Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Système de santé : les principaux points du plan présenté par Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a présenté mardi une réforme censée renforcer l’offre de soins « pour les 50 années à venir » avec un investissement de 3,4 milliards d’euros d’ici 2022 et la suppression du numerus clausus en 2020. « Notre système de santé ne souffre pas d’abord d’un problème de sous-financement. Il pêche par un vrai handicap d’organisation », a estimé le chef de l’État qui a souligné le « risque d’implosion » de l’hôpital.

 

Urgences « engorgées », psychiatrie « en crise », étudiants en médecine « qui souffrent » : après les diagnostics alarmants posés ces derniers mois, Emmanuel Macron a présenté sa réforme comme « un des piliers » de « l’État-providence du 21e siècle » qu’il avait déjà voulu « refonder » lors de la présentation de son plan de lutte contre la pauvreté, il y a moins d’une semaine. Baptisé « Ma santé 2022 », cet acte 2 de la rentrée sociale du président comporte une cinquantaine de mesures.

 

3,4 milliards d’investissement d’ici à 2022

Les crédits de l’assurance maladie augmenteront de 2,5% l’an prochain, soit près de 400 millions d’euros supplémentaires. Le plan global sera doté d’un budget de 3,4 milliards d’euros d’ici 2022. Dans le détail, près d’1,6 milliard d’euros sera consacré à « la structuration des soins dans les territoires », 920 millions à l’investissement hospitalier, 500 millions à la « transformation numérique » et 420 millions à « l’évolution des métiers et des formations ».

 

Fin du numerus clausus

Le président a confirmé la suppression de l’emblématique numerus clausus et de la première année commune aux études de santé. Le redoutable concours qui a traumatisé des générations d’étudiants, qualifié d’« absurdité » par le président, ainsi que les quotas de places en médecine, pharmacie, dentaire et maïeutique (sages-femmes), auront disparu en 2020.

 

Création de 4.000 postes d’« assistants médicaux »

Une rallonge financera aussi la création de 4.000 postes d’« assistants médicaux », censés « décharger » les médecins des tâches administratives et de certains actes simples. Emmanuel Macron en a promis « autant que de besoin », afin d’inciter les médecins à travailler en groupe ou au sein d’une équipe de soins.

[...]

400 postes supplémentaires de médecins généralistes

Dans la même veine, Emmanuel Macron a confirmé souhaiter que « dès 2019, 400 postes supplémentaires de médecins généralistes à exercice partagé ville-hôpital puissent être financés et envoyés dans les territoires prioritaires » pour lutter contre les déserts médicaux.

Lire l’article entier sur europe1.fr

 

Les annonces principales du président Macron :

 

L’avis d’un interne sur les 54 mesures :

Pour que la France reste le pays des avancées sociales,
lire sur Kontre Kulture

 

Les dégâts du libéralisme à l’hôpital, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il s’agit toujours d’un plan comptable pour nous enfumer et se faire du fric sur notre dos.
    Il peuvent retirer le numérus clausus, ça n’ intéresse plus personne de faire des études de médecine. Je connais un toubib qui a poussé ses enfants à ne pas faire médecine.

     

    • Ouais mais ton entourage n’est pas le monde. La suppression du numerus clausus n’est pas une mauvaise chose.

      En gros, j’ai l’impression que cette réforme n’est pas une mauvaise chose. Alors après on va me dire "non ce n’est pas possible, c’est Macron, il y a sûrement quelque chose qui se cache derrière". Certes, mais la demographie est en réelle augentation. Si rien ne bouge tout va exploser. Et puis politiquement ça ferait gagner des points à Macron.

      Les seules personnes qui bénéficieraient de cette grosse réforme sont les acteurs de l’immobilier et plus précisément la finance de l’immo (je bosse dans ce milieu). En effet, tout ce qui est EPHAD, maisons de soins et CMO sont des marchés de niche. Étant donné le nombre de personnes vieillissantes qui auront besoins de soins dans les 40/50 prochaines années, la demande va exploser et les gros investisseurs ont déjà tout acheté. La plus-value va être folle dans 50 ans.


    • Je confirme. Un pote dont le père est chir. lui a conseillé véto.

      Tu gagnes mieux et t’es moins emmerdé par la sécu. et l’état. Et c’est ce qu’il a fait, et il ne regrette pas.

      Le système de santé ne fonctionne pas, n’a jamais fonctionné ; c’est du communisme qui fabrique des nigauds serviles, rien de plus.

      Tu payes des impôts pour un truc inefficace, et tu ne verras jamais la couleur du service si t’habites en désert médical, ce qui est de plus en plus courant, car les zones à "diversités", personne ne veut y foutre un pied, même pour travailler.

      C’est du vol, tout simplement. Toutes les cotisations "santé" alimentent une vaste arnaque.

      Foutez-nous la paix avec les charlatans de la sécu. et rendez-nous le pognon.

      Rendez le pognon !


    • L’entourage de Macron est bourré de bétonneurs.

      Ils ont voulu récupérer le site de l’hôpital de Garches, sous des prétextes fallacieux de mises aux normes trop chères, pour faire main basse sur e terrain.

      Ils font pareil partout, te détruisent ton cadre de vie, prennent le pognon, et se barrent en fourbes en te laissant dans la merde.

      Ça n’est plus que cela la politique. Importer des rescapés du bounty, ça doit leur plaire aux types de l’immobilier.


    • De toute façon dans moins de 10ans l’IA aura remplacé le métier de médecin généraliste. Donc effectivement faire des études sans envisager de se spécialiser dans
      une chirurgie ou un domaine en particulier ça n’a aucun intérêt.


  • Qui va encore faire confiance ou croire ce bonimenteur ?


  • Les hôpitaux ne manquent pas seulement de moyens, il y a un réel problème de responsabilité individuelle et d’irrationalité profonde en France aussi. Moins les gens se sentent responsables plus ils font n’importe quoi et donc ils garnissent plus facilement les hôpitaux. Plus les gens sont débiles et plus ils vont se faire soigner pour un bobo bidon et donc ils garnissent les hôpitaux inutilement. Bref...

     

    • Responsabilité individuelle ! C’est malheureusement ce qui manque à certains !
      Pourtant avec la réinformation, les nouvelles façons de s’alimenter et de se soigner, il y en a encore qui courent aux urgences pour le moindre mal ! L’assistanat commence vraiment à coûter cher...et ce sont les mêmes qui en profitent !


  • Ce plan est une escroquerie au même titre que son plan bidon anti-pauvreté.

    Le plan anti-pauvreté vise à supprimer l’AAH pour la fusionner avec les autres minimas sociaux.
    L’allocation universelle sera calculée avec les mêmes critères de ressources que le RSA. avec prise en compte de l’épargne etc..

    Macron tente de refaire ce que le gourvernement Valls avait tenté d’imposer.

    Si ce revenu universel inclut l’AAH, cela signifiera que les handicapés seront obligés chercher du travail pour bénéficier de leurs droits.

    Le montant prévu de ce revenu universel d’activité ne couvrira pas au même niveau les allocations qu’il englobera ( et qui coutent dans l’esprit du président "un pognon de dingue")

    Le banquier de chez Rothschild est à l’oeuvre pour lancer la chasse aux pauvres...


  • Plan bidon anti-pauvreté, ou une façon de se foutre de la gueule une fois de plus du peuple .D’un côté on appauvrit le peuple afin de s’en mettre plein les poches , et après ils veulent nous faire croire qu’ils vont faire un plan, avec mon cul sur la commode .
    Décidément ils nous prennent pour des ignares sans cerveau, mais avec leurs cerveaux féconds jusqu’où iront-ils d’ingéniosité, de savoir faire .Nous sommes gérés par de vrais génies du plan, c’est un régal de foutage de gueules .Et c’est pour quand la suite des plans ?


  • Un extrait d’un article relayé sur le site de Pierre Jovanovic :

    « Mais le plus terrible, tenez-vous bien : le gouvernement a décidé sciemment que pour que la médecine coûte moins chère, il fallait qu’elle diminue sa qualité au niveau de celle des pays du tiers monde. C’est officiel, et je n’y ai pas cru au début. Mais le gouvernement précédent (Touraine) a bien décidé d’autoriser l’implantation d’IRM low-cost (à gradients électromagnétiques faibles) dont la définition des images est exécrable pour l’analyse des tissus mous.
    Cette manipulation comptable permet d’augmenter la densité du parc d’IRM à bas coût (la France possède moins d’IRM par habitant que la Turquie, et deux fois moins que l’Allemagne), mais avec des appareils de mauvaise qualité. C’est objectivement une trahison et un mépris à l’égard du peuple car les patients ne sont pas au courant de cette forfaiture. Je vous laisse un lien concernant ces IRM low-cost, c’est à partir de la minute 18 de cette vidéo YouTube :
    https://www.youtube.com/watch?time_...

     

    • L’objectif c’est de tuer "la santé", y compris à l’hôpital : le capitalisme n’a rien de moral, on se fout de la douleur, l’hôpital DOIT ÊTRE RENTABLE !

      Tous ces assistants supplémentaires ne sont pas médecins : ce ne sont que des aides.

      Buzyn a dit chez Bourdin que tous les étudiants bientôt, seront formés à la médecine.

      Nivellement des soins, du service... bientôt les migrants pourront opérés à coeur ouvert en tant qu’"assistant".

      Eh oui il faut envisager le pire, gouverner c’est prévoir... alors que Macron ne fait que suivre un train à la dérive.

      Il nous faut un guerrier à la tête de l’État !!!


    • @Rafik..........merci pour le lien, rien d’étonnant car ils sont objectivement les agents de l’usure, donc du Mal !


  • j’avais entendu que macron proposait la fin du numerus clausus.je me suis dit tiens il fait pas que des conneries.Aujourd’hui,-6 points sur le permis si on refuse la priorite a un pieton...

     

    • Du moment que le permis n’est pas exigé par la voiture, qu’est-ce qui empêche de conduire sans, à part les lois que tout le monde ou presque piétine ?

      Et niveau santé, quelles sont les obligations du système qui te prend ton pognon ?

      Bon ... Sachant que les tribunaux sont encombrés, et plein de francs-maçons, tu seras déjà mort avant d’avoir eu gain de cause.

      Rendez argent ! Voleu ’


  • Il y aurait donc place pour l’absurdité dans ’’l’organisation sociale’’ qu’il domine ? Et il la combattrait quand il l’identifie... ? Vaste programme, et suicidaire, pour quelqu’un dont la présence est en grande partie aussi le résultat de l’Absurdité poussée parfois dans ses plus dramatiques retranchements et imposée dans l’hyperviolence par la Domination à la manoeuvre qui en fait un de ses moyens. Voilà un combat qui se situe sur le même rang que celui qui se pourrait mener contre la corruption institutionnalisée et qui demande une honnêteté que le régime ne peut pas se permettre.


  • Un article écrit par un étudiant en médecine au sujet de la suppression du concours de première année :
    https://www.medshake.net/blog/a290/...

    Apparemment, l’intérêt est essentiellement financier : faire des économies d’échelle sur la formation des futurs médecins, dentistes, kinés, maïeuticiens, infirmiers…
    Comme le dit l’auteur, si c’était vraiment pour le bien-être des étudiants, les décideurs supprimeraient aussi les classes prépas et les concours des Grandes Écoles (l’ENA par exemple), pour lesquels ils préparent leur progéniture depuis le plus jeune âge.

     

    • Médecine est une sélection par le fric le concours une TARTUFFERIE puisque les fils filles de médecins ont toujours eu les sujets certains malgré échouaient...
      Quant à la suppression du concours de 1ère année, la sélection toujours par le fric se fera pour le concours d’internat où quoiqu’il en soit les professeurs feront toujours le nécessaire pour que leur progéniture obtiennent leur poste après départ à la retraite ou le poste adéquat surtout pas généraliste.


    • @Goo. Oui, c’est ce que dit l’auteur de cet article, à savoir : pas de sélection par concours anonyme = favoritisme institutionnalisé = éviction des prolétaires qui représentent actuellement 30% des promos (à pondérer en fonction des académies je suppose).


  • Cette transformation numérique fait partie de l’offensive des GAFAM pour transformer les services de santé en un nième marché de libre-échange, où, comme d’habitude, certains idiots utiles seront prêts à donner leurs données personnelles pour nourrir et améliorer les logiciels d’apprentissage artificiels, qui ensuite ré-étalonneront leurs inférences pour déréguler les professions de la santé suivant des critères purement mercantiles, via des robots, des assistants aux professions, etc. C’est tout l’enjeu de cette "révolution industrielle/numérique"

    Maintenant, comme d’habitude, qui assure cette gouvernance dans l’ombre ???


  • Heureusement que la santé, la vraie, ne dépend pas de la médecine moderne.

     

  • Pour étre médecin il faut un bon Vidal sur ordi et un gros cul .Si les médicaments de base s’achetaient au supermarché ,il y aurait moins de monde chez les médecins .
    Les seuls médecins dignes de ce nom étaient les médecins de campagne au XIX e siècle qui bravaient les tempètes de neige en pleine nuit pour constater votre Décès à l’arrivée .
    Les médecins d’aujourd’hui sont des caisses enregistreuses et s’ils font semblant de vous écouter 5 ’ c’est pour faire du chiffre d’affaire
    .Les seuls praticiens indispensables sont les Chirurgiens, ces plombiers du corps humain .
    Mangez peu , pas d’animaux , peu de sucre , ne buvez presque plus
    d’ alcool .Ne fumez plus .Evitez de bronzer , marchez au lieu de vous déformer en cercueil roulant .Faites du vélo et supprimez médias déprimants et RAP délétère et vous ne serez pas malade ou rarement .
    Evitez clim et chauffage qui tuent . Le corps s’habitue aux saisons et s’adapte aux températures .Observez les étoiles ,les plantes et les nuages , ça relaxe .Vivez simplement ,laissez la compète et le paraître aux autres .
    " L’éloge de la lenteur " est un best seller Chinois , le pays dans lequel on compte le plus de centenaires .

     

    • entierement d’accord avec vos conseils sante.Je rajouterai par rapport aux chirurgiens plombiers du coprs:faites des equilibres inverses,poirier,yoga pour limiter les hernies.
      apres faut voir que les nanas ont besoin de plus de soins que les hommes a cause des risques lies aux accouchements et aux grossesses.
      je m’interroge aussi sur l’eau qu’on boit.faut il une eau pauvre ,vide,faiblement mineralise, non sature pour que les dechets du corps puissent s’y dissoudre et etre elimine avec l’urine ? pauvre en calcaire pour ^pas encrasser les arteres et les valves du coeur ? ou ca n’a que peu d’incidence ?


    • Merci camarade.
      Au "risque" de passer pour un dégénéré, ce qui est bon signe aujourd’hui, j’y adhère déjà. L’essentiel est là ; j’y ajouterais peut- être un jeun de temps à autre, un retour à soi en profondeur et une dose d’ER, mais à chacun son libre arbitre maintenant.
      Longue vie pleine et sereine à tous.
      Avec paix et amour et toujours en bataille contre le vicieux Satan.


Commentaires suivants