Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sud Radio attaque Étienne Chouard : "Vous avez trouvé des qualités à Alain Soral"

Macron est « un gredin, un voleur, un criminel ! »

Qui a dit que Chouard était un tiède ? Invité ce 30 décembre 2018 dans Les Incorrectibles, une émission calquée sur les Grandes gueules de RMC dont Sud Radio est la copie droitiste, l’homme du RIC ne mâche pas ses mots.

 

Étienne Chouard  : « J’ai entendu Jean-Michel Aphatie et Laurent Joffrin, Joffrin qui disait que j’étais un facho, Aphatie disait que j’étais un extrémiste. Je veux bien être extrémiste si je m’occupe extrêmement du peuple dont je fais partie... Mais extrémiste de quoi, qu’est-ce que ça veut dire extrémiste ? »

Sébastien Morillot : « On parlait peut-être de vos fréquentations mais on va parler des inspirations que vous avez peut-être. »

Étienne Chouard  : « Ça paraît pas raisonnable de juger quelqu’un à ses fréquentations d’autant qu’il faudrait les prouver. Il me semble que ces gens-là me reprochent de parler de quelqu’un dont je ne parle jamais alors qu’eux en parlent tous les jours, donc c’est un paradoxe extravagant quand même. Et à mon avis, ils cherchent à ne pas traiter le fond. Je pense que le fond du message que je défends est très dur à défendre, très dur à critiquer de la part des voleurs de pouvoir, de ceux qui sont aux manettes aujourd’hui dans le système de domination parlementaire... et comme ils ont du mal avec le message, ils s’en prennent au messager. Regardez les commentaires de leurs éditoriaux, tout le monde le voit. Y a pas grand-monde qui adhère à leurs calomnies. »

« Les hommes au pouvoir et leurs sponsors financiers sont tellement arrogants, obscènes, insultants, humiliants, énervants, exaspérants qu’il y a un moment où ça pète. »

Chouard défend sa position face à un parterre non pas hostile, hormis l’animateur, très perturbé, mais pas au niveau de l’entretien. Les questions portent sur des points de détail et pas sur le fond. On se fiche effectivement de la paternité historique du RIC avec lequel Gabriel Robin, le journaliste de L’Incorrect, le journal national-sioniste de Frère Beigbeder, tente de piéger Chouard.

À 12’40 l’animateur dévoile sa partialité (on lui parle dans l’oreillette en permanence) :

« Il y en a beaucoup qui vous accusent d’incarner la confusion d’une époque troublée, de procéder surtout par raccourcis, simplifications voire contre-sens et de diffuser des théories du complot, vous voulez leur répondre Étienne Chouard ? »

Répondre aux trois messages négatifs de la dominance face à des milliers de messages de soutien populaire ? Ah, il trépignait Éric Morillot, il voulait la placer son attaque perfide ! Bel exemple d’inversion accusatoire. L’animateur enchaîne et s’enfonce dans la perfidie, il cite Clémentine Autain qui n’a aucun poids politique, aucune activité dans les Gilets jaunes, et Morillot en fait carrément une personnalité morale à l’équivalent d’un ministre parce qu’elle a soulevé le problème des « rouges-bruns » à propos de Chouard.

On croyait que l’émission s’appelait Les Incorrectibles, on découvre qu’elle s’appelle en fait Les Insupportables. On rappelle qu’il y a deux lignes politiquement incorrectes : le politiquement incorrect incorrect, et le politiquement incorrect correct. L’équipe de bas niveau de Sud Radio fait partie de la seconde catégorie.

Chouard, devant tant de fourberie, rappelle les fondamentaux à 14’25 :

« Ce sont les élus qui décident tout et les humains sont dominés par les parlementaires. »

JPEG - 50.8 ko
Morillot, la voix de son maître national-sioniste

 

Soumis à son oreillette, qui transmet la Voix supérieure, le valet Morillot lance l’attaque « Soral » à 15’50 :

« Oui mais concrètement vous aviez quand même déclaré avoir trouvé des qualités à des personnalités comme Thierry Meyssan, Jacques Cheminade ou Alain Soral dont on connaît les orientations... »

Et puis, probablement pour le pousser dans des cordes mélenchonistes :

"Vous voulez une VIème République ?"

Ce à quoi Etienne répondra tout de go, renvoyant son interrogateur à ses études :

"Non, je veux la Ière Démocratie !"

Les gardiens de Sud Radio devraient réfléchir à leur ligne éditoriale. BFM TV a été la cible de Gilets jaunes en colère lors de l’Acte VII, il se pourrait que Sud Radio, qui singe RMC, arrive dans le viseur populaire.

Une dernière de ce pauvre Morillot pour la fin, avec un « on dit » de très belle facture à 16’04 :

« On dit même que vous faites une fixette sur Rothschild et sur le sionisme... »

Pour les curieux, Morillot est issu de CNews, la chaîne d’infos de Canal+, et il s’est exprimé dans les colonnes de Putsch  :

« C’est un clin d’œil aux “incorruptibles” et à ce fameux “politiquement correct” qui est devenu tellement insupportable dans les médias dominants ! “Les Incorrectibles” sont impossibles à rendre corrects ! [...] Je serai, pour m’aider dans cette tâche, entouré chaque dimanche de deux éditorialistes que j’espère tout aussi “incorrectibles” que nos invités (ndlr la première aura lieu avec Jacques de Guillebon de “L’Incorrect” et Olivier Malnuit de “Technikart”) ! Entre eux aussi, j’espère que le débat aura lieu. Pour ma part, je serai plus dans un rôle de modérateur et aucunement de militant contrairement à un animateur télé qui ne se couche pas le samedi ! »

C’est loupé.
Éric, si tu veux vraiment devenir un incorrectible, il va falloir que tu t’achètes une très grosse paire de couilles. Ça tombe bien, on en vend sur E&R !

Contre la soumission médiatique,
lire sur Kontre Kulture

 

Chouard, sur E&R :

 






Alerter

102 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2112414

    Si Chouard, par son humilité, la simplicité de son discours, sa générosité, son don de soi, son empathie, sa maîtrise des lois plane au-dessus de ses accusateurs publics, cela ne le place au-dessus d’aucun autre. Car il n’est que l’expression populaire d’un combat

    Il n’est pas un chef, ni un leader, ni un porte-parole, car c’est à l’ensemble des Hommes de se redresser pour faire basculer notre univers carcéral vers un paradigme de justice et de liberté, ou chacun jusqu’au plus misérable sera reconnu comme un humain récusant sa condition d’esclave de la haute finance

    C’est à chacun de se mobiliser, "de sortir" comme il le dit, pour renverser ce Système corrompu jusqu’à la moelle et moribond

    Aucun Chouard ne prime, tous les hommes devenus Chouards si. Seule la lutte pour retrouver la liberté prime, pas l’homme. Chouard sacrifie son temps, certains ont sacrifié un œil, d’autres la vie. Tous, face au Système devront agir, comme il le fait à son niveau, comme des centaines de milliers de GJ le font chaque jour, chacun à leur tour, et tous ensemble

    Dans un combat à mort, chaque volontaire est important, pas nominativement mais pris ensemble, dès lors qu’ils véhiculent tous le même message

    Un GJ dehors, dans le froid, qui affronte l’état policier dictatorial car il n’a rien à mettre dans sa gamelle et qui n’a jamais ouvert un livre a la même valeur qu’un Soral, qui agit avec sa témérité, sa lucidité, son courage et sa volonté, qu’une Clair Séverac qui avec un grand courage aussi se donnait malgré sa maladie pour informer sur le mal de ce siècle, qu’une Marion Sigaut qui a fait de l’enfance sa lutte en dénonçant la perversité de ce Système, qu’un Michel Cousin qui livre la pensée visionnaire de Marx à tous pour éduquer les masses, qu’un Vernochet, Hindi, Bricmont, Meyssan, Riessen, Cerise, Atzmon, qui analysent et informent avec finesse les racines du mal et les dénoncent, chacun à sa manière, chacun en pointant ce qu’il a identifié. Tous sont ou ont été des GJ avant leur heure. Certains avec leur tête, d’autres avec leurs tripes. Et si la somme de leurs échanges participent à l’éveil les masses, c’est d’abord la faim et la misère qui mobilise les hommes. C’est d’abord pour cela que le GJ existent, et c’est la somme de tous ces hommes, intellectuels, révoltés, enragés, affamés, épris de justice sociale, de liberté qui peut faire basculer la France vers un paradigme dans lequel tout sera à repenser et à réécrire dans l’intérêt de chacun et de tous

     

    Répondre à ce message

  • #2112436

    Je l’ai regardé de bout en bout hier , ok , les journaleux ne sont pas au niveau , mais ils montrent vraiment la volonté d’écouter et d’apprendre, avec des mauvaises habitudes , mais ils font des efforts , souvent , pour se taire .
    Ca n’est pas en 1 mois que l’on change des logiciels humains , des réflexes de vocabulaires , d’interwiews .
    L’émission a lieu , c’est deja beaucoup, c"’est exactement ce qu’il faudrait sur le service public
    Et ils promettent Chouard vs Einthoven, soutenons l’effort .

     

    Répondre à ce message

  • C’est bien joli de critiquer Sud Radio, mais c’est les seuls qui ont eu l’élégance d’inviter Chouard. Et à la question concernant Alain Soral il a botté en touche. Il ne l’a pas renié trois au chant du coq comme Pierre mais presque...

     

    Répondre à ce message

  • #2112465

    Au passage, Sud Radio est financé par qui ?

    Parce que les 3 zozos qui se pensent indépendants

    vu le niveau des questions on reste dans le mainstream.

    Bravo à Etienne Chouard pour sa prestation sans faille.

     

    Répondre à ce message

  • Étienne Chouard est un homme juste, paisible, expliquant les choses sans parti pris en sa faveur mais avec construction collective pour le bien-être de chacun .Ce comportement est l’opposé de la plupart des personnes de notre institution politique, peut être mis à part des personnes comme Jean Lassale, qui sont des exceptions .
    Le bien commun existe de moins en moins par dégout , et risque de renaitre grâce au GJ et à des personnes comme Mr Chouard, À. Soral, Dieudonné,et tant d’autres personnes .Espérons que ce ne soit pas un fantasme en vain , mais une réalité pour les années à venir .

     

    Répondre à ce message

  • #2112620

    Etienne Chouard n’est pas un tiède, c’est un homme calme, mesuré. Pas fait pour les média sensationnalistes.

     

    Répondre à ce message

  • #2112983

    Il faut venir sur les plateaux avec des brouilleurs d’oreillettes, juste pour voir comment s’en sortent les guignols.

    A ce propos, qui était la voix dans l’oreillette ? Bercoff ?

     

    Répondre à ce message

  • Au-delà du seul référendum d’initiative citoyenne, je profite de l’occasion pour proposer deux réflexions complémentaires au discours de Chouard sur la démocratie authentique.

    L’une porte sur la stratification statistique pour le tirage au sort. Etienne parle en général de « tirage au sort égalitaire et incorruptible ». Je précise qu’il est possible d’optimiser la représentativité sur tous les critères envisageables, ce qui serait possible par le simple usage de règles de trois dans la mesure où l’on dispose de l’information associée par le recensement, comme la catégorie socio-professionnelle, le sexe, etc.

    L’autre porte sur le principe de pondérer le poids des votes en fonction de la compétence mesurée au cas par cas, via un questionnaire élaboré par un comité tiré au sort à l’occasion de chaque vote, procédure qui, associée au principes généraux de la démocratie authentique, peut favorablement être nommée l’épistémo-démocratie.

    - Voici une spécification du tirage au sort avec stratification statistique

    - Voici une spécification du principe de l’épistémo-démocratie

     

    Répondre à ce message

  • Qui peut croire encore à liberté de la presse ? ils sont tous achetés.

     

    Répondre à ce message

  • Si "l’éveil" passe par internet et les réseaux sociaux, le temps risque de manquer... ne dit-on pas que le temps c’est de l’argent ?

    Plus sérieusement, il y a évidemment un lien de causalité entre la puissance du système (technologique) et notre crise (socio-économique), et le jour où ils n’auront définitivement plus besoin de nos bras, de nos jambes et de nos cerveaux (du moins ce qui en reste), ça va chauffer, et pas comme vous croyez (genre pavés et purin mdr).

    La Constitution c’est "super", le fric, la politique, tout ça, mais les institutions, l’académisme, les technologies (production/énergie/santé/télécom/transport etc), les relations internationales, um, vous y avez un peu pensé ou pas ?!

    Chouard semble très intelligent, ah oui, mais il ne comprend absolument pas la situation , le Réel, il rêve encore de politique, d’économie.. et de parapente... (je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer)

    (-Genèse Universelle)
    - Expansionnisme impérial gréco-romain
    - Route de la Soie
    - "Invasions Barbares"
    - Colonisation de l’Asie, de l’Afrique, de l’Amérique, de l’Océanie
    - Guerres Mondiales
    - Contrôle cybernétique global
    - Colonisation spatiale
    (-Exogénèse Universelle)

    Bonne Année 2019... dans l’artifice et le virtuel

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents