Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Roberto Saviano, l’auteur de Gomorra, s’érige en adversaire numéro un de Matteo Salvini

Mediapart a publié le 10 septembre 2018 une longue interview de l’écrivain et journaliste Roberto Saviano, auteur du livre (en 2006), du film (en 2008) et de la série Gomorra (en 2014), qui lui ont valu des démêlés avec la mafia napolitaine. Depuis la victoire de la coalition populiste dirigée par Salvini et Di Maio en mars 2018, Saviano n’a de cesse d’attaquer Salvini, voyant en lui un dangereux « populiste » – il le qualifie aussi de « néofasciste » – lié à la mafia. À ce propos, le prétendu « ministro della malavità », le ministre du « milieu » a déposé plainte contre le journaliste. Nous commentons ici des extraits de l’entretien de Mediapart.

« Face à Matteo Salvini, Viktor Orbán, et à tous ceux que l’on peut qualifier de “souverainiste »s”, l’Union européenne, dont le destin est dans les mains d’Angela Merkel et Emmanuel Macron, n’a qu’une seule voie possible : défendre une politique migratoire tournée vers l’accueil et respectant des exigences de solidarité. »

Saviano est bien un gauchiste, il met tous ses espoirs immigrationnistes dans les mains de Merkel et Macron, qui n’ont que faire de l’humanisme : seul l’abaissement du coût du travail, sous la pression de leurs sponsors économiques, les intéresse.

Le sort des migrants est la grande préoccupation de Saviano, qui ne comprend pas pourquoi l’Europe essaye de se défendre contre la grande invasion programmée par les agents du mondialisme. Et encore, l’Europe se défend si peu...

« Les négociations entre l’Italie et la Libye ont été rendues possibles parce que précédemment l’Allemagne avait passé un accord avec la Turquie pour fermer la route des Balkans. En 2016, la Turquie a reçu de l’Union européenne près de 6 milliards d’euros sur trois ans, et la Libye, 800 millions d’euros pour bloquer les flux migratoires.
Les États européens auraient pu introduire des visas, stabiliser des routes légales pour éviter que les flux migratoires ne passent par des pays comme la Libye, mais c’est tout le contraire. L’Europe ne donne plus de visas à l’Afrique, encore moins à l’Afrique subsaharienne. »

Ce que Saviano ne dit pas, c’est que le blocage des visas est une chose – et une réalité – mais que les candidats au voyage n’ont pas besoin de visa pour jouer les clandestins en Europe ! De plus, accorder des visas à tous les demandeurs reviendrait à légaliser l’immigration de masse, voire à la surmultiplier.

Le journaliste invoque alors les « droits » des migrants qui sont, on le rappelle, des clandestins, donc des hors-la-loi :

« La société civile et ceux qui, en France, pensent qu’Emmanuel Macron pourrait être un rempart face à l’extrême droite du Rassemblement national, doivent défendre l’idée selon laquelle le gouvernement ne sera pas jugé sur le nombre de migrants qu’il aura réussi à rejeter, ou sur la peur de l’étranger qu’il aura alimentée, mais au contraire sur les droits qui auront été donnés aux migrants. Parce que donner des droits aux autres, c’est en rajouter à ceux qui en ont déjà et non en soustraire. »

Sa solution serait donc d’accorder plus de droits aux entrants, même illégaux. C’est démonter tout le système législatif, anéantir les frontières et paralyser les forces de police. Un rêve gauchiste de plus... En résumé, il n’existe pas de droit à la migration illégale.

 

 

Tout naturellement, Saviano en vient à « fascistiser » le nouveau pouvoir italien, et ce que les idéologues bien-pensants appellent la « dérive populiste » européenne. Or il n’est point de dérive dans les pays qui désirent juste défendre leur culture, leurs droits et leur intégrité territoriale ! Selon lui, les politiques d’austérité de l’UE sont responsables de la montée des populismes :

« J’ai toujours peur de faire la comparaison avec les années vingt du siècle dernier, mais il est vrai que la ressemblance est impressionnante car à la suite de la faillite des politiques socialistes, les droites radicales héritent de la rage, de la colère des peuples. »

Ce qui n’est pas faux, pour une fois, mais incomplet : les peuples européens ont déjà ressenti l’impact des politiques d’austérité depuis les années 80, ça ne date donc pas d’hier. Mais la coupe est pleine lorsque des millions de migrants viennent détruire le filet social qui a déjà été fortement tendu par la violence oligarchique antisociale.
Les peuples en question ne voient pas dans l’étranger un fauteur de paupérisation, simplement un coup de plus donné en traître contre leur survie économique. Personne de sensé n’accuse les migrants d’être à l’origine du chômage de masse qui sévit en Europe depuis la fin des années 70, ou de l’évasion fiscale massive des grandes entreprises qui paupérisent et affaiblissent les États !

« De mon point de vue, le cœur du désastre politique européen est dans le système offshore. Chaque pays a son coffre-fort. La France a le Luxembourg, l’Espagne a l’Andorre, l’Allemagne le Liechtenstein, tout le monde a la Suisse et jusque récemment la capitale du recyclage mondial est Londres. »

On ne peut que donner raison à Saviano sur cette sortie. Quand on sait que la dette grecque est détenue en grande partie dans des banques suisses et allemandes...

L’entretien se termine sur la relation entre Saviano et Salvini : « Salvini n’est pas un adversaire politique car c’est un ennemi de la démocratie ». Pourtant, le vice-Premier ministre a été élu légalement. Les gauchistes ont toujours autant de mal à accepter leur défaite idéologique, et les résultats des partis de gauche lors des élections législatives du 4 mars devraient donner à réfléchir : si l’on exclut de la gauche classique le Mouvement 5 étoiles, qui a raflé 32,68% des voix, la coalition de centre gauche sous l’étiquette du Parti Démocrate n’a récolté que 18,76% des voix, et des poussières pour les autres partis de la coalition. C’est-à-dire un peu plus que le seul résultat de La Ligue de Salvini, avec 17,36%.
Quand Saviano raisonne politique, il ne doit pas oublier l’expression populaire, sinon il raisonne dans le vide.

En revanche, son attaque sur les accointances entre le Milieu et Salvini, ou plutôt La Ligue, sont précises, et rappellent celles qui ont collé au derrière de Berlusconi pendant deux décennies :

« L’autre raison pour laquelle j’ai utilisé cette expression tient précisément à l’affairisme de l’extrême droite. La Ligue est l’héritière de ce qu’a été la Démocratie chrétienne, et ensuite Forza Italia, dans le vote mafieux. Dans les territoires où la mafia parvient à détourner les votes, la Ligue est le parti de référence. Les déclarations de Matteo Salvini concernant son prétendu combat contre la mafia sont de purs mensonges.
Lors de sa campagne, il s’est rendu à Rosarno, l’un des fiefs de la mafia, en Calabre, où il a remporté la majorité des suffrages. Dans ses meetings, on retrouvait les membres de la famille Pesce, famille historique de la ’Ndrangheta, mafia calabraise. Vincenzo Gioffrè, l’élu de la Ligue à Rosarno, a fait des affaires, via ses sociétés avec les membres du clan Pesche et du clan Belloco. Je pourrais multiplier les exemples à l’infini tant les rapports entre la Ligue et la ’Ndrangheta sont décennales. »

Il revient alors sur les intérêts économiques de la mafia par rapport aux migrants :

« Qui sont ceux qui exploitent vraiment les migrants ? Les mafias. Tout d’abord, les mafias libyennes et syriennes gèrent leur traversée. Mais sur le territoire italien, en particulier dans le Sud, ils travaillent sous la mainmise des “caporali”, des caporaux, recruteurs de “main-d’œuvre”, au service d’exploitants agricoles. Ce système informel et parallèle, pilier de la récolte des tomates, est lié aux organisations criminelles. Si Salvini a à cœur, comme il le déclare, le destin des migrants, il s’intéresserait au sort de ces travailleurs, issus de l’immigration, abandonnés entre les mains de ces caporaux et utilisés comme esclaves dans les campagnes. La mafia gère toute la filière, de leur recrutement à la gestion des camps où ils dorment. »

Salvini serait donc, indirectement, pour l’invasion migratoire qui procurerait des bénéfices à ses amis de la mafia ! Dans ce cas, pourquoi Salvini se pose-t-il en rempart contre cette même invasion ?

Voici ce que déclare Saviano en conclusion de l’entretien :

« L’Union européenne a enterré la vision politique du manifeste de Ventotene

Voici un entretien de 2017 de Saviano pour la radio Nova, où il évoque les organisations criminelles qui plombent l’Italie (mais il oublie l’organisation la plus importante) :

Pour une Europe de nations souveraines,
lire sur Kontre Kulture

 

Saviano et Salvini sont dans un bateau... Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

90 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La Mafia Italienne ou les Organisations criminelles ont toujours protégé et travaillé avec les Mondialistes en tout genres ils savent qu’avec de vrais National Socialistes au pouvoir ils vont devoir revoir leur chiffres a la baisse remettre des limites et composé beaucoup plus avec eux sous peine d’extermination , et oui c’était le bon temps


  • il ne faut oublier que c’est un élu par sa mère :

    https://www.ilcittadinomb.it/storie...

     

  • Il fait partie de la communauté de lumiere si mes souvenirs sont bons. Il a donc une base de repli et des intérêts bien compris.

     

  • Saviano le parano. Et l’antidémocrate qui ne respecte pas le choix du peuple.

     

  • La serie Gommora commence bien, drogue, violence et homos à Naples. Netflix c’est pas cher ? Presque toutes les séries de moins de 5 ans sont calquées sur ce moule.


  • Camarades de E&R
    Je le dis comme je le pense, je n’ai aucune confiance en ce Salvini.
    Il pue les services à plein nez. C’est un pion oligarchique venu calmer la plèbe qui n’en peut plus en lui jouant de la flûte patriotique. Sortie de l’euro , les migrants etc..
    Tout ça c’est du vent, Mario Draghi le sait , Juncker le sait.
    Concernant le problème principale de l’Italie , c’est-à-dire son système bancaire, là ....curieusement....niente !
    Allez on essaie de rester positif au moins ils donnent de l’urticaire à Macron. Mais c’est c’est tout.
    C’est comme Orban , qu’on fait passer ici pour un patriote alors que c’est un Atlantiste à 200% , prêt à nous planter un couteau dans le dos dès que Trump ou un autre lui ordonnera.
    En gros sur les migrants clandestins (détournement des priorités) allez y c’est free , mais pour les causes.....fermez là.
    Comme si les clandestins étaient auto moteur....
    La seule solution est le rééquilibrage que font les Russes et les Chinois afin de ne plus devoir subir ad vitam aeternam les délires et les coups tordus des usraéliens.
    Je ne dis pas que ce sera mieux mais au moins on pourra choisir notre camps.
    Ne varietur
    Lavrov

     

    • Je l’ai écrit dans de nombreux posts : ce Salvini, qui était jusqu’a peu un illustre inconnu et qui n’a rien foutu 20 ans durant, est de la même équipe que Freysinger, Farage et Orban et bien sûr Trump : taper sur’les Migrants, nuit et jour, sans jamais remonter à la čause des causes : la libre circulation des Capitaux !
      Ils ne sont là que pour parler à la place du peuple et le calmer...

      J’ai eu raison pour Marine le Pen, et j’aurai raison demain à propros de ces pantins...



    • ce Salvini, qui était jusqu’a peu un illustre inconnu et qui n’a rien foutu 20 ans durant



      Salvini en a plus fait 20 ans durant que vous qui, à part écrire des posts haineux, ne semblez pas savoir faire grand chose d’autre.

      Quand on a un Macron comme président, on se tait sur les choix des italiens.


    • Salvini, Tsipras même rôle... Je te suis


    • A Bayin...

      très bien, monsieur, sortez nous donc le pedigree et le parcours de ce type, qu’on rigole un peu...

      Quant à moi, j’effectue un boulot que seuls 20 ou 30 types en France sont capables de faire. À bon entendeur...


    • @Lavrov

      On ne connait pas beaucoup de révolution (au sens : de renversement du statu-quo) qui réussisse sans un coup de pouce offert par une puissance étrangère.

      Cette Europe est un Quatrième Reich en gestation. L’Empire US fait en sorte qu’elle avorte. Et la destruction de l’€ ne serait pas pour déplaire à la Réserve Fédérale. Alors, oui, Salvini est peut-être aidé par des forces atlantistes.

      C’est comme ça. Il faut faire avec la situation. En 1940, De Gaulle a préféré s’acoquiner avec les US/UK, plutôt que de se retrancher dans un patriotisme idéal dont la pureté aurait réduit la France Libre à quelques colonies africaines, avant sa disparition finale.


    • On commence à connaître le spécimen @Bayinnaung. Il est monté à l’envers et n’a aucun sens des priorités ni de la hiérarchie dans la critique. Ici le sujet c’est cet apôtre de pseudo opposant Saviano qui pleure sa mère parce que Salvini parle de lui ôter sa protection policière. Lol. Le mec protégé par ce qu’il considère comme fasciste !!!
      « sans jamais remonter à la cause des causes : la libre circulation des Capitaux »
      C’est marrant mais notre tête couronnée ne tenait pas le même discours quand il s’agissait de dauber sur les grecs qui méritaient selon lui de se faire saigner par les banques allemandes. Cohérence, quand tu nous tiens !


    • Connaitra-t-on le pedigree du roi des kongs ? Celui qui fut identifié d’emblée par le patron en personne, ce dont l’intéressé se flatta à l’époque (énorme !). Vous le saurez peut-être en suivant le prochain épisode, la suite de ses aventures égotiques.


    • @u roitelet



      très bien, monsieur, sortez nous donc le pedigree et le parcours de ce type, qu’on rigole un peu...



      Il a passé les 10 à 20 dernières années environ à essayer de faire élire un parti populiste dans un pays de cet occident où règne la dictature à partis multiples mais à programme unique, qui ne souffrirait donc pas le moindre populisme, et il a accompli au bout de ce parcours l’exploit d’y arriver.



      Quant à moi, j’effectue un boulot que seuls 20 ou 30 types en France sont capables de faire. À bon entendeur...



      Moi ça fait depuis 40 ans au moins que j’effectue un boulot que seuls à peine 10 types en France sont capables de faire. L’entendeur a-t-il entendu ?


    • A bayin...( Éric aussi, si ça peut lui servir...)

      Alors, le parcours du « sauveur » de l’Europe ? Il a bossé où ? Des enfants ? Une fiancée officielle avant celle récemment dénichée ? Des études ? Quelque chose qui nous permette de nous faire une opinions sur le caractère et les compétences du bonhomme ? Ou bien, dois-je penser que ce type, nullissime au possible, a été récemment fabriqué par le système ?

      Je vous répète que cette vague « populiste » est inspirée par le système pour dévier la colère du peuple vers les immigrés et l’Islam (et non vers la cause principale dont j’ai parlé plus haut), et pour redessiner les frontières européennes...



    • Alors, le parcours du « sauveur » de l’Europe... a été récemment fabriqué par le système ?



      Mais tu es qui pour juger son parcours ? Il en a fait beaucoup plus que toi apparemment, lui, il ne s’est pas fait connaître sous un pseudonyme sur internet, leking. Toi, à part affirmer des choses invérifiables (vive l’anonymat sur internet), on ne sait pas ce que tu as fait ni ce qui te donne la légitimité pour juger les actions de Salvini. Existe d’abord dans le réel et là, peut-être que tu pourras faire la morale à celui que le peuple italien a choisi.



      Je vous répète que ... immigrés et l’Islam



      Oui et Poutine, Assad, Chavez & même Soral travaillent pour israël !!

      "J’aime" les gens qui n’ont jamais exercé le moindre mandat ou le moindre poste à responsabilité, en dehors de leurs affirmations invérifiables et qui se permettent de donner leur avis sur ce qu’il faudrait faire ou pas quand on est au pouvoir.

      Quant au fait de redessiner les frontières, je m’excuse, mais ce n’est pas en les protégeant de l’invasion migratoire qu’on les change...en principe, c’est même plutôt l’inverse.


    • A Matrix...

      Eh bien, creusez donc le passé de ce rital et balancez donc tout son précieux passé. Peut-être ce monsieur a-t-il créé une boîte, travaillé 45h/semaine, hein ? Mais je mise que vous avez déjà effectué des recherches, vous et les autres poissons -pilotes qui me suivent à la trace, et que vous n’avez rien trouvé !

      Je vous dis que tant que vous ne touchez pas à la libre circulation des Capitaux, être pour ou contre l’immigration, être Zemmour ou Besancenot revient au même ; c’est toujours travailler pour le même camp..est- ce si difficile à comprendre ?

      Je sais bien que porter la vérité expose aux sarcasmes et à la jalousie de ceux qui ne savent rien et qui choisissent toujours le mauvais camp , mais la prochaine fois que vous la ramènerez avec moi, armez-vous d’arguments plus solides et plus convaincants, et peut-être alors, me ferais-je moins méprisant..


    • Si 45h/semaine, c’est beaucoup pour toi, il y en a plus d’un qui les fait deux fois !!


    • @King

      Je voudrais bien voir une démonstration solide (donc étayée sur des bases théoriques intelligentes, et confirmées par l’histoire économique et politique), justifiant que la libre circulation des capitaux serait le problème fondamental.


    • @u roitelet



      Eh bien, creusez donc le passé de ce rital et balancez donc tout son précieux passé. Peut-être ce monsieur a-t-il créé une boîte, travaillé 45h/semaine, hein ? Mais je mise que vous avez déjà effectué des recherches, vous et les autres poissons -pilotes qui me suivent à la trace, et que vous n’avez rien trouvé !



      Ce "rital" a été élu par le peuple italien et m’est avis que pour y arriver, il a dû bosser beaucoup plus de 45 heures par semaines. Et ça, je le sais parce que je travaille mon dossier moi, contrairement à toi qui ne nous dit toujours pas dans quoi tu travailles.
      On a pas à exiger quoi que ce soit des autres quand on est pas fichu d’être propre sur soit.

      Et encore une fois, quand on a un président comme Macron, on ne fait pas la morale aux "ritals" qui eux, au moins, essaient de s’en sortir.



      vous et les autres poissons -pilotes qui me suivent à la trace, et que vous n’avez rien trouvé !



      Bonjour la parano, quand on affirme quelque chose de contestable, on souffre que les autres te conteste.


    • Ha ! La vache ! C’est ça le grand expert qui fait un travail que seul quelques dizaines de gens peuvent faire en France ?..Pas foutu de faire une recherche sur internet ?

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Matte...

      Adhérer à un parti depuis l’âge de 17 ans et être assez intelligent pour le faire passer du sécessionisme à l’anti-européisme, ça me paraît quand-même pas mal comme travail.


    • @ Eric

      Il est vraiment triste que e&r, comme tout organisme à succès, attire les gens qui trouvent sur internet un exutoire pour leurs problèmes personnels. Combien de grands penseurs ont été dégoûtés de la vie et sont aujourd’hui de farouches opposants à internet, outil de liberté, juste parce qu’ils se sont fait troller par des petits ignares qui, dans la vie réelle, se seraient tus pour de bon.

      J’espère que les mandales que le père Soral va mettre à l’autre tarée de reptilien aideront certains à se rappeler ce qu’est le respect. Les baffes, bien méritées, de Conversano n’ont pas été suffisantes on dirait ... La vache ! Devoir fesser des hommes de 30 ou 40 piges ! La civilisation occidentale est vraiment malade !!! A croire que l’on est dans une civilisation de sales gosses qui continueront à foutre en l’air le monde tant qu’ils ne se sentiront pas menacés. A l’échelle individuelle, c’est déjà dur, mais à l’échelle civilisationnel, c’est effrayant, surtout quand on sait qu’on est nous-même dans le ventre du monstre.


    • A JP...
      c’edt pourtant simple : sans contrôle des Capitaux dans la fond Euro, le chômage de masse et le recours à l’immigration deviennent les variables d’ajustement afin d’égaliser un tant soit peu les différences de richesse des différents pays. Exemple, pour concurrencer les Espagnols ou les Italiens dans le secteur agricole, les Français font appel à l’immigration ; Renault délocalise massivement en Europe de l’Est pour les mêmes raisons.

      Sans contrôle des Capitaux, la France ne peut plus jouer sur l’inflation pour faire baisser le coût des exportations, par exemple, et JAMAIS elle ne pourra lutter avec des économies comme la Chine ou même les États-Unis ; le recours à l’immigration devenant l’alpha et l’omega de toute notre politique économique...Et sans contrôle des Capitaux, impossible d’empêcher les grandes sociétés et les grandes fortunes de miser dans les paradis fiscaux et de là de jouer... contre l’Euro et ainsi d’influencer la politique du gouvernement français...


    • A Bayin, Matrix ( et mon roquet préfère qui ne manquera pas de se signaler)

      Il a adhéré à 17 ans ? Comme Sarko et tant d’autres demi-sel pas doués pour grand-chose dans l’existence. Fort bien, mais à part ça ? Marié ? Des gosses ? Un boulot officiel ? Parce que végéter 20 ans dans un parti politique, ça ressemble à Mélenchon chez les sénateurs...

      Mon Idée est que si le système a misé sur lui, c’est principalement pour ses talents d’acteur ; pour le reste, il est inoffensif et me rappelle Manuel Valls- c’est dire ! Le temps me donnera raison...


    • @ l’enfant roi



      pour concurrencer les Espagnols ... , les Français font appel à l’immigration ... délocalise massivement en Europe de l’Est pour les mêmes raisons.



      Faux ! Les patrons français ne sont pas les français. Ce n’est pas parce que la majorité des gens ne respectent pas la limite de vitesse moyenne que l’on doit légaliser le fait de rouler n’importe comment sur la route. Le fait d’exploiter des esclaves n’a pas à être légalisé parce que certains patrons verreux le font...ou alors, on aurait jamais dû abolir le travail des enfants dans les mines puisque ça faisait indiscutablement des points de P.I.B.



      JAMAIS elle ne pourra lutter avec des économies comme la Chine ou même les États-Unis



      D’où la nécessité de renforcer les frontières afin de protéger le made in France ce qui n’empêche pas d’importer certains produits spécifiques que l’on ne peut fabriquer.



      l’immigration devenant l’alpha et l’omega de toute notre politique économique



      Oui et le trafic de drogue et la prostitution étant comptés dans le PIB : légalisons la drogue et encourageons les femmes à se prostiuer. Quand on vend sa morale pour quelques points de P.I.B. ; il faut accepter tout ce qui peut être négatif (l’immigration en Allemagne) tu m’excusera si je cambriole ta maison, il paraît que ça peut générer de la croissance.



      Et sans contrôle des Capitaux, impossible d’empêcher les grandes sociétés et les grandes fortunes de miser dans les paradis fiscaux et de là de jouer.



      Oui, comme s’ils ne pouvaient pas trouver de parades au contrôl des capitaux, rappel : tu n’es qu’un commentateurs anonyme sur internet, eux ont des légions d’avocats et de conseillers qui leur diront où placer leur fric.



      contre l’Euro et ainsi d’influencer la politique du gouvernement français...



      Sauf que l’euro influence déjà la politique de la France en la mettant dans les mains de l’Allemagne, ce qui est pire quand on voit ce qui arrive à la Grèce : abattre l’euro et revenir à une devise nationale c’est libérer la France.


    • @The King

      Je vais pas répondre à tout, ce serait trop long de deviner exactement la logique erronée qui articule votre raisonnement. Comment, par exemple, dans votre premier paragraphe, le contrôle des capitaux empêcherait-il l’Espagne de produire pour un prix inférieur ?

      Mais il y a une chose claire : vous confondez apparemment les effets du contrôle des capitaux, et les effets de la possession d’une monnaie nationale. Cela se voit dans la grossière erreur suivante :

      Sans contrôle des Capitaux, la France ne peut plus jouer sur l’inflation pour faire baisser le coût des exportations,

      Mais l’inflation fait monter les prix, donc elle augmente le prix de nos exportations. Non ?
      Vous confondez visiblement avec la baisse du prix des exportations que l’on pourrait obtenir en dévaluant la monnaie nationale. Sachant que cette dévaluation :
      1) peut résulter d’une inflation de la masse monétaire, entre autres moyens ;
      2) a généralement pour effet secondaire d’entrainer une relative inflation des prix internes ;
      3) mais suppose que ladite monnaie nationale soit proposée en surabondance au détenteurs de devises étrangères, mais alors comment et pourquoi contrôler les capitaux ?

      Bref, en partant des mêmes problèmes concrets, il y avait moyen de bâtir une argumentation qui tienne un peu la route ,en proposant comme solution le retour à une monnaie nationale. La solution du contrôle des capitaux était absurde.

      Mais peut-être que vous prétendiez diminuer l’inflation, grâce au contrôle de la circulation des capitaux. Mais alors là, il faudrait expliquer le mécanisme, ce serait un scoop scientifique. Bonne chance pour cette entreprise très ambitieuse.

      La réalité plate, c’est que vous êtes un complet débutant en économie, que vous ne maitrisez pas les concepts de base. Alors vous répétez des phrases que vous avez lues ailleurs sans en comprendre la signification concrète. Vous êtes dans un rêve éveillé, incapable de prendre conscience de vos limitations, et vous vous complaisez dans l’illusion d’être un aigle.

      Pour vous initier à la question du libre-échange international, je vous recommande "la mondialisation n’est pas coupable" de Krugman. C’est un excellent bouquin, très pédagogique et plutôt complet. Il faut juste y considérer que le dernier argument et la conclusion ne sont que de la mauvaise foi d’un éconopute qui a des ambitions politiques et/ou des envies de prix Nobel.


    • A Jp...
      l’inflation n’est pas mauvaise en soi si elle est contrôlée (c’est surtout la Finance qui la redoute comme la peste).Même plus, un contrôle des Capitaux oblige à rétablir des barrières douanières -l’un ne va pas sans l’autre ! L’inflation a été vouée aux gemonies par ceux qui y avaient intérêt : les détenteurs du Capital..

      Baisser ou monter les taux d’intérêt permet justement de juguler l’inflation et de l’adapter, très régulièrement à notre économie ; exactement comme le font les Suisses.
      on relève les barrières douanières pour protéger les secteurs sensibles de l’économie et qui recèle les emplois les plus nombreux et on les abaisse pour les secteurs très secondaires...où est le problème ? Pour ce faire, il faut un contrôle minimum des frontières et des Capitaux, sinon nous serons toujours derrière les pays capables de produire à grande échelle (Chine, par exemple).
      Mais pire que tout, c’est la déflation qui est à redouter car elle déprécie les biens immobiliers...
      En somme, contrôle des Capitaux rime avec taxer les grandes fortunes. La fraude fiscale est évaluée à 80 milliards d’euros/an ( estimation minimale ), soit 800 millards en 10 ans ! Vous pigez maintenant ?

      Sans contrôle des Capitaux , rien n’est possible car les investisseurs étrangers disposeraient à terme de tout ou partie de la Dette française et pourraient, dès lors, influencer la politique française à loisir.. au fait, n’est ce pas déjà le cas ?


    • @The King

      Votre affirmation initiale était :
      la cause des causes : la libre circulation des Capitaux

      Vous ne l’avez toujours pas démontrée. Vous parlez maintenant encore d’autre chose : les barrières douanières, et vous osez prétendre qu’elles nécessitent le contrôle de la circulation des capitaux.

      Il est donc maintenant suffisamment prouvé que vous êtes complètement incompétent en économie. Je suspecte même que le problème serait encore plus grave : vous ne sauriez pas exactement ce qu’est une cause. Cela pourrait expliquer la si fréquente originalité de vos raisonnements.

      Le mieux pour vous serait que songiez à apprendre avant de prétendre parler comme si vous étiez plus savant que les autres. Ouvrez les manuels de base. Je vous ai donné une très bonne référence, sachez en profiter.
      Salut


    • @u roitelet



      Baisser ou monter les taux d’intérêt permet justement de juguler l’inflation et de l’adapter, très régulièrement à notre économie ; exactement comme le font les Suisses.



      Suisses qui ne sont pas dans l’Euro (soumis à l’Allemagne) qui peuvent donc être maître de leur monnaie, contrôler les prix, contrôl des frontières, etc.
      Le jour où certains comprendront que l’UE est un piège duquel il faut se sortir (les italiens vont probablement essayer) on aura grandement avancé.


    • A JP...

      contrôle des Capitaux et barrières douanières vont de pair ! Je ne vois pas où j’aurais failli...
      Et l’absence de contrôle des Capitaux va aussi de pair avec l’absence de barrières douanières...
      Et oui, l’immigration est la solution du système pour réguler l’inflation ( qui est l’ennemie de la Rente). Faire la guerre à l’inflation, c’est faire la guerre au peuple. Bien sûr , je ne parle pas d’une inflation à 1000% , comme au Vénézuéla, mais autour de 3 à 5%...rien de mortel pour l’economie.

      Vraiment, je ne vois pas où est le problème. Sans contrôle des Capitaux, la,Dette nous échappe et passe dans les mains de l’Etranger ( comme c’est le cas aujourd’hui). Je sais aussi qu’un contrôle strict n’est plus possible compte tenu des mouvements de Capitaux et compte tenu que si la France se permettait cela, ça entraînerait inévitablement des mesures de rétorsion...

      Tout ceci démontre que la vraie révolution sera économique et que les gesticulations et les coups de menton de Orban, Salvini ou Farage ne sont gesticulations ; car s’en pendre à l’immigration ou à la question de l’à l’avortement est tout à fait secondaire et ne menace en rien le système, bien au contraire.

      Au final et comme je l’ai maintes fois expliqué( en long, en large et en travers), être pour ou contre l’immigration, que vous évoquiez le droit du sol ou le droit du sang, que vous soyez pour ou contre l’avortement, pour ou contre la peine de mort etc..revient strictement au même : vous défendez l’ordre établi de la Finance internationale, si vous ne critiquez pas l’essentiel...



    • contrôle des Capitaux et barrières douanières vont de pair ! Je ne vois pas où j’aurais failli...
      Et l’absence de contrôle des Capitaux va aussi de pair avec l’absence de barrières douanières...



      En effet...et on ne peut pas avoir de barrières douanières tant que l’on reste dans l’UE. Les anglais l’ont commencé (aujourd’hui, au pays qui a crée le capitalisme on parle de plus en plus des bienfaits de la nationalisation et du service public), rien ne dit que les italiens ne feront pas ça et leur taper dessus, sans légitimité, ne servira à rien.



      une inflation à 1000% , comme au Vénézuéla



      Qui est provoqué de l’étranger par l’état-profond US.



      Tout ceci démontre que la vraie révolution sera économique et que les gesticulations et les coups de menton de Orban, Salvini ou Farage ne sont gesticulations ; car s’en pendre à l’immigration ou à la question de l’à l’avortement est tout à fait secondaire et ne menace en rien le système, bien au contraire.



      Et pourtant, si le système menace de te sortir et donc de te redonner ton autonomie si tu ne respectes pas ses dogmes qui sont son arme devant lui permettre de survivre c’est bien que le fait de critiquer ses aspects sociétaux est tout aussi dangereux pour le système que de faire un contrôle des capitaux nécessaire mais impossible tant que tu restes dans l’UE.



      Au final et comme je l’ai maintes fois expliqué( en long, en large et en travers), être pour ou contre l’immigration, que vous évoquiez le droit du sol ou le droit du sang, que vous soyez pour ou contre l’avortement, pour ou contre la peine de mort etc..revient strictement au même : vous défendez l’ordre établi de la Finance internationale, si vous ne critiquez pas l’essentiel...



      Et comme ces gens savent plus de choses que toi ou moi, qu’ils sont à l’intérieur du champs de tir politique : peut-être que ne pas attaquer de front le géant de l’économie qui peut t’écraser mais déconstruire sa machine de guerre arnaque sociétale par arnaque sociétale serait plus efficace. Tout le monde a vu que le simple fait pour Salvini de renvoyer les immigrationnistes à leur mensonge a suffit à révoquer les accords de Schengen et de Dublin, comme ça !

      Sinon, puisque tu sais tout et que tu es assez légitime pour critiquer les dirigeants italiens ou hongrois, pourquoi tu ne crées pas un parti politique pour faire un contrôl des capitaux au lieu de perdre ton temps à écrire sur internet ?



    • ...contrôle des Capitaux, faire une inflation de 3 à 5% et reprendre la main sur la dette
      faire une révolution économique...



      Alors si tu sais tout mieux que Salvini et Orban, alors pourquoi tu ne te présentes pas en politique ?
      Fais tes preuves ton parti, fais-toi élire à la tête d’un pays ; là, tu serais légitime pour critiquer le choix des italiens et des hongrois.
      Autrement, c’est quand-même drôle un soutien au contrôl des capitaux venant de quelqu’un qui estime que la vie d’un grec compte moins que LA DETTE !!!


    • A Bayin...
      j’essaie de déconstruire le discours « souverainiste » qui est une impasse politique puisqu’à la fin des fins, elle ne vise pas le cœur du système mais juste sa périphérie...

      l’Italie n’est pas armée pour contrer la machine de guerre asiatique ; la baisse des coûts de production est pour elle aussi impérative. Salvini ment aux Italiens lorsqu’il résume les problèmes actuels à l’immigration. Comme si repousser les migrants ( pourquoi pas , d’ailleurs, je n’ai rien contre) allait rétablir la balance commerciale de son’pays, comme si une politique nataliste allait de nouveau indiquer le Nord,etc..le souverainiste est la dernier trouvaille du système pour leurrer les patriotes sincères. Apparemment, ça marche...

      L’immigration est là conséquence de la politique économique, non l’inverse. Pour rappel, on a d’abord privatisé la banque de France (1973), puis mis en place les réformes societales : loi Veil sur l’IVG ( 1974) et loi sur le regroupement familial (1976)..et non l’inverse.

      Quant à la Grèce, celle-ci achetait massivement des biens en Allemagne sans trop se soucier sur la manière de rembourser. A 150 milliards d’euros de passif, les banques allemandes ( et aussi françaises et néerlandaises) se sont inquiétées et ont dès lors, et tout à fait logiquement, exigé des garanties. Qui pourrait le leur reprocher ? Vous ne me ferez pas pleurer sur les Grecs, un peuple qui a la productivité la plus faible d’Europe et la réputation légendaire d’esquiver l’impôt...


    • « Vous ne me ferez pas pleurer sur les Grecs, un peuple qui a la productivité la plus faible d’Europe et la réputation légendaire d’esquiver l’impôt... »
      Alors qu’il est bien connu que les banques, elles, ont à cœur et œuvrent activement pour le recouvrement de l’impôt. Les banques savent parfaitement à qui elles prêtent (mieux que vous a priori) et si elles prêtent c’est bien parce qu’elles savent qu’elles disposent de politiques serviles pour faire cracher les contribuables et « effacer » leurs ardoises. Et il n’y a guère que les idiots finis pour faire la lecture que vous faites, tout en prétendant en plus (un comble !) qu’il faudrait ... s’attaquer à la finance internationale et à la libre circulation des capitaux ! Faut relativiser, ainsi dans la tragi-comédie il y a au moins l’aspect comédie.



    • j’essaie de déconstruire le discours « souverainiste »...



      Tu ne déconstruis RIEN DU TOUT : confondre les patrons apatrides français et avec LES français, répéter les bons vieux clichés racistes du "rital menteur" pour qualifier Salvini : ce n’est pas déconstruire le système. C’est cracher du venin anonymement. Déconstruit ton propre discours avant de vouloir déconstruire celui des autres, fais tes preuves dans la vie réelle, monte ton parti ou devient un conseiller ou un militant qui a été au feu et là, peut-être que ton discours sera légitime et non plus une affabulation adolescente.

      A moins que tu aies une vraie maîtrise des dossiers économiques. Dans ce cas, prend ta plume, signe une chronique de ton nom, entre à l’atelier E&R ou autre chose si tu veux et prouve nous pas A+B=C que tu as raison et non pas sur des bêtises du genre :

      Salvini et Sarko ont commencé la politique au même âge, donc Salvini=Sarko.

      Degré de réflexion politique = ZERO !!! Bonjour la déconstruction !



      l’Italie n’est pas armée



      Bien-sûr, l’Italie devrait attaquer de front le système. Tu me fais penser à tous ces gros présentateurs pas foutus de courir 50m et qui glosent sur les capacités de tel ou tel sprinter olympiques.

      Très bien, alors prend la tête du pays et fais ce que tu as à faire. En attendant, à part critique, on ne te voit pas beaucoup agir.

      Ensuite, en tant que français, quand on a un président comme Macron, on ne fait pas de commentaire sur les choix des italiens.



      Vous ne me ferez pas pleurer sur les Grecs



      Quelles sont tes sources concernant le non-paiement des impôts par les grecs ? Tout le monde a fait l’effort de te donner des renseignements chiffrés et construits mais toi : RIEN ! Désolé, mais le grecs mauvais payeurs, en plus d’être un bon cliché raciste me semble être un énième mensonge des mêmes officines de presse style BFM TV (Où est-elle la preuve que les russes vont lâcher Assad ? Hein ? Où qu’elle est ?)

      Tu es grec ? Tu es italien ? Tu connais le contexte de ces pays-là en dehors des stéréotypes ultralibéraux issus directement de nos médias ? Je ne le pense pas.


    • @u roitelet

      Cracher du venin sur les "ritals", les hongrois ou ces méchants grecs qui "ne paient pas leurs impôts" : ce n’est pas de la déconstruction. Juste du crachat de venin fait de façon anonyme et confortable.

      Quand on a un président comme Macron, que l’on confond patronat français et Les français, que l’on a aucune connaissance des contextes italiens ou grecs (hormis les préjugés ultralibéraux dignes de BFM TV) : la décence imposerait de se taire.

      Où sont les preuves fiables que les grecs ne payaient pas leurs impôts.

      Tu as été à la tête d’un parti, ou bien conseiller ou militant ? Tu sais ce que c’est que d’avoir en face la machine libérale ? NON !

      Tu dis que les gens ici ne veulent que l’arrêt de l’immigration et non le contrôle des capitaux : quelle malhonnêteté ! Personne n’a jamais dit que cela ne devait pas se faire ! C’est toi qui oppose la nécessaire lutte contre l’immigration illégale et le contrôle des capitaux, par l’inverse.


    • @u roitelet

      Cracher du venin sur les "ritals", les hongrois ou ces méchants grecs qui "ne paient pas leurs impôts" : ce n’est pas de la déconstruction. Juste du crachat de venin fait de façon anonyme et confortable.

      Quand on a un président comme Macron, que l’on confond patronat français et Les français, que l’on a aucune connaissance des contextes italiens ou grecs (hormis les préjugés ultralibéraux dignes de BFM TV) : la décence imposerait de se taire.

      Où sont les preuves fiables que les grecs ne payaient pas leurs impôts.

      Tu as été à la tête d’un parti, ou bien conseiller ou militant ? Tu sais ce que c’est que d’avoir en face la machine libérale ? NON !

      Tu dis que les gens ici ne veulent que l’arrêt de l’immigration et non le contrôle des capitaux : quelle malhonnêteté ! Personne n’a jamais dit que cela ne devait pas se faire ! C’est toi qui oppose la nécessaire lutte contre l’immigration illégale et le contrôle des capitaux, par l’inverse.


    • « Vous ne me ferez pas pleurer sur les Grecs, un peuple qui a la productivité la plus faible d’Europe et la réputation légendaire d’esquiver l’impôt... »
      Alors qu’il est bien connu que les banques, elles, ont à cœur et œuvrent activement pour le recouvrement de l’impôt. Les banques savent parfaitement à qui elles prêtent (mieux que vous a priori) et si elles prêtent c’est bien parce qu’elles savent qu’elles disposent de politiques serviles pour faire cracher les contribuables et « effacer » leurs ardoises. Et il n’y a guère qu’un idiot fini pour faire une lecture pareille des événements, tout en prétendant en plus (un comble !) qu’il faudrait ... s’attaquer à la finance internationale et à la libre circulation des capitaux ! Faut relativiser, ainsi dans la tragi-comédie il y a au moins l’aspect comédie.


    • A JP ( et son suiveur...)
      Je ne sais pas pourquoi je perds mon temps à répondre à des enfants comme vous deux... peut-être par charité chrétienne, allez savoir...

      Mettez-vous bien dans la tête que le « souverainisme » et ses idoles ( Trump, Salvini...) sont une simple diversion du système afin de rassurer le populo et de le garder productif...

      Le coffre-fort restant entre les mains des vrais décideurs, ne restent aux idoles « souverainistes » que les questions sociétales( peine de mort, immigration, islam...)...

      Dites-vous bien que le système est plus malin que vous.
      Tous les sujets sulfureux enfantés sur Internet ( le grand remplacement, par exemple) ont été placés là par le système ; on peut parler ici de programmation mentale afin de sidérer les populations et de les mener ensuite par le bout du nez.

      Posez-vous les bonnes questions pour une fois...


    • @ leking

      Pour détendre l’atmosphère saturée de mauvaises vibration et de paranoïa maquillée en théorie politique.



      Quant à moi, j’effectue un boulot que seuls 20 ou 30 types en France sont capables de faire. À bon entendeur...



      On a bien entendu !



      Heures de publication des commentaires de leking :

      vendredi à 15:07 ; 19:19
      samedi à 09:10 ; 15:51 ; 22:40 ; 22:48
      dimanche à 14:35
      lundi à 08:39 ; 16:21
      mardi à 10:09



      Je ne sais pas quel métier hyper-spécialisé il fait, mais il ne doit pas travailler beaucoup.

      Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est encore un chômeur de 40 ans qui vie chez ses parents (le genre qui ne travaille pas pendant la semaine et qui ne sort pas voir d’éventuels amis le samedi soir)... et qui a besoin d’un exutoire du nom de ER pour exprimer sa frustration... Je ne dis pas ça, mais je laisse chacun juger.

      En tout cas, vous je sais pas mais pour ma part, là où je travaillai, s’il y en avait un qui avait passé ses heures de travail du lundi ou du mardi matin à pianoter sur internet, le patron le virait aussi sec.


    • @u roitelet



      peut-être par charité chrétienne



      Ha ? Il me semblait que d’après toi, le christiannisme était une idéologie mondialiste ?



      Mettez-vous bien dans la tête que le « souverainisme » et ses idoles ( Trump, Salvini...)



      Quand on a un président comme Macron, on ne fait pas la morale aux italiens ou aux américains.



      Le coffre-fort restant entre les mains des vrais décideurs, ne restent aux idoles « souverainistes » que les questions sociétales( peine de mort, immigration, islam...)...



      Problème, la lutte contre la (tentative de) submerssion de l’europe par des immigrants illégaux n’est pas secondaire et est défendue en haut-lieu par les tenants du pouvoir mondialiste. Je te renvoie aux vidéos de Michel Drac.



      Dites-vous bien que le système est plus malin que vous.



      Sous-estimer le système est une faute grave ... le surestimer aussi.



      Tous les sujets sulfureux enfantés sur Internet ( le grand remplacement, par exemple) ont été placés là par le système



      Tu as des peuves concrètes et tangibles de ça ? En leur absence, ce n’est qu’une théorie de plus.



      on peut parler ici de programmation mentale afin de sidérer les populations et de les mener ensuite par le bout du nez.
      Posez-vous les bonnes questions pour une fois...



      Ok, en voilà une : où est ta légitimité et où sont tes preuves ?


    • @u roitelet

      Tu ne déconstruis rien du tout.

      Quand tu exiges que les autres te déballent le pedigree de Salvini et que tu le commentes en sortant des arguments bidon genre : "Salvini et Sarko ont commencé la politique au même âge, donc Sarko = Salvini" c’est bien la preuve que tu n’es pas là pour la déconstruction, mais juste pour (comme on disait autrefois) "jouer au mariole" ou plus simplement "prendre les gens pour des cons".

      Trouve-toi un travail, cesse de perdre du temps et de faire perdre du temps à tout le monde sur internet et remet-toi en cause.


    • Personnellement, je pense que c’est une nouvelle stratégie du système ça.

      Envoyer des trolls se faisant passer pour de faux dissidents portant une idée soit-disant originale (mais qui reprend les litotes du système : les grecs sont de mauvais payeurs, les italiens des escrocs, au moyen-âge les chrétiens étaient de gros méchants qui ont inventé la mondialisation libérale) afin de décourager les gens et qu’ils n’essaient pas de sauver la situation, de défendre leur pays.

      Vu les info postées par matrix le gaulois : je commence à piger quel est le boulot que fait le roitelet et que seuls 20 ou 30 personnes font en France ... être payé par les officines du système pour troller sur internet et semer la zizanie, sous de beaux-discours dé-constructeurs, sur la toile. Très futé. T’es démasqué roitelet : t’es un pion du système.
      Remercie e&r de te publier, ils sont vraiment cools.

      Comme tu dis : le système a crée ceci, a crée cela...ce que tu écris me semble tout à fait du niveau de ce qui peut être pensé dans les bureaux de telle ou telle agence de désinformation payée par Soros pour empoisonner la toile qui lui échappe.


    • A Bayin...

      Tu ne sais pas çe qu’est le système ; tu ne peux en conséquence que te fourvoyer dans des voies de garage et à la fin des fins, tout cela finira pour toi en impasse politique et logiquement en dépression nerveuse...

      Le système te connaît mieux que tu ne te connais. Il sait que tu es en perdition et que tu donnerais tout pour quelques onces d’espoir, pour ne pas désespérer tout à fait. C’est ainsi que fort logiquement, le dit système a créé de toutes pièces le Brexit puis l’élection du trublion Trump et l’avènement de cette grosse feignasse de Salvini- Le cas Orban étant de moindre importance, au final.

      Aujourd’hui, après avoir applaudi au Brexit puis à l’élection de Trump, après en avoir mangé matin midi et soir de la légende « Trump le sauveur anti système » et de la légende tout aussi grotesque du « peuple anglais qui reprend sa liberté », tu ne saurais faire marche arrière et reconnaître que tu t’es fait berner. Car oui, le Brexit a été voulu par l’oligarchie, oui l’élection de Trump fut planifié de longue date de même que l’actuelle vague « populiste » en Europe...

      Qui a raison ? Il existe un moyen très facile de le vérifier. Je prédis , moi, que Trump remportera les élections de mi-mandat, et même qu’il sera facilement réélu en 2020. Pour l’heure, parions sur les élections de novembre 2018. Si Trump remporte celles-ci, comme je le prédis, vous me ferez des excuses publiques sur ce site ; dans le cas contraire, c’est moi qui vous ferais des excuses publiques et ne ferais plus jamais parler de moi sur ce site. Pari tenu ?


    • Hé ! Très drôle tout ça.

      Pendant des années, les uns disaient que MLP était une agent du système et que, une fois élue, elle aurait fait une politique national-sioniste ... et d’autres disaient que c’était une agent du système, que son existence servait à fixer les voix du peuple et qu’elle a fait exprès de perdre le débat avec Macron. Soupçonne toujours le système d’être derrière TOUT comme ça tu seras sûr de gagner sur les 2 tableaux.

      Mon conseil, ne pariez rien avec lui, n’entrez pas dans son piège à (la) con.
      On est sur ER ici, pas au PMU.
      Et puis cette volonté de vouloir insister, de vouloir prouver que : "J’ai raison j"ai raison j’ai raison !" ça fait vraiment concours de b*te.


    • @u roitelet

      Il n’y a rien à parier du tout. Tu n’as déjà aucune légitimité pour parler en tant qu’expert, tes prédiction et les excuses qui surviendraient n’auraient alors pas plus de valeurs.

      Dans TA définition (plus ou moins étriquée) des choses où le système-DIEU ne peut pas perdre : si Trump gagne, ce qui est peu probable, hélas, c’est que le système le voulait.

      Pour beaucoup d’autres gens qui ne surestiment pas le système comme tu le fais : cela peut tout simplement dire que le trump-bashing a été une erreur de la part d’un système qui n’est pas infaillible (comme il l’a prouvé en Syrie).

      Donc, non, je n’entre pas dans ton petit jeu.

      Quelles sont tes preuves que Trump est systémo-compatible ? Il peut l’être, mais prouve-le. Le fait, après des dizaines de fois où on te l’a demandé patiemment, que tu n’aies toujours pas agrémenté ton propos de preuves fiables prouve que tu n’en as pas, que tu affirmes avec comme seule objectif "d’avoir raison".

      Donc, non ! Je ne fais pas de parie avec toi ; peut-être parce que j’aime pas les victoires trop faciles et puis parce que la vérité compte plus que l’égo, roitelet.
      J’espère que Trump sera élu, non pas pour te donner raison (on en a rien à foutre de toi) mais parce que le monde s’en portera peut-être moins pire. Je pense qu’il est possible qu’il perde et ce serait regrettable...mais qu’il gagne ou qu’il perde ; cela ne changera rien au fait que tu avances des idées qui ne sont étayées par RIEN de concret.



    • Quant à moi, j’effectue un boulot que seuls 20 ou 30 types en France sont capables de faire. À bon entendeur...



      Non mais sérieux ! C’est quoi cette profession hyper-spécialisée où l’on passe des après-midi entières à faire des paries stupides sur internet ?


    • Et moi je vous parie ce que vous voulez que, quel que soit le résultat des élections, the roi tordra les choses suffisamment pour ne pas avoir à présenter d’excuses.

      En fait, ce n’est pas sur Trump qu’il faut parier ou pas, c’est sur l’égo meurtrit de the roi et son incapacité à reconnaître qu’il ait tort dans ce domaine comme il s’est déjà trompé sur la géopolitique internationale ou sur le moyen-âge.


    • Bayin, Panic -room, Matrix...

      Je ne prétends pas être infaillible ; je peux me tromper bien sûr, mais je ne vais pas non plus battre ma coulpe jusqu’a La saint glin-glin...

      Ensuite, j’avais bien prévu la cata Marine ; elle aurait bien aimé collaboré si elle avait pu, elle avait donné tous les gages.

      Vous savez ce que je pense du Brexit, de l’élection de Trump et de l’avénement des « populistes » européens : pure diversion du système pour satisfaire - momentanément - la soif de localisme des peuples...

      J’aime la France, sa langue et sa culture. Mais je n’ai pas besoin de croire en des leaders politiques étrangers qui nous trahiront à la première occasion si leurs intérêts le leur commandent. Seule la France sauvera la France, si elle doit être sauvée.

      Ne vous laissez pas happer par le chant des sirènes. Apprenez à penser comme l’ennemi afin d’anticiper ses projets et ses stratégies afférentes. « Identitaire », « grand remplacement », « racisme blanc », « développement durable »..autant d’expressions distillées par le système afin de nous programmer mentalement , donnant ainsi l’illusion que les peuples disposent d’eux-mêmes et qu’ils sont maîtres de leur destin...

      Ma proposition tient toujours. Que Trump vienne à perdre les élections de novembre ( ce qui n’arrivera pas), et je me retire de ce site, après que j’aurais présenté des excuses publiques. Et je ne commenterai pas les résultats , ni dans un sens ni dans l’autre. Ça veut le coup, non ? Mais dans le cas contraire, c’est Vous tous qui me présenterez alors des excuses en bonne et due forme... alors ?



    • Vous savez ce que je pense du Brexit, de l’élection de Trump et de l’avénement des « populistes » européens



      Quand on a un président comme Macron, on s’abstient de faire des commentaires sur les choix électoraux des autres pays...ne serait-ce que par décence.



      et je me retire de ce site, après que j’aurais présenté des excuses publiques



      Mais tu fais ce que tu veux. T’es sur internet, tu n’es rien de plus qu’un commentateur anonyme qui se permet de dire des énormités que tu ne dirais pas dans le réel sans risque de retour du concret.



      Mais dans le cas contraire, c’est Vous tous qui me présenterez alors des excuses en bonne et due forme... alors ?



      Pour les excuses de l’un ou de l’autre c’est NON ! NON ! ET ENCORE NON ! Il faut avoir une existence publique pour cela. Tu as tout de l’ado qui joue au grand connaisseur sur internet sans rien démontrer.

      Que tu restes ici sous ce pseudo ou un autre, tout le monde s’en balance ; tout ce que l’on aimerait c’est que tu donnes des preuves concrètes de ce que tu dis.

      Pour le reste, ton petit parie d’ado : tu te le gardes.


    • @u roitelet



      Je ne prétends pas être infaillible



      Si.



      Ensuite, j’avais bien prévu la cata Marine



      Elle perdait c’était une agent du système programmée pour perdre, elle gagnait c’était un agent du système programmé pour gagner. Pensée simpliste n’est pas pensée construite.



      Vous savez ce que je pense du Brexit, de l’élection de Trump et de l’avénement des « populistes » européens : pure diversion du système pour satisfaire - momentanément - la soif de localisme des peuples...



      Quand on a un président comme Macron, on se tait sur les choix électoraux des autres.



      J’aime la France, sa langue et sa culture.



      C’est pour cette raison qu’il faut, d’après toi, la submergés sous les migrants illégaux.



      Ne vous laissez pas happer par le chant des sirènes. Apprenez à penser comme l’ennemi



      Sage conseil : apprend à penser toi-même au lieu de répéter ce que te dit BFM TV notamment sur les grecs.



      afin d’anticiper ses projets et ses stratégies afférentes. « Identitaire », « grand remplacement », « racisme blanc », « développement durable »..autant d’expressions distillées par le système afin de nous programmer mentalement



      Tu as des preuves de ce que tu avances ? Non !



      Ma proposition tient toujours. Que Trump vienne à perdre les élections de novembre ( ce qui n’arrivera pas), et je me retire de ce site, après que j’aurais présenté des excuses publiques. Et je ne commenterai pas les résultats , ni dans un sens ni dans l’autre. Ça veut le coup, non ? Mais dans le cas contraire, c’est Vous tous qui me présenterez alors des excuses en bonne et due forme... alors ?



      Non encore une fois ! Pour exiger des excuses il faut exister dans le réel (avoir une vraie identité) et être légitime : tu n’as ni l’un ni l’autre. C’est pour ça que tes petites histoires d’égo meurtrit autour de paris et tout ça, personne n’en veut. Tant que tu diras des mensonge, je continuerai à dire la vérité.


    • @u roitelet

      Je n’ai pas tout lu, pas assez intéressant et ça manquait d’arguments fiables et de sources.



      Vous savez le que je pense du Brexit, de l’élection de Trump et de l’avénement des « populistes » européens : pure diversion du système pour satisfaire - momentanément - la soif de localisme des peuples...



      Quand on a un président comme Macron, on se ne discute pas les choix électoraux des autres, on est pas bien placé.



      Ma proposition tient toujours ... Vous tous qui me présenterez alors des excuses en bonne et due forme... alors ?



      Alors quoi ? Tu es qui pour exiger quoi que ce soit roitelet ? (quel pseudo à mourir de ridicule)
      Existe dans le monde réel, inscris toi dans un parti politique ou va au feu, sort de la simple théorie et peut-être qu’on te respectera. Ici tes excuses n’auront aucune valeur pas plus que de t’en donner.



    • Je ne prétends pas être infaillible ; je peux me tromper bien sûr, mais je ne vais pas non plus battre ma coulpe jusqu’a La saint glin-glin...



      A part la suffisance habituelle, on ne t’as pas souvent vu battre ta coulpe alors que tu t’es trompé sur tant de domaines (le christianisme, l’histoire médiévale, la guerre en Syrie), etc.

      Pour MLP, pareil : si elle perd c’est que le système l’a voulu, si elle gagne, c’est que le système l’a voulu. Facile !

      Concernant le brexit et Trump : quand on a un président comme Macron, on se tait sur les choix électoraux des autres peuples.

      Ce que tu penses de la France, hormis le fait que tu défendes la submersion migratoire, sauf en Allemagne, j’ai pas lu.



      « grand remplacement »..autant d’expressions distillées par le système afin de nous programmer mentalement , donnant ainsi l’illusion que les peuples disposent d’eux-mêmes et qu’ils sont maîtres de leur destin...



      Tu as des preuves de ce que tu avances ? Non.



      Ma proposition tient toujours. Que Trump vienne à perdre les élections de novembre ( ce qui n’arrivera pas), et je me retire de ce site, après que j’aurais présenté des excuses publiques. Et je ne commenterai pas les résultats , ni dans un sens ni dans l’autre. Ça veut le coup, non ? Mais dans le cas contraire, c’est Vous tous qui me présenterez alors des excuses en bonne et due forme... alors ?



      Pour ce qui est de ton pari futile : sache que tu n’es pour tout le monde qu’un pseudonyme sans aucune existence dans le réel. Des excuses dans un sens ou dans l’autre ne serviraient à rien. Si Trump gagne, à en croire tes inepties : ce sera une victoire du système et s’il perd...ce sera aussi une victoire du système. La finalité étant que tu doives forcément avoir raison afin de satisfaire ton petit égo d’ado bloqué sur internet toute la journée ayant cru avoir découvert le saint-graäl parce que tu as lu un article de Pierre Hillard.
      Si on parvenait à démonter tes théories fumeuses, tu reviendrais sous un autre pseudo soutenir d’autres théories stupides. Donc, que tu restes ou que tu partes, que tu t’excuses ou pas, rien ne changera au fait que tant que tu diras des énormités étayées par que dalle, tu seras contesté.



    • Brexit, de l’élection de Trump et de l’avénement des « populistes » européens : pure diversion du système pour satisfaire - momentanément - la soif de localisme des peuples...



      1) Quand on a un président comme Macron, on se tait sur les choix électoraux des anglais et des américains.

      2) Où sont tes preuves étayées de ce que tu avances ? Je n’en vois aucune.


    • Moi, je parie que si Trump est réélu aux midterms (croisons les doigts, c’est pas sûr) : ce sera la preuve que le système n’est pas infaillible... Que, comme en Syrie ou face à la Chine, il peut s’enfermer dans des logiques perdantes. On pari ?


    • « Je sais bien que porter la vérité expose aux sarcasmes et à la jalousie de ceux qui ne savent rien et qui choisissent toujours le mauvais camp »
      Celle que vous serviez sur l’affaire Meric en affirmant que le jeune Esteban avait passé cinq années en prison. Ce genre de vérité et d’arguments solides ? :-) Donc avant de faire des pronos façon pari de gamin, occupez-vous du présent car vous pourriez d’ores et déjà présenter vos excuses à cette aune et devriez déjà avoir disparu. Comme vous dites, il faut des fois arrêter de la ramener mais aussi se poser des questions et réfléchir avant de l’ouvrir.
      P.S à @Matrix le gaulois et Bayinnaung : je dirais RSA activité !


  • Il ne manque plus que des cornes à Saviano pour ressembler complétement à Belzébuth. Encore un gauchiste satanique qui ose nous expliquer encore une fois la démocratie au mépris de son propre peuple. Propos à gerber comme dab. !!


  • Fiche Wikipédia de Roberto Saviano : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rober...

    On y trouve une petite information très intéressante sur sa mère...

     

  • Merde, j’avais une bonne opinion de R. Saviano... J’avais même acheté son livre Gomorra

     

  • Intéressant dans l’entretien, le concept de protection divine dans le crime, lorsque Saviano invoque la fascination exercée par Daesh sur les jeunes mafieux. Avant de commettre un crime, les tueurs mafieux invoquent la figure protectrice de la Vierge. Celle-ci, en effet, sait qu’ils vont commettre un péché et un crime pour la défense de la "famille". Mais la Vierge-Mère, qui sait que la famille doit être défendue au-dessus de tout, leur accordera alors son pardon.
    On perçoit ici le parallèle entre la mafia erigée en famille, qui "a droit" à la protection de la Vierge, Mère de toutes les familles et la tribu et son organisation criminelle, où la fin justifie tous les moyens, mais sous la protection éternelle de Yahweh.

     

  • Les immigrationnistes "sincères" me débecte le plus car ils ne réfléchissent pas objectivement et ne comprennent pas qu’appeler à augmenter l’immigration revient à appeler à augmenter la misère et la guerre dans les pays de départ...le contraire de l’humanisme.
    Tant que les africains ne pourront pas avoir de vie décente sur la terre qui les a vu naître ( ce pour quoi l’Occident est en partie responsable ), bien évidemment ils continueront à émigrer en masse.
    Malgré ce que je peux reprocher à Marine le Pen, elle avait tout dit dans une interview à Jeune Afrique ( il me semble, et en 2013 si je me souviens bien ), que du bon sens.

     

    • Ils ne comprennent pas ? Ou ne veulent pas comprendre ? Parce que cela les obligeraient à se remettre en cause.

      En tout cas, l’attitude paradoxale de ce gaucho ( contre la mafia + contre le vote populaire ) interroge. Son combat anti-maffieux, a priori, m’est sympathique. En revanche, les pseudo-équivalences logiques (« Elu par le peuple = élu par la mafia = fasciste ») ont franchement de quoi interpeller, même pour un expert de la mafia.

      A se demander s’il n’est pas en mission ( langue de bois ), ou même s’il est vraiment sain d’esprit ( obsession maladive ). Ou les deux.

      ps - j’ai été sidéré de découvrir l’enthousiasme des italiens pour leur nouveau représentant, quelque soit ses accointances (supposées/suggérées ) avec le milieu, il semble vraiment avoir su entendre/restituer les préoccupations de la majorité populaire. Ce qui est absolument rare. On est loin de la surdité politique organisée / imposée au peuple français depuis 2005.


    • @Steph1304

      J’ai pourtant précisé "sincère"

      _ :/


  • Ils ont toujours les même reflexes, mécanisme et schémas : ça rappelle un autre chien aboyeur qu’on a mis contre Le Pen : Bernard TAPIE !


  • C’est pas le mec qui prétendait dénoncer la Mafia ?...et celle des passeurs et trafiquants de chair humaine, grands négriers devant l’Eternel, aidée par les prétendus ONG, qui tirent un bénéfice immense de cette migration provoquée, ça ne l’intéresse pas ?..

     

  • Orban lutte avec efficacité contre l’invasion migratoire et le Grand Remplacement de l’Europe, qui est un problème fondamental !


  • Si Saviano était franc, il insulterai Salvini de goy, mais c’est pas le genre de ces crapauds !


  • Je suis beaucoup l’actualité italienne et je peux vous assurer que Saviano est un juif sioniste hystérique.
    Salvini est en train de sauver l’Italie et redonne de la fierté aux italiens.


  • ... il oublie l’organisation la plus importante, parce qu’il est en fait partie, voilà.


  • Saviano parle de mafia "corse", "marseillaise", il veut nous faire croire que rien n’a changé depuis l’entre deux guerres et le borsalino ! Et la mafia juive il en parle ? Menteur, enc...


  • Qu’il apprenne à faire des films avant de faire de la politique !

     

  • Vous écrivez ceci dans vos commentaires :

    "Le journaliste invoque alors les « droits » des migrants qui sont, on le rappelle, des clandestins, donc des hors-la-loi"

    Vous ne croyez pas si bien dire. Dans le flux, on a pu vérifier ( pas à la télé ni dans la presse mainstream, lesquelles ont dans ce cas précis des pudeurs que je qualifierais de "très orientées" ) qu’il y a :

    - des délinquants. Ou qui vont le devenir.
    - des criminels. Ou qui vont le devenir. Dont des violeurs. Ou qui vont le devenir.
    - des fous. Ou qui vont le devenir.
    - des terroristes. Ou qui vont le devenir.

    D’où vient la "mode" des attaques à l’arme blanche ? C’est pas très berrichon, ça.
    Ah, les charmes de l’orient. "Un enrichissement", qu’ils disaient...
    Dans tous ces cas de figure, on avait déjà les nôtres. Qui nous suffisaient amplement. Voilà que maintenant, au nom des "droits de l’homme", on devrait aussi prendre encharge la délinquance, la criminalité, la folie et le terrorisme du tiers-monde ?

    NON MERCI.

    Et là, il faut commencer à chercher les responsabilités dans les pays de départ. Une hémorragie de délinquants, vous croyez qu’ils luttent vraiment contre ? Non, hein ? Bah non, en effet. "Bon voyage !", qu’ils leur disent, aux délinquants, criminels, violeurs et autres amis de l’humanité. Sans blague ? Autrement dit, il n’y pas que Soros et Cie qui promeuvent les déplacements de population. Les élites du tiers-monde y voient aussi un bénef.

    En gros, il n’y a que nous, les peuples européens, qui nous faisons entuber. Au nom des "droits de l’homme".

     

  • C-est Saviano le mafioso. Dès le début il était louche. Un type qui dégueule contre la mafia durant plus de dix ans et qu’on ne retrouve jamais pendu ni noyé, c’est bizarre.
    Son discours hystéro l’a trahi effectivement, il fait partie de la mafia des ampoules, et les autres mafieux lui foutent la paix soit parce qu’ils sont moins forts, soit parce qu’ils ont un contrat (du type boxer un petit peu la mafia mais sans révéler les vrais cadavres dans leur placard).

    Pour résumer le discours de ce stronzo :
    1. Salvini est méchant et d’extrême-droite parce qu’il ne veut pas s’agenouiller face aux "migrants".
    2. La mafia transforme les migrants en esclaves (ah bon ? pas en millionnaires ?)
    3. Donc Salvini est un mafieux (wtf ? une contre-vérité antilogique pour conclusion... mh réfléchissons... chutzpah !)

    Voilà, aucune crédibilité.


  • A vomir ce mec ! Une merde intégrale de gauchiste. Pléonasme


Commentaires suivants