Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Symbolique : la dernière fabrique de charentaises liquidée

104 salariés licenciés

« C’est un coup de massue. Il n’y a plus d’entreprise, plus de salariés », souffle Florence Rebeyrol, couturière et déléguée syndicale Force ouvrière de la Manufacture charentaise. Le tribunal de commerce d’Angoulême a prononcé vendredi 15 novembre la liquidation judiciaire de la dernière fabrique en Charente des fameuses charentaises, les pantoufles utilisant la technique originelle du « cousu retourné ».

 

 

L’unique offre de reprise portée un l’investisseur Pascal Becker a été écartée. Résultat : les 104 salariés vont être licenciés. Un immense fiasco industriel pour cette entreprise implantée à Rivières, au nord-est d’Angoulême.

 

Erreurs stratégiques et brouilles internes

[...]

« Je suis dégoûtée. Des couples viennent de perdre leur emploi. Certains avaient même déménagé en 2018 pour se rapprocher de l’entreprise », lâche Nathalie Meliz, une couturière de 38 ans. Renaud Dutreuil n’a pas donné suite aux sollicitations du Parisien.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

 

En 2016, on y croyait encore :

 

La Manufacture charentaise avait été reprise en 2018 par Renaud Dutreil, ministre des PME sous Chirac :

Désindustrialisation française, sur E&R :

 






Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2324443

    Et pendant ce temps, les birkenstocks bavaroises ont conquis la planète.... En Allemagne, les PME prospèrent, en France on les fait crever.

     

    Répondre à ce message

    • #2324909
      Le 19 novembre à 10:11 par jpgrillon
      Symbolique : la dernière fabrique de charentaises liquidée

      A Los Angeles, je vois ces Birkenstock partout !!! C’est juste incroyable, ces merdes sont l’apogée du moche et du mauvais goût et ils ont réussi a les rendre populaire auprès des jeunes cools, ca me révolte !

       
    • #2325577
      Le 19 novembre à 22:00 par TeddyTed
      Symbolique : la dernière fabrique de charentaises liquidée

      à JPGrillon
      Ca te révolte parce que tu ne comprends rien à ce qui se passe. Les Allemands sont intelligents et pragmatiques, ils font des chaussures confortables pour "pieds sensibles" des chaussures quasi orthopédiques (googelise "chaussures BAR" par exemple), pendant que ces crétins de Français, d’Italiens, d’Américains et même de Chinois font des chaussures pointus et mal branlées qui te massacrent les orteils et la plante des pieds. Il y a des idées, des niches et des créneaux à prendre partout, faut juste réfléchir un peu...

       
  • #2324515

    Ceci dit, qui foutrait encore ça à ses pieds aujourd’hui ?

    Il y aurait quand même dû y avoir un minimum de « renouvellement » à assurer.

     

    Répondre à ce message

  • #2324533
    Le 18 novembre à 19:30 par France31
    Symbolique : la dernière fabrique de charentaises liquidée

    La noblesse de l’ancien régime a été erradiquée non pas avec la guillotine mais avec l’impôt. Il en est de même du petit et moyen commerce. Il est détruit à coût de taxes et de règles "made in EU SSR". Quant aux petits artisans ou commercants...impossible de s’en sortir sans faire du noir. Ils veulent nous esclavagiser. C’est déjà largement fait !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2324569
    Le 18 novembre à 20:23 par Royaliste
    Symbolique : la dernière fabrique de charentaises liquidée

    L’appellation tribunaux "de commerce" est trompeur à souhait. Leurs décisions ne sont pas économiques mais idéologiques. Ils ont pour consigne de liquider les entreprises trop "Françaises".
    Rappelez vous de la décision qu’ils ont pris envers l’entreprise Arjowiggins (mars 2019). Imprimerie spécialisées dans le papier sécurisé (billets de banque, cartes grises, passeports ...) en soit disant difficulté financière (avec un carnet de commande plein, c’est louche, les pseudos experts comptables ne doivent pas être nets) et pourtant liquidée par un tribunal "de commerce". 600 salariés sur le carreau, un savoir faire précieux parti en fumée.
    C’est la république entière qui veut la mort de la France. Le problème est plus grand que les Français ne veulent l’admettre (Macron, n’est que l’arbre qui cache la forêt maçonnique).

    Bonus : Article du journal Charentelibre.fr en date de juillet 2018 :

    charentelibre.fr/2018/07/25/tribunal-de-commerce-chasser-la-suspicion,3289911.php

     

    Répondre à ce message

  • #2324577

    Les vieux vont devoir se mettre aux CROC, vont attraper froid, ce qui va venir gonfler les EHPAD déjà pleins à ras bord. Soupe à l’oignon pour tous en matant Nagui.

     

    Répondre à ce message

    • #2324808
      Le 19 novembre à 05:42 par paramesh
      Symbolique : la dernière fabrique de charentaises liquidée

      En fait il vaut mieux être toujours nu pieds (comme les moines qu’ils soient cisterciens ou tibétains) même avec de très basses températures, jusqu’à zéro degrés environ, au delà une paire de chaussettes est bienvenue. On s’y habitue très bien avec la pratique et cela permet aux extrémités du corps d’accélerer la circulation sanguine pour irriguer les parties les plus froides du corps, ce qui génère une activité cardiaque et sanguine stimulante qui régule les calories dans le corps. donc celui qui va par tous le temps nu pieds (sandales ouvertes sans chaussettes) n’est en général jamais malade (je pratique depuis près de 30 ans)

       
    • #2324974

      Merci... Il est vrai que le froid comme l’eau froide sur la tête stimulerait l’inspiration... Sans doute en rapport avec la loi de l’hormèse.

       
  • #2324707
    Le 18 novembre à 22:30 par jeandelalune
    Symbolique : la dernière fabrique de charentaises liquidée

    aujourd’hui vous vous connectez sur aliexpress grâce a drahi et cie

    et hop, a vous les prix "dumpés" , transports gratuits, payement par CB
    et pour les achats privés inférieurs a 30e vous n’aurez même pas de tva a payer

    pour 5 e, à nous les jolies pantoufles qui ne le resteront tout au plus un mois

    on comprend mieux pourquoi les auchan darty et cie se font du "mouron", leurs modèles est "mourut" ( Cf P Jovanovic )

    eux qui ont pourtant montrés tant de célérités pour tuer le commerce familial regroupé sous le terme péjoratif de "petits commerçants"

    j ai connu le temps des tarifs douaniers, des quotas annuels d’importation voir même de licences , accordées ou non
    oui mais cela étaient un obstacle pour tous ceux qui se battaient pour sauver le pouvoir d’achat de leurs clientèles ( mulliez et leclerc sont de chics types ) en proposant des prix toujours plus bas ..... avec en plus les fournisseurs Français ils ne pouvaient plus les suivre dans cette logique

    il fallait donc supprimer et les taxes et les quotas, et aussi les fournisseurs Français

    et hop, voici venu le temps bénit de la libre circulation des marchandises et des capitaux, le millénaire ne pouvait pas mieux commencer

    merci balladure,
    merci le gatt,
    merci à toute cette bande de gros cons passée, présente et future
    voila ou tout cela nous mène

     

    Répondre à ce message

    • #2325583
      Le 19 novembre à 22:06 par TeddyTed
      Symbolique : la dernière fabrique de charentaises liquidée

      Jeandelalune tu mets le doigt sur le point majeur. Les frais de port. Il y a une directive européenne d’aide "aux pays émergents" qui permet aux Chinois de nous envoyer leur matériel quasi-gratos, tandis que les entrepreneurs français doivent nous faire payer les tarifs indécents du Colissimo à la moindre commande/expédition. On nous parle de "libre concurrence", ce n’est pas le cas du tout...

       
  • #2324722
    Le 18 novembre à 22:50 par laurent71
    Symbolique : la dernière fabrique de charentaises liquidée

    Il reste à Digoin un atelier de confection, Le Laboureur, vêtement de travail, vêtement de compagnon, vêtement traditionnel, de la qualité, même de la "surqualité", je tourne trois ans avec deux pantalons à 48 euros TTC la pièce.
    En discutant avec les ouvrières, j’ai appris que leurs plus gros clients sont aux Etats Unis...
    En même temps, c’est les seuls à faire des pantalons au delà de la taille 80...

     

    Répondre à ce message

  • #2324757
    Le 19 novembre à 00:04 par Un ploemeurois
    Symbolique : la dernière fabrique de charentaises liquidée

    Triste et malheureux. L’industrie française a été pulvérisée par Schengen et tous les accords commerciaux européens.

    Si vous voulez des sabots, il y a encore une production artisanale dans le Morbihan :
    https://www.ouest-france.fr/bretagn...

     

    Répondre à ce message

  • #2324821
    Le 19 novembre à 06:50 par jeandelalune
    Symbolique : la dernière fabrique de charentaises liquidée
  • #2324946

    Si même un ancien ministre n’est pas foutu de tenir une boite qui roule depuis des générations !

    Et vous voudriez que les jeunes "fainéants" y croient ??

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents