Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Manifestation contre le port du masque à Londres : le discours de David Icke

Au moment-même où Robert F. Kennedy Jr prenait la parole à Berlin le samedi 29 août 2020, David Icke intervenait lors de la manifestation londonienne contre le port du masque obligatoire :

 

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2537997
    Le 1er septembre à 20:51 par Fondation Gil & John
    Manifestation contre le port du masque à Londres : le discours de David (...)

    Shelley a dit ça en 1819 ? eh bah il devait être sacrément lucide ou bien informé pour l’époque !

    On commence à voir qu’on est tous sur la même ligne, c’est réconfortant ! requinquant ! euphorisant ! revigorant ! tonique !
    - La petite clique des malades mentaux va pouvoir retourner dans sa crypte pluri-millénaire, ils iront se piquer entre eux !

     

    Répondre à ce message

  • Pendant ce temps, en France comme ailleurs nous commentons, dénonçons, plaignons, révélons les mensonges, la supercherie, l’ingénierie...à quand notre tour pour sortir en masse ? Suis pas optimiste, en ce jour de rentrée scolaire en maternelle et primaire l’ensemble des parents d’élèves, aux alentours de 300, portés des masques, et, qu’une dizaine de résistants !!! J’ai oublié de le préciser, un bourg de 3000 âmes (la compagne).

     

    Répondre à ce message

  • #2538026

    L’important c’est de mobiliser les foules en vue de les réveiller, de ce point de vue Londres et Berlin sont un succès..Si Paris parvient à rassembler pareille foule , il faudra un tribun à la hauteur pour désensabler les esgourdes des péquins pollués par la propagande officielle.. Alain Soral au micro, devant les caméras de BFM et France télévisions médusés..Why not ?

     

    Répondre à ce message

  • #2538108

    On vit vraiment un temps incroyable, affolant, excitant, effrayant. Il y a 15 ans de ça, je n’aurais jamais imaginé vivre une telle chose. C’est juste fou.

     

    Répondre à ce message

  • #2538138

    Vraiment galvanisant son discours ! J’ adore et j’ adhère complètement.

     

    Répondre à ce message

  • Très bon discours mais c’est vraiment dommage de commencer ce dernier par parler de fascisme, ce qui est une erreur d’appréciation historique.

    Cette utilisation grossière du fascisme et du nazisme Ad vitam æternam pour dénoncer ce projet mondialiste mortifère contre les nations et leurs peuples est vraiment pénible.

    Le fascisme était l’exacte opposée de ce que nous vivons aujourd’hui. La définition du fascisme est galvaudée pour ceux qui ont étudié l’histoire sérieusement, le pourquoi du comment. Les régimes appelés "fascistes" se battaient contre cette oligarchie financière apatride et immorale dans l’intérêt et la sauvegarde des nations et de leurs peuples.

    Nous sommes tous d’accord pour en finir avec l’État profond et son Nouvel Ordre Mondial machiavélique, mais il faut cesser de faire cette amalgame avec le fascisme qui est une insulte à la mémoire de ceux qui sont morts dans la lutte contre cette emprise satanique, ce bolchévisme 2.0 destructeur des nations que nous subissons aujourd’hui.

    En somme, ne plus la faire à l’envers en cessant de tirer sur la moustache excentrique de l’autrichien qui n’est aucunement responsable de ce bordel mondial, bien au contraire...

    Une petite pour la forme : « Si nous sommes un État soi-disant autoritaire, c’est parce que contrairement aux démocraties, nous avons le peuple derrière nous. » Le moustachu excentrique et sa mèche rebelle.

    Nous sommes en démocratie, à bon entendeur, salutaSion !

    Le combat continue, Courage, on les aura !

     

    Répondre à ce message

    • #2538227

      Très bien vu et analysé ! Nous rappeler à tout propos les zeureléplusombres alors que nous vivons aujourd’hui les heures les plus funestes, ça commence à devenir énervant, ces références déplacées et inappropriées !

       
    • Je me suis fait la même réflexion que vous : je me méfie des soi-disant opposants dont le logiciel est encore branché sur les "méchants fascistes".

       
    • Les mecs... au vu de la situation (on est quand même arrivé au stade de l’esclavage intégral de la population mondiale par pucage et peut être génocide associé)...
      Au vu des ravages de conditionnement dans lesquels on est encore tous enfermés il faut savoir peut être regarder les priorités... et accepter les petites erreurs faites par les uns et les autres.

      L’intention est priomordiale et David Icke a une bonne intention, comme Kennedy... 99% des gens ont interprété faschisme par "totalitarisme" et c’est le plus important.

       
    • Essayons d’élucider ce qui s’apparente au sketch des inconnus sur les chasseurs mais appliqué au fascisme. Il y aurait ainsi deux fascismes, le mauvais et le bon. Le premier userait de l’autorité et de la violence pour défendre l’intérêt d’une caste oligarchique numériquement ultra-minoritaire (pléonasme), le second userait du même pouvoir et des mêmes prérogatives mais contre la volonté prédatrice de la dite oligarchie (qui ne peut s’exercer sans son soutien) et afin de faire valoir la volonté de la majorité et de la protéger.
      On lira donc avec grand intérêt pour affiner ça l’ouvrage de Maurice Bardèche édité aux éditions KK, « Qu’est-ce que le fascisme ? ».
      On pourrait dire que l’on souhaite le second pour se délivrer du premier.

       
  • #2538277

    la dictature est déjà là, elle ne fait que se resserrer.
    https://www.youtube.com/watch?v=CM0...

     

    Répondre à ce message

  • David Icke est dans la mouvance anti-système depuis un bon moment maintenant, et les récents événements ne font que renforcer son discours.

    Ce qui m’a toujours gêné avec ces orateurs qui dénoncent les dérives du système, c’est qu’ils soient (en apparence) si seuls, alors même que le nombre de personnes capables de comprendre ce qui se passe est beaucoup plus important qu’il n’y parait.

     

    Répondre à ce message

  • Beau discours... comme le sous-titre d’un livre bien connu « demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations ? »

    Le pire c’est de ne pas savoir quoi faire pour lutter. Comment se battre ? Comment passer au travers de leur ignoble intelligence d’ingénierie sociale ?

    Faut il acter la défaite, sachant le nombre qui ne comprends rien de ce qu’il se joue aujourd’hui, et essayer d’avoir une bonne fin, quand ça sera le puçage ou l’enfermement suivit du puçage ?

     

    Répondre à ce message

  • #2539265

    Le peuple de la liberté n’est pas celui qu’on croit ! Nous avons bonne mine, nous la français avec cette trilogie qui ne veut rien dire inscrite au fronton des mairies : "Liberté ; Egalité ; Choucroute"... J’ai mal à la France de voir tant de servitude. Dans ma petite ville de Savoie vous les verriez ces vieux c..s de boomers (ma génération) qui rasent les murs masqués jusqu’aux yeux alors que ce n’est pas obligatoire.
    Mais bon sang quand vont-ils se réveiller ? La France fille ainée de l’Eglise n’est plus qu’une catin au service de psychopathes...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents