Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Uber : près de 6000 agressions sexuelles en deux ans aux États-Unis

Après avoir passé des années à refuser de chiffrer le problème, Uber a révélé avoir enregistré près de 6000 agressions sexuelles aux États-Unis en deux ans. Le géant du secteur a publié le 5 décembre un rapport détaillé sur la sécurité, qui révèle que 5981 agressions sexuelles ont été dénoncées par des utilisateurs, des conducteurs, ou des tiers sur le territoire américain en 2017 et 2018. Ce chiffre comprend attouchements, tentatives d’agression et viols. Le même rapport dénombre 19 homicides sur la même période.

« Cette année, il y a eu chaque jour près de 4 millions de trajets sur Uber aux États-Unis », remarque Tony West, le directeur juridique du groupe. « La plateforme reflète le monde dans lequel nous opérons, avec ses bons et ses mauvais aspects ».

Ce rapport, le premier du genre, s’attache à mettre en perspective les incidents – en mentionnant l’importance des risques de violences sexuelles – et insiste sur les efforts entrepris pour lutter contre ces menaces. Pas sûr que cela suffise à rassurer les utilisateurs, qui appellent souvent une voiture précisément pour se déplacer en sécurité.

En France, les témoignages de femmes agressées lors de trajets en VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) se multiplient depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, sous la bannière #UberCestOver (Uber c’est fini).

 

 
 

« On vous rembourse la course »

La tourmente n’épargne pas Lyft, le rival d’Uber aux États-Unis, qui avait pourtant cherché à se positionner comme un acteur plus responsable. Depuis septembre, 34 femmes ont porté plainte à San Francisco contre Lyft pour des agressions sexuelles commises dans les véhicules de chauffeurs affiliés à la société californienne.

Caroline Miller, l’une des plaignantes, s’est endormie à l’arrière d’une voiture après avoir fêté son anniversaire. « Quand je me suis réveillée, il était en train de me violer », a raconté la jeune femme lors d’une conférence de presse le 4 décembre.

Le chauffeur en question a été arrêté, mais Lyft n’a pas présenté d’excuses, selon elle. « Ils ont juste offert de lui rembourser sa course », a expliqué Michael Bomberger, l’avocat des 34 femmes.

[...]

Depuis cette année noire, et après plusieurs cas rapportés de violences sexuelles, Uber a rompu avec la stratégie d’étouffement des affaires.

[...]

« Juste du marketing »

Côté sécurité, Uber et Lyft ont rendu plus difficile l’usurpation d’identité par des conducteurs, renforcé les contrôles pour détecter des criminels déjà condamnés et ajouté dans leurs applications un bouton permettant de signaler un problème pendant le trajet.

« Ce bouton, c’est une blague », réagit Michael Bomberger pour l’AFP, ajoutant : « Qui peut se servir de son smartphone pendant une agression ? C’est juste du marketing. » L’avocat prône l’enregistrement systématique des courses pour que les chauffeurs se sentent surveillés, une meilleure coopération avec les autorités et des vérifications plus minutieuses du passé des conducteurs.

« Lyft ne prend pas au sérieux la sécurité de ses passagers. [...] La plateforme est conçue sur mesure pour des prédateurs sexuels », a-t-il asséné lors d’une conférence de presse.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

Uber ou la dérégulation complète du monde du travail, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

79 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et en France, quel est le chiffre ?
    Et dans d’autre pays d’Europe, UK, Allemagne.... ?

     

  • Pour discuter souvent avec des chauffeurs, il faudrait pour être juste également sanctionner :
    - Les gays parisiens qui vous font du ’rentre dedans’, vous draguent et vous foutent une main sur la cuisse pendant la conduite (pas harcèlement ?)
    - Les filles, ivres ou non, qui vous draguent et vous foutent une sale note si vous ne cédez pas à leurs avances (homicide ?)

     

  • « Ils ont juste offert de lui rembourser sa course » à la suite d’un viol aaahhhh !
    Allez une petite douche et hop ! Et on n’en parle plus alleeeez !
    Le progressisme et la considération de l’humain, de la femme... Toute une expérience de prostitution à vivre.


  • Ne sachant plus quoi faire de son temps libre, Dominique en a profité pour visiter les USA ?


  • Je suis le premier à cracher sur Uber, que j’exècre passionnément, mais malgré tout je dois rester honnête intellectuellement : 6000 viols ou attouchements sur 3 milliards de trajets c’est quasi rien, même si c’est trop pour Marlène. Au fait, combien de femmes violées dans les chiottes du McDonald ?


  • La première nana aurait écopé de pas mal de prison à Dubaï. Présence en boîte de nuit sans présence masculine pour la protéger et donc en vue de se prostituer ou de provoquer. Sortie SEULE en état d’ivresse totale sur la voie publique puis dans un véhicule privé ne lui appartenant pas. Inconscience éthylique telle qu’elle prétend ne pas se rendre compte de ses ébats sexuels pratiqués dans un véhicule privé dont elle paie le chauffeur. C’est déjà arrivé et il a fallu beaucoup d’efforts d’Ambassade pour limiter la prison de ce genre de demoiselle émancipée à quelques mois effectifs derrière les barreaux au lieu de plusieurs années.

     

    • Pas sur de comprendre en quoi Dubai serait une référence ?
      Pays de merde vivant sur une manne pétrolière, dernier pays que j’aurais envie de prendre en exemple.
      Mais sinon, une nana qui va en boite c’est forcément provoquer ou se prostituer ? S’amuser c’est pas possible du coup ? Je sais pas comment c’est possible d’être si limité intellectuellement mais là quand même c’est violent :D


    • @Rb
      Sûr que votre commentaire tombe à côté de la plaque à 100%.
      Dubaï n’a pas une goutte de pétrole autochtone à raffiner ni à vendre. Il y a la queue 24h/24 pour faire le plein d’essence dans la première station-service située sur le territoire d’Abu Dhabi sur l’autoroute vers la capitale (DXB-AUH) car le prix y est moindre que dans les nombreuses stations de Dubaï, obligées d’importer.
      Dubaï est comme Miami mais sans criminalité. La gestion des touristes courte durée et résidents fiscaux est la principale source de revenu. Le savoir-faire pour le traitement de ces millions de touristes est sans aucun doute le PLUS élevé au monde et Dubaï est imitée partout où c’est possible.
      Les hôtels regorgent de prostituées magnifiques de tous horizons (pays de l’Est, Liban, etc.) qui ne racolent jamais et se tiennent parfaitement. Leur alignement sage et poli est presque comique. Il y a des centaines de bars et boites de nuit très fréquentés. Mais il y a aussi des familles en promenade partout.
      Les jeunes imbéciles étrangères ou pseudo-femens qui se croient à Paris et confondent « s’amuser » avec se saouler et abandonner le contrôle de leur corps à toute personne de passage parce qu’elles sont ivres mortes, sont immédiatement éliminées du paysage, pour ne pas nuire à l’ambiance, ni faire peur aux enfants.
      Venir se plaindre d’agression sexuelle PARCE QU’on est ivre est la pire initiative possible. Alcool, drogue et tout ce qui fait perdre le contrôle de soi, sont un non-non absolu.
      Si Paris était géré comme ça, ce serait le paradis. Ne pas le comprendre est la marque d’une sévère limitation intellectuelle.


    • Alors vous semblez être à la ramasse complet mon cher.
      Dubai ce n’est pas un pays, mais une ville et un émirat des Emirat Arabe Unis (EAU pr simplifié) qui regorge de pétrole et de gaz, car vous croyez sincèrement qu’ils ont bâti des iles artificiels et des grattes ciel ultra moderne juste en proposant aux 1er touristes des balades en chameaux ?... Donc déjà la dessus vous racontez n’importe quoi mais passons c’est pas le sujet.

      Je le répète car vous semblez être un musulman en mission de prosélytisme, mais ici on est en France, et on s’en bat les couilles de comment ils font leur vie en terre islamique et si une nana veut aller seul s’amuser en boite, c’est son problème. En occident on est faveur d’un minimum de liberté, si après les gens font n’importe quoi avec, c’est leur problème, capish ?


    • @Rb, je laisse tomber pour Dubaï car je ne veux pas vous écraser de mon savoir de résident là-bas depuis 30 ans. Mais sachez que tout le parc immobilier et les gratte-ciels sont financés exclusivement par les acheteurs et loueurs étrangers (dont les Français qui fuient la France et les femmes saoules) .
      Rien à voir avec le pétrole de l’AUTRE pays de la même confédération UAE : l’Emirat d’Abu Dhabi. Il n’y a que la Monnaie, la Poste et l’Armée qui sont partagées. Pas le Gouvernement (Exécutif, Assemblées et Tribunaux), ni la Police, ni l’argent des familles régnantes.
      Je suis blanc, catholique et Français.


    • Ok donc je suppose que comme le dit le dicton, la confiture c’est comme la culture, plus on en étale moins on en a...
      Mais sinon :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Duba%...)

      Ca ne vous fera pas de mal. Je ne le savais pas d’ailleurs, mais il s’avère que cette ville-émirat est un paradis fiscal de premier plan, ce qui explique en grande partie la provenance des fonds mais dans tout les cas c’est bien écrit que les promoteurs des grand projets immobilier c’est avant tout des sociétés dirigé par le gouvernement et que visiblement ils aiment bien faire venir des immigrés et ne les payer pr construire toute leur saloperie au beau milieu du désert.

      Pays de merde, jamais j’y foutrais les pieds, c’est une honte tant économique, qu’écologique, social et humaine, bref dernier pays au monde que je citerais en exemple pr en revenir au début de la conversation.


  • Uber = travailleurs immigrés principalement noirs, indo-pakis, maghrébins/arabes !
    Toujours les mêmes mais chutt ! Pas d’amalgames !

     

    • Pierre loup
      toujours les mêmes obsessions, changez de disque pour une fois !


    • Bien sur , Padamalgam, recemment sur BFM PARIS, que j aime bien mater pour voir a quelle point Paris part en c..... j ai vu un reportage sur les nuisances provoquees par les épiceries de nuit vendant de l alcool, ce qui provoque des attroupements dérangeant toute la nuit les riverains des immeubles qui veulent tous simplement dormir. Cependant malgre les images ou il n y a aucun hommes blancs, BFM cite " des groupes d hommes ", sans jamais dire qu il s agit de parasites etrangers qui ne travaille pas et se chauffe la nuit dans les rues. C est comme pour les agressions ou on ne cite jamais le prénom de l agresseur, ou pire on cite un prenom comme Killian pour noyer le poisson .

      Alors si une jeune femme qui n a pas souhaiter prendre Uber rentre a pied , un peu emechee en passant devant ces "groupes d d’hommes " comme le dit BFM, elle a du souci a se faire ou pas....tout depends de ce qu elle recherche.


    • Arrête avec tes obsessions, les hommes ne sont pas si différents au fond, aucun peuple n’a le monopole du viol pas même les milliers de gens au sein de l’Eglise. Personne n’a le monopole non plus de la violence pas même Hitler. Combien de morts, de viols et d’agressions sexuelles au sein du "Monde blanc" suite aux totalitarisme communiste, nazi, fasciste, atlanto-sioniste et ainsi de suite. Alors ferme là, physiquement !


    • Oui et toutes ces femmes victimes sont probablement racistes car elles ne veulent pas se faire violer par la diversité , alors que c’est cela aussi ça le "vivre ensemble".


    • #2337244

      @sirius
      @nabil
      Il suffit d’ouvrir les journaux quotidiennement,d’essayer de se promener le soir ou la nuit dans les villes de province pour voir qui s’y trimballe,de savoir qui compose les 75% dont les tôles sont remplies,çà c’est la REALITE des FAITS.
      Et en tous cas il est clair pour tous que la délinquance explose depuis l’arrivée d’une immigration dont les français ne veulent pas dans leur très grande majorité à juste titre.


    • Additeacha

      Puisque comme vous dites qu’il y en a dans tous les peuples, c’est une très bonne raison pour ne pas multiplier leur nombre en important autant de nationalités en France.
      Pas de vivre ensemble = la portion des détraqués de son pays à gérer sans avoir à y additionner ceux des autres, ce qui au final reste quand même plus alléchant que votre proposition de relativiser en fermant les yeux, parce que "c’est pareil partout".
      Mais, je vous le concède, quel français voudrait encore, de nos jours, vivre en paix et en sécurité dans son pays ? Là est la question...


    • @Pierre Loup c’est une étude faite aux Us arrêtez d’être monomaniaque vous êtes ridicule.


    • 1)en france 52% des viols par des étrangers en IDF.
      2)Selon les statistiques allemandes, sur 83.000.000 d’Allemands, les agressions sexuelles et viols étaient en 2016 de 3.964. Chez les étrangers, évalués à 9.100.000, dont les migrants, le chiffre était évalué à 2.512, soit environ 5,7 fois plus !

      Mais l’obsédé c’est Pierre Loup !!!
      Je ne supporte plus ce relativisme...
      Un taux de testotérone plus élevé allié à une intelligence plus faible ainsi qu’à une culture différente de là notre = viol, viol, viol...
      Quand à ceux qui critiquent PIERRE LOUP en le traitant d’obsédé (LOL), je me demande si ils sont simplement naïf, ou tout simplement des malades mentaux atteints de d’extrême gauchélite...


    • Les maghrébins honnêtes et bons devraient être les premiers à reconnaître cette réalité mais bon rester dans le dénie de réalité, c’est pas mon problème !
      D’ailleurs c’est comme les fameuses agressions contre le personnel des hôpitaux qui est apparus au cours des dernières décennies en France, coïncidant ”étrangement” avec l’arrivé massive d’algériens et de maghrébins en général !
      Je vous donne un indice de l’origine de ce phénomène ! https://www.tsa-algerie.com/hopitau...
      En Algérie ce phénomène explose.... du coup on se demande bien en France qui sont majoritairement responsable de ce même phénomène !


    • @grim

      Vous avez confondu mon message avec celui de Nabil, mes propos n etaient pas ceux cites par votre plume.

      Sans rancune


    • @Pierre Loup

      C’est vrai qu’il y a beaucoup de maghrébins aux Etats-Unis..

      Il faudrait peut-être sortir de chez vous des fois ça peut faire du bien. Non pas que des maghrébins violeurs n’existent pas mais ils ne sont pas assez nombreux pour que vous nous pondiez ce genre de commentaires à chaque fois.


    • @Value
      C’est dingue je doit re-copier mon commentaire !
      travailleurs immigrés principalement noirs, indo-pakis, maghrébins/arabes !
      Mais vous focaliser uniquement sur le ’’maghrébins’’.. intéressant ou plutôt ça confirme ce que je sais sur l’Hypocrisie et la mauvaise foi légendaire de certaines personnes !


    • @Pierre Loup

      Elle est belle l’inversion accusatoire, qui t’a appris à faire ça ?

      On parle d’Uber qui révèle le 5 Décembre les agressions sexuelles des deux dernières années sur le sol américain, tu dis que "les travailleurs immigrés = principalement noirs, indo-pakis, maghrébins/arabes, toujours les mêmes mais chutt ! pas d’amalgames !"

      Or, il n’y a pas beaucoup de maghrébins aux Etats-Unis voire pas du tout à part quelques bourgeois qui peuvent se le permettre. D’autres personnes t’ont fait la même remarque plus haut, mais on est sûrement tous des crétins de mauvaise foi et toi un sociologue de génie (à quelques fautes d’orthographe près) c’est bien ça ? Et ne me fais pas le coup du "je voulais dire en France", ce n’est pas vrai sinon tu n’aurais pas parlé d’indo-pakistanais il n’y en a pratiquement pas en France.

      Donc tu dis n’importe quoi, et les gens ont bien raison de te le faire savoir. A la limite s’il y avait une part de vérité ou que les maghrébins étaient particulièrement impliqués dans des viols et qu’on fermait tous les yeux, je veux bien mais ce n’est pas le cas. D’ailleurs rien ne t’empêche de nous démontrer le contraire et on fermerait tous notre bouche mais d’ici là arrête d’insulter les gens parce que ça commence à bien faire.


    • @value

      Je ne vs trouve pas très objectif pour le coup.

      Vu qu’Uber n’est pas seulement actif en Amérique et comme PL n’a jamais précisé "en Amérique", il est fort possible qu’il élargisse son observation partout ou Uber se déploie. Une forme d’extrapolation.
      Le pas d’amalgame ne s’adresse vraisemblablement pas à vs mais à ceux qui entretienne la division.

      Soyez précis, PL ne dit pas travailleurs immigrés = principalement... mais Uber = principalement travailleurs immigrés... C’est pas pareil.
      .
      Je crois que Pierre Loup ne cherche pas à fermer la bouche à tous (maghrébins je suppose) ni à vous particulièrement mais plutôt à ce que vous l’ouvriez. Il fait un constat perso qui ne met nullement en cause la totalité des ethnies ou races citées mais la partie délinquant qui forme le gros des délinquants. Vous percevez la nuance ?
      Sinon, vous lui demandez de démontrer mais, je ne vois pas plus de démonstration chez vous que chez lui. C’est un peu facile.

      Maintenant libre à vous de vous sentir insulté parce-que des maghrébins sont visés dans l’exercice de leur forfait. Comment faut-il dire déjà qu’on cache leur patronyme.
      Si un blanc, un Franco-français déconne et est puni, je n’irai pas le plaindre et je ne me sentirai plus proche d’un Français maghrébin assimilé.


    • Value

      Vous habitez ou ? En France de justice il n’y a point, les tribunaux sont rouges et pour le vivre ensemble et les statistiques ethniques interdites.
      Bon, malgré toutes ces précautions prises par ceux qui nous veulent tant de bien, ainsi que ces abominables conséquences, certains français ont des yeux et des oreilles, et ça donne une autre chanson... Que vous vouliez l’entendre ou non ne change pas grand chose à l’affaire.


    • Ce n’est pas le sujet, il faut arrêter de tout mélanger à chaque fois. On parle d’agressions sexuelles, de viols et en l’occurrence aux Etats-Unis. Je fais simplement remarquer que non seulement il n’y a pas de maghrébins aux Etats-Unis mais qu’en plus ni les arabes ni les maghrébins ne sont réputés pour violer que vous vouliez l’entendre ou non, ni aux Etats-Unis ni ailleurs.

      Qu’il n’y ait pas de statistiques ethniques ne vous permet pas d’accuser à tort et à travers pour autant, mais puisque c’est si courant et que vous avez des yeux et des oreilles alors je suis sûr que vous avez plein d’histoires sordides à nous raconter !

      Celà dit, si vous estimez que les commentaires comme "toujours les mêmes" sur tout et n’importe quel sujet sont productifs et feraient avancer les choses alors faites donc.


  • Ubérisons, Ubérisons, il en sortira toujours quelque chose .Eh bien oui, il ne fallait pas s’attendre à des miracles .On ne peut pas avoir le beurre, mais ils peuvent avoir la marchande de beurre, pour le même prix .

     

  • La femme cet être parfait qui a le droit de se permettre toutes les fantaisies même les plus dangereuses. C’est criminel une telle éducation (imposée en plus par la société), voici le retour au réel.
    Je suis navrée pour ces femmes, mais être ivre morte c’est accepter de donner le contrôle de sa personne à autrui. Et c’est pareil pour les hommes. Ivres, morts seuls, ils se feront péter la gueule par des racailles et dépouillés de tout et certains, même si c’est anecdotique, de leur virginité anale.
    Des personnes malfaisantes, des prédateurs, il y en a partout, pourquoi leur donner du pouvoir sur nous ?
    Pourquoi éduquer nos filles aux pratiques à risques ? Pourquoi la société si prompte à remplacer le rôle éducateur des parents, nous mets en garde dans des publicités contre l’alcool au volant mais ne dit rien aux femmes sur les dangers de l’ivresse ? Quel monde de tartuffes !
    Ils croient qu’avec leurs slogans et leur progressisme, ça crée une pensée magique qui fera disparaître le viol.
    J’ai failli me faire violer deux fois, si j’avais été ivre c’est clair que j’y passais. J’ai plein d’amies qui n’ont pas eu cette chance en rentrant seule tard de leurs boulots et dans un état de conscience normale. Ne donnons pas le bâton pour nous faire battre. Même si notre pouvoir est minime face à la force physique d’un prédateur fou et déterminé, nous avons en nous un petit pouvoir pour faire basculer la situation en notre faveur mais ce n’est certainement pas en abandonnant notre pouvoir à autrui avec la drogue et l’alcool qu’on en réchappera, à moins que votre ange gardien puisse vous rattraper par le slip.

     

    • Tres bon commentaire Olivia , ca fait toujours du bien de lire des femmes comme vous qui se respecte, et qui ont un cerveau bien fait.

      Mes hommages Madame.


    • Pas mieux !

      J’ai une copine 68-arde, qui a eu 4 filles. Les quatre se sont faites violer dans des contextes différents. Elles se piquent aussi leurs mecs entre elles en couchant avec. Pour leurs anniversaires elles s’offraient entre elles des vibromasseurs.

      Un jour la mère a craqué et les a traitées de traînées (bouffée momentanée de clairvoyance) avant de le regretter et de ne plus jamais en parler.

      Evidemment elles ont la quarantaine maintenant et sont seules et alcolo mais tellement fières d’être féministes et libres !

      Dernièrement elles ont fait des demandes pour adopter des enfants en se pacsant avec d’autres filles.

      Il s’agit d’un guerre invisible qui fait des millions de victimes depuis 68 et qui mettra du temps pour se cicatriser et pour que les hommes et les femmes redeviennent simplement vrais.


    • @JUL
      Lorsqu’au sein d’une fratrie, on commence à piquer les fringues, puis le petit copain de sa sœur, ce problème s’inscrit dans une impasse tragique, c’est une forme d’inceste d’un troisième niveau plus que symbolique, par absence d’autorité maternelle, témoin de ce qui se passe. Nous sommes dans un cas de transgression grave, une rivalité malsaine, une ambiguïté au sein du lien fraternel, des relations abusives au sein de la fratrie, une attitude utilitariste de l’ex pour atteindre la sœur. Tout cela ne se finit jamais bien : si j’étais un garçon, je fuirai ce genre de nana absolument houlala à dégager !


    • C’est marrant comme j’ai tendance à ne pas toujours croire les témoignages des commentaires ;-)


    • @ JUL,

      Heureusement que l’adage : « Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es », ne fonctionne pas à tous les coups ; sinon, vous y aviez droit. Quatre vilaines petites canes, dans la sororie que vous évoquez, auraient même posé problème à nos chers Blaise Pascal et Pierre de Fermat, dans leurs tentatives de solutionner les probabilités. Mince ! Avec un pareil tirage, pour ma part, je joue l’âge des vilaines canes et la taille des vibromasseurs au Loto : tiens, vendredi 13 prochain, pour rire.

      Faites attention cependant que le copain est celui avec lequel on partage, avec lequel on coupe le pain : tandis que la copine...
      Vous habitez dans le Nord ?


    • @Pamfli

      Je travaillais simplement avec une des sœurs - et couché avec aucune, Dieu m’en preserve -, c’est comme ca que j’ai découvert cette belle famille.

      Evidemment tous gauchistes et père effacé. Tous officiellement aimant tout le monde, des migrants aux petits lapins mais qui s’enfermaient dans leurs chambres respectives quand elles se trouvaient en meme temps dans la maison familiale. Je ne suis pas sur de l’inceste symbolique mais bien de la haine travestie en amour pour voir laquelle serait plus pute que l’autre.

      Avilissement intérieur enrubanné dans des tenues toujours "dévoilantes". Des zombies classieuses dont les viols étaient les médailles de guerre.

      C’est Virginie Viola qui faisait remarquer que s’habiller - comme elles le font aujourd’hui - de jeans déchirés, c’est assumer le mépris de soi-meme. Je crois que c’est ce qu’Olivia a communiqué ici : la destruction de soi comme ambition d’ame.


    • Excellent commentaire Olivia !
      Très logique, parfaitement transcris.

      Merci.


  • Quand une personne non qualifiée a fait le tour, il ne lui reste plus que Uber.
    Ces personnes qui sont tout en bas de la pyramide des travailleurs, sont donc forcément plus criminogènes. Ce n’est donc pas vraiment une surprise.

    Ça ne veut pas dire qu’un chirurgien ne peut pas violer, mais il y a vraiment plus de chance d’avoir un soucis avec un chauffeur Uber.

    Pour mitiger ces propos, ces personnes ont quand même fait le choix de travailler au lieu de vivre des minimas sociaux. Ce ne sont donc pas des racailles absolues.
    Ceci n’est pas forcément le cas aux États-Unis, d’où le chiffre très élevé d’agressions là-bas.


  • Un problème des villes...moi je suis à la campagne et je kiffe !


  • Donc tu es une femme, bourree en sortant de boite, seule donc celibataire j imagine ? et tu commandes un Uber pour rentrer chez toi seule ....pauvre fille erreur d appeciation majeure ma grande. Par contre si un mec sympa t aborde en boite, il y a de forte chances que tu l envoie chier, et balance un #balancetonporc sur ton twitter non ?

    Les Francaises sont vraiment des cruches, je me demande meme si certaines ne le cherchent pas, je dit bien " certaines " .

     

  • 6 000 nanas qui ont compris expérimentalement ce que c’est qu’un "migrant" .


  • On sait très bien qu’il y a des chauds de la b*te en jogging qui violent des femmes en France (comme aux Etat-Unis), Uber ou pas.

    Uber Japon a sans doute moins de problèmes.

     

  • Je viens de retourner au Mexique où j’ai passé une dizaine de jours, la semaine chez un partenaire, pour le boulot.
    Les collègues locaux ont insisté pour que je prenne des Ubers, au début j’ai dit mais non c’est dangereux, surtout à Mexico.
    Et bien non, les véhicules sont très bien aussi.

     

    • Je rentre d’Afrique du sud, on m’a conseillé la même chose.
      A Johanesbourg les taxi sont tenus par la pègre, ils ont une fâcheuse tendance a sortir du trajet et se faire "braquer". Jamais eu de problème avec Uber ( je précise être un homme et être resté dans les grandes villes ).


  • Elle coche toutes les cases.. Femme, seule dans la nuit non accompagnée, bourrée qui finie violée. Elle n’a pas du tout réfléchie.. aux conséquences.

    Souvenons-nous :

    Le procès de Bruno Cholet s’ouvre ce matin à Paris. Ce chauffeur de taxi clandestin est accusé d’avoir enlevé et tué Susanna Zetterberg, une jeune étudiante suédoise qui sortait de boîte de nuit le 19 avril 2008.


  • Bon allez une loi interdisant aux hommes hétéros d’être dehors après 19h en hiver et 22h en été afin que les femmes puissent sortir ivres mortes sans se faire emmerder. Merde, quand même...


  • Ce qu’il y a de fantastique avec le système d’Uber c’est l’on fait passer la précarité totale pour de la liberté et même du libre entrepreneuriat alors qu’il ne s’agit que d’un salariat de seconde zone ! Il fallait quand même y penser et oser ! Imaginez qu’un mec viennent vous voir et vous propose le deal suivant : "Voilà ce que je te propose poto : un job de rêve ! Pas de couverture sociale, pas d’indemnité de licenciement, pas de retraite, de congés maladies, pas de congés payés...mais t’es libres ! Tu bosses quand tu veux, tu ne vois jamais un patron ni un chef de service ! La libertééééé !" Et bien le plus dingue c’est que cette arnaque fonctionne et c’est classé comme de l’auto-entrepreneuriat ! Les mecs ne contrôlent rien sauf peut être la liberté d’accepter ou non une mission... ! Ces salariés d’un nouveau genre seraient libres si ils étaient les propriétaires de la plateforme de mise en contact avec les clients, si ils fixaient eux même la tarification de leurs prestations, si ils organisaient leurs propres caisses de retraite, assurances maladies, congés payés, congés maladies...un avocat ou un kiné est libre (plus pour longtemps...), pas un pauvre gogo d’Uber !

     

    • Un avocat ou un kiné est libéral : aucunement libre, dans la mesure où leurs professions réglementées appartiennent à un Ordre : et pas sûr, au regard des serments que l’un ou l’autre prête, qu’il puisse refuser nombres des missions, contrairement au chauffeur Uber.
      Aussi, indépendant et responsable, certes ; mais libre ?


  • Le frère du chauffeur (démasqué par son ADN perçu dans les orifices de la demoiselle) s’est pourvu en Cassation.
    Par ici, il se serait peut-être pourvu en castration : malgré-lui.
    Il y a certes la justice, valeur morale à géométrie variable selon les lieux et les temporalités : et puis il y a ce qui est juste, au sens vertueux du terme ; universel.


  • A part dans les films où tu vois que les conducteurs Uber...sont des super beaux gosses ultra cool tout et tout...dans la réalité un mec contraint à exercer ce genre de job fait malheureusement partie de la catégorie des loosers galériens, ce qui signifie que dans la compétition sexuelle il n’est pas dans le haut du panier mais plutôt bien en bas juste un cran au-dessus du mec au RSA (j’affirme cela sans aucun mépris, juste un constat sociologique brut) Donc on ne s’étonnera pas que certains d’entre eux plus fragiles et moins scrupuleux que d’autres puissent voire dans une jeune femme déchiquetée, inconsciente et affalée au fond de son véhicule une aubaine pour satisfaire quelques pulsions primales en flairant et touchant de la chair vivante plutôt que de se branler devant l’écran de son ordi...Je suis même sur que les mecs doivent négocier avec eux mêmes en tenant des dialogues intérieures du genre "Humm...bon allez ! Juste un doigt ! Et puis merde ! Pendant qu’j’y suis une petite léchouille du clito et d’un téton vite fait ! Ca va, c’est pas méchant ! Elle ne le verra pas, ça ne laissera pas de trace !" Moi aussi j’ai été un crevard ! Je n’ai jamais abusé d’une femme mais je les comprends ces vicelards !

     

    • En extrapolant à peine avec le cas Bridget Jones, une nana si émancipée qu’elle fascine les mecs avec ses grosses culottes amincissantes (au lieu de moins picoler), limite cruche dépravée, journaliste précaire qui se fait toujours sautée complètement paf, alcoolisée sous extasie, s’abandonnant totalement : à moment donné raccompagnée dans un taxi low cost londonien, elle s’en extirpe et s’écroule sur le pavé devant son appart… Et dans ce cas ce n’est pas du viol, parce qu’elle couche avec le haut du pavé, qu’elle se soule avec du champ, conduite dans une Mercedes 280 SE décapotable année 69, direction un grand hôtel de la campagne anglaise ? Parce que c’est avec le beau Hugh Grant, pourtant un sacré salaud qui récidive en lui faisant prendre au préalable des cachetons, de l’alcool pour lui proposer, au final, un énième plan cul mais cette fois à trois avec une prostituée asiatique. C’est délicat toute cette affaire, ici certaines vivent ce genre de romance ultime à leurs dépens et ça a toujours existé : combien de nana qui se retrouve dans une tente, pour tromper son petit copain avec le cousin, l’ami,… à l’arrière d’une bagnole après un retour de boite de nuit, bien chauffée (bien chaude) qui se fait grimper dessus parfois par plusieurs ? Pour certaines, à quoi s’attendent-elles en se défonçant de la sorte, avec des mecs dans le même état : « Tu t’es vue quand t’as bu ? Alors, heureuse ? » Bien évident les chauffeurs de chez Uber conduisent ce genre de nana très souvent dans la soirée et certaines se font chauffer voire tringler à l’arrière du taxi, lui regardant la scène dans son rétro, et là il faut résister, tenir, rentrer chez soi, en se la mettant derrière l’oreille pour au final se soulager devant un porno sur internet, quelle misère ! Tout cela est très très compliqué, il faut être fort pour résister à ça non ?


  • Les chauffeurs VTC sont pour beaucoup des hommes courageux et travailleurs, ils sont exploités par l’État, les clients et les différentes plateformes de commande de course. (C’est pas grave c’est des beurs violeurs).
    Plus de 8h00 de conduite par jour dans l’agglomération parisienne et souvent 6 jours sur 7 ça force le respect des connaisseurs...


  • 90% des faits divers de viols ont lieu sur des femmes bourrées après minuit. L’illusion d’être protégé dans un état de drooooit et l’alcoolisme en expansion chez les femmes fait le reste.


  • Dans toute l europe se creent des compagnies de taxi et des hotels pour les femmes ,a paris : https://www.kolett.co/ , http://www.femmeauvolant.com/. A lyon :https://www.soladrive.fr/vtc/chauffeur-prive-femme/ en france : via des application comme, Simone Drive Her, a completer avec des appli de securite : https://www.marieclaire.fr/,application-contre-harcelement-de-rue,848562.asp. on peut aussi faire du covoiturage entre femmes:Women Only proposée par Citygo, a Lyon, Paris, Lille, Marseille et Côte d’Azur ,pour les autres pays google est on ami : allemagne il existent des taxis (Frau-Taxi) ,uk :« Pink Ladies » à Londres , italie et espagne faire :Taxi per donne italia et Taxi España para mujeres , pour la fin du voyage, a paris hotel pour femmes seules : https://www.phileashotel.com/femme-voyageant-seule/ , dans le monde : https://www.laquotidienne.fr/pourquoi-ne-pas-tester-un-hotel-uniquement-reserve-aux-femmes/ ,https://www.la-voyageuse.com/ https://lesexploratrices.com/a-propos/a-propos-les-exploratrices/ . Et pour le demenagement definitif il y a meme des beginenhof pour femmes a berlin https://plumaberlin.files.wordpress.com/2009/10/beginenhof.pdf


  • Il faudrait dresser les renards pour qu’on puisse les mettre dans le poulailler sans qu’ils mangent de poules !
    .
    Une jeune femme seule (bourrée) qui monte dans une voiture en pleine nuit, il y a forcement un risque.
    Jusque dans les années 60 une jeune fille allait au bal accompagnée de sa mère...
    On en est plus là, mais il sera plus facile de surveiller le poulailler que de dresser le renard.


  • Heureusement, bientôt les ubers pourront rencontrer des auto-entrepreneuses via une appli à n’importe quelle heure de la journée et ne seront plus obligés de violer leur clientes. En échange de la course, les filles feront une passe pour rentrer chez elles et le tour est joué. Bien sûr, on privilégie les circuits courts. Miracle de l’auto-entreprenariat de soi et barbarie libérale pour tous.


  • Uber, trottinettes, konbini, putes à coke, graff, hip-hop, lgbtq+, appli, smartphone, migrants,... toute cette merde urbaine, cette sous-culture mondialisée et les sous hommes qu’elle produit me font vomir.

    Les villes françaises me font l’impression d’être des exo-planètes complètement étrangères à mon écosystème. Des décharges à ciel ouvert, peuplées d’ordures en tout genre, résidus d’humanité noyés dans ce maelström ultra-libéral qui tient désormais lieu d’utopie émancipatrice.

    Vivement la fin des temps et le feu purificateur qui nous débarrassera de tous ces germes malfaisants.

     

    • Merci, merci pour ces quelques lignes......je me sens bien moins seul d’un coup !

      6 000 000 de % d’accord avec vous !

      Merci.


    • Pense tu sortir vivant du cataclysme que tu nous souhaites, cul-terreux mal luné ?


    • Tu peux être vivant mais déjà en état de mort cérébrale, affective, spirituelle, intellectuelle, sociale....C’est ce que je constate tous les jours autours de moi et particulièrement en ville.

      Quant au jugement dernier, à défaut de sauver ton corps ce jour-là, tu peux déjà, ici-bas, t’y préparer et tenter de sauver ton âme par les oeuvres et la prière.

      Mais rassure-toi, l’espèce humaine court à sa perte toute seule et elle fait ça très bien. Et l’état de zombification dans lequel elle se trouve, milite chaque jour en faveur d’une extinction de l’espèce.

      Au-delà, et en dépit, de ton attachement à cette urbanité que tu revendiques, tu ne t’es jamais dis que c’est à la campagne que l’on trouvait désormais les marques les plus certaines de la civilisation et des rapports sociaux encore empreints d’une certaine civilité ? La ville étant quant à elle devenue l’épicentre de la nouvelle barbarie hédoniste, nihiliste, consumériste et individualiste qui caractérise notre époque.

      Un retournement paradoxal dont l’Histoire a le secret puisque le mot civilisation renvoie au développement des sociétés urbaines. A l’origine, la civilisation se trouvait là où il y avait la ville. Les habitants des campagnes (pagus) étant alors perçus comme plus proches de l’état de nature et de la barbarie.


    • "tu ne t’es jamais dis que c’est à la campagne que l’on trouvait désormais les marques les plus certaines de la civilisation et des rapports sociaux encore empreints d’une certaine civilité ?"

      Pas en te lisant.


    • Il ne s’agit pas de me lire mais de se confronter au réel. Apparemment c’est encore trop dur pour toi.

      Et ce que je peux te dire de manière certaine c’est qu’à la campagne, je connais mes voisins, j’ai leur numéro de téléphone et quand on a besoin d’aide on n’hésite pas à demander.

      On se dit bonjour, on se regarde quand on se croise, on prend des nouvelles les uns des autres, on discute avec les anciens et on veille sur eux.

      Peux-tu me dire qu’il en est de même en ville ? Où les vieux crèvent dans l’indifférence générale, où les gens regardent leur téléphone pour ne pas avoir à croiser le regard de leurs semblables, où les gens ne se parlent pas, dépriment gentiment dans leur coin, regardent par dessus leur épaule avant de rentrer chez eux, devant un DAB, et où les incivilités sont légion.

      Dans un autre registre, la vidéo publiée sur E&R ce matin et intitulée "Si Paris était un jeu vidéo" confirme avec humour cette évidence : les citadins ont une vie de merde et ils sont les seuls à se convaincre que c’est une chance.


  • Pour 4 millions de trajets sur Uber par jour c’est peut-être moi mais 5981 agressions ne me semble pas un chiffre choquant ? Il faut voir quand même ce qu’endurent les chauffeurs Uber aux USA et ce qui rentre dans leur véhicule, il suffit de taper "uber passenger" dans YouTube pour voir des scènes ahurissantes (et ce sont pour la plupart des vidéos de chauffeurs caucasiens pour ceux qui aiment tout ethniciser).

    Entre les voleurs, les flingues, le vomi, les petites meufs bourrées hautaines qui se croient tout permis, les détritus et l’alcool dans la voiture, les petits malins qui annulent la course et qui menacent de signaler une agression quand ils se font chopper, les femmes hystériques.. Faut avoir les nerfs solides pour faire ça pour un salaire de misère. Après je ne dis pas que ce n’est pas grave ou qu’il n’y a pas d’agressions sexuelles mais sur 4 millions de trajets par jour que ce soit des courses Uber ou des courses en calèche il y aura toujours des faits divers, des bagarres des agressions sexuelles, des meurtres..


  • #2337829
    le 07/12/2019 par gilet jaune, slip blanc, bonnet rouge et chaussettes verte
    Uber : près de 6000 agressions sexuelles en deux ans aux États-Unis

    Ouai... des agressions ,ou peut-être aussi parfois beaucoup de conneries et de provocation
    Tu peux pas jouer les farouche et t’entendre a de bonnes intentions, ivre a 5 heures du mat, les nichons a l’air, dans la voiture d’un inconnu
    Même si ça n’excuse pas le viol


  • Bande de pauvres, lesquels d’entre vous laissent un pourboire à ces crève-la-faim ? Vous les notez certainement...

    Le comportement des clients d’Uber est bien souvent épouvantable : téléphoner comme un ministre, regarder une vidéo avec le son, (comme si le chauffeur était un véritable animal domestique dont on ne se soucie pas) ne pas saluer, un comportement familier, le tutoiement, sont des comportements intolérables.

    Uber, c’est entre 200 et 250 heures par mois. Pour 2000 eur sans caisses sociales ni congés ni retraite. Et souvent de nuit.

     

  • Plus aucun viol dans dix ans dans les bagnoles uber, vous savez pourquoi ?

    C’est simple, il n’y aura plus de chauffeurs....


  • Alors les filles, vous la sentez la dérégulation destruction inclusive, progressiste et joyeuse du système patriarcal...


  • #2339702
    le 10/12/2019 par Télécharger l’applicaFION
    Uber : près de 6000 agressions sexuelles en deux ans aux États-Unis

    C’est la faute du patriarcat blanc et de l’obscurantisme de l’église catholique certainement, je vois pas d’autres causes possibles


  • @Rb,
    sur Dubaï vous ne savez que ce vous trouvez sur WIkipédia (exécrée à juste titre par E-R).
    Il y a 200 nationalités à Dubaï, la ville la plus cosmopolite du monde, et les français y sont beaucoup représentés (1 consulat, 1 lycée français avec 2.300 élèves). Ils viennent mettre leurs économies à l’abri des fonctionnaires français (qui ont ruiné la France actuelle et ses générations futures, qui auront à rembourser une des plus formidables dettes nationales connues, par habitant).
    On peut comprendre que les parisiennes célibataires en soient réduites à se saouler à mort pour oublier qu’elles n’auront jamais de futur sur place en métropole, que les mecs n’ont pas d’argent pour les entretenir comme femmes, que le seul transport à leur portée à 3h du matin est un Uber au rabais. Avec un peu de chance, elles pourront même se faire "violer" gratis (sans hausse du tarif s’entend) par le chauffeur, en simulant l’inconscience .
    Dubai n’est plus assez paradis fiscal (à mon goût). Le seul vrai paradis fiscal est la ville portuaire gigantesque de Jebel Ali qui est sur le territoire de l’Emirat de Dubaï. Là vraiment on est à l’abri des profiteurs et des passagers clandestins économiques (si chouchoutés en France) et le nombre colossal d’industries qui s’y installent est stupéfiant. C’est parait-il le seul port terrestre visible de la lune (ne regardez pas votre doigt).
    Ceci étant, je n’ai aucun intérêt à dénigrer Paris et ses "Ubers", ou faire la promotion de Dubaï où j’habite.


Commentaires suivants