Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Quenelle, le retour !

De la crise de l’autorité publique à l’État policier

Le contraste est saisissant et il résume à lui seul la politique de sécurité suivie par le gouvernement  : tolérance zéro pour la contestation politique, tolérance maximale pour la délinquance contre les personnes et les biens.

Le « message de fermeté » porté par Manuel Valls lors de sa visite à Moirans, deux semaines après les violentes émeutes qui ont agité la ville, a bien été présent mais pas là où on l’attendait. Alors que celles-ci n’ont donné lieu à aucune interpellation, faisant pourtant de lourds dégâts (pas moins d’une trentaine de voitures incendiées dont certaines jetées sur les voies SNCF, la gare ainsi qu’un restaurant dévastés, la chaussée gravement endommagée) un jeune homme ayant fait le geste de la quenelle au Premier ministre lors de son déplacement a été interpellé peu après par la gendarmerie. Poursuivi pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique, il encourt une peine de six mois de prison et 7.500 euros d’amende.

 

 

Dans un précédent article, nous avions déjà relevé ce qui semble faire l’originalité de la politique de sécurité du gouvernement actuel : une réduction drastique des libertés publiques sous couvert de guerre contre le « terrorisme » – notion bien élastique qui tend à recouvrir une bonne partie de la contestation sociale – s’accompagnant d’une impuissance manifeste sur le front de la sécurité des biens et des personnes. Cet épisode en est la parfaite illustration.

Polysémique et ambigu, le geste de la quenelle est avant tout un bras d’honneur contre les élites en tout genre. Dans le cas présent, son caractère irrévérencieux est d’ailleurs revendiqué par l’auteur du geste pour qui c’est avant tout « un acte d’opposition politique », a expliqué Jean-Yves Coquillat, procureur de la République à Grenoble. Si la contestation politique reste admise, elle trouve rapidement ses limites avec ce bras d’honneur. Une question vient alors, pourquoi tant de haine ?

 

 

Deux ans après l’affaire de la quenelle, Manuel Valls ressert les plats. L’acharnement du ministre contre ce geste ne faiblit pas, en dépit de son caractère flou. Geste antisystème ou antisémite ? provocation potache ou salut nazi maquillé ? Signe de cette confusion, une proposition de loi pour pénaliser la quenelle en l’assimilant à un geste antisémite n’a jamais été votée en raison d’obstacles juridiques. Reste alors la stratégie du contournement : criminaliser le geste en l’assimilant à quelque chose d’autre que ce qu’il prétend être. Affaiblir coûte que coûte la contestation politique vaut bien un coup de force juridique… Retour sur quelques épisodes de la guerre menée par le pouvoir socialiste contre ce geste d’insoumission.

 

La quenelle fait tache d’huile

À l’origine du psychodrame médiatique de la « quenelle », une lettre de dénonciation : celle qu’Alain Jakubowicz, président de la LICRA, adresse au ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian début septembre 2013 pour réagir à une photographie représentant deux militaires français faisant le geste de la quenelle devant une synagogue. Ce terme à l’origine réservé aux « initiés » adeptes de Dieudonné – une marque « quenelle » est même déposée à l’Institut National de la Propriété Intellectuelle par Noémie Montagne, la compagne de l’humoriste – est rapidement popularisé à la faveur de ce feuilleton médiatico-juridique.

Pour Alain Jakubowicz, le sens du geste est clairement antisémite : il constitue à la fois « un signe de ralliement à Dieudonné » et « un salut nazi inversé signifiant la sodomisation des victimes de la Shoah ». Pour les avocats de Dieudonné, il s’agit au contraire d’un « geste humoristique inventé par Dieudonné et qui correspond tout simplement à un bras d’honneur détendu signifiant je vous ai bien eu ou vous m’avez bien eu, dans un esprit farce » (Interdit de rire).

Lire la suite de l’article sur bourgoinblog.wordpress.com

La quenelle la plus chère de l’histoire :

 

Voir aussi, sur E&R :

Pour Noël, offrez un polo avec Kontre Kulture :

Défendre la liberté d’expression avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1316139
    le 12/11/2015 par Gourmet
    Quenelle, le retour !

    Il est temps de passer au rouleau de printemps !
    ... Mais on risque de voir des fermetures administratives des restaurants asiatiques : /


  • #1316161
    le 12/11/2015 par Edouard
    Quenelle, le retour !

    Respect au jeune. J’aurais aimé voir la gueule de “Merde comme meme !”
    Attention la Ripouxplique est en danger, les citoyens ne rampent plus devant leurs bourreaux.


  • #1316162
    le 12/11/2015 par Ludvik
    Quenelle, le retour !

    Valls est à la botte du Crif qui lui même a décrété que la quenelle était antisémite et la Justice française en est même rendu à condamner des gens pour un geste qui ne figure même pas dans les interdictions pénales requis par ce même code.
    On est donc, comme le dit si bien Soral, dans une dictature qui ne dit pas son nom et qui est de plus en plus visible, la dictature du Crif et associés.
    Pourquoi le Crif veut il imposer sa loi sur la Républiqe Française ? pour le bien du peuple français ?
    Pays de la liberté d’expression .... par contre faire un bras d’honneur relève du pénal ...
    Ce qui me navre, c’est que je m’habitue à ce que l’on me prenne pour un con et mon espoir de révolte s’en va de jour en jour.
    Je ne sais pas quelle sera la forme de la Révolte à venir, mais elle viendra ... avec ou sans moi.


  • #1316209
    le 12/11/2015 par goy pride
    Quenelle, le retour !

    Quelle que soit la signification exacte de la quenelle punir légalement quelqu’un pour avoir fait un geste qui en soit n’a rien d’obscène (c’est pas comme si le mec tenait sa bite dans sa main en public) est une aberration digne d’un système totalitaire de roman de science-fiction...

     

    • #1316439
      le 13/11/2015 par awrassi
      Quenelle, le retour !

      Nu, le sexe dans les mains, tu serais poursuivi pour attentat à la pudeur ... Pour les seins à l’air, par contre, tu ne risques rien, vu que cela aide à bronzer : le blanc, c’est moche comme tu sais ! On vit dans un monde de fous et de cons. Nous sommes les cons !!!


    • #1316984
      le 13/11/2015 par Anonyme
      Quenelle, le retour !

      Sure et dominateur… Dixit De Gaulle…


  • #1316256
    le 13/11/2015 par léopold
    Quenelle, le retour !

    Magnifique quenelle....


  • #1316367
    le 13/11/2015 par Ben
    Quenelle, le retour !

    C’est sûr que la barquette de quenelle qu’il avait mangé d’un coup d’un seul l’a rendu indisposé à ce délice culinaire.


  • #1316376
    le 13/11/2015 par GauldeDorak
    Quenelle, le retour !

    Tu casses, tu brules, tu bloques une route nationale, tu caillasses —> t’es en liberté
    Tu casses, tu souilles à poil un lieu de culte —> t’es blanchi par la justice
    Tu fais une "quenelle" —> t’es interpellé , tu risques une condamnation et une amende !

    Quelle logique dans tout ça ?

     

  • #1316395
    le 13/11/2015 par dixi
    Quenelle, le retour !

    Mr Valls est déjà ridicule sans se rendre encore plus ridicule .Quant on voit le pays dans quel situation il se trouve ,et que se Monsieur se bat comme un chat maigre pour une quenelle ,la fonction de 1er ministre est tombé bien bas.La France est en danger ,nous sommes envahi par la quenelle ,planquez vos miches ,ça va saigner,Mr Valls va nous libérer de cette imposture diabolique. J’espère que je vais me réveiller un jour. Nous vivons de grands moments .

     

    • #1316463
      le 13/11/2015 par Cyrilderio
      Quenelle, le retour !

      Il met la barre haute pour la quenelle d or !!


  • #1316457
    le 13/11/2015 par SauceMafé
    Quenelle, le retour !

    Quenelle d’or 2015, bravo ! c’est mérité.

     

  • #1316547
    le 13/11/2015 par Thôz
    Quenelle, le retour !

    Quenelle d’or !!!!


  • #1316693
    le 13/11/2015 par zenatt
    Quenelle, le retour !

    Quenelle remarquable, chapeau à son auteur, et quel plaisir d’avoir entendu, en visionnant le reportage, les "el blanco" surgir de la foule des insolents dont beaucoup portaient fièrement le bonnet "au dessus c’est l’soleil" ...


  • #1316727
    le 13/11/2015 par Bacillus
    Quenelle, le retour !

    Cette quenelle est absolument magnifique ! On arriverait presque à sentir la fluidité du mouvement, le tout couplé à une crampe de niveau 5.... C’est minimum une nomination.


  • #1316781
    le 13/11/2015 par Jojo
    Quenelle, le retour !

    C’est par ce totalitarisme de détail insignifiant que l’on affaiblit la crédibilité et l’autorité de l’état, qui n’est pas là ou elle devrait être.(l’autorité)

     

  • #1317914
    le 14/11/2015 par MagnaVeritas
    Quenelle, le retour !

    Normalisation du crime, criminalisation du normal.

    « Il vaut mieux être normal qu’anormal. »
    F. hollande


  • #1321180
    le 17/11/2015 par la paix soit entre nous
    Quenelle, le retour !

    c’est marrant, dans "Adam et Eve" de Pierre PERRET :
    "[...] Dieu lui dit alors
    Ça c’est un peu fort
    J’t’en donne comme ceci
    Dit-il montrant avec son doigt
    Et t’en veux comme cela
    Dit-il en mesurant son bras [...]"

    Pour moi le fait de mesurer son bras n’a rien de contestataire ...
    de même que pour le capitaine Haddock, se mettre le doigt dans l’oeil jusqu’au coude ou à l’homoplate relève d’une tromperie.

    En France n’en déplaise aux polémistes, le bras est une unité de mesure, comme la coudée ou le pouce en d’autres temps.

    En l’occurence, prendre la longueur d’un bras dans le fondement comme le suggère Dieudonné peut se révéler fort douloureux.

    Le soucis que je vois dans la quenelle, c’est le réveil de la jeune génération qui trouve là un signe de raliement contre ses gouvernants. Et quand le bon peuple de France voit ses impôts augmenter aussi vite que la dette, il est justifié à s’imaginer se faire mettre par ses dirigeants.

    Maintenant si Valls n’avait pas fait tant de publicité à Dieudonné et sa quenelle, personne n’en eut jamais rien su.


Commentaires suivants