Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un bénévole raconte le réveillon de Noël à l’Armée du Salut

Au lieu de partir en voyage sur un coup de tête, comme il fait chaque année pour Noël, Xavier, bénévole à l’Armée du Salut, participe au traditionnel dîner de Noël ce 24 décembre. Il souhaite profiter des fêtes pour apporter un peu de réconfort aux plus démunis. Témoignage.

 

Depuis toujours, je me préoccupe des personnes en difficultés. Nous sommes tous confrontés à cette réalité, mais nous passons parfois devant sans la voir. C’est pourquoi en avril dernier, j’ai décidé de devenir bénévole à l’Armée du Salut.

Tous les mercredis soirs, je participe à ce que l’on appelle la « soupe de nuit » : je distribue des repas aux sans-abris, aux personnes qui vivent dans les foyers ou à celles qui ont un toit et un travail, mais pas les moyens de se nourrir.

Je prends également part aux grands événements organisés par l’association. Ce 24 décembre, pour la première fois, je participerai au traditionnel dîner de Noël de l’Armée du Salut.

 

Entretenir un lien social

Ce repas festif est très important pour les personnes en difficulté. Il leur permet d’oublier leur quotidien le temps d’une soirée et d’entretenir le lien social.

C’est pourquoi j’ai décidé de déroger à mes habitudes afin de participer à cet événement : cette année, je ne partirai pas en voyage sur un coup de tête pendant les fêtes. Je resterai à Paris pour aider ceux qui sont dans le besoin.

Pour que tout soit réussi, plus de 300 cartons d’invitation ont été distribués durant les soupes de nuit par le coordinateur du samedi. Je n’ai pas eu la chance de voir le sourire de ceux qui les ont reçus, car je n’y étais pas, mais je sais que pour beaucoup, il s’agit d’un moment important.

Ce repas de Noël est une véritable tradition. D’ailleurs, d’autres bénévoles m’ont dit que les mêmes personnes revenaient chaque année. Ce n’est pas un hasard.

 

Un dîner servi à table, comme au restaurant

Pour recevoir les invités dans les meilleures conditions, nous travaillerons sans relâche le 24 décembre. Nous nous chargerons de la décoration, de l’accueil, mais aussi du service, afin que ce repas soit le plus convivial possible.

Lire la suite de l’article sur leplus.nouvelobs.com

La paupérisation française, ce terrorisme invisible, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.