Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sergueï Lavrov : "Les États-Unis travaillent à la partition de la Syrie"

Lors d’une conférence de presse, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a répondu aux questions sur la situation en Syrie en affirmant que les Américains souhaitaient diviser le pays et constituer un « quasi-État ».

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Qui veut détruire la Syrie ? Lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est le même processus que pour le Soudan du Sud ou le Kosovo. Les Russes ne laisseront pas faire les sionistes.

     

    • De quels russes parlez vous ?

      Des citoyens russes ? Ou des organisations communautaires qui continuent de diriger la Russie depuis la révolution d’octobre sans discontinuer ?

      Les faits à l’heure actuelle : La Syrie EST partitionnée et détruite à 90%.

      Beau résultat pour des "russes" qui seraient les protecteurs de la Syrie !

      J’espère qu’ils ne nous protégeront jamais ! Un protecteur cela s’appelle aussi un Mac.

      Russie et USA sont les deux jambes d’un même organisme. Que l’un des deux s’occupe de vous et vous devenez un "protégé".


    • J’ose espérer Michel Amm que vous êtes un peu (trop) pessimiste ?!


    • @michel amm

      "Ou des organisations communautaires qui continuent de diriger la Russie depuis la révolution d’octobre sans discontinuer"

      Faux ! Staline a mis fin au règne de la tribu en décapitant tous les leaders communautaires. D’où cette haine abyssale contre l’Oncle Joe qui a tué dans l’œuf le rêve messianique de la Tribu.

      "Russie et USA sont les deux jambes d’un même organisme"

      Il faut arrêter de prendre pour paroles d’Évangile tout ce que dit Pierre Hillard. Je vous conseille "Comprendre l’Empire" et vous verrez que la Russie est de loin le plus grand obstacle au NOM. L’Empire atlantosioniste a un agenda : le mondialisme imposé au monde entier qui se traduit par le "chaos constructif" à travers la guerre, l’instrumentalisation du terrorisme, le démantèlement des nations, l’ouverture des frontières, l’immigration de masse, le métissage etc. Si vous êtes sérieux, vous ne pouvez pas dire que la Russie oeuvre pour les mêmes objectifs. Au contraire, elle s’y oppose. Parfois avec les armes comme en Syrie.

      "Les faits à l’heure actuelle : La Syrie EST partitionnée et détruite à 90%"

      Faux. La résistance continue. Grâce à ses alliés et à sa vaillante armée, la Syrie vole de victoire en victoire, ce qui a mis en rage les prédateurs internationaux ( l’Empire si vous préférez) dont le complot au profit du sionisme et de son entité scélérate a échoué. Stalingrad a été détruit totalement mais c’est la victoire qui est important au final. La victoire de l’Armée soviétique a permis aux Russes d’être ce qu’ils sont aujourd’hui.


    • @je suis pas Charlie

      Donc Staline aurait décapité les réseaux de la révolution d’octobre ?

      Et qui était là pour récupérer la totalité des biens de l’URSS quand Gorbatchev à détruit l’URSS ?
      Des fantômes, des revenants d’outre tombe ? Ils étaient tous là bien vivants et gras.

      Renseignez vous auprès de gens qui connaissent la langue russe pour savoir ce que voulait dire le surnom "Djougaschwili" de Staline.

      Vous croyez vraiment tout ce qu’on vous dit sans réfléchir un instant.

      En fait vous êtes Charlie. Rien qu’en reprenant le terme Charlie vous consolidez la novlangue.

      @Nerval
      Pas pessimiste : pragmatique.
      C’est en regardant la vérité en face qu’on peut commencer à réfléchir, puis à agir si cela est possible.

      Si on base sa réflexion sur un mensonge ou une contre vérité c’est comme si on était fou : toute réflexion sera faussée et l’action qui suivra sera contre productive.

      Se suis bien conscient que je n’ai accès qu’à très peu de vérités.

      De nos jours il vaut mieux partir de faits avérés (c’est à dire dont on a connaissance directement) puis grâce à ces faits de réfléchir, puis de construire une théorie basée sur ces faits.

      La théorie sera toujours plus juste que ce que le système vous raconte.


    • @michel amme,

      Vous ne me répondez pas sur le fond. Je décris la réalité du terrain qui démentent vos dires selon lesquels la Russie fait partie du NOM. Vous êtes plus dans la superstition que dans l’analyse politique sérieuse.


    • @michel amm

      Il n’y a pas de faits, uniquement des interprétations. En parlant de “fait”, dans un dialogue bien accordée, l’interlocuteur veut imposer son interprétation... Le déstabiliser.

      La Russie est aussi dans la liste pour la partition de son territoire. Thierry Meyssan en a parlé à plusieurs reprises. D’ailleurs, la Clinton le disait : la Russie est un pays trop grand pour un seule peuple. - pourquoi foutre la merde en Ukraine, en Géorgie, dans le Caucase ? On sait que ces morpions judéo-protestants sont tenaces... Thucydide n’a jamais abordé un tel cas.


  • J.C. Paye vient d’écrire un article sur l’impérialisme américain sur voltairenet.org.
    Il dit en gros que les Etats-unis sont divisés et que prédomine le courant économique financier plutôt qu’industriel. De ce fait, les Etats-unis s’affaiblissent par rapport à la Chine et à la Russie. La seule solution pour maintenir leur leadership mondial est de continuer des guerres coloniales pour s’accaparer les richesses et empêcher leurs concurrents chinois et russes de se développer.

    Les américains doivent agir avant que la puissance de feu chinoise et russe soit trop importante et ce moment approche à grand pas. Mais la méthode de lutte par mercenaires interposés n’est pas suffisante. Elle ne peut toucher que ponctuellement les franges de ces continents. La puissance médiatique des fake news US est démontée par l’information russe et alternative. Il ne reste aux américains que le coup de force. Pas directement au début, les américains sont gouvernés par des lâches, mais en utilisant les armées européennes comme supplétifs.


  • Heureusement que la Russie, qui s’appuie sur le droit, la parole donnée et ses intérêts nationaux, existe dans le monde de 2018.
    Les pays de la coalition atlanto-sioniste vont probablement profiter de l’élection présidentielle russe, pour faire avancer leur plan "shock & awe".
    Prions pour que la détermination du gouvernement syrien + Hezbollah + Iran + Poutine ré-élu, suffise à faire reculer cette coalition diabolique.


  • C’est ce qu’on appelle les accords de Yalta


  • La Syrie, son gouvernement LÉGITIME Bachar Al Assad et le peuple syrien, ne se laissera pas faire ainsi que ses alliés Russie Iran etc....
    Après échec de leur DAECH, l’entité sioniste et ses alliés USA et cie sont prêts à tout mais peine perdue. Le Moyen-Orient n’est pas dupe.


  • Il est évident qu’ils ne viennent pas pour la démocratie, les droits de l’Homme, la liberté...


  • L’euphrate ,l’Euphrate !
    du Nil à l’Euphrate ! la Syrie est sur le passage.....Le Grand Israël ....


  • C’est toujours l’éternelle déception avec les responsables russes,depuis
    l’ex-URSS à l’actuelle Russie,qui se limitent à des positions très en deçà par rapport aux assauts agressifs et insolents des Yankees. On retrouve cette mollesse dans les propos de Lavrov,connu pour sa prudence plus qu’excessive vis à vis des usa. Prudence qui s’apparente à la frilosité,voire au défaitisme pour ne pas dire autre chose.
    "Les usa travaillent pour la dislocation de la Syrie". A-t-on besoin de vous rappeler que ce pauvre pays est votre allié ? Et quand un allié d’un pays,qui de surcroît est une superpuissance militaire détenant un impressionnant arsenal nucléaire,est dans le désarroi,les règles basiques de l’alliance veulent que cette puissance réagisse vigoureusement pour dissuader l’agresseur.
    Je plains les pays qui,par manque d’allié sûr de lui et capable d’aller aussi
    loin que l’exige la politique d’agression de l’adversaire,se bercent d’illusions qui risquent de leur coûter leur existences mêmes...


  • C est pas vraiment une info, les US cherchent tous les moyens pour remodeler la Syrie depuis le début du conflit et nous savons au profit de qui sont menées ces opérations !