Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Si Macron continue de taper sur les petites gens, il ne finira pas son mandat"

L’économiste Charles Gave avertit Emmanuel Macron sur les conséquences de sa politique...

 

 


 

Vous êtes entrepreneur ou particulier et souhaitez faire partie d’un réseau d’entraide pour faire face à la crise ? Rejoignez Solid’E&R, le premier espace d’annonces du Réseau d’économie solidaire créé par E&R. Pour cela, il vous suffit d’être adhérent de l’association (merci de rentrer votre identifiant et votre mot de passe d’adhérent pour accéder à Solid’E&R) :

L’indépendance est chez Kontre Kulture !

Charles Gave, sur E&R :

La vision du monde macronienne, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Benalla a tout perdu avec cette vidéo du jeune de LFI qui doit être une goutte d’eau dans l’océan de ses « frasques » hors-la-loi et Macron avec lui bien sûr !!
    Il va falloir qu’il dégage !!…

     

  • Si ça tourne mal pour cette marionnette les ventriloques sionistes en ont plein d’autres dans leurs caisses en bois .


  • Symbolique : mémé Brigitte est habillée en Vuitton et Dior, c’est à dire par Bernard Arnault, qui pèse 50 milliards . Il est vrai qu’elle est tellement tarte qu’il vaut mieux regarder ses fringues que le reste .


  • Les Français aiment le bâton. Un peu plus ou un peu moins...


  • Quand Macron sombrera dans les sondages il appellera à un "sursaut républicain" et à "l’union sacrée contre le péril fasciste" incarné par MLP , vieille recette utilisée par tous les voyous depuis la "Libération" . Et ça marche, Mélanchon et Wauquiez "iront à la soupe" - aux truffes - servie par Rothschild et Drahi, les sponsors du freluquet .


  • Il peut bien partir, dans la continuité de Hollande, il a déjà rempli, en quelques mois, son contrat de démolition et d’abaissement de la France et des français..


  • Maintenant remplacez "macron" dans le titre par "Hollande" ou "Sarkozy" et c’est là que vous réalisez qu’on vous répète les mêmes phrases depuis des décennies et que rien n’a changé et rien ne changera jamais d’ailleurs, on ira ensemble au bout de leur logique (à macron, hollande, sarkozy,... au choix c’est la même de toute façon).


  • Charles Gave,

    Un libéral libre,Un libéral moral,
    Le contraire des libéraux !
    Un libéral compétent ,seul et digne .
    Un Indépendant au bon sens de paysan .
    Un adversaire de l’Empire !

     

  • Charles Gave est le seul économiste français notoire qui ait fait une grosse fortune personnelle (bien au-delà de 100 Millions d’Euros) en s’appliquant à lui-même ses idées. Si un président de la République le nommait Ministre des Finances, et qu’il parvienne à briser Bercy, la France deviendrait un nouvel El Dorado en 5 ans et un modèle pour le monde. Fini le perpétuel "manque de moyens", l’aigreur des classes laborieuses écrasées d’impôts, l’immigration économique d’appauvrissement général, l’exil des jeunes cerveaux sérieusement diplômés, les intérêts négatifs, etc...


  • Je vais le répéter : Macron & co. aimeraient bien réformer l’état Français mais les FM étatiques s’y opposent (affaire Benalla encore et toujours). Il faut bien comprendre qu’il y a deux courants maçonniques qui s’affronter : les FM libéraux et les FM étatiques et pour éviter un schisme fraternel, Macron s’en prend au peuple de France. Sauf que le peuple de France travailleur et créateur de richesse n’existe quasiment plus : pauvreté, SMICards, chômeurs, RMIstes, RSAistes, migrants-glandeurs, IVG .... Ils ont tué la poule aux œufs d’or et maintenant, ils vont s’entre-tuer.

    Le système est au bord de la paralysie et si on veut l’euthanasier pour de bon, la meilleure attitude, c’est de : rester "pauvre", éviter de consommer et prendre soin de sa petite famille. Bon courage à tous et mort à la république.


  • Et comment ne le finirait il pas ?
    Un bloquage général ?
    Un coup d’état ?

    Le frexit, un monde réellement multipolaire, un changement de paradigme economico social etc. représentent bien plus d’incertitudes que la perspective de se faire enfiler pendant cinq ans.

    Sans se complaire dans un pessimisme inutile, je pense qu’il sera réélu.
    Faire monter le RN dans les sondages est impératif pour finir d’enchaîner les votes dans une fausse alternative.
    On a bien eu l’illusion droite gauche pendant des décennies, on aura mondialisme ou populisme et la machine continuera à tourner

     

  • Si, il le finira. Tout comme Hollande a fini le sien sans problème ni lynchage. Les français sont bien trop lobotomisés pour pouvoir se rebeller sérieusement. Les manifs, les grèves, tout ça n’est rien de plus que différentes manières de chialer. C’est tout ce que les français savent faire.

     

    • Je ne me souviens de quel politicien avait dit, avec un cynisme ( et une honnêteté ) exceptionnel : " Oui, les français ont le droit de manifester, mais nous ne changeront pas de cap " ( grosso merdo, j’ai plus la citation exacte... ).

      En gros, c’est bien mes gros, allez beugler autant que vous le voulez, nous on s’en fout, on fait ce qu’on veut, on ne risque rien...


    • les francais sont surtout tenu par les c....... a cause du pouvoir d ’achats en berne et des credits (les nouvelle chaines de l esclave moderne).Mais avant tout c’est l individualisme qui protège les puissant ,chacun ne pensant qu’a ses problèmes en souhaitant que les problèmes du voisin ne lui tombe pas dessus mais là il se leurre et quand viendra son tour il se sentira bien seul !


  • Hollande non plus ne devait pas finir son mandat...

    Pas finir son mandat, ça veut dire une révolution de palais, donc un petit groupe de gens violents, organisés et déterminés.
    Il n’y a que les antifas et les islamistes qui peuvent faire ça, et ça ne sera sûrement pas pour des raisons fiscales.

    Aux élections européennes, il y aura 70% pour les listes Macron et Macron-like, 30% pour des plus ou moins patriotes mais pas révolutionnaires pour deux sous.

     

    • Quand l’âne n’a plus de foin au râtelier, il rue dans les brancards.

      Vous pouvez tenir combien de temps sans rentrées ?

      Ne répondez pas : c’est toujours plus que la majorité des Français et parmi eux, l’entreprise qui vous emploie et vous paie !

      Que se passerait-il si les marchés chutaient de seulement 30 % ?

      Je réponds pour vous : dans les 8 heures qui suivent votre employeur se pend.


  • Excellent
    Je vous recommande en prime la note de lecture de Michel Drac sur la France d’en haut...
    https://m.youtube.com/watch?v=N9lE2...


  • Le bébé-Rothschild se fout pas mal des pauvres, sa feuille de route : voler les pauvres pour enrichir les riches, C’est le Shérif de Nottingham, pas Robin des Bois .


  • " Nous maintiendrons Macron à l’Elysée, sauf s’il s’obstine à introduire une dose de proportionnelle aux législatives, auquel cas, après "l’affaire Benalla", on lui montera un autre turbin " .


  • Mouais, on disait ça aussi pour Sarkozy et Hollande. Au final l’un et l’autre ont fini leur mandat.

     

  • Ah bon ? Et qu’est-ce qui l’empechera de finir son mandat ? Les français ?

    HAHAHA...qu’est-ce qu’on se marre...

     

    • #2043669

      ben moi aussi , quand je vois la mobilisation des " petites gens " retraités , travailleurs , chômeurs , ... je me dis qu’il a encore de beaux jours devant lui , et comme dit P.hillard : tant que les frigos seront remplis ...j’ajouterai tant que les médias "endormiront" toujours davantage , tant que les jeux , le sexe , la bouffe , l’essence , les V.A , ...continueront à anesthésier le peuple , déjà " drogué" donc perdre son instinct de survie , aucune réaction de masse ne pourra voir le jour ;


    • #2043785

      2 camps.

      D’un côté :
      Cars de CRS, batons, boucliers, casques, menottes, 9mm a la ceinture, lance a incendie, gaz lacrimogenes etc..

      De l’autre côté :
      Des retraités, des familles, des travailleurs, des jeunes, des vieux etc..

      C’est pas avec 2 lances-pierres et un couteau suisse qu’on va y arriver.

      Comme ça c’est bien expliqué... ??


    • #2043853

      Peut-être ne devrais-tu pas rire si vite, il en suffit d’un seul pour mettre fin à un mandat. Pas besoin de mobiliser les foules pour un nain.


  • il n’y a rien a craindre sur le réveil des français, ils sont bel et bien endormis par la bagnole, le foot (voir coupe du monde), et leur télé de m.....Ils ne feront plus de révolution car ils ne voudront jamais perdre tous ces "acquits". les hommes politiques quels qu’ils soient peuvent continuer à "nous le mettre" ( c’est vulgaire mais je n’ai pas peu résister ), et dormir sur leurs deux oreilles, ils n’ont rien a craindre. Pour l’instant.

     

    • de plus, ceux qui profitent du système (directement ou indirectement ) sont très nombreux ( fonctionnaires, retraités ( sans danger ) CAFistes et autres...)
      Rien ne changera, la voie est libre pour lui, jusqu’à la fin...Les salut viendra de l extérieur, comme dit AS ; il viendra de l Est.
      Ce pays est mort intellectuellement et moralement ; il n y a plus la flamme...



    • il n’y a rien a craindre sur le réveil des français, ils sont bel et bien endormis par la bagnole, le foot (voir coupe du monde), et leur télé de m.....



      Absolument. J’ai la quarantaine et bon nombre de ma génération sont déjà perdus. Ils sont trop contents d’avoir le dernier TV 4K et belle voiture clinquante payés à grand renfort de crédit, ne voyant rien plus loin que leur nombrils.
      Quand à la génération suivante, ces gamins avec "Smartphone intégrés" ne regardent même pas où ils marchent (au sens propre comme figuré). Regardez les évoluer dans la rue.
      Ils sont inondés de jeux, videos futils, tv réalité...
      Pour faire court, c’est "Panem et Circenses" en version 3.0

      Je n’essaye même plus de "réveiller" mes "cons-genères", dépité de passer pour un extra-terrestre ou un fasciste (sans qu’ils puissent m’en donner la définition).

      Non, absolument rien à craindre.
      Il finira son mandant, et probable qu’ils en fasse un autre.

      En définitive, les Français méritent-ils d’être sauvés ?
      J’en suis pas certain. J’en finis même par leur souhaiter un réveil brutal.


  • Les forces vives de pays,qui combattent vigoureusement
    l’oligarchie,doivent changer le fusil d’épaule. Les conférences,les vidéos sur YouTube et les livres sont un outil de combat extrêmement
    important,mais très insuffisant dans cette guerre contre les forces féroces du Mal. Ces forces agissent sur le terrain en détruisant tout sur son
    passage,tout y passe : peuple,valeurs,richesses,acquis légitimes obtenus par la sueur et le sang,culture,humanité et humanisme,...Elles ne reculent devant rien. Les résistants,dis-je,doivent changer le fusil d’épaule ;désormais,ce qui tranchera l’issue finale de ce combat titanesque,c’est l’action sur le terrain,plus précisément : la mobilisation du peuple. La"lutte"sur ce qu’on appelle les réseaux sociaux peuvent même s’avérer,à terme,contre productifs,voire mortels,dans la mesure où on leur fait supporter ce à quoi ils ne sont pas faits : se substituer au peuple réel.
    Rien ne vaut une lutte sur le terrain,les yeux dans les yeux,âmes bouillonnantes,cœur palpitant de colère et d’espoir,toutes générations,toutes conditions sociales confondues. Une telle force peut déplacer des montagnes.


  • Plus on le dit, moins ont le fait. C’est la règle.

     

    • Euh, je vois pas bien pourquoi vous dites ça.
      En fait, vous vouliez commenter l’article avec les vidéos de Dora Moutot, non ?


    • Non.

      Plus on le dit, mieux on le prie
      Mieux on le prie plus on comprend que le Ciel est au dessus de la terre
      Plus on conçoit que le Ciel est au dessus de la terre, plus le Ciel aide la terre
      Plus nous sommes aidés par le Ciel, mieux David vainc Goliath
      Et en définitive et enfin tue Goliath.

      Celui qui a le mieux démontré ce processus est Vaquié dans "le combat préliminaire" (Editions ACRF) en commentant la résurrection de Lazare qui est une parabole du fait impossible en politique.

      Partout et chaque fois que ce qui est nécessaire en politique est impossible à dimension humaine, pour réaliser l’impossible "Bien", il faut :

      - croire que le Ciel peut ce que l’Homme ne peut pas
      - demander au Ciel de faire ce que l’Homme ne peut pas
      - ce que le Ciel fera aussitôt dès lors l’homme y aura fait préalablement ce qu’il peut
      - Et une fois que le ciel aura fait ce qui était impossible à l’homme, terminer ce que le Ciel aura laissé à l’homme le soin de terminer.

      Or, ici, notre responsabilité, c’est de rappeler que le Ciel est notre seul Allié, et que, ne pouvant en avoir de meilleur, le Ciel nous permettra de tuer Goliath.

      Ce que par ces lignes nous annonçons à Goliath qui nous lit.

      Selon qu’il est écrit : " Ni toi ni César n’auraient aucun pouvoir que mon Père dans les Cieux ne l’ait voulu ou permis" ( Jean 19.11)


  • Excellent cet économiste dont les analyses factuelles et sans concessions sauvent la médiocrité globale de la profession.
    Il peut être dans le vrai. Macron et son benalla/système sont un pallier supplémentaire dans la déconsidération de la fonction politique en général qui depuis les années fric Pompidou, en passant par l’affairisme et la corruption cyniques des Giscard, Miterrand Chirac Sarkozy Hollande, cumule avec le roitelet et ses insultes continuelles sur le petit peuple.
    Ce n’est pas le " casse toi pov’con" mais c’est plus fréquent. Pas une semaine sans que cet abruti, sorti des écuries attali, ne lance son mépris au peuple le sourire en coin et les mots qui blessent.
    Moins utile que le boulanger de ma rue ou l’éboueur du quartier, ce nuisible qui squatte avec ses copains/coquins les dorures de l’Elysée ou de Versailles, tout en crachant sur la culture française, mérite d’être viré du pays avec son kwassa-kwassa, plus vite qu’il n’a mit à être élu par la manipulation merdiatique et la fraude.


  • Oui et non.

    Les grands mouvements de contestation des "petites gens" sont en général organisés par un sous-groupe de "ceux d’en haut" qui sont mécontents du pouvoir en place. L’exemple typique est la grande grève de l’automne 97, organisée par les balladuro-atlantistes contre Chirac.
    La réponse de Chirac fut la dissolution, avec le résultat que l’on sait, et qu’il avait voulu, en réalité. car la cohabitation permettait à Chirac d’être débarrassé des balladuriens.

    Macron a vu venir cette contestation pseudo-spontanée ; Charles Gave la voit aussi, mais sans en deviner les organisateurs.

    Quoiqu’il en soit, j’avais analysé la rencontre "fortuite" de Macron et Mélenchon ainsi : Macron menace ses adversaires "de la haute".
    S’ils persistaient à attiser la contestation sociale des "p’tites gens", plutôt que de céder à ceux d’en haut, il appellerait Mélenchon à Matignon. Je ne sais pas trop quelle politique serait alors menée, sauf sur un point : la liquidation du pouvoir politique des oligarques.

    On comprend mieux aussi l’affaire Benalla : les médias des oligarques ont ainsi torpillé le projet qu’avait Macron de se doter d’un service de protection indépendant, autrement dit : qui ne le trahirait pas.


  • Destituer macron serait certainement la plus grande des priorités, mais pour le Français, ce n’en est pas une, il attend, il attend quoi, il ne sait pas, il essaye de continuer à vivre tant bien que mal pendant que nos énarques se remplissent les poches et nous appauvrissent, jusqu’au point de rupture, maïs ou est la rupture, c’est ce qu’on ne sait pas et le temps passe pendant que l’étau se ressert et que tous les Français râle parce que leur pouvoir d’achat diminue, et "jupiter" est toujours là, frais comme un gardon ;faisant ses discours à l’étranger en rabaissant ceux-ci tous les jours un peu plus .
    Le Français, va-t-il baisser son froc jusqu’aux chevilles, pour finir le froc à la main, ou alors aura-t-il le courage d se refroquer, ne serait-ce que par dignité .


  • Il le finira, son mandat. N’importe quoi...
    C’est quand on veut que le peuple se lève qu’il reste assis.
    Vous l’avez toujours pas compris ????


  • La crise a déjà commencé (mais ne devrait battre son plein qu’aux alentours de 2020-2021).

    Le dernier stade d’évolution du système monétaire actuel commencera par une phase de déflation, avec une baisse de tous les actifs et une nouvelle récession, contre laquelle les banques centrales seront démunies, ayant épuisé toutes leurs marges de manoeuvre. Elle sera bien plus violente qu’en 2009, parce que cette fois les banques centrales et les États perdront toute leur crédibilité auprès des autres acteurs du système économique.

    Elles tenteront alors sans doute, avec les États, des manœuvres désespérées, dont la mise en œuvre ne fera qu’augmenter la panique des opérateurs.

    La mise en place de taux fortement négatifs, qui revient à imposer massivement les épargnants…ce qui ne fera que détruire un peu plus leur confiance et leur envie de consommer.

    Ou bien au contraire une distribution gratuite massive d’argent aux ménages (sorte de « revenu universel » dévoyé, financé uniquement par la planche à billets). Cette fois c’est la valeur de la monnaie-papier qui s’effondrera et provoquera une crise hyperinflationniste (qui est la façon probable par laquelle les compteurs seront « remis à zéro » après la phase déflationniste)..

    Pour sortir de cette crise, un nouveau système monétaire sera nécessaire et une nouvelle monnaie.

    Or, comme c’est le système monétaire mondial, basé sur le dollar, qui va s’effondrer, la nouvelle monnaie sera nécessairement mondiale.

    Et on a déjà une idée de ce que pourrait être cette nouvelle monnaie :

    Si la chute du dollar en tant que monnaie mondiale est extrêmement souhaitable pour les Peuples, il n’en va pas de même de l’avènement des DTS (droits de tirage spéciaux) gérés par les banquiers. Car ce sont précisément les banquiers qui contrôlent d’ores et déjà la grande majorité des monnaies du monde, qui sont à l’origine de l’idée d’une « monnaie mondiale » centralisée dans leurs mains et qui sont les metteurs en scène de la nécessité d’un futur gouvernement mondial oligarchique.

    L’avènement de cette monnaie mondiale DTS-Bancor, a été préparé, confidentiellement, par les principaux propriétaires des banques et leurs affidés, les banquiers centraux, lesquels se réunissent au sein de la BRI sise à Bâle. Tout comme avait été préparé, en son temps, l’avènement de la Federal Reserve (Fed) américaine.

    L’avènement de cette « monnaie mondiale » sera le premier pas institutionnel vers le gouvernement mondial.

     

    • suite de mon commentaire ci-dessus :

      L’avènement de cette « monnaie mondiale » sera le premier pas institutionnel vers le gouvernement mondial oligarchique.

      Or les oligarques à la manœuvre sont précisément ceux qui ont organisé et profité de toutes les formes que l’esclavagisme a pris ces 400 dernières années. Ils ont aujourd’hui conquis les pouvoirs politiques de la quasi-intégralité des pays du monde par le contrôle qu’ils ont pris sur les monnaies et sur le système économique mondial.

      Pour parfaire et simplifier le processus de domination monétaire, les banquiers-commerçants ont prévu de gérer les échanges internationaux de DTS sous forme exclusivement dématérialisée. Il faut comprendre ici que l’avènement récent des « crypto-monnaies » répond précisément à ce besoin bancaire. 

      Nous nous orientons donc vers une monnaie mondiale dématérialisée qui entraînera la mise en place d’un système totalitaire mondial.

      Ce système disposera d’un moyen de coercition extrême sur les opposants politiques ou religieux, qu’il s’agisse d’individus ou de pays.

      Des perspectives apocalyptiques …certes sauf qu’un grain de sable dans la mécanique ....


    • Effectivement si le clan oligarchique qui dirige le monde occidental (inutile de le nommer !) ne rencontre aucune opposition de taille les carottes sont cuites. Seulement, derrière la Chine et la Russie il y a un autre clan d’oligarques qui entend a minima obtenir une part du gâteau, voire en obtenir le contrôle... Donc même si la crise mondiale aura bien lieu, pour autant rien n’est fait...


  • D’après mes infos Macrounet aurait repéré un troquet près de son boulot actuel. Paraît qu’il y a du taf dans la restauration.

     

  • Macron a encore frappé... Cette fois sur un chômeur.
    « Je traverse la rue et je vous trouve un emploi. »
    https://www.bfmtv.com/mediaplayer/v...

     

  • Ces economistes et analystes planent : Macron ne risque rien du tout, quoiqu’il fasse.


  • Non seulement il continuera à taper sur les petites gens, mais en plus il finira son mandat.

    Hein !


  • "Petites gens", personne "lambda"... des insultes et du mépris pour le peuple que lui même utilise pour se qualifier. Mérite-t-il ce mépris ?

     

    • Il est curieux de constater par ailleurs que les "petites gens" sont la plupart du temps plus grands et mieux développés que leurs misérables dirigeants. On dit que les pauvres sont en général plus petits, les riches plus grands (de taille). Ce fut vrai, mais des petits mal foutus ont délogé les grands bien faits. Ceux-sont devenus de "petites gens" et les autres, subitement, "l’élite".
      Sarközy, Hollande, Macron, leurs conseillers de l’ombre, nombre de leurs sous-fifres gavés : des gens petits, souvent replets... pour cause de génétique abîmée, ou parce qu’ils n’ont jamais travaillé, parfois de père en fils.
      Macron vient de conseiller à un horticulteur (vrai métier), au chômage, de chercher du travail à la plonge de restaurants parisiens. Ne connaissant rien à rien, Emmanuel, pourtant bien intentionné, ne peut conseiller que ce qu’il a vu dans son monde de larbins, et ce qui reste comme emplois : du travail servile et sans intérêt.
      Ne dit-on pas "corvéable à merci" lorsqu’un peuple ou un individu tombe dans l’esclavage ?
      Cependant, même ces corvées seraient accomplies par les "petites gens" si elles étaient assez rémunérées pour qu’ils puissent en vivre. Or ce n’est pas le cas, la concurrence migrants maintenant les salaires bas et les prix de l’espace logement élevés.
      Le conseil en retrour de madame Paule Emploi à Macron d’ici peu : vu le CV, nous ne voyons pour votre recyclage que des métiers dans la restauration de masse. Non, pas ça ? Après tout, il suffit de traverser la rue à Montparnasse. Je vous trouve bien flemmard !


  • On disait la même chose d’Hollande. Macron, non seulement il finira son mandat mais il sera réélu face à la menace extrémiste.


  • Non seulement il finira son mandat, mais il est tout à fait possible qu’il soit réélu en fonction de qui sera devant lui au second tour....

     

    • S’il continue comme il est parti, il y a peu de chance pour qu’il emporte les prochaines élections. Macron est un tremplin vers l’extrême droite...En ce sens qu’il est plus à droite que Sarkozy a pu l’être, bien qu’il s’en défende et prétende être ni de droite, ni de gauche... !


  • Avec les 30 secondes de mémoire que possèdent les Français. Il pourra se reconvertir ad vitam æternam. Dans le domaine qu’il désire.


  • Ce qui caractérise l’étape historique dans laquelle nous nous trouvons, c’est que le fait de savoir (les sources d’informations n’ont jamais été aussi nombreuses et diverses) n’a jamais conduit à la remise en cause des institutions et des hommes qui les servent. Et si on y regarde de plus près, cela a même pour conséquence le soutien aliéné de la masse pour ses oppresseurs. Ce constat cruel mais réel, est une donnée cardinale qui caractérise notre époque post moderne.

     

Commentaires suivants