Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Redécouvrir les Évangiles à l’occasion de l’Épiphanie

Extraits en musique de la traduction d’Augustin Crampon

L’Épiphanie, fêtée traditionnellement le 6 janvier, célèbre la venue du Messie et l’hommage que lui ont rendu les rois mages. L’occasion de redécouvrir son message à travers des extraits des Évangiles, traduits en 1864 par Augustin Crampon.

 

 

Indépassable, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

Saines lectures chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

121 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1362709
    le 06/01/2016 par Chris
    Découvrir les Évangiles

    De véritables axiomes à remettre en avant en ces temps troubles.


  • #1362710
    le 06/01/2016 par Tamazgha
    Découvrir les Évangiles

    Merci pour ce rappel.

    Je profiterai de cet article pour indiquer 2 événements l’Épiphanie et la naissance (la date est discutée) de Sainte Jeanne d’Arc.

    A méditer , à une des question posée lors de son procès :

    - Vous sentez-vous en grâce de Dieu ?
    - Si je n’y suis, Dieu m’y mette... Si j’y suis, Dieu m’y garde »

    AMEN


  • #1362715
    le 06/01/2016 par Clara Imbert
    Découvrir les Évangiles

    J’en sors complètement bouleversée : Magnifique !

     

    • #1362742
      le 06/01/2016 par la pythie
      Découvrir les Évangiles

      Il ne vous en faut pas beaucoup ! il ne faudrait pas que la religion devienne un " shoot " comme d’autres se font un shoot de cocaïne, les amis....le christianisme, à l’instar des autres grandes religions, n’est en rien une opposition à quoi que ce soit, car il est en réalité là pour offrir une compensation dans l’au delà aux aléas de la vie ici bas, voilà tout...


    • #1363006
      le 06/01/2016 par Vent Couvert
      Découvrir les Évangiles

      le christianisme, à l’instar des autres grandes religions, n’est en rien une opposition à quoi que ce soit, car il est en réalité là pour offrir une compensation dans l’au delà aux aléas de la vie ici bas, voilà tout...



      Un simple pansement qu’on vous dit. Voilà tout ? Ca serait oublier que la vie ici-bas est la préparation de la vie là-haut.


    • #1363235
      le 06/01/2016 par Korventenn
      Découvrir les Évangiles

      @ Vent Couvert

      S’il vous plaît réfléchissez bien, j’ai grande peine pour vous.
      Vous devez écouter votre coeur.

      Fraternellement,


    • #1363604
      le 07/01/2016 par Vent Couvert
      Découvrir les Évangiles

      @ Korventenn

      Vous êtes en peine pour ois. J’en suis désolé. Mais pourriez-vous me dire pourquoi ?


    • #1363626
      le 07/01/2016 par Catherine
      Découvrir les Évangiles

      @kovertenn
      A force d’écouter son cœur on devient des pleurnichards tétanisés car tout est organisé autour de nous pour nous entretenir dans la peur, les pleurs et le repli.
      C.est la raison qui doit primer pour nous guider, si la majorité de nos semblables prenait en compte ne serait-ce que rien n’est gratuit et que tout se payera alors elle engendrerait moins de traumatismes à ses congénères et cela dans tous les domaines de la vie.
      Que l’on croit en Dieu ou non, le mal reste le mal et l’on ne doit pas le propager.


  • #1362719
    le 06/01/2016 par Leave
    Découvrir les Évangiles

    Merci à ER, excellente vidéo ! La musique est magnifique.


  • #1362722
    le 06/01/2016 par Titus
    Découvrir les Évangiles

    Que du Vrai, du Beau et du Bon. Ça fait du bien à l’esprit et à l’âme !

     

    • #1362805
      le 06/01/2016 par Une femme
      Découvrir les Évangiles

      Oui, ça fait du bien à la Puissance de Vie qui est EN nous. Réveillons la en nous, c’est ce à quoi nous appellent tous ces enseignements.

      Soyons ardents, soyons joyeux, mais de cette joie passée au crible de la raison pour ne pas tomber dans les pièges, par exemple celui qui serait d’accepter les immigrés alors que le pays est moribond, ce serait achever volontairement le pays.

      Il faut donc y mettre du discernement dans ces paroles afin de ne pas tomber dans le trou comme beaucoup de chrétiens le font aujourd’hui.

      Heureusement qu’il y a des gens comme Monsieur Escada pour nourrir cet esprit de discernement justement. L’occasion m’est donnée ici de le remercier vivement et les Brigandes aussi que j’aime beaucoup.


  • #1362730
    le 06/01/2016 par ras
    Découvrir les Évangiles

    Pour être humble, quand je lis ceci je me dis tu as du boulot...dur d’être à la hauteur de son message et sa conscience

     

    • #1362832
      le 06/01/2016 par ChristeEleïson
      Découvrir les Évangiles

      Le sacrement de réconciliation et la Sainte Communion aident activement à cela...
      Le Seigneur ne nous a pas laissé seuls et démunis en nous quittant. Ils nous a laissé sa Sainte Mère (prière du Saint Rosaire) et les sacrements de son Église, pour accéder à sa grâce.


    • #1363359
      le 06/01/2016 par ahbon
      Découvrir les Évangiles

      dur d’être à la hauteur de son message et sa conscience




      commençons par s’accepter soi même tel que l’on est, puis commençons par changer petit à petit, comme la vie sur terre ne s’est pas faite en 1 jour...


  • #1362731
    le 06/01/2016 par Ulfberht (Mansur)
    Découvrir les Évangiles

    Les Évangiles doivent absolument être encadrées par une structure et des savants, sans quoi elles peuvent devenir un véritable poison pour les peuples qui les suivent. Il n’y a qu’à voir l’Europe actuelle, qui meurt de son progressisme sociétal dont la filiation chrétienne n’est plus à démontrer.
    "Rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu", ce qui permet de ne pas mourir du christianisme, n’est pas possible sans l’Eglise qui fait l’intermédiaire entre spirituel et temporel, s’accaparant certains préceptes évangéliques, en interdisant d’autres trop extrême (castration entre autres), etc.

     

    • #1363606
      le 07/01/2016 par Vent Couvert
      Découvrir les Évangiles

      Les Evangiles n’ont pas besoin d’une armée de savants. Commencez donc vous même par les lire et vous vous en rendrez compte tout seul sans l’avis des écrivains néopaïens.


    • #1363616
      le 07/01/2016 par Letrap
      Découvrir les Évangiles

      Les Évangiles doivent absolument être encadrées par une structure et des savants, sans quoi elles peuvent devenir un véritable poison pour les peuples qui les suivent.



      Mais bien sûr !!! Il n’y a qu’à regarder l’Islam et le Coran...
      Tellement structuré, avec tellement de "savants" différents qui se proclament "vrais savants" que même les musulmans s’y perdent !!!
      Tellement de textes explicatifs qui contredisent d’autres textes explicatifs suivant les écoles, que le Coran, pris du côté des hadits, est devenu presque incompréhensible ou s’arrange de beaucoup de choses pour beaucoup d’entre eux !!!



      Il n’y a qu’à voir l’Europe actuelle, qui meurt de son progressisme sociétal dont la filiation chrétienne n’est plus à démontrer.



      L’Europe actuelle n’a pas de filiation "chrétienne", mais "franc-maçonne et protestante", ce qui signifie en d’autres termes, "satanique et banquière". Rien a voir avec le Christ, donc...



      "Rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu"



      L’auteur de ces paroles, est justement Notre Seigneur Jésus-Christ. Il n’a donc jamais promu le matériel (Cf point précédent sur "L’Europe Chrétienne").



      ce qui permet de ne pas mourir du christianisme



      Ha bon... Dites ça aux Chrétiens d’Orient qui se font décapités, crucifiés, démembrés, violés et autres joyeusetés PARCE QUE CHRÉTIEN.

      Mais le Christ nous a prévenu : (Mat 24.9) "On vous livrera aux tourments, on vous tuera, vous serez détestés de toutes les nations à cause de mon Nom."



      n’est pas possible sans l’Eglise qui fait l’intermédiaire entre spirituel et temporel, s’accaparant certains préceptes évangéliques, en interdisant d’autres trop extrême (castration entre autres), etc.



      Mat 24. 4-5 : Jésus leur répondit : "Prenez garde que personne ne vous égare. Car beaucoup viendront sous mon nom, en disant : ’C’est moi le Messie’, et ils égareront bien des gens."


    • #1363902
      le 07/01/2016 par Godwin
      Découvrir les Évangiles

      « Il n’y a qu’à voir l’Europe actuelle, qui meurt de son progressisme sociétal dont la filiation chrétienne n’est plus à démontrer. »

      Je ne sais pas combien de fois il va falloir répéter, preuves à l’appui (The Culture of Critique par exemple et notamment), que l’égalitarisme mortifère est propagé par le fanatisme juif.
      D’ailleurs, ce même fanatisme juif est viscéralement anti-catholique, alors il y a un problème de cohérence dans cette argumentation selon laquelle le catholicisme serait la cause de la perte du monde européen.


  • #1362751
    le 06/01/2016 par Athéna
    Découvrir les Évangiles

    Merci beaucoup à E&R pour ce "rappel" des Evangiles, la musique et les textes bien-sûr sont sublimes et font beaucoup de bien, même et surtout si on a reçu aucune éducation religieuse comme moi !


  • #1362752
    le 06/01/2016 par Telecaster
    Découvrir les Évangiles

    La révolution des Evangiles , ce Dieu qui descend parmi nous, qui se manifeste dans l’incarnation comme amour , c’est le trésor qui nous a été volé et que nous devons retrouver . Tous ceux qui ont cru gagner quelque confort en se débarrassant du christianisme seront les premiers à pleurer lorsqu’ils verront que la place laissée vide a été prise par le Dieu-Marché et par d’autres monothéismes . Scier la Croix et cracher sur le Christ ouvre grand la porte à l’Islam et fait revenir l’Ancienne Alliance qui ne devrait être qu’ un lointain souvenir .


  • #1362767
    le 06/01/2016 par ChristeEleïson
    Découvrir les Évangiles

    Ainsi soit-il.


  • #1362808
    le 06/01/2016 par Serbon
    Découvrir les Évangiles

    J’en profite pour souhaiter un agréable réveillon de Noël à tous les chrétiens orthodoxes qui suivent le calendrier julien.

     

    • #1362978
      le 06/01/2016 par abesha
      Découvrir les Évangiles

      Merci chez ami, en tant que chrétienne orthodoxe d’Éthiopie, je vais rejoindre mes sœurs et frères à l’église pour célébrer la naissance du Messie toute cette nuit sainte.
      Amicalement


    • #1363033
      le 06/01/2016 par anonyme
      Découvrir les Évangiles

      Il n y a pas plus beaux que les évangiles et merci à toi un Orthodoxe


  • #1362809
    le 06/01/2016 par Thorfinn
    Découvrir les Évangiles

    C’était un vrai anticapitaliste !

     

  • #1362842
    le 06/01/2016 par Ainsi
    Découvrir les Évangiles

    Très beaux extraits et sublime musique !

    Ce sont des enseignements que l’on peut aussi trouver dans le stoïcisme, son quasi alter-ego le bouddhisme et la religion athée du positivisme d’Auguste-Comte. Toutes les sagesses du monde convergent dans le vrai.

     

    • #1362881
      le 06/01/2016 par Alexandre
      Découvrir les Évangiles

      Non. Le Stoïcisme et le bouddhisme sont des religions qui poussent l’égoïsme à l’extrême.
      Pour un stoïque, souffrir de compassion à l’égard d’un miséreux c’est être faible, car alors on est pas maitre de ses émotions. C’est exactement le contraire de l’évangile, qui est entièrement porté vers le prochain.

      Que des gourou modernes aient traficoté ces fausses religions ( bouddhisme, Stoicisme ) pour les faire concorder avec les valeurs prônées aujourd’hui (issues du christianisme) afin de vous tromper est une chose, mais n’allez pas dire que "toutes les sagesses du monde convergent dans le vrai". Rien n’est plus faux.

      " Qui n’amasse pas avec moi dissipe, et celui qui n’est pas avec moi est contre moi".
      St Luc, chap.11. v.23.

      Rien que cette phrase suffit à contredire votre argument, puisque avec elle la religion catholique non seulement se désolidarise de toutes les autres, mais même se les met à dos.

      Bien Cordialement.


    • #1363009
      le 06/01/2016 par Vent Couvert
      Découvrir les Évangiles

      Le bouddhisme est un manichéisme, doublé de métempsychose. On en a brûlés pour la même raison (cathares, vaudois et autres bogomiles).


    • #1363379
      le 06/01/2016 par STEF de MARS
      Découvrir les Évangiles

      Mieux vaut un athée qu’un bouddhiste.


    • #1363482
      le 07/01/2016 par Djams
      Découvrir les Évangiles

      Pour répondre aux allégations contre le stoïcisme, rien n’est moi faux que de considérer cette philosophie comme une philosophie de l’égoïsme poussé à l’extrême. Le stoïcisme est mal compris aujourd’hui. Cela vient peut-être du fait que le bouddhisme l’a supplanté, une influence dominante asiatique bien regrettable qui nous fait oublier notre histoire philosophique issue de l’antiquité grecque.

      Dans le stoïcisme, l’individu se considère comme partie d’un ensemble, cet ensemble est à la fois la nature et la communauté. Pour son bonheur, l’individu doit prendre soin de ce tout qui l’intègre.

      En ce qui concerne l’émotion, là encore il n’est pas question d’apathie mais de "passion rationalisée", de passion filtrée, autorisée par la raison. N’oublions pas que raison et passion se confondent quoiqu’il en soit. Avoir de l’empathie pour un miséreux ne sert à rien en soi. Un stoïcien fera don de ce qu’il possède, car cela dépend de lui et profite au bien de la communauté, mais ne le fera pas par empathie. Je trouve le geste d’autant plus pur qu’il n’est pas motivé par l’empathie d’ailleurs, mais cela n’engage que moi. En bref, philanthropie et stoïcisme sont loin d’être incompatibles.

      Cordialement,


    • #1363512
      le 07/01/2016 par goy pride
      Découvrir les Évangiles

      Il n’y a pas de religion athée. Toutes ces vérités et principes moraux universels sont au delà du libre arbitre, ne dépendent pas du bon vouloir de chacun pour être vrais, donc il y a bien quelque chose de transcendant à l’homme qui impose ces grands principes universels ; c’est ce qu’on appelle Dieu.


    • #1363526
      le 07/01/2016 par Alex
      Découvrir les Évangiles

      car cela dépend de lui et profite au bien de la communauté, mais ne le fera pas par empathie.



      Et c’est là que cette doctrine s’oppose tout à fait à la religion catholique.




      Je trouve le geste d’autant plus pur qu’il n’est pas motivé par l’empathie d’ailleurs



      Vous supportez une doctrine mauvaise, et votre jugement est obscurci. Le geste est d’autant plus laid qu’il n’est pas motivé par l’empathie mais par le bien de la communauté : il est donc intéressé, et non pas gratuit.
      Je le fais pour que la société aille bien, et donc pour que j’aille bien puisque je vie dans cette société.

      Voici, d’après Cicéron, quelques-uns des préceptes du stoïcisme : nul n’est compatissant, à moins qu’il ne soit ou sot ou étourdi ; l’homme vraiment homme ne se laisse jamais ni toucher ni fléchir : c’est un crime et un forfait d’écouter la compassion.

      L’empathie est loin d’être une faiblesse, au contraire être touché de la misère d’autrui témoigne d’une bonne âme. Ne pas être touché par la misère d’autrui, c’est avoir le coeur endurci.

      De plus on juge une doctrine avant tout à ses fruits, car sur le papier on peut interpreter tout n’importe comment.

      Or, quels ont été les fruits des stoiciens de l’antiquité ? Ont-ils fait quoi que ce soit pour les gladiateurs massacrés dans les arènes ? Se sont-ils ne serait-ce que prononcé sur le droit romain, dans lequel la femme, l’enfant, l’esclave, sont des objets du chef de famille ?
      Eux aussi, ne laissaient-ils pas mourir leur bébé, lorsque celui ci ne leur plaisait pas ?

      Ce qui a changé cet état de fait, cette civilisation vautrée dans le vice, dans l’erreur, dans la cruauté et l’extrême mépris des faibes, c’est le christianisme, avec le sang des innombrables martyr.

      Désolé, mais le stoicisme, tout comme le bouddhisme, ne sont que des fausses religions / philosophies, appelez ca comme vous voulez.

      Or, nous savons d’où viennent les fausses religion.


  • #1362843
    le 06/01/2016 par Alaoui
    Découvrir les Évangiles

    Merci a égalité et reconciliation pour cete vidéo .
    Avec égalité et réconciliation ; le vrai christianisme non-corronpu et non-vendu au agents et collabos du système est ressuscité .
    Bonne continuation .


  • #1362875
    le 06/01/2016 par Masai-Mara
    Découvrir les Évangiles

    Je suis athée. Pour moi, Dieu n’existe pas. Dieu, c’est l’homme. En tout cas, l’homme qui essaie de se mettre à sa place. Il essaie de penser comme Dieu, qui est une sorte de repère. Un point lumineux dans l’obscurité, qu’il faut essayer d’atteindre. Une idée lumineuse que tu vas chercher seul, mais pour les autres.

    Il y a beaucoup de philosophie dans la religion. C’est très plaisant à lire.

    Les chants sont très beaux.

     

    • #1363021
      le 06/01/2016 par Vent Couvert
      Découvrir les Évangiles

      Excusez-moi mais franchement j’en ai marre d’entendre des personnes se revendiquer athée sans avoir jamais réfléchi au problème. Il serait temps de vous mettre correctement à l’étude de l’existence du monde. Ainsi abandonnerez-vous rapidement l’athéisme de par son caractère absurde, déjà abordé par Sartre et que l’on peut résumer comme suit :
      La position athée est la plus irrationnelle qui soit. A l’existence de l’univers, il n’existe que deux réponses : soit il existe une puissance créatrice, extérieure à l’univers, que l’on appelle Dieu. Et il est donc infini, éternel, immutable et ontologiquement suffisant. Soit c’est l’univers lui-même qui est la cause de son existence et à ce moment-là, il doit être infini, éternel, immutable et ontologiquement suffisant. Il s’agit d’une sorte d’univers-Dieu. La troisième réponse, celle de l’athée est intenable rationnellement car elle affirme qu’il n’existe pas de Dieu donc ni de Dieu transcendant, ni d’univers-Dieu. Donc pour bien faire l’univers ne devrait pas exister. Or, il existe ! L’athéisme est donc une absurdité.
      Et c’est pourquoi aucun philosophe, aucun métaphysicien ni aucun scientifique n’est athée.


    • #1363224
      le 06/01/2016 par juliendu
      Découvrir les Évangiles

      +1000 au message de vent couvert.

      Je suis scientifique ET croyant.


    • #1363254
      le 06/01/2016 par Masai-Mara
      Découvrir les Évangiles

      La religion ne m’intéresse pas.

      Sinon, je ne vois pas bien pourquoi mon raisonnement est irrationnel.

      Pour moi, Dieu, c’est la nature. L’univers, c’est la nature.


    • #1363392
      le 06/01/2016 par STEF de MARS
      Découvrir les Évangiles

      À Masai-Mara.

      Tu dis que Dieu n’existe pas, alors que tu ne sais rien de Lui.
      Comment peux-tu croire en l’inexistence de ce que tu ignores ?


    • #1363422
      le 06/01/2016 par ole
      Découvrir les Évangiles

      Pour moi, Dieu, c’est la nature. L’univers, c’est la nature.



      Dans ce cas, vous n’êtes pas athée mais panthéiste.

      Trop souvent il me semble, les personnes qui se disent athée rejettent en fait la conception monothéiste de Dieu.
      Comme l’a expliqué Vent Couvert, l’athéisme est philosophiquement impensable : il y a forcément un être nécessaire, qu’on le distingue ou qu’on le confonde avec l’univers.


    • #1363432
      le 06/01/2016 par Alex
      Découvrir les Évangiles

      @Masai-Mara

      Vous admettez donc vous prononcer sur un sujet qui ne vous intéresse pas, et qu’en toute logique vous ne connaissez donc pas.

      S’il s’agissait de football, de chasse, ou de voiture, à la limite on se dirait "si ca ne l’intéresse pas, c’est son droit". Mais quand il s’agit de l’histoire du monde et de l’humanité, ainsi que de votre destinée éternelle, il est bien dommage de ne pas s’y intéresser.

      A moins que la véritable raison soit non pas que le sujet vous désintéresse, mais plutôt qu’il vous dérange.

      Une preuve supplémentaire que vous ne savez pas du tout de quoi vous parlez, c’est que vous vous dites athée dans un premier temps, puis vous dites que pour vous, Dieu, " c’est la nature ". Or, cela, c’est du panthéisme, non pas de l’athéisme.

      Vous vous déclarez donc athée sans rien connaître à la religion.

      Si on vous donnait le choix entre 3 ou 4 médicaments alors que vous êtes gravement malade, ne liriez vous même pas la notice ? Vous les choisiriez aléatoirement ? (Dans la réalité, vous demanderiez à un médecin, médecin qui est l’Eglise Catholique dans la métaphore ici-présente).

      Si donc vous accordez de l’importance à votre destinée terrestre, (qui ne dure que 80 ans, indépendamment de vos croyances), combien plus devriez vous accorder de l’importance à ce qui décidera de votre destinée éternelle.

      Car votre attitude actuelle n’est pas " j’ai étudié les religions et la science avec impartialité, et ma conclusion s’est portée sur l’athéisme, dans une sincère recherche de la vérité ".

      Elle est plutôt " ces choses religieuses et spirituelles ne m’intéressent pas". C’est votre désintérêt (voir votre aversion) pour les choses spirituelles et pour la vérité qui vous condamne, et qui vous fait tomber, tout naturellement, dans un pseudo-athéisme.

      En espérant que ce post puisse vous éclairer. Si encore, le jour du jugement, vous pouviez dire "Seigneur, je t’ai cherché sincèrement, mais j’ai fais erreur* " mais vous n’êtes même pas dans ce cas la.

      (*Situation tout à fait hypothétique, puisque Dieu répond à celui qui cherche sincèrement la vérité).

      N’oubliez pas que si l’on ne peut pas blâmer celui qui a fait erreur de bonne foi, celui qui a obstinément refusé de rechercher est coupable.

      Ce que je vous écris, ce n’est pas un jugement, car je ne sais pas qui vous êtes, mais plutôt un acte de charité, qui peut être contribuera, fut-ce a un degré infime, à votre salut.

      Bien Cordialement.


    • #1363505
      le 07/01/2016 par Masai-Mara
      Découvrir les Évangiles

      Calmez-vous, les gens.

      Je n’ai jamais dit que j’étais un expert. J’utilise simplement le mot qu’on emploit partout lorsque l’on dit qu’on ne croit pas en Dieu.

      Je ne suis jamais penché sur les courants, les variantes. Par exemple, si tu penses comme ça, tu es ça. Bla bla bla. Bla bla bla et bla bla bla....... Ça ne m’intéresse PAS. Je ne me classe dans aucune catégorie. Si vous ne voulez pas que j’use du mot "athée", d’accord.

      Je suis un homme qui n’y croit pas et qui ne changera jamais d’avis. Est-ce plus clair ? Plus lumineux ?

      J’essayais d’expliquer mon ressenti à propos de la foi. Comment je vois le truc.

      Pour moi, Dieu, il n’existe pas. Mais si, vous, vous y croyez... alors, soit. Pourquoi pas ?

      Ça ne me pose aucun problème.

      Pour moi, la religion, c’est un peu l’équilibre entre le bon sens et le sens commun. Être un homme en paix lui-même et avec les autres. Tout se passe dans la tête des hommes. Nulle part ailleurs. Être lucide avec et sur soi-même pour être complémentaire avec les autres.

      Encore une fois, je ne me suis jamais spécialement intéressé au truc et je manque certainement du vocabulaire adéquat pour vous le formuler plus explicitement.

      Je ne vois pas pourquoi je n’aurais pas le droit de le penser.

      Dieu créa l’homme à son image. Donc, Dieu, c’est toi. Ou potentiellement toi.
      Tu es simplement son image. La forme. À toi de trouver ce qu’il y a au FOND. De toi, et donc de lui. Tu n’essaies pas de le dépasser, tu essaies de l’égaler. Ce qui est impossible. Mais tu donnes le meilleur de toi-même en espérant que lorsque la fin arrivera, il t’accepte car il s’est plus ou moins reconnu en toi.

      La vidéo s’appelle "Découvrir les Évangiles". Eh bien, je découvre, les amis. Et c’est très beau.


    • #1363553
      le 07/01/2016 par greatxerox
      Découvrir les Évangiles

      @ Masai

      A rester athée, tu vas avoir une sacrée surprise lorsque ta vie terrestre se terminera.
      tu peux avoir un accident demain (te faire écraser par une voiture par exemple), ton âme passera alors en jugement devant Dieu, et tu seras irrémédiablement condamné, tu auras toute l’éternité pour regretter dans des souffrances atroces et le pire c’est que c’est ta propre conscience qui te tourmentera ("mais pourquoi je n’ai pas cherché ?"). l’athéisme c’est de l’orgueil et de l’ignorance.

      Hebreux
      27 Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, 28 de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut.


    • #1363685
      le 07/01/2016 par goy pride
      Découvrir les Évangiles

      Si le principe transcendant de Dieu n’existe pas cela veut donc dire que l’homme est la mesure de toute chose, qu’il n’y a pas de morale absolue. Donc la pédophilie, le meurtre, la torture... par exemple ne peuvent pas être condamnés mais doivent être acceptés comme des modalités comportementales laissées à l’appréciation et le caprice de chacun. Mais dès lors où tu affirmes, ce que je l’espère sera le cas, que la pédophilie par exemple est abominable, tu reconnais à ton insu l’existence de principes supérieurs intangibles, dictés par une chose, un principe (Dieu ?) transcendant, indépendant de notre libre arbitre.


    • #1363832
      le 07/01/2016 par Masai-Mara
      Découvrir les Évangiles

      Je pense que c’est l’instinct qui dirige tout. Et que l’homme, avec son cerveau, sa capacité d’analyse, a mis des mots sur celui-ci.

      Et sachant qu’il n’est pas parfait et fragile, il a créé une sorte de code de bonne conduite avec des morales, des valeurs et des principes.

      Sinon, oui. La pédophilie est abominable. Je n’affirmerai jamais le contraire.


    • #1364614
      le 08/01/2016 par Philippe Emmanuel
      Découvrir les Évangiles

      Merci MasaiMara, je te rejoins, même si , mais ce serait trop long à développer, je pense que se dire athée est une position intenable. Aussi que certaines oeuvres, comme ses chants invitent à la transcendance.
      quoiqu’il en soi quand je vois les réponses que tu as au travers des commentaires je me dis que la tolérance, message des evangiles parmi d’autres, est rarement une qualité que l’on trouve (en tout cas ici même) chez tous ceux qui se disent croyants
      Le seigneur à dit foutez leur la paix et occuper vous à devenir meilleurs vous même. mais visiblement beaucoup n’entendent pas...


    • #1364898
      le 08/01/2016 par Masai-Mara
      Découvrir les Évangiles

      Philippe Emmanuel,

      Je ne suis pas rancunier.

      Certes, je ne pense pas comme les croyants, mais je respecte leurs convictions.

      Si tu crois en quelque chose de bon, alors je crois en toi. Je dis souvent que j’ai foi en la foi.

      Ces personnes sont sûrement meilleurs en croyant. Et ça, c’est bien réel, par contre. Moi, ça me suffit.

      Je ne suis pas quelqu’un de difficile. Un rien me contente. Et plus le plaisir est simple, plus je l’apprécie, généralement. Ce qui ne m’empêche pas d’aimer les choses plus sophistiquées, bien sûr.

      Et, plus il y a de points de vue différents, mieux c’est, pour essayer de comprendre. Plus il y a de nuances, plus c’est subtil. Le puzzle est plus long à assembler, mais il est beaucoup plus complet. Il y a plus de détails.

      C’est plus intéressant, enrichissant.


    • #1365359
      le 08/01/2016 par proxydore
      Découvrir les Évangiles

      Cher Masai-Mara,

      Dans ce cas, je ne doute pas que vous aimerez Dieu, car il est la simplicité même. Regardez tout au fond de votre amour de la simplicité, et vous découvrirez l’univers sublime et inexprimable de Dieu.


  • #1362876
    le 06/01/2016 par jacjac75
    Découvrir les Évangiles

    La musique est de Ste Hildegarde de Bingen, une mystique du 12 ème siècle qui a reçu cette musique du ciel ainsi que de nombreux enseignements médicaux etc..


  • #1362889
    le 06/01/2016 par Marthe
    Découvrir les Évangiles

    Que dites-vous à Jésus ?
    Je ne lui dis rien, je l’aime.(Ste Thérèse de l’enfant Jésus)

     

  • #1363047
    le 06/01/2016 par Toutatis
    Découvrir les Évangiles

    L’épiphanie est cette fête qui montre aux êtres humains combien ils sont défaillants lorsque le Très-Haut leur confie une mission.
    Les trois rois mages ne devaient pas se contenter d’apporter de menus présents biens matérialistes à Jésus et puis de repartir comme si de rien n’était ! Ils avaient été incarnés, à leur demande, pour assurer la protection de Jésus ; ils avaient reçu le pouvoir, les richesses, les pays et les armés, pour cela.
    S’ils avaient accompli leur mission, Jésus n’aurait pas été assassiné sur la croix, il aurait pu mettre par écrit Son enseignement et Sa Parole n’aurait pas été déformées comme Elle le fut par toutes les pseudos églises qui suivirent, incapables de relever les erreurs transcrites dans les évangiles et leurs interprétations.
    Comme s’il appartenait à l’être humain d’interpréter La Parole Divine !

    Toutatis

     

    • #1363257
      le 06/01/2016 par Theurgie.com
      Découvrir les Évangiles

      Pardon ? Comme s’il appartenait à Celui qui peut demander l’aide de douze légions d’anges d’être aidé par d’humaines milices armées... On se demande bien alors pourquoi Il aurait refusé les offrandes diaboliques lors de l’épisode des tentations au désert ! Le Christ, au contraire, Se propulse en pleine liberté, ET SANS USER DES ARMES DE CE MONDE, vers le Destin pour lequel Il S’incarna. C’est là toute Sa Gloire (de même que la nôtre, par extension).
      Le "Dieu-fort" n’est pas le Dieu du catholicisme, juste celui (et ce n’est pas un reproche) des religions dites "viriles" (dont la norroise est un exemple parfait). Aucune de ces divinités cependant, si j’en crois leur tradition, n’osa s’incarner dans un corps friable, refuser les attraits de ce monde, souffrir, et accepter un sort infâme et totalement injuste : et ceci afin de léguer un Message et un Exemple parfait... C’est, entre autres choses, pour une telle beauté existentielle, pour un tel Service, une telle Compassion que, pour ma part, je n’ai aucune difficulté à appeler le Christ Seigneur... Et même si je peux différer sur certains détails ou aspects religieux (ceci étant lié à mon expérience propre), cela n’enlève rien à la majesté de l’Effort et du Sacrifice accomplis par Celui qui est réellement l’aboutissement de ce qu’est un réel être humain. Ponce Pilate ne savait pas à quel point il avait raison en prononçant la fameuse phrase : " voilà l’Homme ! "...


    • #1363622
      le 07/01/2016 par Toutatis
      Découvrir les Évangiles

      Qu’il est dur de mettre de coté son orgueil et sa vanité humaine !
      Sachez que ce n’est pas parce qu’on dispose d’armées (et non de milices !) qu’on est forcé de s’en servir.
      Vous faites référence à Pilate, et bien celui-ci, qui savait Jésus innocent puisqu’il l’a dit, le condamne quand même à la croix. Pourquoi ? Parce qu’il ne raisonne que par calcul politique, pour sa carrière.
      Imaginez le avec ce choix à faire mais sachant qu’il mettrait Rome en position délicate en s’opposant à trois royaumes voisins ! Soyez sûr que sa décision eut été tout autre. Jamais il n’aurait pris le risque de déclencher trois guerres, il tenait trop à son poste et à ses ambitions futures.
      Quant à vous, pensez vous vraiment que lorsque Dieu s’incarne dans un corps humain il n’applique pas ses propres lois qui concernent tous les corps humains ?
      Jésus n’est pas venu pour se faire torturer et assassiner. Il est venu porter La Parole Vivante. Les humains l’ont refusé. Ils se sont chargés d’une faute supplémentaire. Ce n’est pas aux légions d’anges qu’il est venu s’adresser mais aux humains et c’est à EUX qu’il incombe d’agir ! Pas aux anges !
      N’a-t-Il pas à chaque fois précisé : "Va TA FOI t’a sauvé". Il n’a jamais dit : Va JE t’ai sauvé ou va LES ANGES t’ont sauvé. Ce que DOIT FAIRE l’être humain, personne ne le fera à sa place.
      Toutatis


    • #1363742
      le 07/01/2016 par Theurgie.com
      Découvrir les Évangiles

      @Toutatis
      Cher ami, je pense que vous m’avez mal compris (ou j’ai dû mal m’expliquer) ;-)
      Ceci dit, vous soulevez une question importante : Jésus devait-il mourir ignominieusement pour accomplir Son Oeuvre ? Tout dépend de la manière dont on analyse la chose : soit on estime que sa Personne, Son Message et Son Exemple sont suffisants pour éclairer l’homme et lui fournir un certain cadre de vie, soit on estime que Sa mort est nécessaire car rédemptrice pour le Monde ! Si je vous ai bien compris ( à vous de me dire) je pense que vous vous accrochez au premier exemple (et rien de malsain à cela), reste que, si on est vraiment chrétien, on ne peut occulter la raison de l’Incarnation qui dépasse, et de très loin, toute l’aventure d’un Sage, d’un Eclairé, d’un Avatar quelconque (que l’on peut discerner dans bien des cultures) et nous fait entrer GRACE AU SACRIFICE SUR LA CROIX dans un cadre hautement relationnel et universel. Sans Oblation sacrificielle (acceptée), nulle Résurrection ni Pentecôte !
      Tout ceci n’est cependant pas en contradiction avec ce que vous dites car, effectivement, c’est ENSUITE à l’homme d’agir. Mais comment le pourrait-il s’il n’est pas conscient de sa friabilité et qu’il ne se dispose donc pas à accueillir et accepter la Grâce ? Vous parler d’orgueil et de vanité humaine, soit : mais n’est-ce pas celui qui estime n’avoir nul besoin de la Grâce qui est orgueilleux ? Je ne pense pas avoir jamais dit (ou pensé) cela. je dis par contre tout le contraire ! Dernière petite chose, si vous le permettez : comment la Grâce (l’Esprit-Saint) pourrait-Elle Se manifester et grandir en l’homme si le Christ ne l’avait pas mérité pour nous en prenant à Son compte tous nos péchés et en permettant (par les Sacrements, à travers le temps et l’espace) que nous puissions nous maintenir constamment dans la Vie-Une ?
      Pour un chrétien, je ne pense pas me tromper, toute évolution personnelle est nécessairement ramenée au Sacrifice qui nous octroya l’Esprit : sans Lui nous ne pouvons rien. Même si on a liberté de penser le contraire... ;-)


    • #1364059
      le 07/01/2016 par Toutatis
      Découvrir les Évangiles

      "Dernière petite chose, si vous le permettez : comment la Grâce (l’Esprit-Saint) pourrait-Elle Se manifester et grandir en l’homme si le Christ ne l’avait pas mérité pour nous en prenant à Son compte tous nos péchés et en permettant (par les Sacrements, à travers le temps et l’espace) que nous puissions nous maintenir constamment dans la Vie-Une ?"



      @ Theurgie.com

      C’est bien là votre erreur !
      Jesus n’était absolument pas venu pour souffrir et mourir assassiné. D’ailleurs parmi Ses dernières Parole sur la croix n’y a-t-il pas : "Père, pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font". Grâce à cette supplique, la faute dont l’humanité se chargea à ce moment là put être un peu allégée mais n’en sera pas moins à racheter !
      Contrairement à ce que vous pensez, au lieu de prendre les péchés des hommes, la crucifixion est un péché supplémentaire qui ne rachète personne. Vous préférez vous illusionner, libre à vous !
      Le sacrifice "consenti", qui semble vous plaire (évidemment, il flatte la paresse humaine !), ne le fut que lorsque que Jésus comprit que c’était le sort que l’humanité Lui avait réservé. Jamais cela n’a signifié que ce sacrifice était voulu par Dieu, bien au contraire ! Jésus fut contraint d’apposer le sceau du sang sur Sa Parole parce que les être humains préférèrent obéir au prince des ténèbres. Belle ruse de la part de ce dernier de faire croire que s’était le plan de Dieu.
      La "Grâce", dont vous faites état ne peut être accordée qu’à celui qui rend en lui vivante la Parole donnée. S’il ne le fait pas, le martyr de Jésus ne lui est d’aucun secours. S’il le fait, alors il regardera avec dégoût le passé et l’attitude des humains envers l’Envoyé de la Lumière. Mais, surtout, en ne le faisant pas il se met dans l’incapacité de reconnaître l’autre Envoyé, celui promis par Jésus, Le Paraclet !

      Toutatis


    • #1364133
      le 07/01/2016 par Theurgie.com
      Découvrir les Évangiles

      @Toutatis
      Hummm : ainsi toutes les paroles et les attitudes du Christ spécifiant qu’Il Se rend librement vers la mort (car tel était le But de Son existence) afin de racheter les péchés n’auraient aucun sens, sans parler des paroles prophétiques antérieures aisément décelables dans l’A.T. Bien (si je puis dire), c’est une opinion comme une autre... Même si elle est inexacte, elle vous appartient !


    • #1364191
      le 07/01/2016 par Alex
      Découvrir les Évangiles

      A Toutatis, je crois que vous connaissez très mal la bible et que vous ne l’avez pas étudié sinon vous seriez convaincu que la passion de Notre Seigneur Jésus Christ a été un chemin nécessaire au salut de l’humanité :

      Il suffit de lire l’ancien testament (qui est un peu long, je vous l’accorde) et plus particulièrement les psaumes de David qui prophétise environ 1000 ans avant la passion :

      Psaume 16 : L’homme parfait dans son service, sa marche, sa résurrection. Voir Actes 2 versets 25 à 31.

      Psaume 22 : Le Seigneur abandonné par Dieu, ses souffrances, le cri de Celui qui donne sa vie pour vous et pour moi. Voyez Matth. 27, Marc 15, Luc 23, Jean 20.

      Psaume 69 : Le Christ souffrant de la part des hommes et de l’incompréhension de ses disciples. Voir Matthieu chapitre 27.

      Psaume 88 : Le Christ : l’Affligé suprême.

      Psaume 102 : L’homme Jésus dans ses souffrances, sa solitude constante et objet de la haine des hommes.

      La présence des roi mages signifie que les nations (les gentils) ou encore les non-juifs vont connaître la gloire du Christ, cela témoigne de l’universalité de Ce dernier.

      Sans Passion, pas d’incarnation, ni de pêché originel.


    • #1364299
      le 07/01/2016 par Toutatis
      Découvrir les Évangiles

      "A Toutatis, je crois que vous connaissez très mal la bible et que vous ne l’avez pas étudié"



      Sachez que ce qui me meut et me touche, c’est la Parole Vivante du Très-Haut, portée par Jésus et le Paraclet.
      Les écrits des humains ne m’intéressent qu’à titre d’éléments de comparaison. La Bible est oeuvre humaine et contient toute les lacunes, erreurs et fausses interprétations de ceux qui l’ont écrite.
      Face à cela, je n’ai aucune attitude religieuse comme les vôtres. J’analyse, je compare, je ressens, je pèse, je soupèse, je m’ouvre intérieurement à la Parole et je fais confiance aux messages que je reçois, je les confronte au réel et j’examine si ça concorde avec les observations du réel. Je regarde si cela élève ou rabaisse. Bref, je fais tout ce qui insupporte un crédule religieux : j’exerce mon esprit critique. C’est cela RENDRE VIVANTE la Parole !
      Si l’assassinat de Jésus devait racheter quelques péchés que se soient, expliquez moi pourquoi l’humanité ne c’est pas améliorée d’un pouce depuis Sa venue. Bien au contraire, force est de constater que l’humanité a empiré depuis deux millénaires.
      Je sais, c’est difficile d’admettre qu’on est dans l’erreur, mais la croyance aveugle vous conduira dans le précipice alors je ne formule qu’une prière : ouvrez vite les yeux car les temps sont comptés.

      Toutatis


    • #1364429
      le 07/01/2016 par Alex
      Découvrir les Évangiles

      J’ai vraiment du mal à vous suivre... Ce qui vous touche c’est la parole vivante du Très-Haut, porté par Jésus Christ et son paraclet ? Mais d’où tirez-vous cela, si ce n’est des écritures saintes ? Il va falloir m’expliquer votre méthode qui vous permet de décider ce qui est vrai ou pas.

      Vouloir interpréter les textes tout seul sans aucune aide de l’autorité prévue à cet effet est une attitude qui mène facilement à l’erreur. Pitié, lisez Saint Thomas d’Aquin et si vous arrivez à démontrer une contradiction chez lui, je veux bien renier ma religion.

      Sachez que la sensibilité de l’homme est très mauvaise pour découvrir le fait objectif. Votre sensibilité est entaché du pêché originel très peu encline à découvrir la vérité, faites confiance à votre intelligence plutôt qu’à vos désirs et vos passions.

      L’humanité s’est améliorée d’un point de vue purement temporel après la venue du Christ, c’est le fameux âge d’or du moyen âge. Encore faudrait-il que l’on démonte les mensonges sur cette période. En attendant je vous conseille de regarder cette conférence de Claire Colombi qui est un bon début : https://www.youtube.com/watch?v=cNn...
      La fin du moyen d’âge, en gros la fin du XIIIème siècle, est la période où la Raison s’est le plus rapprochée de la Foi, depuis nous connaissons une séparation énorme qui est comparable avec la situation de l’humanité lors de la venue du Christ.

      D’un point de vue surnaturel, depuis la venue du Christ, nous avons le moyen de nous sauver, c’est en cela qu’Il apporte la paix, la joie car nous savons que le salut est maintenant accessible. La venue du rédempteur n’est pas d’apporter le paradis sur terre, mais de se conformer à Dieu, en vue de la vie éternelle.

      Le meilleur moyen d’atteindre la vérité est de se rabaisser.


    • #1364915
      le 08/01/2016 par Toutatis
      Découvrir les Évangiles

      Je comprends parfaitement que vous ne puissiez me suivre car pour cela il vous faudrait être intérieurement libre. Ce que vous n’êtes pas.
      Il n’y a pas d’intermédiaire entre Dieu et l’être humain. C’est à chacun INDIVIDUELLEMENT qu’Il s’adresse. Chaque âme sera soupesée l’une après l’autre, quoique vous souhaitiez en penser. Point d’intermédiaire lors de cette pesée, juste la balance et l’âme en question.
      Vous vous soumettez au dogme de votre religion et vous marchez avec des béquilles alors que vos jambes (les jambes que Dieu vous a données !) sont valides.
      Permettez à quelqu’un qui n’a ni lu ni étudié la Bible (comme vous dites !) de vous renvoyer à un de ses passages. Relisez la parabole des talents (Mt 25, 14-30) ou des mines (Lc 19,11-27).

      Vous croyez réellement que je suis seul, lorsque je rends vivant en moi La Parole ? Que faites-vous de l’aide que Dieu dispense à chacun dès que ce chacun se tourne vers Lui ! Vous préférer vous tourner vers des intermédiaires, plutôt que d’accepter ce que Dieu vous donne directement. Alors sachez que, tout comme pour le mauvais serviteur des paraboles ci-dessus, il vous sera retiré ce dont vous n’avez pas voulu.

      Une nouvelle fois, je vais prier pour que tous ceux qui sont aveugles retrouvent la vue car désormais chacun marche INDIVIDUELLEMENT vers la rédemption ou vers la damnation en fonction de ses propres choix. Religions, dogmes, traditions ... plus rien ne compte si se n’est La Parole issue de Dieu, accessible à qui se donne la peine de l’accueillir. Il n’appartient pas au Royaume de Dieu d’avancer vers les êtres humains mais il appartient aux êtres humains d’avancer vers le Royaume de Dieu.

      Toutatis


    • #1364926
      le 08/01/2016 par Titus
      Découvrir les Évangiles

      Toutatis, il y a une incohérence logique à prôner le rejet de tout intermédiaire entre toi et Dieu, tout en s’appuyant sur le témoignage d’intermédiaires (les Apôtres).

      Quant à vouloir faire aussi bien tout seul qu’avec l’assistance et le service des prêtres (les sacrements), c’est une attitude très orgueilleuse. L’orgueil est un péché mortel.


    • #1364968
      le 08/01/2016 par Alex
      Découvrir les Évangiles

      Vous êtes l’exemple parfait du libéralisme introduit dans l’Eglise et qui tire ses origines du Luther, vouloir réinterpréter la tradition aux détriments des pères et docteurs de l’Eglise. Vouloir faire correspondre Dieu à soi et non soi à Dieu.

      Votre arrogance sur ma pseudo ignorance en dit long sur le niveau de charité qui habite votre âme.

      Puisse Dieu avoir pitié de vous.


    • #1365026
      le 08/01/2016 par Toutatis
      Découvrir les Évangiles

      Vous ne me lisez pas ! Mais je n’en suis pas étonné.
      Vous ne prenez pas mes paroles telles que je vous les donne, vous les interprétez au travers du filtre de votre soumission religieuse. C’est cela ne pas être intérieurement libre ! C’est cela le plus grand péché contre Dieu : refuser la liberté de L’accueillir tel qu’Il se présente à nous et préférer le faire comme on nous dit qu’Il doit être.
      Vous ne me lisez pas ! J’ai dit : JE NE SUIS PAS SEUL ! Tous les aides de Dieu sont à disposition de ceux qui sont prêts à les écouter. Ces aides ne sont soumis à aucun dogme. Ils n’ont de maître que Dieu.
      L’orgueil est de croire qu’un innocent doive être torturé et assassiné pour soi ! Accordez la Perfection à Dieu et vous me comprendrez ! Mon Dieu d’Amour et de Justice ne pratique pas la politique du bouc émissaire. Seul le seigneur des ténèbres en est capable tant il sait combien la paresse spirituelle des humains est sa meilleure arme.
      J’en resterai là car mon but n’est pas de vous convaincre mais de vous mettre face à vos erreurs. Que vous les reconnaissiez ou non, cela ne concerne que vous ! Comme je l’ai dit, désormais chacun marche pour lui-même vers la rédemption ou la damnation. Choisissez votre route !


    • #1365455
      le 08/01/2016 par toto
      Découvrir les Évangiles

      @Toutatis
      Chapeau ! Dieu donne, il ne prend pas, la notion de sacrifice est TOTALEMENT mondaine !


    • #1365831
      le 09/01/2016 par Alex
      Découvrir les Évangiles

      @ Toutatis.

      Bien sûr que je vous lis mais ce que vous dites ne fait aucun sens. Face à des arguments théologiques , vous ne répondez que par l’élucubration de celle d’un illuminé.

      Qu’est ce que vous ne comprenez pas dans le sacrifice du Christ ? Je vais tâcher d’être simple pour que vous puissiez comprendre.

      Dieu nous aime tellement qu’Il a voulut nous sortir de nos ténèbres dans lequel nous nous étions embourbés à cause du pêché. Ce dernier est une offense à Dieu, et comme Dieu est infini, l’offense est infinie. Le seul sacrifice possible pour le rachat de cette faute est un sacrifice infini comme l’est celui du Christ, verbe de Dieu, Dieu lui-même.

      En résumé, Dieu se sacrifie lui-même pour nous, pauvres pêcheurs. Voilà la religion d’amour !

      Tout chrétien qui est contre le sacerdoce, la présence réelle dans l’eucharistie, la confession et les autres sacrements sont des ennemis du Christ et des serviteurs de Satan.


    • #1365879
      le 09/01/2016 par Toutatis
      Découvrir les Évangiles

      Un dernier mot donc et je ne rajouterai rien :

      Il ne vous reste plus qu’à clouer l’illuminé que je suis sur une croix, puisque selon vous Dieu qui est Amour, Justice et Pureté (c’est à dire La Perfection, en résumé) s’exprime par la torture et l’assassinat. Conformément, bien entendu au 5ème de Ses commandements : "Tu ne tueras point !".
      C’est vrai qu’être Parfait c’est établir des Lois Parfaites et les contredire par la suite.

      Je suis toujours attristé de voir quelle peut être la confusion mentale des serviteurs de Lucifer. Mais il est le prince de la ruse, de l’incohérence et de l’illusion. Et amener les êtres humains à croire que leur Dieu va arbitrairement agir contre Ses propres Lois est sa plus grande victoire.
      Vous vous êtes choisi un dieu qui vous flatte, vous séduit, vous décharge de tout ce qui gêne votre orgueil et votre vanité ! Grand bien vous fasse ... il n’est pas Le mien !

      Toutatis


    • #1366144
      le 09/01/2016 par Alex
      Découvrir les Évangiles

      @ Toutatis.

      Dieu ne s’exprime pas par la torture et par l’assassinat, mais par le don de lui-même, le sacrifice ou l’immolation si vous préférez. Le Christ dans les évangiles fait plusieurs prédictions sur ses souffrance à venir :

      Luc 22:16 Il leur dit : J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir ;

      Luc 22:42 Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.

      Le Christ sait très bien ce qu’il va lui arriver, il est venu pour ça. Dieu ne se contredit pas en immolant son fils, c’est un acte d’amour.

      Jean 15:12-14 C’est ici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande.


  • #1363190
    le 06/01/2016 par legrandsec
    Découvrir les Évangiles

    C’est ce genre de perle qui fait que je consulte quotidiennement le site.
    Pour ce moment d’émotion, égalité et réconciliation, merci.


  • #1363261
    le 06/01/2016 par Guillaume
    Découvrir les Évangiles

    “Mais, lorsque tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles. Et tu seras heureux de ce qu’ils ne peuvent pas te rendre la pareille ; car elle te sera rendue à la résurrection des justes.”

    Qu’est ce que la résurrection des justes ? parce que "juste" ou pas je ne tiens pas à ressusciter du tout !

     

    • #1363327
      le 06/01/2016 par Antinomas
      Découvrir les Évangiles

      @ Guillaume. "Je ne tiens pas à ressusciter du tout" dis-tu. Je crains que tu n’aies pas le choix car nous avons été créés immortels et ne sommes ici que de passage. Croire ou ne pas croire ne fait rien à l’affaire. Notre esprit a été fait pour la Lumière et la Vérité et, pour aider notre discernement, il y a aussi le cœur ainsi que le sceau des miracles afin que ne voient pas que ceux qui ne veulent pas voir.


    • #1363417
      le 06/01/2016 par STEF de MARS
      Découvrir les Évangiles

      Il faut savoir que même le mot "résurrection" est une métaphore de la part de Jésus.
      Les âmes que nous sommes sont éternelles, donc elles ne connaissent pas la mort, donc elles ne connaitront jamais de résurrection.
      Le terme résurrection signifie "retour à la vie", mais ce retour n’est pas à situer dans le temps : il est au-delà de notre conception mentale qui veut que tout ait un début et une fin, une naissance et une mort... Or, c’est d’un retour à la "vraie vie" dont parle Jésus, la vie de l’âme spirituelle et éternelle.


    • #1364507
      le 07/01/2016 par Alex
      Découvrir les Évangiles

      @STEF de MARS

      Lorsqu’on parle de résurrection, nous parlons de résurrection de la chair, car si l’âme est immortelle, le corps lui est mortel.

      La résurrection de la chair (du corps physique, donc) n’est donc pas du tout une métaphore.

      Le corps physique de l’homme sera bel et bien ressuscité à la fin des temps, avec certaines propriétés différentes, comme celle de ne plus pouvoir mourir, mais qui comporte aussi une partie physique et matérielle.


    • #1364710
      le 08/01/2016 par STEF de MARS
      Découvrir les Évangiles

      Alex,

      Non, la résurrection du corps physique n’est qu’une simple croyance religieuse dénuée de toute connaissance spirituelle.


    • #1365244
      le 08/01/2016 par Alex
      Découvrir les Évangiles

      Cher STEF de MARS :

      C’est votre croyance, quant à moi je remet simplement à l’endroit l’enseignement de l’Eglise Catholique, qui est la seule détentrice légitime de l’enseignement du Christ.

      Permettez moi, néanmoins, de commenter ce que vous venez de dire :

      L’utilisation du terme "simple" croyance religieuse témoigne de votre mépris pour les dites croyances religieuses. Vous mettez cette "simple croyance" en opposition avec une "connaissance spirituelle".

      Or

      1) Une croyance religieuse ne peut être dénuée de connaissance spirituelle

      En effet, la croyance religieuse découle de la connaissance spirituelle, qui est ensuite enseignée et cru par les fidèles. A la limite, vous pouvez contester la réalité de cette connaissance spirituelle, mais alors cela sera votre opinion, et aussi votre croyance.
      Il n’y a donc aucune opposition possible entre croyance religieuse et connaissance spirituelle, puisque l’une est intimement liée à l’autre.
      Le débat ne peut se situer que sur la réalité de la dite "connaissance spirituelle".

      2) Ce que l’un appelle une "connaissance" peut très bien être une croyance pour un autre.

      Ce que vous appelez "connaissance spirituelle" un autre pourrait vous dire que ce n’est qu’une croyance. D’ailleurs, l’homme croit d’abord a une chose, avant de dire qu’elle est une connaissance.
      Je crois que cet enseignement spirituel est vraie, puis je l’apprend, et enfin je le connais.

      3) Vous méprisez la religion, mais sans nous dire à quel système de croyance vous vous rattachez

      Une croyance religieuse n’est "simple" qu’a vos yeux, parce que vous méprisez la religion. Or, il suffit de lire la Somme Théologique d’un Saint Thomas D’Aquin pour se rendre compte que cette "simplicité" n’existe que dans votre esprit. Au passage, la dite somme nous montre à quel point les "croyances" religieuses (de la religion catholique) découlent de la raison.

      En conclusion je dirai mon cher ami que non seulement votre discours est illogique (ou alors que vous ne possédez pas le vocabulaire adéquat pour exprimer votre pensée), mais aussi probablement êtes vous l’un de ces orgueilleux qui se réclament de "penser librement", probablement pour pouvoir choisir les croyances qui vous confortent dans vos passions et qui ne vous exposent pas à la haine du monde.

      Le but de ce message est 1) de défendre la religion et 2) de vous éclairer un peu, si vous êtes réellement un chercheur de vérité.


    • #1365458
      le 08/01/2016 par toto
      Découvrir les Évangiles

      @Alex
      "La résurrection de la chair (du corps physique, donc) n’est donc pas du tout une métaphore."

      Comme beaucoup vous confondez "fin des temps" et "fin du monde", il semble que le second avènement permettra aux hommes de s’émanciper librement des limitations et de l’instrument du péché..


    • #1365538
      le 08/01/2016 par Alex
      Découvrir les Évangiles

      Cher toto, je n’ai pas bien compris votre message :

      1) Pouvez vous m’indiquez en quoi je me trompe sur la fin du monde / fin des temps.

      2) Qu’entendez vous exactement par :
      le second avènement permettra aux hommes de s’émanciper librement des limitations et de l’instrument du péché

      3) Êtes vous catholique ?

      Bien Cordialement.


    • #1367759
      le 11/01/2016 par toto
      Découvrir les Évangiles

      @Alex
      1) et 2) Le sujet est bien trop vaste pour être étayer ici ; pour faire simple, le monde n’est pas éternel, c’est convenu par tous, croyants ou pas, or le corps, le temps et le monde sont interdépendants, si la fin des temps implique une conscience d’éternité, elle permet effectivement "l’arrêt" du temps et une connaissance réelle du corps (son utilisation) et surtout l’émancipation de l’identification à la matière..
      3) non, je suis musulman
      "le temps peut emprisonner aussi bien que libérer selon que tu utilises l’interprétation de l’un ou de l’autre (égo/saint esprit). Passé, présent et futur ne sont pas continu à moins que tu ne leurs impose une continuité. Mais ne te trompes pas et ne vas pas croire qu’il en est ainsi. Car c’est du délire de croire que la réalité est telle que tu veux qu’elle soit selon l’usage que tu en fais. Tu voudrais, en morcelant la continuité, anticiper le futur en te basant sur ton expérience passée et planifier en conséquence. Or en faisant cela, tu alignes le passé et le futur et tu ne permets pas au miracle de te libérer afin que tu naisses à nouveau"
      "le jugement et la condamnation sont derrière toi, et, à moins que tu ne les apportes avec toi, tu verras que tu en es libre"
      "Le Christ, tel qu’il t’es révéler maintenant, n’à pas de passé, car Il est inchangeable et dans son inchangeabilité réside ta délivrance"
      Un cours en miracle


  • #1363328
    le 06/01/2016 par Thierry
    Découvrir les Évangiles

    Je ne suis plus croyant, mais les premières minutes m’ont mis les larmes à l’œil. Je me rappelle qu’à la ferme de mes grands-parents il y avait toujours une place libre à table. Et que des plus pauvres qu’eux venaient manger régulièrement, chercher du lait ou n’importe quels produits agricoles qu’ils donnaient avec humilité. J’imagine que de nos jours ils seraient traités de fachos ou moqués de ne pas avoir gratté un bifton...

     

    • #1363420
      le 06/01/2016 par STEF de MARS
      Découvrir les Évangiles

      Si tu dis que tu n’es plus croyant, c’est que tu ne l’as jamais été.


    • #1363547
      le 07/01/2016 par Thierry
      Découvrir les Évangiles

      L’inquisition est de la place... Si tu penses être à même de juger (sans savoir) en lieu et place du Dieu auquel que tu prétends croire, tu es plus éloigné de lui que moi. Camarade...


    • #1363864
      le 07/01/2016 par STEF de MARS
      Découvrir les Évangiles

      Tant mieux pour toi alors...


    • #1364242
      le 07/01/2016 par Vent Couvert
      Découvrir les Évangiles

      Mais pourquoi n’êtes-vous plus croyant ? Le savez-vous ?


    • #1364593
      le 08/01/2016 par Thierry
      Découvrir les Évangiles

      Chemin personnel camarade. Et intime... Mais je n’ai pas rejeté les valeurs enseignées dans les Evangiles


    • #1364999
      le 08/01/2016 par la pythie
      Découvrir les Évangiles

      Ce que faisait ta famille n’est en rien dû à la religion, c’est tout simplement la bonne vieille solidarité des populations rurales, voilà tout ! Tu trouveras la même chose en Afrique ou en Amérique du nord ( peut-être beaucoup moins en Asie du nord, j’en conviens...)


  • #1363502
    le 07/01/2016 par letouriste
    Découvrir les Évangiles

    Ayant lu le nouveau testament à mes 18 ans comme une lecture d’un livre comme les autres, déjà ca ne m’avait pas laissé indifférent, donné envie de m’y remettre plus tard ainsi que la question ....Pourquoi ce que j’entends de l’église catholique officiel ne ressemble pas à ce que j’avais lu ?

    20 ans après, et pas mal d’informations diverses et variées, me font comprendre pourquoi il faut absolument déchristianiser les gens.
    Plus de morale, l’égoisme, au lieu d’aider tu profites de ton voisin, l’argent, l’argent, l’argent, toujours plus pas tous les moyens sans moral.
    Les gens sont plus manipulables par le matérialisme.

    Ce qui est amusant, c’est que en lisant les évangiles, les gars si disant de gauche, d’extrème gauche, qui crachent sur ces textes, en fait n’auraient qu’à les utiliser, les faire connaîtres au lieu d’utiliser des paroles politiciennes à but éléctorales.
    Mais ca doit venir de leur racine :)


  • #1364024
    le 07/01/2016 par Clémence
    Découvrir les Évangiles

    Des écrits bénis ! Je suis tellement heureuse de pouvoir lire de telles phrases remplies de sagesse qui donnent à mon cœur tant d’espérance, de joie et de bonheur. Tout cela est merveilleux et d’une beauté indescriptible, et me touche au plus profond de mon âme. Que ceux qui ont un cœur comprennent, que ceux qui ont des yeux voient, que ceux qui ont des oreilles entendent. Faites un seul pas vers Dieu, Il en fera des centaines pour vous !
    Que chacun puisse jouir de la lumière infinie de Dieu !

    Vive Dieu, et vive ses serviteurs :) Soyez tous bénis !


  • #1364852
    le 08/01/2016 par expatrie
    Découvrir les Évangiles

    Croyant ou pas, l’Épiphanie c’est l’acte de prosternation de rois dotés de pouvoirs magiques ( demi-dieux). Qui apportent au roi des rois les plus grand trésors de l’orient. Du coup je pense pas que dieu eut été convié.
    Et au risque de me faire incendier, la foi en dieu ne s’organise pas obligatoirement autour d’un ordre castique.
    Le libre arbitre réside dans le choix de ses convictions.


  • #1365826
    le 09/01/2016 par cousin hub
    Découvrir les Évangiles

    Dieu eut UN . OR pour concevoir toute chose nous devons connaitre le debut et la fin
    et là nous sommes dans la dualité .


Commentaires suivants