Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

À l’heure où le monde (surtout occidental) entier se fait peur avec le coronavirus, les survivalistes voient leur projet se renforcer. Ils se tiennent prêts pour la grande déflagration. Sauf qu’on ne sait pas encore laquelle : guerre mondiale finale ? Pandémie éradicatrice ? Vengeance de la Terre ? Comète de 4 km de diamètre ? Guerre civile ? Révolte des gueux ? Effondrement politique ? Anarchie mondialiste ?

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2400042

    La différence fondamentale entre Permaculture et survivalisme c’est probablement l’abnégation.

     

    • #2400147

      Mon pauvre vieux tu mets en comparaison une philosophie de vie et un mode de production.
      Un survivaliste peu faire de la permaculture…. ou pas ! Compare “ survivaliste et prepper ” ou “ permaculure et agriculture intensive ” par exemple. Fait comme moi, quand je connais pas je ferme ma gueule !


    • #2400252
      le 03/03/2020 par Anonyme et néo rural
      Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

      N’importe quoi !!
      Moi j’ai d’abord rejoint la campagne, puis j’ai acheté ferme et terres ,potager , quelques poules, canards, cochons, brebis, chèvres (juste de quoi vivre plutôt bien ), puis je me suis branché survivalisme, puis avec E&R et des militants je me suis intéressé a la perma (j’ai d’ailleurs ton livre) pendant quelques temps woofing, stage, formation, puis j’ai commencé a produire assez pour un peu vendre, je me suis lancé dans plein de trucs (apiculture, fruitier, maraîchage, élevage, céréale, couvert végétal (associations d’apiculture, réseau Civam, Adear, Confédération Paysanne...) , puis quelques années au contact des paysans (même des paysans FNSEA),je me suis lancé en agricole... ( Avec les formations Vivea , la chambre et le département)
      Moi c’est les manifs ,le militantisme, E&R et les. bonnets rouges qui m’ont donné l’envie de me barrer et de couper court a cette société de dinguos et d’essayer d’en vivre (j’ai rencontré plein de gens des chevelus, des producteurs, des survivalistes, des associations et des GAEC..)
      Donc, tout mène a la vérité, faut pas être dans l’excès et d’ailleurs la perma , c’est pas non plus le modèle le plus exceptionnel, le modèle agriculture en polyculture et polyelevage (maraîchage, élevage, apiculture, arboriculture) et bien plus productif et il permet de gagner en plus, un peu sa vie
      Il faut arriver à joindre un peu tout ça , Famille, Travail de la terre, Autonomie, Spiritualité, et c’est très faisable, si on est bien entouré, moi avec mon épouse nous ne regrettons rien
      Et il y a des combines que l’on découvre tous les jours , entre-autres des associations de gens comme nous , j’ai rencontré les gens qui roulent a l’huile @RouleMaFrite et vivre de sa production ,est non seulement agréable ,mais très peu cher
      Si on arrive à avoir des aides, la PAC , les primes DJA ou juste l’aide premier lancement, on y arrive très bien, alors certes on est pas riche , mais qui l’est aujourd’hui
      Étonnant que tu sois méprisant avec les survivalistes et d’ailleurs j’ai remarqué que tu l’es aussi avec les agriculteurs , c’est égalité & réconciliation, me semble-t-il ici
      Ça me déçoit
      Bonne journée camarade


    • #2400254

      Tout à fait d’accord avec vous @braky, de même d’ailleurs qu’avec votre commentaire plus bas. Comme si l’abnégation n’était pas à l’œuvre dans les deux cas et comme si les deux ne pouvaient se chevaucher et se compléter !


    • #2400796
      le 04/03/2020 par Armée de Spartacus
      Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

      Pourquoi ce tous contre tous, survivalistes contre permaculture, rouge contre brun, bio contre non bio, parisiens contre provinciaux ?
      Ne tombons pas dans ces travers
      Soral et E&R rassemblent


  • #2400063

    Survivalistes ?

    Ah oui les campeurs qui ont des angoisses.

    Me font rire.

    Les paysans de mon coin sont bien plus aptes à survivre qui ces idiots à la Pierro marchand de lampes et de couteaux .
    Ne varietur
    Lavrov.

     

    • #2400163

      ah ?...ils pisseront dans leurs tracteurs pour labourer ? pédaleront pour alimenter en éléctricité leurs tanks à lait ?


    • #2400778
      le 04/03/2020 par laurent71
      Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

      La plupart des CUMA sont équipées de moulins pour faire de l’huile de colza pour les tracteurs, c’est juste qu’en ce moment ils nous mettent de la TIPP sur l’huile alors c’est pas rentable, beaucoup de bâtiments agricoles couvert en panneaux solaires, pis pour les tanks, quand tu es le seul moyen d’avoir du lait, pas besoin de tank ni de camion, les gens se déplacent, pendant l’occupation beaucoup travaillaient dans les fermes juste pour le repas...


    • #2401565

      Lavrov, toujours parmi les meilleurs commentaires, avec le carthaginois et vivachavez !


  • #2400081

    Et après, lorsqu’ils seront dans leur bunker, il va falloir qu’ils y restent pratiquement toute leur vie, parce que dehors tout sera pollué .Sacré boomerang .
    Ils seront punis et confinés dans une prison pour le restant de leur vie de merde, sans voir le jour pendant des décennies .Quel pied !
    Malheureusement pour eux ,ils ne pourront échapper à ce qu’ils auront créé .


  • #2400088

    Je rejoins le commentaire de N.Fabre (si j’ai bien compris), j’étais un peu dans la mouvance survivaliste (permis chasse, réserve alimentaire etc..) mais depuis que j’habite en campagne je m’aperçoit qu’il est autrement plus difficile et complexe de concevoir et de gérer un système "permacole" pertinent (verger, potager, animaux, gestion de l’eau.) que de faire des stock de ravioli...
    Ça demande beaucoup plus de travail, de savoir et d’échange aussi.

     

    • #2400155

      Mais arrêtez les gars, l’un n’empêche pas l’autre ! Vous êtes binaire dans vos approches.
      Vous confondez "prepping" et "survivalisme" Vous décrétez qu’une certaine catégorie de personnes est abrutie… Bien !!!


    • #2400214

      Je suis d’accord avec vous et me suis mal exprimé.
      J’étais dans une optique "prepper" et face au réel je tend à devenir un survivalisto permaculteur.
      Le fond de ma pensée c’était que ce que je veux mettre en place c’est un système où je suis au maximum indépendant niveau alimentaire et eau, et pour le reste je m’investis dans mon village pour partager, echanger, me former.
      Ça demande beaucoup de temps vu que je dois tout apprendre, mais ma qualité de vie est et deviens bien meilleure.


  • #2400160
    le 03/03/2020 par D Fouraille
    Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

    Le survivalisme bien pensé c’est d’abord et avant tout acheter une AK47 et un stock de 5 000 cartouches. Le reste est secondaire.

     

    • #2400267
      le 03/03/2020 par un promeneur
      Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

      Je dirais plutôt 15 000 cartouches, parce qu’il va y avoir de la racaille très très affamée qui s’aventurera aussi loin que le permettront leurs stocks d’hydrocarbures !

      Doublez aussi les volets avec des bonnes plaques d’acier !


    • #2400276

      Savoir s en servir en cas de stress surtout.
      Une ak ne peut pas sauver la vie dans toutes circonstances..c est très simpliste


    • #2400286
      le 03/03/2020 par Anarchiste de la campagne
      Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

      Oui enfin ça te fait pas bouffer un AK, et 5000 cartouches de 7.62 c est lourd à trimballer, faut pas avoir du monde au cul
      Et puis aujourd’hui les gars te flinguent avec des drones et ils sont à 500 kilomètres, ou bombardent la zone en F16 va abattre un avion avec ton AK et tes 5000 cartouches ou alors ils t’envoient une caravane de 4×4 Toyota d’idiots utiles resalafisé ancien dealer ou rappeur ,pas sur que tu arrives à survivre
      C’est mieux un village, un réseau, des amis, une famille
      Mais apparemment pour toi c’est pas ça
      Réfléchi on est mieux à plusieurs et en milieu rural les anciens c’est tous des survivalistes , ils savent pêcher, chasser, élever, transformer, cultiver, braconner et en plus ils sont bricoleur et un peu mécanicien
      Salut l’ami


    • #2401212

      C’est dit un peu brutalement, mais c’est vrai. Il est quasi-inutile d’être préparé, et d’avoir des ressources, si on ne sait pas protéger son lieu de vie et son entourage...
      Pour les munitions je ne sais pas trop, généralement quand tu as une arme à feu dans les mains, 9 fois sur 10 tu n’as pas à t’en servir. C’est surtout dissuasif.


    • #2401272
      le 04/03/2020 par Anarchiste de la campagne
      Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

      @JLD
      Mais si tu as un village avec paysans, famille, chasseurs et amis avec tous des fusils
      Calibre 12, 22, 308 et 280
      Plus quelques tireurs sportif du village
      C’est mieux qu’un AK 47


  • #2400161
    le 03/03/2020 par stormocle
    Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

    La peur et l ’ignorance sont les piliers de la domination. Ce système les cultive et les promeut.


  • #2400168
    le 03/03/2020 par california love
    Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

    Entre les masses inconscientes et les survivalistes bien conscients d’une apocalypse à venir, il y a peut-être un entre-deux ?
    Si le projet est de vivre comme un rat sous terre, c’est bizarre mais ça me fait penser à une sorte de ghetto inversé...
    Si mon idéal de la Douce France doit ressembler à une accumulation de blockhaüs, c’est nein !

    Réaffirmons notre identité contre vents et marées.


  • #2400177

    Le meilleur moyen de survivre à l’effondrement, c’est de lutter pour le bien de tous, afin qu’il ne se produise pas.
    Après, chacun a le droit de considérer les affres de l’humanité comme une sorte de catastrophe naturelle contre laquelle se protéger.
    Chacun son truc !


  • #2400222
    le 03/03/2020 par Stavroguine
    Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

    Le survivalisme comme solution à l’effondrement c’est une grosse connerie, pour la simple et bonne raison que la classe dominante en serait la grande perdante.


  • #2400245
    le 03/03/2020 par rapport Cometa
    Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

    le nucleaire est dangereux

     

  • #2400279

    les survivalistes passeront a la casserole aussi, mais plus tard , un par un

    faites le bilan énergétique d’une telle structure et vous verrez que ce n’est valable que sur une courte période
    combien de K cal /j pour celuI qui va défendre la structure ?
    combien de personne pour assurer la sécurité d’un ha de récoltes H24 ?

    c’est itou pour l’état, qui ne peut assurer lui même ses approvisionnements quotidiens en dehors d’un stock disponible sécurisé et accessible

    l’armée produit t elle ses médicaments, son armement, ses munitions, ses pieces de rechange, ses rations alimentaires, son énergie, etc etc , bref tout ce qu’il est nécessaire d’avoir pour entretenir une division en ordre de marche, la réponse est non , elle puisse dans des stocks disponibles sécurisés et accessibles et utilise les services offerts par des tiers


  • #2400304
    le 03/03/2020 par Peter Töpfer
    Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

    "Ils se tiennent prêts pour la grande déflagration. Sauf qu’on ne sait pas encore laquelle" - et alors, peu importe.


  • #2400455
    le 03/03/2020 par Alcofribas Nasier
    Survivalistes : prêts pour l’Apocalypse ?

    Quel désespoir dans ce peuple, la face profonde du "rêve américain".


  • #2400506

    L’éternel peur de la fin du monde... l humanité va continuer de subir des catastrophes et des mutations. Il n y aura pas de scénario apocalyptique, ou alors très court, et fondamentalement rien ne changera vraiment. Bien et mal continueront de s’affronter. Jusqu’à la fin de temps. Qui n aura rien à voir avec nos conneries.


  • #2400507

    Il y a ceux qui préconisent le béton et d’autres le sapin. À chacun son truc.


  • #2401091

    Contrairement à ce que dit l’un des survalistes dans le reportage, aucun gouvernement au monde n’est capable de prédire l’avenir, encore moins un chaos... Pire, quand une catastrophe se profile on dirait que la plupart des "experts" regarde de l’autre côté... :)
    En revanche ils ont 100% raison quand ils disent qu’en cas de grand bug, aucune force gouvernementale ne sera là pour vous aider ou protéger... au moins pendants les premiers jours ou semaines. C’est ce que nous apprend l’Histoire.


  • #2401104

    Excellent ce reportage, j’adore ! Ce mélange de folie, de bon sens, de pragmatisme et de décontraction, il n’y a qu’aux USA qu’on voit ça...


  • #2401471

    Quelqu’un a dit,"Le monde qu’on imagine, et le monde dans lequel on vit" Cet axiome, explique( à mon sens) la plupart des comportements humain, mais pour certain, la phrase exacte serait plutôt," Le monde que j’ambitionne est le monde dans lequel je vis.


Commentaires suivants