Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Se foutre de la Shoah, est-ce plus grave que de pendre des Blancs ?

Le premier est un délit selon les associations ultracommunautaires du pouvoir profond, mais pas selon la justice française, le second est un crime. Le premier a été chanté par le rappeur Freeze Corleone, du nom de ce village qui a donné un des grands parrains de la mafia italo-américaine, le second a été scandé par Nick Conrad, qui rêve de se venger de la France qui ne lui a pas donné le talent et la gloire qu’il espérait. Le premier a désormais l’image d’un libérateur (de la parole), le second est à jamais la cible des nationalistes français, mais pas de la justice. Car la justice, qui a perdu sa majesté et sa majuscule, préfère s’occuper de celui qui se fout de la Shoah, pas de celui qui appelle à tuer des bébés blancs. Soit on marche sur la tête, soit on nous marche sur la tête.

 

Les deux rappeurs ont été cloués au pilori par les médias, mais pas avec la même intensité : Freeze Corleone risque de tout perdre (il a déjà perdu son contrat avec la major Universal) sous la pression des agressives associations sionistes, tandis que Nick Conrad a été blanchi par le tribunal (il avait écopé de 5000 euros d’amende avec sursis), malgré ses appels répétés au meurtre.

Le premier a dit qu’il se foutait de la Shoah, ce qui est un droit, une opinion, qui ne tue personne et qui n’a tué personne, rétroactivement (même si certains ont l’air de le croire). Le second a tranquillement appelé au meurtre contre les autochtones dans le pays qui l’a accueilli (c’est un immigré de Seine-Saint-Denis), car Nick ne se dit pas français mais « afro-français ».

 

 

Le premier est un artiste qui pratique le blasphème (autorisé dans l’art et la culture depuis la jurisprudence « Charlie » en 2006) contre une religion dominante malgré sa faiblesse démographique, le second entretient la haine entre les communautés noire et blanche, des groupes qui n’existent pas du point de vue républicain en France.

Le premier a touché le point faible du pouvoir profond, le second joue les séparateurs pour le pouvoir profond, qui tient grâce au conflit triangulé.

« La LICRA a donné l’alerte »

« Le label de musique Universal France a annoncé vendredi cesser “toute collaboration” avec l’une de ses étoiles montantes, le rappeur Freeze Corleone, après l’ouverture jeudi d’une enquête pour “provocation à la haine raciale” visant plusieurs de ses clips et chansons. » (Le Figaro)

 

C’est le buzz sioniste ou antisioniste du moment, tout dépend de quel côté de la barrière sociale vous vous situez, et il n’y a plus que cette barrière, d’ailleurs : la barrière droite/gauche a volé en éclats.

Comme la rubrique des dessins de la semaine sur le site E&R, on se demande toujours si on a le droit de rire de tout, ou s’il faut passer par le filtre du CRIF ou de la LICRA pour cela. Le CRIF, c’est le pouvoir, la LICRA, la censure. Eux seuls ont le droit de déterminer qui est drôle et qui ne l’est pas, qui est dans le blasphème acceptable et qui est dans la haine. Une haine éclatante dans les clips et les mots de Nick Conrad, qui appelait en vrac à tuer des bébés blancs, étrangler des femmes blanches et pendre des Blancs. Du très bas niveau mental et politique. Freeze Corleone, quant à lui, fait dans le politique pur et dur. On n’est pas dans Le Canard enchaîné, là. Il s’agit de pouvoir profond, d’histoire et de guerre. Et puis, autant le clip de Freeze a mis les rieurs de son côté, autant celui de Nick ne fait pas rire.

Freeze Corleone a fait ce que tout artiste doit faire pour exister aujourd’hui dans un monde de blasphème : surblasphémer. Il a donc pris les éléments de langage nazis, ou antisionistes, et en a truffé ses chansons comme un flic américain blanc truffe un Noir de plomb.

 

 

Mais si FC n’en a rien à foutre de la Shoah, c’est bien qu’il n’est pas obsédé par les juifs. Au contraire des associations qui se disent antiracistes et qui ne parlent que de Shoah, comme le mémorial d’Auschwitz qui publie chaque jour le portrait d’un mort dans le célèbre camp de concentration ! Une tartine émotionnelle qui frise le mauvais goût :

 

 

C’est cette obsession pathologique de ressasser le passé pour obtenir un pouvoir de censure présent que les Français refusent, non par antisémitisme, mais par besoin de respirer. Les oies sont gavées, ce qui ne les fait pas forcément marcher au pas, comme l’exigent à grand cris les représentants de la communauté juive organisée. La référence permanente et obsessionnelle à la Shoah est un masque qui empêche les Français de respirer et qui leur ordonne de plier genou à chaque occasion.

 

Le service de vérification des faits d’E&R entre en Aktion

Nous avons lu et relu les punchlines relevées par Marianne :

« Chaque jour, fuck Israël comme si j’habite à Gaza »

« Tout pour la famille pour qu’mes enfants vivent comme des rentiers juifs »

« Faut qu’j’fasse tourner l’khaliss (l’argent en langue wolof, NDLR) dans ma communauté comme un Juif »

« Fuck un Rotschild, Fuck un Rockfeller »

« Négro, dans l’ombre on complote comme les Bilderberg »

Il y a moins de haine dans ces phrases que dans la politique israélienne et les propos de Netanyahou, que le CRIF ou la LICRA se gardent bien de critiquer ou d’attaquer en justice ! Le racisme, il est surtout là !

« J’arrive déterminé comme Adolf dans les années 30 »

À aucun moment, FC n’appelle au crime. Citer Hitler, dire qu’il était « déter » pour déterminé, c’est un fait. « Les opinions sont libres, les faits sont sacrés », disait ce bon vieux Rosbif à l’origine du fact checking. De manière plus générale, évoquer ou critiquer la puissance de la famille Rothschild n’est ni délictueux ni complotiste : cette famille de banquiers et d’industriels gère des affaires importantes dans le monde entier et ce, depuis la fin du XVIIIe siècle. Ce n’est pas pour rien qu’elle est devenue le symbole de la richesse et de la puissance !

Le lobby sioniste s’énerve donc pour rien et le pire, c’est que c’est contre-productif : en appuyant sur le bouton de l’anti-antisémitisme, le lobby appuie sur le bouton de l’antisémitisme, et fait montrer la colère non contre les juifs, mais contre l’injustice produite par les associations communautaires qui, on le voit, sont suivies aveuglément par la justice. Les deux boutons sont liés, mais ce sont les représentants de la communauté organisée qui les ont liés, pas nous !

 

« Sous couvert de l’art, on ne peut pas tout dire » (Frédéric Potier, pas Freeze Corleone)

Ventre à terre, le site de propagande socialo-sioniste, le très mal nommé France Info (on lui préfère anti-France Intox), a tendu le micro à Frédéric Potier, le propagandiste de la DILCRAH, qui se félicite que le parquet de Paris ait ouvert une enquête pour provocation à la haine raciale et injure à caractère raciste. C’est curieux, le petit Frédéric n’a pas la même analyse que nous :

« On a consulté ses paroles, on y a trouvé un cocktail d’antisémitisme, d’apologie du nazisme et de complotisme. Ces paroles on les découvre, hélas, en plein procès Charlie Hebdo, le jour même du nouvel an juif. »

Effectivement, la chanson tombe mal pour le petit Potier, mais pas pour Freeze, qui a vendu 26.000 albums (plus les millions d’écoutes en streaming) depuis lors.

« La liberté artistique est très grande. L’art, c’est la beauté, c’est l’imagination, mais sous couvert de l’art, on ne peut pas tout dire. Il y a des lois qui s’appliquent quel que soit le succès, quel que soit le talent de l’intéressé. Il y a un lien très fort entre des discours de haine et des actes de haine et donc il ne faut pas laisser passer ce genre de propos, il ne faut pas les banaliser. Il faut réagir et c’est ce que le gouvernement a fait. »

Ni le gouvernement ni le petit Potier n’ont réagi quand Ruquier a balancé dans ONPC la caricature véritablement haineuse de Marine Le Pen en étron dans Charlie Hebdo. On attend encore la réaction outragée de Frédéric. L’affaire ira jusqu’en cassation, et l’animateur LGBT-sioniste s’en sortira indemne. Quant à Charlie, ils ont tous les droits, du moment qu’ils restent sur les rails de la franc-maçonnerie et du sionisme.

Conclusion : il y a la bonne haine, celle de Nick Conrad (pour les Blancs) ou de Frédéric Potier (pour les antisionistes), et la mauvaise haine, celle de Freeze Corleone. Tant qu’il y aura deux haines, il y aura deux justices, ou deux injustices.

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est un mauvais artiste, ce Corleone.
    Il suffisait de laisser couler.
    Pourquoi ces gens en font-ils tout un pataquès ?
    Voilà qui va populariser des thèses et des hypothèses, ma chère Thérèse.

     

    • Non, j’ai eu l’attention attirée par tout ce brouhaha, et j’ai écouté tout sur cet artiste ...
      C’est du très haut niveau avec un français réinventé, une musique et un tempo très moderne.
      Pas besoin de Universal France.
      Il ira loin ce petit !!!


    • Tous les rapeurs sont mauvais , mais lui il a au moins le mérite d’être original et courageux contrairement a la rengaine débilisante de tous les autres : : voix autotuné , fric , putes a gros cul flingues et grosses voitures .
      J’aime pas le rap français, mais lui ca me fait plaisir de l’écouter rien que pour ca.


  • #2549997

    Quand un peuple se demande s’il a le "droit" de rire, c’est qu’on nous marche sur la gueule, assurément !

    Nous n’avons donc plus le choix ?


  • qu’E&R puisse soutenir Freeze dans ces idées, oui, mais la démarche, non.. le soucis de Freeze est qu’il a fait naître (cette dernière année) un flot de « foufous » qui s’approprient la lutte contre le deep state sous un angle jeune/naif/complotiste.. le fond desservi par la forme.. manque de culture et de rigueur qui font de ces foufous des proies faciles pour l’opposition... à suivre de près
    ps : freeze n’a jamais cité Soral, manque de courage ou appropriation d’idées ?


  • Je m’en fous de ce type, c’est tout ce que je déteste, la vulgarité, le manque de classe, il est même pas capable d’écrire 3 lignes sans faire une faute, il n’a aucun talent, aucune musicalité.
    Plus le temps passe, plus je me dis qu’en fait, ce sont les identitaires qui ont raison depuis le début, j’ai beau être contributeur de Soral, avoir acheté des bouquins pour aider KK, je préfère de plus en plus m’allier au sionisme qu’à l’islamisme galopant dans nos banlieues, ces dernières nous domineront par la force et le nombre, c’est bien pire que de l’être que par la loi

     

    • @ Berutureb, sincèrement vous croyez réellement que les sionistes n’emploient pas les islamistes contre les français et catholiques.
      Quand le malheur des uns fait le bonheur des autres et vis versa, mais tout ce fait toujours contre les intérêts des français.


    • N’importe quoi, le type a fait l’université, ces références dans l’album sont vraiment bonne et en plus de sa il fait lui même les traductions et interprétations sur le site genius.com
      Que vous soyez pas fan de rap d’accord et je peux le comprendre, mais de la a dire qu’il n’a pas de talent....


    • Même en comprenant que le sionisme est derrière le 11 septembre et toutes les manipulations par terrorisme "islamiste" interposé ?

      C’est qui le balai d’Israël ? Allez on va remettre une petite couche :

      https://www.youtube.com/watch?v=JSi...


    • L’islamisme galopant dans nos banlieues, ils nous domineront par la force et le nombre...blablabla

      Bien qu’ayant une certaine influence, le wahhabo-salafisme est en perte de vitesse, et reste minoritaire, donc vos crises de panique dues à votre vision du réelle déformée par les médias...

      Allez y rejoignez le camp de satan, pas besoin de mi figue mi raisin du côté d’ER.

      Deux voies s’ouvrent à nous : la soumission intégrale aux forces sionistes ou la reprise du pouvoir par les authentiques patriotes.

      Je rigole du sort qui sera le votre dans les deux cas...en tant que traitre ou esclave.


    • @PatrioteSolide, on peut avoir les doutes de berutureb, je les ai parfois aussi car salafistes et frères musulmans oeuvrent dans l’ombre.Nous avons perdu une partie de nos compatriotes musulmans,les plus jeunes surtout,c’est un fait. Que nous sachions ici le fin mot de l’histoire n’empêche pas le réel. Moi aussi je soutiens E&R et Kontre Kulture mais je vois ce qui se passe autour de moi.Le juif du quotidien je ne le vois jamais,mais le fait que les musulmans ne se mélangent plus aux autres je le vois aussi.Comment allons nous vivre ensemble ?


    • Si nous Musulmans nous ne nous mélangeons plus aux autres c’est aussi parce que nous sommes dégoûtés de ce que vous êtes..c’est logique.


    • @lameute
      PS : le Salafisme n’est pas du tout quelque chose de mauvais en soi. Ce serait (un peu) l’équivalent du sedevacantisme chez vous (au niveau du côté très rigoriste) Mais bon, quand on connaît rien à l’Islam et qu’on l’ouvre sur le sujet, c’est normal de dire des conneries.


    • @Salvador, Je ne connais pas l’Islam comme vous sans doute mais je ne vois pas en "Nous" ce qui vous dégoûte... Le Salafisme est un retour en arrière. Je vois des camarades musulmans qui vivent en France selon un mode de vie qui n’a plus rien de français et qui n’a rien à voir non plus avec mes amis musulmans qui veulent juste être des français comme les autres.Je ne me définis pas en société par ma religion qui ne regarde que moi mais par ce que je fais,mon métier etc S’afficher d’emblée par sa religion est un mur.


    • @salvador

      Le salafisme est une hérésie, ces adeptes ne sont pas à considérer comme musulmans sunnites.

      C’est un cancer qui sera un jour proche éradiqué, inshaAllah.


    • @lameute

      Le wahhabo-salafo-réformisme des pseudos sunnites se réclamant pour les uns d’Ibn Abdalwahab et d’Ibn Taymiyya et pour les autres de Hassan Al Banna est une véritable malédiction, un serpent à plusieurs têtes.

      Infiltrations et multiples tentatives de destruction de l’Islam traditionnel de l’intérieur.

      Ils sont sur le point d’échouer, leurs soutiens matériels commencent à diminuer et leur influence sous stéroïde déclinera jusqu’à devenir négligeable inshaAllah.

      Ils rejoindront l’hérésie sioniste des messianistes dans les poubelles de l’histoire.


    • Vous êtes malheureusement très mal informé sur le sujet cher Salvador.


  • Bravo pour cet article ER ! Il est d’une justesse incroyable.
    mais n’oubliez pas, ce qui est nouveau dans le dernier album de Freeze c’est qu’il parle de plus en plus de la peine de mort pour les pédophiles et il dit même « peine de mort pour le réseau Jeffrey ». Il est entraîn d’éveiller les consciences (il parle aussi du NWO, mk ultra etc)


  • " pendez les BEBES blancs " !

     

  • Elles avaient 6, 4 et 3 ans.Ce sont ces fillettes dont #FreezeCorleone et son label #universal disent qu’ils n’en ont rien à faire ?Peut-on laisser dire cela ?Tous les martyrs, dans l’Allemagne nazie hier,comme dans la Chine communiste aujourd’hui et ailleurs doivent être dénoncés .

    Entièrement d’accord Mr Attali , mais vous diriez la même chose pour les 4 enfants palestiniens démantibulés sur une plage le jeudi 17 juillet 2014 par des bombes israéliennes ?.Là, on ne vous a jamais entendu .Et pourtant cela fait des années que ça dure, tellement bien que ça passerait presque inaperçu .


  • Le résistant Freeze Corleone est encore disponible sur Spotify. Les titres sont percutants, Big Pharma, Blu Beam, Numérologie. Le rap est bien une musique politique, créée artificiellement par la CIA et le pouvoir profond pour enfermer les negres dans des revendications à la con de vendeurs de shit, et des postures de débiles.
    Pas question de sortir des revendications à la con pour aller vers le sérieux. Surtout que Dieudonné classe moyenne métis ne fasse pas d’enfants noirs des quartiers pauvres.


  • Appeler à la pendaison de goyim - fussent-ils blancs - en chanson, ou simuler le viol d’une blanche dans un clip vidéo - sous les applaudissements des feministes ethnomasochites - ce n’est pas répréhensible, c’est de la culture populaire issue de la diversité grand remplaçant...

    Mais s’attaquer ainsi au peuple de lumière ( dans les chiottes ), c’est un crime contre l’"humanité", passée, présente et à venir... Imprescriptible quoi !

     

  • Aaah ! ça démarre fort les copains, voilà une analyse d’une telle pertinence qu’on est pas près de la lire ailleurs qu’ici...
    et pourtant elle existe.


  • Ca fait plaisir de voir un avis de recherche de One Piece sur E&R !
    Je conseille absolument cette oeuvre à toutes et à tous. L’anime est très lent mais épique et très émouvant.
    Pour ceux qui ont moins de temps Hunter x Hunter est un chef d’oeuvre aussi (attention la scène la plus émouvante avec Komugi a été censurée sur Netflix).


  • Jacques Attali nous faisant son numéro de comédie émotif avec des fillettes ! Lol....Allez, on applaudit l’hypocrite dans toute son horreur ! ......Dis moi Jacques quand tes pourritures d’amis pedophiles et sataniques violent, font atrocement souffrir et tuent des gosses pour leur simple plaisir, tu leurs fais aussi ton numéro de comédie ?! Jacques, mon très cher Jacques j’espère que tu cours très très vite parce que le peuple va s’occuper de toi !


  • En Allemagne un Nick Conrad aurait été EXECUTE par un patriote .

     

  • "Les martyrs doivent être dénoncés." Quel penseur, Jacques Attali ! Quelle maîtrise de la langue française...


  • c’est bizarre... du temps ou "le minister amer" avec passi, stomy bugsy ET doc gyneco... voulait "cramer paname, façon vietnam" ou "tirer sur des faces de craies" ou encore "faire des sacrifices de poulets* (flics*)" silence radio de la part des benaim et consort à l’époque...au contraire consideré comme de "l’art subversif" par les jack lang et compagnie...

    même impunité maintenant avec nick conrad "pendez les blancs" passe comme une lettre à la poste, c’est de la liberté d’expression...

    Ca va bien 5 minutes de nous prendre pour des cons... l’arroseur aurait il été arrosé ?

     

  • bon article certes,
    Mais je vous invite a regarder d’un peu plus pres, les messages de l’auteur Eiichiro Oda dont vous vous etes servis pour faire votre couverture de l’article a travers l’oeuvre d’une vie "One Piece"
    (du moins une partie, il ne nous a pas tout révélé encore 5 ans d’attente)
    Des messages, des vérités dissimulés subtilement made in Japan.
    Bonne lecture
    Force et honneur


  • ça serait bien que Ciotti et Attali profitent pour expliquer ce que faisait Henry Ford ou comment le grand-père Bush a aidé Hitler à accéder au pouvoir , suis pas sûr qu’ils apprennent çà à l’école .....

     

    • Henry Ford a été condamné unanimement par tous les médias américains, obligé par la mafia innomable à faire amende honorable et à renier sont livre "le Juif international" qui est une des meilleures monographie de sociologie historique sur la classe dominante au XXe siècle, largement repris par Churchill dans son discours aux Communes.

      Henry Ford était un catholique irlandais, le fordisme consiste pour une entreprise à travailler sur fonds propres pour ne pas payer d’intérêts aux banques et à payer les ouvriers le plus cher possible pour qu’ils puissent s’acheter des voitures.


  • Attila a parlé.
    "Pardon Jacques, combien ça coûte ?"

    Je me dis, peut-être qu’à force de trop en parler, ça saoule les gens.
    Peut-être que de se focaliser sur la souffrance passée d’un peuple qui est ostentatoirement au pouvoir dans les medias, la politique et la finance, ça saoule.
    Peut-être que déféquer constamment sur les français et leur dire comment ils doivent penser ça saoule, surtout ici en France.

    Enfin autant de questions qui demandent réponses, on enverra tout ça à Jacques, à Meyer Habib et à Patrck Drahi.

     

    • Jakadi, certes, mais Jakadi ceci :

      « 



      Tous les martyrs, dans l’Allemagne nazie hier,comme dans la Chine communiste aujourd’hui et ailleurs doivent être dénoncés. »



      Alors ou je je deviens complètement crétin, soit il fume de la frelatée pour aller chercher un sens aussi figuré dans l’emploi du « dénoncé », lorsqu’il s’agit de la concision d’un tweet.


  • C’est quoi ce truc ? Un type avec un papillon en tissu sur la tête et une femme avec un beau cul dont on ne voit pas le visage est sensé nous faire croire, que le chanteur est un vrai homme et tout le tintouin ... Ce genre de musique (si on peut appeler ça musique) s’adresse à un public déjà en plein malaise existentiel et de révolte (pour différents motifs) et ce soi disant chanteur tente de leur vendre sa mauvaise soupe en profitant de leur faiblesse.

     

  • A ceux qui crachent sur le rap de manière générale et absolue, je trouve que c’est un peu une attitude de vieux con. J’ai 30 ans, j’écoute du rap (et notamment Freeze et autres membres du MMS), ce qui ne m’empêche pas de lire des livres (pour ce qui concerne les auteurs dont se réclame ER : Céline, Leon Bloy, Bardèche, Kropotkine...).
    Le rap c’est du divertissement. Il y a du bon et du mauvais, et même parmi le mauvais il y a du divertissant. Le rap, c’est juste la musique populaire de notre temps, comme le rock à une autre époque, ni plus ni moins. "2020 le rap c’est satanique comme le rock".
    Freeze pour l’instant il incarne une ligne dissidente et politique (à noter que lui aussi a dit, fut un temps je cite "Tous les jours fuck la France comme Karim et Nico", ce qui lui a moins été reproché... Hum hum), la forme est bonne, le fond intéressant.

     

    • Totalement d’accord avec vous Madame, moi j’écoute uniquement du Patrick Bruel et je lis Dostoïevski, Henri Calet, Gogol, toutes les encyclopédies dans tous les domaines, etc...
      Et j’en ai marre des gens qui critiquent Patrick.
      C’est un peu des cons je pense.
      Bien à vous.


    • C’est sans doute vrai que le rejet répulsif et catégorique du rap est une attitude de « vieux con » mais s’il est rejeté, c’est parce qu’il formalise et exprime trop, trop bien et trop souvent, ce qui est rejeté : l’indigence, la violence, la laideur désespérantes d’une époque désespérante.


  • Hallucinant les commentaires sur ce tweet d’Attila... La parole se libère de plus en plus, et c’est pour ça qu’ils martyrisent nos leaders d’opinion comme Alain Soral ou Hervé Ryssen ou encore Dieudonné, histoire encore une fois de faire peur et donc faire taire. Dans son texte avancer par peur Attila le Huns explique que la peur du virus amènera le gouvernement mondial, mais plus grave encore c’est dans ses 316 Mitzvoths pour "relancer la croissance français" de 2007/2008, qui est le cheval de Troie qui a permis la destruction de la France, système Sanitaire et Hospitalier en premier. Tout y est c’est hallucinant qu’aucun penseur, analyste n’ai étudié ces "Décisions" car ce n’était pas des conseils mais des ordres donnés par avance à tous les présidents suivants quel que soit leur bord. Il le dit clairement dans le texte. Et effectivement chaque président suivant a suivi la ligne directrice. On y retrouve les moyens par lequel ils ont coopté le système sanitaire français. Création des ARS, plan Hôpital, bipassage de toutes les institutions de surveillance sanitaires, mise n place de leurs sayanims à n’en pas douter, infiltration du "privé" dans les universités, et hôpitaux, désert médical des provinces. Ce texte doit etre analysé correctement. Car ce qu’il prépare est la clé de la compréhension de ce qui se passe aujourd’hui. à relier avec son voeux d’euthanasier les plus de 65 ans, c’est quasiment un Mein Kampf Attalien ce "Rapport pour la relance de la croissance". Le tout à la veille d’une crise créée de toutes pièces dont il devait déjà connaitre l’imminence. Une véritable perle qui devrait l’envoyer pour les cent prochaines années dans une mine de sel.
    https://www.vie-publique.fr/sites/d...
    https://www.lexpress.fr/actualite/s...
    https://www.youtube.com/watch?v=zN9...
    https://www.infovaccin.fr/grippe_H1...


  • #2550368

    Entre l’un qui se déguise en Tupac Shakur en disant de la merde, et l’autre avec les dents pourries, et les deux sur de la musique de merde... c’est rédhibitoire.
    Le rap français, c’est comme le vin anglais , depuis le début.


  • Même Attali ramène sa fraise alors que d’habitude il me semble qu’il ne se mêle pas du sujet de l’"antisémitisme", par exemple je ne me souviens pas l’avoir entendu parler de Soral...cela veut donc dire qu’ils sont en panique ! Très bon signe.


  • La réponse à la question posée par cet excellent article est bien évidemment OUI !
    Mais sera-t’elle à même de durer éternellement ? Rien n’est moins sûr !

    Et pour ceux qui ne connaissent pas, j’invite à lire le petit livre de Norman Finkelstein - universitaire américain - intitulé "L’industrie de l’Holocauste", et sous-titré "réflexions sur l’exploitation de la souffrance des Juifs".

    C’est tout à fait édifiant - et à plus d’un titre... - tout ce qui y est indiqué étant par ailleurs assorti de références en bas de chaque page, et donc parfaitement vérifiable et authentifié.

    Les dernières phrases, pour le moins stupéfiantes, de ce livret sont les suivantes.

    "Aujourd’hui le but doit être de ramener l’holocauste nazi à un sujet d’investigation rationnelle.
    C’est la condition pour pouvoir en tirer des enseignements.
    L’anormalité de l’holocauste nazi ne provient pas de l’évènement lui-même mais de l’exploitation industrielle qui s’est développée autour de lui.
    L’industrie de l’Holocauste a toujours été en faillite morale, et cette faillite doit être maintenant publiquement déclarée.
    Il n’est que temps de faire cesser cette affaire.
    L’attitude la plus respectueuse envers ceux qui sont morts est de protéger leur mémoire, de tirer enseignement de leur souffrance et de les laisser enfin reposer en paix."

    Etonnant, non ?!...


  • " Eux seuls ont le droit de déterminer qui est drôle et qui ne l’est pas, qui est dans le blasphème acceptable et qui est dans la haine "

    Ça rappelle un certain Hermann Goering ( Juif ) qui disait " C’est moi qui décide qui est Juif et qui ne l’est pas !!! "


  • je ne comprend pas qu’on ne puisse pas se foutre d’un documentaire, bientôt on va être obligé de regarder hannouna ?


  • "Le lobby sioniste s’énerve donc pour rien et le pire, c’est que c’est contre-productif" : évidemment non si le but est de se perpétuer et non pas de scier la branche de l’antisémitisme sur laquelle il (ledit lobby) est confortablement installé pour toucher sa rente (ou du moins, par cette "dette morale", rester symboliquement "la main qui donne" donc domine).


Commentaires suivants