Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Tareq Oubrou : "Ce n’est pas à des laïcs de désigner les imams"

« Comment ça se fait qu’on impose par le haut un Conseil national des imams ? Les imams sont majeurs et vaccinés, et sont capables de s’organiser d’eux-mêmes », a réagi Tareq Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux, jeudi 19 novembre sur franceinfo.

 

 

Emmanuel Macron a reçu mercredi soir les dirigeants du Conseil français du culte musulman qui, à sa demande, ont présenté les grandes lignes d’un Conseil national des imams qui sera chargé de « labéliser » les imams en France, a indiqué l’Élysée.

« Ce sera très difficile sur le terrain de labéliser les imams. Les imams ne sont pas des produits hallal qu’il faudrait labéliser », a ajouté Tareq Oubrou. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) doit se limiter, selon Tarek Oubrou, « à la gestion administrative temporelle des cultes ».

[...]

Tareq Oubrou a jugé inutile une charte des principes républicains, « puisque les valeurs de la République s’imposent à tous les cultes sans distinction, à tous les citoyens. On n’a pas besoin d’affirmer ce qui est évident », s’est-il agacé. Le problème de la radicalisation « n’est pas dans la langue, ou dans le fait d’être étranger, c’est dans le corpus doctrinal sur lequel on va former les imams ».

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

 

Le 1er novembre 2020, Oubrou était « interrogé » par Hanouna

 

Le 28 octobre 2020, Oubrou est opposé à Fourest, qui ne voit pas (ou qui ne veut pas voir) le rapport entre le collectif contre l’islamophobie et le CRIF...

 

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le CFCM

La politisation de l’islam par le pouvoir profond

 






Alerter

103 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2600997

    Il est évident que l’état ,de religion laïc ,à priori "neutre", n’a pas à interférer dans l’organisation d’une religion et encore moins d’imposer un droit canon, sauf que....
    le paternalisme aidant, taraudé par un esprit néo-colonial ,il est dans l’ordre républicain hexagonal de gérer,contrôler,centraliser ,fliquer ce qui n’est pas dans son giron.Il en va de l’Islam comme des corps intermédiaire.
    Il suffit de le savoir.

     

    Répondre à ce message

  • #2601009

    L Islam est sans clergé.
    Les imams sont nommés par l assemblée des associations. Le imam est celui qui doit bien maîtriser les sciences..

    Respectons la laïcité. L ingérence politique est anti laïcité.

    Au sujet du CFCM, ils n arrivent meme pas à nous certifier la viande Halal alors question imams loolool

     

    Répondre à ce message

  • #2601119

    Imam (en arabe) veut dire devant les fidèles (en prière) et tous musulmans avec un peu de connaissance de sourates ou versets peut se mettre devant et mener (imam) une prière.
    Chacun est libre d’interpréter sa propre compréhension du livre et, il se tiendra pour seul responsable devant Le Créateur.

     

    Répondre à ce message

    • #2601896

      Non chacun n’est pas apte à interprété les livres sacré, seul les savants dans chaque religion en ont la capacité !
      Si on t’écoute chacun comprends se qu’il veut donc c’est plus 3 religion monothéiste mais des milliards !

       
  • #2601373

    Où comment la "république laïque" se mêle de religion ! Donc la religion à le droit de se mêler de politique ! CQFD.

     

    Répondre à ce message

  • #2601430
    Le 22 novembre à 09:48 par cabalaconcept
    Tareq Oubrou : "Ce n’est pas à des laïcs de désigner les imams"

    les républicains viennent de comprendre que depuis des décennies se sont les musulmans qui désignent le futur président et députés de leur circonscription depuis leurs mosquées en appelant leurs fidèles a voter pour tel ou untel .
    et vu le nombre croissant d’adeptes, ils commencent a craindre de se voir submerger par la vague islamiste depuis leur tour d’ivoire qu’ils croyaient acquise a une certaine élite formaté dés le plus jeune age,
    mais voila ils sont face a un mur, les musulmans n’accepteront jamais de faire allégeance a des laicards qui dessinent des dessins abjecte sur Mahomet !

    la seule république qu’ils veulent c’est la république islamique et rien d’autre, le maitre d’école de la « république » Samuel Paty en est pour preuve, aucune femme voilée place de la république au lendemain de sa décapitation comme l’a rappelé le célèbre gaulois Vincent Moscato dans une vidéo ! https://www.dailymotion.com/video/x...

     

    Répondre à ce message

    • #2601542

      Fantasme d’identitaire et de lecteur de Houellebecq. Les populations musulmanes ont toujours représenté une grande part de l’abstention... Les seules fois où ça n’a pas été le cas, c’est lorsque la famille Lepen était au deuxième tour... Car cela rappelait aux anciens des premières générations le spectre de la guerre d’Algérie. Mais pour le reste, à chaque fois qu’un imam appelait à voter pour untel dans une mosquée (ce qui faisait clairement l’exception et non pas la règle), il était rarement suivi ensuite... C’est triste mais que vous le vouliez ou non, c’est bien le peuple français classique qui a toujours été courtisé et séduit par les différents partis politiques. Les politiciens sont tellement égoïstes que si le vote musulman était si important, Macron lui-même ne ferait pas tout ce qu’il fait actuellement au niveau national. La seule influence, mais qui je le répète est bien rare, peut se situer éventuellement au niveau local dans certaines villes de France bien dénombrées (banlieue parisienne). Ce n’est pas ça qui façonne le paysage politique de la France entière.

       
  • #2601648

    Dans son intervention ou il vise surtout l’islamisme, Mr Yann Moix porte un coup dur au sionisme sans se rendre compte que sionisme finit aussi par isme

    « Pour les téléspectateurs, quand on met isme à quelque chose c’est qu’on est dans la politique, c’est que de la mystique est passée en politique, pour le communisme, pour le fascisme, pour le nazisme, dés qu’il y a un isme ca veut dire qu’il y a une perversion de quelque chose que moi j’adore, même si je suis athée, j’adore les religions intellectuellement, mais dés qu’on met un isme ca veut dire qu’il y a de l’idéologie derrière or, il y a quelque chose qu’on n’avait pas prévu Cyril il fallait surtout pas qu’un jour une idéologie se cogne et s’immisce et se mélange avec une religion pourquoi parce que le communisme est mort parce que les communistes y en a plus l’idéologie est morte le nazisme le fascisme c’est mort de sa belle mort parce qu’on a vu les résultats mais une religion par définition ca ne meurt jamais or quand une idéologie se greffe sur quelque chose qui a toujours existé, on se demande quand est ce qu’on va pouvoir s’en défaire. »

     

    Répondre à ce message

  • #2601732
    Le 22 novembre à 15:01 par Malraux et ce siècle
    Tareq Oubrou : "Ce n’est pas à des laïcs de désigner les imams"

    Tiens j’ai été censuré. Pas de souci. Alors sous un autre angle : Une pensée solidaire pour les Catholiques comme moi qui n’en n’ont rien à branler de l’Islam, des sourates, et autres considérations et autres religions. On ne sera jamais totalement phagocytés, on s’en remettra comme historiquement déjà vu. Que les autres religions se démerdent avec la république, la laïcité ou « d’autres influences ». Nous, amoindris, insultés, bannis, on a déjà donné et on survivra.

     

    Répondre à ce message

  • #2601955
    Le 22 novembre à 19:24 par Brebis_garée
    Tareq Oubrou : "Ce n’est pas à des laïcs de désigner les imams"

    Quand j’écoute de Oubrou, je me dis que Tariq Ramadan me manque...

     

    Répondre à ce message

  • #2602137

    bonjour bonsoir a tous et toutes pour commencer je suis d un certain age , je pense que c’est un paravent si les politiques veulent que les mosquées se vident c’est ce qu’ils doivent faire un imam politique , aura t il un ministère ?

    si ils le font c’est le retour aux mosquees des caves et la il faudra pas 2200 gars des RG par mosquee mais 25000000 agents des RG pour surveiller toutes les mosquees .et si les politiques imposent un imam pourquoi pas un rabin et un curé repulicain , auront ils droit a un ministère ..... ?

    pas crédible cette affaire , il faut le laisser Don Quichotte de la macronite .

     

    Répondre à ce message

  • #2602330

    récupére déjà ton alimentation . et aprés tu parlera d’autonomie religieuse.

    https://www.youtube.com/watch?v=jws...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents