Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Témoignages de viols à l’Unef, "un terrain de chasse sexuelle"

À défaut de baiser le capitalisme, on baise des militantes

C’est une seconde salve de témoignages, qui vise une nouvelle fois l’Unef. Cette fois, elles sont 16 femmes à dénoncer dans un article de Libération des viols et agressions dont elles ont été victimes entre 2007 et 2015 au sein du deuxième syndicat étudiant de France.

 

En novembre, 83 femmes, anciennes syndicalistes de l’Union nationale des étudiants de France (Unef) avaient déjà signé une tribune dans Le Monde avec pour dessein de dénoncer les violences sexistes et sexuelles au sein de cette organisation proche du PS.

[...]

Le quotidien [Libération] publie notamment le témoignage d’une militante qui accuse un « membre de la direction du syndicat entré à l’Unef au milieu des années 2000 » de l’avoir violée à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) en septembre 2014, puis une deuxième fois en juin 2016, à Paris. Elle aurait porté plainte en janvier.

Une autre femme, ancienne petite amie de ce responsable, affirme elle aussi avoir été violée en juillet 2014. Selon le quotidien, elle « s’apprête » à porter plainte à son tour. D’après Libération, un étudiant entré dans l’organisation « au milieu des années 2000 » aurait par ailleurs commis un viol à l’été 2015 sur une jeune militante qui a déposé une main courante le 17 mars 2016 à Paris.

 

L’Unef était « alors un terrain de chasse sexuelle »

Plus généralement, l’article du quotidien décrit une organisation où les jeunes militantes étaient la cible de pressions insistantes, notamment sous la présidence de Jean-Baptiste Prévost (2007 -2011) marquée « par une multitude de dérives ». L’Unef était « alors un terrain de chasse sexuelle », écrit Libération.

Lire l’article entier sur lexpress.fr

Ce que les jeunes socialistes auraient dû lire
chez Kontre Kulture :

 

Le socialisme ou comment baiser les pauvres, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pas grave . Les militantes de l’UNEF ne sont pas des femmes de qualité . Elles devaient être sans égales quand elles bavaient sur le FN . Violées probablement par une majorité d’ "élus" et d’ immigrés . Justice immanente .

     

  • Le gauchisme se fait détruire de l’intérieur. ça me va ! Tout ça sort maintenant alors que ça date de bien longtemps par contre.


  • Mais qui organise ce qui ne peut être qu’un vaste complot (of course) visant à éclabousser toutes ces officines de vertu, les unes après les autres ? Oxfam, l’ Unef, le monde politique, le cinéma, les radios... sans oublier quelque "théologien" à la sensibilité exacerbée, niveau braguette ?

    Bref tout le visqueux conglomérat de la bienpensance. Là ce ne sont plus des "fake news" mais bien des... fuck news... qu’ils se prennent tous dans le fion !


  • Décidément ça baise à couilles rabattues un peu partout dans le monde en ce moment... réflexe de survie.... ? C’est quand il sait qu’il va mourir que l’arbre donne ses plus beaux fruits...
    L’homme va disparaître, c’était jusqu’à présent ma ferme conviction. Entre-temps j’ai changé d’avis : il doit disparaître. (Cioran)

     

  • #1904304

    A l’Unef c’est bien les futurs cadres de la Frounse qui nous font des leçons de morales (sur les femmes, le sexisme, les fiottes, la gay-pride , la morale, la drogue, les manifs, les lois travail, le racisme, l’immigration, l’écologie et le peuple) c’est bien ça ?


  • Non pas possible ? Le gauchiste serait donc un affamé sexuel complètement détraqué ? On en apprend des choses... Cela explique pas mal de choses notamment les raisons de la conduite hystérique et passablement illogique de ces engeances.

     

  • Loin de moi l’idée de défendre l’UNEF organe PS de surcroît, mais je m’étonne que ces femmes portent plainte 150 ans après les faits car au moment des faits la preuve est facile à établir tout de même !

     

  • #1904314

    A l’Unef c’est bien les futurs cadres de la Frounse qui nous font des leçons de morales (sur les femmes, le sexisme, les fiottes, la gay-pride , la morale, la drogue, les manifs, les lois travail, le racisme, l’immigration, l’écologie et le peuple) c’est bien ça ?
    Manuel Valls, Jean-Paul Dupré, Harlem Désir, Jean-Christophe Cambadélis, P.Bergé, Cahuzac, Jean-Marie Le Guen, Hollande, Lang, Macron, Hulot, Laurence Rossignol, Benoît Hamon et Pascal Cherki
    Petit rappel comme ça (puisqu’il s’agit de notre fric)
    Pouria Amirshahi a donné à l’Unef 10 000 € de sa réserve parlementaire en 2013, 2014 et 2015, Benoît Hamon 10 000 € en 2015, après son passage au gouvernement, et Pascal Cherki, 70 000 € en 2013



    L’Unef, un tremplin politique vers le PS
    Manuel Valls, premier ministre, Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’État aux relations avec le Parlement, Laurence Rossignol, ministre des familles, et Harlem Désir, secrétaire d’État aux affaires européennes  : tous ont été, dans les années 1980, adhérents de l’Union nationale des étudiants de France – Indépendante et démocratique (Unef-ID), née de la scission de l’Unef dans les années 1970. Harlem Désir et Laurence Rossignol ont aussi milité au sein de l’association SOS Racisme, au côté de Julien Dray.




    Julien Dray qui finanait aussi les Antifas (Julien Terzic, ex mercenaire de gauche des années 80)
    Que des principes et des hommes de grandes valeurs morale


  • #1904318

    Julliard est innocent ! (pour les militantes, tout du moins)


  • "À défaut de baiser le capitalisme, on baise des militantes"

    Quel titre ! J’ai bien rigolé. Ceci dit j’en aurais fait autant. Je suis fatigué de toute cette nouvelle pudibonderie qui n’a que pour but que de vouloir détruire les rapports homme-femme. A toutes ces femmes à qui ça les dérange d’être abordées, je leur conseille de porter un tchador.


  • Quand on est étudiant, on veut normalement réussir ses études pour avoir un travail, on entend des années durand UNEF ou MGEN sans trop savoir ce que c´est, ni ce que cela fait là. Je n´ai jamais rencontré de membre de cette association défendant l´ensemble des étudiants.

    Puis en vieillissant, on constate en lisant le CV de ces brillants politiques, tel que Cécile Duflot, que cette organisation est un passage obligé pour atteindre une carrière politique quand on est un jeune de gauche, un passage à Act Up, Têtu ; une orientation homosexuelle affichée est plus que recommandé pour enrichir le CV ; et Sciences Po Paris comme summum du formatage intellectuel !

    C´est ca l´arrivée en politique des nouveaux Rastignac, quand on a pas le pedigree pour y arriver facile ; montrer sa soumission dés l´adolescence, à n´importe quoi ; pour être sûr qu´à 30 ans, on n´acceptera toutes les trahisons possibles pour aller à la gamelle.

     

  • N’est-ce pas l’une de ces victimes qui s’était plainte d’avoir dû faire une fellation à un des responsables un peu trop pressant "pour que ça s’arrête" ?
    Toutes ces histoires sont d’une pénibilité incroyable. Dommage que certains milieux utilisent ces faux scandales quand il s’agit de leurs adversaires et les ridiculisent quand la cible leur est plus sympathique.

     

    • Paul Morand écrit dans ses "Mémoires inutiles" que les prostituées qui taillaient des pipes on ne les trouvait, avant 1914, que dans des bordels à matelots du côté de Toulon, particulièrement sordides . Quel "progrès" depuis !


  • bah je comprends pas les filles ?

    Vous qui prétendez être l’égale des mecs, pourquoi vous avoir laissées violer ou au moins pire tripoter ?? Une bonne claque dans la gueule, un coup de pied, mordre ou tout ce qui vous tombe sur la main ! Un mec a svt un couteau sur lui

    Un mec ça se défend quitte à s’en prendre plein la gueule mais il se défend.

    Là, je pige pas ? Et puis, se réveiller quelques mois voire quelques années plus tard, franchement on doute ? ça fait la fille qui a minimisé son agression, non ? alors comment voulez-vous ensuite que la famille, les voisins, la police, le médecin ne minimisent pas votre témoignage ? .... Vous attendiez quoi ? Que Femmes Actuelles sortent un numéro spécial « balance ton porc » ou que Marlène viennent vous consoler ?

    Ne serait-ce pas plutôt parce que vous n’avez pas obtenu comme vous l’escomptiez après ce droit de cuissage, les postes à l’Assemblée ou autres, ceux tant convoités via le PS et ses officines associatives droitsdel’homme sauf celui d’en être un ? ou assoc anti bla bla ???

    Parti Sionaliste en déroute et déconfiture donc évidemment, il ne représente plus la force tranquille dont vous aviez besoin pour vous la mettre profond en douceur à savoir baise pépère ! :) dormez bien les français on s’occupe de vous ...

    Donc, la gentille agression non dévoilée, fut sans doute une monnaie d’échange pour retour d’ascenseur éventuel et je te tiens, tu me tiens par la barbichette, mon coco lorsque future secrétaire de député, voire même députin ou poste ministériel, avancement ou promotion canapé dans la fonction publique etc .... je pourrai exercer à tous moments mon chantage voire continuer à obtenir quelque petit privilège en continuant à voir mon gentil violeur, m’occuper de lui : on reste en famille, après tout.

    Un mec de Droite t’aurais volée un bisou intentionné dans le cou, pourtant bien agréable, la gifle il l’aurait prise ! Non ?

    Mais voilà, ça c’est cassé la gueule ton Parti Strapontin, devenu marche-pieds hollandin pour LREM-arrière !

    Alors les fi-filles gauchialepas à Marlène, vous n’avez plus qu’à allez lui raconter le comportement de vos porcs à la Chiallepas et reprendre vos turbins de secrétaire de mairie :)

    « Un délicieux baiser volé sur ce vieux balcon,
    Tes lèvres indécises qui questionnaient les miennes,
    Un délicieux baiser volé à ma permission,
    Des regards indiscrets qu’’on s’arrache sans peine
    Quel joli manège que t’attendre en secret.
     »

     

  • Et après les militantes ils baisent les français...


  • @ Auri #1904557

    Où tu vois que je les défends ???? c’est tout le contraire ! Je ne fais que leur révéler la merde qu’elles ont dans les yeux à ces gauchiasses femenistes ! Vu qu’elles n’ont pas révéler leur agression et viol rapidement, on peut douter de leur mentalité, de leur valeur ?

    Quant à toi, surveille tes propos .... de troll ???

     

  • Il faut vraiment avoir faim, en 2000 a Orsay nous avions deux jumelles très attirantes du cote des syndicats étudiants de Droite, et nous avions droits aux punkettes a chien et proto-enragées qui déjà transformaient la cause prolétaire en cause feministo-societale.
    D’un cote, des blondes brillantes toujours classe sur elles, de l’autres des ramassis de poubelle habillées en sac a patate avec dread et couleur vomitive sur le crane. Je passe sur le tribalisme naissant de la mode des tatoos et autres piercing qui etaient les marques ultimes du rebel de combat étudiant. Sans parler que la fumette était aussi anodine que le pastis a Marseille.

    Bref fallait en vouloir pour aller se taper les meufs de l’unef. en 2000.


Commentaires suivants