Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Royaume-Uni : échec du texte prévoyant un référendum sur l’appartenance à l’Union européenne

La coalition au pouvoir au Royaume-Uni n’est pas parvenue à s’accorder mardi 28 octobre sur une proposition de loi prévoyant l’organisation d’un référendum sur l’appartenance du pays à l’Union européenne (UE), stoppant son parcours parlementaire.

Défendu par Bob Neill, député du parti conservateur du Premier ministre David Cameron, ce texte aurait garanti la tenue d’un référendum sur le sujet en 2017, quel que soit le parti aux manettes à l’issue des élections législatives de mai 2015.

Face à la popularité grandissante du parti populiste et anti-européen Ukip, David Cameron s’était engagé fin 2013 à organiser un tel référendum s’il remportait ces élections.

Incapacité des partis à se mettre d’accord

Le texte avait été adopté en première lecture par les députés britanniques le 17 octobre et devait repasser en deuxième lecture devant la chambre basse du Parlement avant d’être soumis à la Chambre des Lords. Mais l’incapacité des partis à se mettre d’accord l’empêche d’être soumis à nouveau au vote des députés.

Selon les libéraux-démocrates, pro-européens, leur allié conservateur a délibérément saboté la proposition de loi, qui rendait caduc l’argument selon lequel voter conservateur en 2015 est la seule manière de garantir la tenue de cette consultation.

En face, Bob Neill a déclaré que les libéraux-démocrates avaient intentionnellement « assassiné » son texte. « Ils n’avaient pas le cran de voter contre un référendum sur l’UE à la Chambre des communes », a-t-il dit.

À lire également, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • +10% pour l’ukip.

     

    • Absolument Manuel !

      C’est tres bien pour UKIP ! L’annee prochaine qui sera Premier Ministre ? Alors...Qui ? Farage, oui ! Bravo ! Et qui sortira de EU ? C’est le Royaume Uni ! Au moins le programme politique de UKIP est clair : lutte contre le communautarisme, sortie de EU et un tribunal pour la Remigration ( c’est la le dernier point qui plait enormement au peuple Anglais).

      C’est pas comme Cameron, il est pas clair son programme. Maintenant il fait semblant de lutter contre l’immigration et contre EU mais c’est trop tard. Le peuple Anglais est pas stupide, le peuple Anglais ne consomme pas toutes ces chaines imbeciles de la television.


    • Super !!si la Grande Bretagne sort de l’UE, LA FRANCE aura la joie et le plaisir de relancer la construction., car les sans papiers seront accueillis les bras chargés de cadeaux et de logements sains,...ils pourront même faire venir tout le village,car souvent, ils sont "cousin-cousiole " dans la même communauté... À force d’entendre,sur tous les airs ,"encore,encore" , on va arriver à jouir !


    • @ Louve

      À votre place, je ne crierai pas victoire trop tôt. Mieux vaut attendre plutôt que d’être déçu. Je ne sais pas si l’UKIP l’emportera tout de suite, mais il peut l’emporter dans les années à venir. Je pense que les anglais doivent voir baisser encore leur niveau de vie avant de commencer à réagir.

      C’est pareil pour les français : je n’espère pas une victoire du FN avant 2022. En 2017, les moyens de pressions de la part de l’empire sur la France sont encore très fortes : d’ici 2020 ; beaucoup de choses auront changé (émergence de la concurrente russo-chinoise de la banque mondiale, preuve de la nullité des gaz de schiste, probable réduction du budget militaire U.S.). De plus je ne pense pas que le système pro-union-européenne tombe par un seul pays. Je pense qu’il va y avoir un mouvement anti-union-européenne global (ou même généralisé à toute l’europe) dans plusieurs grands pays à la fois (Allemagne, Angletrre, France, Italie, Espagne). Si un seul pays se permet de partir : l’Union disposera de la puissance des autres pour lui tomber dessus. Alors que si plusieurs pays demandent la sortie maintenant : l’Union sera absorbée sur plusieurs fronts.

      Attendons que le fruit soit mûr, sauf si les poules dans les fermes de l’UE se mettent tout d’un coup à chier des lingots d’or, il tombera forcément, c’est inéluctable.


    • à LOUVE DE FRANCE...

      vous avez la mémoire courte, chère amie...
      quel est ce pays d’Europe à la pointe du mondialisme, qui renferme la City, et qui est le porte avion des intérêts américains sur le vieux continent ? c’est votre pays, je crois, non ?
      n’oubliez jamais que nos élites sont très intelligentes et obstinées, elles ne renonceront jamais au mondialisme ( destruction des nations et métissage des peuples), qui est le coeur de la matrice...et l’on ne revient jamais en arrière : après 40 années de labeur acharné, vous croyez que les élites vont faire marche arrière ? renvoyer 20 millions d’immigrés hors d’ Europe ? ouvrez donc les livres d’histoire : vous lirez que l’histoire avance et ne recule jamais :quand la république s’est mise en marche, les vieilles régions autonomes italiennes n’ont pu empêcher la réunification de l’Italie ; pareil pour les 300 principautés allemandes : aucun hobereau prussien n’empêcha l’unification de l’Allemagne, alors que la majorité d’entre eux y étaient opposés ! vous avez l’histoire contre vous, chère amie : la modernité elle-même imposera le mondialisme, contre les peuples et contre les nations...au plaisir de vous lire.


    • @ l’oracle

      Ils n’œuvrent pas depuis 40 ans pour installer quelque chose de nouveau maintenant. Ils œuvrent depuis 40 ans pour conserver leur position et retarder leur inéluctable chute. La contestation est de plus en plus forte contre le NOM, les BRICS veulent vraiment mettre fin à la tutelle américaine sur le monde. L’ennemi est de plus en plus visible et il n’est ni communiste, ni islamiste, ni nationaliste mais il est l’oligarchie américaine.


  • Cameron : " Vous voyez je suis un vrai patriote plein de bonne volonté, je veux que le fier peuple britannique s’exprime librement , mais les méchants m’en empêchent..."


  • Chronique d’un échec planifié.


  • ce qu’il faut espérer c’est que l’UKIP concrétise au parlement ses pourcentages des européennes, et expulse carrèment un des deux partis de droite qui forment l’establishment britannique et prenne la majorité, là il y a aura le référendum.
    Bon, l’UKIP est lui aussi un parti de droite, et pro US ! ça n’est pas l’UPR, mais dans le contexte actuel un parti qui fera exploser l’UE est toujours bon à prendre, ça mène=ra un peu de souffle démocratique, en renvoyant toutes ces "élites" auto-proclamés aux pelotes !

     

    • ne rêvez pas, très cher ! Nigel Farage, en bon Anglais, défend d’abord les intérêts des élites anglo-américaines, ni plus ni moins....son programme de rémigration est là pour calmer le petit peuple anglais, c’est tout ! si ce monsieur était une menace pour les intérêts israélo-américains, et connaissant la puissance de ces réseaux, le sieur Farage aurait du souci à se faire...


  • Hé ! Le point positif dans cette histoire, c’est que finalement, nous, avec notre sauce Hollandaise, on est plus les plus ridicule de la classe politique européenne.

    Désormais, Hollande a face à lui un adversaire de haut niveau dans la course à l’élection du politichien le plus minable de l’U.E. : David Cameron.

    Qui gagnera ? Les paris sont ouverts, ne vous bousculez pas !


  • comme par hazard !

    l’ecosse en moins et dehors de l’UE

    trop beau pour etre validé par la mafia mondiale


  • Les britanniques ont obtenu une position si favorable au sein de l’Europe qu’on ne voit pas pourquoi ils changeraient les choses ! Ce sont des pirates qui pillent tout ce qui passe et se gardent bien de payer quoique ce soit. Un pays vampire qui dévaste le vieux continent aidé par des complices, notamment, la Belgique, pseudo-nation, et le Luxembourg, nid d’escrocs, qui ne forment qu’un "plug anal" anglais bien enfoncé dans le continent. Mais, bon Dieu ! Quand reprendrons-nous la rive gauche du Rhin ?!. Quand ? Et le serment du sacre ? Vive la Nation (française) et mort aux tyrans ! Vengeons Waterloo et le congrès de Vienne !


  • mais arrêtez donc de nous bassiner avec le ukip de Farage ! connaissant les Anglais comme je les connais, et sachant que ce parti est pro-us et pro-Israël, je ne crois pas une seconde qu’il appliquera son programme anti immigrés...ce serait aller contre le sens de l’’histoire, et les siècles écoulés nous apprennent qu’on ne refait jamais marche arrière !
    Les Anglais sont à la pointe de mondialisme, depuis toujours, et le seront encore demain...à bon entendeur...


  • Chambre des Lords=Chambre des Saigneurs et d’esclavagistes !!La pourriture de l’humanité.