Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump lâche le chat parmi les pigeons

J’étais au courant du choix de Trump pour l’ambassadeur à Tel Aviv dix jours avant qu’il soit annoncé ; cela m’a donné le temps de discuter de cette nomination avec des Palestiniens et des Israéliens, ainsi qu’avec des diplomates russes. La nomination de David Friedman a horrifié les Israéliens progressistes, a ravi les militants palestiniens, a déboussolé les officiers israéliens et palestiniens, et a ouvert un fossé parmi les juifs américains. D’un coup, magistralement, Donald Trump a fait plus de dégâts que tout ce qu’on pouvait envisager. Si vous n’avez pas de temps pour voir ça en détail, je vais vous dire : c’est une excellente nouvelle pour la Palestine et les Palestiniens, et cela peut permettre à Trump de sauver sa peau…

 

Depuis des années les « libéraux » israéliens ont perpétré une supercherie (en anglais, oui, j’ai bien dit hoax), disant « combattre l’occupation » et souhaitant diviser la Palestine historique en deux États, l’un juif et l’autre palestinien. Les officiels israéliens ont passé des années et des années à négocier avec les Américains, avec le Quartet, avec l’Autorité palestinienne, et n’ont absolument rien donné en échange du temps que cela leur faisait gagner. Des millions de dollars, provenant des contribuables européens et américains, ont permis à ces négociateurs de se la couler douce. Comment les Israéliens ont-ils obtenu ce résultat glorieux (pour eux) ? C’est grâce aux Israéliens dits progressistes ou libéraux. Sans la complicité de ces gens-là, les nationalistes juifs modérés de Bibi Netanyahou auraient été incapables d’engloutir et de digérer la Palestine, lentement et sûrement, en paix, une bouchée après l’autre.

Chaque année ils confisquent quelques km2 stratégiques, et y installent quelques milliers de colons. Pas à pas, ils ont dévoré la Palestine comme les souris viennent à bout du fromage. Et maintenant ils sont sous le choc : leur mode de vie enchanté va bientôt s’évanouir, parce que leur escroquerie est dévoilée.

Les nationalistes juifs purs et durs ont toujours voulu annexer la totalité de la Palestine. Les modérés et les libéraux pensaient que cela ferait imploser l’État juif, parce que dans le nouvel État les juifs auraient du mal à rester majoritaires. Il y a des statistiques diverses, et des conclusions différentes, mais selon le décompte le plus optimiste pour les juifs, ils représenteront 50 % de la population. L’État unique ne serait donc pas juif, ou bien il ne serait pas démocratique, voilà la réponse habituelle. Les nationalistes rétorquaient : « On verra. Gardons le cap, et nous saurons gérer la situation ».

Les gentils salopards modérés et leurs crypto-partisans répondaient de leur côté : « Nous en serions ravis, mais c’est l’Amérique qui ne nous le permet pas ». Et les Américains fournissaient aux juifs israéliens, docilement, un alibi : « Effectivement, nous ne vous permettrions pas d’annexer la Palestine, oui, nous voulons que vous acceptiez de négocier en vue de la solution à deux États ». Tout ça, c’est dépassé désormais.

Si les juifs annexent la Palestine, c’en sera fini aussi de leur long subterfuge en termes d’occupation et de « lutte contre l’occupation ». Ce faisant, ils donneront aux Palestiniens l’égalité des droits, y compris le droit de voter à la Knesset, et là il y aura bien un pouvoir partagé, avec d’autres fruits de la démocratie. S’ils ne donnent pas des droits égaux aux Palestiniens, il y aura un enjeu simple et clair pour lequel nous battre : précisément cela, l’égalité des droits et la liquidation des vestiges de l’apartheid.

Lire la suite de l’article sur plumenclume.org

Retrouvez Israël Adam Shamir chez Kontre Kulture :

Sur le sujet, également chez Kontre Kulture :

Israël Adam Shamir, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1627636
    le 20/12/2016 par Jesuisnullepart
    Trump lâche le chat parmi les pigeons

    Pour résumer, si j’ai bien compris, encourager la colonisation qui aboutirait de fait à un seul état israélien serait une bonne chose pour les palestiniens en raison de la démographie ? Netanyahou serait donc pro palestinien. Il a bien caché son jeu le bougre.

     

    • #1627768
      le 21/12/2016 par paramesh
      Trump lâche le chat parmi les pigeons

      non, Bibi ne se fait prendre qu’à son propre jeu, toute sa politique d’annexion ne tenant que sur la fable des deux états. la solution à un état l’obligera à dévoiler son jeu : imposer par la force une théocratie juive raciste et violente ou laisser son "peuple élu" se faire absorber dans un état démocratique (état dont les palestiniens et le petit peuple juif modéré ont tout à gagner (et un certain nombre d’Israeliens sionistes athées le pensent déjà).


    • #1627881
      le 21/12/2016 par goyim
      Trump lâche le chat parmi les pigeons

      je pense que Mr shamir a omis un point cruciale : Jérusalem. un état juif avec pour capitale la ville sainte, veut dire de fait, la destruction de la mosquée d’al aqsa et la construction du temple qui sont les pricipaux objectifs de la solution a un état et le rêve de tout sioniste qui se respecte ( ne nous attardons pas sur la ségrégation raciale, les arrestations....que subiront les palestiniens)
      le temple reconstruit,les juifs attendront alors leur meshia ( antéchriste pour les goys)..... la fin est proche....


  • #1627646
    le 20/12/2016 par pseud
    Trump lâche le chat parmi les pigeons

    Analyse très intéressante et, d’une certaine manière, rassurante, surtout quand elle vient d’Israël Adam Shamir.

    Si je résume, l’annexion complète revient à mettre Israël face à sa contradiction dont Gilad a déjà parlé de l’Etat juif et uniquement juif.


  • #1627707
    le 20/12/2016 par Yassin
    Trump lâche le chat parmi les pigeons

    La vérité est éclatante. Elle surgit dans ce monde de mensonges, parfois, quand on ne s’y attend pas, comme l’arc-en-ciel dans l’averse.


  • #1627761
    le 21/12/2016 par Lonewolf
    Trump lâche le chat parmi les pigeons

    Donald Trump est un...génie !!!


  • #1627903
    le 21/12/2016 par Marde
    Trump lâche le chat parmi les pigeons

    Les articles qui me paraissent les mieux structurés et qui véhiculent le plus de richesse humaine, intellectuelle et spirituelle, sont l’oeuvre de Shamir de Guige, de la rédaction d’E&R, ainsi que dans un autre registre ceux de F. Niesche. Merci à ces quatre là et applaudissons aujourd’hui celui qui pourrait être leur maître !


  • #1628582

    Trump a dit ne pas vouloir révéler quel était le camp le plus malhonnête dans le conflit. Avec un seul Etat, il n’y aura même plus de camps discernables.