Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Steve Bannon : "Les ethno-nationalistes sont des clowns"

Malheureusement, Bannon s’est fait virer de la Maison-Blanche

Steve Bannon a quitté la Maison-Blanche vendredi 18 août 2017. Deux jours avant, il donnait une interview étonnante à un journal « progressiste ».

 

Steve Bannon, ancien directeur du très populaire média en ligne Breitbart, avait rejoint Donald Trump durant sa campagne, lui apportant un soutien de poids pour rallier les voix de tous les Américains excédés par la situation du pays et par la propagande des médias pro-Clinton.

Après l’élection de Trump, Bannon avait intégré le Conseil de sécurité de la Maison-Blanche. Mais dans les mois qui avaient suivi, la pression exercée sur le Président et les guerres intra-administration, notamment contre Jared Kushner, avaient abouti à la fin de la mission de Bannon au Conseil, en avril 2017.

Depuis, Bannon était resté conseiller spécial du Président à la Maison-Blanche, mais, en raison de ses positions supposément « radicales » (du point de vue des médias), constituait une pierre d’achoppement dont les opposants de Trump pouvaient se servir pour attaquer l’image du Président et le travail de la nouvelle Administration.

Un communiqué de la Maison-Blanche publié vendredi 18 août 2017 a finalement annoncé le départ de Steve Bannon. À cette occasion, le président Trump a loué son travail sur Twitter.

Deux jours avant, le 16 août, le média de « gauche » The American Prospect rapportait des propos de Steve Bannon recueillis au téléphone, qui contrastaient nettement avec l’image diabolique que les médias mainstream essaient depuis un an de lui associer. Et qui, dans le contexte des événements de Charlottesville et de l’hystérie « antifasciste » qui s’en est suivie, résonnent particulièrement :

« L’ethno-nationalisme – ce sont des losers. C’est un élément marginal. Ces mecs sont une bande de clowns. »

À propos de la Corée du Nord et de la « solution militaire » évoquée par Trump, Bannon a également tenu des propos dissonants :

« Il n’y a pas de solution militaire, oubliez ça. Jusqu’à ce que quelqu’un résolve le problème des dix millions d’habitants de Séoul qui mourraient dans les trente premières minutes sous le feu d’armes conventionnelles, je ne vois pas de quoi vous parlez, il n’y a pas de solution militaire ici, ils nous tiennent. »

Dans le reste de son interview, Bannon explique que l’ennemi prioritaire des États-Unis est la Chine, qui s’est lancée dans une véritable guerre économique que l’Amérique est en train de perdre.

Enfin, à propos des guerres internes à l’administration, Bannon assure mener un combat de tous les jours contre ses adversaires, parmi lesquels notamment Gary Cohn (directeur du National Economic Council et donc conseiller économique en chef de Trump) et les lobbyistes de Goldman Sachs.

Selon Robert Kuttner, qui a recueilli ses propos pour The American Prospect, cette interview est ce qui a coûté son post à Steve Bannon.

À propos des ethno-nationalistes, voir aussi, sur E&R :

 

Comprendre la politique aux États-Unis avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1787696

    notre homme semblait être un bastion de contre pouvoir , sur qui on pouvait compter pour faire avancer la "cause" ,...c’était sans compter sur le gendre et sa tribu pour endiguer la progression ! ( dès que çà devient une histoire de famille c’est toujours plus délicat , la filiation engendre des servitudes "naturelles" ).

     

    Répondre à ce message

  • #1787697
    Le 21 août à 16:09 par Mort de rire
    Steve Bannon : "Les ethno-nationalistes sont des clowns"

    Personnellement ce type d’affirmation me fait rire lorsque l’on compare des états "ethniques" comme la Slovénie, la République Tchèque, la Corée, le Japon ou la Chine avec des états "civiques" comme la France, l’Afrique du Sud ou le Brésil.

    Jusque a présent aucune entité non homogène n’a perduré dans le temps sans l’aide d’une répression féroce.

     

    Répondre à ce message

    • #1787750

      Certes mais les USA ne peuvent prétendre à cette unité ethnique. Les seuls qui pourraient avoir cette prétention sur ce territoire sont les amérindiens. Ce qui est peu envisageable.

      L’Amérique est voué à être un melting pot de part son Histoire. Le problème, c’est que ce melting pot est présenté en modèle universel. Depuis 1945, l’Europe de l’Ouest a été sommé de se plier à ce modèle américain.

      La Pologne, la Hongrie, etc en ont été protégé par 50 ans de communisme. Mais la pression est forte pour qu’ils cèdent aussi.

       
    • #1787786
      Le 21 août à 20:04 par SamSonic
      Steve Bannon : "Les ethno-nationalistes sont des clowns"

      Commentaire intéressant, mais c’est très mal connaître la Chine que de la classer comme état "ethnique" (mandchous, mongols, ouïgoures, tibétains, birmans et j’en passe...)

       
    • #1787812
      Le 21 août à 20:42 par envolées_des_incultes
      Steve Bannon : "Les ethno-nationalistes sont des clowns"

      "Les seuls qui pourraient avoir cette prétention sur ce territoire sont les amérindiens."
      .
      N’importe quoi ... C’est vraiment du gauchisme ce genre d’affirmation. Ceux qui peuvent prétendre à cela sont ceux qui en ont les moyens. Et donc, ce ne sont certainement pas des indiens ... Combien de divisions les indiens ? Bon ...
      .
      L’étno-nationalisme est ce qu’il y a de mieux pour les peuples, tous les peuples. LA visite en Corée du Nord est révélatrice de la quiété qui règne dans une pareille société.
      .
      Et l’on est en droit de se demander si la montée de l’exaspération des nations, savamment orchestrée, face aux immigrés, sert uniquement à produire un moyen d’exister à la gauche ( qui peut ainsi continuer d’exister uniquement avec l’anti-racisme et antifascisme ) ou si c’est un motif pour réunir toutes les nations européennes dans un combat futur contre les aliens, qui produira ainsi une histoire commune, destinée à engendrer une nouvelle identité à ce peuple de souche européenne, au sein d’une entité supranationale en gestation.

       
    • #1787820
      Le 21 août à 20:50 par Mort de rire
      Steve Bannon : "Les ethno-nationalistes sont des clowns"

      Vous avez raison sur toute la ligne pourtant je souhaite apporter quelques précisions aux faits que vous avez légitimement rappelé, notamment sur la différence de nature entre les États Unis et le reste du monde.

      Les USA sont un melting pot depuis leurs fondation mais il faut le préciser il s’agissait d’un melting pot WASP excluant de facto toutes les autres communautés, ce n’est que depuis la fin des années 70 que les USA ont évolué en un melting pot mutiracial sous la pression de certains lobbies.

      Les USA étant un pays artificiel dont la quasi totalité de la population a été importé des quatres coins du monde, fondé sur la spoliation des terres et le génocide des peuples amérindiens et dont l’indépendance, bref les USA sont plus proche d’une société financière prédatrice que d’un véritable pays, même son mythe fondateur est une vulgaire question d’argent...il est donc impossible pour qui que ce soit de se prétendre plus légitime à y vivre que les autres, pourtant ce n’est pas de cela qu’il s’agit mais plutôt de savoir si les USA doivent rester une entité cosmopolite (comme le souhaite les minorités et les lobbies) ou s’ils doivent redevenir le pays des WASP(comme le souhaite la majorité des blancs).

      Personnellement je ne pense pas que Trump ou Bannon réussiront à maintenir les USA en l’état, les entités multiethniques ont toujours fini par se désintégrer du fait des aspirations divergentes des différentes populations qui les composaient ( ce n’est pas pour rien que les états les plus stables possèdent une population homogène), seul une répression féroce du moindre signe de sédition peut permettre à ce type d’état de perdurer un moment.

      La possibilité la plus probable est la partition des USA et son fractionnement en plusieurs composantes représentatif des majorité ethniques locales, il y aurait pas exemple un état amérindien et latino dans les états de l’Ouest ( Californie, Colorado, Arizona...), un état noir dans le Sud ( Louisiane...), un état blanc dans le Midwest et sur la côte Est( Ohio, Pensylvanie, Wisconsin, Vermont...).

      En tout cas je ne crois pas que le statut quo perdurera très longtemps sur une échelle historique.

       
    • #1787826
      Le 21 août à 20:58 par Mort de rire
      Steve Bannon : "Les ethno-nationalistes sont des clowns"

      @SamSonic

      Je dois avouer que ma connaissance de la Chine est plutôt limité mais il me semble que l’ethnie des Han est de très loin la plus nombreuse( de l’ordre de 95% de la population ou quelque chose comme ça).

       
  • #1787726
    Le 21 août à 17:20 par pascredule
    Steve Bannon : "Les ethno-nationalistes sont des clowns"

    Pourquoi le sous-titre ’malheureusement’ en-dessous de ce titre ? Pensez-vous avoir une majorité de lecteurs en faveur du cosmopolitisme ? En faveur d’une Amérique, d’un Occident où les Blancs sont minoritaires ? Ce serait aux hommes d’abandonner leur pays aux banksters ? d’oublier l’espoir d’une vie tranquille, avec ceux qui nous ressemblent ?

    Les banquiers cosmopolites cherchent à refaire le monde à leur image.

     

    Répondre à ce message

    • #1787796

      Tu as raison, pendant 2000 ans , l’Amérique a été blanche, son heritage gréco-romain est menacé par une bande d’amerindien-noir-jaune qu’il faut re-émigrer
      Quoique pour les Amerindiens je ne sais pas où il faut les envoyer

       
    • #1787824
      Le 21 août à 20:54 par envolées_des_incultes
      Steve Bannon : "Les ethno-nationalistes sont des clowns"

      Arrêtez de tourner autour du pot. Les Amérindiens ne sont pas ceux qui posent problèmes et ils sont aisément assimilables, socialement et biologiquement ; ils sont adaptés à l’environnement d’Amérique du Nord.
      .
      Ça n’est pas le cas des Africains et ceux sont eux qui sont visés lorsqu’on parle d’homogénéité ethnique.

       
    • #1787859

      @envolées_des_incultes

      « Arrêtez de tourner autour du pot. Les Amérindiens ne sont pas ceux qui posent problèmes et ils sont aisément assimilables, socialement et biologiquement ; ils sont adaptés à l’environnement d’Amérique du Nord. »

      Un bon sauvage quoi... MDR

       
    • #1787860
      Le 21 août à 22:06 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Steve Bannon : "Les ethno-nationalistes sont des clowns"

      "Pourquoi le sous-titre ’malheureusement’ en-dessous de ce titre ?"

      Parce que Steve Bannon semble avoir une vision réaliste des choses.
      Le mec n’est pas dans des fantasmes.
      Ni des uns derrière un écran, ni de ceux qui en ont les moyens financiers.

      Aux États-Unis, "Les ethno-nationalistes sont des clowns" qui ne tiennent pas le cirque, et ne le tiendront jamais, c’est une minorité infiltrée qui sert au mieux d’épouvantail.

       
  • #1787732

    La guerre est impossible ? Il oublie THAAD et la volonté des États Unis de démontrer ses capacités. 100% d’après la compagnie. Donc il faudrait que la coree du nord envahisse le sud pour atteindre Seoul.

     

    Répondre à ce message

  • #1787881

    Bannon voulait avec Trump, faire de la grande politique. Rediscuter les accords commerciaux signés par Bush Jr. avec la Chine - cause de dizaines de millions de chômeurs. Les Chinois sont passés par la Corée du Nord pour montrer leur mécontentement face aux nouveaux droits de douane imposés par Trump pour des produits chinois. Dont l’acier taxé à 190 % ! « Un accord, c’est un accord » répliqua une Chine mécontente. En fait, Bush acheta le silence de la Chine à l’ONU pour aller en Asie centrale... La Chine a bien berné son monde. Comme l’Iran : gel du programme nucléaire pendant 15 ans mais on laissera General Motors & co travailler avec Iran Khodro et avoir ainsi accès au marché automobile de l’Asie centrale... Après la signature : bras d’honneur à Obama qui a préféré ne pas réagir, comme si de rien n’était.

    Trump n’y arrivera jamais. Quitter l’Afghanistan, une de ses volontés, permettrait de faire taire la Chine en brisant l’accord signé avec Bush Jr. Mais aujourd’hui, il vient de montrer encore qu’il est peu de chose face au Système... Un Anglo-Saxon ne sera jamais Napoléon Bonaparte ou Pharaon. C’est comme ça.

     

    Répondre à ce message

  • #1787894

    Bannon dit en privé ce qu’il pense des ethno-nationalistes : des perdants insignifiants. Chomsky dit en public ce qu’il pense des antifas : ils sont un gros cadeau à la droite.

    Magnifique !

     

    Répondre à ce message

    • #1787914
      Le 22 août à 00:46 par Mort de rire
      Steve Bannon : "Les ethno-nationalistes sont des clowns"

      Dans le cas de Bannon c’est une belle preuve de connerie, comment peut on se prétendre nationaliste ou patriote si on ne défend pas les intérêts de sa communauté ? Après tout la nation est le peuple dont on fait parti alors si on refuse aux siens de protéger leurs intérêts cela veux dire au choix que l’on utilise des termes dont on ne connait pas le sens ou que l’on est un menteur.

      Après tout en quel nom il serait interdit aux blancs de défendre les autres blancs ? Jusqu’à présent personne n’a été en mesure de fournir une justification logique à propos de cette dichotomie... Mais après tout personne n’a dit que l’antiracisme était rationnel ou même justifiable par des faits.

      J’en déduis donc que cette opposition de principe n’est que le résultat de la bêtise ou de la volonté de faire disparaitre les peuples blancs

       
    • #1787939
      Le 22 août à 03:58 par Pierre Loup
      Steve Bannon : "Les ethno-nationalistes sont des clowns"

      ’’comment peut on se prétendre nationaliste ou patriote si on ne défend pas les intérêts de sa communauté ?’’

      La communauté de Bannon ce sont les américains et ce type était le dernier authentique patriote dans l’administration Trump. Vous ne connaissez vraisemblablement pas les américains, pour eux la communauté c’est être américain pas être blanc, latino, noir ou chinois etc.. c’est quelque chose de très fort pour eux ! Seulement une élite maléfique dirige ce pays et l’envoie tout droit au désastre comme l’Europe et le reste du monde d’ailleurs.

       
    • #1787972

      @ Mort de rire

      Ca dépend ce que vous appelez "communauté" ; pour vous c’est une communauté ethnique voire raciale, pour Bannon c’est une communauté à la fois ethnique, culturelle et sociologique, ce qui semble être plus près de la réalité de construction d’une nation... Parce que lui devait composer avec le réel, et vous vous commentez simplement sur internet...

       
    • #1788269

      " Après tout en quel nom il serait interdit aux blancs de défendre les autres blancs "
      Ce n’est pas interdit mais cela n’ôte rien au crétinisme de la démarche dans la mesure où " blanc " n’est pas une catégorie politique. Sans quoi BHL (exemple parmi d’autres) est votre allié et Youssef Hindi (exemple parmi d’autres) ne l’est pas. Comment peut-on être bête à ce point ? Voir à ce sujet la vidéo post-algarade de Soral concernant Conversano et sa bande de pieds nickelés, du même tonneau.

       
  • #1787933
    Le 22 août à 02:38 par Sedetiam
    Steve Bannon : "Les ethno-nationalistes sont des clowns"

    Si l’on en croit Dreuz, qui apprend au monde, avec tristesse, que "Steve Bannon était le plus radical défenseur d’Israël gouverné par le Likoud parmi les conseillers de Donald Trump" à s’être fait sortir par la gauche juive américaine, alors en terme ethno-nationalisme, j’aime assez la défintion de bande de clowns...

     

    Répondre à ce message