Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Syrie : Erdoğan critique l’Occident et signe un accord militaire avec Poutine

Le président Recep Tayyip Erdoğan charge l’Occident. Lundi 21 octobre, il a accusé les pays occidentaux de « s’être rangés aux côtés des terroristes » contre la Turquie en critiquant l’offensive d’Ankara contre les forces kurdes en Syrie. « Vous arrivez à y croire ? Tout l’Occident s’est rangé aux côtés des terroristes et ils nous ont attaqués tous ensemble. Parmi eux, les pays de l’OTAN et les pays de l’Union européenne. Tous », a déclaré Recep Tayyip Erdoğan dans un discours à Istanbul.

 

La Turquie a déclenché le 9 octobre une offensive dans le nord-est de la Syrie contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), un groupe qu’elle qualifie de « terroriste » mais qui est soutenu par les pays occidentaux contre l’organisation État islamique (EI). […] « Je croyais que vous étiez contre le terrorisme ? Quand avez-vous commencé à agir de concert avec les terroristes ? » a grondé le président turc lundi. « Les YPG sont-elles devenues un membre de l’OTAN sans que j’en sois prévenu ? » a-t-il ironisé.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

 


 

« Accord historique » entre Poutine et Erdoğan : des patrouilles russo-turques déployées en Syrie

 

Les présidents russe et turc se sont exprimés à l’issue de leur rencontre à Sotchi. Les forces russes et syriennes seront déployées dans le nord-est de la Syrie, alors que l’opération militaire turque se poursuivra dans une zone limitée.

 

Après leur rencontre, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdoğan se sont livrés à une conférence de presse commune à Sotchi ce 22 octobre. Les deux parties se sont félicitées d’avoir trouvé une solution commune à la crise engendrée par l’offensive turque dans le nord-est de la Syrie. Vladimir Poutine a déclaré que des solutions « décisives » avaient été trouvées tandis que son homologue turc a parlé d’un « accord historique pour la lutte contre le terrorisme, l’intégrité territoriale et l’unité politique de la Syrie ainsi que pour le retour des réfugiés ».

 

Des patrouilles communes déployées

Parmi les principales mesures concrètes annoncées par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, rapportées par Reuters, des gardes frontaliers syriens, accompagnés de la police militaire russe, seront déployés du côté syrien de la frontière au nord-est du pays. Ces forces se tiendront toutefois en dehors d’une zone limitée d’une trentaine de kilomètres, dans laquelle la Turquie poursuivra son opération.

Les deux dirigeants se sont en outre mis d’accord sur leur opposition à « toute forme de séparatisme sur le territoire syrien », selon les propos rapportés par Reuters. Sergueï Lavrov a en outre ajouté que les milices kurdes disposaient de 150 heures pour évacuer la zone de 30 kilomètres à la frontière syrienne. Dès lors, des patrouilles communes russo-turques seront déployés, selon le ministre russe.

 

 

Le 17 octobre, Ankara avait suspendu son offensive contre les milices kurdes, qu’elle considère comme terroristes, dans le nord-est de la Syrie. Une trêve, négociée entre Turcs et Américains, devant permettre à ces forces de se retirer des zones frontalières, était censée se terminer ce 22 octobre.

La Turquie et la Russie ont des intérêts divergents en Syrie, Ankara appuyant des groupes rebelles qui s’opposent au gouvernement, qui est quant à lui allié de Moscou. Cependant, les deux pays ont accru leur coopération sur le dossier syrien depuis plusieurs années et Moscou a redoublé d’efforts pour nouer un dialogue entre les gouvernements syrien et turc, en vue de mettre un terme à la guerre en Syrie.

Source : francais.rt.com

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les faits sont têtus monsieur Erdogan.
    Soyez raisonnable ! Vous avez une opportunité historique de contribuer à la pacification de cette région.
    Saisissez la main tendue de la grande Russie.
    Et comprenez que la Syrie est jalouse de sa souveraineté.

     

    • Erdogan est raisonnable ; les milices kurdes sont un danger majeur pour l’intégrité territoriale de la Turquie. C’est une épée de Damoclès qui peut s’abattre sur ce pays à tout moment, ce qui est bien entendu inacceptable. Aucun autre pays au monde accepterait la présence de milices armées à ses frontières, fait aggravant manipulées par des puissances étrangères et dont l’une des vocations est de s’accaparer d’une partie du territoire nationale.
      Notons au passage que les Kurdes font partie de ces peuples qui si formant une nation ils ne se sont toutefois jamais organisés en état-nation avec un pouvoir central. Il n’y a jamais eu de royaumes, républiques, empires...spécifiquement kurdes. Ils ont toujours été intégrés à des royaumes, empires...tout en bénéficiant d’une large autonomie. En effet occupant des zones plutôt marginales et traditionnellement peu convoitées (montagnes arides...) ont leur foutait la paix...on a un phénomène similaire dans les zones tribales afghanes et pakistanaises où se trouvent des peuples organisés en tribus et rétifs à toute autorité centrale. On doit respecter l’aspiration de ces peuples à vivre libre mais ils n’ont aucune légitimité historique pour réclamer un état-nation. Ce n’est pas comme si dans l’histoire récente lors d’un redécoupage géographique comme ce fut le cas au 20 ème siècle ils avaient été privés de leur pays. Ils n’ont tout simplement jamais eu de pays ! De plus là où ils résident il y a aussi des Arabes, Turkmènes, Iraniens...on en fait quoi d’eux ? Des "Palestiniens" ? D’ailleurs dans leur grande majorité les Kurdes n’ont pas véritablement de revendications nationales, ils veulent juste qu’on leur foute la paix. Les indépendantistes sont des gens manipulés par des puissances étrangères afin de déstabiliser et faire pression sur certains pays.



    • Les indépendantistes sont des gens manipulés par des puissances étrangères afin de déstabiliser et faire pression sur certains pays.



      Si tant est que vous ne parliez pas des Corses, des Basques, des Bretons, des Kanaks, des Irlandais, des Écossais et l’on en passe tant il n’y aurait pas assez des 2500 caractères, on vous laisse la responsabilité de l’assertion. Maintenant, que l’« on » se serve des velléités légitimes d’indépendance pour affaiblir un pays (dès lors scindé) de sorte à lier, avec un nœud de pendu, ce qu’il en resterait, à l’Europe (ou autres), c’est un fait plus que possible. C’est d’ailleurs même ce que souhaite la Bête Kapital : que vous soyez les plus faibles possible et le plus isolé possible : pour mieux vous avaler et n’en recracher que les scories...
      Alors sauf réconciliation, sauf coalition, sauf alliance (d’entités pourtant disparates mais qui auraient intérêt à s’entendre jusqu’à se rendre complémentaires pour absorber « la tête » qui les manipule et les monte les unes contre les autres), les identités, traditions, us et coutumes de chacun se feront entendre de frontière à frontière : quelles qu’elles soient.


    • @sedetiam

      Corses, Basques, Bretons, Irlandais, Écossais, Kanaks...ce genre d’énumération consistant à tout mettre dans le même sac ne fait peu de sens. Chaque cas est spécifique, complexe et ne peut être appréhender de la même manière. Toutefois le point commun de la plupart des mouvements dits indépendantistes surgissant au sein de ses entités ethno-culturelles plus ou moins singulières à l’intérieur d’états-nations constitués c’est leur infiltration et manipulation par divers services et officines mondialistes (Soros et sa "Open Society"...) afin de fragmenter de vieilles nations parfois millénaires au bénéfice du nouvel ordre mondial. Il faut casser par tous les moyens les sentiments d’identité nationale des vieilles nations en attisant les particularismes régionaux qui mèneront à la fragmentation de ces dernières en micro-états impuissants face aux nouveaux maîtres du monde, les banquiers et une poignée de famille à la tête de grands groupes industriels et marchands.
      Et entre parenthèses beaucoup de revendications indépendantistes que l’on qualifierait de "légitime", ne tire en réalité leur légitimité que sur une rancoeur factice entretenu par le souvenir du passé où se produisit les événements ayant mener à l’intégration d’une région à un ensemble national plus vaste. Par exemple à la base l’Ecossais lambda n’a probablement aucune rancœur à l’égard de son voisin anglais dans la mesure que dans sa vie quotidienne il n’y a absolument rien qui viendrait lui suggérer qu’il serait un pauvre esclave méprisé, humilié par les Anglais et ceci spécifiquement en raison de son statut d’Irlandais, mais quelques séries télévisées et films hollywoodiens mettant en scène l’histoire passée de l’Ecosse et de ses antagonisme avec l’Angleterre peut aisément éveiller dans les cœurs des rancoeurs qui n’existaient plus voire qui n’avaient jamais vraiment existé ! On peut créer ce genre de ressentiment artificiel quasiment n’importe où ! En quelques décennies on pourrait créer un mouvement indépendantiste bourguignon, normand, auvergnat, savoyard...


    • @ goy pride,

      Sauf à être Écossais (engagé) vous-même, que saisissez vous, de l’approche historique, patriotique, idéaliste puis politique de l’indépendantiste autochtone ? Puisque vous aimez les parenthèses, placez leur 45% de oui pour l’indépendance en 2014 et laissons venir le nouveau prévu en 2021 (si ce n’est avant) en considérant le Brexit. D’autant qu’ils sont, par dessus le marché, européistes en majorité.
      Pour ce qui est des États Nations et comme vous parlez au présent de leur structures, la Corse est la première d’entre elles, à s’être dotée d’une Constitution « démocratique », bien avant les USA et la France : comment pensez-vous ne pas « casser son identité nationale » française quand elle n’est pas au préalable l’une de ses régions mais une de ces « colonies » ? Pour tout vous dire, les conteurs, les chanteurs, les poètes, les artisans, les bergers, les chasseurs et les pêcheurs transmettent la langue, l’Histoire, les traditions, les savoir-faire, le passé, l’héritage, etc. : Soros peut bien se pointer... Allez leur dire que la bataille de Ponte Novu, les pendus du Niolu sont une rancoeur factice... que leur nation c’est la France quand ils contemplent les menhirs néolithiques de Filitosa ou le dolmen de Fontanaccia.
      Allez dire aux Kanakes que leur Nation c’est la France alors que cette dernière n’avait pas encore d’Assemblée tandis que, dans cette partie de la Mélanésie, tout se réglait dans la Maison des palabres et que s’y pratiquait et s’y pratique encore la Coutume... Et qu’il n’y a absolument rien de folklorique dans tout cela. Assurément non.
      Mais plus loin, gardez à l’esprit qu’une énumération ne signifie pas mettre tout un chacun dans le même sac : réfléchissez qu’à évoquer l’indépendantisme, nous sommes loin de vouloir mettre les Pierpoljacks dans le même sac : indépendantiste, c’est même le concept à l’opposé ; peut-être cela vous aura-t-il échappé et j’aime autant vous le rappeler amicalement que vous semblez avoir les pieds dans la dissidence : ça n’est pas encore l’indépendance, mais une préparation de l’esprit en préambule : aussi mieux vaut être affûté avant même de se structurer. Car passer d’un état à l’autre, demande un engagement global qui n’est pas qu’un simple ressentiment : si tant est, et qui plus est, qu’il n’y ait pas le fait d’une sécession en chemin.

      1/2


    • 2/2

      Le meilleur exemple (français) est celui d’A.S. : 12 ans de dissidence si l’on ne considère que le site E&R pour simplifier, une émancipation du système en utilisant d’autres rouages du système que ce dernier tente de récupérer puisqu’il est le nerf de toutes les guerre, de nombreux passages à la XVIIème, des dizaines de milliers d’euros dans les dents, les barreaux du banania qui se profilent à l’horizon (sans même espérer l’étiquette de prisonnier politique) et se sont toujours BHL et EZ qui jouent au bonneteau à la télé sous l’œil attentif de l’Empire.
      Ce qui signifie que le chemin sera long : trop long pour que ne tienne un simple ressentiment : c’est de l’ordre du sacerdoce et quand il n’est pas d’entité divine pour vous transcender, il vous faut une détermination à toute épreuve. Je vous l’assure, cela ne se trouve pas dans n’importe quel sac commun, ni même dans ces 2500 caractères forcément réducteurs de toutes les complexités, qu’il aura fallu deux opus pour évoquer trois bricoles.


  • Il n’y a pas de petit pas vers la Paix,il n’y a que des grands pas tout compte fait.


  • Vive la sainte Russie qui répare les conneries et exactions de L’OTAN !


  • Ce qui saute aux yeux ici, c’est que Assad a disparu de la circulation , ainsi que les Occidentaux ; le Proche-Orient est sous la coupe des Turcs et des Russes ( avec l’autorisation tacite des Israéliens et des Américains)...
    Je ne donne pas cher de l’intégrité territoriale de la Syrie : il est rare, très rare, que le petit impose sa politique aux Grands...

     

    • Eh le king, tu dis qu’il est rare, très rare, que le petit impose sa politique aux Grands...

      Il y en a bien un, on pense au même pays ?

      S’agissant de la France, toute idée de grandeur vient de sombrer définitivement en faisant le caniche pour ce petit pays puis en essuyant les revers décrits par les dernières articles publiés sur E&R.

      Comme si cela ne suffisait pas, ses agents doubles fomentent une guerre civile sur notre territoire en opposant Français et "Arabes / Musulmans". Ça fait 20 ans qu’ils essaient et ... ça fait 20 ans qu’ils essaient.


    • Poutine a une ligne politique : la défenses des droits des nations et celle du droit international et c ’est cette ligne qui paraît gagner contre celle du "chaos créatif " qui a apporté tant de malheurs ; cette ligne passe par le respect de l ’intégrité de la Syrie .


    • @king2mes2
      Bachar El Assad était en visite à Idlib , plus à l’aise que macron à Mayotte ! Faut suivre , sinon tu te ridiculises à vouloir étaler ton ignorance !


    • @u roitelet



      Ce qui saute aux yeux ici, c’est que Assad a disparu de la circulation



      Faux, il était à Idlib hier pour calmer la situation...qui vient de se calmer après l’annonce de la fin de l’offensive Turque.



      ainsi que les Occidentaux



      Là, c’est normal qu’ils se fassent tout petit. Ils ont perdu et, s’ils la ramènent trop, il y aurait de quoi faire un énorme procès pour crime contre l’humanité digne (l’armée ’française’ a détruit une usine Laffarge afin de faire disparaitre des preuves, récemment...c’est bien qu’il y a des choses à cacher).
      Cela signifie bien aussi que l’occident a perdu et que la Russie a gagné en Syrie, définitivement.



      le Proche-Orient est sous la coupe des Turcs et des Russes



      Sous la protection des Russes ... qui laissent des pays comme la Turquie ou la Syrie intacts et souverains.



      ( avec l’autorisation tacite des Israéliens et des Américains)...



      Pas une autorisation, une reconnaissance forcée due au fait que l’invasion des alliés islamistes des isra... et des américains a échoué.



      Je ne donne pas cher de l’intégrité territoriale de la Syrie



      Et pourtant, la Syrie existe toujours, sa souveraineté existe toujours, les Russes restent les alliés des Syriens et non les maîtres, invités par ceux-ci sur leur territoire national.
      Ils ont leur siège à l’ONU et ne commercent pas en rouble.



      il est rare, très rare, que le petit impose sa politique aux Grands...



      Sauf que le Grand n’est présent que parce que le "Petit" l’a invité à venir.


    • @Leo

      Pourquoi être méchant dans ta réponse à King ?

      Pourquoi ne pas rester courtois entre gens de É R ?


    • Bayin,,,
      La politique est faite pour les types matures : arrête de croire ce que tu vois et entends au JT et sur la Toile et réfléchis par toi-même...
      ´ Qui contrôle l’espace aérien Syrien ? La Russie. Qui imprime les billets de banque syriens ? La Russie. Et la « Sainte Russie »ferait cela gratuitement ? Les s-300, ça coûte bonbon ; et une armée ça se nourrit. Qui paie ? Celui qui paie commande ! Jusqu’à preuve du contraire...


    • « Pourquoi être méchant dans ta réponse à King ?
      On n’est pas dans une pub M&M’s ! D’une part, nul n’est en sucre et d’autre part et surtout il le mérite.
      « Pourquoi ne pas rester courtois entre gens de É R ? »
      Marrant comme remarque. Donc il ne le faudrait pas dans le cadre d’une sorte « d’entre soi » et ce serait envisageable vis-à-vis des gens extérieurs à E&R. Personnellement, pas de deux poids deux mesures.


    • « La politique est faite pour les types matures »
      En effet. Ce qui a priori vous exclue et pour autant ça ne vous empêche pas de la ramener. Dont acte.
      « arrête de croire ce que tu vois et entends au JT et sur la Toile et réfléchis par toi-même... »
      C’est plutôt qu’il vous faut vous-même arrêter justement de croire que les gens qui ne sont pas d’accord avec vous le sont pas crédulité ou je ne sais quoi. En fait le truc, encore une fois, c’est qu’il faut arrêter de vous croire plus malin que tout le monde, d’autant que malin vous êtes très loin de l’être.


    • @u roitelet (qui avait promis de ne plus me répondre)²



      La politique est faite pour les types matures



      Tout à fait ! Raison pour laquelle les simplistes et autres dissidents 2.0 se trompent toujours.



      arrête de croire ce que tu vois et entends au JT et sur la Toile et réfléchis par toi-même...



      Mais c’est parce que je réfléchis par moi-même que je remets en cause ce que tu dis.



      Qui contrôle l’espace aérien Syrien ? La Russie.



      Des preuves argumentées, concrètes et fiables ?
      C’est la Syrie qui contrôle son espace aérien.
      La Russie qui l’aide en cela a été invitée par la République Arabe Syrienne.
      Donc la Syrie est souveraine et indépendante.



      Qui imprime les billets de banque syriens ? La Russie.



      Des preuves, s’il te plaît ?
      Si cela est vraie, sont-ce des roubles qui sont imprimées ? Non, c’est la monnaie Syrienne.
      Donc la Syrie est souveraine et indépendante.



      Et la « Sainte Russie »ferait cela gratuitement ?



      Ce n’est pas parce que 2 états passent partenariat que l’un est forcément esclave de l’autre. Tu as une vision de la géopolitique et même des rapports humains bien simpliste, inutilement cynique et surtout profondément triste qui dénotent une absence de connaissance dans ce que sont des relations humaines ... typiques des géopoliticiens qui dessinent le monde depuis leur chambre juste parce qu’ils ont vu 2 vidéos sur internet et qu’ils pensent tout savoir grâce à ça.
      Désolé, mais le monde n’est pas un jeu vidéo, les élites occidentales sont puissantes mais pas "toutes-puissantes".
      Il ne t’es donc jamais venu à l’idée que c’était un des buts de la Russie de montrer qu’un principe de respect envers les petits pays pouvait être plus rémunérateur et positif que de bêtement jouer les éléphants dans la magasin de porcelaine comme le font les occidentaux depuis 1989 ?



      Les s-300, ça coûte bonbon



      Tu reconnais donc que le S-300 est une merveille technologique made in Russia & que l’occident est tellement en déclin qu’il n’a plus les moyens de contrer ça. J’en prends bonne note.



      et une armée ça se nourrit.



      Argent bien investi : maintenant la Russie est bien plus puissante diplomatiquement face à l’occident que si elle n’avait rien fait.



      Qui paie ? Celui qui paie commande ! Jusqu’à preuve du contraire...



      Sauf que la relation entre pays, ce n’est pas comme un dîner entre amoureux, c’est un peu plus complexe.


    • Le petit comme vous dites n’est pas seul. Il fait partie d’un axe,celui de la résistance.. Le combat est long et difficile..


  • #2304280

    Bachar ne veut pas de zone Kurde, Erdogan a déjà un plan (construction de villes, écoles) en zone Kurde pour installer des réfugiés non Kurde.
    Poutine veut son gazoduc en Turquie pour un accès en Méditerranée.
    Poutine veut son pipeline qui part de l’Iran vers le port en Syrie, et mettre une grosse carotte au duo Arabie Saoudite-USA.
    Maintenant c’est Bachar qui va sauver les Kurdes.


  • OTAN en emporte le vent .

     

  • Il est vrai que je ne connais pas dans le détail les YPG. Les Kurdes me semblent être opprimés et pas seulement par les Turcs mais là aussi en toute modestie je ne connais pas trop le sujet. Pour le reste Erdogan ferait mieux de la mettre en veilleuse parce que nous n’avons pas oublié les milliers de camions remplis de pétrole volé à la Syrie légale par Daech et qui passaient par son territoire. Et d’ailleurs bombardés à juste titre par les Russes. Nous n’avons pas oublié non plus que malgré le fait qu’Erdogan faisait mine de bomber le torse il mouillait ses couches de peur de prendre la papatte de l’Ours Russe sur la tronche. Et nous n’oublions pas non plus que Erdogan à tout fait pour faire tomber la Syrie. Sans y parvenir fort heureusement. Bref, Erdogan n’est pas la personne à qui il faut faire confiance, les occidentaux non plus d’ailleurs. Mais si nous avions un gouvernement avec un peu de trempe vu ce qu’il fait, c’est à dire prendre le risque de faire s’échapper les Daechiens retenus par les Kurdes il faudrait bombarder massivement son armée et son Palais présidentiel aussi pour le remettre à sa place.

     

  • Pour que les 3 millions de Syriens réfugiés en Turquie rentrent en Syrie il faudrait que Bachar proclame l’amnistie .

     

  • Echec et Mat
    Alors là franchement je dis le Poutine, trop fort,...La Russie a gagné la guerre de Syrie,...

     

    • Ca fait déjà un moment.
      La preuve par le feu d’artifice OTANesque pour des prétendues armes chimiques utilisées, avec un coup de fil de Macron à Poutine, juste avant, officiellement pour le prévenir...
      Le lendemain, la propagande montrait un Bachar allant au bureau, serviette à la main, comme si de rien n’était.
      L’OTAN a perdu la main non seulement en Syrie, mais également dans toute la région.
      C’est Poutine, désormais, le maître du jeu.


    • vision idéologique, car dans les faits et par le sang versé, c’est l’armée arabe syrienne et elle seule qui a gagné cette guerre.


    • Les gars, arrêtez de rêver et de vous voiler la face ! La Russie de Poutine occupe très officiellement la Syrie sans que cette dernière ait son mot à dire !
      c’est la pire occupation qui soit : celle où l’occupant passe pour le sauveur et qu’on ne peut plus foutre dehors puisqu’il possède les clés du pays ( protection anti aérienne...). Et ce modèle va être dupliqué au Venezuela, vous verrez...
      _


    • @paramesh
      Certes de par les sacrifices de ses hommes l armée Syrienne a triomphé mais sans l intervention russe et iranienne a partir de 2015, Bachar al Assad ne serait plus le président à l heure actuelle. N oublions pas le rôle décisif du Hezbollah qui s est battu sur le terrain avec l armée Syrienne ainsi que la brigade Qods iranienne, L aviation russe assurant la couverture aérienne


    • Ne pas oublier le concours décisif de Trump qui a fait une quenelle géante au pouvoir profond américains et ses relais de l’UE.


    • Le king
      A vous lire il ne reste plus à Assad que d’appeler les américains pour chasser les russes comme en Irak et en lybie.


    • @u roitelet



      Les gars, arrêtez de rêver et de vous voiler la face !



      Non, ils sont assez réalistes je trouve ... ils sont même très loin des délires de théoriciens 2.0 qui parlent sans savoir.



      La Russie de Poutine occupe très officiellement la Syrie



      Syrie qui occupe toujours un siège à l’ONU ... curieux pour un pays occupé.
      Syrie dont la langue officielle n’est toujours pas le Russe et la monnaie officielle toujours pas le Rouble.
      Syrie dont le leader légitime est toujours en place.
      Très étrange ! A croire que la Russie & la Syrie sont alliés en réalité.



      sans que cette dernière ait son mot à dire !



      Ben si, si elle veut que les Russes partent, ils partiront ... Même Poutine l’a reconnu.



      c’est la pire occupation qui soit : celle où l’occupant passe pour le sauveur



      Ok, tu as des preuves écrites, concrètes, fiables de ce que tu affirmes ?
      Je répète : la Syrie existe toujours, son peuple n’a pas été colonisé ni forcé d’obéir à la loi Russe, elle a toujours son siège à l’ONU et les Russes restent les INIVITES des Syriens qui restent les hôtes. Toute alliance n’est pas soumission.



      et qu’on ne peut plus foutre dehors puisqu’il possède les clés du pays ( protection anti aérienne...).



      Sauf que c’est l’armée Syrienne qui possède les clefs de la DCA : puisque ces S-300 ont été vendu aux Syriens par les Russes, ce sont donc bien les Syriens qui ont toujours...les clefs de la Syrie.



      Et ce modèle va être dupliqué au Venezuela, vous verrez...



      Oui, les Russes vont venir aider les Vénézuéliens et les dissidents 2.0 préparent déjà leur prochain camouflet. Ils se sont trompés dans les grandes largeurs en disant que la Syrie allait perdre, que Poutine était l’allié de la Banque et de l’occident, que Trump était du système, que le Brexit était voulu par le système ... Toutes ces affirmations étaient fausses ! L’occident a perdu en Syrie. C’est incontestable.


  • Le "problème kurde" n’en est qu’à ses débuts. Syrie, Iran et Irak ont une religion commune, l’islam. Il s’agit pour certains de combattre l’islam à travers les Kurdes ... Quand les champions du capitalisme (USA ; GB, Europe) soutiennent des marxistes trotskistes (PKK), on peut se donner le droit de voir plus loin ! Ce qui me fait chaud au coeur, c’est de voir la Turquie se ranger enfin aux côtés de la Russie, elle qui a toujours été un instrument européen contre le Tsar puis contre le socialisme soviétique ...


  • Exactement ce que j’avais dit, Poutine et Erdogan se sont bien concerté avant de lancer cette opération qui est un franc succès.

    En ce moment Poutine est en train de consolider ses liens avec l’Arabie Saoudite qui ne va pas tarder à se détourner partiellement des USA et d’Israël (il ne restera plus que des liens de business). Je ne pense pas que les Saouds acceptent que leur pays servent de base militaire US pour une offensive contre l’Iran, mais cela ne les empêchera pas de continuer à acheter des armes à la fois US et russes.

    Il ne restera plus que de réconcilier l’Iran et l’Arabie Saoudite, c’est ce qu’est en train de faire Poutine.

    Dernières news ; Poutine a invité 43 chefs d’états africains pour un énorme meeting à Sotchi qui sont en fait venu lui demander de l’aide.

    Poutine fait exactement ce qu’il faut pour rééquilibrer les forces, c’est un authentique acteur du multipolarisme, comme Trump.

    Le Nouvel Ordre Mondial est en profond déclin, il va se réfugier dans le virtuel (Big Brother, reconnaissance faciale, crypto-monnaies sous contrôle des Bilderberg, médias sous contrôle, Hollywood, Netflix, bref l’habituelle propagande).

    La guerre du futur sera essentiellement une guerre économique et d’information globale et :
    Virtuel vs Réel
    Fake News vs Real News.

    On va se régaler !


  • Assad s’oppose à la présence Turque et se dit prêt à soutenir les Kurdes, d’un autre coté Poutine est engagé avec Assad dans une coopération militaire contre Daech et tout deux s’entendent pour s’opposer à toute présence étrangère non souhaitée par accord militaire, en Syrie.. mais là il y a des Turques..

    bref, si c’est encore possible : ca se complique.


  • Mais pourquoi ont ils attaqués la syrie ? Pour y mettre plus de démocratie ?

    Je crois qu’ils se sont plantés.

    Quand est ce que l’otan viendra mettre la france a feux et a sang sous une pluie de balle et de bombes pour le bien du peuple, y remettre un peu de démocratie ?


Commentaires suivants