Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Silence, on coupe !, un documentaire disponible en VoD chez Kontre Kulture

La présentation du documentaire :

Aujourd’hui, les mutilations génitales féminines font l’objet de campagnes de sensibilisation visant à les interdire. Signe distinctif d’une partie notable de la population mondiale, la circoncision masculine est cependant acceptée. Pratiquée systématiquement jusque dans les années 1970 aux États-Unis d’Amérique, elle y est en régression. En Europe, notamment depuis l’indépendance des pays du Maghreb et d’Afrique sub-saharienne, le taux de circoncision suit une courbe ascendante. On peut estimer à 20 % la proportion des jeunes français qui atteindront l’âge de 18 ans circoncis, dont 5 % sans aucun rapport avec la religion de leurs parents.

Au premier abord, les explications rencontrées à propos de la circoncision séduisent par leur aspect raisonnable. Leur moindre tort est d’être superficielles, tout aussi peu fondées médicalement, en dépit de certaines publications de recherche, que contestables en droit. Réalisée sur des nouveau-nés ou des enfants, la circoncision est une première forme de violence.

 

- Documentaire de 59 minutes paru en 2007.

 

La bande-annonce de Silence, on coupe ! :

 

Cliquez sur l’image pour visionner le documentaire :

 

Également disponible chez Kontre Kulture :

 






Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Qui sont ces gens pour prétendre que la nature nous a mal conçu ?

     

    Répondre à ce message

  • Premièrement on ne peut nier que ça peut être hygiénique et que le prépuce pourrait seulement servir à protéger dans le liquide amniotique.
    Deuxièmement dans l’ancien testament, la circoncision est synonyme d’alliance entre Dieu et Abraham (qui l’aurait fait après 80 ans mais c’est plus pratique pendant l’enfance, et 7 jours selon les juifs paraît tôt , sauf que la souffrance éveille le cœur et donc l’esprit, et est une des représentation principale des efforts pour Dieu dont à travers la fatigue...Jésus sur la croix nous a montré qu’un peu voire beaucoup de noble sacrifice pour donner un peu à Dieu sur terre avant qu’Il nous donne éternellement au Paradis n’est pas illogique) puis entre Dieu et l’homme, et chez les musulmans c’est une des traditions prophétiques ayant chacune plus de valeur qu’une montagne d’or puisque c’est principalement ce qui ennoblit (valeur suprême).
    Enfin et surtout quand on en a l’expérience, on se rend compte facilement qu’il s’agit d’une tradition hygiénique monothéiste comme l’arrachage des poils des aisselles, le rasage du pubis, la coupe propre de la moustache, la taille des ongles, le lavage de dents fréquents qui rafraîchissent, et donc purifient et donc ennoblissent le corps et donc l’âme en leur permettant de pouvoir beaucoup mieux capter la lumineuse noblesse divine et donc la foi et la piété.

     

    Répondre à ce message

    • Un milieu humide comme une muqueuse de dessèche si elle n’est pas protégée mécaniquement. C’est le rôle mécanique du prépuce hors acte sexuel : maintenir les conditions requises pour un parfait fonctionnement de l’appareil génital masculin. Ce n’est pas pour rien que beaucoup de personnes circoncises utilisent des huiles et autres supplétifs pour compenser le dessèchement et autre réjouissances.

      Pendant l’acte sexuel, le sexe masculin se présente au sexe féminin prépuce fermé. La partie extérieure de l’extrémité du prépuce se plaque sur la partie affleurante interne des lèvres du vagin, ou petites lèvres. En début de pénétration, le gland pousse sur le prépuce qui s’étire et écarte avec lui les lèvres. Le gland pénètre alors dans l’orifice vaginal, et un milieu humide masculin rencontre un milieu humide féminin, ça se traduit par : Alice, ça glisse ! Sans douleur, sans frottements gênants ou irritants, sans lubrifiants artificiels. Mais comme ce n’est pas livré avec le mode d’emploi et que les acteurs porno sont presque tous circoncis, 80% des Hommes ne savent pas faire correctement l’amour, physiquement parlant. Et les circoncis, pauvres d’eux, ne pourront jamais.

      De plus, le prépuce protège le gland de stimulis inutiles qui dévient l’attention de l’homme vers la satisfaction d’un besoin de reproduction.

      Enfin, un sexe masculin avec prépuce décalotté à fond, est identique à un sexe masculin circoncis. Question hygiène, aucun avantage. Et tout les possesseurs de prépuce qui laissent leur sexe décalotté un moment, savent à quel point serait gênant pour eux, de ne pas pouvoir rabattre leur prépuce pour mettre fin aux gênes ressentis.

       
    • @anonyme
      Je suis circonsris et pas le moindre problème que vous décrivez.
      Si vous avez des avantages avec un prépuce, ne vous en séparez jamais.
      Quant à moi, je vous jure qu il ne me manque pas, bien au contraire, j aurais été malheureux de l avoir encore.

       
  • #2685020

    "20 % la proportion des jeunes français qui atteindront l’âge de 18 ans circoncis"

    Erreur de vocabulaire. Aucun français n’est circoncis (hors raison médicale), puisque cette pratique choquante, comme l’excision, n’a jamais fait partie de la culture française, celto-romano-germanique, chrétienne ou occidentale.

    Il a pu y avoir quelques rares français circoncis à l’occasion, lors de la campagne d’Egypte par exemple, ou des aventuriers. Le reste découle de vagues d’immigration non assimilées dont la moindre et plus ancienne ne remonte qu’à la Révolution.

    Toujours cette myopie cosmopolite qui évacue l’ethnie au profit d’une nationalité administrative accordée dans les époques de décadence.

     

    Répondre à ce message

  • 60 000 circoncisions annuelles en France remboursées par la Sécurité Sociale, ça fait beaucoup de fric (n’ayant pas l’odeur du cochon) dans toute l’Europe ?
    Peut-être que l’inverse existe sur d’autres continents ?

     

    Répondre à ce message

  • #2685080

    Ignoble ces images des petits garçons qui se font circoncire et donc mutiler ! Je trouve scandaleux que dans notre pays, censé être l’un des pays les civilisés au monde, on tolère cette torture et ce traumatisme irrémédiable sur des enfants.

    Et surtout tout ça pour conclure que Mahomet lui-même n’était pas circoncis, c’est hallucinant quand on y pense...

     

    Répondre à ce message

    • Si il né circoncis d après les sources authentiques des musulmans qui connaissent leur religion ,que vous le vouliez ou non la circoncision est une pratique Abrahamic même les chrétiens qui se réclame d Abraham aurait dû être circoncis si les évangiles n’avaient pas écarté cette pratique la jugeant trop encombrante et pas sûre que les nouveaux convertis voudront suivre et pour que plus de gens se convertissent au christianisme, ils l’ont donc abrogé comme l’interdiction de manger du porc !
      Si la circoncision n’est pas interdite en France c pas pour les beaux yeux des musulmans mais parcque le judaïsme la pratique aussi et dès le 8 jours du nourrisson !
      L’excision est pas du tout religieuse ni dans l’islam ni dans le judaïsme par contre c’est une pratique sémitique passé en Egypte a travers les hébreux puis propagé dans toute l’Afrique ,hélas aujourd’hui la pratique continue chez les croyants ou pas dans cette région du monde et certains pays en ont fait une recommandation religieuse c est catastrophique !!

       
  • Cette mutilation barbare est tolérée, voire défendue, pour une raison mystérieuse...
    Beaucoup de féministes qui se disent humanistes et s’insurgent contre l’absence fantasmée des droits des femmes, qui non seulement ont les mêmes droits que les hommes mais plus encore, ou se mobilisent pour le droit des animaux, ce qui ne me choque absolument pas, font peut cas de cet acte barbare sur des nouveaux nés.

    Circoncision oui, pour adultes consentants seulement.
    Circoncision sur des gamins, c’est une mutilation génitale barbare qui n’a pas sa place ni en nos lieux, ni en notre temps, et pourtant...

     

    Répondre à ce message

  • #2685207

    Je viens de revoir une longue vidéo de Roger Dommergue et tout ce qu’il dit et décrit colle à la situation actuelle et ce qu’il nous prédit fait froid dans le dos...

     

    Répondre à ce message

  • Jésus était circoncis.

     

    Répondre à ce message

    • #2685514

      ... et il portait une barbe, avait des cheveux longs et portait des sandales... les chrétiens doivent ils faire de même aujourd’hui ? Ce raisonnement n’a pas de sens, d’autant plus qu’on n’a pas demandé à Jésus s’il voulait ou non se faire circoncire.

       
    • Exactement. Et c’est Dieu en personne qui en a fait la demande à Abraham. La circoncision était l’équivalent du baptême chrétien.

       
    • Jésus ne s’est pas circoncis lui même. Il n’a jamais prôné la circoncision du corps, mais celle du coeur. Le messie que les juifs attendaient ne pouvait etre que juif et circoncis. Et les juifs l’ont fait tuer parcequ’il a mis fin au dérivent humaines qui triturent la loi pour ne pas s’y soumettre : Depuis son passage sur terre, le judaïsme aimé de Dieu s’appelle le catholicisme Romain et la circoncision rituelle du prépuce est vide de sens religieux. Ce n’est plus qu’une mutilation barbare rescapée d’un âge d’obscurantisme crasse.

       
    • Bien sûr que si, Jésus a voulu être circoncis et ses parents, en particulier sa mère savait que telle était la volonté de Dieu que de se plier à ce rituel par obéissance et comme premier sacrifice du rédempteur : ce sont les premières gouttes de sang versées pour le salut du monde. Le Christ, il faut le rappeler, est Dieu et par conséquent n’a fait que et uniquement Sa volonté durant toute sa vie terrestre. La circoncision n’a absolument rien à voir avec un rituel païen ou une raison hygiénique... C’est un rituel d’ordre spirituel d’obéissance et d’abandon à la volonté de Dieu que le sacrifice d’Isaac illustre parfaitement : Dieu à la première place ; confiance et abandon à la volonté de Dieu ; don entier de sa personne (corps et âme). Le baptême est cette nouvelle alliance, comparable à la circoncision mais sans avoir à verser de sang comme c’était le cas puisque le Christ a déjà tout accompli. Tout comme les holocaustes sanglants sont désormais remplacés par l’holocauste non sanglant qui est le sacrifice de la messe...

       
  • Silence on coupe ...

    En 2007 ,Alain Soral annonce clairement la fin du Silence .
    Les vérités élémentaires enfouies sous une propagande inouïe
    vont resurgir dans tous les domaines .
    Alain Soral ,par la persécution subie ,et face à la lâcheté des politiciens
    symbolise la Résistance d’un peuple colonisé .
    Merci Alain Soral .

     

    Répondre à ce message

  • Dans le coran il est dit qu’on ne modifie pas la création divine.

    Dans un autre passage il est dit que Dieu ne crée pas pour rien : s’il a créé les petits garçons avec un prépuce c’est que ce dernier a son utilité et il est sûrement indispensable pour le bon fonctionnement du corps et de l’esprit.

    C’est le diable qui dit à Dieu dans un autre passage du coran : "je les(humains) inciterais à modifier Ta création" : j’en déduis donc que la circoncision est un acte diabolique.
    C’est donc une consécration au diable.

     

    Répondre à ce message

    • Le commentaire le plus posé de tout ce que j’ai lu.

      On peut rajouter que c’est perturbant pour soi, l’image qui est renvoyée est qu’ il manque quelquechose.

      Le gland se désensibilise, ce qui ne rend bien évidemment pas l’acte sexuel impossible, loin de là.
      Le plaisir se trouve aussi mais il s’installe plus dans la durée, l’orgasme est présent mais du coup il faut plus d’insistance.
      Le caractère se modifie vers la dureté si l’on y prend garde ou une forme d’insensibilté plutôt.

      J’ai lu plus bas que le gland était en stimulation permanente. Oui et non, car il est moins sensible tu ne fais pas attention au moindre frottement sur la peau.

      Il y a de nombreuses références sur internet qui discréditent le côté hygiénique de l’ablation du prépuce. De plus, une étude a été menée aux u.s.a. il y a quelques années en arrière pour vérifier les vertues bénéfiques qu’on lui attriburait : aucune incidence sur le cancer, les infections, etc...

      En conclusion, cela fait quelques années maintenant que les bénéfices de cette pratique sont régulièrement décriés dans le monde scientifique.

      Deuxièmement, j’entends ici ou là parler de l’aspect guerrier de la chose. Les distinctions guerrières ne sont pas sur les organes génitaux. Je vois bien le guerrier masssaï sortir son sexe pour montrer qu’il a affronté les guerriers de la tribu d’en face ou qu’il a tué un lion... Tatouages, scarifications, cicatrices, décorations ne sont pas sur le sexe. Signifier à un adversaire son rang en sortant son sexe ?

      L’intronisation de l’âge adulte et la coupure du prépuce ? Non, c’est bien d’une volonté de soumission de l’être à la tribu et non à l’être suprême dont il est question (temps archaïque ou pas),quelque soit son âge. De le dire à la manière religieuse ni changera rien, d’inscrire les lois d’une communanuté en l’homme ou celle de "dieu", d’en comprendre dans les faits celle du diable : l’élément clef à retenir c’est la volonté de dominer la personne, de la faire obéire à sa tribu, d’inscrire dans la chair une souffrance qui s’imprime par delà la mémoire pour marquer au fer rouge.
      Si ce n’est le diable, la circoncision rappelle a tout être humain qui la subit, que d’autres sont prêts à le vendre à dieu ou à diable, en toute inconscience, à la manière des animaux.
      Mais au fond, quelle importance d’une mystique particulière à cet endroit, c’est encore renforcer son emprise envers ceux qui la pratiquent.
      Ce qui compte c’est de n’écouter en soi que ce qui nous ramène à l’être.

       
Afficher les commentaires précédents