Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Une Fête de l’Huma 2020 sous le signe de Soros

Cherchez l’erreur

Quand on est journaliste, on regarde, on écoute, on lit tout. Même quand ça nous plaît pas. On lit bien Le Monde ! On n’est pas là pour se boucher le nez, censurer, préjuger, cloisonner. Notre fond social nous a donc conduits à nous intéresser à la Fête de l’Huma 2020, une fête un peu spéciale puisque le grand raout coco a lieu sur neuf sites différents (comme les 9 têtes de l’hydre ?) et principalement dans la salle dite de la Bellevilloise à Paris.

 

Pour ceux qui auraient (malgré son extinction) extrêmement peur du virus oligarchique de la bande Lévy-Buzyn-Salomon-Hirsch-Véran-Delfraissy-Cymes-Lacombe, par ordre d’importance, il y a une télé internet qui permet de suivre les concerts et les débats. Nous avons suivi plusieurs débats et le moins qu’on puisse dire, c’est que le communisme est passé sous la bannière du financier milliardaire George Soros. Relire cette phrase plusieurs fois si on est militant communiste.

« C’est le grand rendez-vous de la gauche », nous dit une journaliste de L’Huma, journal aux 30 000 ventes et aux gros déficits, sauvé comme ses confrères mainstream par la prébende publique. Sauf que nous, on n’appelle pas ça la gauche. L’adjonction des minorités soi-disant souffrantes n’a jamais fait un peuple, au contraire. On le voit aux États-Unis : les ouvriers et les chômeurs ont beaucoup voté pour Trump en novembre 2016, parce que lui leur promettait des jobs, tout simplement, pas la parité, la dictature LGBT ou la reconnaissance de l’immense souffrance des trans qui se trompent d’opération et qui se réveillent avec le même sexe que la veille.

 

« Pour concilier justice climatique et justice sociale »

Ça, cet étrange attelage, c’est sorti de la bouche de Latifa, la journaliste de L’Huma qui présente la journée de débats politiques. Sérieusement, malgré notre culture, on n’arrive pas à comprendre non seulement le rapport, mais la conciliation entre les deux « justices ». En plus, la justice climatique, ça veut dire quoi ?

 

JPEG - 48.5 ko
Fatima

 

Quand on réfléchit un minimum, ça ne veut rien dire. Le Christ a dit que le soleil brillait sur les justes et les injustes. La phrase est donc idiote. Ou alors ça veut dire autre chose. Selon nous, c’est un piège à « cons », c’est-à-dire à jeunes, ceux qu’on a vus défiler en 2019 avec Greta contre le climat (ou pour, on sait pas trop), au moment où les gens sérieux manifestaient en France pour la justice sociale, soit les Gilets jaunes.

Or, on ne peut manifester pour la justice climatique et pour la justice sociale en même temps (le samedi) puisque la première est une ingénierie de l’oligarchie fabriquée de toutes pièces contre la seconde. Alors soit Fatima nous ment, soit elle dit n’importe quoi pour choper du militant de 17 ans. Ce qui est pardonnable d’un point de vue politique, mais pas très sympa pour les mômes.

 

 

George Soros n’était pas invité, mais c’était tout comme

Vient ensuite, toujours le samedi après-midi, vers 14h, Lionel, un journaliste homme cis qui vient nous expliquer ce que c’est qu’« être de gauche ». Or, si la gauche se pose la question, c’est bien parce qu’elle ne sait plus ce que c’est ! Avant, dans les années 70, on ne se posait pas la question, on l’était, voilà tout. Aujourd’hui, la gauche (communiste, la seule authentique) a été pourrie par le gauchisme, c’est-à-dire l’idéologie Soros, du coup elle doute. Évidemment qu’elle doute, avec une telle injection de poison !

 

 

C’est le moment de parler du débat des femmes (aucun homme n’était admis en plateau). Il a pour thème « Après #MeToo, une nouvelle génération à l’offensive ? ». Ça cause parité, souffrance (des femmes, pas des hommes, faut pas rêver les gars), égalité salariale, viol, salauds de mecs, police qui prend pas les plaintes ou qui n’est pas formée pour ça, violences conjugales, hommes cis (un mec qui se sent mec, tout bêtement, nous on dira hommes-saucisse), trans et lesbiennes. On sent que là aussi, le féminisme va être violemment de gauche, pas du tout à droite, alors que ça pourrait. Bref, que du gros sociétal bien lourd, un panzer rose chargé de pleurnicheuses qui écrabouille, fait fuir ou évacue la question sociale, la seule qui vaille. La marque – et le naufrage – du nouveau PCF.

 

Quelques phrases chopées au vol

L’animatrice : « Si les femmes doivent prendre la moitié de tout, comme dit Christiane Taubira, eh bien il faudra leur laisser, cette moitié ! »

La femme au centre, un peu grosse, qui appartient à une assoce antimecs, déclare : « Je veux que la honte change de camp. »

Cette même personne assez forte mais habillée en noir comme toutes les autres (le dress code ?) applaudit la nouvelle génération qui s’est mobilisée contre le réchauffement climatique. On ne voit pas le rapport avec le combat des femmes, sauf si c’est pour avoir plus de soleil ou moins de pluie. Il y a aussi une femme qui apparemment a écrit un livre, et qui dit beaucoup « en tant » :

« en tant que femme, en tant que femme des classes populaires, en tant que lesbienne, en tant que femme racisée... »

À la fin du débat (mais toute le monde étaite d’accorde sur toute donc elle n’y a pas vraimente eu de débate) on a pu entendre ça :

« Elle le quitte, il la poignarde, six ans après, il est toujours dehors. Je pense à cette femme victime, qui est survivante… Et c’est pour ces minorités de genre que je combats »

On n’est pas absolument sûrs du verbe « combats » car il n’y a pas d’enregistrement de cette séquence mais en substance, c’est ce que la dame a voulu dire.

Et comme l’animatrice a cité Taubira, on va envoyer la perfidie guyanaise du jour :

 

 

Une fête « antilibérale » qui fait la promo de la fragmentation néolibérale du social...

C’est drôle, on n’est ni anti-Noirs ni anti-femmes, mais on sent que cette femme exsude quelque chose de l’ordre de la haine. Elle répondait à Marine Le Pen qui l’avait comparée à Dupond-Moretti, ce qui n’est effectivement pas flatteur. Au fait, , le taubirisme, c’est quoi ? On va vous le dire : son programme, à Christiane, c’est être noire et femme. Et ça cadre parfaitement avec les penseuses de la Fête de l’Huma 2020, une fête qu’on a connue plus populaire, plus sociale, plus grandiose, plus révolutionnaire. C’est pas qu’on regrette les bolcheviques qui décapitaient les bourgeois en 1917, mais le communisme des années 60 avait une autre gueule que ces plateaux d’intellectuelles phagocytées par Soros.

À 14h32, il y avait exactement 818 abonnés et 12 personnes qui suivaient le débat sur la gauche en direct... Peut-être qu’il est temps de repenser la stratégie, au PCF. Par exemple injecter un peu de souverainisme, réunir les hommes et les femmes au lieu de les opposer, arrêter de faire la promo des dingos de la théorie du genre, dégager de l’Union européenne, et venir à la fête de la Réconciliation, où personne n’était masqué, tout le monde était en liberté, avec de vrais concerts, de vrais débats de fonds, contre le néolibéralisme, Soros, la Banque, tout ça...
On dit ça on dit rien !

 

 

L’INA, avec ses effectifs pléthoriques, qui est pourtant financé par notre argent (la redevance), a bloqué les images de manière incompréhensible, mais il y a longtemps que le service public audiovisuel trahit les Français. Voici donc le débat d’après #MeToo :

 

 

Et le débat sur la mort de la gauche, assassinée par le gauchisme (c’est pas le titre offficiel) :

 

 

Si ces deux vidéos ne sont pas lisibles, c’est vraiment que les post-communistes ne veulent pas qu’on diffuse leurs échanges. Ce qui est politiquement étonnant. De notre côté, on aura fait le maximum. Les plus persévérants tenteront ce lien.

Le communisme version E&R

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Au fait, , le taubirisme, c’est quoi ?

    Il suffit d’entendre parer cette bonne femme , et ça saute aux tympans l’ayant remarqué depuis très longtemps .La première des choses c’est qu’elle est raciste jusqu’au bout des ongles .Elle ne supporte pas la race blanche .Sa négritude est quelque chose qu’elle rejette et qu’elle n’arrive pas à assumer, et effectivement ça cadre parfaitement avec les penseuses de la fête de l’Huma 2020

     

  • #2545041
    le 12/09/2020 par Tatie Mouloud
    Une Fête de l’Huma 2020 sous le signe de Soros

    Putain, le mal de crane de toutes
    ces dingos qui se prennent pour des
    Montaignes. Des phrases à rallonge
    sans queue ni ni tête, pas d’idées,
    elles ne parlent que d’elles et de leurs souffrances
    imaginaires. Par contre, la répartition du capital,
    la loi travail, l’opération Covid,etc.. pshiiittt
    Tu m’étonnes que la gauche s’est écroulée avec
    une bande de parasites pareille.
    Enfin elle s’est pas totalement écroulée car
    les fossoyeurs de la gauche se déguisent
    dorénavant en écologistes.
    Chez moi la liste des Verts, c’est PCF, PS, NPA,...
    Une usine de recyclage d’incompétents.

     

  • #2545053

    Ô les sales cocos.... ils auront tout vendu, même le cul de la crémière !


  • #2545064

    Le seul ennemi du Parti Communiste en 2020 c’est le Parti des Chats qui va faire plus de votes qu’eux.


  • #2545069
    le 12/09/2020 par Yaourt et Compost
    Une Fête de l’Huma 2020 sous le signe de Soros

    La fête de l’huma sans gilets jaunes c’est un peu comme Rodriguez ou Drouet et Nicolle qui ne viennent pas avec E&R
    De faux combats pour de vrais guignols
    On voit qui résiste et qui fait du spectacle
    C’est pas pour rien que l’on parle de rouge/brun
    Anarchistes, nationalistes, communistes, patriotes, catholiques uni face à l’empire mondialisto-kapitalisto-satanique
    Les autres comme Martinez, Rodriguez, Besancenot, Traourè, Halloin, Caron, Conversano, L214, LDNA, CRAN, CFCM, 269 Life, on sait tous à quoi ils servent et pour qui ils roulent (volontairement ou pas)

     

    • #2545210
      le 12/09/2020 par Fais pas ton Dajana Pospiš
      Une Fête de l’Huma 2020 sous le signe de Soros

      C’est la fête de l’humanité de la place Vendôme et de Versailles !!
      Du lobbie LGBTisme, de la pintade féministe, du migrant, du lycéen ou de l’étudiant de Fac et du petit bourgeois antifa
      Fini la classe ouvrière, fini le travailleur prolétaire
      Aujourd’hui la gauchiasse, elle défend le travelo, le migrant, le transgenre, la gouine, la pédale, la racaille, le toxico, le punk à chien et la femelle hystérique
      On est passé dans un autre paradigme, un peu comme Zemmour et Conversano , chez certains natio-sionistes


    • #2545360
      le 13/09/2020 par GuGusseGland
      Une Fête de l’Huma 2020 sous le signe de Soros

      Société du spectacle Guy Debord
      Salut les amis
      Vive E&R


  • #2545078
    le 12/09/2020 par Orange bleue
    Une Fête de l’Huma 2020 sous le signe de Soros

    Le parti communiste français avait supprimé la faucille et le marteau de son historique emblème et aujourd’hui la couleur rouge a été remplacé par les couleurs de l’arc-en-ciel !

     

    • #2545160

      Normal ,ce parti n’est plus le parti ni des travailleurs manuels .
      cela dit la liquidation a commencé bien avant ce changement cosmetique . En 1976 ,lors du 22e congres , Le PC"F" abandonne officiellement la dictature du prolétariat , en 1994 , lors du 28e congrès c’est le centralisme démocratique et et le marxisme leninisme qui passent par les fenetres . Si les dirigeants de ce parti etaient honnetes ils en changeraient le nom et le rebaptiseraient : " parti mondialiste " ou " parti de la société ouverte "


  • #2545100

    J’ai connu en particulier un délégué mineur ( charbon ) , maire PCF de sa commune pendant 40 ans , conseiller général , député en 2 mandats , (ancien résistant , phare des grèves de 48 et 63 ) DCD il y a une trentaine d’années , qui au vu de cet article a du se "retourner dans sa tombe" ! ...
    sinon , c’est l’impasse sur cette journée manif des GJ à la rédaction ???


  • #2545128

    C’est Lionel Jospin qui va péter un câble - à moins qu’il croit que Soros soit un philanthrope et fasse dans le social !

    Et puis y’en a marre de ces femmes qui s’habillent en noir, vous êtes en deuil ou quoi ? C’est pas pour ça que Sephora a lancé la mode et derrière toutes les vendeuses, qu’il faut oublier la robe à fleurs, fuck !
    Oui le noir ça va avec tout, ça amaigrit, bah t’as qu’à moins bouffer.

     

    • #2545451
      le 13/09/2020 par Pépé le Moko
      Une Fête de l’Huma 2020 sous le signe de Soros

      Toute de noir vêtue ... ça craint ... en effet ...

      Mais le vernie à ongle noir , c’est la cerise sur le gâteau !!!


    • #2545675

      Vous n’ y êtes pas du tout...
      En ces temps d’appauvrissement, les vêtements noirs sont les seuls qu’on puisse régulièrement rafraîchir en les reteignant, à conditions qu’ils soient majoritairement en coton. Une dose de teinture = 4,50à euros et un jean noir, deux ou trois tee-shirts, un ou 2 chemisiers ressortent comme neufs.
      Depuis 5 ans, je ne me suis acheté qu’ une paire de tongs ( 2,50 euros) et une paire de "basket" noires (20 euros).


  • #2545141

    "Bref, que du gros sociétal bien lourd, un panzer rose chargé de pleurnicheuses qui écrabouille, fait fuir ou évacue la question sociale, la seule qui vaille. La marque – et le naufrage – du nouveau PCF."
    Ho ho ho, je sais pas où vous avez été la chercher celle-là.
    Hé oui les miniers, les ouvriers et les paysans ont laissé la place à des esprits formatés se pensant intelligents et croyant défendre la cause suprême de la vie.
    Alors s’ils ne se réveillent pas, ça va leur faire un choc quand ils comprendront dès la première seconde dans l’au-delà que le système les a embrouillé au point des les écarter de la seule cause valable qui est de tendre au maximum vers une honorable société organisée autour des valeurs liées au Christ.


  • #2545200

    Le communisme comme le socialisme sont l’anti-chambre du globalisme. Trotsky l’enfant chéri des deux voit ses fidèles aujourd’hui peupler les institutions et les médias. Ces néoconservateurs qu’ils soient de droite ou d’extrême gauche défendent tous le globalisme. Ils ne sont qu’un faux dualisme pour induire en erreur. Les objectifs sont les mêmes : le grand remplacement, un peuple mondial negroide esclave des multinationales, une religion luciférienne, l’asservissement par leur revenu issu de la Dette, le collectivisme pour les peuples, pas pour l’élite, la fin des classes moyennes, la fin de la libre entreprise, la fin de la propriété privée, le dépeuplement, la décroissance... L’écologie étant aussi un chapeau pour cacher la réalité des objectifs.

    L’URSS avec un dieu imposé en plus.

     

    • #2546004

      @ culturovore
      Quel plaisir de lire un commentateur qui a compris l’essence et le projet du communisme !
      Le globalisme actuel est le néo bolchevisme, ou plutôt son aboutissement.
      Contrairement à ce qu’affirment beaucoup de commentateurs, les communistes enterrés applaudissent dans leurs tombes le spectacle de la fête de l’Humanité.


  • #2545227

    La fête de l’Huma a moins de rapport direct avec Soros qu’avec le gauchisme, l’obsession égalitariste, le sempiternel ver dans le fruit. Le communisme et le socialisme poursuivent simplement leur mue vers le cosmopolitisme, et la révolution rouge se fait arc-en-ciel.

    La gauche a évacué le social avec le désastre du communiste, et veut désormais avant tout s’attaquer à la notion d’identité (raciale, sexuelle, nationale...) au nom d’une égalité dystopique et mondiale. C’est donc l’identité qu’il faut défendre pleinement quand on n’est pas un gauchiste hypocrite avec un gilet jaune.


  • #2545245

    "En 1981 je me baladais rue Saint-Denis, là je tombe sur une pute superbe, je lui dis : « tu sais comment je m’appelle, mais toi quel est ton nom ? » « Socialisme ». Alors je monte avec elle et dans la chambre je m’aperçois que c’est un immonde travelo. Elle me dit alors « prends-moi par le communisme ! »".

    Lucien Ginsburg dit Serge Gainsbourg


  • #2545255

    Hahaha, mais pt1 qu’on donne le droit de vote à 16 ans et aux clandos svp ! Qu’on accélère la chute finale et qu’on en finisse au plus vite ! C’est marrant 5 minutes, mais bon y’a des limites à tout... La dérision et le second degré ne peuvent pas être éternellement des pansements sur ce déclin sans fin... Je refuse d’être frustré d’un semblant de pente ascendante avant de finir mon passage ici :)


  • #2545321

    Affligeant, j’ai regardé la vidéo :
    vidéohttps://fr-fr.facebook.com/FetedelH...
    On dirait une réunion d’une "assos" de quartier".
    [ le terrain est à nous ! ]


  • #2545336

    il est pas encore mort ce vieux con ?

     

  • #2545356
    le 13/09/2020 par Un authentique homme de gauche
    Une Fête de l’Huma 2020 sous le signe de Soros

    Aujourd’hui les communistes gauchiasses, renient Marx pour son homophobie, les syndicalistes renieraient Sorel, ou Proudhon pour son antifeminisme, les soi-disant anarchistes renieraient un Bakounine et je parle même pas du front contre le fascisme lors des élections tous ces guignols devraient relire Albert Libertad sur le vote
    Sans parler du côté traditionaliste de Sorel, Proudhon et Édouard Berth, dans le cercle Proudhon
    La fausse gauche aujourd’hui et de droite elle sert le Kapital
    La défense du peuple du travailleur est passé à la trape, aujourd’hui elle défend la minorité et le societal
    Marx écrivait avec Engels dans leurs échanges
    “Tradition étrangère à la classe ouvrière”, “vice d’aristocrate”, “perversion bourgeoise et occidentale”, l’homosexualité “ne saurait être défendue puisqu’il nous faut une position acceptable par les masses”

     

  • #2545452
    le 13/09/2020 par Pépé le Mokod
    Une Fête de l’Huma 2020 sous le signe de Soros

    Y’a pas " erreur " ...

    Ce mec , c’est un virus , et il fait son boulot de virus ...


  • #2545458

    Je fais courte t je vous demande de bien vous rappeler de ce que je vais dire : quand on est communiste, donc marxiste, on est :
    1) contre la propriété privée des moyens de production
    2) pour la dictature du prolétariat.
    Et je ne parle même pas de l’anti-impérialisme de rigueur qui va avec l’idéologie communiste. Or, quand on sait que le Parti communiste français était pour une "Algérie française", que l’Humanité est subventionnée par le capital, etc., on comprend de suite que ni le PCF ni la CGT excellent "partenaire social" du capital) ne sont communistes.
    La "gauche" actuelle est aussi capitaliste que Soros. Allez savoir pourquoi ?! J’ai même parfois l’impression qu’elle joue à être de gauche ... contre l’argent de ce Monsieur. Lui, au moins, ne ment pas !


  • #2545479

    Elle est très balaise. Ses commentaires sur Marine Le Pen se résument à 4 "voilà". Du lourd !


  • #2545491

    ’’ Liliane, fais les valises , on rentre à Paris ’’ !
    Georges Marchais


  • #2545615
    le 13/09/2020 par FETE DE LA MERGUEZ ET DU COCA
    Une Fête de l’Huma 2020 sous le signe de Soros

    Si les gilets jaune n’arrivent plus a manifesté, que cette vraie gauche est mise au rencard : quand je parle de vraie gauche, j’entend par gauche patriote, qui pourrait etre aussi bien de droite patiote : etant donné que le mouvement des gilets jaune est devenu un foutoir : causé par melenchon et ses sbires de la france insoumise et anti-france.
    La fete de l’humanité est devenu une poubelle a cerveau creux : bobos, intermondialistes, anti-raciste de tout poil venant manger des merguez et regarder un concert de rap de merde.
    LES cocos sont mort et entérré : il faut une renaissance patriote pour faire basculer tout ca.


  • #2545775

    La parité...
    ou sont les hommes dans ce monde la ?
    il n’y a pas d’égalité pas de parité : c’est un monde ou les hommes sont exclus... naturellement.
    les hommes sont suspects parce qu’ils sont des hommes ;


  • #2545936

    Je me rappelle, vers 2010, l’Huma avait invité un canadien parler de la hausse des frais de scolarité au Canada. Et il disait que les jeunes avaient vécu 20 ans de domination du parti libéral donc ils ne connaissaient rien d’autre.

    Aucun francais dans la salle n’a compris que le parti libéral au Canada, c’est le parti de gauche.

    Des débiles finis.


  • #2545997

    l,achevement de l,evolution du parti du proletariat en NPA bis eue lieu quand le nouveau leader du PCF francois roussel decretas le 13 mai 2019 que toute acte ou parole considerer comme sexiste homophobe transphobe grossophobe proferer par un adherant du parti communiste seras exclue d,office !manque plus que leur drapeau rouge vire au rose !!


  • #2546003

    L’auteur de cet article décrète une différence entre le communisme, pour lequel il a les yeux de Chimene malgré les abominations qu’il a engendrées, et le gauchisme alors que c’est la même idéologie perverse, inventée par les mêmes, au service des mêmes.


  • #2546050
    le 14/09/2020 par p’tit gars
    Une Fête de l’Huma 2020 sous le signe de Soros

    Les vieux militants ou les vieux ouvriers à la retraite, si jamais ils se rendent à cette mascarade grotesque de l’entre-soi gaucho bo-bo, doivent avoir bien du mal à reconnaître leurs fêtes de l’Huma d’autrefois... où il y avait vraiment le peuple de gauche, qui se sentait encore français, qui acceptait le travailleur étranger et qui l’aidait aussi à s’intégrer dans la société française ! Bon, d’accord, ça marchait pas à tous les coups...

    Cette gauche qui est aux antipodes des codes communistes traditionnels vit sur sa petite planète, tout là-bas au fond de la galaxie, et elle se croit malheureusement le centre du monde parcequ’elle monopolise les merdias !

    J’espère vivre encore assez longtemps pour assister à sa chute...


Commentaires suivants