pire pour l’intérêt du pays, de sa continuité historique et pour la protection de son peuple. Une action sur le temps long, une maturation patiente, faite de haut et de bas, de sursauts providentiels, et toujours dans le sens du bien commun, tout ce qui manque à nos politiciens professionnels de partis.

    Citation de Bainville : "Le peuple français est un composé. C’est mieux qu’une race. C’est une nation"
    Pour que vive la France, vive le Roy !

     

    • #1636526
      le 04/01/2017 par L’étrangère
      Que signifie le "roman national" ?

      Sublime commentaire, mais je crois savoir que la monarchie Française n’était malheureusement pas à l’abri des intrigues de l’étranger. L’omniprésence des italiens par exemple...Ils n’ont pas toujours fait du bien à la Monarchie de France, même si leur apport à notre culture, et à la culture Européenne d’une manière générale, fut magistral. Disons qu’ils se servaient grassement au passage, non ?


    • #1636805
      le 04/01/2017 par jjsuisse
      Que signifie le "roman national" ?

      Lorsque je parle des intrigues de l’étranger, je fais plutôt référence aux forces de l’étranger, ennemis de la construction de la France et de son unité. Cette unité lorsqu’elle est rompue à l’intérieur permet au parti de l’étranger de jouer ses intrigues. C’est une constante dans la construction de la France depuis les Capétiens, depuis 1000 ans donc. La monarchie n’a eu de cesse de combattre les féodalités en tout genre, de toutes époques, lesquelles empêchent toute forme d’unité permettant un État fort en haut, et une liberté du peuple réel en bas. D’où un besoin urgent de réconciliation nationale. Aujourd’hui le parti de l’étranger est beaucoup plus puissant qu’il ne l’a jamais été et il cherche notre division pour mieux asservir et dissoudre notre nation et le peuple qui la compose.
      Pour revenir sur votre commentaire, en effet, la monarchie n’est pas la forme ultime d’organisation qui ne comporte aucun défaut sans jamais n’avoir produit d’erreurs. Mais l’analyse historique nous enseigne que la monarchie a fait la France et sa civilisation alors que la République consomme cet immense patrimoine matériel et moral, souvent au profit d’un universalisme idéologique.
      La monarchie n’est pas une fin en soi, mais un moyen politique. La seule fin du politique est l’intérêt général. La monarchie apparait comme le moyen le plus sûr de le servir, de l’atteindre. Le monarque héréditaire en est le gardien.
      Et cela n’empêche pas la liberté d’organisation en bas, liberté du pays réel, au travers de représentants des métiers, de provinces et de terroirs, de son organisation communale, de corps des métiers, de corporations, d’entreprises, d’industries etc... Monarchie ne signifie pas fin de l’élection. Au niveau des représentations (communales, des métiers, corporations, sociales etc) l’élection doit se faire. Il s’agit pour ces élus de servir avec un fort sens du bien commun. Les partis politiques n’y ayant plus qu’un rôle éducatif, de conscientisation politique, sans enjeux de pouvoir.
      l’État fort en haut s’occupant de ses fonctions régaliennes en assurant la continuité historique dans l’intérêt général.


    • #1636897
      le 04/01/2017 par L’étrangère
      Que signifie le "roman national" ?

      Bonsoir JJ Suisse,

      Effectivement, la démocratie en France existait sous la Monarchie :

      Avant la révolution française , elle s’exerçait à l’intérieur des corps sociaux corporatifs. C’est une démocratie qui a duré 7 siècles. Les révolutionnaires la firent abolir définitivement dans leur schéma le 4 août 1789, en abolissant les corporations par la suppression des privilèges et des provinces.

      Finalement le peuple a plus perdu le 4 août que la Noblesse...Et on voit le résultat aujourd’hui ! La république règne à présent sur un territoire au frontières floues, aux peuples mouvants, sans monnaie nationale , sans souveraineté, sans identité véritable, soumise aux mondialistes. La République s’est donc définitivement coupée du peuple de France.

      Il est aujourd’hui important de redonner la parole au Roi. La tradition dans ma famille veut que l’on lise chaque année le Testament du Roi Louis XVI.

      C’est un texte splendide, empreint d’une profonde piété et d’un profond amour pour les Français. Quelques jours après la décapitation du Roi, les Révolutionnaires arrêtaient et tuaient les Français qui étaient en possession de ce texte magnifique écrit par le Roi à la Tour du Temple le 25 décembre 1792.

      Je vous invite tous à lire le testament de notre Roi.

      Merci jj Suisse.


    • #1637543
      le 06/01/2017 par jjsuisse
      Que signifie le "roman national" ?

      Merci à vous, je prendrai le temps de lire le testament de Louis XVI.

      Le pire socialement, toujours sous couvert d’égalité citoyenne, était la loi Le Chapelier en juin 1791, avec l’interdiction des associations professionnelles.
      Voici : " Les citoyens d’un même état ou profession, les entrepreneurs, ceux qui ont boutique ouverte ne pourront, lorsqu’ils se trouveront ensemble, se nommer ni présidents, ni secrétaires, ni syndics, tenir des registres, prendre des arrêtés ou délibération, former des règlements sur leurs prétendus intérêts communs ".
      Une des belles œuvres de la révolution, et de la république qui suivra avec son nouveau calendrier et ses semaines de 10 jours, sans dimanche, sans jours fériés... Tout cela est très social et proche des intérêts du pays réel.
      La monarchie est beaucoup plus protectrice pour le peuple, donc plus sociale que les républiques. L’histoire qui est enseignée aujourd’hui oublie de le rappeler.
      Mais comme ce sont les vainqueurs qui écrivent (ré-écrivent) l’histoire...

      A bientôt l’Etrangère et merci à vous pour cet échange


    • #1638284
      le 07/01/2017 par Horong
      Que signifie le "roman national" ?

      Il est étonnant de parler de liberté réel et de démocratie sous la Monarchie, quand on sait que le peuple n’avait pas son mot à dire sur une question fondamentale comme … les impôts.
      On parle de liberté réel en oubliant de mentionner l’absence de liberté d’expression, puisque la censure était généralisé. Aucun écrit ne pouvait être publié sans avoir reçu l’aval des rois.
      Liberté religieuse ? Oui, les protestants sont allés en Hollande et en Suisse pour le climat sans doute ?
      Liberté au sens premier du mot ? C’est oublié que tout les rois de France depuis Louis XIV ont accepté le code noir et l’esclavage dans notre ordre juridique. De Louis XIV à Louis-Philippe, aucun roi de France n’a abolit l’esclavage, ni même le code noir qui impose la mutilation voir la mort pour l’esclave visant la liberté.
      Liberté d’expression et esclavage ne font pas partie des thèmes de prédilections de ceux qui veulent défendre la monarchie..et on comprend aisément pourquoi…d’autant plus que cela va de paire avec la défense du christianisme qui a fait de l’obéissance de l’esclave une prescription divine faisant dire à Bossuet que s’opposer à l’esclavage c’est s’opposer à l’esprit sain s’exprimant par la bouche de Saint-Paul. A quand une conférence de Marion Sigaut ou de l’Action française sur ces sujets ?


    • #1638289
      le 07/01/2017 par Le Pen, vite !
      Que signifie le "roman national" ?

      @horong

      Ton commentaire est empreint d’anachronisme qui consiste à juger une époque passée comme s’il s’agissait de l’époque présente. C’est un peu puéril. Malgré cela, on peut dire que les impôts et taxes étaient beaucoup moins élevés sous la monarchie qu’aujourd’hui où l’État prélève plus de la moitié des revenus des foyers. Et il y avait plus de liberté d’expression qu’aujourd’hui où il est interdit de penser sur certains sujets historiques utilisés par le parti de l’étranger pour se maintenir en place en France. Quant à l’esclavage, il n’y en avait pas dans la France monarchique. Et dans l’Antiquité, savais-tu qu’un esclave pouvait devenir enseignant ou ministre et être plus riche que des citoyens libres ? Si ta seule vision de l’esclave est le Négre des champs de coton américains ou les galériens enchaînés et fouettés quotidiennement, il va falloir étudier un peu plus sérieusement la question.


  • #1636580
    le 04/01/2017 par Le Meur
    Que signifie le "roman national" ?

    Bonjour et bonne année à Egalité et Reconciliation
    Notre roman national participe bien aux origines de la France ,d’abord appellée la Gaule Tapez "Jérusarennes" pour y retrouver nos racines et se les réapproprier en ces temps où tout est fait pour nous les arracher
    " J’assume tout ,de Clovis à Robespierre " Bonaparte
    " Pour moi , l’ Histoire de France commence avec Clovis" De Gaulle