Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump : "Sans moi, les médias mettraient la clef sous la porte"

"Six mois avant les élections, ils vont tous me soutenir"

Selon l’institut de sondage Rasmussen Reports, Donald Trump a atteint le 23 février 2018 sa plus forte côte de popularité depuis avril 2017 avec 50 % d’avis positifs. Il dépasse Barack Obama qui, à la même date de son second mandat, était à 45 %.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Trump face aux réseaux de l’Empire, lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quenelle de première bourre !!!!!


  • #1907635

    C’est bien ce qu’on attendrait des médias : relater les faits simplement, sans ajouter à tout bout de champ "antisémite, complotiste, nauséabond...."
    C’est à moi seule de me faire mon idée sur les gens et l’information en général.
    Maintenant ce n’est que de la propagande et de la désinformation.
    Les journalistes ont vendu leur âme.......
    Pour ce qui est de l’échange entre cette journaliste et Mr Trump, cela devrait faire réfléchir les autres avant qu’ils ne mettent effectivement la clé sous la porte. Quel fin stratège !


  • Une leçon de stratégie nous a été donnée : faire de ses ennemis ses meilleurs alliés sans sortir l’épée du fourreau. Du Sun Tzu à la lettre


  • #1907658

    Son discours était très bon et sans les mains (prompteur).
    Trump 2020 !


  • Je me méfie un peu de lui même si évidemment qu’il était préférable POUR LE MONDE ENTIER d’avoir lui que la Clinton.
    Pierre Hillard le voit d’autre part un peu comme un pion du mondialisme car il n’aurait pas pu accéder à sa fonction actuelle sans être téléguidé. Analyse pertinente je trouve.


  • Trump est en train de cliver la société américaine et les médias comme jamais. C’est un pays trop grand et trop épris de liberté pour pouvoir tout verrouiller comme chez nous. Le clivage "métropoles vs périphérie" de Christophe Guilluy est peut-être encore plus pertinent aux US qu’en France et en tout cas plus conscientisé.

     

    • Vivant moi-même aux US, je confirme. Les villes sont très à gauche, avec des bobos open borders aux commandes et les banlieues le plus souvent à droite.

      Le clivage est aussi très racial. Les blancs ne vont dans les grandes villes que pour voir un match, un concert ou pour des démarches administratives.

      Les banlieues : des kilomètres de lotissement avec des maisons en bois et trompe l’oeil où on se réfugie devant sa télé ou Facebook.


  • "Faible chômage".

    C’est une flagrante fausse nouvelle puisque environ 96 millions d’Etasuniens sont au chômage !

     

    • Je suis aux Etats Unis et vous demande de ne pas verser dans la fausse nouvelle vous-même. Il ne suffit pas d’affirmer mais de citer vos sources avec précision. 96 millions représente à peu près un tiers de la population US totale, y compris les enfants et les vieillards. Ce ne doit donc pas être loin de la TOTALITE de la population active. Autrement dit le taux de chômage aux USA est, selon vous, de 100 %.
      Trump est vraiment mal renseigné. Il attend vos lumières.


    • Le nombre de demandeurs d’emploi est en chute libre.

      Bonne nouvelle. Mais il faut y mettre un bemol.

      De nombreuses personnes âgées ont pris une retraite anticipée, bien avant les 66 ans ou l’on perçoit 100% de sa sécurité sociale (qui est une caisse de retraite aux US). Et cela se passe de plus en plus fréquemment parce que l’emploi est devenu de plus en plus technologique et que les petits boulots pour les anciens du genre travail en caisse ou d’accueil se font de plus en plus rares. Les noirs ont aussi beaucoup de mal à trouver un emploi en partie à cause de leur retard technologique et la concurrence des travailleurs immigrés non déclarés.

      Tout cela explique en bonne partie la chute de la part de population active, qui n’est jamais reparti à la hausse depuis 2008. L’emploi industriel a foutu le camp (voir Détroit). Obama, narquois, avait même annoncé que certains secteurs industriels ne reviendrait pas.

      De plus 1% de la population, principalement des hommes adultes en âge de travailler, sont en ce moment incarcérés. 5% de la population a été en prison ou bien est emprisonnée. Ça aussi ça plombe les chiffres.

      Beaucoup de gens n’ont plus de travail mais n’en cherchent pas vraiment pour diverses raisons. Souvent les couples subsistent sur un salaire (en majorité celui de l’épouse). Ou bien décident de vivre dans un camping car et de devenir travailleurs itinéraires : un coup ils font les betteraves, un autre ils travaillent chez Amazon avant les fêtes. Le reste du temps ils ne font rien, lisent au soleil dans un camping du nord de l’Arizona (je connais un de ces couples).

      Les chiffres trahissent la réalité, c’est vrai. Mais je constate une augmentation de l’activité économique et il est indéniable que Trump a réussi son coup économique.


    • pmll@ en effet c,est pres de 25% de la population active qui est au chomage car avec les reformes d,obama de son premier mandat les chomeurs de touche les allocations chomage que six moix maximun aussi tot la fin de leurs alloc ils sont sortit des statistiques ddu chomage maniere insidieuse de faire baisser fortement le niveau du chomage regarder les statisque des americains touchant les bons alimentaires distribuer par l,etat il est de 24,9% de la polution active ! vous devez vivre est travailler dans une de ces grandes ville mondialises des usa pour proferer de telles sornettes !! ou etre de mauvaise foi !


    • @issa, je vis à Palm Beach qui est un village de milliardaires. Même Trump habite ici. Je passe tous les jours devant la maison (désormais vendue) de Bernard Madoff qui était 65 fois milliardaire (en négatif).
      Je dis simplement qu’il N’y a PAS 96 millions de chômeurs aux USA, que la situation du chômage américain est MEILLEURE et en voie d’amélioration sensible et rapide depuis que Trump est aux commandes.
      Je pense aussi que nous ne voyons que le début de cette amélioration car l’effet de réduction massive des impôts n’a pas commencé.
      Il est très possible qu’en comptant tout, il y ait en fait 25% de gens sans travail dans la population active US, mais c’est très certainement pire en France, car il faut rajouter aux 10% de chômeurs français officiels, tous les empois fictifs (au moins 40% de fonctionnaires inutiles, si on compare à l’Allemagne), tous les gens en stages de formation bidons ne débouchant sur rien, les millions d’étudiants "en attente" dans des branches universitaires de garage sans ouverture professionnelle, les politicards en surnombre avec leurs assistants (600 000 élus parait-il), etc..