Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Retour en force du pétainisme : "Rejoignez la grande armée de l’agriculture française !"

Dans cette France à l’arrêt ou en chaos, on ne sait plus trop, chaque jour apporte son lot de déclarations étonnantes. Ce 24 mars 2020 au matin, le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, qui passait chez Bourdin sur RMC, a exhorté les Français qui n’avaient pas ou plus d’activité à « rejoindre la grande armée de l’agriculture française ». Tout en appelant les confinés à respecter les consignes du Premier ministre...

 

L’incroyable retour en force du pétainisme !

« Aujourd’hui, il y a la possibilité d’avoir 200 000 emplois directs, aujourd’hui même, ce mardi matin, qui peuvent aller dans les métiers de l’agriculture. Donc moi je veux lancer un grand appel, un grand appel à l’armée des ombres, à l’armée de l’ombre, un grand appel aux femmes et aux hommes qui aujourd’hui ne travaillent pas, un grand appel à celles et ceux qui sont confinés chez eux dans leur appartement dans leur maison, à celles et ceux qui sont serveurs dans un restaurant, hôtesses d’accueil dans un hôtel, aux coiffeurs de mon quartier, à celles et ceux qui n’ont plus d’activités. Et je leur dis : rejoignez la grande armée de l’agriculture française ! »

La vache ! C’est carrément l’appel du maréchal Pétain, « travail famille patrie » ! Ouf, un peu de bon sens semble revenir sur les terres de France.

 

 

Le constat est simple : la main-d’œuvre étrangère qui s’occupe habituellement chez nous de cueillir les patates et autres abricots n’est plus disponible, coronavirus et fermeture des frontières obligent. Il manque ainsi 200 000 bras à nos paysans pour ramasser ce qui sera dans nos assiettes très bientôt. En même temps, les dernières consignes du gouvernement par la voix d’Édouard Philippe, qui durcit le confinement, prévoit de fermer les marchés qui sont encore ouverts dans nos villes et villages. Faut savoir, merde !

 

 

Question : comment faire pour rejoindre nos champs si on n’a pas le droit de sortir de nos villes, de nos rues, de nos appartements ? Le pouvoir devient-il schizophrène ?

Cependant, et c’est là où tout se complique, comme dirait Sempé, le Conseil d’État, la plus haute juridiction administrative quand même, a jugé que le durcissement du confinement sauce Édouard était peut-être un peu trop dur à avaler pour les Français, et qu’il présenterait des volets quelque peu contre-productifs !

« Un confinement total tel que celui demandé par les requérants pourrait avoir des implications graves pour la santé de la population »

Boum, dans ta face. De l’autre côté des Alpes, la situation italienne a été exploitée à souhait par nos dirigeants pour accélérer le confinement et la soumission de la population, mais il semble que là-bas, les choses soient en train de se tasser, on pense à la courbe de mortalité. Peut-être que les Italiens sont en train de voir la fin du tunnel et du cauchemar. Ils en sont à 6000 morts, qui doivent être rapportés, comme le soulignent les spécialistes des maladies infectieuses, aux morts des grippes saisonnières.

« J’appelle tous les grands distributeurs, qui jouent parfaitement le jeu depuis le début de cette crise, à un nouvel effort. Approvisionnez-vous en produits français ! »

Mais ne lançons pas ici la bataille des morts comme a pu être lancée la bataille des souffrances. Dernière touche du gouvernement pour sauver nos agriculteurs qui sont durement touchés par les conséquences des mesures de confinement de ce même gouvernement – cherchez l’erreur –, Bruno Le Maire vient d’appeler la distribution à acheter des produits aux agriculteurs français. Parce qu’elle ne le faisait pas avant ? Et cette chère distribution, n’est-elle pas elle aussi légèrement à l’arrêt ? Voilà que Bruno appelle au « patriotisme économique »...

 

 

On dirait, toutes proportions gardées, le discours patriotique de Staline le 3 juillet 1941 aux Soviétiques après l’invasion de l’URSS par les troupes allemandes de l’opération Barbarossa ! Le Petit Père des peuples, le feu germanique au cul, a dû revoir en urgence sa copie antipatriotique pour sauver son pays.

 

Les néolibéraux et leur idéologie de merde en appellent maintenant au patriotisme et à la solidarité pour sauver leurs fesses !

 

 

Si la France marche sur la tête, on voit que, dans leur délire coronavirussé, nos dirigeants commencent à comprendre que le patriotisme, la nation, la solidarité, le travail (réel, pas celui de l’argent), ce sont des choses qui fonctionnent, pas le néolibéralisme, la domination de la Banque, le LGBTisme, l’immigrationnisme et toutes ces salades fouteuses de merdier. On n’y est pas encore mais ça progresse... Le progressisme, c’est le nationalisme ! Et paf !

 

(Attention au commentaire progressiste complètement con qui essaye de nous faire croire avec les violons de Psychose d’Hitchcock que le travail, la famille et la nation sont des antivaleurs)

Le grand foutoir des néolibéraux, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

77 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Nos millions de migrants désoeuvrés ne peuvent pas être REQUISITIONNES pour aller travailler dans les champs ? On est en guerre ou pas ?

     

  • Peut on espérer un retour aux valeurs du peuple français soutenu par nos ministres, auraient ils enfin le désir de nous soutenir nous français ? il y aurait il des hommes du gouvernement Français qui se lèvent ?


  • c’ est exactement mon cas (et ici en province c’est très commun), avec ce temps formidable, tout les jardiniers ne rêvent que de démarrer les cultures....mais la police de la route interdit toute circulation non indispensable !
    comment faire comprendre à 1 simple flic, qui n’ a jamais rien foutu de ses 10 doigts que faire chier les autres, que les futures récoltes se préparent maintenant ? "lorsque le lilas commence à fleurir".
    si ça continue, je vais devoir demander à 1 copain agriculteur de me faire 1 certificat de travail pour faire les 15 klm qui me séparent de mon jardin.

    Macron et Philippe n’ arrivent pas à distinguer "déplacement" et "socialisation", ils ne font pas confiance aux français pour le faire non plus ; et encore moins à leur troupes de choc en uniformes...conclusion, les français se retrouvent otages, non seulement du corona, mais aussi de l’ intelligence dans l’ application des décrets du duo Castaner - Nunez.....1 cauchemard !

     

    • Dans mon village tout le monde est dans le jardin..... on regrette juste que les magasins de bricolage soient fermés, car les maisons ont en toujours besoins.

      La France authentique ne peut s’empêcher de travailler... alors que les parasites du haut et du bas en ont une sainte horreur !


    • @alençon
      ""Macron et Philippe n’ arrivent pas à distinguer "déplacement" et "socialisation","

      Macron fait très bien la distinction !!!. Votre discours montre que vous n’avez encore rien compris de ses intentions . Personne ne doit bouger ! Afin que personne ne puisse organiser aucune rébellion. La France il n’en à rien à cirer et des français encore moins !!! Le confinement total, quitte à faire crever les gens chez eux, est inespéré pour lui et sa politique...toute les réformes anti-populaires vont passer comme une lettre à la poste ...


  • Tous les membres de ce gouvernement sont des hypocrites et tentent de nous faire croire des balivernes aidés pour cela par les médias corrompus... Ils sont tellement en dehors du champs du Peuple, je me demande s’ils se rendent compte qu’ils ne sont plus crédibles...
    Restons vigilants.

     

    • Malheureusement, si, si, ils sont très crédibles...Discute juste autour de toi ou le peu de gens que tu rencontres...


    • à Marie Claude :
      Dans ce gouvernement il y a diverses catégories :
      - Une qui sait très bien les tenants et les aboutissants et fait tout pour tirer avantage de cette fenêtre fugace offerte par le virus, ils savent que leur temps leur est compté et agissent maladroitement, certainement sans prendre de gants. Ce sont les pires.
      - Une qui sait aussi bien que la première ce qui se passe mais n’a pas les moyens d’agir et qui finalement ferme sa gueule car tout ce qui sera dit peut être retenu contre elle, par un des deux partis (dans un procès populaire par exemple ou lors d’un règlement de comptes en interne, jetée en pâture aux premiers)
      - Une qui joue le rôle d’idiot utile et qui sert de faire valoir aux deux premières, qui ne fait que jacqueter pour endormir une foule trop paniquée et trop conne pour avoir le moindre recul ou être critique par rapport à ce qu’on lui déblatère. Pour cette catégorie , la mauvaise foi n’est pas systématique.
      - Une dernière qui n’est faite que de pures parasites.

      Vous voyez ? il n’y a rien à prendre de bon chez les politoques, quid de leur faire confiance.


  • Ce virus est une bénédiction divine

    Il démontre que seul le nationalisme est pérenne au long terme pour le peuple authentique.
    Il met en lumière les comportements anti-france des parasites du bas et de ceux du haut.

    Apres les démissions des ministres, les gilets jaune, les retraites, le maintien de l’autorité des frontières par les grecs, l’aide russe aux italiens, et la vulgarisation des appétits sexuels de CERTAINS, etc ...... on peut voir que le pouvoir est en plein naufrage !

    Ils vont tenter de l’autoritarisme en bridant « la haine » sur internet....qui deviendra alors bien réelle et légitime.
    Le tsunami du peuple va les engloutir en un rien temps....ils n’auront même pas le temps de se sauver sur leurs radeaux de fortune.


  • J’en peux plus de ce festival d’injonctions contradictoires, c’est clairement ma plus grande souffrance. C’est d’ailleurs une technique éprouvée de torture mentale.

     

  • « dans leur délire coronavirussé, nos dirigeants commencent à comprendre que le patriotisme, la nation, la solidarité, le travail (réel, pas celui de l’argent), ce sont des choses qui fonctionnent » Mais n’importe quoi ! Ils savent très bien ce qu’ils font, ils sont en train de nous glisser une énorme quenelle. Ces gens sont des assassins ! Mais quelle violence ! Enfin mesurez-vous les conséquences de ce qui est en train de se passer ?!! Quand il n’y aura plus de travail que croyez-vous qu’il va arriver ? Pillage des magasins, des supermarchés etc..ce sera la guerre civile mes cocos ! Un beau bordel que ça va êtres là dehors et ce sera chacun pour soi c’est clair et net les gens peuvent pas se pifer t’façon surtout dans les villes. J’vous garanti que si ça pète je veux Le nom et l’adresse de tout ces traitres !


  • "Les néolibéraux et leur idéologie de merde en appellent maintenant au patriotisme et à la solidarité pour sauver leurs fesses !" C est exactement ça.

    Nombre de gens ne le comprennent pas encore mais le neo libéralisme ou ultra libéralisme a été promu, financé (école de Franckfort, universités Keynesiennes, mise en place des banques cenrales et politique économique de la dette) par la haute finance mondialiste pour nous amener dans cette situation, afin de détriure les nations, abaisser les garde-fous culturels, familiaux, intellectuels, sociaux dans le but inavoué de mettre en place la gouvernance mondiale.

    Pour faire accepter aux peuples la prise du pouvoir en pleine lumière d une élite qui déja l exerce dans l ombre, il fallait avant en créer les conditions. Toute forme de résistance devant être au préalable abolie, ils créent ensuite un problème mondial par une action terroriste (visant a réellement terroriser les peuples) globale pour ensuite lui apporter une solution mondiale. C est la théorie Hégelienne thèse anti thèse synthèse. On crée le problème pour apporter sa solution, solution dessinée uniquement a son avantage bien évidemment dans l unique objectif d amener son agenda.

    Seule une prise de conscience individuelle puis collective de ce vaste déssein, des maitres du jeu qui tirent les ficelles, des enjeux et des moyens pourra permettre un soulèvement des peuples pour mettre fin a cet agenda satanique puis de mettre en place un système au service du bien etre et du bonheur de chacun et non d une élite mafieuse corrompue.

     

  • Mais par contre les Benalla-Crase de la police, eux, ont le droit de faire tout ce qu’ils veulent même de circuler sans autorisation et sans motif précis, dixit BFM !
    ...’’la préfecture de police de Paris affirme que le ministère de l’Intérieur a recadré la gendarmerie nationale après la verbalisation de policiers par certains PANDORES’’...
    On croit réver, la police dans l’impunité ? Et immunisés de facto contre le Corona, ils vont où ils veulent, ne transmettront pas le Corona aux français, et ne nous mettrons pas en danger ! Promis par Castaner et Lallemand !
    Par contre allons y gaiement c’est fait au Parlement LREM...suppression des congés payés, des 35 heures, des RTT, etc..bientôt les comités d’entreprises, la sécu., G.Marchais le communiste ajusteur des usines Messerschmitt en Allemagne en 1942, et digne patron du PCF, doit se retourner dans sa tombe !


  • La grande distribution (temple de la consommation) avec ses hypers, qui était en faillite ces derniers mois, et aujourd’hui seul lieu autorisé de ravitaillement, va faire comme Bouygues pour la crise du logement dans les années après guerre, on va importé la main d’œuvre marocaine traité à la chloroquine (exclusivement réservé au marché marocain) via un pont aérien pour sauver de la famine le peuple frère français. Après la crise sanitaire organisé en Europe, on va importé « le savoir faire chinois médical » comme se fût le cas pour nos armés sous Sarko et notre monnaie en 2001. Après les voitures, l’armée, la monnaie, les masques, les médocs bientôt notre nourriture ; d’ici le covid20 ou le 21 c’est le suicide français, cher à riton ou Moise pour les intimes.


  • Ils viennent de faire passer une directive qui ferme tous les marchés alimentaires, et ils nous demandent de réduire les rations des animaux pour faire baisser la production, la cause, 75% du brut et netflix, plus personne pour transformer la production...
    Ce pays de pétochards feignants mérite de crever !

     

    • Je suis d’accord avec vous sauf que certains agriculteurs ont creusé leurs tombes aussi. Quand les supermarchés s’étendaient dans les années 80, ils ne voulaient plus bosser avec les petites boucheries. Quand celles-ci ont quasiment disparues, les agriculteurs se sont mis à vendre de la viande n’importe comment. Ça a achevé les quelques boucheries qui avaient encore survécues à la grande distribution. Elles se sont retrouvées entre les deux.
      Désormais il n’y a plus de boucheries-charcuteries. C’est sûr que ce sont des métiers difficiles mais il n’y a rien d’étonnant non plus.
      La fermeture des petits marchés ont est d’accord que c’est une blague avec l’autre ministre qui mange dans la main des grandes surfaces dans son interview...
      Bon courage dans votre activité


    • Cela ne concerne pas que la viande, mais beaucoup le lait et les oeufs, vu la taille des exploitations et le confinement, tout ce qui est transformé est destiné aux grandes agglomérations, étrangement, c’est dans les bassins de production qu’il va être le plus difficile de trouver du lait, les zones rurales vont payer leur impudence vêtue de jaune.


  • D’accord avec toi ’’Marie Claude’’
    mais qui peut m’expliquer pourquoi il se trouve des gens qui continuent de voter Lrem-Macron ?
    et a Paris qui votent ecolo-Hidalgo, dont le seul but est d’empêcher ces mêmes parisiens ET franciliens de rouler sur 4 roues ? Paris prend tous en otage, Paris nous a déjà séquestrés et confinés depuis belle lurette !
    Moi-même travailleur indépendant je ne peux plus utiliser mon unique voiture dans Paris et environs. Tout le monde s’en fout ? On est devenus masos ?

     

    • @Contempor
      Ce monde est devenu bête et ridicule ,fliqué à mort .Dans les années 1970 on m’aurait montré des images actuelles ,je serais tombé à la renverse et je pense même que je ne l’aurais jamais cru.
      Je peux vous certifier que j’ai connu la liberté et vous affirmer qu’aujourd’hui ,tout au moins en France nous vivons dans une prison à ciel ouvert . De jour en jour nos libertés se restreignent ,ça en devient effrayant .


    • Les parisiens, et les urbains en général, sont des abrutis qui sont Charlie, qui applaudissent comme des cons le personnel soignant tous les soirs à 20h, mais qui votent libéral depuis toujours (c’est-à-dire pour ceux qui déconstruisent les services publics et la souveraineté nationale avec force de corruption, dont les conséquences sont aujourd’hui visibles à qui veut bien être de bonne foi), et qui applaudiront encore plus fort leur Macron de président à l’heure où homo festivus sera autorisé à reprendre ses activités normales. Désolé pour les injures mais la situation actuelle m’insupporte.


  • C’est vrai que c’est amusant de voir le Système en train de beuguer par moment. On s’amuse comme on peut avec ce con-finement.


  • En fait les maraîchers flippent : ils n’ont plus de personnel ! Ces Messieurs du 93 sont priés humblement d’abandonner le métier de dealer pour celui, bien plus noble, de ramasseur de radis .

     

  • Ce gouvernement est schizophrène au dernier degré. Faut savoir : on peut sortir ou pas ? Maintenant qu’ils ont foutu un énorme bordel avec leurs mensonges, il faudrait qu’on vienne aider ? Au nom de quelle solidarité ?
    Demandez au gars qui s’est fait racketter de 130 euros parce qu’il a eu la mauvaise idée d’aller acheter une seule baguette au lieu de dix.
    Demandez à ce pauvre gars en train de devenir dingue, enfermé dans son appart avec sa famille et ses animaux, et qui a flingué ses deux chiens sur son balcon parce qu’il n’arrivait plus à les gérer ? On est passé à deux doigts du drame.
    Pensez à tous ces suicides qu’il va y avoir, à tous ces crimes causés par le stress de l’enfermement.
    De savoir tous ces gens enfermés à trois, quatre personnes, dans des appartement grands comme des mouchoirs de poche, ça me fend le coeur. Et je suis révoltée de voir que des criminels (pourtant bien à l’abri dans leur taule) vont être libérés !
    On est où là ? Chez les dingues ?
    Ce gouvernement, encore plus tous les précédents, est une entité criminelle.
    Je suis de plus en plus en colère.

     

    • Bonjour, pareil que vous, j’en ai chialé dans mon lit hier soir.

      Penser à tous ces enfants enfermés sans même le droit de faire un tour de bicyclette en bas de chez eux, sans amis, sans école, penser à ses parents cas sociaux qui pètent un câble enfermés avec leurs bébés et se défoulent sur eux, penser à ces familles mal recomposées et ses ados enfermés, déjà sous hormones, mais là en plus avec le confinement....
      Et certaines zones sans débit internet correct..
      Ça me fend le cœur, alors les discours moralisateurs à deux balles, comme si le peuple était responsable d’avoir laissé les transports en provenance de Chine se poser sans contrôle, les travailleurs italiens de faire l’aller retour avec leur pays confiné, les soignants de bosser sans masques etc etc.

      Les gens en viennent à se surveiller, à appeler la police si vous avez le malheur de poser vos fesses de diabétique sur un banc, si vous faites trop souvent vos courses à la superette ( lu une dame sur le portail de la mairie qui rapportait que la même dame faisait tous les jours ses courses...).
      Ambiance de merde, et je dois faire semblant de garder la tête haute et de remplir ma déclaration pour mes enfants qui se sont fait d ’ailleurs contrôler par des flics volontairement agressifs, mais je vais pas laisser ma gamine sortir toute seule pour les beaux yeux de macron, elle continuera à sortir autour de mon immeuble, accompagnée de son frère.........


    • @Marion
      Merci pour ton coup de gueule que je partage.
      Ce qui m’énerve encore plus c est que des moutons cautionnent cet emprisonnement forcé et que certains veulent même un durcissement du con-finement pour le rendre total
      Ou on va. Je pense que ce con-finement s il perdure va creer des drames
      Mais n est ce pas la ce que recherche le pouvoir en place


    • Chère Marion.
      Sortez ! Sortez tous !
      Tous en même temps !
      Jeudi, 15h30.
      L’An 01.


  • Je n’aime pas les ministres de l’agriculture, ce sont de gros porcs mi-mafieux, mi-syndicalistes, ils me font penser aux voyous qui font du fric autour du foot . Une exception : Pisani, le ministre de de Gaulle qui n’avait pas sa langue dans sa poche . Selon le "Canard" il déclara un jour : " Il y a deux sortes de gens, ceux qui m’intéressent et ceux qui m’emmerdent " !

     

  • "L’armée des Ombres":excellent film !
    On y voit les résistants,le collabo qui trépasse,la Kommandantur,les années noires,avec Ventura,Paul Meurisse,Simone Signoret,...heureusement,à la fin,on sait qu’il y aura la Libération...c’est comme aujourd’hui...

     

  • Moi, après avoir lu Soral (Comprendre l’Empire), San Giorgio (Survivre à l’effondrement économique), et Pierre Rabhi ("La sobriété heureuse" et sa fable du colibri), puis entre temps m’être familiarisé avec la pensée de Casasnovas,
    j’entreprenais une formation BPREA (maraîchage bio),
    mais je n’ai pas pu m’évader de la ville par manque de moyens,
    cela dit j’ai gardé des contacts,
    et je peux vous dire qu’un agriculteur, un maraîcher, ne refusera jamais d’aide, y’a toujours moyen de s’arranger,
    le travail est "difficile" car physique et laborieux mais en même temps on est au coeur de la nature, les bruits de la nature, les oiseaux, en plus il fait beau, c’est une sorte de méditation, car en soi le travail n’est pas difficile,
    pour le coup on n’est pas dans le confinement, l’aliénation et l’ennui mais en prise avec le réel,
    c’est surtout une question physique (on dort bien) mais l’organisme s’adapte peu à peu, et alors plus besoin de muscu !
    En fait la vitalité environnante vous le rend bien.
    C’est à essayer, à titre bénévole ou mieux, et après on s’arrange : on peut par exemple manger sur place le midi (mais on peut s’en passer), et le soir revenir chez soi avec quelques légumes frais de saison. Préférer le maraîchage bio.


  • Confinement, couvre feu, Ausweis, peut être bientôt le retour du STO...
    Voilà ces faux patriotes, ces escrocs, ces traîtres qui se mettent à pratiquer un faux nationalisme, qui se préoccupent maintenant des champs que des milliers d’agriculteurs français se donnent toute la peine du monde à cultiver chaque années, certains se sentent tellement oubliés, abandonnés par cet état voyou et voleur, que bon nombre d’entre eux se suicident tout les jours, rendant le coronavirus presque inoffensif face aux nombres d’agriculteurs qui périssent d’abandon chaque années.

    Ils veulent cultivé la terre tout en interdisant les marchés.
    Un bon nombre de français, tout ces libéraux, applaudissent tout les soirs, appellent la police en pointant du doigt son voisin, exalteront lorsque le nain criera, hystérique, "Vous voulez la guerre TOTAAALE ?!!"...
    La crise du coronavirus montre le vrai visage de la démocratie ultraliberale.
    Ils utilisent la force de travail et le sens du sacrifice du brave "béret basque ", comme en 14 où leurs ancêtres présentaient héroïquement leur buste face aux mitrailleuses Maxim... Et ils finiront comme ces anciens combattants, vous savez, ceux qu’ils ont flinguer dans les années 20...
    Ils seront matraquer, gazer, éborgner, déchiqueter, en se faisant traiter de fainéant, de fasciste, tout en glorifiant la "force africaine ", cette chance, de pouvoir repeupler le pays et changer ce "vieux sang pourri " français, ces "cons de beaufs ".

    La Macronie Pétainiste ? Extrême droite ultraliberale asservie aux intérêts de la finance internationale plutôt !
    Travail Famille Patrie, venant de leur part, ça veut dire Esclavagisme Individualisme Internationalisme.
    En attendant, à l’heure des nouvelles "mesures de confinement ", l’usine rouvre ses portes demain.
    Je retourne au ""Front"", mais promis, j’oublierais pas mon Ausweis ^^.


  • Aider les cultivateurs dans de longues journées ? dans l’absolu pourquoi pas ça peut permettre des vocations.

    Un préalable tout de même :

    Commençons avant tout par constituer des couples (au sens originel du terme = un homme+une femme) ou des bordels comme pour l’armée américaine en 45.

    Un ouvrier travail, ET parceque chaque jour suffit sa peine, le soir exténué il doit retrouver les siens et sa femme pour mieux affronter le lendemain.

    C’est logique, c’est naturel et c’est simple comme bonjour.

    Malheureusement dans la logique marchande c’est « bosse de façon autoasservie, si tu es malade le problème vient de toi, on te juge irrécupérable ? eh bien crève seul ».

    Le chemin sera long car nous somme sous contrôle totalitaire marchand.

     

  • Bientôt le choix entre les chantiers de jeunesse, le STO ou la résistance, en attendant le bracelet électronique.

     

  • Des coups à choper une merde avec les pesticides autorisés par ces connards ! Autrement, la reprise des bon principes de Pétain, c’est logique et salutaire (la gueule de certains...). En attendant qu’on ait la fête du Parent 1 ou 2 ?


  • ..’’@nous sommes tous devenus des Macrons""..a force de voter pour LREM-EELV..
    ... en effet pour le plus grand bonheur de Macron-faux conjoint-faux pére...
    ..seraient programmées ....après la perte de TOUS nos droits civiques.. :
    ..la fin de l’altérité, la fin de toute vie sociale, familiale, d’entreprise (télé-travail)...
    ..fin de l’aide aux plus faibles, plus le droit d’être vulnérable, SDF, ’’..tu nous mets en danger !’’
    ..l’impossibilité de vie en famille méme en communiquant par signes..
    ..patinoires converties en morgues
    ..impossibilité de voir les corps.. impossibilité de se parler, faire son deuil..
    ..fin de l’Art, de la Beauté...(et des cochonneries qui y sont associées ?
    ..ne reste plus qu’un grand silence, du vide.
    ..mais ça ne vous rappelle pas les délires de certains ?...c’est la Grande matrice virtuelle a laquelle on offre un boulevard versus nos vies réelles çà !
    Seul indice...plus aucune voiture ne circule en RP, cependant les capteurs de pollution en captent toujours autant, ce qui signifie que la circulation des 4 roues n’a aucun impact sur la pollution de l’air Mme Hidalgo !

    C’est vraiment la fin d’un certain partage, des groupes...collectifs...fin du verbe, de l’humour, de la critique, de la parole, de l’amour !


  • 1.000.000 d’emplois supplémentaire dans le bio, encore faut il que la populace mange du bio et que les cul-terreux arrête d’inonder leurs champs de pesticides et vendent leur terre ! C’est pas pour demain la veille.


  • A Marseille, on teste et on soigne. Pendant ce temps à Mulhouse, on fait du bushcraft... L’époque est quand même bien marrante.


  • La preuve est donnée une fois de plus que ces gens-là vivent dans la fiction la plus complète. Le pays imaginaire fruit des lubies des idéologues au pouvoir s’oppose plus que jamais au pays réel soumis aux contraintes de la vie courante. La réalité n’a plus d’importance, quand on peut la manipuler au gré des circonstances par la finance de marché ou le crédit banque centrale illimité et que la force de la loi est conçue comme un instrument de manipulation sociale à laquelle les traditions les plus ancrées ne résistent pas. Les soviétiques émules de Lyssenko procédaient de la même façon quand ils ordonnaient aux moujiks de faire pousser le blé la tête en bas dans les années 1920, avant que Staline ne fasse débarquer les peuples déportés au Kazakhstan, avec pour tout bagage une pelle et une pioche. A l’époque il s’agissait de convertir l’agriculture de subsistance en agriculture collective extensive par la création de Kolkhozes. Ces gens sont capables de tout et ce d’autant plus que les corps intermédiaires sont inexistants et que la société civile est livrée à l’arbitraire d’un exécutif qui se joue de toutes les contraintes économiques. Le "green deal" revient par la fenêtre avec la mise au vert de la population laborieuse sans qu’on lui explique comment va se réaliser cette métamorphose des citadins en paysans. Pourtant les mêmes ministres vantaient la désertification des campagnes au nom de la création de mégapoles mises aux normes écologiques, jusqu’à ce que les citadins soient brusquement chassés de chez eux sous la menace d’un confinement d’une durée indéterminée pour cause de pandémie.Maintenant que la Commission a levé toutes les restrictions budgétaires, c’est champagne. F. Hollande avait déjà fait le coup avec "l’apprentissage", en lançant un vaste programme de revitalisation de l’artisanat pour permettre aux salariés des services de se reconvertir dans des activités manuelles créatives. C’était à qui ouvrirait sa boulangerie bio dans les charmants villages de France. Le hic est que la fiscalité n’a pas suivi , bien au contraire, avec des charges sociales prohibitives, même pour les plus téméraires. Le fameux RSI allait préparer la révolte des "gilets jaunes". Ensuite ce sera l’émeute des fourches et des pelles quand les malheureux citadins découvriront que l’agriculture extensive dédiée aux industries agro-alimentaires sous l’ombre bienveillantes des éoliennes produisant une énergie bonifiée ne répond pas à leurs aspirations bucoliques.


  • C ’est dans quel texte eschatologique ou l on peut lire que les récoltes seront bonne mais qu’il n y aur personne pour les récolter ?

     

  • Le gars est en train de s’apercevoir qu’il est assi sur la branche qu’il scie.


  • je propose que les riches usuriers amis de Macron commencent à montrer l’exemple en travaillant toute la journée dans les champs par tout les temps à enlever les mauvaises herbes ça fera des économies de Glyphosate et un bien fou pour l’environnement.

     

  • L’hiver dernier j’ai fait maraîchage et maçonnerie chez un maraîcher dans la Drôme, d’où vient Didier Guillaume puis saison d’attachage dans les vignes.
    Le tout au SMIC.

    Et ben mon Didier, ton armée tu vas te la mettre où je pense.

     

    • Salut JOCKO
      Pourrais+-tu développer ton refus de la grande armée de l’agriculture Française svp ? Quel serait le problème pour toi ? Le maintien de tes salaires au SMIC ? Penses-tu que ce soit ton intérêt qu’il y ait pénurie de main d’oeuvre afin de pouvoir demander des salaires plus important pour toi pendant cette pénurie svp ?
      Bien fraternellement à toi.


  • c’est à dire que c’est une bonne nouvelle pour vous le jour ou tous ces trous du cul qui payes mal, qui logent mal, qui embauche 45 personnes au lieu de 30 pour virer les 10 moins rentables au bout de 2 jours, en plus de faire du dumping social à coup d ’espagnols et de roumains, se mettent à chialer.

    "Paysans", non : manager de productions agricoles . un paysan le soir ça rentre à la ferme, ça rejoint pas bobonne et les mômes devant hanouna dans un pavillon tout neuf de mauvais goût... .

     

  • « travail famille patrie » c’est en faite très français et très inclusif*... Il y a un côté très universaliste... Les gens n’y réfléchissent pas... pourtant y’a pas plus anthropologique ce genre de choses... J’ai souvent évoqué ici le fait que les media utilise la caricature du petainisme (l’accusation) afin de critiquer les valeurs vielle france.. et jeter le bébé avec l’eau du bain...

    Famille puis patrie, ça n’est pas un peu redondant ?

    Et bien non, il y a différentes sortes de familles puisqu’on differencie cela de la patrie qui est finalement la maison de toutes ces familles.

    La devise de Vichy reprend d’ailleurs le triptyque « liberté, égalité, fraternité »... non sans apporter en quelque sorte un commentaire, un approfondissement !!

    En effet, le travail c’est la liberté... et en France quelque soit vos origines (famille) il y a une volonté d’égalité.... et la fraternité n’est pas de race mais l’appartenance à une même nation et un même destin.

    Bien entendus, il y a eu des lois antisémites comme la loi de dénaturalisation dés la prise de pouvoir de Vichy afin d’avoir une loi rétroactive sur l’obtention de la nationalité française depuis la loi de 1927.

    Et souvent, non sans zèle, l’administration des gouvernements de Vichy s´est mis ainsi au service de la politique de l’Allemagne nazie vis-à-vis des Juifs.

    Mais malgré tout.. il y avait une volonté de différencier les ressortissants étrangers de race juive... des juifs français plus anciens. Je me suis toujours posé la question du traitement des gitans français de souche, d’ailleurs. Les gitans eux n’avaient pas une population récemment naturalisée.

    Lorsque j’étais ados et punk j’achetais des badges aux puces de Clignancourt, j’en avais un particulièrement taquin « travail, famille, patrie ». Car c’était normalement réservé aux skins... je trouvais ça amusant d’un côté que ça ne plaise ni aux punks, ni aux skins qu’un punk est ce slogan sur son blouson ; mais c’était aussi pour me démarquer du nihilisme anarchistes de pacotille « no futur » qu’avait beaucoup de punks.

    Je savais aussi que le slogan « no futur » contrairement à ce qu’ils croyaient, ça n’était pas un rejet de la société, mais de ce qu’elle proposait sur le moment. Une société sans réelles issues. Les gens discutaient à l’époque.

    *et même l’anathème « être Français ça se mérite » renforce le caractère universaliste de la nationalité française... les gens ne réfléchissent plus.


  • Par la même occasion, obligation à tous les produits agricoles étrangers en concurrence avec les produits français (exemple les tomates, et tous les autres produits) de respecter les normes sanitaires très élevés imposées à nos agriculteurs par le gouvernement français, et non imosées aux produits étrangers.Si ce n’est pas fait, et ça ne sera pas fait, alors baisser les normes sanitaires des produits français pour que ce soient nos produits qui soient choisis par les français plutôt que les fruits et légumes de merde d’Espagne.

     

    • @sonny : merci pour votre commentaire de bon sens. Ca soulage de voir que des gens ont conscience des contraintes normatives écrasantes qui pèsent sur nous. Non, nous ne sommes pas des salauds d’empoisonneurs. Oui, nos cahiers des charges sont les plus stricts du monde, et confinent au ridicule dans ce sens !...Encore merci à vous. Amitiés.


  • macron tante ( sans faute d’orthographe, non non ) de ressouder le peuple qu’il a détruit grâce à son coronamachin. C’est lui qui va se faire dessouder.


  • En gros ce bâtard demande maintenant aux Français : travailler le temps du coronavirus car la main d’oeuvre "Étrangère" que nous employons habituellement ne peut pas.
    Ils se foutent de plus en plus de nos gueules...

     

  • Sinon les fruits et légumes vont pourrir et on sera obliger d’en importer...


  • Suite à la déclaration du ministre de l’agriculture : immense bravo pour la solidarité de nos députés au vu du nombre de sièges vides à l’assemblée nationale ils doivent déjà être tous "en marche" vers la campagne pour aider nos paysans


  • Je ne comprends pas il y a quoi à récolter en mars, les radis sous serres ? Ils se projettent un con-finement de combien ? Jusqu’aux fraises (mai dans ma région).


  • J’en entends beaucoup qui évoquent la cueillette prochaine des fraises.
    C’est pas faux mais j’ai l’impression que la bande de bras cassés aux commandes est déjà en train de les sucrer.
    Ces polytechniciens sont polytarés.


  • Je viens d’écouter Bourdin qui reçevait Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume.
    Ont peut voir que le Boudin n’a pas l’air heureux de remettre en question les traités de libre-échange.


  • Il commence à réfléchir qu’il a peur de ne plus avoir à bouffer de légumes et de fruits frais pour lui et sa famille


  • Par curiosité, je me suis inscrit sur leur site. Et bien le mail d’activation je l’attends toujours.
    Marche pas leur truc...


  • Pétainisme ? pas si sur, est-ce que Pétain aurait traité les saisonniers de l’agriculture comme l’a fait ce pauvre type de Didier Guillaume d’armée de l’ombre, de moins que rien, de sans-grade !!! on dirait du Macron dans le texte avec ses "riens" que l’on croise dans le gares. Quel dédain, honte à lui.


  • Et si on envoyait nos 577 députés qui foutent rien et nos 377 sénateurs qui ronflent pour aller cultiver les champs et aider nos agriculteurs ? On a aussi des milliers de migrants, taulards, délinquants et racailles à occuper ! Alors ton appel au bon peuple qui paie ses impôts et se fait confiner tu peux te le mettre bien profond .... !!!


  • Je me suis arrêté dans la dernière vidéo sur les propos du commentateur outré :

    « Pétain veut se débarrasser du capitalisme, rétablir la france du passé »

    Comme si le maréchal en faisant ça, avait fait pire qu’assassiner une femme sans défense à coups de hâche pour le fun.

    J’ai pas pu aller plus loin désolé. ^^


Commentaires suivants