Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Stéphane Édouard – Le cirque des enfants "a-genrés" à la TV

 

 

**/**

 

En complément de l’analyse de Stéphane Édouard, nous ne saurions trop vous recommander encore une fois le visionnage de ce documentaire de la BBC de 2017 qui pointe – avec une objectivité assez rare et étonnante – les dérives de l’idéologie transgenre face aux enfants dysphoriques (simple psychopathologie transitoire qui disparaît à l’adolescence dans la quasi-totalité des cas) :

Retrouvez Stéphane Édouard sur E&R :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Il est très bon dans l’exercice

     

    Répondre à ce message

  • La mère est flippante , le géniteur a du se barrer vite fait , du coup elle ne supportait pas de voir l’image du père dans le garçon et elle l’a féminisé de façon inconsciente . La propagande satanique a fait le reste . Il y a aussi la complicité active de la grande sœur . Je ne m’ettendrait pas sur la complaisance mielleuse faussement empathique de la dinde de service , la présentatrice , dont je me demande toujours si elle est vraiment aussi conne ou si c’est une performance .

     

    Répondre à ce message

  • #2687239
    Le 17 mars à 11:42 par Pépé le Moko
    Stéphane Édouard – Le cirque des enfants "a-genrés" à la TV

    Toute cette merde est bonne à prendre pour les adeptes de cette secte où il est " interdit d’interdire " à coups de pompes dans la tronche ...

    Dans quelques années , ça fera des bonnes émissions pour faire pleurer dans les chaumières , et nous expliquer toute la misère de ces choix de tarés de première , qui en prime utilisent des gosses qui ne comprennent encore rien ...

    Et comme d’après eux , il y aurait autant de " genres " à la con que d’étoiles dans le ciel , on est pas sortis de l’auberge !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2687336

    Contrairement à ce que croit Stéphane Edouard sur la base du seul "C à Vous", le père ne s’est pas barré. On le voit s’exprimer dans le reportage d’"Envoyé Spécial". Le pauvre gars est juste une victime de l’air du temps, incapable de convoquer en lui la virilité pour s’opposer au rouleur-compresseur LGBT. Il confie avoir mis du temps à l’accepter, mais s’être finalement rangé, un peu de mauvaise grâce, au consensus. Dans un autre reportage identique (celui de "Sept à Huit" je crois), un autre gamin, rebaptisé "Lilie", a un frère jumeau qui, lui, confie ses doutes sur le "repackaging" de son frère, mais n’a pas d’autre choix que de valider. Tout plutôt que d’être stigmatisé pour "haine transphobe". On voit d’ailleurs des scènes identiques, avec les mêmes ressorts de culpabilisation, au niveau des services de l’Etat (administration et école), qui commencent par résister mais finissent par céder de peur d’être assimilés au camp de la haine... Honnêtement, je crains qu’on n’en soit qu’au début de ce basculement dans le délire.

     

    Répondre à ce message

  • Le documentaire de la BBC est vraiment bon. C’est assez dingue de se dire qu’il est passé à la télé ! Ça semble impossible en France ...

     

    Répondre à ce message

  • #2687800

    Lorsque l’on a un tant sois peu de colonne vertébrale et encore une paire de couille pour le dire, cette propagande sans queue ni tête n’a aucune chance de vous atteindre et donc vos enfants.
    Ensuite il faut faire le saut qualitatif pour comprendre le pourquoi de cette propagande récente, puisque surtout expérimenté aux USA, bien avant son importation en Europe.
    C’est une des cordes de l’arc stratégique mondialiste qui souhaite transformer par la déconstruction progressive des repères civilisationnels qui ne peuvent fonctionner dans l’égrégore 2.0 qui coagulera toutes ces utopies dans le paradis terrestre qu’ils appellent de leurs vœux.
    On efface des mémoires la transcendance en invalidant le concept traditionnel de l’unicité de Dieu, on le remplace par l’égo incapable de se projeter dans un quelconque devenir (destinée) en dehors de la satisfaction immédiate névrotique que l’on est censé avoir dépassé lorsque l’on a quitté l’enfance.
    Un ensemble de frustration non résolu par les baby boomers en quête du monde idéal et séduit par la Société du spectacle (première programmation) l’ont transmis à leurs progénitures (suppléer par le secteur médiatique et les programmes scolaires).
    Notre génération déjà bien abrutit et se retrouvant en âge de procréer l’inculque désormais dès le plus jeune âge. La chimère du genre étant l’acmé de l’injonction à la tolérance d’hier poussant la logique à l’extrême limite de la relativité, jusqu’à totalement inverser les pôles.

     

    Répondre à ce message

  • #2687899

    J’adore ce gars, mais là, je trouve le sujet tellement déprimant et intimement agressif, que je n’arrive pas à regarder la video. Désolé, M. Edouard

     

    Répondre à ce message

    • #2688306
      Le 18 mars à 14:21 par Y’a pas pire aveugle...
      Stéphane Édouard – Le cirque des enfants "a-genrés" à la TV

      Edouard a ceci de commun avec Soral, à son niveau, et avec sa hauteur de vue et son intellect, il fait le boulot.
      Ne cachez pas vos yeux, regardez ! C’est dur mais nécessaire (ça m’a déprimé).

       
    • #2689493

      Stéphane Edouard du même niveau que Soral ? Euh....franchement c’est aller un peu vite en besogne.
      S’il aborde certains sujets sous un angle intéressant, Stéphane Edouard est tributaire de sa cour de fans férocement zemmouriens/ayant des difficultés avec les femmes/qui boivent ses paroles comme du petit lait...et de son côté, il les brosse dans le sens du poil !
      A-t-il déjà fait une allusion ou une analyse sur les lobbies tout puissants ? Pas à ma connaissance...en revanche, il ne rate pas une occasion d’insulter (comme tout antillais mal dans sa peau) les "zarabomusulan"
      Donc, non merci, même si relayé de temps à autres par E&R.

       
  • #2688749

    Ce ne serait pas la mère qui voudrait remodeler son fils en fille ?
    Stella, un prénom tellement faux

     

    Répondre à ce message

  • #2688862

    Ne viennent-ils pas de voter la loi sur l’âge du consentement légal porté à 18 ans ?
    Si un enfants de moins de moins de 18 ans, d’après la loi, ne peut prendre de décision intime en toute lucidité, alors pourquoi la loi permet à des enfants de 8 ans de prendre des décisions sur leur identité de son intimité ?

     

    Répondre à ce message

  • #2695285

    Le spectacle de ce garçon apprêté en fille est un spectacle de pédopornographie normative : la déviance sexuelle adulte LGBTx est appliquée à un enfant, utilisé comme godemiché de jouissance normative.

    La question à se poser c’est pourquoi tout le monde est obligé de s’écraser sur le plateau ? Pourquoi est-ce que c’est Bien d’afficher cette pédopornographie là et Mal de la critiquer ?

    Parce que la morale qui tient le Monde et donne le Bien et le Mal est la morale inversée judéochristique qui fait des derniers au plan réel des premiers au plan moral, en droit moral christique inversé. Critiquer les LGBTx c’est le crime moral christique de s’attaquer à des derniers, des ratés sexuels opprimés par des premiers "cisgenre" (MDR). C’est de la "transphobie" et ça fait partie du Mal messique universel qui est de s’attaquer à tous les "derniers" : avant tout les juifs parce que ce sont les ultra-derniers génocidés par les ultra-premiers aryens, les femmes, les LGBTx, les migrants, les immigrés, les handicapés, toute minorité : c’est ça la cause simple, évidente, unique, de toutes ces dévastations que l’on subit.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents