Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump se dit préoccupé par les "meurtres de grande ampleur de fermiers en Afrique du Sud"

« J’ai demandé au secrétaire d’État d’étudier de près les saisies de terres et de fermes, les expropriations et les meurtres de grande ampleur de fermiers en Afrique du Sud. » Voilà ce qu’écrit le président américain Donald Trump sur son compte Twitter mercredi soir. Visiblement inquiété après la diffusion d’une émission sur l’Afrique du Sud par la très conservatrice chaîne de télévision Fox News. Il faut dire que le débat déchaîne les passions.

 

Jusqu’à présent, l’État sud-africain a privilégié une politique d’achats à l’amiable des terres. Mais, en février, les députés ont voté la mise en place d’une commission chargée de réviser la Constitution pour exproprier sans compensation. « Le gouvernement sud-africain saisit actuellement des terres appartenant aux fermiers blancs », a ajouté Donald Trump.

Mais encore. Le président américain a-t-il saisi tous les enjeux de la question ? Pas si sûr. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’à la veille des élections générales de 2019, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a effectivement promis d’accélérer la réforme de la terre afin de « réparer l’injustice historique grave » commise à l’endroit de la majorité noire pendant la période coloniale et l’apartheid, officiellement aboli en 1994.

Réagissant au tweet de Donald Trump le gouvernement sud-africain a été direct dans sa protestation : « L’Afrique du Sud rejette totalement cette vision étroite qui ne vise qu’à diviser la nation et à nous rappeler notre passé colonial » et « va accélérer le rythme de la réforme d’une façon prudente et inclusive », a-t-il écrit sur Twitter.

Aujourd’hui, la minorité blanche, qui représente 8 % de la population sud-africaine, « possède 72 % des fermes », contre « 4 % seulement » pour les Noirs (80 % de la population). Pour mettre fin à ces déséquilibres, Cyril Ramaphosa et le gouvernement du Congrès national africain (ANC) ont notamment décidé d’exproprier de grands fermiers sans les dédommager, et souhaitent pour cela amender la Constitution. La discussion est en cours, mais, contrairement à ce qu’a affirmé Donald Trump, le projet n’a pas encore été mis en œuvre.

Mercredi encore, le chef de l’État sud-africain a confirmé devant le Parlement son intention de procéder à des « expropriations sans compensation », mais il a rejeté toute nationalisation et promis de « renforcer les droits de propriété ».

Lire la suite de l’article sur afrique.lepoint.fr

Voir aussi, sur E&R :

Pour un nationalisme social mais non racial,
lire chez Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ingérence pour satisfaire son électorat à quelques mois des mid-terms. Ça fait feu de tout bois.

     

  • D’après Michel drac, les blancs qui ne représentent plus que 9% de la population d’Afrique du sud paient 90% des impôts du pays...

     

  • Heureusement que Trump fait le job, à minima mais quand même par rapport aux anciens présidents américains le progrès est phénoménal, non seulement il remet en cause la politique hégémonique des mouvements gauchistes culturels, il défend les deux premiers amendements de la constitution US(liberté d’expression et port d’arme) contre le pouvoir exorbitant de censure des GAFA (ce qui pourrait impacter l’Europe s’il leurs impose le respect strict des lois américaines)et les hystériques antiblancs cherchant à mettre le peuple américain à la merci des masses colorées, et pour finir il vient parler de la situation déplorable des Afrikaners en Afrique du Sud.

    À l’évidence il n’est pas aussi inutile que certains le semble dire.

     

    • Jusqu’à preuve du contraire tu es Français, j’ai donc du mal à voir en quoi la réussite de l’Amérique t’es profitable. Trump travaille à rendre "great" les USA ce qui revient mécaniquement à rendre "poor" ton pays la France.
      Sois sûr que se sont des Américains bien blancos qui pi... à la raie de la France depuis trop longtemps.
      La vie ne se résume pas simplement à une guerre des blancs contre les autres...


  • Elle dit très exactement ce que je pense et dit depuis des années.

    Le sort de l’A.du Sud est scellé et finira comme l’ex-Rhodésie devenue Zimbabwe en pays du tiers monde et affamé alors que c’était un pays riche dont la faim était inconnue.
    Pour les survivants Poutine leur à proposé il y a peu de leur "donner" des terres et en retour qu’ils travaillent et nourrissent la Russie... certains parlent de 15 000 familles...

    La connerie crasse n’a pas de limite... ils mourront de faim mais entre noirs, c’est beau non ?

    https://www.youtube.com/watch?v=sCE...

     

  • Regardez surtout le documentaire Farmlands de Lauren Southern sur youtube.
    Le futur sent vraiment la fiente pour les fermiers blancs là-bas.


  • Ma définition de l’Afrique :
    Il n’y a que la forêt qui soit vierge, que les miroirs qui réfléchissent et que le bois qui travaille.

     

  • Ces prédecesseurs ayant « libéré » Mandela (et donc l’A.N.C.) pour « coincer » l’U.R.S.S., il fallait s’attendre à un retour de bâton, un jour où l’autre. Fidel doit rigoler d’où il se trouve...
    Y con Fidel te decimos
    Hasta Siempre Comandante... ♫

    À moins, comme en 1995, de faire gagner aux Springboks une nouvelle fois la coupe du monde de Rugby à XV, aux saveurs d’unité et de M.C.S.L.C., comme le chantait le regretté Fanon (Mon CuI Sur La Commode). Et tous seraient repartis pour un tour de manège...
    Ah l’Afrique : grand échiquier des empires passés, présents (et à venir ?)...


  • Un Zimbabwe bis.
    Les fermiers blancs reviennent vingt ans après avoir été chassés. Pour quelle raison majeure ? Parce que le savoir-faire partit avec les fermiers. Résultat : famine !

    La réponse de Trump est plus à mettre en échos à la décision de Poutine d’accueillir sur le sol russe des fermiers blancs chassés d’Afrique du Sud. Encore un coup d’avance du maître des échecs Poutine.

     

  • J’aimerais bien savoir qui profite réellement de la situation, et ce qui se cache derrière ce soit disant gouvernement..


  • Que fait BHL aussi. Voilà un pays (Af du Sud) dont le président massacre son peuple.

     

  • Voir à ce sujet, si vous le souhaitez, le commentaire de Michel Drac sur le livre de Bernard Lugan à 27’40 :
    https://www.youtube.com/watch?v=gxQ...

    Le sort des blancs d’A.Sud. indiffère les bien pensants de notre pays. Silence radio sur ces assassinats, sur les prochaines expropriations.
    La nation arc-en-ciel imaginaire va subir le sort du Zimbabwe. D’ailleurs ce dernier pays rappelle les blancs.


  • Et allez ! comme au Zimbabwe, où ils ont crevé de faim après avoir chassé les blancs !
    Décidemment le pire fléau de l’Afrique est bel et bien les Africains !


  • Pourquoi cette obsession soudaine pour ces fermiers sud-africains ? (Australie, Russie,Géorgie, usa). 4 pays cités.
    Y a t-il anguille sous roche ?
    Il y a quelque chose qui cloche.

     

    • @mi
      Bonne observation, Trump est au plus haut ça ne convient pas à certaines lumières aux US. Il faut créer une cause de division du peuple et quoi de mieux que les noirs contre des blancs, en Afrique du sud ou ailleurs, ils s’en tapent. Trump est entrain de tomber dans le piège bien obligé après toutes ses prises de position pour les blancs américains, il n’a pas d’autres choix. Ils veulent une guerre civile pour en finir définitivement avec les states, comme les migrants qui seront le futur prétexte pour nous décimer entre nous en Europe. Ensuite vivra leur Pax israel tant élaborée !


  • Le sort des fermiers blancs d’Afrique du sud nous pend au nez dans quelques décennies d’immigration massive et de reproduction galopante, au nom de " l’esclavage et de la colonisation".

     

  • ah oui ! çà fait maintenant quelques années , que l’on massacre impunément cette catégorie de personnes , mais ils font partie des "pestiférés" du système en place , donc mis volontairement à l’écart , puisque ne correspondant pas à la nouvelle idéologie mondialiste , ils sont donc "oubliés" ... le nouveau cow-boy le sait mieux que quiconque et d’un seul coup tire une sonnette d’alarme . ( çà coïncide certainement avec un énième plan stratégique qui pourrait lui rapporter , une fois son désir assouvi ,les "pestiférés" n’auront plus que le choix entre la valise ou le cercueil ) .


  • Enfin des Africains qui méritent l’Asile politique...

    Qu’en pensent nos gauchistes ?

    Et non, les "fermiers Blancs" ne possèdent pas tout. Les banques et les mines de diamants appartiennent à des gens, certes blancs, mais qui sont éternellement liés à...

     

  • Les blancs ne sont pas si mal.. ils peuvent partir et etre acceuilli ailleurs. Pourquoi rester dans un endroit ou on ne veut pas de vous sachant que vous n’etes memes pas issu de ce morceau de terre ?

    Leurs ancetres europeens sont venus conquerir des terres dont personne n’etait proprietaire, comme dans toute l’histoire de l’homme, par la force. Au cours de l’histoire ils ont perdu le pouvoir politique et donc la legitimite’ morale de leur travail et de leur mission de developpement (si tant est que les commercants et fermiers protestants hollandais puissent etre mis au niveau de bienfaisance des latins catholiques francais ou portugais qui investissaient beacoup plus pour le bien etre general).

    Si la majorite’ ne reconnait pas le travail de salubrite’ publique que vous faites, pourquoi s’enteter a vouloir ameliorer leur developpement ? Laissons les se haitiser, et surtout n’envoyons pas d’aide... au nom de quoi sinon ? de l’ingerence humanitaire ? Preferons-y la liberte’ des majorites a disposer d’elles meme.

    Il ne reste aux boers aujourd’hui plus que la peur : "regardez le zimbabwe" les gens meurent de faim. Ah bon donc vous croyez que la mission des blancs venus en Afrique a la base etait de faire de l’agriculture pour nourrir leurs voisins noirs ? Non ils sont venus pour structurer un pays a leur sauce europeenne et le developper sur des bases europeennes qui pour des raisons anthropologiques bien expliquees par Delavier ne sont pas les bases africaines ou l’ete permanent n’a jamais permis de developer des competences de planification hivernales.. donc la majorite ne veut pas de leur developpement.. tant pis pour eux. Ils veulent de l’harmonie avec la nature comme notre ami Dieudonne qui se fait des piqures de rappel de nature entre quelques tournees aux millions de kilometres annuels en avion et en minivan 6 cylindres. Qu’ils continuent a se sous-developer et sur-reproduire, tant qu’ils restent chez eux.

    Moi a le place de ces europeens africains par hasard historique, j’irais en Europe repeupler ce continent qu’on est en train de metisser, et je proposerais meme un "exchange program" les allocs de 1000 africains offerts aux revenants contre 1000m2 de terrain rendus (a l’etat africain en question qui pourra gerer avec la main d’oeuvre africaine revenue).

    Chacun a sa place, et chacun à sa place !

    Et ceux qui n’en trouvent pas, je viens de trouver un morceau de parchemin qui revele que la terre promise etait en fait la lune.. bon voyage !

     

  • On verra ce que les black savent faire quand il n’y aura plus de blancs...
    A mon avis,c’est tout vu,tout cuit.

     

    • bah ils vont faire comme toujours, se reproduire et mourir de faim !


    • On verra surtout ce qu’ils pourront faire : avec ce qu’il restera de matières premières et de santé publique, ce que les blancs si habiles dont tu parles auront laissé après leur "passage", en résumé !..


    • @con-battre l’empire

      Vos excuses sont périmées, le Congo est sans doute l’un pays les plus riche qui soit, c’est pourtant la misère qui domine et la bas il n’y a pas de fermiers blancs, (mais bien des despotes noirs).

      A l’inverse le Japon est un pays ou il n’y a aucunes ressources naturelles, le Japon est pourtant loin devant toute l’Afrique réunie.

      L’AdS aux mains des blancs était le fleuron du continent africain, aujourd’hui la pseudo "nation arc en ciel" est en perte de vitesse, dépassée par le Nigeria et l’Egypte.


    • C’est tout votre langage et votre écriture qui sont périmés !


    • Exact il y a déjà quelques exemples en Afrique d’expropriation de fermiers blancs, et le PIB s’est écroulé avec la faillite des exploitations

      Les africains n’arrivent pas à se débrouiller ni a s’organiser correctement


    • @ Louis XI, le tout n’est pas d’être riche en matière première comme l’est le Congo dont vous donnez l’exemple. La question est : à qui vont ses richesses ?
      Au Congo comme dans beaucoup d’autres pays dit "du tiers-monde" elles vont vers des puissances étrangères et, pour ce pays précisément, regardez qui est Dan Gertler et vius comprendrez.
      L’Afrique ne se développe pas car ses richesses lui échappent pat le biais de marionettes politiques qui acceptent de rester à leur place et qui laisse faire en prenant une part au passage et ça c’est le fait du néo-colonialisme qui, jusqu’à preuve du contraire, est le fait d’une élite occidentale.
      Compatir au sort des fermiers blancs, évidemment, la finalité c’est que nous sommes humains et la vie d’un homme est la même quelle que soit sa couleur. Pour ceux d’entre vous qui sont assez agés pour avoir connu l’Afrique du Sud sous l’appartheid, les maltraitances étaient dans l’autre sens et en Europe, ça émeuvait autant qu’aujourd’hui quand des Palestiniens se font tirés comme des lapins...
      Pour comprendre, il faut essayer de voir sous le prisme de l’autre, celui dont c’est la terre originelle, ses souffrances et brimades.
      Le problème, il est à chaque fois le même ceux qui trinquent sont innocents quel que soit leur couleur...


  • 15.000 fermiers blancs vont profiter des mesures d’accueil de la Russie. Du coup, ils apportent leur expertise dans l’agriculture et l’Ouest, sanctions ou pas, ne pourra plus rien exporter à l’Est dans 3 ans. Finalement, ces sanctions sont une bénédiction pour la Russie.

     

    • Ce n’est pas dit que les sud af. vont partir en Russie, l’Australie est a priori en meilleurs position pour attirer ces personnes avec lesquelles elle a plus en commun.

      Encore une fois les couiIIons qui nous dirigent font rater à la France une occas d’améliorer sont sors (on pense à la désertification des campagnes ou encore au développement de la Guyane Française par exemple), d’autant qu’une partie de ces sud af blancs sont d’origine Français Huguenots.


  • Si les Noirs possèdent 4 % des terres et les Blancs 72 % alors qui détient les 24 % restants ?

     

  • bah.. du racisme anti blanc ça n’interesse personne... Imaginons que les palestiniens en fassent de même avec leurs spoliateurs juifs, je dis imaginons parce qu’impossible au vu de la souffrance éternelle endurée, des soutiens inconditionnels de la "communauté internationale", et du devoir de mémoire obligatoire qui leur est dû sous peine d’accusation d’antisémitisme (arme de destruction massive de toute critique à l’encontre du colonialisme israelien).. nous resterons donc dans le domaine de l’imaginaire afin d"échapper à toute poursuite.

     

    • Sans aller si loin, on peut dire que les malheurs palestiniens sont eux beaucoup plus mis en avant. Nous somme une génération qui a été biberonnée aux images tv compassionnelles des victimes palestiniennes. Une maison détruite en Palestine et le monde s’insurge. Un fermier blanc et sa famille assassinés c’est "des rixes interethniques... de la bagarre... elle est propre cette guerre !" En proportion images tv/nombre de morts, les palestiniens battent tout le monde à plate couture. Les afrikaners eux sont en effet à la ramasse...

      Cordialement


    • @ Marly
      Vous n’avez pas vu le millionième de ce qu’a fait Israël aux Palestiniens.


  • Le pire dans cette histoire est que le peuple Boer peut très bien être dispersé, annihilé dans l’indifférence générale par ces assassinats racistes et les expropriations.
    Il est où le juif Johnny Clegg ? son opinion nous intéresserait vraiment.
    Merci au président Trump de s’émouvoir de ce qui se passe là-bas, contrairement à nos larbins bien-pensants de l’Union européenne.


  • salutation, point précis sur ce qui se passe en Afrique du sud : https://www.youtube.com/watch?v=Rxt...

     

  • Encore une fois... lire le livre "Africa Trek" écrit par le couple Poussin, qui a traversé l’Afrique A PIED.
    Vous serez éclairés sur ce qui se passe vraiment en Afrique du Sud (ainsi qu’au Zimbabwé), ça fait froid dans le dos.
    Hervé Ryssen dans un épisode intitulé "L’Afrique en slip" avait relevé quelques savoureux passages de ce livre, je vous conseille cette édifiante lecture :
    https://herveryssen.wordpress.com/l...

     

  • L’AFP essaie d’éteindre la controverse et écrit : "La discussion est en cours, mais, contrairement à ce qu’a affirmé M. Trump, le projet n’a pas encore été mis en oeuvre."

    C’est jouer sur les mots (AFP excellente comme caisse de résonance fidèle de l’ANC). Lire https://www.news24.com/Analysis/tru...

    "Le gouvernement est également passé des promesses à la mise en œuvre. Nous avons maintenant des fermes identifiées pour expropriation et certaines ont reçu des avis d’expropriation. Nous avons également plus de rapports d’invasions - souvent encouragées par les dirigeants politiques. Une fois ces lignes franchies, il n’y a plus de retour possible. Peu importe qu’il y ait un cas ou 1 000. La ligne a été franchie et le précédent a été établi et si cet élan n’est pas arrêté, nous risquons une avalanche.

    Pourquoi si peu de gens ont compris les premiers signes au Zimbabwe et au Venezuela ? Parce que les premières indications de la direction prise par ces pays laissaient juste assez de place au doute - que les observateurs les plus naïfs ont déclaré que rien ne se produirait. Nous ne devons pas faire la même erreur."


  • Pour plus d’infos sur la condition des blancs, de manière générale, en Afrique du Sud,voir les reportages de Lauren Southern et Stephan Moulyneux sur ce sujet. Bidonvilles de blancs, chômage de masse à cause de la politique de discrimination positive, viols et massacres de familles de fermiers....

     


  • le gouvernement sud-africain a été direct dans sa protestation : « L’Afrique du Sud rejette totalement cette vision étroite qui ne vise qu’à diviser la nation et à nous rappeler notre passé colonial » et « va accélérer le rythme de la réforme d’une façon prudente et inclusive »



    Inversion accusatoire !

    La solution à ce problème serait pourtant si "simple" avec des gens justes et raisonnables au commande. Il suffirait non pas d’exproprier les fermiers blancs mais de procéder à un redécoupage et une redistribution des terres. Par exemple plutôt que de saisir l’entièreté des mille hectares d’un fermier il faudrait définir un pourcentage qu’il pourrait garder et continuer d’exploiter à son profit et le reste à redistribuer à des fermiers noirs. Ce pourcentage que le fermier blanc pourrait garder devra varier en fonction de la qualité des terres arables déterminant le seuil viabilité au-deçà duquel une exploitation n’est plus viable économiquement. Selon ce principe les fermier blanc se verront accorder la surface nécessaire pour vivre, le surplus sera redistribué.
    Ensuite il est impératif de procéder à un système de parrainage, c’est à dire que chaque fermiers noirs devront se voir attribuer un parrain (fermier blanc) qui les accompagnera afin de les former à la gestion d’une exploitation agricole afin de ne pas réitérer les erreurs du Zimbabwe où les fermiers noirs furent incapables d’exploiter les terres qui leur furent accordées. L’agriculture est un métier ! Cela s’apprend ! Il devrait également y avoir une obligation de résultat conditionnant l’octroi définitif de l’acte de propriété avec une période d’essai et de suivi qui pourrait être fixée à 5 ans. C’est à dire que si à la cinquième année la terre octroyée est devenue une friche non gérée, le fermier noir perdra son droit de propriété avec rétrocession au propriétaire initiale.
    Et bien entendu la redistribution des terres devra privilégier les ouvriers agricoles noirs des fermiers blancs, c’est à dire des hommes qui ont déjà une expérience dans le domaine de l’agriculture...

     

    • Quel est l’intérêt pour un fermier blanc ? Il perd ce pour quoi il a travaillé toute sa vie et doit donner de son temps pour former des gens qui n’en ont rien à foutre pour le privilège de garder un petit lopin de terre à peine suffisant pour nourrir sa famille. Auparavant il faisait travailler nombre de noirs et produisait suffisamment pour être en mesure de vendre ses excédants et ainsi avoir une vie confortable en récompense de son travail acharné et de ses connaissances.

      Laissez l’Afrique du Sud aux noirs et laissez-les devenir un autre Zimbabwe. Laissez-les démontrer que la bêtise tue.



    • Ensuite il est impératif de procéder à un système de parrainage, c’est à dire que chaque fermiers noirs devront se voir attribuer un parrain (fermier blanc) qui les accompagnera afin de les forme



      Est ce que tu imagines un patron français demandant à ses ouvriers qualifiés de former leurs remplaçants roumains (par exemple) avant d’être licencier sans indemnités ?


    • @spirit
      Tu crois rire mais ça s’est fait … !!
      Exactement comme tu le dis.


  • Il était prévisible que l’Afrique du Sud post apartheid sombrerait peu à peu dans le chaos,la violence et que la chasse aux blancs serait pratiquée, sans vouloir légitimer le régime de l’ Apartheid, sujet très complexe et historique qu’il conviendrait d’aborder avec toute l’objectivité et honnêteté nécessaires, ce qui ne peut se faire aujourd’hui , ce pays qui était moderne et riche ( il est toujours riche ), avec des infrastructures etc de grandes fermes exploitées par les Blancs, des réserves etc est bien en train de basculer et de se retrouver comparable à la plupart de tous les autres États africains où les Blancs ne dirigent et ne financent pas, malheureusement, chaos, dictatures militaires, famines, guerres inter ethniques, pourtant le Continent Africain est le plus riche en ressources et devrait dominer de ce fait le monde entier, où est le problème ?

     

    • Votre commentaire est surprenant pour quelqu’un ayant choisi Athena pour pseudo. ;)

      Le problème, c’est les dernières deux milles années.
      Pour le dire autrement, un africain n’est pas un asiatique... ça peut paraître cruel mais il faut commencer par accepter le fait que l’histoire ait eu lieu.
      Vous pouvez notamment remarquer qu’on trouve des similitudes entre Aristote et Confucius qui seront à la base des civilisations européenne et asiatique technologiquement dominantes.

      La chine, comme l’Afrique, a complètement raté le XXème siècle, mais voyez comme elle attaque ce début de XXI siècle. Asus et Huawei n’existaient pas il y a 35ans.
      Est-ce que l’Afrique a des millions d’individus assez disciplinés et organisés afin de produire des Iphones pour le reste du monde en acceptant d’être sous-payés ? Pas pour l’instant.
      Vous avez là un élément de réponse pour comprendre le problème.

      C’est le grand problème des gauchistes, ils se prétendent darwinistes... (les pauvres !) mais sombrent dans le relativisme le plus extravagant dès qu’il s’agit des peuples et des cultures.
      Les gauchistes se prétendent scientifiques alors qu’ils pratiquent le chamanisme républicain des Lumières, Ce sont des croyants qui s’ignorent.
      Leur incantation favorite est celle du "sang rouge" qui prouve l’égalité des peuples...


  • Trés fondamentalement ça démontre pour la énième fois que le bipède n’a que le meurtre pour dénouer ce qu’il crée d’inextricable en matière ’’d’organisation sociale’’ quand elle est basée surtout sur les Violences. Ce que toute ’organisation sociale’ contient en Réalité d’abjections, en fait le lieu idéal pour ce type d’évènement avec le temps comme variable et marqueur du niveau de violences intrinsèques. Au bout du bout ça parle des limites du bipède. Cei dit, dans ce cas précis, tout le monde sait d’avance ce que cette spoliation par l’assassinat sélectif donnera in-fine...

     

    • sur le fond il faut bien admettre qu’assassiner ses contemporains seul ou en bande organisée n’emporte aucune compétence dans la gestion d’une entreprise agricole même si on est soutenu par des ’’dirigeants’’ inscrits, eux, dans la complicité par besoin de boucs émissaires.


  • Mouai !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    TRUMP est très préoccupé des mines d’or que regorge l’Afrique du sud et qui risque de lui échapper !!


  • Quid des mines de diamant ?

    Pourquoi les Africains ne récupèrent pas
    les mines d’Or et de Diamant ?


  • L’anti racisme c’est le racisme anti blancs qui ne dit pas son nom.
    L’anti racisme c’est le nom de code pour anti blancs !


  • Quoi de plus normal qu’un colon européen se montre solidaire d’autres colons européens ?
    La compassion à géométrie variable ce n’est rien d’autre que de l’hypocrisie, quand les Palestiniens se faisaient tirés comme des lapins il donnait ce qui ne lui appartient pas à leurs bourreaux...


  • L’Afrique et ses terres inexploitées par les autochtones, c’est un peu comme la guitare délaissée et empruntée à la petite soeur car incapable d’en jouer et n’ayant peut d’intérêt à l’apprentissage de celle ci. Ce n’est seulement lorsque la grande soeur deviendra prodige que la petite soeur demandera à se faire restituer l’instrument tout en accablant la grande soeur de ne pas avoir laisser son génie s’exprimer. Quoi qu’il fasse, l’homme blanc sera responsable de tous les maux des Africains (et plus encore, de toutes les minorités pleurnichardes) car il a grand coeur et est réceptif à la pleurniche mais attention à force de tirer sur la corde, il deviendra insensible et cynique.


  • Expropriation parce que les richesses sont mal distribuées ??!
    Eh bien on sait ce qui nous attend en France dans quelques années !


  • Nationalisme et souveraineté... sauf en Afrique !


  • Et les expropriations et les meurtres de grande ampleur de fermiers en Palestine occupée ?

    Trump est peut-être le moindre des maux mais il faut reconnaître que la fourberie anglo-saxonne est sans limites. Il faut dire que leurs dirigeants ont la tâche facile quand l’américain moyen peine à trouver leur "pire ennemi" sur une carte :

    https://youtu.be/-ugJZhL-cbc


  • Trump a bien raison de défendre les fermiers blancs


Commentaires suivants