Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

Un retournement politique ?

Il a livré son témoignage, le 9 juillet dernier, pendant 1 h 30, aux enquêteurs de la brigade criminelle à Paris. Il avait déjà rédigé une attestation, en novembre 2017, assurant que Henda Ayari lui avait fait des avances à caractère sexuel qu’il avait repoussées avant de se voir menacer par cette dernière d’un dépôt de plainte pour viol. Ce témoin est revenu sur les circonstances de sa rencontre avec celle qui accuse Tariq Ramadan de l’avoir violée en 2012 à Paris.

« J’ai eu écho de l’affaire Ramadan dans la presse comme tout le monde, explique ce témoin, fonctionnaire assermenté. Quand j’ai vu que cela concernait madame El Ayari, j’ai réagi, car j’ai déjà rencontré cette personne. Je vous précise n’avoir jamais rencontré monsieur Ramadan et ne pas être musulman. »

[...]

« Un des clients du cabinet m’a présenté Henda El Ayari. (...) Je l’ai rencontrée pour la première fois dans un café qui est en face du palais de justice de Rouen. » Le témoin indique qu’au cours de la conversation, Henda Ayari lui dit qu’il devait « être sexy dans une robe d’avocat ». « Suite à cette remarque, je me suis levé pour partir. Elle m’a demandé mon numéro de téléphone. Sur le coup, j’ai refusé mais elle s’est mise à pleurer en me disant qu’elle avait des pensées suicidaires et m’a dit qu’elle voulait vraiment mon numéro pour avoir de nouveaux conseils en cas de besoin. Elle tremblait, elle était en larmes. Je lui ai donc laissé mon numéro. »

Le même témoin précise encore l’avoir revue deux jours plus tard à sa demande, « car elle m’envoyait beaucoup de messages. » La rencontre se déroule alors dans un établissement de restauration rapide à Rouen.

« À votre demande, je vous informe que le type de questions qu’elle m’a posé concernait la relation homme-femme dans l’islam, la place de la femme. J’ai répondu à ses questions en pensant pouvoir me débarrasser d’elle. (...) Elle m’a demandé ce que je pensais de la fornication. Elle a ensuite dévié en me demandant si j’avais quelqu’un dans ma vie. Je lui ai dit que j’étais marié avec des enfants. Quand elle a posé des questions plus précises, je lui ai dit que cela ne la regardait pas. J’ai vu un changement de comportement dans son regard, comme si elle attendait plus de ce rendez-vous. Elle s’est mise en colère quand j’ai voulu mettre fin au rendez-vous. (...) Elle m’a dit que tous les hommes étaient des enculés, qu’on ne voulait que du sexe mais qu’on n’assumait pas. »

[...]

« Durant cinq ou six jours, elle m’a envoyé des messages à caractère sexuel ainsi que des photos de parties de corps, poursuit-il. Ces photos ne montraient pas son visage, mais je suppose qu’il s’agissait de son corps. J’ai répondu uniquement pour lui dire d’arrêter avec ce type de messages. Elle m’écrivait clairement qu’elle avait envie de moi. À votre demande, je vous informe que je n’ai pas gardé ces messages ni les photos, car je ne voulais pas avoir de problème. »

 

Lire l’article entier sur lepoint.fr

Sur l’affaire Ramadan, ne pas manquer sur E&R :

Voir aussi, sur E&R :

 

Les puissances qui régissent la justice en France,
à découvrir sur Kontre Kulture

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2012882
    Le 26 juillet à 13:48 par compris
    Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

    Tariq Ramadan a dit dès le début qu’il n’avait eu AUCUNE relation sexuelle en dehors de sa femme officielle. Puis, l’enquête continuant son cours, il a finalement révélé qu’il a couché avec au moins 5 des plaignantes.

    Tariq Ramadan est-il un menteur ? est-il prêt à mentir, changer de version, de mélanger le vrai au faux pour s’en sortir ?

    Tariq Ramadan, pourra t’il un jour raconter la vérité sur les mineures qu’il se tapait dans un collège/lycé Suisse , ou faudra t’il le piéger pour qu’il fasse un petit peu de lumière sur ces mineures qui le suppliaient de coucher avec lui ?

    Tariq Ramadan : réalise t’il le mal qu’il a fait à tous ces Musulmans sincères durant ses conférences ? Que doivent penser ces Musulmans sincères qui écoutaient ses sermons, mais ne savaient pas qu’après ses sermons il allait baiser avec les participantes à ses séminaires ?

     

    Répondre à ce message

    • #2012999
      Le 26 juillet à 17:04 par mesencephale
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      Dans lesdits Musulmans qui écoutaient ses sermons, Dieu merci il ya un bon paquet d’intelligents qui savent faire la différence entre la parole énoncée et le vecteur du message.

      Le fait que Ramadan soit un queutard comme beaucoup beaucoup beaucoup d’hommes ne remet pas une seconde en cause les paroles de vérité et de foi.

      Il ya l’Islam, le Judaïsme, le Catholicisme, le Bouddhisme, le rien du tout isme....et les personnes qui aspirent à coller aux préceptes et à la foi.

      Malheureusement nous ne sommes que des Humains faillibles et faibles....

       
    • #2013035
      Le 26 juillet à 18:06 par Anonyme
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      MESENCEPHALE,

      Vos paroles sont pleines de sagesses.

       
    • #2013074

      @mésencéphale
      Excellent commentaire.

       
    • #2013267
      Le 27 juillet à 02:29 par JooL_321
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      Lettre aux Ephésiens, chapitre 6, verset 12 :

      "En effet, ce n’est pas contre la chair et le sang que nous avons à combattre, mais contre les dominations, contre les puissances, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits mauvais qui sont dans les régions célestes."

       
    • #2013550
      Le 27 juillet à 14:27 par Starkamanda
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      @ mesencephale
      Dans un pays qui applique la Charia il finit sur l’échafaud.

       
    • #2013811
      Le 27 juillet à 19:47 par Hollow-Cost
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      De quelle “Charia” parlez-vous exactement ? Celle de BHL et de ses dégénérés de Wahhabites ? Celle couramment décrite par CNN, Google et FB ?

      Allons. Un peu de sérieux...

       
  • #2012886

    Il n’y a pas besoin d’expliquer l’embrouille 500 fois, on a compris le message .Le but était de salir Mr Ramadan point barre .Comme on peut le faire pour À. Soral, Dieudonné pour d’autres raisons etc. etc. etc...Ces gens la vendraient leur âme s’ils le pouvaient .On est dans une époque de timbrés en manque de popularité de reconnaissance par pur égocentrisme qui est le fléau le plus répandu de nos jours .Il faut être absolument dans la lumière médiatique .

     

    Répondre à ce message

    • #2012918

      Ramadan s’est sali tout seul et ses fidèles avec.

       
    • #2015066

      Ramadan s’est sali tout seul et ses fidèles avec.



      Tout seul ? Ou avec (?) C’est absurde.

      Quel est le rapport exacte entre la vie privé de Ramadan et ses auditeurs ? Comment ce fait-il que les médias nous dévoilent ses jeux sexuels et non pas ceux d’un Pierre Berger ? (Pour ne citer que cette gentil Lulu...)

       
  • #2012906
    Le 26 juillet à 14:24 par Igor Meiev
    Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

    Je vous précise (...) ne pas être musulman

    (...) le type de questions qu’elle m’a posé concernait la relation homme-femme dans l’islam, la place de la femme. J’ai répondu à ses questions en pensant pouvoir me débarrasser d’elle.



    Pourquoi, si ce M. n’est pas musulman, Henda Ayari lui pose des questions concernant l’Islam comme si son avis était celui d’un connaisseur ? Soit elle n’a aucune logique, soit ce témoignage omet certains points.

     

    Répondre à ce message

    • #2013016

      Bonjour @Igor

      On peut s’intéresser à l’Islam sans être musulman tout comme l’on peut se passionner pour l’Histoire de France sans être français ; je n’y vois pas d’incohérences seulement une curiosité intellectuelle

       
    • #2013313

      Igor, c’est un rendez-vous avec une femme. Elle l’amène simplement sur le terrain du sexe en passant par la religion (juste un prétexte pour faire monter ou prendre la température)

       
  • #2012919
    Le 26 juillet à 14:45 par Le Cynique
    Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

    Ça tient pas debout son histoire au gars. Je connaissais Henda Hayari par Facebook interposé bien avant qu’elle sorte son bouquin, du temps où elle faisait de la muscu et qu’elle montrait ses abdos en photo. Elle était dans les amis de Delavier et intervenait dans cesse. J’ai chatté un peu avec elle pour savoir si y avait moyen de moyenner, j’ai tout de suite vu qu’elle avait des critères de sélection particulier : en clair, elle cherchait des mecs dont elle pouvait tirer un certain bénéfice. Je m’étais dit que c’était de bonne guerre. Bref, si j’avais eu moyen de la pécho, je ne me serais pas privé, car à l’époque, elle avait un corps de malade... Alors, le mec qui joue les vierges effarouchée, j’y crois pas trop...

     

    Répondre à ce message

  • #2012926
    Le 26 juillet à 14:58 par Didier Loussier
    Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

    Vivre dans un milieu musulman pratiquant avec tous les interdits sexuels(entre autres) et mythes culpabilisants du types enfer, démons (djinn) fabrique des névrosés au dernier degré, avec des comportements d’autant plus tordus que l’image sociale musulmane est impeccable. Tout le monde sait que les filles les plus folles et obsédées sexuelles se trouvent parmi les filles voilées et autres beurettes de bonne famille musulmane. Le comportement de Henda Ayari décrit par ce témoin est réaliste : torturée par l’obsession de la châsteté que l’Islam lui imposait, elle est devenue totalement hystérique et incontrolable. Idem pour T. Ramadan : il a réussi à imposer l’image d’un homme magnifique de calme et de sagesse, modèle du pieu musulman, mais derrière les rideaux comportements d’obsédé sexuel débridé. Ce qui ne fait de lui un criminel qu’au regard de la charia(la seule loi à laquelle les pieux musulmans doivent rendre des comptes), je précise. Les viols restent à prouver.
    La frustration s’accumule et doit être évacuée d’une manière ou d’une autre. Cela s’accompagne d’un sentiment de culpabilité et de transgression. Et tant qu’à pêcher, pourquoi pas y aller à fond ? C’est l’hubris du pêché qui guette chaque musulman.
    Voilà l’enseignement le plus important de cette histoire concernant la société française, et l’implantation de l’Islam en son sein. Ca ne surprendra pas les observateurs attentifs et analystes honnêtes des comportements musulmans en France et en terre d’Islam. C’est une des facettes non négligeables de la chance migratoire pour la France.
    Cordialement.

     

    Répondre à ce message

    • #2012961

      @Didier Loussier :
      Vous avez sûrement raison concernant les frustrations engendrées par les interdits de l’islam. Il faudrait compléter que c’est la même chose concernant le christianisme, mais quelque chose me dit que vous ne serez pas d’accord.
      Pourtant les appels à la chasteté, la mortification du corps, la lubricité comme péché capital, etc., c’est permanent dans l’Église catholique.

       
    • #2012975
      Le 26 juillet à 16:20 par Yassine
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      Ce que vous dites s’applique a l’homme d’une manière générale peu importe sa religion. Nous sommes éprouvés les uns les autres et dans les religions monothéistes seul la crainte de Dieu préserve du peché. CRAINTE qui ferait au combien du bien à l’homme dans le monde actuel.
      Après je placerai ce que vous dites dans un contexte qui est notre temps. Des femmes nues en veux tu en voila tout partout autour de nous. Que ce soit a la télé, dans affiches publicitaires... forcément cela a une incidence physique sur la production d’hormones. Ya qua voir le nombre de viols et les a gressions sexuelles qui grimpe en flèche ces dernieres années. Pour ce qui est des filles voilées en avez assez cotoyez pour affirmer de tel propos ?

       
    • #2012986
      Le 26 juillet à 16:43 par Igor Meiev
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      Vivre dans un milieu musulman pratiquant avec tous les interdits sexuels(entre autres) et mythes culpabilisants du types enfer, démons (djinn) fabrique des névrosés au dernier degré




      La tradition chrétienne condamne aussi la concupiscence... L’Enfer y est aussi présent ainsi que les démons. Cela n’est pas une donnée stricterment islamique.



      Tout le monde sait que les filles les plus folles et obsédées sexuelles se trouvent parmi les filles voilées et autres beurettes de bonne famille musulmane



      Non, tout le monde ne sait pas... D’où tenez vous cela comme acquis ? Vous parlez comme d’évidence, alors que ça n’est pas le cas.



      La frustration s’accumule et doit être évacuée d’une manière ou d’une autre.




      Non. Combien de moines ayant fait voeu de chasteté, par exemple, n’ont pas pas de frustration accumulée ? C’est le cas de tous ceux qui ont su sacrifier leur concupiscence et ont su retrouver un regard pur qui, lorsqu’il se pose sur une femme, n’y ressent pas de trouble par l’appel de la chair, mais y voit une soeur, une âme, une fille de Dieu. Et parce qu’aimant Dieu respecte sa créature et ne la souille pas d’appétits immodérés.

      Dans une spiritualité nourrissante la sexualité n’est pas frustration car l’esprit va au-delà de la chair et se nourrit d’autre chose, de bien plus consistant.
      Le sexe en tant que tel, même si certains font voeu de chasteté, n’est pas condamnable : seulement son usage sans amour. Ainsi il doit être consommé non pas en vue de plaisir, car le plaisir n’est pas un facteur suffisant pour garantir le bien de la chose (un pervers aussi sait prendre du plaisir), mais en vue, par l’union, d’offrir à Dieu une nouvelle créature.
      Oui, on lui offre véritablement l’opportunité d’être une nouvelle fois créateur, d’aimer et d’être aimé, c’est une participation directe à sa création. C’est ainsi que le sexe doit être regardé, au travers de la joie de savoir qu’on permet véritablement à Dieu de jouir de la venue au monde d’une nouvelle âme.

      Gloire au Christ, fraternellement.

       
    • #2012994

      Ce que je vois c’est que les interdits sexuels des religions traditionnelles (en matière sexuelle, pas de grande différence entre islam et catholicisme) ont donné des sociétés viables pendant des siècles, alors que nos sociétés libertaires sont profondément dysfonctionnelles.

      Rien ne nous dit par ailleurs qu’Henda Ayari vient d’un milieu pratiquant. Elle a plutôt l’air d’une beurette émancipée. Et le discours de Tariq Ramadan m’a toujours fait plus penser à un gauchiste qu’à un religieux...

       
    • #2013004
      Le 26 juillet à 17:08 par Ifuckcharlie
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      @Igor Meiev . Soutien total et accord complet .

       
    • #2013110
      Le 26 juillet à 20:24 par Didier Loussier
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      Bonjour à tous. Je vais répondre pêle-mêle :
      Dire qu’Islam et Catholicisme ont la même approche des femmes, de la sexualité, du corps, est un non-sens. Le catholicisme a permis le développement d’un art magnifiant le nu féminin et masculin, en continuité des pratiques européennes pré-chrétiennes, chose impensable en Islam. Au contraire, là ou l’Islam prospère il a tendance à faire table rase de tout type de représentation, d’érotisme, de beauté charnelle. Si le christianisme prône la modération en tout, rien ne permet dans l’histoire et la réalité d’affirmer qu’il se base sur la mortification du corps et autres joyeusetés, qui sont peut-être à la limite des idéaux pour des gens exceptionnels comme des moines, mais absolument pas une injonction à tout un chacun, sous menace d’enfer.
      @Yassine : on pourrait penser comme tu le dis que ce qui rend fou le musulman pieu c’est la société pornocrate, mais il n’y a qu’à constater quelles sont les meurs dans les pays musulmans, très pointilleux sur la pudeur féminine, pour balayer l’argument. Par exemple compare le risque d’attouchement ou de viols d’une femme dans la rue le soir ou les transports, à Rome, qui magnifie la sensualité féminine, et au Caire... L’élément ethnique et culturel entre sans doute en compte, mais le fait est que plus un pays est musulman, plus il est dangereux pour les femmes. Les femmes sont dévorées des yeux, assaillies sans arrêt dans les rues d’Alger, j’ai de nombreux témoignages de filles algériennes.
      Car oui, j’en ai connues quelques-unes des beurettes, voilées ou non, et c’était les plus tordues sexuellement, hystériques. J’ai même été littéralement harcelé au boulot par une fille voilée (mais dévoilée au boulot) à qui je n’avais jamais fait d’avances, sachant les emmerdes qu’elle me procurerait. J’ai d’autres témoignages de ce genre. Bien sûr dans leur grande pureté, elles font attention d’utiliser la voie non prévue à cet effet pour rester vierges. C’est tout sauf un mythe. J’insiste, tous les gens qui s’y sont frotté sont au courant. Exemple typique d’hypocrisie bigote.
      @Igor La vie de moine est un choix personnel, réservé à des hommes exceptionnels, qui visent la pureté et la proximité de dieu. A l’inverse, l’Islam n’est pas un choix pour l’immense majorité des musulmans (et même des autres à un moment ou à un autre en pays musulman) et impose la chasteté à tout un chacun, ce qui n’élève pas du tout mais écrase, et crée de la frustration et des explosions de violence sexuelle.

       
    • #2013203
      Le 26 juillet à 23:16 par reymans
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      Mais il y a aussi des musulmans très sains, et il y a aussi des catholiques franchement détraqués.
      On ne peut pas dire que ce sont des exceptions qui confirment la règle, ce ne sont pas des cas isolés.

      Comment expliquez vous ce phénomène, à l’aune de votre raisonnement à charge ?

      On pourrait aussi avancer qu’en regardant un peu en arrière, des sociétés musulmanes ont pu avoir de longues périodes de paix et de tranquillité, tout comme on a pu avoir des sociétés chrétiennes avec de longues périodes instables.

      Comment expliquez vous ces phénomènes ?

       
    • #2013315

      Didier Loussier a raison, vos commentaires sont clairs, objectifs, agréables à lire et complètement ancrés dans le réel. Merci.

       
    • #2013331
      Le 27 juillet à 08:13 par Super-Казачья
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      Affaire frère Tatrique Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari ex-salafiste devenu féministe laïcarde
      Ces deux personnages de roman proposés dans Union, Absolu ou Lui ne sont que de triste débiles profond à l’ego demesuré , idiots utiles d’un système qui les méprise
      Cette femme aurait été une terroriste si elle avait été un homme
      C’en est triste de couardise & de pusillanimité
      La bassesse de cette médiatisation et de non-information (pute à clic de télécommande, encore pire qu’inter-net, inter-flou ou BFM/RMC) est d’un niveau effarant de propagande
      Plus c’est gros plus ça passe ...c’est pas Brigitte Lahaie qui disait ça sur RMC ?
      A non c’est Joseph Goebbels
      Pauvre de nous

       
    • #2013429

      Difficile de parler avec quelqu’un qui, à l’image d’un moineau sautant de toit en toit, change de sujet en pleine discussion dès qu’il se sent en position de faiblesse. Vous dites « Dire qu’Islam et Catholicisme ont la même approche des femmes, de la sexualité, du corps, est un non-sens. » Personne n’a dit cela, et personne ne vous a répondu là-dessus, car vous n’en aviez jamais parlé.

      Vous aviez parlé d’interdits sexuels, d’enfer et de djinns. Sur les deux premiers points, il n’y a pas de différence majeure entre les deux religions.

      Pour le reste, la représentation du nu est effectivement une grande différence entre les deux civilisations (plus qu’entre les deux religions, Mgr Lefebvre y voyant un retour vers le paganisme) à partir de la Renaissance. Mais je doute que mettre des femmes à poil partout préserve de l’hystérie et de l’hypersexualisation.

       
    • #2013773
      Le 27 juillet à 18:52 par chok71
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      @Didier Loussier :

      Il y a la chasteté avant le mariage, mais une fois marié il y a plus de problème de frustration. D’ailleurs les musulmans peuvent avoir jusqu’à 4 femmes contrairement aux occidentaux qui ont le droit qu’à une seule (ce qui fini souvent avec des maîtresses ou des divorces pour avoir des femmes plus jeunes).

      C’est le système actuel qui a rendu les hommes (musulmans ou non) frustrés en rendent le mariage difficiles, en le repoussant à 30 ans alors qu’à l’époque on se mariait avant 20 ans, et surtout en facilitant le divorce.

      Même les non-musulmans sont frustrés, suffit de voir le nombre de gens qui vivent dans la misère sexuelle à cause du féminisme et du système qui a rendu les hommes inutiles.

      Sinon la chasteté avant le mariage évite deux calamités qui détruisent la société et la famille : les enfants bâtards et les millions d’infanticides derrière (avortements, bébés congelés, etc), et les MST (Sida, etc).

      Pour Tariq Ramadan, c’est un homme comme un autre, l’islam nous dit qu’on est tous des pécheurs.

       
    • #2018013
      Le 4 août à 01:05 par Michelly58
      Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

      Se n’est pas une question religieuse, ses me Si sont des faux-cul refusan de s’assumer, il est tout à fait possible de précher la piété et d’avoir une vie sexuel active, voilà pourquoi Trump est aimé quoi qu’il fasse, car c’est un honnête pêcheur.

       
  • #2012993
    Le 26 juillet à 16:49 par Goy qui n’est pas sioniste
    Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

    Pendant que certains sont "sanctionnés", en étant mis à l’écart provisoirement avec conservation de salaires (hazizi et benalla) d’autres vont en prison...

     

    Répondre à ce message

  • #2013002
    Le 26 juillet à 17:06 par Complotisme & Bal Masqué Ohé-oh-hé
    Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

    Gérard Darmon ! sors de ce corps !
    https://www.egaliteetreconciliation...

     

    Répondre à ce message

  • #2013011
    Le 26 juillet à 17:13 par Don Diego de La Nanas
    Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

    Pourquoi cette homme ne porte pas plainte pour Harcelment, il a été traumatisé me semble t-il.

     

    Répondre à ce message

  • #2013251
    Le 27 juillet à 00:46 par Fabien
    Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

    Alors Henda !

    On dit merci qui ?

     

    Répondre à ce message

  • #2013460
    Le 27 juillet à 12:45 par paramesh
    Affaire Tariq Ramadan : le témoin qui accable Henda Ayari

    au fait, il est toujours en taule le Tarik ?
    si c’est le cas je pense qu’il devrait porter plainte à la cour européenne de justice pour détention arbitraire. (depuis le début c’est plaidable)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents