Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Syrie : vers l’évacuation d’une partie des rebelles retranchés dans la ville

Un accord a été conclu dimanche entre Damas et les terroristes retranchés à Homs.

L’ambassadeur d’Iran a servi d’intermédiaire entre les deux parties et a convenu que les hommes armés, les civils et les blessés se trouvant dans le centre de Homs, soit 2 250 personnes, pourraient se retirer sans crainte.

Ainsi, les combattants rebelles auront le droit de quitter la vieille ville avec leur famille, leur arme individuelle et leurs effets personnels. Ils seront évacués dans le nord de la province dans des bus aux vitres teintées, escortés par des policiers et ce, en présence d’un véhicule d’un représentant de l’ONU et d’un autre de l’ambassade d’Iran.

Les blessés pourront être transportés par le Croissant rouge syrien. La carte indiquant l’emplacement des mines et des explosifs devra être transmise à l’Armée arabe syrienne qui opère à Homs.

En outre, 70 prisonniers libanais et iraniens devront être remis en liberté par les rebelles à Alep et deux villages chiites proches de cette ville du Nord du pays pourront être secourus par un convoi d’aide humanitaire.

Ce type d’accord est le premier du genre, et augure de futurs arrangements entre les belligérants. Un autre quartier d’Alep, Al-Waer, mais aussi d’autres petites localités dans cette province, sont également cités.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • De toute façon, les terroristes en Syrie vont être transférés vers l’Ukraine !

    Bon sang, c’est comme se débarrasser d’un cancer au foie pour avoir tout de suite après une tumeur oculaire !

     

    • #807377
      le 05/05/2014 par Aiguiseur de guillotines (cherche emplois, urgent)
      Syrie : vers l’évacuation d’une partie des rebelles retranchés dans la (...)

      A moins qu’ils les re-balancent au Niger, on a trouvé de l’or la-bas il parait...


    • comme si des barbus a la peau foncé allaient passer inaperçus parmis les blancs d’Ukraine... reviens sur Terre mec !


    • Tu n’imagines pas a quel point, on devrait ce réjouir de cette nouvelle car ils vont passer du chatons (la syrie) à l’ours (la russie), là ils vont bien comprendre la vrai misère face aux spetsnaz !
      Rien de tel que de faire d’une pierre deux coups...
      L’ennemie change de front et c’est pas bon pour israel...tant mieux !


    • @ Salim

      Tu as raison de défendre les positions que tu défends et de porter la contradiction pour que l’on ne s’enkyste pas dans un prèt-à-penser ; mais beaucoup de terroristes en Syrie sont d’origine Tchétchène (soit, des slaves, non des arabes) alors, une fois rasés, ils peuvent passer très facilement inaperçus dans une foule slave !

      Un peu comme ces Talibans qui se sont rasés, qui ont porté l’uniforme américain et qui ont infiltré une base aérienne de l’oncle Sam en Afghanistan pour saboter des appareils.


    • Petite précision,les Tchétchènes ne sont pas slaves,c’est des caucasiens .... il est vrai que malheureusement,comme en Europe,les réseaux terroristes caucasiens parviennent a faire convertir certains russes a l’islamisme radical,mais ils ne sont pas nombreux...


    • tout a fait d’accord marlon branleux sur ta réponse mais une chose importante a ne pas oublier, l’Ukraine n’est pas du tout musulmane, et si le peuple ukrainien est comme le peuple russe(xénophobe), et bien il est presque impossible pour des *extrémistes* musulmans même si ils ont la peau pâle de réussir a s’installer en Ukraine... je croit plutôt a une guerre civile impliquant des ukrainiens, des russophones et les services secret américains, allemands et russes !!


    • @ Salim

      Il y a des musulmans, installés de longue date, dans le sud de l’Ukraine (pas qu’en Crimée), il y a des minorités tatars et pour ce qui est de la xénophobie : les néo-nazis du Maïdan n’hésitent déjà pas à s’entendre avec les sionistes, alors je ne pense pas qu’ils feront les difficiles avec des gros bras revenus de Syrie où ils ont fait la guerre contre des alliés des Russes.

      N’oublions pas qu’il y avait une division bosniaque dans la wehrmacht, alors, donc, les nazi : judéophobes, peut-être (et encore !), antisémites (c’est-à-dire ennemis des peuples sémitiques ou ayant une religion d’origine sémitique) : non ! Puisqu’ils s’entendaient assez bien avec des musulmans.


  • Je pense qu’il finira par regretter amèrement de ne pas les avoir écraser sous les bombes.
    La terreur fonctionne mieux que la pitié durant une guerre.


  • C’est dangereux pour l’avenir mais plutôt habile stratégiquement.

    Les autres terroristes savent désormais qu’ils ont une porte de sortie et seront tentés de s’enfuir en cas de difficulté.
    On ne tire pas sur une armée en retraite, la base.

    Espérons qu’ils retourneront au quatar et en arabie saoudite demander leur solde de tout compte. A moins que des postes se libèrent en Lybie...

    En tout cas ils auront du mal à se faire passer pour des "révolutionnaires" ukrainiens.


  • J’ai toujours du respect pour ce genre de décision, on n’appelle sa de l’honneur et c’est en voie de disparition aujourd’hui !


  • Si les rebelles commencent a négocier avec l’état Syrien,cela veux dire qu’ils n’obéissent plus aux représentants de « l’opposition syrienne » a l’étranger...es ce le début de la fin de cette abominable guerre civile ?...


  • Progressivement l’Armée arabe syrienne reprend le contrôle du coeur du pays (provinces de Damas, Homs, Hama) et notamment de ses grandes villes. La prochaine étape sera la libération d’Alep qui est déjà la bataille cruciale pour l’avenir du pays. Lorsque, d’ici peu, la frontière libanaise sera totalement sécurisée, ce coeur syrien sera devenu inatteignable pour les terroristes. Ils ne pourront attaquer la Syrie que depuis sa périphérie Nord (Turquie), Sud (Jordanie) et Est (Irak). Dès lors leur défaite des takfiristes sera inéluctable. Prions le Ciel qu’elle soit le plus rapide possible afin d’éviter au maximum toutes les souffrances dont sont victimes les populations civiles. A vos chapelets !


  • Eh ben, les militaires Syriens sont bien braves. Si j’avais été à leur place, cela ferait longtemps que j’aurai évacué tous les Syriens vers Damas puis j’aurai tapissé la Syrie de bombes pour éliminer les mercenaires étrangers à la solde des sionistes.


  • permettre a ces ordures qui tuent pour un salaire et ont detruit une grande partie de ce pays
    de s’en sortir sains et saufs , franchement pour le soldat syrien qui a perdu un ou plusieurs
    membres de sa famille et qui a vu le quartier ou il est ne et a grandi ,transforme en ruines
    cela doit etre dur a avaler . d’autant que cette vermine continuera a tuer ailleurs.

     

    • C’est de la stratégie militaire : si tu ne laisse pas l’ennemi s’enfuir, tu risque de te retrouver à la bataille suivante en face de bonhommes près à se battre jusqu’au dernier, sachant qu’ils n’ont pas d’alternative. Alors que si tu leur fait comprendre qu’il peuvent facilement battre en retraite, tu sape la combativité des troupes adverses sur le long terme. Et la victoire finale arrive plus vite.

      Il faut comprendre que le véritable ennemi c’est le diable qui nous incite à nous entre-tuer, et il y a toujours un espoir que ces fous comprennent leur égarement et se réforme à l’avenir.

      Le jour où tu combattra des démons visibles tu pourra être impitoyable, mais avant cela, ce serait un aveuglement dû à la haine. C’est pourquoi Jésus (la paix et la bénédiction de Dieu sur lui et sur sa mère) enseignait de ne pas haïr l’homme qui te combat, car le véritable ennemi c’est celui qui le manipule et non pas l’homme manipulé. Si tu hais ton ennemi tu tombe dans la même erreur que lui, et c’est le diable qui rigole (lapidé soit-il). Je sais aussi que c’est facile à dire.

      Souviens-toi qu’il demandait le pardon pour ses bourreaux (je connais un cornu qui n’a pas du apprécier), tout comme certains de ses apôtres qui se sont fait lyncher par la foule.


    • @em

      Merci pour cette explication claire.

      Salam.