Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un commissaire divisionnaire a-t-il dispensé les juifs de dérogation en plein confinement ?

Tout est parti d’un email envoyé par un commissaire divisionnaire (un grade élevé entre commissaire de police et commissaire général), à des membres du ministère de l’Intérieur et mis en ligne par un groupe de Gilets jaunes (qui sont nettement remontés contre l’Intérieur). Ce mail constitue une entorse à l’injonction sanitaire et républicaine de rester chez soi pendant la pandémie de coronavirus.

 

Et, tenez-vous bien, la raison invoquée par ce haut gradé est absolument surréaliste :

« Pour rappel, lors du shabbat, les membres de la communauté juive n’ont pas le droit de porter des objets, donc.. les attestations sur l’honneur.

Il faut, par conséquent, que les effectifs en tiennent compte. »

La copie du mail tournant sur Twitter, elle a atterri sur le compte de la très nationale-sioniste Zineb El-Rhazoui, qui a pourtant eu un (dernier ?) réflexe républicain ou égalitariste, elle qui est connue pour son islamophobie forcenée :

 

 

Voici la réaction d’El-Rhazoui au mail scandaleux :

 

 

L’email est bien réel, nous avons vérifié, les noms – recouverts de stabilo jaune – des destinataires du mail sont bien des capitaines ou des commandants de police. La demande de dérogation pour un motif hallucinant n’est pas un faux. La France marche sur la tête. Le respect de toutes les croyances est une chose, la sécurité publique et la loi républicaine en sont une autre, théoriquement supérieures.

 

 

Tout semble donc vrai, mais l’honnêteté journalistique nous oblige à confronter cette demande discrète, forcément discrète, avec la consigne donnée par les rabbins :

 

 

Il faut donc maintenant vérifier s’il y a deux consignes données par les autorités religieuses juives, l’une publique, l’autre privée. L’une qui respecterait en apparence l’exigence de sécurité nationale, l’autre qui imposerait une sorte de loi d’exception d’intérêt communautaire (et donc antinational), comme on en a connu d’autres...

L’affaire étant toute fraîche, nous attendons le démenti des autorités juives, que nous n’avons pas contactées, car elles ne nous auraient pas répondu : on attend pour une fois que des journalistes bien en cour et ayant la « carte », le droit de question, fassent le travail.

Judaïsme et coronavirus, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants