Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Pas d’école pour les enfants non vaccinés" : Agnès Buzyn menace les Français !

En plein pétage de plombs dictatorial, le ministre de la Santé transmet les ordres des labos aux Français. Elle va avoir des surprises.

Elle vient de réveiller l’esprit frondeur des Français, que les médias et les politiques essayent d’éteindre depuis trois décennies, à grands coups de propagande et de casse sociale.

En prononçant ces paroles de guerre, Buzyn a marché sur une mine. Plutôt crever que d’obéir à cette chaîne de commandement oligarchique !

- La rédaction d’E&R -

 


 

Agnès Buzyn était l’invitée du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro de ce dimanche 22 octobre. Face à Benjamin Sportouch, le ministre de la Santé est revenue sur la retentissante polémique des 11 vaccins que le gouvernement souhaite rendre obligatoires pour les enfants à compter du 1er janvier 2018.

 

Si elle explique qu’il n’y a « pas besoin de rajouter une sanction pénale ou financière », elle maintient que les enfants non vaccinés ne pourront pas entrer en crèches, ni à l’école.

« Je dis aux parents : c’est obligatoire, vos enfants ne rentreront pas à l’école ou en crèche s’ils ne sont pas vaccinés », a confié le ministre de la Santé, précisant faire référence aux établissements « publics et privés ». Une mesure qu’elle justifie par les risques d’exposer « les autres enfants à des virus mortels ».

Lire l’article entier sur rtl.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

 

À lire chez Kontre Kulture :

Prendre soin de sa santé avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents