Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Rwanda : perpétuité confirmée pour Ngirumpatse et Karemera

Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a confirmé en appel les peines de prison à perpétuité contre les chefs du parti au pouvoir au Rwanda au moment du génocide contre les Tutsi de 1994.

« La chambre d’appel, siégeant en audience publique, confirme la peine d’emprisonnement à vie prononcée par la chambre de première instance », a déclaré le juge Theodor Meron à Arusha, en Tanzanie, où siège le TPIR. Les deux hommes, Matthieu Ngirumpatse et Edouard Karemera, avaient été condamnés en première instance en décembre 2011 pour génocide et crimes contre l’humanité.

L’assassinat de Juvénal Habyarimana, le 6 avril 1994, avait déclenché le génocide qui, en quelques mois, allait faire 800.000 morts selon l’ONU.

MM. Ngirumpatse et Karemera « resteront sous la garde du Tribunal en attendant la désignation de l’Etat où ils purgeront leur peine », a ajouté le juge américain du TPIR lundi.

La chambre d’appel a annulé quelques conclusions de la chambre de première instance mais a confirmé la culpabilité des deux anciens responsables pour crimes de génocide et crimes contre l’humanité, des crimes perpétrés à travers le pays en 1994 par des membres de leur parti, en particulier les fameux miliciens Interahamwe du MRND qui furent les principaux bras armés du génocide.

Voir aussi, sur E&R :

Sur la justice internationale, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.