Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un ingénieur au chômage abat une conseillère du Pôle emploi et une DRH

La France du pétage de plombs ou la théorie des petites bulles

« "La situation est explosive, tout concourt à ce qu’il puisse y avoir des pétages de plomb", déclare sur France Bleu Drôme Ardèche une déléguée syndicale, qui travaille dans une agence Pôle Emploi de la Drôme et fait partie du syndicat Sud Emploi. » (France Info)

La théorie des petites bulles, c’est quoi ? Quand on chauffe une casserole d’eau, au début, la surface est lisse, silencieuse. Mais la chaleur fait déjà son travail. Il faut attendre pour que des petites bulles apparaissent, qui s’agglomèrent en bulles moyennes, qui deviennent alors des grosses bulles. Quand ça bout, tout déborde, explose, ça devient ingérable.

 

 

Socialement, c’est la même chose quand la direction d’un pays va trop loin, frappe trop fort au portefeuille ou au moral des administrés. mais surtout, quand les décisions sont injustes, inacceptables, vexatoires. Les résistants ont raison de dire que la bande de Matignon est là pour détruire l’esprit français, la culture française (son ministre ne sert absolument plus à rien), les traditions françaises, et au fond la vie française. Cette vie si spéciale qui fait accourir des dizaines de millions d’étrangers (avec papiers) chaque année en vacances chez nous, ce qui est humainement très bon signe. Ils viennent voir nos paysages, magnifiques, notre architecture, encore sublime malgré l’abandon du patrimoine, et le french way of life (on dit ça par opposition à l’american), fait de réjouissances gastronomiques et culturelles.

La bande du château (transformé en banque) s’attaque à ces symboles sous prétexte de protéger les gens. C’est évidemment faux, et l’hydre néolibéral avec sa casse sociale a du mal à cacher sa gueule de prédateur.

 

 

La marmite sociale

Un ingénieur au chômage a buté deux personnes, une conseillère du Pôle emploi et une DRH, celle de sa boîte précédente. Il est possible qu’il ait abattu deux autres personnes ciblées auparavant. On ne mettra pas ce pétage de plombs sur le compte de la politique sanitaire, mais tous les psychiatres de France vous le diront : le nombre de personnes qui ont développé une pathologie mentale, ou aggravé la leur, à cause des mesures de répression sanitaire, est affolant. Des individus au psychisme fragile ont basculé non pas dans la folie, mais dans la dépression : ils ne voient pas le bout du tunnel.

Si vous ajoutez à ça un grand seau de chômage de masse induit par le néolibéralisme blackrockien, vous arrivez à un cocktail socialement très dangereux. Il est possible que la révolte des Gaulois réfractaires que Philippot appelle de ses vœux, une révolte dans les normes de la démocratie (gueulantes de rue, refus d’obtempérer, manifs en jaune, poursuites de députés corrompus) se fasse autrement et ailleurs, de manière plus violente et moins contrôlable. Là où un préfet peut interdire ou réprimer violemment une manif qui contrarie le pouvoir, il ne pourra rien contre un inconnu (des services) armé qui « pète les plombs » et qui, pour une fois, n’est pas manipulé par un service de renseignement.

 

Un précédent historique ?

Le parcours meurtrier de l’ingénieur alsacien rappelle l’histoire des huit élus du conseil municipal de Nanterre abattus en 2002. C’était dans la nuit du 26 au 27 mars, un mois avant le premier tour de la présidentielle qui opposera finalement Chirac à Le Pen, avec l’insécurité déjà au cœur du débat. Maintenant qu’on écrit ça, on se rend compte que cet « attentat », en pleine campagne électorale, pourrait avoir été... Non, rien.

« À 1h11, dans le public, un homme se lève, pointe un pistolet automatique et tire. Richard Durn vise la maire, mais la manque, tuera huit adjoints et conseillers municipaux et en blessera dix-neuf avant d’être maîtrisé. Pendant son interrogatoire, le tueur s’est suicidé en se jetant dans le vide par une fenêtre, privant les familles et les survivants d’un procès. L’enquête révélera que Durn, suivi par un psychiatre, possédait trois armes de poing alors que son autorisation avait expiré. Elle mettra aussi à jour des dysfonctionnements : le médecin du tueur avait alerté les autorités, la police était venue chez lui et ne l’avait pas trouvé… (Le Parisien)

 

À qui a profité ce crime ? À personne, en apparence. Mais l’attentat « électoral » ressemble étrangement à celui survenu dix ans plus tard, en 2012, avec ce coup-ci un vrai-faux agent du renseignement, Mohammed Merah, qui finira éliminé par les forces de l’ordre au cours d’un « assaut » du RAID. L’ingénieur, lui, n’a pas été abattu par la police, qui l’a coincé en voiture.

 

Son itinéraire meurtrier était réfléchi et même « prémédité », selon le procureur de la République de Valence, Alex Perrin, qui a confié l’enquête pour « assassinats » à l’antenne valentinoise de la police judiciaire de Lyon. Les motivations du suspect, elles, restent encore floues, mais sont directement « en lien avec l’emploi » pour le procureur.
Connaissait-il ses victimes ? Possible qu’il ait « reconnu » la DRH de Faun Environnement, qui travaillait déjà dans l’entreprise lorsque lui-même y a fait un passage. Sans qu’aucun conflit entre eux ne soit connu à ce stade. Quant au Pôle emploi de Valence, il y était inscrit jusqu’en 2013, sans, là encore, de lien direct connu avec la conseillère tuée. Ses cibles seraient donc symboliques. (Le Monde)

Il ne s’agit pas là d’un crime politique avec commanditaire, on n’est pas dans le terrorisme politique mais social. Et encore, on pourrait dire que cet homme a réagi – on ne prend pas sa défense – au terrorisme social surpuissant décidé par les forces oligarchiques. Cette pression, qui chauffe la marmite sociale, fait monter la température d’un cran : les doux deviennent énervés, les énervés deviennent violents, et les violents passent à l’acte, que le pouvoir ne manquera pas de qualifier de terrorisme... populiste. Car il vise au premier chef... les chefs, les symboles de l’autorité.

« Son parcours criminel est lié à sa carrière », avance une source proche de l’enquête. Et sa dérive meurtrière pourrait donc avoir commencé plus tôt que jeudi matin. Les enquêteurs travaillent en effet sur des liens potentiels avec deux autres affaires aux circonstances très similaires. Mardi soir, une femme a ainsi été retrouvée tuée par balle sur le parking d’une entreprise, à Wolfgantzen, dans le Haut-Rhin. Soit à environ 150 kilomètres de Nancy, d’où est originaire le suspect de Valence. Un peu plus tard, ce même soir, un autre homme a lui aussi été agressé à son domicile par un homme armé, à Wattwiller, toujours dans le Haut-Rhin. Or, rapportait alors la presse régionale, dont L’Alsace, les deux victimes étaient d’anciens collègues… aux ressources humaines de la même entreprise.

 

 

Leurs noms avaient été épinglés sur les réseaux sociaux en 2018, lors d’une campagne intitulée #BalanceTonDRH où ils étaient qualifiés de « mercenaires/killers » qui « ne règnent que par la terreur ». Aucun lien n’est pour le moment établi avec la vie professionnelle du suspect, mais les enquêteurs comptent sur des « résultats scientifiques » pour pouvoir rapprocher, ou non, les affaires. Selon une source policière, les résultats des expertises ADN et balistique se faisaient toujours attendre, vendredi matin, « mais le lien avec les faits d’Alsace ne fait plus guère de doute ». (Le Monde)

Il ne fait guère de doute que ce genre de fait divers risquent de se multiplier, les gens fragiles ou à la limite (d’eux-mêmes) n’ayant plus que deux choix : tourner la violence vers eux ou vers des symboles de ou du pouvoir. Le vrai terrorisme dont les médias nous rebattent les oreilles n’est ni le terrorisme islamiste ni le terrorisme d’ultradroite, tous deux chers aux nationaux-sionistes, mais le terrorisme ou, plus précisément, le contre-terrorisme social.

 

 

Bonus : le management par la peur

Qu’il s’agisse d’une société ou de la société, le management par la peur, venu des États-Unis, s’impose en France.

 

 

L’exemple édifiant de France Télécom

 

 

Emmanuel Macron, adepte du management par la peur

 

Le point limite

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

126 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • moi, Daniel Blake
    regardez ce film et vous saurez ce qu’endure un chômeur, pour y être passé je le sais. je suis toujours vivant, j’ai tué personne mais j’ai tout envoyé chier et j’ai fait autrement.

     

  • Dommage de mettre fin à ses jours ou d’ôter la vie de sous fifres..

    Les esclaves de maison doivent morfler après les maîtres..

    Typiquement chez France Télécom, la mort du FDP de PDG en lieu et place de tous ces salaires eut été plus "logique"..

    À celles et ceux qui veulent passer à l’acte, ce n’est pas bien, c’est hors la loi mais si vous devez le faire alors occupez vous d’abord et avant tout des marionnettistes, ils ne doivent pas s’en sortir.....

    J’dis ça je ne dis rien...

     

    • Salut,
      Je peux t’assurer que les petits chefaillons, intermédiaires chargés de mettre le coup de pression, le font pour la plupart de façon zélée, au delà de ce qui leur est commandé bien souvent.
      Le PDG joue sa partition, le syndicat la sienne, je te tiens tu me tiens par la barbichette...
      Et les trouduc de bac +5/6, incapables d’analyse car pas doctorants, ni capables de clouer une étagère (la lie de la société quoi), sont les pires.


    • #2654549
      le 30/01/2021 par Ne passez pas à l’acte...sur des pions
      Un ingénieur au chômage abat une conseillère du Pôle emploi et une (...)

      Moi c’est toujours le message que je donne aux gens qui confient avoir déjà réfléchit à se suicider (pas trop sérieusement...) ou qui se disent prêt à passer à l’acte mais sur des "pions"...

      Je leur dis qu’en vrai...si jamais au grand jamais ils venaient à passer le pas, il serait préférable de monter à Paris par exemple.

      Plein de personalité important à Paris...


    • @Bazaille : comme si un doctorat, càd plancher sur UN sujet pdt 3 ans, te rendait plus capable d’analyse...on aura tout vu. J’en ai côtoyé un paquet de parfaitement stupides, d’ailleurs.


    • Parfaite synthèse et parfaite illustration du lache qui écrit lâchement...
      vous êtes, Monsieur, le reflet absolu de cette époque sans courage ni âme !

      Continuez comme ça, vous êtes parfait !!! Lolll

      Le pb c’est que vous avez fait des rejetons... en meme temps les cafards se reproduisent bien pkoi pas vous et Votre femelle... ? lolll

      Crachat en guise de salut ! Minimum syndical avec des individus de votre acabit


    • @mesencephale

      Dans les grosses industries le PDG-marionnette est élu par un conseil d’administration c-a-d des gens qui representent les banques, l’actionnariat, des stratèges, des spécialistes en sciences humaines, bref les connexions avec les commanditaires qui font le marché ou qui ont des interêts très particuliers...

      Sur un plan purement systémique ces groupes et tout leur prédécesseurs et successeurs potentiels en suivant votre logique devraient-être pacifiés par la force...

      Leur réaction ne se fera pas attendre : cela ne condamne t-il pas à l’auto-destruction ?


  • Ah, on y est !
    La nouvelle Psy-op, le pétage de plomb.
    Ça sent la psychiatrisation pour tous.
    Le vilain chomeur violent.
    Ils vont tout faire pour que ça explose vraiment.
    Après, pas sur qu’ils maitrisent le déchainement
    de colère qu’ils ont eux mêmes propagé.

     

  • Ce n’est pas une simple conseillère qui a été abattue mais une responsable d’antenne.
    Je sais ça ne change rien au drame mais une question se pose ; La connaissait-il ?
    Pourquoi elle parmi le reste du personnel ??

     

    • Probablement car les chefs d’antenne ont reçu des consignes de mettre la pression voire d’humilier les chômeurs par des abus d’autorité, ce qui sert fortement à faire craquer les gens pour leur couper leurs droits suite à des injures, ou à les pousser au suicide pour faire des économies, ou à pourrir la situation nationale par la division, d’autant plus car pendant la période de confinement et de masques liés au covid.
      Pourtant le harcèlement depuis les suicides chez orange est sévèrement sanctionné, mais il faut aller au bout de la démarche.
      La répression actuelle du système n’a rien de normal ! Surtout vu qu’elle dure.
      On sent une grosse révolution arrivée...


  • Vont-ils maintenant avoir le culot de nous demander de déplorer la mort de 2 personnes comparé aux millions de victimes qui sont le fait de leurs propres mascarades ?


  • J’ai commencé ma vie professionnelle en 87 , comme serveur et au file du temps j’ai travaillé dans le commerce , le nettoyage , l’industrie , le milieu funéraire. De ces expériences , j’ai compris que chaque milieu professionnel a sa culture et son style de management. Comme beaucoup d’employés et d’ouvriers j’ai subis les brimades de petits chefs , les mesquineries de certains patrons mais ce qui m’a plus fait réfléchir , c’est l’année ou j’ai travaillé comme maitre d’hôtel dans une brasserie. Avant cette expérience , j’avais une vision assez manichéenne des relations d’un employé avec son patron , le fait de passer de l’autre côté du miroir , j’ai vue la bassesse de la nature humaine . Avec le recule je pense qu’il faudrait redéfinir un cadre entre le salarié et l’employeur , sur les droits et les devoir de chacun pour éviter des conflits , construit sur l’incompréhension de chacun et nourries par des égoïsmes. Le Travail dans une entreprise c’est comme une relation de couple et c’est dans l’intérêt de tous que cela ce passe bien , il donc nécessaire d’ouvrir le débat sur ce sujet , pour sortir du schéma marxiste de la lutte des classes.

     

  • #2654177
    le 29/01/2021 par Hitler n’a pas fait masquer les gosses !
    Un ingénieur au chômage abat une conseillère du Pôle emploi et une (...)

    Management trash : "vous êtes reconnu mais en tant qu’incapable... c’est donc une entreprise de dépréciation".

    Le monde de l’entreprise, j’adore !

    C’est exactement comme ça que Macron chef de start-up nation nous considère - confirmé par ses insultes ! Alors que les veaux Français en retard de plusieurs trains comptent encore sur le Chef d’État, homme providentiel, guide suprême !!!

     

    • Oui oui “celzéceux qui ne sont rien.”

      Audiences TV : 32,7 millions de téléspectateurs ont regardé Macron annoncer le reconfinement
      La nouvelle allocution solennelle du président de la République a de nouveau enregistré un très fort pic d’audience.
      https://www.leparisien.fr/culture-l...


    • Pamfli.
      Regarder c’est une chose,
      adhérer s’en est une autre.
      J’imagine les crachats sur le téléviseur avec
      les noms d’oiseaux.


    • @Roland Culé j’ai déjà eu ce genre d’échange après avoir fait le constat que des gens distants, qui ne se côtoyaient pas, utilisaient les mêmes éléments de langage et donc la même "pensée" et surtout la même charge émotionnelle. Les gens qui regardent la télé ont vissé dans leur crâne de fausses catégories car injectées, il se retrouvent pris dans un cul-de-sac. La télé exploite les biais cognitifs, j’ai vu les chiffres des boîtiers Médiamétrie, c’est trop puissant la télé et l’humain aura toujours tendance à économiser son énergie, il est fainéant c’est comme ça : La Société du Spectacle, La Culture du narcissisme, 1984, La société de l’indécence : publicité et genèse de la société de consommation, Système 1/ Système 2. Les deux vitesses de la pensée il suffit de lire ces bouquins puis d’observer et surtout de recueillir leur parole pour comprendre que s’est se montrer bien vaniteux que de prétendre à maîtriser ce truc très puissant. Aussi, je ne rentre plus dans ce débat car il est clos depuis longtemps : regardez tous ces gens masqués.
      Dès aujourd’hui, la boucle intégrale des algorithmes se met en place et là ça dépasse l’entendement : Macron est arrivé en tête au premier tour en 2017 et nous étions tous ici sidérés, aujourd’hui encore certains annoncent l’arrivée imminente du Kraken (soupir).


    • Pamfli
      C’est valable pour tout, l’antifa pense et fonctionne pareil à Paris Lyon Toulouse
      La racaille qui deale du shit dans son hall en bas de sa barre HLM en écoutant du rap idem
      Les musiques, la télévision, le cinéma, la presse, les modes, sont des outils de propagande
      C’est la fabrique du consentement
      d’Edward Herman et Noam Chomsky l’expliquent très bien dans ce livre
      Mais avant eux Gustave le Bon
      Psychologie des foules
      Ou Discours de la servitude volontaire
      d’Étienne de La Boétie
      Les masses sont des troupeaux
      Je conseille l’excellente conférence de TV LOBOTOMIE de Michel Desmurget (aussi livre) ainsi que la vision spirituelle de l’abbé Rioult dans son livre les écrans
      Amicalement


    • @Pamfli et Albert libertad, merci pour vos remarques et les nombreuses références. Venir sur ER c’est aussi lire ce genre de commentaires enrichissants, bien à vous.


    • @Albert Libertad, Psychologie des foules comme Discours de la servitude volontaire sont des classiques qu’il faut relire régulièrement pour se rafraîchir la mémoire (notre devoir de mémoire) comme Gouverner par le Chaos. Celui de Desmurget, je l’ai offert à des jeunes parents qui venaient d’avoir leur garçon, ils ont foutu leur télé à la poubelle, ça date de 4 ans déjà : leur gamin a un niveau supérieur dans le langage et c’est un veritable bricoleur jardinier remuant, une sorte de Géo trouvetou en version BTP. Je n’ai pas lu La fabrique du consentement mais ai étudié la grammaire transformationnelle de Chomsky, également utilisable de manière perverse.

      @Un passant, vous pouvez ajouter celui de Lucien CERISE Neuro-Pirates – Réflexions sur l’ingénierie sociale ainsi que toutes ses conférences disponibles sur le Net, une masse de connaissances considérable, qui vous permettra de tout connecter et d’approfondir le sujet de l’ingénierie sociale. Bien entendu, il faut expérimenter ces thèses pour s’en imprégner jusqu’à développer un sixième sens.

      Une dernière chose, les professions sup libérales (avocat, médecin, dentiste, manager, PDG,..., celles qui sont gouvernées uniquement par le pognon et la facturation, éprouvent toujours une forme de crainte lorsqu’ils vous voient bouquiner sans cesse, : ils vous le manifestent, un peu comme si quelque chose leur échappait voyez-vous : vous entrez dans le rapport de force.


    • @Pamfli Merci de rappeler ces excellentes références (Système 1 / Système 2 par ex devrait être abordé au collège dans un monde qui tient la route selon moi)

      Saviez-vous que le procédé de calcul des audiences est une totale escroquerie ? Il n’y a aucun moyen de connaitre l’audience réelle et le calcul se base sur une extrapolation - multiplication par 1000 - 100 000 de la parole d’individus consentants et profilés. Pourtant ces chiffres sans aucune réalité physique sont traités comme vérité absolue par tout le monde depuis des décennies et cela me hérisse le poil en tant qu’homme de science. En résumé c’est aussi fiable qu’un sondage, vous savez, les mêmes qui donnaient Hilary Clinton vaiqueur face à trump à plus de 90%...

      A bon entendeur.


    • @Max là nous sommes plus dans l’escroquerie que dans l’interprétation. Par contre, ce que je trouve plus subtile et inquiétant dans ce bouquin, ce sont les biais auxquels il est manifestement impossible d’échapper. Un constat établit par les auteurs de cette étude pourtant pleinement conscients : ils répétaient les mêmes "erreurs" qui seront et sont déjà exploitées dans l’intelligence économique. Seuls les sentiments, les émotions, et l’intuitif ne pourront pas être rationalisés par les mathématiques excepté de manière très grossière comme un discours politique de Macron. De l’humain que nous devons absolument cultiver pour apparaître dans les grosses données comme des aberrations, des déplorables : vive la cancel culture, vive l’imprévisible, vive les hommes-livres, moi ça me va parfaitement car ce monde d’après ne m’intéresse pas du tout.
      Nb : c’est la réponse d’Alain Soral à Bricmont, la spontanéité, l’imprévisible, le bon timing des grands hommes en politique, de ceux qui ont fait basculer l’histoire, soulever les foules... Il existe bien des modèles prédictifs concernant l’insécurité (cf l’alerte d’Alain Minc quelques semaines avant le mouvement des Gilets jaunes) mais imparfaits qui n’ont pas su anticiper ce surgissement spontané.
      Alain Soral a raison parce qu’il possède un sacré cerveau (un énorme système 1) qui mouline sur ces aspects des choses totalement inconnus pour un Bricmont dès lors perdu dans ses calculs numériques .


  • pôle emploi ne sert à rien , c’est une arnaque pour empêcher les gens de réagir tout de suite et de gueuler !!!
    ils n’ont jamais trouvé de boulot à ma fille, que des stages sans être payé ou très peu
    encore de l’argent des français gaspillé ou même volé , ça serait bien qu’on enquête dessus pour savoir où passe l’argent

     

    • Oui, ne comptez pas sur Pôle Emploi.
      Je peux conseiller à votre fille de se créer un compte Linkedin. Alors oui, c’est Microsoft, c’est de la saloperie mais c’est malheureusement utilisé lors des recherches d’employés.

      Dites-lui de ne pas mettre de photo, de faire un CV clair et précis et de préciser dans sa description le poste qu’elle recherche (et qu’elle le recherche, par exemple "A la recherche d’une première expérience dans la vente".

      Dites-lui de participer le moins possible aux commentaires mais de ne pas hésiter à ajouter comme relation des gens dont les postes semblent proches de celui qu’elle recherche ou qui travaillent dans une entreprise qu’il l’intéresse (Ressource humaine, par exemple).

      Et souhaitez-lui bon courage de ma part.


    • Je confirme, je suis électricien, c’est un métier où j’ai toujours facilement trouvé du boulot.
      Mais pas une seule fois grâce à pôle emploi, toujours en intérim.

      Même question que vous : où va l’argent ???


    • @Camille Cotipoupou

      Encourager le référencement sur la plate-forme Microsoft est grave pour deux raisons :

      - Il y a substitution par un intermédiare privé "Microsoft" d’un outil qui devrait-être spécifique aux agences des services publics de l’emploi "pôle-emploi" payé avec nos impôts, qui malheureusement est complétement sabotée avec votre logique de se faire référencer sur Linkedin, nos politiciens mondialistes sont les coupables numero 1 et en tant que citoyen vous avez le pouvoir de dire non :

      Acheter quelque chose ou souscrire à un service c’est exactement comme voter : vous consentez à une politique. Soyez en phases avec vous même et ne dites pas que Microsoft est une saloperie si vous exploitez leurs outils de profilage.

      - Les plates-formes privés sont des cibles prioritaires pour les hackers.


  • "le management". Lors (pas l’or de Maison du Café, hein !!!) de mon départ de la gendarmerie, tous les bons à rien de la hiérar-chie (dans son froc dès qu’il s’agit de se comporter comme un vrai homme) me sortaient cette formule américano-sinistre. La France n’a jamais été aussi basse. Ne comptez que sur vous, les farces de l’ordre ne vous seront (et ron, et ron petit patapon à une jambe) d’aucune aide.


  • Amis français, ne perdez pas espoir ! Vous avez d’une part Florian Philipot qui s’agite comme un beau diable et d’autre part, François Asselineau, qui considère que tout renouveau social et politique, passe inéluctablement et prioritairement par le Frexit. On se demande d’ailleurs ce que les deux "frexiteurs" en lice, attendent pour unir ou allier leurs forces, pour l’heure, assez faiblardes.
    Parce que c’est vrai que le reste de l’opposition ou prétendue telle, semble atteinte elle aussi du covid, dans sa forme sévère. Les "Insoumis" rivalisant en exercice de reptations avec le RN, de plus en plus subliminal.
    Néanmoins, tout espoir vous est permis, Chers Voisins. Je me suis laissé dire que vous disposiez en outre, de forces syndicales non négligeables, qui en imposent. Et particulièrement efficaces. Je me trompe ? Tellement efficaces, que des travailleurs déterminés à ne pas avaler les saloperies qu’on veut leur faire ingurgiter et sachant par avance à quoi se résument leurs chances d’une action en justice de mes deux, finissent par rendre la leur propre, se souvenant des bons vieux adages du passé, genre : "on n’est jamais si bien servi que par soi-même"

    Et estimez-vous heureux que ce tableau, pour sombre qu’il soit, se passe dans un État qu’on vous jure : de droit. Bordel, qu’eût-ce été au Vénézuela ? Ou... tiens ! En Russie ?

     

  • Personne, dans les merdia et la pourritique, n’a fait le rapprochement avec un pétage de plomb dû au confinement et aux "mesures sanitaires" ! Responsables : la clique politico-sanitaire ! Sauf que certains n’ont pas envi de se suicider tout seul apparemment...


  • Un pote a écrit une nouvelle qui raconte en substance :
    Un écrivain imagine une société sous tension dans laquelle un comportement se répand de façon virale. Avant de se suicider (comme l’ont fait en nombre il y a quelques années les employés de certaines boites dont Orange), les employés opprimés tuent la personne qui les maltraite. Le bouquin fait un carton et l’écrivain est invité sur les plateaux télé pour se justifier sur l’influence qu’aurait pu avoir son livre...


  • Les managers français sont parmi les plus mauvais, voire les plus mauvais !
    Il suffit de travailler à l’international pour s’en rendre compte.
    Les Allemands et les Américains se placent en tête.

     

  • Violence sociale : Les conséquences ! Sur les jeunes, les étudiants, les adultes et les vieux, de nombreuses formes de précarités rendent de plus en plus difficile le maintien d’un équilibre psychologique individuel... Les responsables on les connaît : Ils ne s’arrêteront que lorsqu’on les arrêtera ?


  • Ce chômeur bénéfiant de la marque de soumission « diplômé ingénieur » se distingue : au lieu de retourner une corde ou un arme contre lui-même il a fait l’inverse !

     

    • On sent bien là le gros frustré qui a échoué à être admis en école d’ingé... :-D


    • Obtenir un diplôme d’ingé c’est une évaluation quasi constante avec des mises à l’épreuve de -soumissions- (pour reprendre l’expression) soutenue et hyper encadrée... nos politiques ont trop déconnés voilà le résultat.


    • C’est un amalgame grossier que tu fais là... S’astreindre volontairement à la discipline d’études exigeantes ne fait pas nécessairement de quelqu’un une soumise, car ça demande volonté et organisation, sans parler de réflexion. Bref, tout ce qu’il faut justement pour ne PAS être une soumise.

      Mais bon, ça, on ne peut le savoir que si on a un niveau suffisant pour pouvoir être admis dans de telles études et donc savoir de quoi il retourne réellement, ce qui n’est visiblement pas votre cas... :-)


    • Jean-Louis Caccomo révèlat un système de corruption à l’obtention de diplômes.

      Cela lui a valu plus d’un ans d’internement dans un établissement psychiatrique en représailles et il a presque tout perdu entre temps.

      Certains sésames sont les passeports pour décrocher une situation en or sans trop d’effort ^^

      En parallèle il est notoirement connue que les écoles de commerce qui propose le MBA pour former les managers de la terreur sont les meilleurs moyens d’atteindre son niveau d’incompétence dans le domaine pro : tout ça c’est du business et beaucoup d’écoles ont fleuri ces dernières années...quels heureux hasards !

      Moralité, et ce n’est pas nouveau avec l’argent celui ou celle (par ambition primaire ou politique) peut obtenir n’importe quelle certification, car beaucoup l’on compris : les aptitudes et le savoir faire sont de biens jolies mots, Georges W. Bush en sait quelque chose.


    • @Henri

      Les diplômes sont une preuve d’assujettissement et ce n’est certainement pas Karl Marx ou Rosa Luxembourg qui diront le contraire. Un conseil : lisez.


    • @ Francisco : ces auteurs sont libres de leurs opinions et ne constituent nullement l’Evangile. Et je pense que leur pensée devrait être plus nuancée que ça, car si pour certains diplômes je leur donne raison (journalisme, etc.), il ne faut pas pour autant tous les mettre dans le même panier.

      Après, il y a ceux qui parlent d’expérience, en connaissance de cause, et j’en fais partie pour ce qui est du diplôme d’ingénieur, et ceux qui n’en n’auront jamais qu’un point de vue externe, généralement truffé de clichés, comme on a pu le voir dans les commentaires plus haut...


  • L’ironie considérant sa vie déjà foutue, suicidé, il serait mort dans l’ignorance la plus crasse.


  • Mars 2002, Richard Durn abat 9 conseillers municipaux à Nanterre, et fait 19 blessés. Ces gens ne voulaient pas le recevoir. Il croyait à la démocratie Richard. Il a explosé les derniers agents du système.

    Cet ingénieur croyait aussi sûrement au système, et n’a eu comme représentant de l’autorité que ces deux sous-fifres, une conseillère de Paul auploi, et une DRH, ce qui dans l’échelle de l’humanité est très bas.
    Directrice des Ressources Humaines dans un pays de 10 millions de chômeurs.
    Ce genre d’événement est programmatique et risque de se reproduire.


  • L’autorité, l’oppression, la disgrâce, la mort lente à petit feu, les pétages de plomb : c’est la fronce mondialisée d’aujourd’hui.


  • Choupinet 1er manage par la peur avec des sms, un petit Damanin à roulettes, un autre Le Maire de plus en plus rouge écarlate, le mignon Attal, et M Zopitaux Véran qui en a assez des connards.... Huuuuuuuu !


  • #2654251

    Qu’est-ce qu’ils ont les antillais en ce moment ? Après le meurtre des 3 gendarmes par un martiniquais, c’est un autre compatriote qui fait des siennes ?
    Tout ca va finir en nouvelle compagnie créole...

     

  • L’effet choque en retour en sursaut... les gouvernements depuis les quatres dernières décennies sont les principaux responsables du mal-être des Français.


  • La politique Macron.


  • Investissez dans les pompes funèbres !


  • Portait-il son masque ?

     

  • Les DRH ne sont que les petites mains d’un gouvernement assassin ... et ce depuis des années ... Mais ce genre de crimes lié directement à la situation économique va se multiplier, c’est tout à fait vrai.
    Macron a du sang sur les mains et bientôt sur les bras et demain, il va nager dedans.

     

    • @artemis
      Je confirme vos dires...ouvrier dans une entreprise dans laquelle les relations entre la direction et les employés sont au plus bas_non revalorisation des salaires_pas d’augmentation_gel de l’indexation sur l’inse_embauche d’ouvriers sous qualifiés (issus de la diversité dit-on) pour un taf qui demande une grande maîtrise...eh bien pour juguler tout cela les propriétaires ont embauché une DRH femme (la précision a son importance) totalement rompu à envenimer les choses..fliquage,relation avec le syndicat inexistante,mesures anti covid drastiques et insensées...d’ailleurs sa seule action consiste à balancer des avertissements pour non respect des gestes barrière...ma bonne éducation m’empêchera de qualifier son patronyme mais ceux qui ont lu Orwell le trouveront aisément...
      Tout se touche ! C’est même chiant tellement c’est évident... !


    • et c’est justement par ces gens là qu’il faut commencer. Si on commençait un peu à faire le ménage discrètement, cela irait déjà beaucoup mieux. c’est l’impunité dont jouissent ces salopards qui nous fait tant de mal. Il faut quand même se rendre à l’évidence, il n’y a plus d’état de droit et pour eux tous les coups sont permis. il devient urgent de renverser la vapeur.
      La résistance ce n’est pas manifester comme un veau mais agir secrètement pour rendre coup pour coup.
      un radar t’a allumé tu le défonces, un huissier t’a fait chié, tu lui crames son étude ou sa bagnole etc etc.
      Il suffit juste d’être malin et de ne pas le crier sur les toits ; mais alors quel bonheur.


    • @Leon, une vendue, voilà ce que c’est. J’aimerais pouvoir vous aider au-delà de ce soutien virtuel.
      @paramesh, avant, je n’étais pas du genre anarchiste, ni à prêcher "faire la justice soi-même". Mais ça, c’était avant ... aujourd’hui je n’ai strictement aucune confiance ni dans le gouvernement ni dans les administrations ni évidemment dans les DRH. Je pars même du principe que ce sont tous des vendus, à eux de me prouver le contraire. Qui sème le vent ....


  • Combien de privé d’emploi se suicides en france chaque jour et on en parle pas.

     

  • C’est ce que je disais pas plus tard que ce midi devant une côtelette de veau avec mon père : ils sont en train de fabriquer des névrosés et des psychopathes ce genre de choses va devenir récurrente ! Certains n’ont plus rien à perdre et quand on a plus rien à perdre on s’en tamponne total des conséquences de ses actes, on est limite mieux en taule qu’à l’extérieur de toutes façons !

     

  • le mec s’est juste trompé de kapos peut-être sur ce coup là ? je rêve de voir des "élites" subir le même sort.

     

  • #2654298

    Pas loin de 15 ans de chômage avec à chaque fois que j’ai fait appel à pôle emploi des faux espoir, ça bloque toujours quelque part. Et puis avec le temps on s’habitue à ne vivre que d’aides sociales dans la pauvreté relative, tant qu’on a un toit sur la tête et de quoi manger. Pour ne pas tomber dans la violence envers soi même ou les autres il faut comprendre le fonctionnement réel de la France et travailler sur soi à défaut de travailler avec les autres. On s’habitue ensuite à être vu tel un parasite, je dirais même que la haine vient plus souvent des "travaillants" envers nous que l’inverse. Donc le pétage de plombs à cause du chômage... Oui c’est sûr après les musulmans, les nationalistes, les nazis, les hommes, les complotistes, maintenant il va falloir se méfier des chômeurs de longue durée... Les clodos et les grand mères aussi ? De qui et de quoi il ne faut pas avoir peur en fait ?

     

    • Les nazis ils ont éradiqué le chômage eux ! 6 millions de chômeurs en 1933, quelques milliers en 1938, et ce n’est pas l’industrie de l’armement qui les a remis au boulot, non, c’est juste qu’ils ont remis la valeur travail au centre de l’économie et pas la City de qui vous savez...


    • Moi après 3 ans de chômage, plusieurs rendez-vous et surtout, SURTOUT des "informations collectives" qui ne servent à rien, c’est impressionnant de régulièrement se retrouver dans ces réunions infantilisante qui ne produisent RIEN, le néant ! Mais il faut y aller, c’est la "loi", sinon, fini les indémnités...et comme le travail est inexistant (remplacement des humains par des machines, population changeante et ne dépensant plus dans certains secteur, commerces captés par le blanchiment d’argent etc) on est obligé de subir...

      Fait amusant d’ailleurs, la dernière en date s’est soldée par un désistement de 5 personnes sur les 6 présentes...Dans une moindre mesure les suivis personnalisés, peuvent être utile la première fois mais sont complètements obsolètes pour les chômeurs longues durées qui en ont déjà fait un.

      Le but c’est de jouer contre la montre...mais fatalement, certains sont sujet à un pétage de plomb violent. Je pense qu’on devrait en voir beaucoup plus dans le futur et que le paysage français ne va pas être jolie à voir sur les trois prochaines années.


    • Môme quoi la volonté politique peut triompher du chômage..... si elle le souhaite véritablement...


    • Ce qui est scandaleux ce que même avec une formation le retour à l’emploi est souvent impossible ou demandera des sacrifices systèmatiques.

      Aujourd’hui 80% des bullshit job incluent le pack avec un téléphone encerclé sur la tête, ces métiers sous tension hautement inhumain quelque soit sa formation.


  • DRH c’est comme journaliste : Soit une pute soit un chômeur.

     

  • Bonjour à tous,

    Très bon article sur le management par la peur, amplifié par l’époque néolibérale dans laquelle on vit qui pressurise les fonctionnaires tout en vidant leur travail de sens (par le chantage à la dette publique) et fait des salariés dans le privé des êtres jetables du fait de l’armée de chômeurs en réserve.

    A ce sujet, je vous invite à lire ces deux articles de l’un des plus pertinents penseurs de gauche actuel Frédéric Lordon (sur lequel Soral disait notamment plutôt du bien) :
    https://blog.mondediplo.net/2017-09...
    https://blog.mondediplo.net/les-soc... (sur France Telecom et la vague de suicides).

    Je vous joins aussi les propos du prêtre brésilien Helder Camara sur les trois types de violence existantes :
    « Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.
    La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.
    La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.
    Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »

    L’ère néolibérale est ce qu’il y a de plus abject de l’histoire humaine.

    Courage à toutes et tous, aimez vos familles, l’art, la nature autant que vous le pouvez car cette époque est infecte.

     

    • Excellente la citation
      Le principe de causalité
      Comment je dis toujours " le seul langage que
      Comprennent les violents c’est celui de la violence
      A condition d’être plus violent qu’eux " †††*******
      Et c’est là qu’on t’appelle psychopathe ou plus exactement
      Terroriste ????
      D’où la question de l’usage légitime de la violence ?
      Pour ceux que ça intéressent lire John Locke
      "Traité du gouvernement civil" il donne des réponses.


    • Comme si la France avait une économie libéral....


    • au cas où cela t’aurait échappé, on vit dans le monde imaginé par John Locke. John Locke est l’idéologue fondateur du libéralisme et c’est lui qui a influencé les lumières françaises (à commencer par Voltaire). donc penser trouver des solution chez Locke c’est un peu fort de café.
      (on l’a vu lors des dernières élections US)


  • Le problème c’est qu’ils jouent à pousser à bout dans ce genre d’endroit ( pôle emploi, bureau drh... ) ce n’était pas mérité mais du point de vue de mon expérience personnelle, si je n’avais pas cassé les ordinateurs et menacé tout le monde, ma formation de ne m’aurait pas été finance et je n’aurais toujours pas de travail...


  • un étrange triangle de karpman que cette affaire là
    bourreau victime sauveur
    les rancœurs sont multiples et palpables
    elles se focaliseront sur quelques personnes sans que l’on puisse y déceler une logique voir un réel lien de causes a effets
    le simple représentant "de" pourra en être la victime, alors que lui même n’avait absolument rien a se reprocher
    reste la question principale, cela se fera t il a petit feu ou a grand feu .... ?


  • Il faut s’attendre à ce que ce soit malheureusement les premières d’une longue série.
    La coupe de la tolérance est pleine et déborde.
    Les employés de grand groupe en contact avec du public devraient souscrire des polices d’assurance et demander des prime de risque parceque La Prochaine Fois Y En Aura !
    surtout si leur entreprises s’inscrivent politiquement contre les peuples dans un progressisme malsain du type lgbt/blm...


  • est-ce qu’il a dit allaouakbar avant de tirer, ou pas ? c’est important pour l’enquête
    avait-il un masque et a t-il respecté la distanciation de 2m avec ses victimes ? circonstances aggravantes !


  • A la Poste et FT idem, soit tu te tais et tu te couches, soit tu te flingues, soit tu dégages. ...
    ...a moins de te ronger à attendre ta dernière heure de boulot avant la retraite..
    ...mais là...tu as tellement bouffé toute ta vie de fumée de cigarette, ...d’antidépresseurs...en espérant un cadeau de misére de ton DRH
    ...que tu pétes un câble ou fait un anévrisme !


  • Un jour, j’ai eu l’outrecuidance de me renseigner sur les possibilités de financement d’une formation auprès de ma "conseillère" Pole-emploi, formation que j’ai trouvée de mon propre chef, pas chère du tout en plus (formation appropriée à mes compétences et qui m’aurait permise de postuler à pas mal de postes, très demendeurs de ce type de compétences).

    Réponse de la rombière de Pôle-emploi : "Pole-emploi n’est pas une banque ; Vous n’avez qu’à demander un crédit à votre banque." (la bonne blague ^^)

    Donc non, je ne vais pas pleurer du tout à la disparition de ce genre de personnes.
    Si plus de ces "gens" se faisaient déssoudés, ils auraient peut-être un peu moins de mépris envers ceux qui viennent les voir en entretien avec une lueur d’espoir.

    Je n’éprouve aucune espèce d’empathie envers ces gens. Et j’ouvre un paquet de pop-corn pour l’occasion !


  • Je vous laisse à vos questionnements.
    Je vais me repasser le film "THE USUAL SUSPECTS"


  • Un petit extrait de Testament d’Edouard Drumont :

    « Quand les conquérants germains et francs qui, unis aux purs Gaulois et aux Celtes, constituèrent véritablement la France eurent perdu leur vigueur, l’élément gallo-romain l’emporta, la race latine reprit le dessus ; or, cette race est faite pour la tyrannie, puisqu’elle n’a aucun ressort de conscience ; elle adore une idole imbécile, une idole de marbre ou de plâtre qu’on appelle la Loi, et au nom de cette Loi, elle subit tout. »

    « La Loi, c’est le licteur qui vient de la part de César annoncer au citoyen romain qu’il est condamné à mourir, mais qu’on lui laisse le choix du supplice ; c’est le gendarme de la Révolution qui vient parfois tout seul arrêter cinq ou six personnes et qui les conduit au Luxembourg ou à la Conciergerie, où un autre gendarme vient les chercher pour les conduire à la guillotine. Jamais il n’est entré dans la cervelle de ceux qu’on arrêtait ainsi, l’idée de commencer par tuer le gendarme. C’est là un spectacle extraordinaire et il n’y a jamais qu’en France qu’un gouvernement ait pu s’appeler, comme par une désignation constitutionnelle : la Terreur. »


  • Il me semble que le Pr Raoult avait prévenu, à confiner, à masquer, à restreindre les français, le peuple va devenir fou
    Vous pouvez pas détruire l’économie de familles, de personnes, de petites entreprises, derrière il y a des gens, des personnes bien réelles, avec des enfants, des épouses, des grands parents, des amis, des voisins, des collègues...
    Ce n’est pas que des lignes de chiffres sur un écran
    Tout n’est pas que virtuel


  • Tous les jours on agresse des gamins comme le petit Yuriy, tous les jours on tire sur des gendarmes, on abat des DRH, tous les jours des gens se jettent sur les rails du métros.....
    Honnêtement ça n’augure rien de bon
    Notre monde s’effondre et pas dans le silence
    Mais bien dans la folie meurtrière
    Ça va pas être jolie jolie tout ça


  • Je ne sais pas si c’est la révolte des nations
    https://www.francetvinfo.fr/faits-d...
    Mais c’est le bordel généralisé
    Gardons le moral et serrons nous les coudes
    Les temps vont être très dur

     

    • le pilat est soumit a un abatage selon la méthode ratibus zouzou il ne s’agit même plus de coupes claires mais de ratiboiser sur des largeurs de plusieurs centaines de metres des zones de plusieurs kilométres de long

      vous avez quoi, il y a de ci de là des "troncs" bien droits, épargnés sans aucune logique sylvestre et qui vu de très très loin ressemblent a des arbres ... de belles antennes 5g que personnes n’a pu voir se monter, tout le monde étant confinés

      une fois débardés , ces km2 de terres restent sans couverts, et s’érodent a la vitesse grand V, ELLES DEVIENNENT DE LA TERRE DE CHANTIERS, d’ici 2 ans les coquelicots vont y apparaitre

      c’est le bordel généralisé, vous avez raison, pour preuve les forets empêchent la 5g de se développer


    • Dans ma région ça grogne sec


  • C’est mon 2eme contrôle de recherche d’emploi (le CRE).
    Radié la 1ere fois pour 15 jours. Ils effacent tout ce que vous aviez mis sur votre espace perso. CV notamment. Plus qu’à tout refaire alors qu’ils savent que la radiation est provisoire...
    Absurdistan...
    La raison : recherche insuffisante... Sachant que dans mon domaine il y a très peu d’offres.
    Il me faudrait donc "jouer au con" avec ce questionnaire pour espérer échapper à la radiation.
    C’est à dire candidater à pléthore d’offres n’ayant absolument aucun rapport avec la choucroute histoire de remplir toutes les lignes du questionnaire...
    Ce qui est "drôle" c’est que ma conseillère je ne l’ai vu qu’une fois en 5 ans... Là bien sûr elle n’est pas contrôlée. Je ne reçois presque pas d’offre de leur part et c’est tjrs à côté de la plaque. Mais eux ne sont pas contrôlés. Non eux leur job c’est pas l’aide aux gens c’est le contrôle des gens !
    Assez rapidement on ne les perçoit plus comme quelque-chose qui peut vous aider mais comme une menace.
    Pôle emploi c’est juste du flicage pour vous faire tomber : dématérialisation, convocation à des " formations " bidons ( ateliers CV par ex) d’1 jour, sous-traitées à des assos ou privés.
    On peut vous envoyer 2 fois à la même "formation" !
    C’est vécu comme 1 "punition" car oui, comme à l’école on a l’impression d’être puni, d’être collés en retenu.
    Personne n’est dupe, même pas les " formateurs".
    Une fois j’étais même seul dans 1 salle et 1 "formation" plutôt prévues pour 20 personnes... Mais non, apparrement il y a du pognon pour ces conneries...
    Là je viens de renvoyer donc mon 2eme questionnaire CRE, un peu mieux rempli que la 1ere fois, mais je ne me fais aucun film : je serai radié à coup sûr. Probablement pour plus longtemps cette fois.
    Ce dernier contrôle n’est pas venu par hasard.
    J’ai enfin vu ma conseillère en janvier après 5 ans, elle m’a trouvé direct un " emploi inclusion". Elle me l’a bien vendu ( débroussaillage, élagage, panneautage et entretien de sentiers, potager éducatif, location de skis de fond dans un foyer et aussi tenu d’un petit snack).
    J’ai dis banco, c’est pas mon domaine mais ça a l’air varié et sympa ( j’habite en montagne et j’aime bien être dehors).
    Sauf qu’une fois en face de la DRH de l’asso elle m’a vite recadré : ça sera du "rotofil" et uniquement du "rotofil", j’espère que vous avez un bon dos !
    Du coup j’ai refusé, pas d’accès aux autres activités.
    Une semaine après : contrôle !!!
    Et après faut s’étonner du pétage de plomb ?

     

    • Tu as compris le procès d’intention sous-jacent. La soumission est dans la procédure même laquelle est actée dans les logiciels internes auxquels doivent aussi se soumettre le personnel de plus en plus féminin : des « kapotes » formatées. Il te propose un CRE, c’est dire que même leur acronymes révèlent le « creux », le vide, le brassage de vent !

      Voilà comment se diffuse la violence discrète mais si efficace de l’inquisition bureaucratique du pôle Emploi sans emplois à proposer. Ils se foutent des conséquences dramatiques de la perte de revenu même minime ... en supprimant les alloc, les diminuant drastiquement ou en complexifiant à l’extrême le logiciel d’accès. Certains candidats à quoi ? ne savent même pas utiliser internet.

      Je m’occupe d’un pote, en ASS depuis décembre 2019, ancien rippeur qui a été licencié après un accident de travail en juin 2015. Sa boîte a zappé délibérément sa reconversion. Sans mes interventions, il serait à la rue. Il est incapable de comprendre la logique illogique de Pôle Emploi [à quoi ?]. C’est un manuel, bricoleur pas du tout connecté à ce monde virtuel de l’illusion de vous trouver un poste adapté à vos compétences et qualifications.

      Le pôle Nord ça existe ! Celui qui a perdu son Nord a perdu la raison car dire de quelqu’un « qu’il ne perd pas le nord, » c’est dire qu’il a toute sa raison.

      Pourquoi le Nord ? Car c’est l’étoile polaire qui indique la direction. De ces étoiles de La Grande Ourse & Petite Ourse que viendront notre salut individuel et collectif. Retrouvons d’abord notre souveraineté personnelle accessible dans nos choix de vie ici-maintenant par une vie intérieure.

      Pôle Emploi a perdu son Nord ! Sa mission, son orientation dévoyées !

      Comment se débarrasser discrètement sans faire de bruit de milliers d’inutiles dont le système n’a plus besoin.

      Lucien Cerise dans un récent entretien sur TVL évoque cette question à propos de l’ingénierie sociale dont fait partie bien évidemment Pôle Emploi et ses [dys]fonctionnements sciemment pensés, réfléchis par de la malveillance chronique depuis des années d’ailleurs ...

      Procédés, process intégrant la déshumanisation déjà pas très glorieuse des $esclaves$ du système où la valeur Travail est glorifiée sans emplois sur le marché du travail. Voilà le paradoxe dès que tu entres dans le Pôle s’ingéniant à te faire perdre ton Nord.

      Ma digression « stellaire » : volontaire, fondée. Apporter la lueur d’espérance dont nous avons bien besoin.


  • La lutte de tous contre tous ! Après un parcours bien docile et conforme, un ingénieur chômeur solitaire tue au moins trois personnes... Comme tant d’autres, aura-t-il rencontré chez les DRH, des collaborationnistes sournois qui ne cherchent qu’à nuire à l’abri de l’inertie judiciaire ?


  • Pôle emploi : société d’escrocs au service de l’état chargés de vous arnaquer des grosses sommes sur votre dû au chômage et de vous cacher les aides auxquelles vous avez droit. Orange : société d’escrocs au service de l’état chargés de mettre en place des outils de contrôle massif et de destruction de vies humaines ( i phone, 5G, etc...)


  • Pourquoi le France est elle autant visitée ?
    Pourquoi la France est elle autant attaquée ?
    Pour les mêmes raisons.
    La France est le chakra du coeur de l’Humanité (pas celui de la Terre, différent).
    Les humains viennent se RESSOURCER au Coeur.
    Les non-humains l’attaquent car quand vous attaquez le Coeur, le reste suit.
    La France était aussi "Fille aînée de l’Eglise", ce titre vient bien du Ciel et non des humains (Terre). Mais la France a perdu son titre de s’être trop tue, laisser faire ... et Sarkozy a mis l’estocade finale à ceci. Il en paiera le prix fort. Un autre pays européen porte désormais ce titre.


  • Le corporate communism c’est maintenant...

    https://fidepost.com/2021/01/24/gre...


  • Et l’on se souvient du film "De bon matin" et (2011) avec JP Darroussin, employé dans une entreprise où un cheffaillon au profil pervers (formé selon l’évangile du "nouveau management à l’américaine") bute au révolver son "N+1" après des mois de mépris et de harcèlement volontaire....
    Lentement la société française se comporte comme l’américaine... moins d’armes mais ceux qui en possèdent n’hésitent plus selon les circonstances.
    Chaos général volontaire ?? A l’évidence oui, car dans les chaos sociaux ce sont systématiquement les grosses entités qui ramassent la mise.
    On se souviendra aussi que pendant la guerre et l’occupation, les nezs affutés, petits malins opportunistes (on ne les nommera pas) achetèrent une bouffé de pain des immeubles entiers, pourris par manque de modernisation. Aujourd’hui ils sont encore assez nombreux, vieillards cacochymes, souvent des femmes, dont les revenus immobiliers croustllants sont gérés par leur "conseillers bancaires" pour cause de trop grand âge...

     

    • #2654832

      "Et l’on se souvient du film"

      - Chute libre (Falling Down), ou L’Enragé au Québec, est un thriller policier américain réalisé par Joel Schumacher, sorti en 1993 avec dans les rôles principaux Michael Douglas, Robert Duvall et Barbara Hershey

      - Le film met en vedette Michael Douglas dans le rôle d’un homme divorcé et maintenant au chômage qui, en essayant d’atteindre à temps la maison de son ex-femme pour la fête d’anniversaire de sa fille, se laisse aller à un déchaînement de violence tout le long de son parcours dans la ville de Los Angeles. En chemin, une série de rencontres à la fois triviales et provocatrices l’amènent à réagir avec ironie et violence sur la vie, l’économie, la pauvreté et le mercantilisme de la société actuelle.

      Le sergent Prendergast (interprété par Robert Duvall), un inspecteur de police vieillissant du LAPD qui est à un jour de son départ à la retraite, fait face à ses propres frustrations alors qu’il traque l’homme pour l’empêcher de nuire.

      et Falling Down, un joli titre d’ Iron Maiden, aussi


  • Si ce drame peut faire prendre conscience à certaines petites pu*** qui se croient intouchables et qui se sentent toutes puissantes à vouloir mater le mâle blanc en le tenant par les burnes ça sera déjà ça de pris ...
    Il ne faut pas sortir de Saint-Cyr (les médias font semblant) pour faire le lien entre DRH et Pôle emploi.
    Soit le mec n’a pas eu les documents en temps et en heure pour ouvrir ses droits parce que la DRH l’avait dans le pif, ou à fait traîner et il n’a pas supporté.
    Peut-être qu’un éventuel employeur à contacté son ancienne boite (celle de la DRH) et qu’elle l’a chargé, en bonne catin qui se délecte intérieurement de se faire reluquer tous les matins, jupe ras la moule ou pantalon ultra-moulant..
    Vous remarquerez qu’à 99% du temps les DRH sont des femmes, c’est tout sauf le hasard ... Tout comme il y a de plus en plus de femmes pour servir la soupe infâme des médias ... Y a pas plus "vicelard" qu’une femme.
    Ça n’excuse pas ce geste meurtrier bien évidemment, mais à vouloir faire les malines au boulot pas mal de nanas feraient bien de faire gaffe parce que ce genre de situations va à mon avis exploser.
    Pour que cet homme passe à l’acte elles avaient surement des choses à se reprocher. (Tuées par balle il faut sérieusement oser !!!)
    Plus globalement, à force d’empêcher les hommes à être des hommes, par tous les biais les plus vicieux les uns par rapport aux autres (féminisme extravagant insupportable, pseudo emancipation de l’emprise du mari violent et alcoolo ....), cela se traduit par l’eternel retour du réel, comme dirait le taulier :)
    Donc au final, lui comme elles sont 3 victimes du système dénoncé avec brillo dans l’article. Lui à foutu sa vie en l’air et surement se suicidera. Elles sont mortes. Youpi...

     

    • Je pense que le tueur est peut être un peu fou et déséquilibré !!!

      Mais il faudrait voir les circonstances de son licenciement. Le mec a certainement du se faire jeter comme une merde puis a décidé de se venger. Les DRH sont souvent les pires personnes dans la boite. C’est des bullshit jobs...
      Je serait curieux que les flics ménent leur enquête proprement pour que l’on comprenne les circonstances du licenciement qui est la clé de cette affaire


    • #2655325
      le 31/01/2021 par l’homme sera détruit pour le bien des sous êtres
      Un ingénieur au chômage abat une conseillère du Pôle emploi et une (...)

      On ne saura rien car ça arrange la folie des sous êtres les "hommes" déséquilibré meurtriers pour un oui pour un non... Étrangement ou pas c’est toujours un homme dont on ne saura rien du pourquoi il serait devenu d’un coup psychopathe meurtrier mettant tout les rares hommes qu’ll reste dans la merde.
      L’article insiste bien dès l’intro : " L’Homme". La femme aurait pu commencer par "le cinglé psychopathe meurtrier qui a perdu toute humanité".
      Quand on commence une intro comme ça en le rangeant dans la catégorie des hommes, tout ingénieur qu’il est censé être, on se dit qu’il y a comme une grande ingénierie sociale derrière. Mais bon tout le monde est déjà au courant dans ce pays de collabos.
      Je rêve d’un jour ou les informations offertes à la plèbe qui ne vit que par elles, nomeront les choses pour ce qu’elles sont au moins dans les apparances. Ça ne risque pas d’’arriver un jour en France, je met même ma tête à couper que ça n’ arrivera jamais.


  • Les gars je vous laisse (re)regarder "Astérix et les 12 travaux". La solution est à l’intérieur.

     

  • #2654780

    "Un ingénieur au chômage abat une conseillère du Pôle emploi et une DRH"

    oseront-ils les faire passer pour "mort covid-19" ?

    tout est possible, ma gueule


  • L’équilibre de la terreur économique ?


  • Il a peut-être une chance pour l’oscar du meilleur acteur masculin.


  • Toutes mes condoléances à l’ingénieur et à sa famille, victimes des putains du système qui détruisent les gens pour s’enrichir et qui ne se rendent même plus compte des conséquences de leurs actes. J’espère qu’il ne fera pas trop de prison. Je suis très heureux qu’il n’ait pas tenté de se supprimer.

     

  • Le seul bon souvenir que j’ai de Pôle Emploi, c’est celui situé au rez de chaussée de l’immeuble où je travaillais à l’époque et dont toutes les conseillères étaient carrossées comme des actrices de films x. Le défilé à l’heure du déjeuner était toujours un moment très attendu par l’ensemble du personnel masculin...


  • Voici tout le sérieux dont fait preuve Pôle Emploi et par de faite prouve ça quasi inutilité (sauf celle d’être un bon parapluie pour l’état). Je les soupçonne même d’être complice pour pouvoir dire : "Vous-voyez, il y a des milliers d’offres ! Alors cherche fainéace !".
    A partir de 2’40’’
    https://www.youtube.com/watch?v=MbpxFyFe4-Q


  • Il y a un livre qui est sorti il y a environ 2 ans. Un ex d’une boite de consultants chargés de virer le personnel. Il expliquait goguenard ses méthodes crapuleuses et l’effet dévastateur sur les personnes visées. Cet ingénieur qui sait, fut peut-être une de leur victime.


  • Ils vont finir par nous demander de se faire greffer un masque pour ne plus jamais le quitter, même après la mort !


  • Comment sortir de cette quadrature du cercle sur le point de s’abattre sur nous ?.
    Nous savons 4 choses ou nous les découvrons à notre grand effarement :

    1. L’Entreprise capitaliste fonctionne comme une dictature totalitaire et leurs dirigeants raisonnent en dictateurs .

    2.Les maîtres de la Finance mondiale actuels sont leurs alliés.

    3. Les élites et dirigeants nationaux sont pour beaucoup leurs complices.

    4. Leur arme : le virus à mutation perpétuelle

    Ils ont déclaré la guerre aux peuples du monde entier.

    Leur monstrueuse machinerie vise à répandre partout la peur dans toutes ses variantes.

    Ils s’emploient à détruire l’ancien monde qu’elles qu’en soient les conséquences, persuadés qu’ils ont les moyens de les gérer tout en les tenant à bonne distance.

    La question est qu’ils croient qu’ils n’en seront en rien affectés.
    Avons-nous intérêt ce qu’ils le soient ?.

    Quelles alternatives avons-nous ?

    Bientôt se tiendra le Sommet de Davos.

     

    • Je viens de lire un commentaire (au bas la dernièe vidéo d’un site souverainiste connu) qui donne une réponse que je vous livre ici :

      Il faut appliquer aux gafam certaines formes de nationalisation et exiger le changement des politiques monetaires des banques centrales.


  • Ça n’a rien à voir avec le management, je parie qu’il les a tués parce qu’elles le haïssaient juste pour être un homme.
    On verra de plus en plus des cas pareils.


  • Le travail rend libre, le chômage rend fou...

     

    • Comme a dit Coluche : "Les gens n’ont pas besoin de travail, de l’argent leur suffirait !"

      Quand on voit comment se gavent les politiques et les médias y a un moment faut arrêter d’abuser.
      Le mec est ingénieur et je suis sûr qu’il touchait quand il travaillait pas plus de 2500€ net.

      En Belgique on devient dingue avec leur taxation à outrance pendant que nos chers ministres de m... touchent 11000€ par mois si pas plus pour faire deux réunions par jour.

      Ils ont choppé un de ces vampires qui s’est gavé comme jamais, c’était tellement flagrant qu’ils ont dû le mettre en prison pour calmer le peuple (peuple qui dort mais qui commence enfin à se réveiller).
      J’ai la haine quand je pense à toutes ces injustices... faut que je me calme.


Commentaires suivants