Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Remaniement : Macron va-t-il remplacer Édouard Philippe par Alexis Kohler ?

Un Premier ministre qui marche sur les plate-bandes du Président, ça ne se fait pas. Même si le Président est un velléitaire, un indécideur, un beau parleur. Tout le monde sait depuis les révélations de Faits & Documents que c’est la paire Kohler-Philippe qui tient l’exécutif, que Kohler a la signature du Président depuis 2018 et que Macron fait du vent pour la galerie. Surtout, ce n’est pas qu’il ne décide rien, c’est qu’il n’arrive pas à décider.

 

Alors, la nature politique ayant horreur du vide, son PM et son conseiller font le job à sa place, avec leur politique et leurs idées. Ce qui explique une bonne partie des couacs, des reculades et des rétropédalages au sommet. On a l’impression de faire du Canard enchaîné en disant cela, mais le Canard ne plonge jamais en eaux profondes, là où se joue la vraie politique, celle des réseaux d’influence et de la puissance bancaire. Et pour cause, le Canard en fait partie !

Gloire donc à F&D qui va au fond des choses et honte au Canard, qui reste batifoler à la surface des choses. Pour le coup, les choses, en ce moment, c’est la tentation du remaniement de la part d’un président qui a envie de reprendre un peu du pouvoir qu’il a, par faiblesse, cédé à la paire Kohler-Philippe. Pour cela, Sarkozy lui a donné un conseil que La Dépêche, reprenant une info du Point, a qualifié de « fou » :

Ce qui est étonnant, dans cet étonnement de la presse, c’est que Kohler est un faux fidèle de Macron. C’est plutôt son complément dans l’exercice du pouvoir, mais en aucun cas son fidèle, puisque le très sérieux Kohler, homme de réseaux s’il en est, comme le montre F&D, a pris les rênes du pays à la place d’un président considéré comme fantasque. Alors, se débarrasser de Philippe pour mettre Kohler en PM c’est un jeu à somme nulle !

Cela n’empêche pas La Dépêche, qui fonce droit dans le piège, de croire à un coup politique extraordinaire :

« Afin de remplacer Édouard Philippe pour la fin du quinquennat, Nicolas Sarkozy aurait soufflé une idée à l’actuel chef de l’État : "L’ancien président suggère de nommer à Matignon un fidèle, pour achever le quinquennat en toute tranquillité. Son candidat idéal ? Alexis Kohler , le secrétaire général de l’Élysée", poursuit Le Point.

"Quand tu nommes ton Premier ministre, il te déteste au bout de six mois. Si tu le vires, il te déteste encore plus. Et le nouveau te déteste au bout de six mois aussi !", lui aurait même affirmé Nicolas Sarkozy, faisant sans doute référence à sa relation compliquée avec son Premier ministre François Fillon durant son quinquennat. »

Kohler serait-il sur une ligne nationale-sioniste comme Sarkozy ? S’il passait PM, il s’agirait alors d’un putsch en douceur, qui officialise le pouvoir réel d’un conseiller de l’ombre que le Français de base ne connaît pas. C’est le résultat de notre démocratie bidon : les vrais décideurs sont rarement visibles ou rarement mis en avant. Le pouvoir réel reste dans la coulisse, tandis que devant s’agitent les pantins. Quand on a compris ça, on a déjà fait un grand pas dans l’éclaircissement de la politique française.

 

Piqûre de rappel : Alexis Kohler dans l’interview de Pierre de Brague
pour la revue Rébellion

« En ce qui concerne la crise actuelle, je crois que le gouvernement a vu dans le confinement le moyen de mettre un couvercle sur la cocotte-minute sociale qu’est la France et, de toute manière, toute autre solution (fermeture des frontières, investissement dans les services hospitaliers, aide aux entreprises de matériel de santé, rejet de la propagande médiatique) était évidemment hors de la portée de nos progressistes européistes qui calculent à court terme. Si le confinement était d’abord utile à la Macronie, puisqu’il permet l’étouffement de la révolte sociale et qu’on peut facilement lui faire porter le chapeau de la crise économique, sa poursuite semble être l’intérêt des véritables maîtres de la France (Attali, Nuñez, Hirsch, Salomon, Buzyn, Lévy, Bauer, Kohler…) qui y voient l’occasion d’imposer le règne de Big Pharma (médicamentation coûteuse, vaccination obligatoire) et de renforcer le système bancaire par l’augmentation de la dette publique. Bref la totale mise en dépendance des Français ; ce qui constitue un projet dictatorial que la petite team Macron identifie bien comme un risque majeur pour ses fesses (les marionnettes seront les premières à se faire lyncher) ! »

Pour BFM TV, Kohler ne serait pas sur la ligne de départ, au contraire de Darmanin, qui cocherait toutes les cases :

Kohler, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Kohler 1er Ministre ? Pour le Président, qui ne fait rien pour le grand remplacement (de métissage), c’est en fait de l’auto-remplacement, ça change rien...

     

    • En toute modestie , choupinette dit de kholer :" c’est le seul qui ait le cerveau aussi rapide que moi " Voilà qui promet…..une cellule double à la santé !


    • A mon avis, le pays aura explosé bien avant la fin du métissage. Règlements de comptes entre maghrébins et tchétchènes à Dijon, kalachs et autre joyeusetés de l’armement. Les joies du vivre ensemble. Pas certain que les policiers les contrôlent pour savoir s’ils se baladent avec des produits qui ne sont pas de première nécessité. Il est où Rantanplan ?
      C’est bon Eric, tu peux demander à tes potes de s’échauffer sur le banc de touche pour l’opération "ronces". Tu biches, hein ma grande ?


  • Macron le délinquant en col blanc a encore deux ans pour détruire le pays définitivement, le pire étant qu’il pourrait très bien y arriver.

     

  • Camarades de E&R

    Si le crif le demande ; alors oui , il sera premier ministre.

    Ne varietur

    Lavrov


  • "Tout le monde sait que c’est la paire Kohler-Philippe qui tient l’exécutif".

    C’est une vraie équipe qui pilote le bateau nommé "France". Kohler est sur le pont, Philippe tient la barre, et le poudré s’occupe de la "coke"……..


  • « [...] il s’agirait alors d’un putsch en douceur, qui officialise le pouvoir réel d’un conseiller de l’ombre que le Français de base ne connaît pas. »

    Le putsch a déjà eu lieu. Qui connaissait Macron avant qu’il ne soit gonflé à l’hélium médiatique ?


  • Je parierai plutôt sur une dissolution après les municipales, un truc à la Mitterrand pour emmerder tous les courtisans et l’opposition, en même temps !
    Il n’ y a que les convaincus par le baratin des politiques, ceux qui ont avalé le devoir de voter ad vitam aeternam, sans le droit de démettre les incompétents, même corrompus.

     

    • Une dissolution ? Perdue d’avance.

      Si Philippe refuse de démissionner, il restera, comme Fillon est resté, jusqu’en 2022. Mais si le fait que le PM et le PR se chamaillent s’ébruite, alors les élections sont perdues pour LREM aussi..A moins que la franc maçonnerie arrange tout cela. Comme sous la troisième.


    • Pardu d’avance, à voir !
      La dissolution est une option en cas d’une déroute au municipale. En se retirant des responsabilités tout en gardant la fonction, Mac du con 1er aura beau jeu de se prétendre pas trop mauvais après 2 ans d’une opposition qui ne réglera rien, de surcroit après le merdier organisé sous prétexte d’un corona.


    • On s’en fout dans la réalité d’une dissolution ! Est ce que des patriotes soraliens seront le remplacement ? On peut jouer encore 50 ans comme cela, la radicalité est une réponse, le cirque de masse, c’est de la branlette intellectuel, je préfère Patrick Sébastien.


  • Macron, c’était le commencement du début. Kohler, c’est début de la fin de la politique !

     

  • on s’en fout des remplaçants si c’est pour faire la même politique de merde ….
    et pendant ce temps : La statue du général de Gaulle des Pavillons-Sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, et la plaque commémorative de la bataille de Bir-Hakeim, ont été vandalisées et recouvertes de peinture jaune dans la nuit de vendredi à samedi, rapporte le Huffington Post.
    déjà , suis étonné que c’est un journal étranger qui en parle alors que chez les crapules médiatiques , c’est le silence


  • "Remaniement : Macron va-t-il remplacer Édouard Philippe par Alexis Kohler ?"

    Ce titre est une hérésie constitutionnelle. Macron ne peut rien remplacer. Tous les journalistes tombent dans le panneau de telle sorte que plus personne ne prête attention à cette énormité de voir le chef de l’Etat licencier son premier ministre, comme autrefois Louis XVI un Calonne ou un Loménie de Brienne. Quand on pense que la révolution s’est faite pour réformer cela...

    C’est peut-être un des grands mystères du régime et le plus exposé à la lumière, comme tous les grands mystères. Mais la forme républicaine du gouvernement tient à cela !

    Le président de la république, qui est aussi le chef de l’Etat (deux fonctions pour un seul homme) n’a pas le droit constitutionnel de chasser son premier ministre car cela voudrait dire que le gouvernement est dans son entier responsable devant le chef de l’Etat et lui rend des comptes politiques ! Nous ne serions donc plus en république mais en monarchie. Pas rien. Le président de la république "nomme" le premier ministre qui forme le gouvernement qui est alors politiquement responsable devant les chambres. Et non devant le "Chef" !

    On dit oui, mais la "pratique" constitutionnelle est contraire gnan gnan gnan. Bref, le petit discours habituel des larbins opportunistes des Sciences po". Genre Alain Duhamel, qui depuis cinquante ans porte avec prestance son gilet rayé.

    Mais ce fait explique probablement les graves crises intestines de la tête de l’exécutif : qui se manifeste par un refus du premier ministre de démissionner. Exemple : les relations ahurissantes de Sarko et Fillon, ce dernier étant resté cinq ans à se chamailler avec le président qui ne pouvait pas le chasser.

    Car en cas de refus, il faudrait de tourner vers la Chambre des Députés (le premier ministre engageant sa responsabilité) et si la Chambre soutient le premier ministre, avoir recours à une dissolution extrêmement risquée pour l’instant et qui pourrait réélire une chambre vengeresse. Macron n’est pas De Gaulle qui l’a fait en 1962

    Donc Macron en fait est mal, car son premier ministre est en mesure de se maintenir contre sa volonté. C’est une hypothèse qu’attendent avec curiosité tous les constitutionnalistes (en dehors de ces larbins de Sciences-po) depuis cinquante années.


  • L’un ou l’autre de ces franc maçons mafieux … qu’est ce que cela change ?
    Strictement rien, le pouvoir reste entre les mains de cette secte luciférienne illégitime et anti constitutionnelle.
    La mafia au pouvoir, gouvernant comme aux plus beaux jours de la noblesse noire, avec les mêmes outils : mensonges, corruption et terrorisme d’état.
    Gouverner par la peur est la meilleure façon de contrôler les moutons et de les éliminer.
    Le port du masque en est une preuve, tous ces décérébrés programmés, hypnotisés et fluorés qui se gazent tout seul en ravalant leur CO2.
    Lamentable.
    Un peuple de moutons produit un gouvernement de loups.


  • J’imagine que le P.M. Philippe attend le bon moment pour démissionner.
    C’est le mieux à faire après ces bruits de couloir s’il veut préserver sa carrière politique.
    Quant à Alexis Kohler, c’est un administratif sans vision politique. Avec lui le pouvoir est cuit politiquement, avec le faux Président Macron et plus de PM (fusible).
    [ c’est presque une bonne nouvelle ! ]


  • Quand un navire est en train de couler du seul fait d’un équipage désastreux, que l’on mette à la barre un incompétent bis - pour y remplacer l’incompétent de départ - au lieu de s’assurer que les chaloupes sont prêtes et distribuer les gilets de sauvetage - ne changera rien au nombre des victimes - massivement de seconde classe - de leur totale incurie et de leur terrifiante incompétence.

    "Les jours sombres de la France", dont on nous rebat les oreilles depuis plus de 70 ans, avec une constance sidérante, ne sont pas derrière nous, mais devant nous !

    Et ce ne sont pas les responsables du désastre qui vont en payer le prix - ils ont fait tout ce qu’il faut pour s’éviter tout naufrage, de quelque ordre qu’il soit - mais les passagers, massivement de seconde classe, qui n’ont pourtant jamais eu voix au chapitre, quant au choix de cet équipage de m****.

    Et cette pseudo élite de la navigation à vue, aux ordres de puissances œuvrant dans l’ombre, se partageront alors le pactole versé par la Compagnie d’assurances, laquelle a été grassement payée par tous les passagers - massivement de seconde classe - et la boucle est ainsi bouclée...

    Jackpot pour tous les responsables, mais décrétés non coupables !


  • Un remaniement c’est du bricolage pour éviter de devoir rendre la veste. Vraiment des cancrelats. Cassez vous tous.


  • Alors là !, avec un remplacement comme çà ...., TOUT va changer !! Mais qui .... qui ,
    de nos jours peut encore croire à des conneries pareilles ? !! Une vaste mascarade malsaine organisée pour enfumer la populasse . Les innombrables leçons du passé avec ses remaniements "spectacles " et ses changements droite/gauche , gauche/droite n’ont jamais servi à grand chose et la situation à continué à se dégrader pour le peuple pour en arriver là où nous en sommes ! Hélas ! mille fois hélas ... il y a toujours des naïfs ( pour rester poli) pour croire que ces manoeuvres orchestrées par des crapules " haut de gamme " diplômés et certifiés " label rouge escrocs " pourront leur amener un " mieux vivre " ! La révolution Française , " le retour " , c’est pas pour demain !!!


  • Des gens si ternes ... ! Pour agrémenter l’espace politique français, la seule solution ? Un changement de premier ministre .. ??? Pour créer "la surprise" .. ??!?
    C’est-à-dire celle du gouvernement français qui sert – bien entendu – Macron Emmanuel qui récompense. Des récompenses qui permettent cette espèce de neutralité française en haute gouvernance où le « restons calme » est de mise chez des gens pourtant très très prompts à se déstructurer si la gaine policière et protectrice commence à disparaitre. Donc une sorte de prestance encore et toujours avec une « régularité » qui masque surtout une bêtise quasiment totale portée par la France gouvernementale et en hautes postures diverses mais richement rétribuées entre happy few.
    Cette monotonie française gouvernementale et élyséenne qui fait croire à travail et sérieux « pour vous » presque uniquement que grâce à sa monotonie … ne peut supporter l’originalité subite ou la rigolade franche et immédiate et donc l’obsession de se voir noyer dans un modus vivendi autre que celui si glamour et toujours performant de Macron Emmanuel qui suit – bien entendu – Nicolas Sarkozy ce presque résistant français malgré toutes ces années qui le séparent de cette première ligne dans laquelle il aurait brillé … par son absence.
    L’obligation donc pour les médias affiliés à l’Elysée d’organiser la surprise en plaisant aussi à Macron Emmanuel et à son monde qui en est totalement dépourvu … c’est-à-dire la surprise.
    Des médias qui font croire à « autre chose » pour pouvoir ainsi occuper le champ de la spontanéité qui existe pourtant déjà et aussi dans ces zones dites de banlieues avec des caractères moins stables que ceux des zones pavillonnaires françaises surprises surtout et généralement par les avis mortuaires et les décès qui soulignent une vie réussie grâce à cet immobilier onéreusement acquis mais difficilement remboursé.
    La spontanéité et la surprise pour un élément hyper dangereux contre Macron Emmanuel et sa clique si elle existe véritablement et donc l’obligation de créer perpétuellement et artificiellement depuis la gouvernance française « la surprise et la spontanéité ».
    Qui peut faire ce travail « pour nous » et quand ? Pour l’Elysée … de façon à avoir une société complétement soumise à « notre joie » visible et ostentatoire qui est au-dessus de la vôtre qui pourrait nous détruire. Un nouveau premier ministre, un artiste ... ?

     

    • Puis-je vous conseillez la lecture d’un traité de politique esthétique ?
      Il s’agit du bouquin de Joseph Mouton : ’SOIS ARTISTE’
      Il traite de la nécessité :
      D’être artiste,
      D’être créatif,
      D’être esthétique,
      D’aimer l’art,
      D’être contemporain,
      De la nécessité de la nécessité,
      D’être artiste comme il faut l’être,
      De ne pas être juste,
      D’être brutal, raffiné, drôle, sinistre, scélérat,
      Et pour finir de la nécessité d’être honnête !


Commentaires suivants