Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sommet de l’OTAN : Trump torpille Merkel et dénonce le fonctionnement actuel de l’Alliance

Les déclarations tonitruantes ont commencé dès le petit déjeuner, mercredi 11 juillet. Au premier jour du sommet de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) à Bruxelles, le président états-unien, Donald Trump, a accusé l’Allemagne d’être « prisonnière » de la Russie, car elle achète à Moscou « une grande partie de son énergie ».

 

« Ils paient des milliards de dollars à la Russie et nous devons les défendre contre la Russie (…). Ce n’est pas normal », a-t-il déclaré en présence du secrétaire général de l’OTAN, le Norvégien Jens Stoltenberg.

[...]

« Nous protégeons l’Allemagne, la France… Nous protégeons tous ces pays », a-t-il insisté, estimant que les États-Unis « payaient beaucoup trop ». « C’est disproportionné et injuste pour les contribuables des États-Unis », a-t-il encore déclaré, réitérant des propos qu’il avait déjà tenus avant son arrivée. La Maison-Blanche a ensuite annoncé que M. Trump aurait un tête-à-tête mercredi avec la chancelière allemande.

[...]

Avant même le début de la réunion, l’humeur de Donald Trump était apparue plutôt belliqueuse. Le président des États-Unis a déclaré que sa future rencontre avec le président russe, Vladimir Poutine, à Helsinki, à la mi-juillet, pourrait être « plus facile » que le sommet de l’OTAN.

[...]

Les Américains fournissent 20 % du budget commun de l’Alliance et 75 % de ses capacités militaires. « Les pays de l’OTAN doivent payer PLUS, les États-Unis doivent payer MOINS. Très injuste !, a-t-il encore tweeté avant son départ pour Bruxelles. Ce n’est pas juste pour le contribuable américain. »

En l’occurrence, Washington presse ses alliés de se conformer à ce qui a été défini en 2014, c’est-à-dire d’arriver dans les dix ans à 2 % de leur produit intérieur brut (PIB) en 2024 pour la défense.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

La fin de l’OTAN ? Voir sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • C’est à l’Europe de se défendre elle-même si elle veut avoir du crédit,sinon on restera des petits vassaux pleurnichards.L’Europe réunie serait un continent très puissant à tous points de vue:économique,affaires extérieures,chimie,physique,etc,etc...La Russie veut nous diviser,les USA nous vassaliser.Géant aux pieds d’argile,hélas.Mais nous avons pourtant tous les atouts en main pour peu que la Réal-Politik l’emporte.

     

    Répondre à ce message

  • #2003189
    Le 11 juillet à 21:05 par The Médiavengers Zionist War
    Sommet de l’OTAN : Trump torpille Merkel et dénonce le fonctionnement actuel (...)

    Je me demande toujours où mène son attitude du chien dans un jeu de quilles.
    Comme le dit justement un commentaire plus haut : baratin électoraliste.
    Le concret, c’est que Trump a augmenté -encore- le budget du complexe militaro-industriel qui gonfle sans complexe.
    Dans quelle mesure applique-t-il une politique "personnelle" ou celle de groupes occultes ou de lobbies ?

     

    Répondre à ce message

  • Trump et son équipe en hélico à moins de 50 mètres au dessus des habitants bruxellois qui nous refont le débarquement 2.0, histoire de montrer leurs machines de guerre et de faire peur à la populasse....ce que l’histoire retiendra...

     

    Répondre à ce message

  • "Les Américains fournissent 20 % du budget commun de l’Alliance et 75 % de ses capacités militaires. "

    Je serais curieux de savoir si ce pourcentage "75%" a été calculé en comparant les moyens matériels respectivement fournis par chaque membre de l’OTAN, ou bien en comparant leurs dépenses.

    Autrement dit : qui, en réalité, profite indument dans l’OTAN actuelle ? Ne serait-ce pas les actionnaires du complexe militaro-industriel américain ?

     

    Répondre à ce message

  • Cher E&R, on est tous d’accord pour dire que Trump était le moins mauvais candidat à la présidence US mais la posture de systématiquement le défendre ou l’encenser n’a pas de sens. Ce que nous a montré cette élection, c’est que le pays était ingouvernable sachant que la Fed, les lobbys et le complexe militaro-industriel avaient leur propre agenda et qu’ils concentraient tous les pouvoirs. Trump a, certes, tenter de faire bouger les choses mais la probabilité d’un impeachment lui a fait accepter cet état de fait. Il joue le jeu du pouvoir authentique et, en contre partie, il n’est pas destitué...
    Concernant ces clowneries à l’Otan, ce n’est ni plus ni moins que le comportement des mafias qui rackettent les petits commerces contre une prétendue protection alors qu’ils sont eux-mêmes la seule menace.
    Depuis 1945, il y a en permanence environ 50000 soldats US sur le sol Allemand (plus gros contingent US devant celui présent au Japon). Pourtant personne n’a attaqué l’Allemagne ni le Japon, c’est juste pour les garder sous contrôle et les empêcher de devenir trop autonome. Comme rappelé par d’autres lecteurs "avec des alliés comme les USA, nul besoin d’ennemis"...

     

    Répondre à ce message

  • Trump est un adepte du revirement à la seconde, visiblement ça lui assure une certaine stabilité qui lui permet à terme de ne se mettre ... personne ... à dos (en particulier chez lui l’équivalent du groupe de gens qui a voulu la mort de Kennedy).

    Il veut apaiser les tensions avec la Russie pour s’attaquer commercialement à la Chine alors que c’était l’inverse il y a peu (cafouillage en Syrie face à la Russie et pacification avec la Chine, pourparler de dénucléarisation de la Corée, mais apparemment la Corée du Nord fait l’inverse aujourd’hui et il parle de guerre commerciale avec la Chine...).

    Ou alors tout est très superficiel et on entend tout et son contraire tous les jours et il n’y a là que du spectacle.

     

    Répondre à ce message

  • #2003286

    " 75 % de ses capacités militaires. "

    Mais c’est énorme !

    Il a raison Donald.

    Je pense qu’il faut réduire ces 75%. Je me propose de plancher sur la manière d’y parvenir aisément, en commençant par la flotte. Ces grosses boites de conserves feraient de superbes pouponnières à poissons. Je sais ouvrir des boites de thon, je devrais bien trouver un moyen d’ouvrir ces gros machins gris pour les couler.

    Inutile de me remercier, je suis comme ça, très généreux et très écolo. Si je peux aider le président des USA, je le fais sans hésiter.

     

    Répondre à ce message

  • Message adressé en particulier à Messieurs Soral, Hindi, Hillard, Meyssan, etc.

    Trump est-il un excellent joueur de billard à 4 bandes ?

    Comme le disait Thierry Meyssan récemment sur E&R, Trump est en train de retirer tous les organes de domination impériale des USA l’un après l’autre, ou alors il va falloir payer très cher, lol ! C’est une idée géniale ! (à condition que cela ne cache pas autre chose que nous serions encore incapable de voir).

    Cela poussera inévitablement chaque bloc à financer sa propre défense, ce qui est excellent pour la multipolarité (équilibre des forces) et empêche donc toute possibilité pour le groupe Bilderberg (les illuminati modernes) de parachever son New World Order.

    Par contre soyons très vigilants car il semble que ces derniers aient trouvé une nouvelle idée afin d’anéantir toutes les nations d’un seul coup, comme il ont échoué à cause de la montée des populismes, et à cause de Trump et de Poutine, les Bilderberg pensent pouvoir maintenant créer un nouvel ordre mondial digital par le biais des GAFAM et en rendant obsolète le vote traditionnel (ils veulent généraliser le vote en ligne en le rendant obligatoire), et créer leur propre blockchain afin de le généraliser et de l’imposer au monde entier. De plus ils sont en train de construire une méga ville intelligente 2.0 de la taille de la Belgique en Arabie Saoudite, le projet NEOM, tout prêt d’Israël, comme par hasard... Le futur centre de commandement de l’Antéchrist ?

    La video d’Aaron et Melissa Dykes, deux ex-infowars car antisionistes : Bilderberg and the Digital New World Order  :
    https://www.youtube.com/watch?v=2fr..., à compléter avec le doc arte : Silicon Valley, l’Empire du Futur (attention, propagande subtile de l’ennemi) : https://www.youtube.com/watch?v=fUH...

    Vous allez voir avec ces deux video vous allez tout comprendre très clairement, si on arrive à les stopper aussi sur ceci, ils ne leur resteront plus beaucoup d’autres options.

    Tout le meilleur et bonnes vacances
    JQ

     

    Répondre à ce message

  • oui, ils paient 20% du budget (au prorata de leur PIB) normal, mais ils fournissent 75% des fournitures militaires, anormal, cela les mets en quasi état de monopole question industries militaro-industrielles, car c’est pas gratuit, loin de là.

     

    Répondre à ce message

  • #2003390

    Trump ne prétend faire la police du monde ni protger quiconque autre que le continent américain.

    Trump voudrait seulement qu’on lui achète le matériel américain et qu’ainsi l’OTAN soit le périmètre protégé de son marché des exportations d’armement US.

    Alors qu’aujourd’hui l’OTAN est une mise a disposition gratuite de matériel d’armement américain financée par le contribuable américain.

    Avec Trump vous n’avez jamais de discussion métaphysique sur le devenir de l’Humanité souffrante.

    Seulement sur le montant de votre commande en face d’un V.R.P.

    Mercredi, Merkel va avaler son croissant : elle va se faire engueuler sévère.

    Non seulement elle doit réarmer fissa mais en plus, exclusivement en armement américain et seulement au comptant.

    Pour Ki pour koi ?

    Parce que de 1945 à aujourd’hui, pour être gentil avec l’Allemagne, on a financé gratos sa protection : directement par les américains ; indirectement par la dissuasion française.

    Et comment l’Allemagne a remercié les US ? (Et la France ?) .

    Surtout l’US ?

    En ne leur achetant pratiquement AUCUN matériel pendant plus de 72 ans, sauf les feux de détresse des tanks.

    Quelle ingratitude !

    Comment ont ils fait ?

    Très simplement : l’armée c’est le dernier budget de leur budget.

    C’est vrai cela : pourquoi se torcher le cul quand d’autres le font pour vous ?

    Mais il y a pire et là Trump est très en colère : pendant que l’Allemagne ne dépensait rien dans son armée inexistante et tout dans son industrie destinée à démolir celle de ses alliés (vous me suivez ?), l’US et la France se ruinaient dans des guerres pseudo de décolonisation contre les ennemis soviétiques de l’Allemagne, Corée, Indochine, Vietnam, Algérie.

    Pour que Mercedes tue Ford et Peugeot !

    La grosse Merkel a intérêt à racker fissa.

    Surtout que cette charcutière n’a même pas payé les dommages de guerre de son oncle Adolf.

    Et que dans les nombreux prêts qu’elle a contractés après la guerre, on a du en plus lui faire des remises gracieuses (ah si les remises payantes ça existe, c’est même la norme) pour éviter que les grandes eaux de Versailles soient alimentées par le sang innocent de ses victimes.

    On doit téléphoner à Trump et Poutine :
    Il faut démonter l’Allemagne.
    La casser façon puzzle.

    On prendrait la Ruhr (...)

    Vous me direz pourquoi s’armer quand on n’a pas de menace ?
    Mais ça n’a aucun intérêt comme question !
    Voyons : pourquoi avoir un Etat quand on en n’a pas besoin ?
    Vous voyez bien : c’est idiot.(...)

     

    Répondre à ce message

    • C’est de l’ironie ?
      Votre message est sybillin.

       
    • #2003516

      @kezaco

      Vous pensez trop.
      Ne pensez pas trop.
      Pensez comme Trump.

      Trump veut qu’on lui achète son matos : surtout l’Allemagne.
      Ça augmentera les prélèvements obligatoires allemands et diminuera ceux des US.
      Les Mercedes vont devenir très chères et les Ford beaucoup moins

      Mercredi il va expliquer à Merkel en termes choisis que :

      Soit elle réarme à fond chez lui
      Soit il va faire un deal dans son dos avec la Russie.(par exemple, au zazard, demander à la Russie de fournir l’Allemagne à prix fort en énergie pour casser sa compétitivité).
      Ils vont donc parler de l’Ukraine....

      On a une carte à jouer.
      Toute perte de compétitivité de l’Allemagne profite à l’Europe.
      Une Allemagne forte déstabilise l’Europe : ça désertifie nos villages..

      Il faut donc lui faire dépenser beaucoup d’argent pour rien.
      Des canons qui ne serviront jamais
      Des fournitures de gaz au prix fort
      Des migrants à charge pour des décennies.

      Aujourd’hui c’est l’OTAN
      Demain, ce sera le droit des cochons d’être élevés sur la paille dans des conditions de dignité de cochon.(donc à des couts double de ceux de nos paysans bretons).

      Petit à petit, tout le monde sera d’accord là dessus :

      L’Allemagne n’est fréquentable qu’en pièces détachées, un lander à la fois.
      Avant de la démanteler, il faudrait la ruiner.
      Et avant de la ruiner, lui faire payer ses dettes et ses couts de fonctionnement.

      Malheureusement, notre président s’appelle Macron : comme la vache dans le pré, il rit...et regarde le train passer.

      Il y a une solution alternative : au lieu d’affaiblir et diviser l’Allemagne, ce qui peut être long et aléatoire, c’est de faire un anchluss sur elle.

      Ne riez pas, regardez loin : la fusionner avec la France.

      Recréer le Saint Empire Franc Romain Germanique.

      Ce serait la Raison.
      L’Histoire aussi.
      La Paix.

      On comprend mieux pourquoi on a donné un thon à l’Allemagne et une vache qui rit à la France

      (...)

       
    • #2003717

      " Recréer le Saint Empire Franc Romain Germanique "

      C’est impensable en l’état. La France est au quart africaine et l’Allemagne au quart asiatique. Mais surtout, les deux sont complètement lobotomisés, gauchisés jusqu’à la moelle, conditionnés comme des animaux de ferme ou de cirque.

      Il faut purger avant, réveiller et désinfecter les esprits, puis enchaîner le rapace et l’ours, qui ne manqueront pas de se rebiffer.

      Sinon, l’idée est plaisante.

      Je veux bien gérer la purge coté fronçais. J’ai de l’expérience en tuyauterie sur de gros chantiers.

       
    • @François Desvignes Les allemands ne voudront jamais de cette fusion, et honnêtement ils auraient bien raison. Comme je l’ai dit précédemment la France aurait tout intérêt a s’allier à l’Allemagne, en voulant dépecer l’Allemagne vous faites le jeu des khazars qui ont tout fait pour saper la réconciliation franco-allemande, cette union ajoutée avec celle de la Russie pourrait permettre d’avoir une union économique européenne forte et une ouverture sur le marché eurasiatique.

       
    • #2003740

      @mes chers amis

      Ce que la République ou l’Allemagne voudraient, les hostilités supposées ou réelles que nous rencontrerons dans la réédification du Saint Empire sont soit insurmontables soit n’ont strictement aucune importance.

      Si on réédifiait l’Empire Franc Romain Germanique avec une vision laïque et droit de l’hommiste, c’est vrai, autant aller se coucher tout de suite : même si le Ciel permettait cette monstruosité elle ne pourrait être qu’un prototype ou une filiale du N.O.M., soit la réalisation in situ de la barbarie contre laquelle nous nous sommes toujours battus.

      Mais si on réédifie le Saint Empire Franc Romain Germanique ie que comme préalable à notre fusion nous disons que nous n’avons qu’un Dieu, qu’un chef, qu’une Loi, La Trinité, le Christ, la Pax Christi, alors le Ciel exultera (après 1000 ans d’attente depuis le malheureux Traité de Verdun qui acta notre division) .

      L’obstacle à notre libération et notre gloire, ce n’est QUE la République et sa religion laique.

      C’est la vache qui rit et le thon.

       
Afficher les commentaires précédents