Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Réforme du Travail : les questions débiles de Gilles Bouleau à Jean-Luc Mélenchon

Et après les journalistes télé se demandent pourquoi les gens les fusillent déontologiquement sur Internet... Gilles Bouleau de TF1 recevait dans le cadre de la campagne du 1er tour des législatives Jean-Luc Mélenchon ce mardi 6 juin 2017 au 20 Heures de TF1.

 

Alors qu’il est question de toucher à la protection sociale de 18 millions d’employés, le pauvre présentateur, incapable de relancer, ne réussit qu’à botter en touche avec une question de politique politicienne complètement ringarde, puis à demander gentiment à ce qu’on laisse sa chance à Macron...

Un cas ultime d’incurie professionnelle, sinon de rouerie paysanne, car le présentateur a peut-être pour mission d’éteindre l’incendie social qui vient. De son côté, le leader de la France Insoumise a déjà intitulé cette vidéo sur son fil Twitter : « Emmanuel Macron, le coup d’État social ».

 

 

Trois cours magistraux de politique sociale pour Gilles Bouleau et ses pairs,
sur Kontre Kulture

 

Gilles Bouleau, Anne-Claire Coudray, la paire d’as de TF1, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Juste avant cet interview, il y a eu un "reportage", un intermède, sur les affreux candidats du FN aux législatives (une centaine !...) ayant été repérés pour des propos vilains tout plein ; racistes et antisémites.


  • Pourquoi Mélanchon ne réclame-t-il pas le retour de la Proportionnelle qui lui donnerait une centaine de députés ?...

     

  • Mélanchon est un brillant opposant : souvenez vous comme Hollande était brillant, lui aussi, quand il était dans l’opposition à Sarko...

     

  • Il est juste là, encore une fois, pour récupérer les indécis qui seraient tentés de voter pour UPR, NDA,FN. Il n’y a pas plus antifrance que lui bien qu’il essaie de faire croire le contraire.

     

  • Mme Le Pen et Melenchon ont raison sur la loi travaille, une hérésie du droit social en France. Le problème c’est qu’ils ne sont d’accord sur quedal et devinez qui va tirer les marrons du feu, Macron. Merci à ces deux devenus pour le coup deux idiots utiles, si le peuple leur importent autant, qu’ils s’accordent au moins pour la défense des 18 millions de salariés du privé qu’on va plumer au grand jour, à ciel ouvert pour le compte de grands groupes nichés au CAC 40.


  • Gilles Bouleau ! Voilà au moins quelqu’un dont le patronyme même nous indique qu’il n’est pas au chômage.

     

    • Gilles Bouleau fait de la course à pied, alors je ne pense pas qu’il soit complètement mauvais, qu’est ce que vous voulez, faut bien qu’il bouffe. Combien d’entre vous crache à la gueule de leur hiérarchie. n’est pas Soral qui veut.
      Moi je suis indépendant, et je ne peux pas me permettre d’envoyer balader tout le monde non plus, mais comme je ne supportais plus la hiérarchie, j’ai fait le pas et je fais presque ce que je veux.
      MLP, Mélenchon représentent ce qui ressemble le plus a de l’opposition, mais il ne risque pas grand chose sur le plan financier.En attendant le pouvoir c’est Macron (Attali, Rotschild), si vous avez une famille a nourrir, un appart dans le 16eme à payer, vous vous soumettez au plus fort.
      Facile de gueuler sur internet, si demain vous perdez votre job pour vos idées cela risque d’être beaucoup plus dur.
      Bouleau est journaliste, donc ou p... ou chômeur, si il veut continuer à faire de la course à pied, vaut mieux qu’il reste une p.....


    • Ah ben s’il fait de la course à pied !!! :-)


    • la course a pied c’était une blague pour l’introduction, mais c’est vrai.


    • La conclusion est donc aussi une blague :-) Quant à ce qu’il y a au milieu, ça part un peu dans tous les sens, sans parler du fait que mon commentaire initial n’appelait pas vraiment de réaction, du moins autre que celle de faire sourire d’éventuels lecteurs. Bref, passons.


  • La politique en France est au point mort, ce qui laisse un boulevard à Macron, appuyé par les médias appartenant aux plus grands fortunés de France, eux-mêmes copains des politiques ... Gilles Bouleau est l’exemple parfait du jounalope intégral et insupportable. Nous vivons en dictature, tous les sujets réellement importants sont soigneusement écartés de tout débat de fond. C’est sur qu’avec une situation pareille, le pays va aller mieux.
    Pour ce qui est des réformes à venir (comprendre d’austérité), il s’agit encore une fois de faire croire aux Français que quelque part c’est de leur faute, ils bossent pas assez, attaquent les gentils patrons et ça leur coûte cher, coûtent trop cher (! !!), bref autant d’ignominies qui me sont insupportables.
    Il s’agit en réalité d’appliquer les consignes de Bruxelles, certainement pas pour relancer notre économie mais pour donner de plus en plus de pouvoir pour le MEDEF et au final c’est le salarié qui trinquera, qui sera corvéable à merci, et sera la variable d’ajustement en cas de baisse d’activité.
    Le chômage ne va pas baisser, en tout cas les chiffres annoncés seront artificiellement abaissés pour faire croire aux moutons que grâce à Macron le pays va mieux. En réalité jamais notre pays n’a été dans cette situation, de tous les côtés ça va mal.
    Macron c’est le traitre intégral.

     

    • Combien de gens comprennent cette évidence ?? Nous sommes combien sur ce site à comprendre, qu’il y a des veaux cons comme des valises sans poignées, qui croient encore au père noël. Si les gens avaient ,ne serait-ce qu’un brin d’intelligence ; cette classe politique serait balayée d’un revers de bulletin. Encore combien de temps ces Français idiots vont -ils se faire baiser jusqu’à l’os ,et nous entrainer dans le chaos.


  • Je serai toujours estomaqué de voir sur E&R des sympathisants de monsieur Mélenchon (et non Mélanchon). Sans doute est-il meilleur communiquant que je ne me plais à le croire.

    Qu’est-ce que FI si ce n’est un FN Canada dry en bien plus édulcoré ?

    Peut-être ici, comme moi, d’autres ont voté Front National. Aussi, j’ose espérer que vous n’aurez pas manqué cette scène ubuesque où Mélenchon donne des gages d’antifascisme comme le ferait le dernier des collégiens en sarouel le bédo au coin des lèvres.
    Le tout avec une forme de paternalisme qui transcende les limites de l’insolence. Il s’adresse aux électeurs du FN comme à des enfants débiles qui voteraient pour Le Pen (ce qui fait d’eux des "Facho", je ne fais que le citer) parce que justement trop débiles pour comprendre qu’il est du camp du bien et pas elle. Cette infantilisation de l’électeur (les électeurs FN comme ceux de FI doivent compter parmi les plus politisés de tout l’échiquier politique) démontre aussi bien la méconnaissance de Mélenchon des préoccupations réelles des Français, mais aussi une forme de mépris adressé à ces mal-pensants ces "fachos" qui comptent dans leurs rangs des travailleurs acharnés qui eux n’ont pas passé trente ans de leur vie les fesses au chaud sur les bancs du Sénat.

    La stratégie de second tour du FN consistant à faire des appels du pied incessants aux électeurs de la France Insoumise. Cette stratégie que je pensais au départ intelligente s’est avérée être un désastre (7% des électeurs FI pour Le Pen). La raison étant que lorsque l’on fait de la prospection auprès de l’intelligence politique des électeurs de FI, on a vite fait de déchanter.
    La plupart d’entre eux ne sont que des fils et filles de bonnes familles cherchant à s’encanailler politiquement afin de se croire subversifs et se donner une substance. Seulement, ils sont de la même race que ces chiens de Pavlov qui, en dépit du bon sens, (le programme FI étant un copié collé du programme FN, les aspects immigrationnistes, sécuritaires et judiciaires en plus laxiste) scanderont des phrases toute faites (car ils sont adeptes du prêt à penser) et s’opposeront aux "Fachos" entendez par là les Français réellement insoumis.

    Mélenchon est, quoi que qui que ce soit ici peut en penser le Tsipras Français. Anfasciste manichéiste, demi-subversif, c’est un idéologue doublé d’un bon communiquant, mais certainement pas un patriote. (Il préfère appeler les Français "Les gens").

     

    • "Cette infantilisation de l’électeur"

      En ce moment il y a une publicité à la télé pour les bombons Haribo où on voit des adultes s’exprimer avec des voix d’enfants et agir en conséquence. Cette pub provoque chez moi un malaise, tout comme l’exploitation de l’image des enfants pour pleins d’autres produits. Prendre les consommateurs par les sentiments et la corde sensible pour vendre encore et toujours plus ..


    • Paragraphe parfait.
      En même temps, venant d’un franc maçon 33e degré (grand maître donc) du grand orient vous vous attendez à quoi ?
      Et pourquoi les electeurs de Mélenchon votent pour lui alors qu’il a quasiment le même programme que Marine qui est elle apparement facho ?


    • @ Juda Nanas

      Le mot bonbon comme une bonbonne, une bonbonnière, néanmoins et de l’embonpoint
      ne prennent pas de "M" devant le "B".

      Quitte à être précis et pertinent, autant commencer par le respect de la langue.

      Amicalement.


    • Pour Josselin Bigaut

      C’est très bien résumé. Il faudrait être idiot pour ne pas comprendre que Mélanchon est là pour racler les fonds de tiroirs du FN .Il l’a fait pour les communistes ,il le fait pour les Socialistes et ainsi de suite .Mélanchon ,c’est la voiture balayée de la politique .Je te mets un peu de communisme ,je saupoudre un peu de socialisme avec un peu de FN mais pas trop pour éviter que cela ne se voit .Et l’affaire est dans le sac ,la bise à Macron et c’est parti pour 5 ans .Elle n’est pas belle la vie ?? Mélenchon a déjà jaugé les Français ,pour les manipuler à sa façon .


  • Durant l’entre deux tours des présidentielles Marine Le Pen aurait pu annoncer que Présidente elle bombarderait Jean-Luc Mélenchon Premier Ministre.

    Épicétou !

    L’ennemi est identifié, il est commun et il est en face.

    Tant que Mélenchon traitera les gens du FN de fachos il restera dans l’imposture pour détourner tout le monde de L’immanence de la radicalité barricadière en mouvement seule capable de mettre fin à la course éperdue du taux de profit propre au narcissisme de la marchandise.

    Merci qui ? Merci Francis Cousin !

     

    • Mélenchon est une des plus brillantes incarnations de l’imposture politique. Il n’est pas dans l’imposture parce qu’il continue de traiter les électeurs FN de facho, il est lui même l’imposture dont le rôle objectif est d’empêcher le patriotisme et l’idée de Nation de gagner du terrain et il ne se privera jamais d’anathèmes et de sournoiseries pour arriver à ses fins.



      L’immanence de la radicalité barricadière en mouvement seule capable de mettre fin à la course éperdue du taux de profit propre au narcissisme de la marchandise.



      Le narcissisme de la marchandise est un non sens. Le narcissisme est l’amour de soi, hors une marchandise n’a pas d’émotion. L’engouement artificiel pour les marchandises inutiles est un outil marketing utilisé dans la recherche de profit, c’est vrai, mais si pour lutter contre cela, la seule chose fonctionnelle (seule capable) est une immanence de la radicalité barricadière en mouvement, en gros, une gigantesque et totale insurrection spontanée et parfaite, sans préparation, ni meneurs, ni buts, ni moyens, en gros tout le monde devient bon en même temps sans facteurs contraignants, l’ordre établi est aboli par gentillesse et le péché est relégué dans les musées du vieux monde, et bien je pense que non, l’ennemi n’est pas encore très bien identifié...


    • L’identification de l’ennemi, comme primauté de l’action politique, est une absurdité véhiculée par Carl Schmitt. Cela ne mène qu’à se tenir du bon coté du doigt pointant un ennemi supposé, et souvent, à se tirer une balle dans le pied.
      .
      Macron et sa réforme du droit du travail, en tant qu’affairiste clairement identifié comme "pute" des banquiers et du capital ( je reprends ici les mots de Rothschild ) , pousse la société française au bord de la crise de nerfs. Il coalise une opposition contre lui, ses énarchiens, la caste oligarchique et ses sbires bourgeois. Ces derniers ont pour modèle l’Allemagne, où le cout de la bouffe et du logement, le cout de la vie est bien inférieure à la notre. C’est bon pour nous ; il pousse à la révolte. Avec Macron et ses patrons, pas besoin d’agir, y a qu’à attendre que tout s’effondre.
      .
      L"état d’urgence est une illusion de sécurité pour les bourgeois et un instrument de terreur pour les gueux qui tirent la langue. Comme si en 2017, la contestation prendrait le chemin des barricades ... C’est juste ridicule. Et pourquoi pas des manifs en sabots avec des foufourches en boibois tant qu’on y est ! Y en a qui lisent trop de vieux livres. Et y en a qui croient vraiment à leur impunité. C’est extraordinaire ce virtualisme qui s’impose dans le monde réel.
      .
      Macron, si t’es champion, détruis heu, détruis heu, Macron, si t’es champion, détruis l’code du travail !
      Ça nous fera une raison de plus de ne pas bosser et de réformer les sociétés de tes patrons.


  • Il est en fait très soumis, utilisant le clivage artificiel D-G (du XVIIIe siècle !), fasciste (comme symbole d’autorité) contre le reste dont il fait partie...
    Il est par exemple économiquement impossible de défendre les emplois en étant favorable à la mondialisation et à l’immigration sauvage, or il le fait ! Et alors sur l’insécurité et la politique étrangère (qui commence en IdF) : c’est n’importe quoi ! Par pitié, je ne nommerais pas ses "positions" sur l’UE, l’OTAN, la dette etc : elles changent en fonction de celles du FN qui reste sa référence.
    Mais qu’attendre de "quelqu’un" qui n’aime pas les blancs ni les Français ? Des lendemains qui chantent avec la surpopulation (pas bon pour l’écologie,ça), nan mais quel naïf !


  • Mélenchon passe sur TF1 et sans être interrompu par une avalanche de question... ???


  • Il m’a traité de fachos,je croyais que les fachos c’étaient ceux qui cassent des vitrines et balançent des bombes incendieres sur la police... Merde je ne vais plus pouvoir me regarder dans une glace. À Merluche tu nous prends vraiment pour des cons,bon donne des papiers à tous le monde puisque tu la déteste de toute ton âme cette France.

     

  • Des changements il en faut mais encore faut il trouver les bonnes reformes. Souvent les representants syndicaux du monde ouvrier sont des psychologues du travail ou des medecins du travail qui ne font pas que du bien aux travailleurs ou aux chomeurs qu’on handicape injustement de mille et une maniere avec la complicite de ses gens qu’il faudrait sortir des entreprises.


  • "L’ennemi c’est le banquier, pas l’immigré". Certes ! Il est de quelle origine ethno-confessionnelle le banquier ?


  • voici un fait
    ville moyenne de rhone alpes, ville qui a été mais qui n’est plus, dans un quartier populaire ( retraités de l industrie, chômeurs , als et rsa , des souteneurs de murs ... ) un quartier plus que vivant il y a 50 ans ( dans chaque arrière cours il y avait un maitre artisant avec 2 ou 3 arpettes ), et complétement "cuit" aujourd’hui avec un liddle, un bistrot et une boulangerie
    1er tour melenchon = majorité des suffrages
    2eme tour = macron majorité des suffrages
    après tout chacun est responsable de son choix, puisque les electeurs du fn sont des fachos voir des salops, et bien ceux de macrons sont des cons, c’est tout
    le soir du 2cd tour des legislative il vont enfin réussir a l’attraper cette foutue "queue du mikey" sauf que la, ce n’est pas un scd tour de manège qu’ils auront, mais le grand 8
    et sans ceinture
    les Français souhaitent donner au président les moyens nécessaires afin qu’il puisse appliquer sa politique, nouvelle rhétorique en cours, j’hallucine ! si les Francais avaient pris la peine de se pencher, l’espace d’une soirée, sur les tenant et les aboutissant de cette politique, ils seraient debout sur les freins
    alors les gens de ce quartier , sis sur la commune de st etienne, allez y, terminer le boulot, pour beaucoup d’entre vous il sera le seul que vous aurez pour 2017
    après tout une scène de la traversée de paris de C A-Lara résume très bien tout cela


  • Je ne comprends pas trop les remarques du texte : Gilles Bouleau ne fait que permettre à l’invité de s’exprimer en apportant (de façon plus ou moins conventionnelle) une contradiction faible et surtout formelle (potentielle de la part du téléspectateur) qui amène la réponse.
    Les journalistes sont suffisamment vendus et scandaleux en général pour qu’on puisse tout de même reconnaître quand ils font leur travail de manière à peu près correcte…

     

    • @ Godwin
      Vous plaisantez n’est-ce pas ? Ou vous ne comprenez pas les techniques de manipulations de l’opinion publique ?
      Alors je vous l’explique :
      1) le journaleux casse Mélenchon en disant que son mouvement s’est essoufflé. ( d’où tient-il cette info ? est-elle vérifiable ? Nan, c’est de la propagande.)
      2) le journaleux casse les électeurs de Fillon, Le Pen et Mélenchon en affirmant doctement qu’ils ont envie de donner une chance à Macron en lui accordant la majorité. ( là aussi, c’est du baratin. Les neuneus qui regardent la TV vont se dire : " ha ben tu vois, les autres vont voter Macron, on va faire comme eux ...)
      Bouygues, proprio de TF1, croit qu’il a intérêt à ce que Macron gagne sa majorité pour appliquer sa politique, alors qu’au contraire, il risque à moyen terme de perdre son empire bétonneur.


Commentaires suivants