Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sud Radio attaque Étienne Chouard : "Vous avez trouvé des qualités à Alain Soral"

Macron est « un gredin, un voleur, un criminel ! »

Qui a dit que Chouard était un tiède ? Invité ce 30 décembre 2018 dans Les Incorrectibles, une émission calquée sur les Grandes gueules de RMC dont Sud Radio est la copie droitiste, l’homme du RIC ne mâche pas ses mots.

 

Étienne Chouard  : « J’ai entendu Jean-Michel Aphatie et Laurent Joffrin, Joffrin qui disait que j’étais un facho, Aphatie disait que j’étais un extrémiste. Je veux bien être extrémiste si je m’occupe extrêmement du peuple dont je fais partie... Mais extrémiste de quoi, qu’est-ce que ça veut dire extrémiste ? »

Sébastien Morillot : « On parlait peut-être de vos fréquentations mais on va parler des inspirations que vous avez peut-être. »

Étienne Chouard  : « Ça paraît pas raisonnable de juger quelqu’un à ses fréquentations d’autant qu’il faudrait les prouver. Il me semble que ces gens-là me reprochent de parler de quelqu’un dont je ne parle jamais alors qu’eux en parlent tous les jours, donc c’est un paradoxe extravagant quand même. Et à mon avis, ils cherchent à ne pas traiter le fond. Je pense que le fond du message que je défends est très dur à défendre, très dur à critiquer de la part des voleurs de pouvoir, de ceux qui sont aux manettes aujourd’hui dans le système de domination parlementaire... et comme ils ont du mal avec le message, ils s’en prennent au messager. Regardez les commentaires de leurs éditoriaux, tout le monde le voit. Y a pas grand-monde qui adhère à leurs calomnies. »

« Les hommes au pouvoir et leurs sponsors financiers sont tellement arrogants, obscènes, insultants, humiliants, énervants, exaspérants qu’il y a un moment où ça pète. »

Chouard défend sa position face à un parterre non pas hostile, hormis l’animateur, très perturbé, mais pas au niveau de l’entretien. Les questions portent sur des points de détail et pas sur le fond. On se fiche effectivement de la paternité historique du RIC avec lequel Gabriel Robin, le journaliste de L’Incorrect, le journal national-sioniste de Frère Beigbeder, tente de piéger Chouard.

À 12’40 l’animateur dévoile sa partialité (on lui parle dans l’oreillette en permanence) :

« Il y en a beaucoup qui vous accusent d’incarner la confusion d’une époque troublée, de procéder surtout par raccourcis, simplifications voire contre-sens et de diffuser des théories du complot, vous voulez leur répondre Étienne Chouard ? »

Répondre aux trois messages négatifs de la dominance face à des milliers de messages de soutien populaire ? Ah, il trépignait Éric Morillot, il voulait la placer son attaque perfide ! Bel exemple d’inversion accusatoire. L’animateur enchaîne et s’enfonce dans la perfidie, il cite Clémentine Autain qui n’a aucun poids politique, aucune activité dans les Gilets jaunes, et Morillot en fait carrément une personnalité morale à l’équivalent d’un ministre parce qu’elle a soulevé le problème des « rouges-bruns » à propos de Chouard.

On croyait que l’émission s’appelait Les Incorrectibles, on découvre qu’elle s’appelle en fait Les Insupportables. On rappelle qu’il y a deux lignes politiquement incorrectes : le politiquement incorrect incorrect, et le politiquement incorrect correct. L’équipe de bas niveau de Sud Radio fait partie de la seconde catégorie.

Chouard, devant tant de fourberie, rappelle les fondamentaux à 14’25 :

« Ce sont les élus qui décident tout et les humains sont dominés par les parlementaires. »

JPEG - 50.8 ko
Morillot, la voix de son maître national-sioniste

 

Soumis à son oreillette, qui transmet la Voix supérieure, le valet Morillot lance l’attaque « Soral » à 15’50 :

« Oui mais concrètement vous aviez quand même déclaré avoir trouvé des qualités à des personnalités comme Thierry Meyssan, Jacques Cheminade ou Alain Soral dont on connaît les orientations... »

Et puis, probablement pour le pousser dans des cordes mélenchonistes :

"Vous voulez une VIème République ?"

Ce à quoi Etienne répondra tout de go, renvoyant son interrogateur à ses études :

"Non, je veux la Ière Démocratie !"

Les gardiens de Sud Radio devraient réfléchir à leur ligne éditoriale. BFM TV a été la cible de Gilets jaunes en colère lors de l’Acte VII, il se pourrait que Sud Radio, qui singe RMC, arrive dans le viseur populaire.

Une dernière de ce pauvre Morillot pour la fin, avec un « on dit » de très belle facture à 16’04 :

« On dit même que vous faites une fixette sur Rothschild et sur le sionisme... »

Pour les curieux, Morillot est issu de CNews, la chaîne d’infos de Canal+, et il s’est exprimé dans les colonnes de Putsch  :

« C’est un clin d’œil aux “incorruptibles” et à ce fameux “politiquement correct” qui est devenu tellement insupportable dans les médias dominants ! “Les Incorrectibles” sont impossibles à rendre corrects ! [...] Je serai, pour m’aider dans cette tâche, entouré chaque dimanche de deux éditorialistes que j’espère tout aussi “incorrectibles” que nos invités (ndlr la première aura lieu avec Jacques de Guillebon de “L’Incorrect” et Olivier Malnuit de “Technikart”) ! Entre eux aussi, j’espère que le débat aura lieu. Pour ma part, je serai plus dans un rôle de modérateur et aucunement de militant contrairement à un animateur télé qui ne se couche pas le samedi ! »

C’est loupé.
Éric, si tu veux vraiment devenir un incorrectible, il va falloir que tu t’achètes une très grosse paire de couilles. Ça tombe bien, on en vend sur E&R !

Contre la soumission médiatique,
lire sur Kontre Kulture

 

Chouard, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

102 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • « vous avez trouvé des qualités à A. Soral ! »
    Qu’on adhère ou pas, faut être sacrement de mauvaise foi pour ne pas en trouver !


  • Les heu... journalistes (?) qui interrogent Chouard ne sont juste pas au niveau. Chouard vole trop haut pour ces deux attardés.


  • Oui, j’ai déjà vu la vidéo, avant d’être sur E&R, je n’ai pas pu aller jusqu’au bout tellement ces journalistes donnent l’air d’être radicalement abrutis !


  • Soral est blacklisté par les merdias. Chouard passe encore, mais même s’il se tient bien vis à vis de Soral, il ne peut échapper à « la question ». Le fait pour SudRadio d’évoquer Soral, même « sous circonstance », est un bien. Combien de personnes vont-elles aller se rencarder sur ER ? Un maximum. Non,au final, un bon point pour cette radio (dont les journalistes ne coupent pas là parole genre BFMerde). Correct, si on prend du recul.


  • Quel soulagement quand toute cette clique sera éjectée !
    Le positif c’est que les GL ont compris les fausses informations distillées à longueur de journée sur les TV et radios,et que beaucoup vont comprendre enfin que tout le reste est à l’avenant.Le peuple français va faire le ménage et celà ne sera pas du luxe !

     

    • Puisse ce jour venir !

      Pour le moment, un petit journaliste tripoteur dénonce les employés d’un restaurant célèbre d’une gare parisienne qui font une "quenelle" : dans les heures qui suivent (même pas des jours, des h e u r e s !) un communiqué de presse tombe, serveurs mises à pied, plainte déposée au procureur de la République…

      Puisse cela c e s s e r ! Stop !


  • Je termine à l’instant l écoute.
    J ai eu du mal à aller jusqu’au bout, tant cette clique est hors sol. Je me demandais s ils étaient en capacité de simplement réfléchir par eux même, avant de venir jeter un oeil à ER. Respect pour Mr Chouard. Impeccable comme toujours. Des nerfs d acier face à des tr... du c...
    Oui, TRÈS TRÈS en surface. La trouille au bide à la simple évocation de la liberté. Parce que n est ce pas, ces gens ne sont pas exclus d une telle vision de société. C est donc bien la peur de leur propre liberté.
    Bref.
    Encore des mauvais formatés et biberonnés.
    Bouh. Mais RESPIREZ LES GARS !
    Il s agit juste de VIVRE !


  • Soral, Chouard, Dieudonné, ma nouvelle trinité. N’en déplaise aux censeurs !

     

  • " Macron est un gredin, un voleur, un criminel " : par les temps qui courrent Chouard risque de perdre son poste dans l’Education Nationale, il est vrai qu’il n’est qu’à deux ans de la retraite .

     

  • trois contre un !!!!!.....lamentable comme d habitude


  • non Sud Radio ne l’attaque pas
    ils sont même plutôt sympas avec lui durant l’interview

     

    • Beaucoup d’impolitesse, des questions parfois trop orienté (pas surprenant), des petites piques, mais dans l’ensemble ... Malgré les inimitiés, Chouard, peut démontrer sa substantifique moelle.
      Donc plutôt d’accord, néanmoins le.niveau journalistique est vraisemblablement au ras des pâquerettes...
      Aucune, question sur la possible réalité, où tangibilité du projet... L’attaque est indirecte, car renvoyé/poussé systématiquement dans les cordes.


    • Idem. J’ai trouvé les 3 plutôt correct, sauf bien-sûr, les 2 ou 3 questions à la con du journaliste principal. Mais contrairement à Bfm, ils l’ont laissé s’exprimer sans le couper toutes les 2 secondes. Il a pu passer ses messages et ils étaient plutôt d’accord avec lui.
      C’est ce que je pense.


  • "Vous ne croyez pas à l’indépendance des journalistes de Libération ou l’Express ?"

    Bah non, personne en fait.

    Ces journaleux sont des fêtards mal rasés surpayés qui semblent découvrir la lune !!!

    Réveillez-vous les mecs, c’est dans votre intérêt, choisissez votre camp !...


  • Ceci dit morillo, monsieur l’entubeur de la bien-pensance, Mr. Chouart, lui, n’a tué, blessé, éborgné personne, que ce soit avec un pistolet ou un flasc-ball, vêtu en civil ou caché dans un uniforme, comme terroriste, comme larbin ou comme journaloppe. Il faudrait hiérarchiser et ne pas considérer comme insignifiants ceux qui sont tombés depuis 5 semaines dans le pays que vous surplombez depuis le micro dans lequel vous postillonez sur la ponction fiscale...Un peu de discernement ne ferait pas de mal.


  • Quand le capitalisme est acculé au pied du mur, il assure sa survie en se drapant dans le manteau de la démocratie pure.
    Merci encore à Mr Francis Cousin grâce a qui l’aspect pathétique de cet échange me saute magistralement aux yeux.

     

    • Je ne partage pas votre avis. Francis Cousin va un peu trop vite en besogne en réduisant la démocratie directe à la dictature de la marchandise. Le mouvement des gilets jaunes est un saut qualitatif qui est obligé, afin de faire perdurer son souffle originel radical, de passer par un RIC en toutes matières qui les maintiendra sur le devant de la scène et dans la lutte constante pour un choix judicieux de souveraineté et une compréhension meilleure des enjeux, entre autres celui de la marchandise-reine.


    • @Val guest
      "Quand le capitalisme est acculé au pied du mur"
      Il bascule dans la barbarie la plus abjecte pour garder le pouvoir, il assassine et trucide sans vergogne.
      Le capitalisme est une machine de mort c’est le visage froid des nantis.


    • Ce que j’ai humblement cru comprendre du discours de Francis Cousin est que devant une population de détenus sur le point de s’échapper de leur prison, le meilleur subterfuge du directeur de cette prison serait de leur proposer de gérer eux-mêmes le pénitencier, leur faisant ainsi complètement oublier leur pulsion de base qui était d’en sortir.
      Monsieur Francis Cousin nous montre que cette imposture est présente tout au long de l’histoire des luttes radicales.


  • c’est très intéressant..
    On remarque qu’Etienne a esquivé la question sur Soral...la journalope qui lui tend le piège.

    Là où je ne suis pas d’accord avec lui sur l’indépendance des juges...il faut voir les condamnations de Soral et Dieudonné pour se rendre compte qu’ils sont pires que les journalistes et tapinent pour les sionistes.

    J’ai une fois posé la question à mon avocat sur comment devenir magistrat, il m’a repondu :"devenez franc maçon"...

    Même Etienne esquive cette question qui est primoridale, la place de la francmaçonerie...

    Avant tout il faut demander son abrogation !


  • Morillot est vraiment un valet du pouvoir sioniste en France, un pauvre type, qui n’a de journaliste que l’appelation.

    Respects à Etienne Chouard, et à Alain Soral, qui eux les méritent grandement ! Merci Messieurs !


  • Chouard n’est pas très transparent non plus. Il fustigeait les politiciens professionnels qui souhaitent le pouvoir, puis a appelé à voter Mélenchon en 2017. Premier point contradictoire.
    Ensuite, quand il lui fut demandé pour qui il avait voté, il a dit avoir voté pour "Asselineau".

    Bref. Le personnage n’est pas très clair malgré un discours séduisant.

     

    • Mélenchon aurait dû être élu à la place de Hollande, Chouard espérant peut être qu’il restait encore une issue à cette ripoublique... Et personnellement je pensais que les Français aller faire passer Mélenchon car a part le Pen.... Ils ont tous fait leurs preuves depuis maintenant plus de quarante ans...


    • Il fallait l’ecouter jusqu’au bout :-). Il disait que Mélenchon avait, pour lui, le meilleur programme social mais qu’il était très inquiétant sur la question de l’UE. Comme Mélenchon n’a pas clarifié l’histoire ridicule du plan B, Chouard a vu le Tsipras. Il a donc logiquement voté pour Asselineau en prenant compte de l’ordre de pré-séance des questions politiques.
      Tout cela il l’avait dit, mais pas toujours en vidéo. Faut bien qu’il écrive et réfléchisse entre deux entretiens ;-)


  • 6’40 à 6’53 : Ce passage résume le débat. E.Chouard répond aux questions qu’on lui posent de manière réfléchie. Il explique qu’identifier l’"étincelle" de l’incendie (populaire) n’indique en rien quelle est la nature du carburant. Cela invite à parler du fond et on s’attend à ce qu’il continue pour définir ce que serait la substance de ce carburant "populaire". Le présentateur le coupe. Il le coupera tout le temps. RMC, incorrectibles ? Sophistes ! E.Chouard relève le niveau du débat en France. Merci Étienne. De nombreuses personne dans ton entourage te découvre avec le MGJ et tirent le fil : plein de consciences qui s’éveillent... Pensez printemps (2019) ! En marche !


  • Je ne la trouve pas si mal cette interview.
    E. Chouard a pu y exposer ses idées de façon claire et convaincante.

     

    • Idem, c’était plutôt bien et respectueux en fait, voire admiratif parfois. Les question perfides sur A. Soral et Dieudo ont plutôt permis à Chouard de s’élever encore plus, et sans doute de donner envie à ceux qui ne les connaissent pas encore, d’en apprendre plus sur ces personnages. Mais si l’entretien a été clair, c’est surtout parce qu’E. Chouard connait le dossier sur le bout des doigts, qu’il sait l’exposer clairement et aller fermement à l’essentiel, le tout dans un rythme posé qui change des interviews stroboscopiques des Apathie(s) apatrides.


  • Etienne Président !


  • "Les juges sont indépendants". On voit bien qu’il ne connait rien au sujet.

     

    • Je pense que Etienne Chouard est bien conscient que la justice n’est plus indépendante dans notre pays, mais là n’était pas le débat, il a utilisé l’analogie du juge pour faciliter la compréhension de son propos sur les journalistes, c’est à la fois pédagogique et redoutablement efficace. Son interlocuteur ne pouvait que marquer son accord....


  • Incorrectibles.

    Ça sonne comme un aveu : nous avons toujours raison, nul ne peut nous corriger. Quant à la trouille de l’ogre rouge-brun, suprême ennemi de BHL qui n’aime que le rose-grenadine droit-de-l’hommiste migrantophile transgenré, le rouge coco-cgt somme toute — inefficace sauf pour vendre cher de la soupe à l’oignon ratée lors de la fête de l’huma’ — elle donne plaisir à voir.

    Si l’on remarque qu’on s’agite tant dans la superstructure dès que l’on évoque la nation, le social et la souveraineté, qu’on n’hésite pas à faire circuler intensément ces concepts.


  • un géant face à des nains !


  • Et pan, dans les dents à Morillot ! S’autoproclamer antisystème ne suffit pas à l’être..


  • Il est quand même déstabiliser le Chouard dès qu’on lui met les mots sionismes, Soral , ou une autre personne qui dénoncent la domination nationale sionistes...

    Donnez moi le contrôle sur la monnaie d’une nation,et je n’aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois.
    Mayer Amshel Rothschild (1743-1812

     

    • Forcement, qu’il est déstabilisé puisque soutenir ou évoquer, même de très loin, ces personnalités vous offre la panoplie parfaite du moustachu. L’air de rien, ce passage délicat est parfaitement géré car pas développé et esquivé pour lui permettre de continuer vers son objectif de l’instant : diffuser son message. Belle prestation pour moi mais attention au débat annoncé en fin d’émission qui cherchera à le décrédibiliser dans la forme pour qu’aucun débat de fond ne puisse être audible.


  • M Chouard est R-E-M-A-R-Q-A-B-L-E


  • Quenelle sur Quenelle, Bravo Etienne !!! Les mecs en PLS du regard, l’autre du milieu on sent le "désapointement", point barre !


  • Chouard, c’est le Zidane de la politique : le visage long et anguleux, le front lisse, la tête un peu rentrée dans les épaules, la voix douce, l’élocution souvent assez lente, il arpente le terrain des paradigmes comme qui dirait au ralenti, mais il évalue l’adversaire en permanence, du coin de l’oeil, par en-dessous, il endort bien la défense et PAN il place une phrase décisive !


  • On appartient à un grand groupe... Mais je suis libre de dire ce que je veux... Alors parle de ce que font les sionistes dans le monde, parle de la laïcité qui fête la Hanouka et parle de la liberté d’expression que Dieudonné, Soral et les certains autres n’ont pas et ça pourrait être encore très long... Et à mon verra si tu restes libre...


  • Le scoop final est intéressant et le débat prometteur : Enthoven/Chouard...

     

  • J’espère qu’il ne sera pas accidenté.


  • Très intéressant, j’ai vu 3 étapes dans ce débat :

    1/ les journalistes essaient de se farcir Chouard comme tous les autres en appuyant sur les polémiques. Chouard esquive et montre que le niveau va être supérieur à d’habitude

    2/ les journalistes subissent le niveau, ils s’écrasent, on les voit empruntés à trouver un angle de contradiction, pour ne pas dire d’attaque. Ils se tortillent sur leur chaise et cherchent des indices au plafond

    3/ Chouard a tenu le coup et a bien pu expliquer ses arguments, les journalistes se sentent tout con a essayer de justifier leur indépendance alors qu’en première partie ils ont montré tout l’inverse, et ils le savent. Ils essaient de lâcher leurs derniers mots réducteurs et porteurs de confusion si cher à leurs oreilles.

    Ils n’étaient pas préparés à tenir 1h avec Chouard. Ils n’ont pas le niveau, ils s’en sont rendu compte trop tard

     

    • Chouard fait la démonstration que le régime est spirituellement intellectuellement et moralement mort. :

      Zero Foi
      Zero Raison
      Zero Vertu.

      On en est gêné pour eux.

      Il leur dit : vous êtes nus.


    • Aucuns ne sont préparés... Mais ils sont obligés d’en parler donc de l’inviter.

      Sauf si Chouard tombe dans le piège de la question Soral ou Hitler ou Shoah. Et là il sera censuré.

      Pour l’instant il s’en sort très bien, c’est quelqu’un de réfléchi et d’instruit... Par contre, est-il suffisamment courageux ? Ne va-t-il pas céder à la pression (économique notamment) ?

      On se rappelle d’un brillant et vaillant Asselineau invité chez Ruquier, venu se coucher à la première question du chien de garde Aymeric Caron... Talent ne veut pas dire courage. "Il faut les deux !"


    • C’est exactement ça.
      La médiocrité des journaleux d’aujourd’hui est affligeante. Ils allient l’ignorance à l’étroitesse d’esprit et la mesquinerie.
      Non seulement Chouard plane dans le Cosmos pendant que les jounaleux survolent la moquette, mais la petitesse est obligée de se prosterner devant la vérité, la sincérité et la générosité désarmantes.
      "Donnez moi 20000 Chouard (cosaques) et je conquérais le monde" dirait Bonaparte. Les 19999 autres sont les GJ.


    • A Verbigène,

      Je partage votre analyse .
      Chouard a incontestablement une solidité basée
      sur une longue réflexion et une expérience concrète .
      Chouard est honnête et choqué par la corruption
      générale du système ,qu’il est interdit de dénoncer
      Voir des journalistes "incorrects",soumis aux patrons
      oligarques de la presse,revendiquer leur indépendance
      constitue une arnaque ,et accuser un esprit indépendant
      dénué de moyens de relations "malsaines",est la preuve
      que l’ensemble de l’édifice ne peut plus tenir que par le
      mensonge et l’intimidation judiciaire .
      Chouard est devant un défi redoutable .
      .


    • Bien vu !

      La "Démocratie" partout et toujours n’est que le paravent de la dictature marchande !...

      La vraie révolution à faire c’est de remplacer l’abstraction argent par la gratuité inspiré du sentiment concret produit par le sixième sens l’intelligence du coeur comme nous l’a recommandé Jésus ...

      La vérité de l’intelligence du coeur Christique vaincra !...


  • Insupportable, c’est le mot ! Devra-t-il toujours se justifier d’avoir parler à Soral ?
    Grosse perte de temps sur l’essentiel avec des questions de merde, heureusement Chouard dit ce qu’il a à dire, une très bonne répartie sans se laisser emmener dans des impasses.
    Un vrai ninja de la parole qui sait placer ses arguments contre vents et marées. Mais ne peuvent entendre que ceux qui écoutent et s’intéressent... Bravo à lui pour sa patience :/

     

    • Sam ! Le pire c’est qu’ on reproche à Etienne Chouard d’avoir parlé de Soral , même si il s’explique clairement sur ses propos ! Alors que à la minute 11’44 ,l’un des interlocuteurs cite PASQUA pour tenter de contrer Chouard et personne ne bronche !! PASQUA condamné par la justice,le plus grand margoulin de la République , fait référence ? Mais de qui se moque t-on ???


  • Sébastien Morillot est insupportable. Et je ne comprends pas l’hystérie des médias natio-sionistes. Leurs manoeuvres sont tellement grossières, c’est fou !

    Et le courage d’Etienne Chouard.


  • J’aime bien les "figures imposées aux journalopes" du genre
    Vous condamner ceux qui ont fait des quenelles ? répéter 3 fois
    Vous êtes obsédé par les Rothschild.
    Même avec une étiquette plus "ouverte" que BFM on retrouve les mêmes méthodes :
    3 contre un pendant le débat.
    Chercher l’antisémitisme chez les gilets jaune.

    Bref un journaliste c’est une pute ou un chômeur. CQFD

    Soral a raison.

    Encore une fois.

    Nicolas


  • Excellent l’Etienne d’avoir placé la réplique d’Audiard dite par Gabin dans le film "Le Président" (1961) : « Il y a aussi des "poissons volants", mais qui ne constituent pas la majorité du genre ! »


  • Les 3 cretins qui interrogent Chouard sont des journalistes ou des bonimenteurs de supermarché embauchés au rabais par une radio périphérique ?


  • « À la tienne, Étienne ! »

    Les mecs l’auraient supposé couard, mais voici un Chouard, le même en apparence mais affublé de ce qui sert de « H », symbole de la France. (Protégée de son faisceau de licteur)
    Qui plus est, tranchant le gars et subtil à la fois.
    Tel Attila, le fléau pour les autres*, mais pas les uns (sans H, cette fois).
    Tiens, j’en remets une :

    « À la tienne, Étienne ! »


  • "L’abolition de l’esclavage était une utopie avant qu’elle n’advienne..."
    Celle-là doit encore résonner dans leur crâne vide à l’heure qu’il est !
    Bravo Monsieur CHOUARD !

     

    • Cette émission est un florilège d’attaque ad hominem et/ou d’anathème.
      A bien réviser avant toute interview dans mes médias main stream, un bon devoir de vacance pour les GJ ; merci Etienne de nous indiquer la voie.


    • #2112610
      le 31/12/2018 par Oui-oui aux Pays des Droits de l’Homme
      Sud Radio attaque Étienne Chouard : "Vous avez trouvé des qualités à Alain (...)

      "L’abolition de l’esclavage était une utopie avant qu’elle n’advienne..."



      Ah ah ah... T’as raison mon oui-oui !

      - L’abolition de l’esclavage est un mythe des temps modernes... L’esclavage s’est généralisé, modernisé, fondu dans la masse au point que l’enfant né esclave ne puisse même plus reconnaitre sa condition sociale...


  • A 15’55 Chouard dit clairement "oui je comprend ça" à la question ou plutôt l’affirmation "vous avez trouvé des qualités à Jacques Cheminade, Thierry Meyssan ou Alain Soral dont on connaît les orientaions, ça a pu choquer ça vous le comprenez !? Je ne ferai pas un dixième du centième de ce que fait Chouard et je le respecte mais cette phrase dit tout...Il n’a pas de charisme, il chiale à moitié en parlant et c’est pour ça que Soral est le meilleur porte-parole. Alain Soral est le meilleur porte-parole qu’on puisse avoir, médiatisé ou non.

     

    • En même temps, c’était pas le sujet, et c’est pas en argumentant sur des gens "diabolisés" sans pouvoir développer le sujet qu’il va faire passer son message sur le RIC.
      Chacun a son rôle pourquoi vouloir les comparer.
      Estimons nous chanceux de les avoir tous les deux :p


    • C’est dommage qu’il aille même plus loin dans le reniement : "j’ai pu dire des conneries".


    • Il vous faudra réviser quelque peut la sociologie tout autant qu’une part de psychologie : si celle d’A.S. convient aux dragueurs et aux imperators quand il faut aller livrer bataille (tonitruante), en revanche elle ne vaut pas un carambar pour porter la parole qui sied pour le coup au diplomate dans le feutré des subtilités. Ce qui ne signifie pas que chacune des deux réflexions en préambule ne soit pas subtile.
      Ainsi la parole d’A.S. est faite pour se faire entendre dans la brutalité du chaos, celle de Chouard (et d’autres de son acabit) dans la finesse de l’écoute intelligible. Où les types affichent des calmes olympiens tandis que s’agitent les interlocuteurs et que la menace est palpable.

      Pour faire un parallèle, vous risquez moins d’éduquer vos nains de jardin en employant un ton fort et supérieur qu’à leur sussurer des contines traditionnelles, bras dessus, bras dessous. Or ici, la donne sur le sujet relève de l’extrême pédagogie. Nulle question de cliver. D’ailleurs si vous aviez observé, A.S. reste intelligemment en veille... au sens du verbe et de ses formes.


    • Entièrement d’accord avec Sedetiam. Chouard ne renie rien (admettre qu’on peut dire des conneries, c’est un signe de force, pas de faiblesse) et fait observer à ses détracteurs la fourberie de leurs attaques : on épingle tel ou tel propos ultra-minoritaire dans son discours, au lieu d’en venir au fond, qui est la Constitution et le RIC.

      Chouard n’est pas Soral (et c’est très bien comme ça), et n’a pas à défendre Soral mais à se défendre lui des attaques injustes dont il est l’objet. Il ramène sans cesse ces mous du bulbe à la question principale en faisant éclater leur nullité, façon de mettre "hors sujet" en rouge avec 3 points d’exclamation sur leur copie.

      Et je ne m’inquiète pas, vu l’énergie qu’il a mise depuis 2005 dans ses analyses et la constance qui est la sienne, qu’au moment de choisir entre le promoteur des pantalons à une jambe et le grand chauve énervé qui se bat pour le peuple de France, il saura choisir le bon camp.


    • Chouard n’est pas Soral ? Et alors ? La belle affaire. Aucun ne revendique la place de l’autre. Vous comparez juste ce qui n’est pas comparable. Alain n’est plus invité sur les plateaux télé et radios mais quand il l’était ? Il savait aussi très bien poser le mot qui permettait au dialogue de continuer.
      Je vois pour ma part une complémentarité et la possibilité pour le "commun des radios et TV" d’écouter un discours qui se tient par quelqu’un d’intelligent, fin, généreux et sincère. Vous excuserez du peu.


  • Je pressends que si il y a débat comme annoncé à la fin

    de l’émission avec Enthoven,

    ça va être un festival de point godwin, du sophisme de bas étage,

    des références sur toutes les dictatures pour démontrer que le ric

    c’est fachiste comme le disait si bien Dany cohn bendit :

    "la démocratie c’est le pouvoir des minorités sur la majorité !"

     

    • La philosophie étant l’étude de la pensée humaine menée du double point de vue de la réflexion et de l’action, Étienne Chouard proposant (et relatant) l’action conjointe à la réflexion sur les ronds points, il sera compliqué de la lui mettre à l’envers avec de simples concepts du passé.
      Sa répartie sur la 1ère démocratie la coupe(ra) court à tous les nostalgiques des « évènements » antérieur puisqu’il (se) projette dans le futur un concept nouveau.
      Par ailleurs sa subtilité invite l’interlocuteur à amener de l’eau au moulin de la liberté plutôt que de contrer (par phobie) : à contrer c’est assurément se mettre dans le camp des anti-démocrates et se trouver Gros-jean comme devant au regard de « la dictature » et autres « fascismes » que ces mêmes tendent ou tendraient à dénoncer.


    • Raison pour laquelle Etienne Chouard ne devrait pas aller se faire pigeonner sur des plateaux TV traditionnels, selon les bons conseils de Dieudo aux GJs. Uniquement sur des médias alternatifs, indépendants ; c’est en soi un acte politique de rupture cohérent avec son discours sur les médias.


  • Les gilets jaunes sont de plus en plus inspirés par Chouard, et c’est pour ça qu’il n’est pas invité dans les médias, si ce n’est des petites radios animée par des truffes.
    En tout cas, l’année 2019 sera l’année Chouard, j’en suis sûr.


  • La vraie révolution à faire c’est de remplacer l’argent par la gratuité comme nous l’a recommandé Jésus !

    La démocratie " moderne citoyenne " qui donne raison à la majorité sur la minorité c’est l’exercice de l’injuste loi du plus fort ; En effet, être majoritaire par le vote implique t il d’être JUSTE ? ... NON bien sur ! : " C’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir torts qu’ils ont raisons ! " Coluche .

    Toutes les constitutions écrites sont l’effet de la pathologie d’abstraction égotique de l’humain "moderne" robotisé, abstraitisé par son mental ego aux fausses valeurs de con-pétition et de mercantilisme, elles accouchent l’état (matrice abstraite) qui fait obéir l’homo égoticuss "citoyennisé" par des lois extérieures à lui (abstraites à ses sens) par le DROIT POSITIF !...

    Le DROIT NATUREL n’a pas besoin d’être écrit il se constitue instinctivement par L’ expression du sixième sens spirituel l’intelligence du coeur qui produit émotions et sentiment CONCRETS, c’est l’état de nature par le bon sens spirituel, concret, instinctif, qui fait vivre les gens en harmonie fraternelle par le partage et la gratuité (Tributs naturels) ! ...

    Homo égoticuss = " Citoyens " = je ME pense donc je suis ( raisonnablement calculateur ) contaminés par la pathologie d’abstraction égotique et inconscients que de voter c’est être manipulé mentale-ment par la démagogie "moderne démocratique" !...

    Cela dit et vu qu’on ne pourra pas Guérir les contaminés " modernes " de la pathologie d’abstraction égotique d’un coup de baguette magique il nous faut transiter par le Référendum d’initiative Citoyen qui est le moindre mal !

    Les politiques ont trahis le peuple en ne respectant pas le référendum de 2005 du NON à l’Europe, ils doivent être licenciés et jugés par le peuple, on est clairement depuis cette date en dictature !...

    Le R I C c’est le peuple souverain qui se gouverne, sans chef et sans partis, c’est évidement la démocratie direct à mettre en place , on à même pas à leur demander leur avis puisqu’ils sont illégitimes depuis leur trahison !

     

    • Pourquoi se plaindre d’être dans une dictacture qui a trahi la majorité s’il vous semble que la majorité porte l’inique loi du plus fort en elle-même ? Y aurait-il une bonne et une mauvaise minorité ?

      D’autre part, si l’homme est en dehors de la Nature et si sa nature n’est pas divine, le droit naturel ou le "bon sens spirituel" que vous mentionnez sont donc aussi, pour l’homme, hétéro-nome.
      Il faut savoir passer par l’abstraction pour saisir que le monde concret n’est pas ce qu’il semble être. Et accessoirement sortir de la "dictacture" des instincts pour trouver la liberté à travers la loi que l’on se donne à soi-même (auto-nomie).

      Cela dit, j’espère que vous avez passé un bon Noël et, bonne année à vous.


  • "Vous êtes pour une VIè république ?"
    "Non je suis pour une 1ère démocratie".

    Jubilatoire.
    Non Monsieur le journaliste vous ne me pousserez pas dans les bras de Mélenchon.


  • De plus en plus solide Etienne : Bravo !


  • Tout homme, et je dis bien tout homme, a des défauts et des qualités.

    Même les plus grands Saints de l’Histoire !

     

    • C’est vrai. Et c’est ce qu’ils ont fait de ces qualités et de ces défaults qui en ont fait les plus grands Saints de l’Histoire.

      On ne choisit pas les qualités et les défaults par lesquelles Dieu nous met à l’épreuve. Et les qualités des uns seront les défaults des autres. Seul le travail sur soi est réelement payé par l’utilité pour le bien commun.

      Et quand on voit le travail sur eux même qu’on accompli des hommes tel que Alain Soral , Hervé Ryssen , Étienne Chouard, Youssef Hindi, Vincent Reynouard , Marion Sigault, Claire Séverac (qu’elle repose en paix et prie pour nous du Paradis) (ainsi que d’autres qui ont permis l’élévation de la conscience de millions de francophones comme Pierre Hilard, ou Thierry Casasnova) nous sommes en droit et même peut être en devoir d’y voir de véritables chemins de sainteté, même à notre époque, et de se dire que Dieu nous a voulu beaucoup de bien , à nous Français, dans cette époque périlleuse.

      Que cet amour pour le Bien commun les préserve et permette au plus grand nombre d’avoir l’envie et le courage de suivre leur exemple. Celui de retrouver notre noblesse "d’être humain".


  • Bon. Après visionnage de toute l’émission, je trouve l’article finalement bien sévère... Il m’a semblé que, pour une fois, le format n’était pas au désavantage d’Etienne Chouart. L’animateur a certes, évidement, posé les "anti questions" convenues, concernant les liens sulfureux avec Alain Soral mais, là encore, sans la hargne et la mauvaise foi que l’on est habitué à trouver ailleurs, dans la presse mainstream, où des articles entiers peuvent y être consacrés. Ici, au contraire, la remarque a été faite comme il se doit, c’est à dire, juste pour permettre à EC de la remettre à sa vraie place : un détail, un artifice permettant d’attaquer le messager pour éviter d’avoir à engager la discussion sur le message.
    Quant aux autres questions posées, je les ai trouvées, dans l’ensemble plutôt ouvertes et équilibrées dans la mesure où elles permettaient à EC de développer les points importants de son analyse sans être sans arrêt interrompu bêtement par ses interlocuteurs.
    Merci, en tout cas, à l’équipe d’E&R, d’avoir relevé cette émission et de m’avoir permis de la visionner. J’ai passé un excellent moment.
    J’en profite pour vous dire bravo pour votre site. Continuez à nous fournir votre point de vue essentiel à une bonne compréhension de notre monde complexe.


  • Ben voyons Monsieur Soral (tonton) n est pas fréquentable parce qu il n a pas de sang sur les mains, parce qu il n a pas les travers de cette caste intouchable, parce qu il hait les turpitudes, parce qu il est sain, parce qu il éduque et instruit, parce qu il est un insoumis , parce qu il est trop viril, parce qu il vit simplement, parce qu’il dénonce des vérités indiscutables et indéniables, parce qu il n est pas tordu d esprit.

    Oui oui, trop propre et intègre pour trouver lui trouver des qualités à ce grand Monsieur (immensément respectable) !


  • De toutes façons, c’est très simple : tous ceux qui s’opposent au mondialisme destructeur des nations et des identités sont des extrémistes, dangereux ou malades au choix.
    On a comme un parfum de fin d’URSS... avec les dissidents qui se multiplient


  • Sébastien Morillot est vraiment le clône de Demorand même pull même chemise même coiffure même barbe de trois jours ,la même voix . Le vrai look du journaliste robot corrompu qui pose que des questions stupides à un homme brillant .


  • OK pour le systéme de Chouard.
    A condition d’instituer un permis de vote comme un permis de conduire.
    Un permis de conduire la nation.
    Avec une formation économique politique historique minimum et un examen final.
    La durée et la teneur restant à déterminer.
    Et un age minimum d’au moins 20 ans.

     

  • Si Chouard, par son humilité, la simplicité de son discours, sa générosité, son don de soi, son empathie, sa maîtrise des lois plane au-dessus de ses accusateurs publics, cela ne le place au-dessus d’aucun autre. Car il n’est que l’expression populaire d’un combat

    Il n’est pas un chef, ni un leader, ni un porte-parole, car c’est à l’ensemble des Hommes de se redresser pour faire basculer notre univers carcéral vers un paradigme de justice et de liberté, ou chacun jusqu’au plus misérable sera reconnu comme un humain récusant sa condition d’esclave de la haute finance

    C’est à chacun de se mobiliser, "de sortir" comme il le dit, pour renverser ce Système corrompu jusqu’à la moelle et moribond

    Aucun Chouard ne prime, tous les hommes devenus Chouards si. Seule la lutte pour retrouver la liberté prime, pas l’homme. Chouard sacrifie son temps, certains ont sacrifié un œil, d’autres la vie. Tous, face au Système devront agir, comme il le fait à son niveau, comme des centaines de milliers de GJ le font chaque jour, chacun à leur tour, et tous ensemble

    Dans un combat à mort, chaque volontaire est important, pas nominativement mais pris ensemble, dès lors qu’ils véhiculent tous le même message

    Un GJ dehors, dans le froid, qui affronte l’état policier dictatorial car il n’a rien à mettre dans sa gamelle et qui n’a jamais ouvert un livre a la même valeur qu’un Soral, qui agit avec sa témérité, sa lucidité, son courage et sa volonté, qu’une Clair Séverac qui avec un grand courage aussi se donnait malgré sa maladie pour informer sur le mal de ce siècle, qu’une Marion Sigaut qui a fait de l’enfance sa lutte en dénonçant la perversité de ce Système, qu’un Michel Cousin qui livre la pensée visionnaire de Marx à tous pour éduquer les masses, qu’un Vernochet, Hindi, Bricmont, Meyssan, Riessen, Cerise, Atzmon, qui analysent et informent avec finesse les racines du mal et les dénoncent, chacun à sa manière, chacun en pointant ce qu’il a identifié. Tous sont ou ont été des GJ avant leur heure. Certains avec leur tête, d’autres avec leurs tripes. Et si la somme de leurs échanges participent à l’éveil les masses, c’est d’abord la faim et la misère qui mobilise les hommes. C’est d’abord pour cela que le GJ existent, et c’est la somme de tous ces hommes, intellectuels, révoltés, enragés, affamés, épris de justice sociale, de liberté qui peut faire basculer la France vers un paradigme dans lequel tout sera à repenser et à réécrire dans l’intérêt de chacun et de tous


  • Je l’ai regardé de bout en bout hier , ok , les journaleux ne sont pas au niveau , mais ils montrent vraiment la volonté d’écouter et d’apprendre, avec des mauvaises habitudes , mais ils font des efforts , souvent , pour se taire .
    Ca n’est pas en 1 mois que l’on change des logiciels humains , des réflexes de vocabulaires , d’interwiews .
    L’émission a lieu , c’est deja beaucoup, c"’est exactement ce qu’il faudrait sur le service public
    Et ils promettent Chouard vs Einthoven, soutenons l’effort .

     

  • C’est bien joli de critiquer Sud Radio, mais c’est les seuls qui ont eu l’élégance d’inviter Chouard. Et à la question concernant Alain Soral il a botté en touche. Il ne l’a pas renié trois au chant du coq comme Pierre mais presque...

     

  • Au passage, Sud Radio est financé par qui ?

    Parce que les 3 zozos qui se pensent indépendants

    vu le niveau des questions on reste dans le mainstream.

    Bravo à Etienne Chouard pour sa prestation sans faille.

     

  • Étienne Chouard est un homme juste, paisible, expliquant les choses sans parti pris en sa faveur mais avec construction collective pour le bien-être de chacun .Ce comportement est l’opposé de la plupart des personnes de notre institution politique, peut être mis à part des personnes comme Jean Lassale, qui sont des exceptions .
    Le bien commun existe de moins en moins par dégout , et risque de renaitre grâce au GJ et à des personnes comme Mr Chouard, À. Soral, Dieudonné,et tant d’autres personnes .Espérons que ce ne soit pas un fantasme en vain , mais une réalité pour les années à venir .


  • Etienne Chouard n’est pas un tiède, c’est un homme calme, mesuré. Pas fait pour les média sensationnalistes.


  • Il faut venir sur les plateaux avec des brouilleurs d’oreillettes, juste pour voir comment s’en sortent les guignols.

    A ce propos, qui était la voix dans l’oreillette ? Bercoff ?


  • Au-delà du seul référendum d’initiative citoyenne, je profite de l’occasion pour proposer deux réflexions complémentaires au discours de Chouard sur la démocratie authentique.

    L’une porte sur la stratification statistique pour le tirage au sort. Etienne parle en général de « tirage au sort égalitaire et incorruptible ». Je précise qu’il est possible d’optimiser la représentativité sur tous les critères envisageables, ce qui serait possible par le simple usage de règles de trois dans la mesure où l’on dispose de l’information associée par le recensement, comme la catégorie socio-professionnelle, le sexe, etc.

    L’autre porte sur le principe de pondérer le poids des votes en fonction de la compétence mesurée au cas par cas, via un questionnaire élaboré par un comité tiré au sort à l’occasion de chaque vote, procédure qui, associée au principes généraux de la démocratie authentique, peut favorablement être nommée l’épistémo-démocratie.

    - Voici une spécification du tirage au sort avec stratification statistique

    - Voici une spécification du principe de l’épistémo-démocratie


  • Qui peut croire encore à liberté de la presse ? ils sont tous achetés.


  • Si "l’éveil" passe par internet et les réseaux sociaux, le temps risque de manquer... ne dit-on pas que le temps c’est de l’argent ?

    Plus sérieusement, il y a évidemment un lien de causalité entre la puissance du système (technologique) et notre crise (socio-économique), et le jour où ils n’auront définitivement plus besoin de nos bras, de nos jambes et de nos cerveaux (du moins ce qui en reste), ça va chauffer, et pas comme vous croyez (genre pavés et purin mdr).

    La Constitution c’est "super", le fric, la politique, tout ça, mais les institutions, l’académisme, les technologies (production/énergie/santé/télécom/transport etc), les relations internationales, um, vous y avez un peu pensé ou pas ?!

    Chouard semble très intelligent, ah oui, mais il ne comprend absolument pas la situation , le Réel, il rêve encore de politique, d’économie.. et de parapente... (je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer)

    (-Genèse Universelle)
    - Expansionnisme impérial gréco-romain
    - Route de la Soie
    - "Invasions Barbares"
    - Colonisation de l’Asie, de l’Afrique, de l’Amérique, de l’Océanie
    - Guerres Mondiales
    - Contrôle cybernétique global
    - Colonisation spatiale
    (-Exogénèse Universelle)

    Bonne Année 2019... dans l’artifice et le virtuel


Commentaires suivants