Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Travail forcé des enfants : quand Élise Lucet interpelle le PDG de Carrefour

Le jeudi 15 juin 2017 à Paris, lors de l’Assemblée générale des actionnaires de Carrefour, Élise Lucet a interpellé le président-directeur général Georges Plassat au sujet du travail forcé des enfants en Ouzbékistan.

 

 

Droits de l’homme et Marché, les deux faces du libéralisme ?
Lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et le travail forcé des enfants français à étudier une histoire mensongère où eux, leur ascendance et leurs amis sont vus comme des feignants, des menteurs, des beaufs, des méchants, des demeurés, des coupables, des criminels même, etc. ?
    Et leur oisiveté forcée, assaisonnée de harcèlement entre pairs ou du prof, prisonniers des quatre murs d’une classe où ils n’apprennent que bêtise et méchanceté ?
    Elise, occupons-nous de nos enfants, ici et maintenant.
    Mais Elise ne trouvera pas d’aussi beaux accents pour fustiger le scandale de l’abêtissement très progressif et efficace des jeunes générations. Elle serait virée comme Natacha, Olivier et les autres.
    Quant à Carrefour... Retrouvons nos petits commerces et la production locale. Toute la famille y bossait, en Ouzbekistan c’était pareil.
    Les choses coûteraient plus cher ? Pas forcément, et si c’est le cas, tant pis, on ne mangera que du légume de saison, moins de viande, moins de sucreries...

     

  • Vous voyez en Ouzbeskistan ils attendent encore, et depuis 70 ans, que l’agriculture moderne puisse commencer à endiguer la faim dans le monde comme il était convenu. D’ici la ces pauvres enfants n’ont que leurs petits doigts pour manger et peuvent compter sur le mépris social des dirigeants pour les employés à un coût inexistant. Chapeau bas les prédateurs sociale.

     

  • Magnifique Louise Lucet, encore plus courageuse que Louise Michel . Mais ce serait encore plus beau si tu posais certaines questions à l’ambassadeur d’Israël au sujet du traitement des prisonniers palestiniens mineurs dans les geôles israéliennes . Mais lui, contrairement au PDG de Carrefour, il ne te répondrait même pas, si tu parvenais seulement à l’approcher .

     

    • Elise Lucet (pas Louise ;-)) est assez fouille merde et couillues dans une certaine mesure. Elle est très gauchiste à l’ancienne et sur certains sujets on peut dire que pour une journaliste elle est nipnic. Cela dit je pense pas qu’il faut trop lui en demander et ce serait la première à nous cracher à la gueule si l’occasion se présentait....


    • Et pour la part de respect accordée à Louise Michel... Il serait temps de comprendre que c’était une franc mac bouffeuse de curés... Une simple lecture de sa page Wikipedia (que je n’aime pas) le montre.


  • Carrefour est un prédateur ,comme toutes les grandes surfaces .Ils ne sont pas la pour faire de la figuration, mais pour s’en foutre plein les poches ,en achetant au moins chère pour revendre en augmentant les marges .Tant qu’à la fabrication ,ils en ont rien à foutre tant que ça rapporte .Les conditions de travail ,rien à secouer .Ils ont réussi à faire tomber les petits commerces de proximité ,et il n’y a pratiquement plus de concurrence .Un petit commerce fera attention à ce qu’il vous vend ,parce qu’il ne veut pas perdre son client .Un grande surface ,il n’y a pas d’interlocuteur direct, ce sera un employer ,qui lui en a rien à foutre ,et le baisé ,c’est le client .Grande surfaces ,1 client de perdu 10 retrouvés. Je n’ai jamais vu une grande surface faire faillite.

     

    • Je pense que ca va venir avec le e-commerce. ils gagnaient pas mal d’argent sur les rayons non alimentaire et se retrouvent concurrencé par le e-commerce. Il ne leur reste que l’alimentaire pour gagner de l’argent.

      Cependant en analysant un peu la question on comprend rapidement qu’ils vont se faire court-circuiter par les marques qui vendront en direct via un site internet tout ce qui est conserves.

      Il ne leur restera alors plus que le frais, et c’est là que le bas blesse pour eux car leur frais c’est de la merde et le boucher, le charcutier, le boulanger de centre ville fait bien mieux pour le même prix (et oui les marges ne se cumulent pas comme dans la grande distribution où il faut engraisser des intermédiaires,la logistiques et les actionnaires). D’ailleurs les grandes commencent à avoir des baisses de CA, comme Auchan par exemple.

      LEs enseignes qui vont encore bien sont celles qui se sont développées à l’international.


    • "...et il n’y a pratiquement plus de concurrence" : très juste . Je cherchais un téléviseur dans la zone commerciale de Pau où se trouvaient réunies peut-être 5 grandes enseignes : le téléviseur que je convoitais était affiché au même prix au centime près dans tous les hypers ! J’osais en demander naïvement la raison à un vendeur : il me répondit par un petit sourire... Si, au milieu des hypers, un indépendant avait voulu casser les prix, les grandes enseignes auraient donné l’ordre à ses fournisseurs de cesser de le livrer sous peine de les perdre comme clients ! Mafias partout !


  • Ce qui m’amuse le plus, c’est l’abêtissement d’une fraction de cette assemblée dont les commentaires sur l’intervention de la journaliste sont... édifiants.


  • Élise Lucet avait déjà interpellé un grand patron de téléphonie( Huawei) sur le travail des enfants en Chine. Son équipe et elle avaient fait un reportage édifiant et complet sur les conditions effarantes du travail des enfants dans les chaînes de fabrication des portables. Si l’avenir des salariés Fronçais, c’est celui du travailleur Chinois, c’est le cauchemar.


  • Attention ! Elise Lucet est de retour ! C’est super-Lucet qui va amener la paix et la justice dans le monde ! Bon au-delà du scandale du travail des enfants ouzbeks par monsieur Carrefour qui, je le conçois, est scandaleux et honteux. Le seul problème, c’est que Mme Lucet ne vaut pas mieux vu qu’elle sert le même système qu’elle dénonce. Et puis, l’impolitesse légendaire de cette journaliste (c’est un bien grand mot !). Donc torts partagés, je n’ai pas plus confiance en monsieur Carrefour qu’en Mme Lucet. Mais ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit. Je suis contre le travail des enfants.


  • La mère Lucet qui nous a vendu sa soupe merdiatiques tant d’années sur le sévice public cherche a se racheter une conscience....rien à carrer, t’es sur le callepin ma pov’ lucette !


  • Genre c’est aux grands groupes de régler ces problèmes....encore un faux débat, les enfants travaillent partout, sauf dans les pays (sur)développés, on préfère leur donner des smartphones, enfin bon..

    Est ce que Carrefour devrait faire de la politique international en choisissant ses fournisseurs, ou est ce que les instances internationales, les marchés, sont complétement défaillants ?

    (ou pas, après tout le travail des enfants, ce n’est pas un tabou nul part, contrairement à la pédophilie et l’inceste,il est normal de travailler,chasser,filer,tisser, un petit peu,dès qu’on a les capacités de le faire, dans les sociétés traditionnelles).


  • Ce sont des actionnaires, ils sont là pour entendre parler de leur pognon, ils en ont rien à foutre des enfants qui crèvent pour qu’eux s’enrichissent.
    Ces gens-là, c’est de la sous-humanité.

     

  • C’est affligeant d’entendre ces actionnaires siffler, ils ne veulent même pas écouter parler les responsables de leur entreprise parler d’un sujet grave pendant 5 minutes... ce sont ces parasites de baby boomers qui donnent envie de vomir a Henri Guaino... ces baby boomers me révulsent au plus au point.... toujours prêt a donner des leçons alors qu’ils ont vécu durant la période la plus propice de toute l’histoire de l’humanité, qu’ils en ont profité pleinement puis ont tout fait pour être sur que personne n’en profite apres eux, vivement qu’ils se retrouvent tous 6 pieds sous terre.


  • Elise Lucet choisit ses cibles avec précaution et prend bien soin de ne s’attaquer qu’à des lampistes.


  • les grandes surfaces vont se faire ,au sens figuré, bouffer par Amazon, même sur la bouffe pourrie, wholee foods, vient de se faire racheter aux USA, ils vont virer les employés et mettre un dépôt pour prendre sa commande, et encore la mode c’est à la livraison, donc les travailleurs reconvertis en livreurs en mobylette.


  • #1751064

    Les mêmes qui conspuent Elise Lucet fonceraient dans la minute à l’école de leur enfant demander des comptes à l’instit pour une parole désobligeante envers leur moutard.


  • Bizarre que taranis news s’en prenne au même moment à Carrefour dans une de ses vidéos.


Commentaires suivants