Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Qui est Aymeric Chauprade ?

Par la revue Faits & Documents

Portrait publié dans le revue Faits & Documents n° 426 (du 15 décembre 2016 au 15 janvier 2017).

 

Carbonisé. Celui qui devait sa renommée universitaire aux puissants réseaux maçonniques de la Défense se vivait en pygmalion de Marine Le Pen et se voyait déjà ministre des Affaires étrangères en 2017. En quelques mois, ce géopolitologue flamboyant et flambeur s’est brûlé les ailes en trahissant un à un ses engagements, ses amis et ses alliés. Aujourd’hui, portant sa trahison comme carte de visite (« Je sais tout sur le FN, je n’ai pas dévoilé toutes mes cartes »), Aymeric Chauprade erre désespérément au Parlement européen et tente depuis quelques semaines de se rallier à François Fillon, non sans avoir précédemment fait de grossiers appels du pied aux sarközystes.

 

« Ma tête dépassera toujours. Je suis un homme libre, ce qui ne veut pas dire que je suis un homme déloyal. »

Aymeric Chauprade, Le Monde, 10 juin 2015

 

Aymeric Chauprade est né le 13 janvier 1969 à La Ferté-Bernard (Sarthe). Au terme d’une enfance passée à Thomery (Seine-et-Marne), banlieue bourgeoise à la lisière de la forêt de Fontainebleau, il rejoint, en 1988, la taupe du lycée Louis-le-Grand. N’ayant pas intégré d’école d’ingénieurs, il obtient par équivalence une licence de mathématiques à l’université Paris-Diderot-Paris-VII (1991), puis un diplôme en communication et ressources humaines à Sciences Po Paris (1993). Éclectique, il passe ensuite un DEA de droit international à l’université Paris-Descartes (1996) où il soutiendra sa thèse sous la direction d’Edmond Jouve sur « La géopolitique : genèse d’une science politique, déterminants et modèles explicatifs » en 2001.

Parallèlement, il s’est placé sous l’aile du géo­politologue François Thual, avec qui il a signé chez Ellipses, en 1999, un remarqué Dictionnaire de géopolitique. États, concepts, auteurs. Dignitaire maçonnique, François Thual l’a parrainé deux ans plus tôt au sein de la loge La Lyre de Salomon n° 829 de la Grande Loge nationale française (GLNF), où il a été initié le 23 mai 1997. Figure de la maçon­nerie française, son deuxième parrain, Marcel Laurent, Grand Maître provincial des Dom-Tom de l’obédience, a fondé et présidé la Grande Loge des cultures et de la spiritualité (GLCS) suite à son départ précipité de la GLNF en 2003 avec quinze hauts gradés de l’obédience, dont François Thual, qui devien­dra Grand Maître d’honneur de la GLCS, puis Grand Maître national de la Grande Loge mondiale de Misraïm (GLMM), rejointe en 2011.

Cette appartenance maçonnique sera un véri­table accélérateur pour sa carrière universi­taire : encore doctorant, il a enseigné à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne, au Collège interarmées de défense (CID) à partir de 1999, puis, a hérité du cours de géopolitique de son men­tor, en 2002. En 2001, il a signé Géopolitique. Constantes et changements dans l’Histoire (Ellipses) et fonde la Revue française de géo­politique, toujours aux éditions Ellipses, où il dirige plusieurs collections : « Grands enjeux », « Taupe-Niveau », « Référence géopolitique », etc. Chargé de cours en histoire des idées politiques à l’université de Neuchâtel (Suisse) à partir de 2003, conférencier en géopolitique au Collège royal de l’enseignement militaire supérieur (CREMS) au Maroc, son travail « s’inscrit dans la continuité des travaux de François Thual, dont il est le disciple et du général Pierre-Marie Gallois. Aymeric Chauprade se réclame d’une nouvelle école française de géo­politique, s’inscrivant dans le courant réaliste, qui prône avant tout un retour à la realpolitik, à une discipline dé-idéologisée » (Wikipédia).

Une vision et des analyses qui en ont fait, à juste titre, un conférencier apprécié des diffé­rents cénacles de la droite de conviction. En janvier 1999, il présente « Une nouvelle géo­politique de l’Europe » à l’Institut d’Action française (IAF). Aussi, l’Action française, dont il a été membre du comité directeur entre 2006 et 2007, le présente comme un de ses « fleurons » (L’Action française, 7 juillet 2011). Le 12 novembre 2001, on le retrouve lors d’un débat sur « Les causes et les conséquences des attentats du 11 Sep­tembre » à l’Institut universitaire Saint-Pie-X, en juin 2002, dans Français d’abord !, le magazine de Jean-Marie Le Pen, etc. Le 2 février 2005, Michel de Rostolan lui remet le prix Renaissance à l’occasion du 35e anniversaire du Cercle Renaissance. Quelques jours plus tard, Aymeric Chauprade fait encore une inter­vention remarquée sur « Le Choc des civilisations est-il inévitable ? » au congrès des Cercles de Tradition organisé à la Maison de la Mutualité à Paris. Invité régulier sur Radio Courtoisie, il signe quelques articles dans l’excellente revue L’Afrique réelle de Bernard Lugan et rejoint le comité de rédaction de L’Indépendance de Paul-Marie Coûteaux. Il est également inter­venu en 2003 lors de la XIXe université du Club de l’Horloge, à l’université d’été 2007 de Renaissance catholique sur « Le natio­nalisme est-il un péché ? », etc.

Celui qui se présente comme « patriote gaullien » passe alors pour avoir conseillé Philippe de Villiers sur la politique étran­gère lors de la guerre américaine contre l’Irak en 2003. N’ayant pas réussi à obtenir une investiture aux élections européennes de 2004, Aymeric Chauprade se rapproche finalement de Jean-Marie Le Pen à partir de 2006, au terme d’une période de tension avec Guillaume Peltier, dont il désapprouve alors les positions sionistes.

Contributeur à La Nouvelle Revue d’his­toire fondée par Dominique Venner, Aymeric Chauprade tentera d’en prendre la direction suite au sacrifice de ce dernier le 21 mai 2013 : « Pour mettre fin au grand remplacement, à la dormition européenne, à l’écrasement des valeurs familiales et des fondements de notre civilisation, le temps du grand soulèvement est venu. J’ai entendu ton appel Dominique. » Mais dans une lettre, le « Samouraï d’Occident » avait répudié celui qu’il avait jadis estimé.

Signataire de la pétition des Amitiés fran­co-irakiennes pour la libération de Tarek Aziz en 2005, Aymeric Chauprade signe aux Éditions Chronique (groupe Média- Participations) Chronique du choc des civi­lisations, où il présente les théories non-conformes sur les attentats du 11 septembre 2001 :

« L’onde de choc n’a pas pu provo­quer l’effondrement […] Seule une démoli­tion contrôlée par des explosifs permet d’obtenir un effondrement aussi rapide et parfait. […] Comment une telle conspira­tion n’a-t-elle pas pu être démasquée dans un pays où tant de contre-pouvoirs peuvent jouer ? »

Un pavé dans la mare qui lui vaudra une dénonciation pour complaisance envers les « théories conspirationnistes » par le vigi­lant Jean Guisnel, le 4 février 2009, sur le site Internet du Point. Alors en déplacement pour un cours aux officiers de l’armée marocaine de Kenitra, Aymeric Chauprade apprend, le lendemain même, la décision expresse du ministre de la Défense Hervé Morin d’annuler ses cours au Collège interarmées de défense (CID). C’est le général Vincent Desportes, directeur du CID, qui lui signifiera son renvoi le 6 février 2009, ainsi que l’annulation de ses interventions dans les organismes divers relevant du ministère de la Défense (IHEDN, École militaire de spécialisation de l’outre-mer et de l’étranger (EMSOME), Centre d’études stratégiques aérospatiales, etc.). En mai 2009, avec le non renouvellement de ses vacations à l’univer­sité de Neuchâtel, Aymeric Chauprade se retrouve sans enseignement.

Victime d’un Berufsverbot, l’universitaire livre, sans filtre, sa vérité dans un entretien fleuve accordé à l’été 2009 à la revue Réfléchir & Agir :

« Les réseaux pro-améri­cains et pro-israéliens attendaient patiem­ment un faux pas de ma part. Surtout après ma prise de position sur le Livre blanc, mon refus de voir l’armée française transformée en milice de supplétifs au service du mon­dialisme américain […] Au Figaro maga­zine, ma critique de l’immigration et ma défense de la civilisation, ça passait plutôt bien, mais quand ils se sont aperçus que mon Europe à moi était vraiment euro­péenne et que je cherchais autant à libérer de l’invasion islamique que de l’emprise sionisto-américaine, alors les choses sont devenues plus compliquées […] J’espère faire sanctionner M. Morin car je peux com­prendre qu’un homme qui a des idées diffé­rentes des miennes soit à la tête du ministère de la Défense, mais je ne digère pas l’idée qu’un petit télégraphiste de Washington et Tel Aviv ait pu y être placé. […] Pour les États-Unis, l’islamiste est le nouvel ennemi permettant de justifier son emprise sur l’Europe et sur une large partie du monde : pour Israël, la guerre contre l’is­lamisme tue médiatiquement sous les râles des Palestiniens écrasés sous les chars et les bombes. Voilà pourquoi le 11 Septembre est un coup d’État contre la multipolarité. »

Mais c’est probablement via ses réseaux maçonniques qu’il devait trouver une juteuse manne financière comme « consultant interna­tional » auprès du très pro-américain président de la République dominicaine, Leonel Fernández Reyna. Il lance en parallèle le site Internet Realpolitik.tv et dispense officieusement ses conseils à Marine Le Pen, qu’il alimente en notes, et réalise le volet « poli­tique étrangère » de son programme présidentiel de 2012.

Installé à Vienne, divorcé d’une Libanaise musulmane, remarié à Clémence Tosseri, ce père de quatre enfants s’affiche, le 14 sep­tembre 2013, pour la première fois aux côtés de la présidente du FN à l’université d’été du parti. Indirectement, il œuvre à l’organisation d’une rencontre entre Marine Le Pen et les autorités russes, qui le reçoivent à la Douma le 13 juin 2013, ou encore au Club Valdaï trois mois plus tard. En janvier 2014, propulsé tête de liste FN pour les élections européennes dans la circonscription Île-de-France, Aymeric Chauprade est officialisé dans ses fonctions de conseiller et devient responsable de la fédération des Français de l’étranger.

Dès l’automne 2013, quand il a été assuré d’obtenir l’investiture, Aymeric Chauprade a pris soin de limiter ses apparitions sur le site Internet d’Égalité & Réconciliation, demandant toutefois l’appui de ses militants à Alain Soral au cours d’un dîner organisé à sa demande par Emmanuel Ratier.

 

JPEG - 141.7 ko
Quand Aymeric Chauprade répondait personnellement aux inter­nautes d’Égalité & Réconciliation, le site Internet d’Alain Soral

 

Toujours à la marge du Front national, il a discrètement enchaîné les réunions publiques, apparaissant à la Fête du livre de Renaissance catholique en décembre 2013 ou encore à Synthèse nationale en février 2014, etc. : « Si j’avais votre âge, je ferai la même chose », lui lancera admiratif Philippe de Villiers, lors d’une entrevue un mois avant les élections. Après une campagne marquée par de nom­breux articles de délation dans la presse de gauche (Mediapart, Le Canard enchaîné principalement), celui qui a finalement pris sa carte du FN au mois de mars voit sa liste arriver en deuxième posi­tion, avec 17 % des suffrages. Élu député européen, désigné chef de délégation à Strasbourg, il bénéficie alors de toute la confiance de Marine Le Pen, qui le charge des négociations pour la constitution d’un groupe politique européen. Flamboyant, flambeur, celui que l’on surnomme « L’Ambassadeur », est alors convaincu que son ascension est inéluctable. Volontiers vantard, ce bavard se répand partout sur sa grande complicité avec Marine Le Pen, se voit déjà n° 2 du parti et se rêve au Quai d’Orsay en 2017.

 

JPEG - 277.8 ko
Fait rarissime, la diffusion d’un tel document à une époque où Aymeric Chauprade occu­pait la tête de liste Front national en Île-de France lors des élections européennes était-elle un rappel à l’ordre des « frères » ? Lorsque cet « avis de cérémonie » a « fuité » sur Internet en février 2014, Minute (9 juillet 2014) avait affirmé que le document était un faux et qu’Aymeric Chauprade n’était pas franc-maçon. Pourtant, lui-même ne s’en cachait pas et son nom apparaît bien sur cette liste des frères actifs de la loge datant de 2001.

 

 

Mais pour des raisons relevant d’une conjonction entre son côté viveur et de solides attaches maçonniques, Aymeric Chauprade allait bientôt être frappé d’une étrange forme d’amnésie, entraînant un revirement idéologique à 180 degrés. Dans un numéro d’équili­briste cachant une soumission au politiquement correct, il publie sur son blog, le 11 août 2014, un article fleuve intitulé « La France face à la question islamique : les choix crédibles pour un avenir français », une tonitruante tribune où il renie, sans toutefois l’assumer claire­ment, la totalité de ses écrits antérieurs, appelant notamment à :

« refuser l’idéologie et les constructions intellectuelles simplistes lui désignant un ennemi mondialiste imaginaire contre lequel il faudrait mener une révolution mondiale. Israël n’est pas l’ennemi de la France. La France n’a aujourd’hui qu’un véritable ennemi : le fondamentalisme islamique sunnite. [...] À moins donc qu’il ne soit gouverné par un antisémitisme obsessionnel, un patriote français ne peut chercher à former, contre Israël, et avec l’extrême gauche pro-palestinienne, la racaille de banlieue et les islamistes, une alliance à la fois contre-nature et sans issue politique. [...] la cause palestinienne est devenue une cause islamiste [...] Un pan entier et important de la population de nationalité française d’origine ara­bo-maghrébine et musulmane n’est plus seulement antisioniste, il est antisémite. »

Si la « note Chauprade » exacerbe les divisions profondes au sein du camp national, le texte est perçu comme un signal fort par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) dont un respon­sable devait confier (sous cou­vert d’anonymat) à Actualité juive : « Dès lors, le FN appa­raît aux yeux de tous comme un parti de gouvernement » (28 août 2014). Une trahison qui vaudra au « complotiste » Aymeric Chauprade d’être soudain qualifié de « géopolitologue réputé » et de « chercheur rigoureux » par Frédéric Encel (idem). Aussi, celui qui considérait Alain Soral comme « quelqu’un qui a tout compris des forces profondes de l’Histoire » (5 mars 2012), devait bientôt rassurer Marianne (30 août 2014) : « Soral n’a pas d’influence sur Marine, il s’est auto-investi d’une mission que per­sonne lui a confiée », avant de qualifier son ancien allié de « Ron Hubbard de l’antisémitisme » (entretien à lebreviairedespatriotes.fr, 27 septembre 2014). Un exercice encore répété face à Élisabeth Lévy et Gil Mihaely (Causeur, octobre 2014).

 

JPEG - 102.2 ko
Du temps où Aymeric Chauprade ne se souciait pas de plaire au CRIF...

 

Mais sa nouvelle « doctrine » sera finalement désavouée publique­ment le 2 septembre par Marine Le Pen, agacée de l’initiative personnelle du sherpa. S’il fait encore valoir ses « réseaux russes » et ses liens avec Konstantin Malofeev, président du fonds d’inves­tissement Marshall Capital Partners, dans l’octroi d’un prêt au parti, sa disgrâce est déjà entérinée. Éconduit, Aymeric Chauprade survit encore en jouant des divisions internes à la famille Le Pen, par exemple en convainquant contre la ligne du parti Marion Maréchal-Le Pen de ne pas soutenir le projet de résolution pour la reconnaissance de la Palestine à l’Assemblée nationale.

Alors que Marine Le Pen ne supporte plus la « soif incroyable de reconnaissance » d’un personnage « incapable de la moindre disci­pline » (Le Figaro, 23 janvier 2015), Aymeric Chauprade signe, avec Marion Maréchal-Le Pen, une tribune dans le quotidien égyp­tien Al Akhbar Al Yawm (Les Nouvelles d’aujourd’hui), une tribune « Aux portes du pouvoir, le Front national s’adresse aux amis arabes… » (6 janvier 2015), puis, celui qui considérait le « terro­risme, d’abord comme un fait étatique, le fait de services de rensei­gnement » (entretien à ReOpen911, 13 juillet 2012), poste sur Internet, le 15 janvier 2015, une vidéo dénonçant une « cinquième colonne » islamiste en France, dont Marine Le Pen interdira la dif­fusion aux militants. Alors que le torchon brûle depuis des mois, cette dernière annoncera, le 19 janvier 2015 sur France Inter, la fin de son rôle de conseiller aux questions internationales. À la manière d’un Manuel Valls, il déclare encore, le 22 janvier sur LCP, que « le nazisme était allié avec l’islam radical ». Jugé incontrôlable, il est dans la foulée définitivement démis de la conduite de la déléga­tion FN au Parlement européen.

Après s’être vanté dans Paris Match de son rôle dans l’exfiltration rocambolesque, le 18 octobre 2015, de Pascal Fauret et Bruno Odos, condamnés à vingt ans de prison en République dominicaine dans l’affaire « Air Cocaïne », un mandat d’arrêt de la République dominicaine, pays dont il conseillait jadis le président, sera lancé contre lui, le 22 novembre 2015. Mis sur la touche, l’« homme au-dessus du tumulte » (Minute, 4 novembre 2015) aura entre-temps annoncé son départ du Front national le 9 novembre 2015, et, comme pour mieux aborder la suite, se fend de quelques déclara­tions tapageuses du type « Les Le Pen n’ont aucune morale dans aucun domaine, ce sont des jouisseurs » (Le Point, 10 décembre 2015) ou encore « l’influence d’Alain Soral sur une partie du Front national a été l’une des raisons de fond qui m’a poussé à quitter ce mouvement » (Street Press, 16 janvier 2016).

 

 

JPEG - 62.1 ko
Ancien employeur d’Aymeric Chauprade, la République domini­caine le recherche aujourd’hui pour le juger. Sa carte de visite de consultant de la présidence s’est muée en fiche Interpol.

 

Depuis lors, il siège sur les bancs des non-inscrits et a fondé son propre parti, Les Français libres (statuts publiés au Journal officiel en avril 2016). Persona non grata à Moscou, il fait les yeux doux aux députés polonais et des pays baltes et ne recule devant rien pour se recycler chez Les Républicains en vue de 2017. Comme si la trahi­son était la ligne principale de son CV, il déclarait à Politico (14 avril 2016) :

« Je souhaite pouvoir jouer un rôle dans un éventuel disposi­tif de droite de gouvernement. [...] Je suis l’arme anti-FN pour la droite. Je sais tout sur ce parti, je n’ai pas dévoilé toutes mes cartes, et ça, ils le savent chez Les Républicains. »

Pas sûr que cela suffise.

 

JPEG - 90.1 ko
Aymeric Chauprade fait du tourisme, non loin de Vladivostok

 

Voir aussi :

13 juin
Qui est Agnès Buzyn, ministre de la Santé du gouvernement Philippe ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
43
8 mai
Qui est Michèle Marchand, la patronne de presse qui gère l’image du couple Macron ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
14
26 avril
Qui est Emmanuel Macron ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
121
15 mars
Qui est Edwy Plenel, patron de Mediapart ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
89
Octobre 2016
Qui est Éric de Rothschild ?
Par la revue Faits & Documents
17
Juillet 2016
Qu’est-ce que la DILCRA de Gilles Clavreul ?
Par la revue Faits & Documents
38
Mai 2016
Qui est Renaud ?
Par la revue Faits & Documents
149
Mars 2016
Qui est Roger Cukierman ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
87
Février 2016
Qui est Raphaël Glucksmann ?
Par la revue Faits & Documents
27
Janvier 2016
Qui est Alain Finkielkraut ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
204
Avril 2015
Qu’est-ce que StreetPress, le web-magazine de Jonathan Myara ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
41
Mars 2015
Qui est Léa Salamé ?
Par la revue Faits & Documents
94
Février 2015
Qui est Hassen Chalghoumi ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
76
Janvier 2015
Qui est Richard Malka ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
62
Décembre 2014
Qui est Patrick Drahi ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
33
Octobre 2014
Amérique Chauprade
46
Septembre 2014
Qui encadre le mouvement pro-palestinien institutionnel en France ?
Portraits : Houria Bouteldja, Youssef Boussoumah, Alain Pojolat – Pour E&R par la revue Faits & Documents
125
Mai 2014
Qui est Jean-Vincent Placé ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
115
Avril 2014
Qui est Jean-Christophe Cambadélis ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
38
Mars 2014
Qui est Pierre Bergé ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
37
Février 2014
Qui est Vincent Peillon ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
77
Janvier 2014
Qui est Alain Jakubowicz ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
80
Décembre 2013
Qui est Alain Soral ?
Par la revue Faits & Documents
92
Décembre 2013
Qui est Ruth Elkrief ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
119
Décembre 2013
Qui est Bertrand Delanoë ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
65

S’abonner à la revue Faits & Documents :

 

Rappel des procès intentés par Aymeric Chauprade à Alain Soral :

Sur la trahison en politique, chez Kontre Kulture :

La ligne néoconservatrice de Chauprade, plus sûr chemin vers la guerre civile,
à lire chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1684943
    le 16/03/2017 par Corso
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    ´l’est encore là lui ? Niveau aura il y a donc pire que Macron ! Chauprade son problème c’est qu’il pratique le "auto-bashing", ’peut pas s’en empêcher, et à la moindre opportunité de trahison hop il est dispo. Tant qu’il peut briguer un mandat, un poste, ou faire le courrier dans un parti, il est prêt à tout. Les coups de couteaux dans l’dos c’est son dada. Plus grillé tu meurs.


  • #1684956
    le 16/03/2017 par La rochejaquelein
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Doit-on commenter le vide ?


  • #1684965
    le 16/03/2017 par goy pride
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Je vois que Chauprade passe du bon temps à Vladivostock...le poisson est frais dans ces contrées exotiques, mais qu’il fasse quand même attention que le poisson qu’il attrape fasse la maille, si vous voyez où je veux en venir...

    Chauprade c’est le mec plus que carbonisé, il est vitrifié !


  • #1684983
    le 17/03/2017 par promeneur
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Ce feu follet mérite-t-il tant d’attention ? Il ne peut briller que sur un marécage .


  • #1684989
    le 17/03/2017 par Violaine
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Le bougre aurait pu patienter quelques années, il aurait pris de la valeur.. Je sais pas pourquoi les gens veulent griller leur cartouche tout de suite à l instant T, alors qu ils ont encore de nombreuses perspectives s’offrant à eux.

     

    • #1685363
      le 17/03/2017 par VORONINE
      Qui est Aymeric Chauprade ?

      Chauprade, si on observe bien sa formation initiale , est très léger , il a échoué en taupe et tout le reste a été obtenu par équivalence , et par des formations d’accès facile .Dans la vie seuls comptent les clubs dont il est difficile de faire partie . Son activité la plus sure, en dehors de la trahison reste la FM , c’est peu ! Et il faut bien manger !


    • #1685484
      le 17/03/2017 par amejidonc
      Qui est Aymeric Chauprade ?

      C’est probablement une histoire de testicules au milieu d’un étau


  • #1685001
    le 17/03/2017 par Lancien
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Merci à E&R d’avoir diffusé le travail de Faits et documents, dont le lecture est passionnante.

    Avec les réserves qu’il convient, nous sommes autorisés à nous demander si quelque part, le Sieur Chauprade, ne serait pas un cas, susceptible d’intéresser un bon médecin psychiatre.


  • #1685005
    le 17/03/2017 par dartagnan
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Le niveau académique et théorique de ce type est inversement proportionnel à sa morale. Rien à ajouter, une anguille ambitieuse et un érudit dans un même cerveau !

     

    • #1685471
      le 17/03/2017 par Paul82
      Qui est Aymeric Chauprade ?

      C’est bien ce que je me suis dit aussi. Quel dommage ! Quel gâchis !


  • #1685051
    le 17/03/2017 par réGénération
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    C’est quoi cette dernière photo ?

    Amateur de pizza le Chauprade ?

     

    • #1685602
      le 18/03/2017 par Keiwan
      Qui est Aymeric Chauprade ?

      Voilà.... Je cherchais une formule pour exprimer ma "gêne" quant à cette photo...

      Très bien trouvé... Même si mon goût pour les pizzas s’est nettement refroidi ces derniers temps.


  • #1685055
    le 17/03/2017 par Matveii
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    De tous les retournement politiques, celui-ci est le plus incompréhensible a mes yeux.. et celui qui m’a le plus déçu...


  • #1685064
    le 17/03/2017 par TeddyTed
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Il me semble que Chauprade vient voter un texte européen contribuant à désarmer (progressivement) les citoyens français sous prétexte de "terrorisme" (stratégie de la dégradation). Tous les autres députés FN ont voté contre...


  • #1685098
    le 17/03/2017 par Carlin
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Je vois qu’Aymeric aime les vacances en famille, avec sa grande fille à Vladivostock !

     

  • #1685200
    le 17/03/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Aymeric a envie "d’y arriver".
    Pas sûr qu’il sache où c’est.


  • #1685268
    le 17/03/2017 par artokamera
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Bien lu cet article très complet et très objectif mais comprend assez mal la photo du mec avec la gonzesse à Vladivostok. Qu’est-ce qu’on en a foutre de ça ? Ca amène quoi dans le débat. C’est pas très noble.

     

    • #1685277
      le 17/03/2017 par Eiffel
      Qui est Aymeric Chauprade ?

      Chauprade se permet d’accuser les Le Pen d’être des "jouisseurs". Hé bien voilà l’hôpital qui se fout de la charité ! Capito ?


    • #1685289
      le 17/03/2017 par georges 4bitbol
      Qui est Aymeric Chauprade ?

      Si, et j’écris bien si, cette très jeune fille est sa petite copine, effectivement la photo n’est pas très " noble" de la part de Chauprade. S’ il s’agit d’autre chose, poster la photo est anodin.


    • #1685404
      le 17/03/2017 par mouette
      Qui est Aymeric Chauprade ?

      Si c’est sa fille, comme probable, vu son attitude à lui sur la photo, c’est vraiment pas top de faire croire à autre chose !
      Ce n’est pas comme ça qu’on attaque ses ennemis, fussent-ils des traîtres, ça ne fait que révéler une partie de ce que l’on est soi-même ...


  • #1685365
    le 17/03/2017 par Propaganda
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Constantes et changements dans l’Histoire reste un des meilleurs livres que j’ai lu sur la géopolitique.


  • #1685370
    le 17/03/2017 par VORONINE
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    C’est TALLEYRAND...le talent en moins !


  • #1685417
    le 17/03/2017 par liz
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Sale traitre, nous les sans dents on aime pas les traitres !


  • #1685418
    le 17/03/2017 par Mickaël
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    J’espère pour lui que sa nouvelle copine est majeure, car les russes ne rigolent pas avec ce genre de choses.

     

    • #1686392
      le 19/03/2017 par Jordinochet
      Qui est Aymeric Chauprade ?

      Tu parles… les Russes s’en branlent… Une jeune amie Russe du Kazakstan, une adorable blondinette, vraiment la slave typique, joli corp, jolis minois, moralité irréprochable… a subi, après être fraichement revenue à la mère patrie, plusieurs agressions d’ordre sexuel (euphémisme) avant sa majorité (enfin genre entre 15 et 17), de la part d’"amis de la famille" peux scrupuleux, et de fonctionnaires d’état qui le sont encore moins. En se rendant à la police (Russe) pour déposer plainte elle s’est vite rendue compte qu’il vallait mieux ne jamais faire ça sous peine d’en subir encore plus, directement du corps policier. Aucune aide ne lui a jamais été proposée. Au mieux des railleries et des moqueries, des humiliations en plein comissariat, au pire des menaces et des tapes sur les fesses (ben oui, une "pute russe du kazhakstan qui s’est fait violer trois fois avant ses 18 ans, ça vaut pas mieux qu’une feuille de PQ"). Faut arrêter d’idéaliser le niveau moral des russes. Franchement c’est nul.


    • #1688418
      le 22/03/2017 par tenhokuto95
      Qui est Aymeric Chauprade ?

      jordinochet

      C’est autant stupide d idéaliser la "moral Russe" ( pour qui tu as l aire d avoir enormement de rancœur avec tes idées toutes faites) que au contraire d’essentialiser ces derniers en les assimilant tous a des putain de pédophiles en puissances.

      Et je confirme les propos de Mickael , les Russes ne rigolent absolument pas avec la pedophilie , mais ALORS PAS DU TOUT ; Tu risques pas d avoir l equivalent de l affaire Outreau la bas ou de l affaire du Corail .

      C’est un pays TRES ORTHODOXE (meme si ils sont loin d etre tous tres pratiquants , ils le sont sur le plan des mœurs)

      Alors toi et ta caricature hoolywoodiene des russes que tu as sans doute vu dans The Equalizer (film de merde au passage) tu peux te la garder


    • #1689320
      le 23/03/2017 par massto
      Qui est Aymeric Chauprade ?

      Vous etes aveugle, c’est sa fille !!
      La ressemblance saute pourtant aux yeux


  • #1685494
    le 17/03/2017 par hahaha
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Hahaha, maçon d’accord. Mais franc ? ;)


  • #1686119
    le 19/03/2017 par Leconv
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Chauprade doit avoir une garde-robe bien fourni en chemises reversibles deux couleurs. Il rentre dans une cabine telephonique et hop ! il passe du blanc a carreaux au rose a pois verts. Un expere ES. chemise


  • #1686961
    le 20/03/2017 par MagnaVeritas
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Je n’ai pas lu car choprade ne mérite même pas qu’on perde notre temps avec lui, ce petit joueur. C’est un minable qui, après avoir trahi ses mentors et ses frères d’armes, est prêt à trahir aussi le peuple de France.

    Il est intellectuellement faible, humainement minable et essentiellement con. C’est un plouc de bas étage, rien de plus. Il rêve d’offrir un poney à sa fille pour se faire apprécier d’elle, ce bouseux ne voit pas plus loin que ça.

    Déjà à l’époque, vous lui donniez trop d’importance, et ça continue. Il est méprisé même par ses alliés actuels et il finira dans l’oubli aussi vite qu’une rumeur. Il n’est pas un fantôme du parlement, il n’est qu’un bruit de couloir.
    Mais si le désastre se produit et que le FN ne passe pas cette année, ce sale type aura des comptes à rendre.


  • #1687133
    le 20/03/2017 par Jacques Attaloche
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Tres bon document comme d’habitude.
    Il en ressort un personnage opportuniste et c’est très dommage parce que ceci dénature son travail universitaire sur la géopolitique. Croyait-il en ce qu’il affirmait ?

    La dernière photo est marrante et ca sera sa femme qui en jugera. Vladivostok a mon avis est une blague, ceci ressemble plutôt a la cote d’Azur.

     

    • #1688503
      le 22/03/2017 par Ariane
      Qui est Aymeric Chauprade ?

      J’ai plutôt l’impression qu’il s’agit de sa fille sur la photo.


  • #1687300
    le 20/03/2017 par Eric
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Le Chalghoumi de la géopolitique ! :-) Moi je veux qu’il balance sur l’affaire Air Cocaïne, lui pourtant si loquace et si prolixe sur d’autres sujets.


  • #1688148
    le 21/03/2017 par Josephine
    Qui est Aymeric Chauprade ?

    Tiens, il est dans la même loge qu’Alexandre Adler...


Commentaires suivants