Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Totalitarisme participatif : quand Auchan retire ses sacs "sexistes"

Sous la pression de l’État et des réseaux sociaux

Pendant que le terrorisme et le nazisme monopolisent l’attention, la révolution suit un processus profond et discret. Deux affaires de délation citoyenne, l’une à Auchan, l’autre au club de sport Orange Bleue montrent le progrès du totalitarisme participatif – beaucoup plus efficace que le vieux stalinisme.

 

Big Brother n’est plus nécessaire, c’est une invention littéraire du début de la guerre froide. La réalité a dépassé depuis longtemps la fiction d’Orwell : des milliers de little brothers et de little sisters assurent en permanence la surveillance des mal-pensants au profit de la révolution des cerveaux. Auchan a été forcé d’arrêter une campagne de pub pour sexisme et une employée de l’Orange Bleue a été mise à pied pour une page Facebook personnelle jugée discriminatoire après avoir été dénoncée. Le totalitarisme participatif, ça marche !

 

Auchan dans le collimateur de la révolution morale

Le moyen de la surveillance et de l’influence est l’ensemble des réseaux sociaux. On signale un contenu, on dénonce un comportement, c’est repris, cela devient « viral », et le poids de cette opinion publique virtuelle mais bien réelle est tel que l’entreprise incriminée se croit forcée de céder.

La chaîne d’hypermarchés Auchan avait choisi de donner dans l’humour. Sur les sacs vendus à ses clients dans les magasins Auchan pour emporter leurs emplettes figurait une femme levant les bras au ciel en s’écriant : « Hourra ! J’ai la carte de crédit de mon mec ! » Tout en finesse, on le voit. Mais s’il a provoqué un hourvari de réactions sur les réseaux sociaux, ce n’est pas au nom du sel attique : il a donné lieu à une condamnation morale et politique générale, le plus sérieusement du monde.

 

La délation citoyenne est la base du totalitarisme participatif

Car le propre des petits délateurs et gentilles délatrices qui surveillent et dénoncent au service du totalitarisme participatif est le sérieux. Sérieux de vigiles, sérieux un peu guindé, comparables à celui des demoiselles de l’Armée du salut naguère. Tous en chœur et sans opposition, les « internautes » ont déploré le « sexisme ordinaire », la « misogynie » d’un « message d’un autre temps », et même son « paternalisme lubrique ». Diable. Alors que la littérature, le cinéma et Internet débordent de pornographie, ces observateurs pointilleux, munis de jumelles spéciales, discernent du « paternalisme lubrique » sur les sacs d’Auchan.

Et cela se transforme en acte politique. Notre secrétaire d’État à l’égalité femmes-hommes, l’écrivain pornographe Marlène Schiappa, y a été de son tweet moralisateur, et Auchan a immédiatement retiré de ses magasins l’objet peccamineux avec ses excuses : « Nous sommes désolés par la tournure qu’a pris le visuel présent sur ce sac et les émotions qu’il a pu susciter ». Soit dit en passant, on voit bien que l’anglais est devenu la langue de l’entreprise, car, avec le français, ils ont du mal chez Auchan.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Échapper à la répression intellectuelle avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1788982

    Pourquoi ne pas faire une contre pub. Pour un sac acheté le deuxième est offert et 20€ de réduction en plus sur tous les achats. Vous verrez que les balances seront les premières à se servir ;). Ils ne sont pas très malin chez Auchan et n’ont surtout pas d’audace.

     

    Répondre à ce message

  • #1788985
    Le 23 août à 22:36 par Marcel le gueux
    Totalitarisme participatif : quand Auchan retire ses sacs "sexistes"

    Que du spectacle. Les actions d’Auchan sont parfaitement contrôlées pour assouvir les fantasmes des lobbies aux commandes. A votre avis, pourquoi Auchan et plein d’autres grandes marques font des pubs sexistes très provocatrices ? C’est pas du tout de la dissidence, ou un graphiste rebelle qui s’amuse, c’est juste l’étincelle nécessaire pour justifier du LGBT partout. Ces marques sont payées par les mêmes personnes pour faire ces pubs provocatrices et pour les changer.

     

    Répondre à ce message

  • #1789021

    L’Etat qui compte sur la délation entre citoyens, c’est aussi (en tout cas dans ma région) :

    - si on arrose son jardin en période de sécheresse (y compris avec l’eau de pluie récupérée avec son propre récupérateur d’eau -et acheté avec ses propres deniers !) => comment l’Etat peut il le savoir et vous envoyer une amende ? Réponse des "services" : grâce à l’action civique d’un voisin....

    PS : Les collabos d’opérette n’ont pas fini d’emm.rder le monde !
    PS2 : décidément le réchauffement climatique est une religion, tout est bon pour nous le faire gober, y compris bousiller les jardins des particuliers.... (pourtant l’eau de pluie n’est pas réquisitionnée par l’Etat, qu’est ce que ça peut leur foutre qu’on arrose notre jardin avec ?)

     

    Répondre à ce message

  • #1789075

    C’est curieux, parmi les commentateurs aucun ne commente le licenciement de cette employée pour "islamophobie". Vous n’avez pas lu l’article ou vous n’avez rien à y redire ?

     

    Répondre à ce message

  • Faut qu’on m’explique où elle est la misogynie là dedans en fait... Parce moi perso, ca me fait juste de la peine de savoir que je suis qu’un pauvre compte bancaire qui sera lapider en shopping chaussures-fringues et parfums... Juste bon à donner de la thunes...

     

    Répondre à ce message

  • #1789112

    ça me rappelle la scène du colonel Kurtz dans Apocalypse Now ou il dit "Ils apprennent à ces mômes à balancer du feu sur des gens mais ne les laisserait pas écrire « enculés » sur leur avions parce qu’ils trouvent ça obscène."
    On a en 2017 de la pornographie en accès quasi libre sur internet, les chaines de la TNT regorgent d’émissions montrant des femmes aux seins et au cul refaits comptant sur leur seul plastique pour atteindre un semblant de célébrité, au niveau rétrograde y’a pas pire, mais on interdit d’écrire "mon mec me prête sa carte" sur les sacs de courses parce que c’est sexiste.

     

    Répondre à ce message

  • #1789116

    L’hsyterie des groupuscules feministes me gonfle à un point !... Ces même tarées qui vont revendiquer le droit d’être vêtu en sa... vont hurler à la moindre affiche avec une femme : elles hurlent si une mère allaite : culpabilisation de celles qui donnent le biberon ( et ne prennent pas leurs responsabilités de mères à mon avis) si une femme est dénudée c’est la faute du patriarcat sexiste qui veut les rabaisser au rang d’objet sexuel parce que les seules qui ont le droit de les déclarer comme tel c’est elles même sinon ça partira sous une appellation délirante : slut shamming par ex. Elles sont fatigantes et elles doivent être bien épuisées à la longue car ça bouffe la haine ça dévore le visage, ça file une peau dégueulasse pas de pause sinon le corps s’écroule mais le corps s’écroulera de toutes façons car il ne résiste pas à ce poison.

     

    Répondre à ce message

  • "Totalitarisme participatif", le mal sous-jacent de Guérilla, le roman sur la chute de la France en 3 jours... Roman prophétique ?

     

    Répondre à ce message

  • #1789346

    Ils pensaient qu’on pouvait rigoler avec le féminisme ?
    Ils filent un mauvais coton a Auchan. Moi je dis ça mérite un petit billet.

     

    Répondre à ce message

  • #1789753

    Le pire c est que les anonymes foireux qui ont participé à cela sont persuadés d avoir bien agis ! Les notions de delation et de collaboration leur fait sûrement horreur et pourtant ils en affichent tous les travers... A ce niveau c est clinique !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents