Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie : le "non" l’emporte d’une courte tête

Les électeurs ont voté à 53,3 % en faveur du maintien de l’archipel dans le giron de la France. Le président Emmanuel Macron a réagi en témoignant de sa « reconnaissance ».

 

Le non à l’indépendance arrive de justesse en tête du référendum organisé en Nouvelle-Calédonie, dimanche 4 octobre, selon les résultats provisoires communiqués par le Haut-Commissariat sur la base de l’intégralité des bureaux de vote. Le non récolte 53,26 % des voix face au oui (46,74 %). Au-delà de son verdict, ce scrutin est également marqué par une forte participation, qui s’élève à 85,64 %.

Près de 181 000 électeurs de cet archipel français, colonisé en 1853, étaient appelés aux urnes pour dire s’ils souhaitaient ou non « que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ».

Un premier scrutin organisé le 4 novembre 2018 dans le cadre des accords de Nouméa (1998) avait vu les pro-Français l’emporter par 56,7 % des voix. L’écart entre les deux camps s’est donc sensiblement resserré en deux ans, et il n’est désormais que de 9 965 voix, précise-t-on au ministère des outre-mer. Un troisième scrutin resterait théoriquement encore possible d’ici à 2022.

 

 

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Trahison de nos dirigeants totalement soumis à la commission européenne. L’Allemagne ne peut pas supporter que la France ait la 2ème plus grande zone maritime au monde après les USA, la France est présente dans tous les océans, mais nos dirigeants font tout pour qu’elle perde ses terres.

    Les DOM TOM n’ont meme pas le droit de commercer avec leurs voisins directs et sont obligés de tout importer depuis la métropole c’est une catastrophe, la Guyane est laissée totalement à l’abandon (des zones sans elec ni eau).

    Ce référendum est juste ridicule, ils ont deja dit plusieurs fois qu’ils voulaient rester français mais on va leur demander encore et encore jusqu’à ce que le oui l’emporte, c’est une honte, c’est de la trahison, j’ai la haine.

     

    • ça n’ est pas ce que j’ ai compris Samir, c’ est 1 processus à plusieurs scrutins, celui-ci est le 2ème.
      de toute façon, si la France retirait son "protectorat" militaire, dès le lendemain matin les chinois débouleraient avec 50 000 colons dans leurs bagages.
      il existe des statuts d’ autonomies relative pour d’ autres îles de polynésie...il faut trouver la bonne formule pour les 2 parties, sans que la France ne perde le domaine maritime et sa primauté sur l’ île....le problème (civilisationnel) c’ est peut être plus la république que la France en fin de compte .


    • vous avez parfaitement raison,une France souveraine s’attache à ses territoires d’outre-mer et à sa géo-politique.N’est pas encore une fois la gauche,à l’époque de Rocard qui avait voulu ces référendums ?


    • LA solution pour conserver la Nouvelle Calédonie, c’est celle qui nous a permis de garder la Martinique la Guadeloupe la Guyane et la Réunion en 1946 : la loi de DEPARTEMENTALISATION proposée par le jeune député Aimé Césaire : les transferts de fric compensèrent largement le désir de liberté .


    • @Samir34,entièrement d’accord avec vous j’ajouterais que Nouméa est la troisième ville française (et quatrième agglo après Papeete)d’outre-mer après les villes de St-Denis et St-Pierre à la Réunion et que la Nouvelle-Calédonie est aussi un pays stratégique militairement et économique au carrefour des cultures polynésienne,mélanésienne,anglo-saxonne et française.
      Si la Nouvelle-Calédonie prend son indépendance,90% des Caldoches partiront,or c’est eux qui gèrent quasiment tous les ports et les entreprises de l’île,Nouméa deviendra un gigantesque bidonville et le niveau de vie des Canaques descendra en moins de dix ans en-dessous de celui des Papous !!!



    • et le niveau de vie des Canaques descendra en moins de dix ans en-dessous de celui des Papous !!!




      Rigolo cette histoire de niveau de vie, , tu connais pas le Laos ?, un des pays les plus pauvres du monde si ce n’est le plus pauvre : merveilleux pays où il n’y a rien mais où les gens sont parfaitement heureux et tranquilles. Et même pour le covid, ils ont totalement refusé de s’y intéresser et du coup, il ne s’est rien passé au Laos. la pauvreté peut être un bienfait, c’est une question de philosophie de vie. Je ne m’inquiète pas pour les canaques s’ils ont gardé leurs valeurs traditionnelles.
      Et comme j’habite dans le même univers tropical je vous garantis qu’ici la nourriture pousse aux arbres, pas besoin de RSA. c’est la nature le supermarché du coin. et je parle même pas du poisson.


    • très bien Paramesh, vous ètes allé directement au but de la démarche autonomiste : fini la citoyenneté, fini la dépendance à l’ état central, fuck la mafia bancaire !
      dans une société redevenue libre, il y aura toujours des riches et des pauvres de toute façon, mais à portée de main comme chez nous sous l’ ancien régime...Bayrou, avant de trahir le centre-chrétien français disait : "mieux vaut une dictature locale, qu’ un pouvoir central inatteignable"
      comme richesse les kanacs ont, entre autre une des ou la meilleure vanille du monde.


    • Ah ouais, le complot allemand encore une fois... Rien que ça ? Comme si les allemands en avaient quelque chose à faire que la France dépense des milliards d’euros pour entretenir des iles sans grande utilité au nom d’une gloriole postcoloniale sans grand intérêt. En fait non vous avez raison, les allemands n’ont peut-être pas envie que la France aille leurs faire payer la note des délires universalistes de ses dirigeants.


  • Pas cons, ils ont préservé la CAF, la Sécu, Pôle Emploi, les aides diverses......

    Ceux qui ont voté oui pour l’indépendance, devraient être habitués à ne plus recevoir d’argent public...une sorte de sevrage en fait !
    Après ils feront sécession et déclareront une partie du Caillou comme Kanakie !
    En deux mois, ils seront colonisés par les USA ou pire les Chinois, car là faudra bosser dur !

    Mais au moins ça nous ferait grosso modo presque 50% d’économies par rapport à ce qu’on (dé)verse actuellement !

     

    • Tu as tout à fait raison, en plus c’est une zone de pêche inexploitée car l’europe a liquidé l’activité de la pêche française. Si le référendum avait été fait en France ils auraient eu l’indépendance et la liberté qui va avec et redevenir des kanaks chez eux.


    • Vous avez une vision de la Nouvelle-Calédonie insultante. L’île est une réplique du microcosme de la métropole, les riches exploitent et ruinent les plus pauvres. Les entreprises pour la plupart, gérées par des non-kanaks, sont les premières bénéficiaires des aides publiques en valeur, largement devant n’importe quelle autre aide sociale en France. D’autre part, si vous observez la carte, vous en déduisez que les kanaks n’en veulent pas du rattachement tout simplement car ce ne sont que les non-kanaks qui majoritairement bénéficient des avantages du rattachement à la France.
      Le rattachement français permet surtout aux entreprises de "bénéficier" d’un marché commun, comme les métropolitains "bénéficient" de l’UE. Il vous est dès lors facile de vous transposer dans la peau d’un kanak et de comprendre ce qu’il vit.

      Les caractériser de fainéants est bien la preuve que vous ne connaissez pas la dureté de la vie sur une île du Pacifique et la situation sociale des Kanaks. Leur intérêt légitime serait d’établir une zone de commerce privilégiée avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande mais l’Etat français n’en veut pas. Les entreprises des non-kanaks français ne parviendraient pas à faire face à la concurrence.

      Enfin les enjeux géostratégiques de la possession d’un territoire comme celui sont importants. L’ensemble des départements et des territoires d’outre-mer nous permet de détenir la 2ème zone économique exclusive la plus importante au monde. Que les dirigeants français la sous-exploitent, on en a l’habitude, mais si un jour, un compétent apparaît, on sera bien content de la grandeur de notre territoire.

      Comme vous, je suis membre de la communauté amish, mais vous ne devez certainement pas avoir encore reçu le baptême. Cessez donc de chercher le conflit avec vos compatriotes prolétaires et luttez plutôt contre vos dirigeants incapables.


    • A un amish : Oui, sauf que ces braves gens sont Français depuis longtemps et, de seule Nationalité Française, si vous voyez ce que je pourrais développer...


  • Je ne connais rien des tenants et aboutissants de l’affaire. Mais je ne peux m’empêcher de penser à Dieudo faisant l’antillais : "nous sommes fwançais, nous voulons gawder le RSA."

     

  • Si le peuple se réveille en France, ce résultat est une bonne nouvelle pour les calédoniens. Sinon ?...


  • Que l’on donne indépendance à l’intégralité de l’outre mer, ils sont Français quand ils veulent tous ces bonne-gens, je connais très bien l’outre mer et aucun interêt de conserver ces confettis d’empire, ils gardent et garderont une rancoeur envers la France tous ces outre-mer, il y a rien à faire. ça nous rapporte pas un cailloux, ça coute une blinde quand à la zone maritime on y gagnera jamais 1 euros. C’est une niche pour fonctionnaires et gendarmes, on y gare deux frégates qui pisse la rouille dans chaque port et flotte le drapeau Français. Si c’est pour passer 15 jours de vacance on pourra le faire avec leurs indépendance ou ailleurs, quand aux saisonniers plongeurs ou profs de surf c’est pas nôtre problème. Officier de marine marchande j’ai travaillé et voyagé dans beaucoup d’outre-mer c’est toujours la même histoire, se plaindre se plaindre. La seul province qu’il aurait fallu garder c’est le Quebec, nos seul vrais cousins. Tous le reste il faut s’en débarrasser au plus vite, à commencer par la Guyane qui est une porte d’entrée incroyable d’immigration. Freeedddoommm.

     

  • Et pourquoi les Français de la métropole ne sont pas consultés ?

    Tous ces kilomètres carrés de terre et d’espace maritime représentent un tel avantage, dans les domaines culturels, économiques, militaires, etc, que presque tout le monde voterait contre l’indépendance. Ou peut-être pas.

     

    • Les Français de la métropole ne sont pas consulté car ce ne sont pas eux qui habitent ces terres, c’est tout.
      C’est logique non ?
      Vous n’êtes pas habitant d’outre mer mais vous voudriez avoir le droit de décider à leur place de leur destin ? Alors que vous n’êtes pas un habitant d’outre mer ? C’est étrange. S’ils veulent l’indépendance, qu’ils l’obtiennent.
      Douchka


    • Tous ces kilomètres carrés ? Et les habitants ce sont juste des chiens ? Merci de ne pas regarder cela comme une équation mathématique svp ce n’est pas si simple.


    • Exactement ! Ça serait aux français de métropole de voter ! Mais ils sont tellement con et gauchistes dans ce pays qu’ils voteraient pour l’indépendance ! Pour l’instant on n’a pas trop de réfugiés et migrants kanak... après l’indépendance ça va affluer !


    • Dans un mariage ou un divorce, il faut l’avis des deux partis.

      Evidemment, comme les corps électoral sont de grosseurs différentes, il faudrait faire une règle de trois pour que chaque côté soit d’importance égale.

      Le problème n’est pas technique, mais politique. En réalité, les autorités ne cherchent pas la justice et l’équité, mais seulement à occuper les habitants de ce territoire pour un temps.


    • @Douchka
      Dans ce cas de vote partiel - uniquement les Néo-Calédoniens - les habitants de la Nouvelle Calédonie ne devraient pas avoir accès aux droits des métropolitains (RSA, sécu, etc.). Les quels logiquement seraient réservés aux seuls métropolitains.
      Tout le monde dit "français" par sa CNI est français ou non ? Le séparatisme d’une région française concerne tous les Français.
      Si tout le monde est français, tout le monde donne son avis en RF. Car qui paie pour l’entretien de ces insulaires ? Qui perd du territoire stratégique maritime, après avoir perdu châteaux, usines, recherche, libertés ?
      Nous tous.
      Le vote des plaintifs tombe toujours dans la même escarcelle. D’abord, il aura fallu éduquer ces plaintifs à se plaindre. Ils ne sont pas assez gras ! Leur RSA est trop faible ! Etc.
      Aujourd’hui une île éloignée. Demain la Bretagne, etc.
      Et alors la France devient une espèce de Yougoslavie bourrée d’antagonismes de laquelle il faut s’expatrier pour gagner sa vie. Ou encore obéir en tous points à des oligarques idiots, féroces et gavés avec 200€ de salaire mensuel.


  • Courte victoire... En même, le gel du corps électoral voulu par les indépendantistes, interdit à plus de 40000 habitants de se prononcer sachant que la Nouvelle-Caledonie à une population de 270000 hab. Ces personnes, qui sont en général présentes depuis 10 à 20 ans, ne voteraient certainement pas pour le oui. De toute façon, on les fera revoter jusqu’à ce que le oui passe. Si cela arrive le "cailloux" aura un destin à la Sud Africaine


  • 2018 56%
    2020 53%
    2022 49.9%
    et voilou
    ensuite, couronnement d’un roi caledonien fantoche dont le 1er acte sera la vente d’un droit d’exploitation du nickel, le 2eme l’épuration ethnique des mechants blancs colons, et misère pour tout le monde.
    A terme une base militaire du pays qui aura l’exploitation du nickel, surement la Chine, catastrophe ecologique de l’exploitation chinoise.
    une catastrophe made in parti socialiste
    Alors qu’un vrai président français organiserait des débats avec les kanaks afin de concevoir un mode de fonctionnement de l’ile qui leur conviendrait. Leur revendiquation ne doivent quand même pas être démente, et si elles le sont il suffit de communiquer dessus.
    Une fois un accord etabli, pas de 3eme referendum.

     

    • pas mal de bon commentaire mais celui ci me semble le meilleur pour l instant

      j’aime bien la caledonie...mon pere y a ete 6 fois 3 mois durant sa carriere

      il s’entendait tres bien avec les kanaks...et a beaucoup de respect pour eux

      n’ont ils pas le droit de decider, comme les indiens en amerique et les aborigenes en australie ?

      question difficile, sa reponse fut : ils se mettent a 10 RSA pour se payer un pick up et veulent juste le fric du nickel, rien de plus ne les interesse, mais ils ne veulent certainement pas bosser pour l’extraire eux meme, vont juste pecher leurs poissons toxiques et d’alonger ensuite

      Mel Gibson disait, pour qu’une civilation soit detruite, il faut d’abord qu’elle se soit detruite elle meme

      les aborigenes sont tous des alcolos...les Kanaks ne sont que leurs petits cousins...CQFD


  • Les australiens, les néo Z sauterons sur cet aubaine une fois l’indépendance proclamée... évidement que le référendum sera répété à l’envi jusqu’à ce que le résultat escompté soit effectif.
    Voilà la réflexion d’un natif de cette terre il y a maintenant trop longtemps.


  • 3 scrutins pour essayer de rendre ces gens "indépendants" contre leur gré... les hommes seront esclaves des chinois dans les mines de Nickel, et les femmes kanak serviront de prostituées. Mais c’est pas grave. Le grand esprit de la montage veillera sur eux bla-bla... Bill Gates et Xi JinPing doivent se frotter les mains. Et Chirac reviendra sur terre pour nous pondre un musée des arts premiers.

    Par contre, nos politiciens sont beaucoup moins soucieux de l’indépendance de la France et de la culture du Peuple français... voilà. Tout est dit.


  • Et vous savez quoi ? Ils feront revoter ! Bah oui ! Quand la réponse ne convient pas à l’oligarchie ils font systématiquement revoter ad nauseam jusqu’à obtention de la réponse désirée ! C’est exactement comme avec les référendums dans l’UE ! Par contre si la réponse souhaitée est obtenu du premier coup ils en restent là ! C’est définitif et sans appel !

     

    • C’est un peu comme les referendum en Irlande sur la légalisation de l’avortement. Depuis celui de 1983 qui excluait aux deux tiers cette possibilité, jusqu’à celui de 2018 qui l’acceptait (cette fois aux deux tiers), il a fallu en organiser à chaque décennie pour que la population se soumette enfin à la volonté de leurs maîtres...


  • Eux ils ont droit à un référendum pour savoir s’ils veulent rester dans le girond de la France et nous, on nous sucre le "non" de 2005 ???
    Pire on nous interdit l’idée de Frexit.

    Qu’est ce que c’est que ce travail....


  • #2561134
    le 05/10/2020 par Diseur de vérité dure à entendre et avaler
    Référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie : le non l’emporte d’une (...)

    Quand on voit la Chine qui se bat pour protéger son pays et son territoire qu’elle veut intégrer notamment Hong Kong, Taiwan et notamment la région du Xinjiang avec des camps d’internement pour que les musulmans deviennent enfin des citoyens chinois, alors que la France en est encore à parler des droits de l’homme et critiquer, c’est respectable. À l’inverse, la France, caniche des USA laisse la Nouvelle Calédonie organiser un référendum pour ainsi perdre une partie de son territoire, une partie des eaux territoriales dont la France est encore
    n°1 .... il n’y a plus rien à espérer de ce pays, on a des fous furieux au sommet de l’État qui œuvrent chaque jour un peu plus à la destruction de la France.


  • Et quand ils auront leur indépendance ils viendront en France comme réfugiés !


  • Le droit des peuples à disposer d’eux mêmes, c’est à dire à vivre comme ils l’entendent. Les kanacks sont chez eux, les français ne sont que des colonisateurs.

     

    • Moi je connaît plein qui sont chez eux, sont indépendants, et arrivent comme réfugiés, migrants, clandestins, chez leurs anciens colonisateurs ! Et ça se bouscule au portillon ! C’est ce qu’on appelle le droit des peuples à disposer de la France !


    • Tout à fait d’accord avec vous, et selon ce principe, en tant que français natif depuis des générations, je suis chez moi et je voudrai bien vivre chez moi, sans avoir à subir des subsahariens ou des égorgeurs de moutons, qui soit dit en passant, se reconvertissent ici en égorgeur de français natifs !

      Seulement moi ( et beaucoup d’autres), on ne nous donne jamais l’occasion de nous exprimer bien entendu !

      Ok pour moi les kanaks en Kaankie, chez eux, les subsahariens en Subsaharie chez eux, les musulmans en Musulmanies ( s car il y a je crosi 57 pays se réclamant de l’islam), et les français natifs chez eux entre eux, sur leur terre natale !

      IIlustration parfaite d’un vieux proverbe : "chacun chez soi, et les vaches seront bien gardées" !


    • Le Droit des peuples à disposer d’eux mêmes ? Parlez-en aux Irakiens, aux Syriens, aux Lybiens, aux Palestinien..... Et aussi aux Français à qui ont sucre sans problème le résultat d’un référendum (2005) pour ne surtout plus en faire d’autres depuis. Le droit surtout aux cartels bancaires et aux multinationales à disposer de nous tous.


    • Bertrand : « La France deviendra la colonie de ses anciennes colonies » - V. Poutine


  • Stratégiquement c’est intéressant de les laisser en France. Je ne vois pas l’intérêt d’un référendum. Même si ils coûtent cher en rsa. Marrant de constater que le seul référendum se passe loin de la métropole.


  • Tout ce qui n’affaiblit pas la France est une bonne nouvelle. Mais ce n’est que temporaire. Les Chinois lorgnent sur la NC et sont prêts à s’en emparer.


  • Et nous, pas de référendum sur notre indépendance à l’UE ? On na pas le droit de disposer de nous-mêmes ?


  • Pour Info, le vote n’est absolument pas homogène ;
    85/15 pour les Kanacs et 15/85 pour les autres ethnies.
    20% des majeurs n’ont pas le droit de se prononcer.
    Le rêve du vivre ensemble s’écroule, et celui de la guerre civile ou de la scission se profile.
    Le gouvernement par son coupable mutisme laisse entendre que rien ne changera en termes de transfert après l’indépendance, laissant ainsi le champ libre aux escrocs et autres menteurs indépendantistes.
    Aucun projet d’activité économique Kanacs, hyper sponsorisé par les impôts métropolitains n’a fonctionné.
    La Calédonie ou la France en décrépitude...


  • Il est intéressant de voir qu’en Nouvelle-Calédonie les citoyens ont droit au référendum. À quand des référendum en métropole ?


  • Lorsque l’on rentre dans le détail des critères strictes pour être autorisé à voter, on constate que dans 2 ans, les Caldoches (autorisés à voter) seront probablement moins nombreux que les Kanaks ! Ils pensent à tout ces satanistes...
    Reste donc à savoir, selon quelles règles ces 3 référendums seront considérés pour le résultat final (moyenne des 3, l’un élimine l’autre, le meilleur compte ???).

     

    • Je pense que la seule règle qui compte, c’est qui veut la fin, veut les moyens ! Les chinois (ou les anglo-saxons) lorgnent sur la NC, et tout est mis en oeuvre pour qu’elle quitte le giron français...

      Pourquoi n’ a t-on envoyé plus de blancs métro là-bas, pour faie pencher la balance ethnique en notre faveur ?

      Quand je pense que si ça avait été les angliches qui auraient colonisé ce pays, aujourd’hui les kanaks seraient à l’image des amérindiens ou des aborigènes...

      Et quand la France, son système social, ses hopitaux et ses écoles ne seront plus là, faudra pas venir pleurer !


  • Tout ces caillasses sont de vrai puits sans fond on y deverse des tonnes de pognon avec zéro retour sur investissement , je rêve de l indépendance de la Reunion , Martinique, Guadeloupe ect ect, la prochaine fois sera la bonne esperons, à part marine le pen et son "espace maritime" "l or bleu" tout le monde veut se debarasser de ces bouffes pognon, enfin j ose esperer ne pas être le seul, "l or bleu"...

     

  • Je ne sais pas grand chose sur ce dossier et j’ai une question : quid de l’ingérence australienne dans ce processus ?


  • 53℅ de non.
    Si c’avait été un référendum sur l’Europe, le parlement français l’aurait considéré comme un oui à 60%.


  • Je souhaite contrecarrer les arguments de ceux qui considèrent ces DOM et TOM comme des territoires plein d’avenir ; sous entendu avec des richesses qui seront équilibrer la balance de ce que ça nous coûte...

    Vous vous leurrez. Si une matière première est découverte, exploitable et pèse 100 ou 1000 milliards, dans les 2 ans le DOM-TOM concerné se "libérera" de la France.
    Des armées d’avocats d’Australie, des USA, de Chine ou de multinationales les aideront juridiquement auprès de l’ONU.
    Des lobbyistes seront payés pour corrompre des hommes politiques au niveau de l’UE, et de la France.

    En clair, comme pour les colonies d’Afrique, tout ça est peine perdu.

    Je suis pour leur donner l’indépendance pleine et entière. Qu’ils payent eux mêmes leurs fonctionnaires, leurs hopitaux, l’assistanat. Ceux qui choisiront la France rentrent en France mais on arrête la blague.

    Vive les antilles Libre, vive la Guyane libre, la Calédonie, la Réunion. On n’a plus les moyens d’entretenir des danseuses.


  • Toujours beaucoup de condescendance des français de métropole envers ceux des "îles", avec la même rengaine : ça coûte cher, ça ne nous rapporte rien, qu’ils la prennent leur indépendance, etc. etc.
    Etes-vous au courant que la France possède le 2è espace économique marin après les USA et que demain, dans une vision de grandeur retrouvée, cela peut constituer un atout majeur ?
    Vous méprisez les gens et après vous vous plaignez qu’ils cherchent à s’émanciper...


Commentaires suivants