Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump veut une immigration légale sélective et réduite de 50 %

Mais le Congrès le permettra-t-il ?

Donald Trump a apporté mercredi son soutien à une proposition de loi défendue par deux sénateurs républicains visant à réformer le système de l’immigration légale aux États-Unis.

Le projet de Tom Cotton, élu de l’Arkansas, et de David Perdue, élu de Georgie, réduirait l’immigration légale de 50 % sur dix ans en limitant notamment les conditions du regroupement familial.

Leur proposition de loi prévoit également d’accorder la priorité à l’arrivée de migrants qualifiés en créant un système à points basé sur les mérites, similaire aux dispositifs existants au Canada ou en Australie.

 

Critiques du système actuel

Au cours de la campagne présidentielle et depuis son arrivée à la Maison blanche, Donald Trump a fustigé le système régulant l’immigration, le jugeant dépassé et estimant qu’il nuit aux employés américains en tirant les salaires vers le bas.

«  Ce processus compétitif de candidature favorisera les postulants qui parlent anglais, subviennent financièrement à leurs besoins et à ceux de leur famille et disposent de compétences qui contribueront à notre économie  », a déclaré le président républicain lors d’une déclaration à la presse en compagnie des deux sénateurs.

Lire la suite de l’article sur ouest-france.fr

Donald Trump a-t-il le pouvoir ?
Des réponses, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Dogmatiquement et stricto sensu, sans faire référence à l’Histoire, on peut être d’accord avec Trump, évidemment.

    Mais si on tient compte que les USA ont tant joué sur les prix dans le passé qu’ils ont affamé l’afrique et tant de pays pendant si longtemps, créant des millions de morts et de malades, du coup, sa décision devient extrêmement immorale et dégueulasse : les USA doivent réparer les crimes qu’ils ont commis. Et là, ce n’est pas une histoire de repentance bricolée et de pleurnicherie (suivez mon regard...), c’est du réel et du récent, et c’est même encore d’actualité !
    Sans parler des guerres et du merdier incroyable qu’ils ont semé partout avec leurs guerres : ils ont détruit la Lybie, massacré Khadafi !
    Et maintenant, ils ont le droit de dire à un immigré lybien sans diplôme : "tu ne rentres pas en amérique." ??

    c’est immoral et dégueu, c’est tout. à vomir.

    Les pays ont des responsabilités, eux, et non les seuls dirigeants du moment. (car ce sont les peuples qui ont mis en place ces systèmes politiques de merde, donc ils doivent assumer ce qu’on a fait en leur nom, dont ils ont la maitrise puisqu’ils ne votent toujours que pour des pourris, systématiquement ! Comme en France, d’ailleurs)

    Mais la lâcheté et l’irresponsabilité sont à la mode partout, depuis la moitié du 20ème siècle : on fait des saloperies et on s’en lave les mains !
    c’est comme pour l’ivg : "ah j’ai baisé, ya un bébé qui est là, mais non, c’est pas de ma faute, j’en veux pas, je le massacre sans état d’âme et sans culpabiliser."

    De la grosse merde en barre, tout ça.

    On peut mettre l’immigration à zéro, quand on ne détruit pas le monde par ailleurs !

     

    Répondre à ce message

    • #1778366

      Sur l’aspect de l’éthique, je vous suivrais volontiers mais sur celui des peuples mettant des gouvernements en place, j’ai peur que vous vous soyez fait leurrer. Idem - et ceci expliquant peut-être cela - sur la prétendue représentation "en leur nom". Vous devriez lire ce que disait Condorcet sur le sujet de la représentation et vous aurez tout saisi en un lot et pour toutes les "planifications" sous couvert de démocratie, vendues au(x) peuple(s).
      Bien à vous.

       
    • #1778367

      @Alan.
      Vous raisonnez comme une grosse caisse. La résistance à l’invasion est un DROIT évident et inaliénable de tout peuple, quelles que soient les erreurs passées ou présentes de ses dirigeants.
      Pourquoi les Français devraient-ils accepter d’être envahis par des hordes passant par la Libye, même si les responsables les plus emblématiques de la ruine Libyenne sont Sarkozy (élu par les Français) et BHL (agitateur français démoniaque et semi-fou) ?
      De plus si les USA sont peuplés par de si grands criminels, les candidats à l’immigration vers les USA sont alors des traitres qui veulent profiter des biens mal acquis par les Américains (s’ils existent) et de la compagnie gratifiante de tous ces "méchants" qui ont pillé l’univers.
      Immigrants illégaux dehors !!!

       
    • On peut mettre l’immigration à zéro, quand on ne détruit pas le monde par ailleurs !

      Tout à fait d’accord, mais ce n’est pas en faisant rentrer des immigrés que le problème sera réglé .L’Amérique se doit de réparer ce qu’elle a commis .L’erreur catastrophique de la Libye et l’assassinat de Kadhafi, ainsi ce qui s’est passé en Irak .L’Amérique ne doit pas se dédouaner de ses crimes, elle doit réparer, au lieu d’accepter ou refuser l’immigration .Ce n’est pas comme cela qu’ils régleront ce problème .Il ne faut pas fuir devant ses responsabilités, et c’est ce qu’elle a fait jusqu’à présent

       
    • à Sedetiam,

      Je suis d’accord avec vous que pour la mise en place des systèmes politiques, le peuple s’est fait manipuler grassement, qui par les élites franc maçonnes, qui par l’élite bourgeoise, qui par la finance et les intérêts internationaux, qui par des philosophes véreux (Voltaire), etc etc.
      Mais nous ne sommes plus au temps de Condorcet. Et quid de la responsabilité aujourd’hui des peuples qui votent en conscience, et en étant très informés, pour des criminels et des charlots ?
      Exemple : la France.
      Tout le monde est très informé, il y a Soral et le même genre de dissidents depuis des lustres, il y a Jean Marie Le Pen et sa fille qui expliquent les choses depuis 40 ans maintenant, et le peuple veaute encore pour des Macron, Sarko, etc, qui bombardent d’autres pays et ouvrent les frontières à fond ? Ce vote est-il innocent ? Non.
      Il y a désormais responsabilité totale, selon moi.
      Bien à vous, également.

      à PMJLL,

      C’est vous qui raisonnez comme une grosse caisse. Vous parlez de "résistance à l’invasion", mais les USA ne sont pas la France ! Les USA sont un pays bâti totalement sur une invasion lourde, un génocide de masse (indiens), de l’esclavage, des déportations, et de l’immigration, tout ce pays n’est que ça et ils continuent les invasions en détruisant tous les pays qu’ils peuvent : libye (sarko piloté par les USA, merci), syrie, iran, irak, palestine, afghanistan, corée, les dictatures d’amérique du sud, d’afrique, et ce sont eux aussi qui ont mis un système libéral mondial de merde qui fait que l’europe est sous immigration massive, qui fait que l’afrique est sous la famine, etc etc ! Et vous les défendez encore ?? Moi, non.
      Quand on détruit la planète, le devoir est soit d’aller soulager la misère qu’on a répandu partout, soit d’accueillir les miséreux qui viennent des pays qu’on a détruit.
      Un peu de lucidité et de reflexion, que diable !
      S’ils ne veulent pas d’immigration, ils n’ont qu’à aller aider à soulager la misère qu’ils ont créée, ce qu’ils ne font pas !

      à Dixi,

      Bien d’accord. L’immigration ne résoud rien, mais alors ils n’ont qu’à reconstruire ce qu’ils ont détruit partout, mais ils n’en font rien, ils continuent de répandre la misère, et après, ils ne veulent pas des miséreux qu’ils ont créé. Ils sont malhonnêtes et criminels.

       
  • #1778279

    "Au cours de la campagne présidentielle et depuis son arrivée à la Maison blanche, Donald Trump a fustigé le système régulant l’immigration, le jugeant dépassé et estimant qu’il nuit aux employés américains en tirant les salaires vers le bas."

    Ca me rappelle le discours - toutes proportions gardés par ailleurs - d’un certain Georges Marchais ...

     

    Répondre à ce message

    • #1778435

      Dans la famille Mercier, il ne faut pas oublier Aude (avocate) et Aurore (comtesse de Guillebon), toutes deux filles de la princesse d’Arenberg, nee Diane d’Harcourt, elle meme fille du fameux Amaury, heros involontaire du feuilleton : "Le rotarien, le vicomte, le jardinier (et le Ministre)"...
      http://www.lejdd.fr/Societe/Justice...

      Guy Birenbaum prend du galon sur franceinfo.
      http://www.ozap.com/actu/guy-birenb...

      Les organisateurs du festival de la Saint-Loup, à Guingamp, se seraient bien passés de ce contretemps. Initialement programmé le mardi 15 août, le concert d’Amir est reporté au lundi 21 août… Alors que le festival devait terminer le dimanche 20 août ! En cause ? "Une erreur de programmation" des producteurs.
      http://www.ouest-france.fr/culture/...

       
  • #1778387

    Reste à savoir : quand l’immigration sera sélective qui fera les jobs dégradants que es autochtones ne veulent plus faire ?

    Quid des femmes de ménage, des ouvriers de chantier et compagnie ?

     

    Répondre à ce message

    • #1778452

      c’est du second degré ?

      Il n’y a aucun "job" que les autochtones ne veulent plus faire. ..
      C’est une excuse de la bourgeoisie pour avoir des domestiques payés 2 fois moins cher.Tout ceci n’est qu un prétexte à du dumping social, en plus d’une volonté de métissage massif.
      Non seulement cela, mais avec les aides sociales, les immigrés coûtent plus que les autochtones. Mais c’est la classe moyenne, qui ne peut pas se payer un jardinier, qui paye la facture, pour que les nantis aient une main d oeuvre moins chère...

      Il n’y a qu a augmenter les salaires et les gens se bousculeront.

       
  • #1778447

    Une Amérique rompant avec sa tradition de rallier toutes les communautés du monde souhaitant contribuer à l’essor de cette immense démoncratie est bien le signe (si ce n’est la preuve) de son déclin.
    Possible prémisse au transfert de pouvoir vers une capitale plus légitime, du point de vue inuit s’entend...

     

    Répondre à ce message

    • #1778476

      Ça c’est la version hollywoodienne de l histoire américaine. La version de Emma Lazarus.

      Dans la réalité les américains ont toujours utilisé l immigration à leurs fins.
      D’abord exclusivement anglaise avant l’indépendance, pour dépasser les francais. Puis après l’indépendance, les anglais n étaient plus tant les bienvenus et l’immigration à été européenne au sens large, afin de depasser la population indienne. L’un des premier débats du parlement américains à été de réserver l’immigration aux européens exclusivement et de l’interdire aux autres.

      Puis quand il y a eu trop d italiens il y a eu un moratoire. Plus d’immigration des années 1920 aux années soixante.

      L’immigration déferlante incontrôlée de toutes les couleurs chamarées de la vie est un processus très récent (1964) qui a été fait dans le dos des américains et qui représente l’opposé de la politique américains historique. C’est une utopie d’une communauté dominatrice et sure d’elle même, et c’est pas l Amérique.

       
    • Zuleya,

      Vous dites n importe quoi dans votre conclusion ! C’est fou le nombre de gens qui ouvrent leur claque-m..... pour sortir des conneries.
      Le peuple US a été TOTALEMENT solidaire de toutes les decisions prises par leurs gouvernement ! En 1991, quand chirac a refusé de bombarder l irak, tous les amerloques nous detestaient, fallait pas aller la bas en touriste, on se faisait insulter ! "j ai bien envie de vous casser la gueule", qu ils disaient ! Dans les pubs à la tele, une belle americaine sentait un verre de vin francais, fermait les yeux et crachait dans le verre !
      Et quand on disait aux americains : "c est pas de la faute du peuple francais, les élus font ce qu ils veulent", ils nous repondaient avec haine et colère : "oh noo !! Ca c est des excuses de tapettes, de tafioles, de minables ! Vous nous trahissez et vous trahissez aussi les gouvernements que vous avez élus ! Allez, mec, fermez là sinon j vous mets une mandale !" disaient ils.

      Voila la realite, le peuple us a voté pour tous les bombardements et guerres, pour la finance internationale qui a affamé l afrique, pour la manipulation des banques qui promeut l immigration massive en europe, etc etc, et ils seraient innocents ??
      Ah ah n importe quoi.. ^^
      Cette mentalité de vouloir echapper aux responsabilités qui sont celles du peuple, c est de la lâcheté en barre. La dessus, je suis d accord avec les yankees.
      Ici, le pays est massacré depuis 60 ans, et des cons mettent macron, sarko, hollande, au pouvoir , et ces votants sont innocents, ils ne savent pas qu ils vont ouvrir les frontieres, faire des guerres, sucer la haute finance , etc ??
      Redescendez sur terre !

       
    • #1778670

      Alan le peuple américain est aussi pris pour des cons que les francais.

      Tout ce que j’ai dit est factuel concernant l’immigration. Il n’y avait pas avant 1964 1965 la notion que tout le monde était le bienvenu aux usa, si ce nest dans lutopie du double language de la communaute de lumiere. Et même les catholiques europeens étaient vus d un mauvais oeil. L’Amérique est traditionnellement une culture blanche , protestante, très xenophobe comparé à la norme française. C’est toi qui dit n’importe quoi et qui récite le poème d ema Lazarus, qui au passage était une juive très impliquée dans le mouvement sioniste, et qui a milité pour que les juifs aient un état éthnique en Palestine, tout en faisant des poèmes qui demandaient à ce que les pauvres du monde entier viennent aux usa, de façon à détruire l’unité wasp de son pays d acceuil. La vieille recette éternelle, le bon 2 poids 2 mesures.

       
    • #1779115

      Et même les catholiques europeens étaient vus d un mauvais oeil. L’Amérique est traditionnellement une culture blanche , protestante, très xenophobe comparé à la norme française.

      Il ne s’agit pas du regard des autochtones mais de la politique officielle qui fut celle des autorités américaines pour faire venir des étrangers en vue de dynamiser le pays avec l’arrivée massive des allemands, des irlandais etc. Pas pour pratiquer le dumping social comme c’est le cas en Europe depuis des décennies, mais pour s’appuyer sur des compétences vivaces. Cela a fonctionné jusqu’à l’arrivée de Reagan au pouvoir. Dans ces eaux là...
      L’immigration n’est pas en soit néfaste pour un pays qui se modernise, même si la crainte de l’étranger est un sentiment naturel de préservation de la race.

       
    • #1779429

      Tu as une vision fleur bleue....ce n’était pas pour dynamiser le pays (ça c’est une vision moderne droitdelhommiste de toutes les couleurs de Bennetton...c’est la version que l’on vend actuellement, surtout dans les films américains...) il s agissait de controller les ethnies... conserver une population blanche, chrétienne, si possible protestante était le mot d ordre. Les américains ont toujours eu une conscience racialistes et religieuse très forte.

      Des les années 1880, quand il y a eu trop d irlandais ou d italiens il y a eu des quotas mis en place par les WASPs qui commençaient à s’inquiéter non pas d un "exces de dynamisme économique " mais de leur perte dinfluence, puis dans les années 1920 le moratoire qui a totalement arrêté l’immigration pour un demi siècle et qui est inconnu en france.

      Le début du livre maigret à New York (qui n’est d’ailleurs pas le meilleur des maigrets) écrit à la fin des années 1940, est très saisissant et il décrit comment les douanes americaines se comportait (très tres mal) déjà à l’époque.
      L autre exemple est celui du titanic. Tout le monde sait que les 3eme classes étaient bloqués derrière des grilles. Ce ne sont pas les Stewart’s qui ont fermé les grilles après avoir percuté l’iceberg. Les grilles étaient maintenues fermées durant tout le voyage sur ordre des douanes americaines car les 3eme classes devaient débarquer en dernier a Ellis Island. De même qu après le naufrage, les 3eme classes rescapés ont du attendre sur le bateau et malgré la tragédie ont eu le sort normal. (On rappellera que cela se passa en 1912, avant le moratoire).

       
  • #1778481

    Je me rends compte que l’immigration est devenue du grand n’importe quoi. Il y a 25 ans, bac+2, avec un anglais parlé couramment, j’ai voulu émigrer au Canada ou USA, et à l’époque, mais mon profil a été jugé inintéressant...

    Aujourd’hui un immigré (clandestin parfois) analphabète, sans formation professionnelle (même dans son pays d’origine) et ne maîtrisant même pas l’anglais peut émigrer là-bas !

     

    Répondre à ce message

  • #1778508

    @ Zuleya :

    Non ce n’est pas du second degrés, bon nombre de métiers jugés "dégradants" ne sont fait que pas les nouveaux arrivants.

    Et même si les salaires étaient augmentés, une grande majorité des autochtones préfèrent les postes du tertiaire, c’est un fait, c’est de la sociologie.

    Quelle femme féministe qui s’occupe de sa carrière aimerait se lever à 4h du matin pour aller nettoyer les chiottes d’un grand groupe ?

    Beaucoup d’hommes préfèrent les postes commerciaux, à responsabilité, ou bien d’employer dans les bureaux, et la plupart n’ont plus la force physique de bosser sur les chantiers en plein hiver ou en été.

     

    Répondre à ce message

    • #1778673

      Et qui ramassait les poubelles à paris ou les fraises en Espagne avant l’immigration de masse ?...

      Avec la robotisation, cette excuse des métiers manuels qu’on ne veut plus faire n’existera bientôt plus donc profitez en encore 10 ou 15 ans...

       
    • #1779125
      Le 5 août à 10:04 par tigré bleu gris
      Trump veut une immigration légale sélective et réduite de 50 %

      La robotisation des métiers manuels est déjà une réalité. La prochaine évolution de l’I.A devrait en toute logique concerner les métiers du tertiaire et donc les catégories encore (à peu près) préservées et attachées à des emplois de confort.

       
    • #1779413

      Le fait, la sociologie, c’est de dire que les gens aiment le pognon.
      Si les postes des chantiers étaient payés deux fois plus chères que ceux du tertiaire, tout le monde s’y précipiterait, et il ne resterait plus que les gens physiquement inaptes pour occuper ceux du tertiaire, qui serait alors perçus comme dégradants. (le coté "dégradant", c’est le fait d’être sous-payé donc exploité, pas l’effort physique)

      Et la force physique s’acquiert, on ne nait pas "fort", on le devient par l’effort, et il suffirait de quelques mois pour que les ex-employés de bureau rattrapent leur retard niveau muscle par rapport aux autres.
      Ton histoire du français qui serait incapable de travailler sur les chantiers est du pur fantasme pro-immigrationniste. A se demander comment on a fait pour bâtir nos cathédrales...

       
    • #1779430

      Tigré elle n’est pas au niveau qui sera le sien dans 15 ans et c’est d abord sur ces métiers manuels que cela se fera sentir...

       
  • #1779262

    @Alan, votre raisonnement ne tient que pour la partie "responsabilité collective dans les mauvais votes (c.à.d. pour les mauvais dirigeants)". Par exemple, les Français, incapables de voter massivement Le Pen, se sont farcis des ordures variées et avariées depuis 1974. Ils en subissent les conséquences.
    Pour le reste votre raisonnement est simpliste, car les USA ne sont pas du tout seuls comme vous le dites, dans les malheurs du monde. Par exemple :
    La Chine bouffe une part prépondérante des matières 1ières mondiales, pollue 3 fois plus que les USA (dans presque tous les critères de pollution) et casse les prix au point que beaucoup d’industries équivalentes des autres continents sont moribondes.
    Accepter de l’immigration pauvre sans contrôle est le meilleur moyen de bien perpétuer la ruine de leurs pays d’origine, puisque les volontaires pour émigrer sont les plus entreprenants, les plus vaillants et les plus disposés à changer les choses. Voir à ce sujet la parabole extraordinaire des gumballs (boules de gomme) : https://www.youtube.com/watch?v=FXX....
    Il est complètement illusoire de croire soulager le pauvreté dans le monde en prenant des immigrants, QUELLE QUE SOIT LA QUANTITE PRISE.
    Les USA se disent de généreux donataires économiques de tous les pays (environ 130 milliards USD d’aide économique par an - hors aide militaire).
    Ceci étant je vous accorde que les guerres américaines sont devenues des calamités XXL depuis la guerre de Corée (au moins !!). La machine à casser "les autres" s’est emballée et Dwight Eisenhower a été le 1ier à s’en rendre compte et à la dénoncer... en vain.

     

    Répondre à ce message