Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ce que prépare Donald Trump

Après avoir observé les références historiques de Donald Trump (le compromis constitutionnel de 1789, les exemples d’Andrew Jackson et de Richard Nixon) et la manière dont ses partisans perçoivent sa politique, Thierry Meyssan analyse son action anti-impérialiste. Il ne s’agit pas pour le président états-unien d’opérer un retour en arrière, mais au contraire d’abandonner les intérêts de la classe dirigeante transnationale afin de développer son économie nationale.

 

 

Le problème

En 1916, durant la Première Guerre mondiale, Lénine analysait les raisons qui conduisirent à l’affrontement entre les empires de son époque. Il écrivit alors : L’impérialisme, stade suprême du capitalisme. Dans cet ouvrage, il précisait ainsi sa pensée :

« L’impérialisme est le capitalisme arrivé à un stade de développement où s’est affirmée la domination des monopoles et du capital financier, où l’exportation des capitaux a acquis une importance de premier plan, où le partage du monde a commencé entre les trusts internationaux et où s’est achevé le partage de tout le territoire du globe entre les plus grands pays capitalistes ».

Les faits ont confirmé la logique de concentration du capitalisme qu’il décrivait. Elle a substitué en un siècle un nouvel empire aux précédents : « L’Amérique » (à ne pas confondre avec le continent américain). À force de fusions-acquisitions, quelques sociétés multinationales ont donné naissance à une classe dirigeante globale que l’on peut voir se congratuler chaque année en Suisse, à Davos. Ces gens ne servent pas les intérêts du peuple états-unien et ne sont d’ailleurs pas nécessairement états-uniens, mais instrumentent les moyens de l’État fédéral US pour maximiser leurs profits.

Donald Trump a été élu comme président des États-Unis sur sa promesse de revenir à l’état antérieur du capitalisme, celui du « rêve américain » par la libre-concurrence. On peut certes poser a priori, comme Lénine, que ce rétablissement est impossible, le nouveau président s’est pourtant engagé dans cette voie.

Le cœur du système capitaliste impérial est exprimé par la doctrine du Pentagone, formulée par l’amiral Arthur Cebrowski : le monde est désormais divisé en deux. D’un côté des États développés et stables, de l’autre des États pas encore intégrés à la globalisation impériale et donc voués à l’instabilité. Les forces armées US ont pour mission de détruire les structures étatiques et sociales des régions non-intégrées. Depuis 2001, elles ont patiemment détruit le « Moyen-Orient élargi » et s’apprêtent aujourd’hui à faire de même dans le « Bassin des Caraïbes ».

Force est de constater que la manière dont le Pentagone appréhende le monde s’appuie sur les mêmes concepts que ceux utilisés par des penseurs anti-impérialistes comme Immanuel Wallerstein, Giovanni Arrighi ou Samir Amin.

 

La tentative de solution

L’objectif de Donald Trump consiste donc à la fois à réinvestir les capitaux transnationaux dans l’économie US et à ramener le Pentagone et la CIA de leur fonction impérialiste actuelle à la Défense nationale. Pour ce faire, il doit se retirer des traités commerciaux internationaux et dissoudre les structures intergouvernementales qui fixent l’ordre ancien.

 

Défaire les traités commerciaux internationaux

Dès les premiers jours de son mandat, le président Trump a retiré son pays de l’Accord de partenariat transpacifique qui n’avait pas encore été signé. Ce traité commercial avait été conçu au plan stratégique pour isoler la Chine.

Ne pouvant annuler la signature de son pays de traités en vigueur comme l’Accord de libre-échange nord-américain, il a commencé à les détricoter en imposant divers droits de douane qui en violent l’esprit, mais pas la lettre.

 

Recadrer ou dissoudre les structures intergouvernementales

Nous l’avons souvent relaté ici, les Nations unies ne sont plus un forum pour la paix, mais un instrument de l’impérialisme US dans lequel quelques États continuent à résister. C’était déjà le cas lors de la politique soviétique de la chaise vide (guerre de Corée) et ce l’est à nouveau depuis juillet 2012.

Le président Trump a directement attaqué les deux principaux outils impérialistes au sein de l’ONU : les opérations de maintien de la paix (qui se sont substituées aux missions d’observation prévues à l’origine par la Charte) et le Conseil des droits de l’homme (dont la seule fonction est de justifier les guerres humanitaires de l’OTAN). Il a siphonné le budget des premières et a retiré son pays du second. Il vient par contre de perdre l’élection du directeur de l’Organisation internationale pour les migrations, laissant pour le moment le champ libre au trafic mondial des êtres humains. Il ne s’agit évidemment pas pour lui de détruire l’ONU, mais de la recadrer pour la ramener à sa fonction initiale.

Il vient de torpiller le G7. Cette rencontre, initialement prévue pour échanger des points de vue, était devenue à partir de 1994 un outil de la domination impériale. En 2014, il s’est transformé en un instrument anti-Russe ; conformément à ce qui était devenu la nouvelle stratégie des anglo-saxons visant à « faire la part du feu », c’est-à-dire à éviter une Guerre mondiale en délimitant l’empire aux frontières de la Russie et en isolant celle-ci. Le président Trump s’est évertué durant la réunion de Charleroix à montrer à ses alliés désemparés qu’il n’était plus leur suzerain et qu’ils devraient se débrouiller seuls.

Enfin, après avoir tenté d’utiliser la France pour dynamiter l’Union européenne, il s’est tourné vers l’Italie où il a envoyé Steve Bannon pour créer un gouvernement anti-système avec l’aide de banques US. Rome a déjà fait alliance avec cinq autres capitales contre Bruxelles.

 

Réinvestir dans l’économie productive

Par diverses mesures fiscales et douanières, rarement votées par le Congrès et plus souvent prises par décret, le président Trump encourage les grandes sociétés de son pays à rapatrier leurs usines dans son pays. Il s’en est immédiatement suivi une reprise économique qui est à peu près la seule chose que la presse lui reconnaisse.

Cependant, on est très loin de constater un recul de la Finance. Probablement celle-ci continue à prospérer en dehors des USA, donc à pomper les richesses du reste du monde.

 

Réorienter le Pentagone et la CIA

C’est évidemment le plus difficile. Lors de son élection, le président Trump disposait des voix des hommes de troupes, mais pas de celles des officiers supérieurs et généraux.

Donald Trump est entré en politique le 11 septembre 2001. Il a immédiatement contesté la version officielle des événements. Par la suite, il s’est étonné des contradictions du discours dominant : alors que les présidents Bush Jr. et Obama ont déclaré vouloir éliminer les mouvements jihadistes, on a observé au contraire une multiplication drastique et une globalisation du jihadisme durant leurs mandats allant jusqu’à la création d’un État indépendant en Irak et en Syrie.

C’est pourquoi, dès son entrée en fonction, le président Trump s’est entouré d’officiers ayant une autorité reconnue dans ses armées. C’était pour lui la seule option, à la fois pour prévenir un coup d’État militaire et pour se faire obéir dans la réforme qu’il souhaitait entreprendre. Puis, il a donné carte blanche aux militaires dans leur ensemble pour tout ce qui concerne la tactique sur le terrain. Enfin, il ne manque aucune occasion pour réaffirmer son soutien aux Forces armées et aux services de Renseignement.

Après avoir retiré leurs sièges permanents au président des chefs d’état-major et au directeur de la CIA au sein du Conseil national de sécurité, il a ordonné de cesser de soutenir les jihadistes. Progressivement, on a vu Al-Qaeda et Daech perdre du terrain. Cette politique se poursuit aujourd’hui avec le retrait du soutien US aux jihadistes au Sud de la Syrie. Désormais, ceux-ci ne forment plus d’armées privées, mais uniquement des groupes épars utilisés pour des actions terroristes ponctuelles.

Dans la même lignée, il a d’abord feint de renoncer à dissoudre l’OTAN si celle-ci acceptait d’ajouter à sa fonction anti-Russe, une fonction anti-terroriste. Il commence désormais à montrer à l’OTAN qu’elle ne dispose pas de privilèges éternels, comme on l’a vu avec le refus d’accorder un visa spécial pour un ancien secrétaire général. Surtout, il commence à rogner sa fonction anti-Russe. Ainsi négocie-t-il avec Moscou l’annulation des manœuvres de l’Alliance en Europe de l’Est. En outre, il pose des actes administratifs attestant le refus des alliés de contribuer à la hauteur de leurs moyens à la défense collective. De la sorte, il se prépare à faire exploser l’OTAN lorsqu’il le jugera possible.

Ce moment n’interviendra que lorsque la destructuration des relations internationales arrivera simultanément à maturité en Asie (Corée du Nord), au Moyen-Orient élargi (Palestine et Iran) et en Europe (UE).

 

 

Thierry Meyssan

En lien, sur E&R :

Retrouvez Thierry Meyssan chez Kontre Kulture :

Lire également :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1997954
    le 03/07/2018 par Géraaaaaard
    Ce que prépare Donald Trump

    Bref, çà se passe au-dessus de nos têtes...


  • #1997956
    le 03/07/2018 par Syzygy
    Ce que prépare Donald Trump

    Il avait promis d’assécher le marais, il n’y va pas avec le dos de la cuillière ! La France est le bastion le plus dur de l’anglosionisme, il tombera donc en dernier.


  • #1997969
    le 03/07/2018 par Le king
    Ce que prépare Donald Trump

    En somme, le système a élu un « patriote » pour dézinguer l’empire américain ! Mais on ne lutte pas contre son époque avec les armes de son époque : si Trump réussit ce qu’il a promis, il aura réussi à dissoudre son pays ; car les États-Unis étant impérialistes par essence, renoncer à diriger le monde les conduira au déclin, exactement comme les Romains avant eux... Meyssan se trompe sur ce coup-là.

     

    • #1998118
      le 03/07/2018 par John Queneldy
      Ce que prépare Donald Trump

      Tu devrais relire l’article, selon Meyssan, Trump serait en train de retirer tous les organes impérialistes des USA en les transformant en un pays normal, mais économiquement puissant. Il a compris, comme l’homme d’affaire qu’il est, que c’est grâce au business que l’on peut éviter les guerres, donc des partenariats économiques avec tout le monde.

      Il est en train de réussir la prouesse de changer les guerres chaudes et froides en guerres économiques basée sur la concurrence, et c’est le meilleur moyen pour pousser l’humanité à se développer. je pense que tout le monde l’a compris et est en train de le suivre, même Macron.

      Les personnes intelligentes savent que pour survivre, l’humanité doit coopérer, et à ce sujet Trump a compris que la conquête spatiale est un des élément clef pour garantir une stabilité durable, car pour coloniser Mars ou exploiter les ressources minières de la Lune et des astéroïdes qui regorgent de minerais précieux, il va falloir que tout le monde travaille ensemble.

      C’est pourquoi Trump accorde autant d’importance à la conquête spatiale, en particulier Mars, car il vaut mieux disposer d’un monde de rechange au cas où...

      Trump est un génie, c’est clair.

      Mais alors qui est l’Antéchrist ?


    • #1998170
      le 03/07/2018 par envolées-des-incultes
      Ce que prépare Donald Trump

      L’empire n’est pas américain. Il est financier. Et les capitaux n’ont pas de nationalité, seulement des taux de profit.
      Les financiers sont les mêmes aux USA et en Russie.
      L’empire Romain n’a pas décliné, il a muté. La preuve, les républiques sur le style romain sont légions, à commencer par la Fronce !


    • #1998220
      le 03/07/2018 par Le king
      Ce que prépare Donald Trump

      À John..,

      Ce que fait Trump, c’est au contraire accélérer la mondialisation en resserrant le goulet de extra territorialité sur ses principaux « alliés » que sont le monde anglo-saxon et la partie la plus riche de Europe-celle occidentale( en y incluant le Japon et la Corée du Sud)... Ainsi la France est vouée à devenir un enieme Etat américain au même titre que l’Allemagne, le Japon ou le Canada...le G7 est ce qui va bientôt remplacer l’UE et l’ALENA, organisations supra nationales jugées obsolètes en 2018... souvenez -vous que personne n’est élu sans l’appui du système...


    • #1998386
      le 04/07/2018 par culturovore
      Ce que prépare Donald Trump

      @ John, King et autres

      Trump n’est pas un génie mais le représentant d’une élite qui l’a mise au pouvoir et qui veut se débarrasser d’une autre élite.
      Une élite militaire et entrepreneuriale qui oeuvre pour une Amérique forte et libre, démocratique dans un monde multipolaire contre une élite financière qui veut une gouvernance mondiale dictatoriale.

      La conquête spatiale voulue par Trump est une illusion car l’homme ne peut sortir de la ceinture de van Hallen sans y laisser sa vie, seuls des robots iront dans l’état actuel des sciences, sur Mars. Quant à la Lune, elle est déjà occupée et exploitée (Lire le plus grand scientifique de la Nasa, Norman Bergrun "the ringmakers of Saturn). C’est pour cela que depuis personne n’y est retourné et que la Nasa fait tout pour qu’on en parle pas... Trump parle de conquête spatiale et de Mars pour que les autres nations s’y intéressent et finissent par découvrir ce que l’état profond bien au fait des choses nous en cache

      Les organisations internationales ne sont pas obsolètes, mais déssinées pour servir les intérêts de l’état profond américain qui les a mises en place, c’est pour cela que Trump veut les contourner


    • #1998458
      le 04/07/2018 par John Queneldy
      Ce que prépare Donald Trump

      @tous
      Ce qui est sûr c’est que si Trump est l’Antéchrist, personne ne pourra rien faire pour le stopper, à part Dieu Lui-même et son lieutenant le Christ et autres prophètes qui doivent aussi revenir à la fin.

      Peut-être que la nouvelle stratégie du Diable est de nous offrir un monde génial, en nous faisant croire que l’enfer est un paradis tout en étouffant de façon incognito et subtile la voix des vrais opposants, résistants et donc hommes de foi.

      Avec Trump, je ne sais pas encore sur quel pied danser, c’est la première fois que ça m’arrive depuis que je me suis éveillé, quels intérêts sert-il réellement ? Est-il un génie du bien ou du mal ?

      Il faut se rappeler sans cesse les écritures, à la fin des temps, l’Antéchrist, la marionnette de Satan, séduira tout le monde. Est-ce qui est en train d’arriver avec Trump, ou bien l’Antéchrist émergera après lui, après l’avoir éliminé par exemple. Suspense...

      Et à ceux qui croient encore que l’homme n’est pas allé sur la Lune : c’était probablement le cas en 69, mais en 72 l’homme y a bien été, et vous verrez que les chinois iront bientôt, sont-ils tous dans le complot ? Le problème de la ceinture van halen a été résolu depuis longtemps, n’oubliez pas que l’homme intelligent finit toujours par d*s’affranchir des défis techniques, il ne reste pas bloqué ou figé comme certains. Reste à savoir qui sert-il directement ou indirectement. Dieu souhaite-Il l’expansion de l’homme dans l’univers ? Y a-til d’autres vies ailleurs ? Le Diable jouera cette ultime carte pour séduire les nations le moment venu. Relisez la Bible, tout y est, en particulier l’Apocalypse ou les révélations de Saint Jean.


    • #1999301
      le 05/07/2018 par Michelly58
      Ce que prépare Donald Trump

      @Culturovore Comment ça la lune est déjà habitée et exploitée ? par qui ? @John Queneldy Vous êtes trop pessimiste, Trump est forcément christique vu qu’il a empêché l’élection de Jézabel.


  • #1997973
    le 03/07/2018 par révi-sioniste
    Ce que prépare Donald Trump

    Et oui, n’en déplaise aux esprits chagrins qui ne le perçoivent qu’à travers sa politique vis-à-vis d’Israhell ( sans nécessairement décrypter son action par ailleurs ) Donald Trump tient ses promesses de campagne. Les choses deviendront vraiment interessantes après sa réélection en 2020 et le nettoyage total des administrations américaine qui aura été effectué d’ici là.

     

    • #1998978
      le 04/07/2018 par 04 Juillet
      Ce que prépare Donald Trump

      @révi-sioniste
      Excellent commentaire, je me joins à votre analyse.
      Trump est loin d’être le débile que les meRdias nous présentent.
      Que l’on aime ou pas Trump il a un charisme indéniable un sens des affaires et il exécute ses promesses de campagne.
      Il a toujours dit que DAESH était une création d’Obama entre autre.


  • #1997992
    le 03/07/2018 par alias
    Ce que prépare Donald Trump

    Ce qu’il prépare ? Il va augmenter le domaine où va s’exercer " l’ exterritorialité des lois américaines " jusqu’à ce qu’elles couvrent tout le globe et toutes ses activités ! C’est ça sa marche forcée vers la "mondialisation" . Déjà que le commerce extérieur de tous les pays dépend du bon vouloir des US, on le voit avec le cas de l’Iran . Les US peuvent asphyxier n’importe quel peuple qui ne se soumet pas au nouvel ORDRE SIONISTE .


  • #1998036
    le 03/07/2018 par culturovore
    Ce que prépare Donald Trump

    Article très juste, Trump s’attaque à son ennemi intérieur, l’état profond, en démolissant dans un premier temps tous ses organes : l’OTAN, l’OMC, les traités, afin de restaurer la démocratie en Amérique, usurpée par une élite mondialiste à la tête des grandes transnationales, prônant le NWO et la gouvernance mondiale unique.

    Sa prochaine étape sera la mise au pas de la finance mondiale, du moins peut-on l’espérer. Car pour l’instant celle-ci, continue d’asservir le Monde, pour les intérêts du " Cult of the All-Seeing-Eye"... (comprendra qui voudra, sinon regardez les billets de banque américains, ukrainiens...)

     

    • #1999319
      le 05/07/2018 par Michelly58
      Ce que prépare Donald Trump

      Le fait qu’il veuille se retirer de l’organisation mondiale du commerce va signer l’arrêt de mort de la finance apatride.


  • #1998049
    le 03/07/2018 par titi
    Ce que prépare Donald Trump

    Lui et sa bande de sionistes préparent une extension du principe de l’ EXTRATERRITORIALITE des lois américaines : l’amende de 9 milliards de dollars payé par la BNP n’est qu’un début . La mondialisation sous domination US sera achevée quand toutes les lois US pourront - et devront - s’appliquer aux autres pays, qui assisteront au dépérissement progressif de leurs propres lois . Maitre Viguier a sûrement des choses à nous dire à ce sujet .

     

    • #1999328
      le 05/07/2018 par Michelly58
      Ce que prépare Donald Trump

      Si il pouvait appliquer cette extraterritorialité sur la liberté d’expression, on en finirait une bonne fois pour toute avec se chantage à la XVII chambre, on aurait bien besoin du premier amandement.


  • #1998122
    le 03/07/2018 par Jojo
    Ce que prépare Donald Trump

    Trump remettant la casquette de son soldat a une attention très proche et tout à fait le même instinct que Chavez...

    https://www.youtube.com/watch?v=72Q...

    6:50 à 7:30...

    L’avenir nous dira à quel point leurs destins sont jumeaux...

     

  • #1999196
    le 05/07/2018 par Tom France
    Ce que prépare Donald Trump

    Ouê, je me méfie de Meyssan depuis pas mal de temps, surtout depuis son partis pris anti Iranien depuis quelques temps alors qu’il était cul et chemise avec il n’y a pas si longtemps. D’autant que je pense la stratégie de trump consiste certes, à se retirer de Syrie en reconnaissant à demi mot la défaite de l’empire mais pour mieux se rabattre sur l’Iran car les sionistes ont compris qu’ils ne pourront rien faire tant qu’il y aura l’Iran dans leur pattes.
    Une fois que trump aura abattu l’Iran via un changement de régime, il retournera en Syrie et redémarrera une nouvelle guerre pour le grand israel !

     

    • #1999337
      le 05/07/2018 par Michelly58
      Ce que prépare Donald Trump

      Meyssan n’est pas du tout anti-iranien qu’est-ce que vous racontez. L’Iran ne se laissera jamais détruire.


  • #1999258
    le 05/07/2018 par Michelly58
    Ce que prépare Donald Trump

    Alors que l’Amérique vacille sous le poids du vice et de l’inconsidération humaine, Donald John Trump, en bon père de famille et de la nation, dénote par se geste qu’il est au service des citoyens et donne le cap à suivre à toute une jeunesse désœuvrée et abusée de toute part. Se jeune homme à des étoiles dans les yeux, car il est fière de servir un pays qui a élu un grand homme.


  • #1999420
    le 05/07/2018 par Mandark
    Ce que prépare Donald Trump

    Il fait ce qu’il peut (c’est à dire pas grand chose) mais au moins il essaie. Chez nous, ils ont tous abandonné ou trahi....


Commentaires suivants