Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Une fille de 19 ans séquestrée, torturée et affamée pendant des mois par une famille entière

« “Le 24 février, sur décision du magistrat instructeur de Béziers, la section de recherches de Montpellier du groupement de l’Hérault et la compagnie de gendarmerie de Pézenas ont interpellé deux frères (22 et 24 ans), leur mère âgée de 44 ans et un homme âgé de 32 ans. Un troisième frère âgé de 25 ans demeurant dans un autre logement a, lui aussi, été arrêté”, a confirmé le procureur de la République de Béziers, Raphaël Balland. [...] Ils sont tous mis en cause dans une affaire de séquestration en vue de faciliter des actes de torture et de barbarie et d’autres faits très graves sur une jeune femme qui avait été découverte, le 2 novembre, inconsciente, avec un pronostic vital engagé, sur le bord du canal du Midi, à Vias. Elle était alors non identifiée. » (Midi Libre)

Des signaux très inquiétants nous viennent de la France située sous les radars des médias et des services sociaux. La désagrégation du tissu social, de la famille et de l’instruction sous l’impact du néolibéralisme à l’américaine produit des individus sans conscience, sans morale, sans empathie. Dans cette triple misère, ils passent à l’action, histoire de récupérer la moindre parcelle de pouvoir, et ce sont les plus faibles qui trinquent. Une sorte de guerre pauvres/pauvres mais de la pire espèce, une guerre civile sans gloire, sans idéal, sans rien.

« La jeune femme était en hypothermie (22°), légèrement vêtue malgré de basses températures, pesant moins de 40 kg et le visage tuméfié. Elle doit sa vie au passage d’un vététiste qui avait aussitôt appelé à l’aide. Elle avait été hospitalisée en état d’urgence absolue. »

La fracture sociale chère à Jacques Chirac, dont il se foutait comme de sa première bière, une fois qu’il partait en vacances payées par le milliardaire Pinault, produit aujourd’hui des sadiques à la chaîne. Des sadiques à l’image de certains dominants qui n’ont aucune conscience sociale, par définition, aucune morale, aucune empathie. On en trouve dans les cités, qui torturent leurs camarades de deal, on en trouve aussi dans les campagnes, frappées par une misère économique silencieuse. Nos élites taillent dans la chair du pays pour leur propre intérêt et leur propre bonheur. Ils découpent et vendent des quartiers entiers de notre économie au plus offrant, créant un chômage massif et une détresse existentielle dans des villes entières. Ce sont des tueurs sociaux en série.

« Des déclarations recueillies, en garde à vue, par les enquêteurs, il résultait que les relations entre la jeune femme et le frère de 22 ans se sont dégradées rapidement. À partir du mois de septembre 2019, il l’aurait maltraitée, enfermée dans un cagibi cadenassé, attachée, bâillonnée, régulièrement battue, vivant dans un état de saleté permanent, privée d’aliments et de soins et même parfois forcée à manger des excréments de chats. Il l’aurait également obligée à lui reverser ses prestations sociales, notamment pour s’acheter des jeux vidéos. » (Le procureur).

La multiplication des faits divers avec actes de barbarie est un signal à prendre très au sérieux. Il dit que le paquebot France est en train de passer, pour sa partie dite socialement inférieure, sous le niveau de flottaison. Or, ce n’est pas à la justice, ce pansement sur une jambe de bois, de réparer cette désagrégation sociale. La justice est dépassée, la police aussi : le problème est politique. Le système politique qui met les hommes en concurrence, donc fondé sur le meurtre symbolique, fabriquera de plus en plus de millionnaires et de malheureux. Il serait temps que les Français comprennent, au lieu de se chamailler entre partis politiques, entre confessions, entre sexualités, entre genres, qu’il y va de l’équilibre de notre pays.

Les grands comptes, le PIB, les exportations, le niveau du CAC40, tout ça c’est très bien, mais ce qui compte avant tout, c’est la santé mentale de la Nation. Des individus capables, en famille – et quelle famille ! – de faire ça à une jeune fille fragile sont des déclassés sociaux de premier ordre. Ils sont un symptôme, celui d’une dégradation plus générale, celle d’un Système qui devient de plus en plus impitoyable pour les pauvres, les fragiles, les isolés. Un tiers des SDF, un tiers des taulards devraient être pris en charge par la psychiatrie. Mais la psychiatrie française applique les lois du néolibéralisme, ferme des lits, réduit les budgets, les effectifs, les soins : la bombe sociale, malgré le soulèvement des Gilets jaunes, n’a pas encore vraiment éclaté. Quelque chose nous dit que ça ne va pas tarder.

Notre presse mainstream crie partout au danger djihadiste, mais les hordes d’individus déclassés et détruits moralement seront autrement dangereux : c’est toute une couche sociale, la base de la pyramide, qui s’enfonce.
Ce sont nos cannibales, nos zombies.

La hausse inquiétante de la cruauté en France

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

82 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bravo, là on est dans la radicalité quand on s’intéresse à au péquin lambda de la France profonde pour faire vit et à ses déboires.
    Parler d’Hanouna des Césars tout ça c’est bien mais on s’en carre l’oignon, il faut parler de la France de ce qui nous concerne, les autres qu’ils aillent tous se faire !

    La "bombe" va pas tarder car les GJ se rendent compte que leur manif se servent à rien, que les prix continuent d’augmenter mais pas le salaire, et que le gouvernement nous méprise, se fout de notre gueule mais en plus en rajoute comme si on n’était pas là - sans parler de toute la médiasphère qui abrite tous ces vendus postillonnant leur haine de la France travailleuse.

    Et comme on n’est pas organisé, ça va partir très vite en quenouille. Déjà des esprits s’échauffent dans les mouvements GJ sur la démarche à adopter.
    On fait de la musique et du bruit pour couvrir l’inquiétude mais...

    Il faut absolument que les forces de l’ordre ou les militaires retrouvent leurs couilles et évitent que ça dérape franchement. Ce qui fera toujours autant marrer nos "élus".

     

  • Une masse qui devient vampirique exactement

     

    • Ça s’appelle le matriarcat.
      Le caractère féminin de notre époque qui se mélange à celui, masculin, ne peut que donner des "super femmes" : la force physique mais plus aucune morale ; et une soumission partielle ou totale à la modernité basée sur l’individualisme, la surconsommation uniquement pour sa gueule, la faiblesse morale, le culte dionysiaque, l’hybris, la non-limite...
      Il est clair que les jeunes garçons de notre époque ne donneront pas des hommes nobles plus tard. C’est déjà le cas apparemment.
      Sauf évidemment s’ils refusent en bloc ce matriarcat.


    • @nonyme.... On peut toujours fourrer ces obsessions partout...M’enfin la Cour des Miracles et autres joyeuseté c’était avant ce féminisme que vous mélangez à toutes les sauces...Le cannibalisme et le sadisme ne sont pas des inventions de femmes. Puréeeee que ça m’énerve !! :)


  • Mais qui est-elle et qu’a-t’elle fait pour mériter ça ?
    Il y a bien une raison, un mobile, une enquête, quelque chose, non ?
    On ne choisit pas quelqu’un à séquestrer et torturer régulièrement pour son bon plaisir parce qu’on ne sait pas quoi faire de ses journées, encore moins quelqu’un de sa famille.
    C’est juste une famille de péquenauds ?
    Qui est-elle, qu’a-t’elle fait ?

     

    • A lire l’article, il semblerait qu’elle ait été la petite copine de celui de 22 ans, avant qu’il ne déraille sévèrement.


    • A mon avis une famille de psychopathes (ça se réplique, culture de l’inceste et du viol...)


    • ’"A mon avis une famille de psychopathes (ça se réplique, culture de l’inceste et du viol...)"

      Oui tout simplement.
      ça a toujours existé et ça a toujours produit des bourreaux et des victimes. Et ça a toujours été inadmissible. Et ça ne fait juste que s’aggraver avec l’aggravation du matérialisme, de la pauvreté et de la déviance tous azimuts.

      Cherchez autour de vous des familles bien "normales" bien "comme il faut" et où il y a comme par hasard un enfant en échec, en mauvaise santé mentale, suicidaire, etc... rejeté par tous. Enquêtez pour savoir s’il ne serait pas un "enfant-poubelle".

      Les commentaires ethniques, anti-femmes, pro-psychiatrie etc. sont très toxiques : ils viennent de gens qui choisissent de se voiler la face. Ces gens dont une victime de violence sait qu’elle ne peut espérer aucun secours.
      Plus de haine que d’Humanité sur ce site.


    • @Brigitte, parlez plutôt de possible connerie comme en trouve malheureusement partout. Mais pitié. n’invoquez pas la haine ! Je n’en peux plus d’entendre ce mot à toutes les sauces ! Manu la tremblote nous aura décidément fait du mal !


  • Pas d’information sur la famille de tortionnaires, est-ce des Français blancs ou des immigrés ?

     

    • Si l’on n’a pas plus d’infos, c’est que ce ne doit pas être une famille d’européens... CQFD.


    • La mère a 44 ans et a 3 enfants de 25, 24 et 22 ans.
      Elle a commencé à pondre à 18 ou 19 ans.
      Quelle catégorie de "Francais" fait 2 gosses avant l’âge de 20 ans et un dernier à 22 ans ?
      Quelle catégorie de "Français" s’etait déjà illustré dans la séquestration de personnes déficientes physiquement ou mentalement pour ponctionner les prestations sociales et torturer en bonus ?

      Exemple :

      https://france3-regions.francetvinf...

      Ca aurait été des franchouillards un peu beaufs, tu l’aurais su tout de suite avec des photos et l’adresse postale des intéressés.


    • Votre question contient en elle-même une réponse sous-entendue. Pour éclaircir ce sous-entendu qui structure votre question, voici présenté le Biais de confirmation d’hypothèse.

      Le biais de confirmation, également dénommé biais de confirmation d’hypothèse, est le biais cognitif qui consiste à privilégier les informations confirmant ses idées préconçues ou ses hypothèses et/ou à accorder moins de poids aux hypothèses et informations jouant en défaveur de ses conceptions. Les biais de confirmation apparaissent notamment autour de questions de nature affective et concernant des opinions ou croyances établies.

      Par exemple, pour s’informer d’un sujet controversé, une personne pourra préférer lire des sources qui confirment ou affirment son point de vue. Elle aura aussi tendance à interpréter des preuves équivoques pour appuyer sa position actuelle.

      Des expériences ont relevé à plusieurs reprises que les gens ont tendance à tester les hypothèses d’une manière unilatérale, par la recherche de preuves compatibles avec l’hypothèse qu’ils détiennent à un moment donné. Plutôt que de chercher à travers tous les éléments de preuve pertinents, ils posent des questions qui sont formulées de manière qu’une réponse affirmative soutenant leur hypothèse leur soit donnée. Ils recherchent les conséquences que l’on observerait si leur hypothèse était vraie, plutôt que ce qui se passerait si elle était fausse.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Biais...


    • A la boetie, votre commentaire est très intéressant, vous expliquez la zemmourisation des esprits par le contrôle des médias. Alors que moi , j ’ aurai pensé notre monde de fabrication de fou ,avec comme coupable notre mode de fonctionnement.


    • Ou bien la question pourrait être :
      quelle société a une fille de 19 ans qui n’attend pas le mariage gentiment chez ses parents ?
      (pour ne poser que cette question dont la liste de questions pourrait être bien plus longue)
      A mon avis pas trop en méditerranée du sud.
      Vous voyez ?
      un même sujet on peu taper totalement en sens opposé.
      Preuve que la question n’est pas une question ethnique mais sociétale.

      Votre question me fait penser à celle des gens qui vont parler d’abdel la racaille alors que perso je vois un américain en casquette NY (à part quand on zoom sur sa tronche). Donc ce genre de question n’a aucun sens parce que ça ne va pas au fond du souci.
      Certes vous me direz qu’on supporte mieux ses propres pets que ceux des autres, mais je préfèrerais une société qui sente bon-tout-court ; parce qu’un abdel qui se prend pour dylan ou françois qui se prend pour dylan ça me fait une belle jambe. Et marie qui se fait péter dès le collège pour se taper du mec jusqu’à 19 ans et finir dans un fossé parce que sa société est une société encourageant les paumés, c’est pas l’idéal dans le fond non plus, et je ne pense pas une seconde que l’ethnie soit réellement en cause (peut-être même que d’une manière générale, ceux que vous pointez du doigt sont plus pointilleux sur le relationnel de leurs filles).


    • Votre question affiramation est une dérive de la mondialisation consommatrice et financière. On vous amène à ne plus voir une détresse ou un crime en tant qu’humain faisant société, mais à identifier si la victime est de cette race ou d’une autre, idem pour les givrés.
      Vous seriez heureux qu’il s’agisse d’une famille wech wech ? Inversement malheureux si c’est du Dupont Dupont ?
      La confusion des combats est une des raisons pour laquelle nous les anti mondialisation marchande financière mangeuse de Nations... n’arriveront pas à décoller. Vous ne pouvez pas scinder votre compassion dans des cas de violence extrême subie par une personne, sans aucun motif défendable devant Dieu ou les hommes, et peu importe l’endroit de la planète ou le crime a lieu, c’est de l’humanisme réel, celui prônée par la tradition et pas mal de religions. Vous rendez un service énorme en servant la soupe à ceux qui me font gerber depuis la marche légitime des beurs reprises par des salopards sos racisme légitimant la domination leur communauté au pouvoir, c’est ceux là dont vous devenez complice avec cette question affirmation.

      PS : Ménard est le maire de Bézier, ou sont toutes les mesures exemplaires avec lesquelles il arrose les plateaux de télé et les cons qui l’écoutent.


  • Ces types là vont avoir droit à des avocats, un procès, puis ils seront emprisonnés avec nos impôts. Leurs conneries va couter des millions au contribuable et enrichir les corps de métier tels que juge, avocat, etc (et dans 4 ans ils seront dehors).

    Pendant ce temps la fille va aller dans un internat, elle sera violée à tour de rôle par le directeur et les surveillants et finira bourrée de médicaments, achetés au lobby avec l’argent du contribuable (encore et toujours).

    Dans un monde sain on aurait déjà pendu toute la famille on aurait enterré les corps au coin de l’arbre et on serait passé à autre chose. Ça nous aurait couté le prix de 5 cordes et le problème serait réglé.

     

    • Commentaire aussi immonde qu’implacable. Pour s’enfoncer dans le sordide, pas sûr vu l’état de la fille, qu’elle subisse beaucoup de sévices sexuelles.

      Des millions d’euros vont être dépensés pour ces gens, qui vont se reproduire, mais les agriculteurs et policiers vont se suicider.

      Dans les années 1980, il y avait le fameux cas un peu similaire des frères Jourdain, des ferrailleurs desocialises, incestueux, vivants en marge, qui enlevaient et torturaient des auto-stoppeurs revenant de la fête du village. Hondelatte toujours tragique parle bien de ces inconscients.

      Aujourd’hui, ces faits vont se généraliser grâce à l’effondrement économique, et moral, et l’afflux de chance pour la France.

      Ne faudrait-il pas, dans une certaine mesure, en revenir à une conscience ethnique, pour sauver le pays ? Aristocratie de l’esprit evolienne ok, mais aussi, attention gros mot, conscience raciale.

      Pendant ce temps-là, justice pour Adama, Omar Sy, and Co, le français beauf et raciste ça continue.


    • à défaut de peine de mort, on va monter d’un cran au dessus.


    • Parler de « conscience raciale » après avoir cité les frères Jourdain, il y a comme un petit souci.


    • Si tu lis bien Eric, je parle aussi aristocratie de l’esprit.
      Vraiment si tu comprends pas, exemple, Yusef Hindi oui, des millions de maghrébins en plus non.
      Pour traiter nos problèmes résiduels, gauchistes et Jourdain, on va pas rapatrier tous les 60 de QI d’Afrique.


    • J’ai parfaitement compris @Gilles, je sais lire comme vous. Et je n’ai toujours pas saisi, et pour cause car vous n’avez toujours pas expliqué, la pertinence de la mention des frères Jourdain par rapport à votre commentaire initial faisant mention de la conscience raciale. Maladresse et contradiction mon avis car il y a plus vendeur a priori comme exemple pour mettre en avant ce genre de notion. Mais nous sommes sans doute d’accord par ailleurs sur l’essentiel, nous n’avons nul besoin d’immigration massive (et ce sans même parler des cas tareux).


    • @Gilles : la conscience raciale c’est justement ce qu’on nous interdit d’avoir. Avant Hitler c’était une chose tout à fait naturelle. Maintenant avoir une vision racialiste de la société est un crime de la pensée. Essayons de comprendre pourquoi on nous interdit d’avoir cette conscience raciale. Destruction des liens horizontaux, désacralisation de l’individu... Il faudrait écrire un livre : "la destruction du sens est elle corrélée à l’anéantissement de la conscience raciale ?".


    • Rien de spécial, les Jourdain c’était un cas incroyable, par des français il y a 30 40 ans. Aujourd’hui, cela devient commun, par des chances pour la France.
      Sur le tabou de la conscience raciale, tabou pour le français, et encore un peu sur ER, cela sera pourtant la seule porte de sortie. D’ailleurs on note quelques rapprochements avec DP.


    • « Rien de spécial », comme vous dites ! :-) Pour la conscience raciale, je ne sais pas si c’est un tabou mais si c’en est un, alors c’est un drôle de tabou car ça n’empêche pas qu’on en entend beaucoup se palucher là-dessus. Drôle de tabou. En tout cas c’est à mon avis infiniment plus complexe (comme l’a d’ailleurs illustré votre bévue involontaire). C’est évidemment illusoire et une impasse mais j’espère que ça fait au moins du bien à ceux qui y croient (même si j’ai quelques doutes sur la satisfaction que ça leur procure réellement). Quand à DP, à mon avis c’est plus à prendre avec humour (il y a parfois un côté Gorafi).


  • La toute première chose à savoir dans ce genre d’affaires est l’appartenance ethnique des protagonistes. Comme d’hab on nous la cache soigneusement même si la présence de nombreux frères est une petite indication. Sans ça tout ce baratin marxisto-sociologique sur la "France socialement inférieure" victime du CAC40 et du néo-liberalisme américain tombe à l’eau et est même franchement grotesque.

     

    • Êtes-vous certain de la pertinence de votre commentaire ? Petite question : qu’est ce qui détermine notre conscience ? Notre « volonté » émanant par magie d’un autre monde ou bien notre place sociale et historique ?


    • Le fait tient lieu et place dans la ville de Béziers ou ses alentours... Il fait connaitre la faune locale.. Dans certaines villes du sud il existe des européens et des de-souche..si on les cherche on les trouve c’est sur. Mais ils ne constituent pas la majorité de l’espece... D’ailleurs on me dit dans l’oreillette que la mère de la portée porte assidûment ,avec fierté et de facon conjuguée chaussettes et claquettes..ou sabots..l’info n’est pas claire...cela demande confirmation...l’on me dit aussi que les fils sont au chômage mais arborent non moins fièrement survet’ et baskets hors de prix.. Et sacoches de contre-facon en bandoulière...mais c’est pas sur..


    • Ce qui est grotesque selon moi est l’incapacité à considérer que des problèmes puissent être complexes et autre que monocausaux. Ce qui n’est en rien amoindrir la responsabilité ni la gravité de quoi que ce soit, disons plutôt qu’il y a un cumul aggravant.


    • Pour continuer au rayon joyeusetés et élargir un peu la focale, ça aussi c’est du lourd !
      https://www.google.fr/amp/s/amp.oue...


    • À moi on me dit @Lio que baskets et survêt’ sont également contrefaits, ce qui parait logique. En même temps, vu que l’ont vit dans un monde où tout passe de plus en plus sous le règne du faux au sens large, ce n’est pas étonnant. Et puis ça peut paraître « légèrement » accessoire au vu de la gravité du sujet. Mais nous serons d’accord à mon avis.


    • @Démocrate participatif : bravo camarade, je n’aurais pas dit mieux. J’en peux plus de cette vision marxiste qui nie le réel...


    • @eric
      bien-sûr Éric que le sujet est grave et sordide... Je pense que dans certains cas, prendre les choses à la légère aide à respirer un peu. Et pour paraphraser notre dieudo national " faut rigoler"..." Prendre à la légère "à ne pas confondre avec " détourner le regard" sur la réalité qui est notre.. Alors oui à l’écrit il n’y a pas le ton qui marque la nuance,l’ironie ou l’humour...c’est dans ce sens qu’il faut lire mon post...l’humour à base de clichés,l’humour grassouillet.. L’humour qui fait marrer quoi.. Bref faut rigoler...sinon c’est l’ulcère de l’estomac assuré..


    • Bien d’accord avec vous @Lio, il ne nous reste que ça ! Du moins c’est une indispensable soupape pour préserver la la santé mentale ! Comme dirait encore Dieudo, de toute façon à un moment donné face à certaines réalités il y a comme un clapet qui se ferme !
      « Démocrate participatif : bravo camarade, je n’aurais pas dit mieux. J’en peux plus de cette vision marxiste qui nie le réel... »
      Encore un « spécialiste » de Marx ! :-) Si une vision autre que monolobée vous fatigue, ben c’est que vous n’avez pas une santé très robuste et qu’il faut peut-être vous reposer ! J’aime bien le « je n’aurais pas dit mieux » ! Il y avait pourtant de la marge ! Je précise pour votre info que sur ce site ne cessent d’être mis en lumière les travers et perversions des « élites ». Donc faudra repasser avec vos clichés qui ne cadrent pas vraiment !


  • Le docteur Guillotin avait trouvé un remède très efficace et pas cher pouvant soigner tous ces déséquilibrés qui pullulent en France.


  • Et ces gens après condamnation ressortiront après 5 à 8 ans de prison ferme grand maximum. Si il y avait eu mort d’homme ils auraient un tout petit peu plus.
    En France et ailleurs dans l’UE pour des crimes contre les personnes les plus épouvantables qui soient les condamnés sortent fringants, en pleine santé après 10 à 12 ans de prison ferme (se ramassent la perpétuité, c’est à dire 20 à 25 ans, et avec les remises de peines, les "félicitations du jury" pour bonne conduite...ils obtiennent une libération conditionnelle à mi peine.)
    Ces derniers temps je me visionne la série "Faîtes entrer l’accusé" et je suis sidéré de voir l’extraordinaire légèreté des peines pour des crimes abominables de cruauté.
    Désormais nous nous retrouvons dans une société où nous avons une probabilité grandissante d’avoir pour voisin un mec d’une trentaine ou quarantaine d’années, c’est à dire encore jeune et vigoureux, libre tout en ayant commis des meurtres abominables alors qu’en d’autres époques et il n’y a pas si longtemps ces gens auraient fini à juste titre à la guillotine.

     

    • Il n’y a guère que les dissidents de type Soralien , et ceux qui font pousser 2-3 misérables plants de cannabis médical qui en prennent plein la tronche devant les tribunaux !!!



    • Ces derniers temps je me visionne la série "Faîtes entrer l’accusé" et je suis sidéré de voir l’extraordinaire légèreté des peines pour des crimes abominables de cruauté.



      Exactement. Ce qu’il y a de plus terrifiant dans FELA ce ne sont pas les crimes, ce sont les peines...
      Toute la justice française est à jeter à la poubelle, pour faire court. Et le plus grotesque c’est que nous nous pensons supérieurs moralement à nos ancêtres, hors c’est l’exact inverse...


  • Cette malheureuse jeune femme est un être paumé produit aussi par le système tel qu’il produit des familles semblables à celle qui s’est comportée cruellement avec cette victime.



    La victime, originaire de Châteauroux, souffrait d’importantes difficultés sociales. Elle avait rejoint à l’été 2019, à Agde (Hérault), un homme de 22 ans rencontré sur les réseaux sociaux, et était hébergée chez cet homme et son frère.



    De nombreuses séquestrations ont pour objet la dépossession de la victime, de sa CB et de son argent et ou de ses prestations sociales.



    La jeune femme aurait aussi été forcée à reverser à son bourreau ses prestations sociales, "notamment pour s’acheter des jeux vidéos".
    Les deux frères ont été mis en examen le 26 février pour séquestration en vue de faciliter des actes de torture et de barbarie et des extorsions des moyens de paiement de la victime.



    Cela c’est déjà produit dans ces mêmes environs en 2012

    https://france3-regions.francetvinf...

    En 2016, c’est à Niort qu’a eu lieu l’horreur. Quelques mois après les faits, en Charente Maritime, c’était des marginaux qui m’avaient parlé de ce fait divers.

    https://www.charentelibre.fr/2016/0...

    Alors oui, vous pouvez vous inquiéter de cette sorte de guerre pauvre/pauvre et des dangereuses et ou inquiétantes productions du système, d’individus non correctement formés et abandonnés à devenir soit cruels soit victimes.


  • Étrangement, on ne nous dit pas les noms des zombies.

    Connaissant Béziers, je suis certain que ça ne sont pas des Suédois.

    Encore des chances pour la France, le lumpenprolétariat créé par la confrérie en couchant avec le Maghreb.

     

    • Oui, des "chances" sans aucun doute, car la région et des villes comme Béziers sont particulièrement "enrichies" !

      De toute manière, quand les journaleux ne donnent pas les blases des accusés, c’est qu’il y a un loup......faudrait pas que des gens s’interrogent sur le "vivre-ensemble" et le "multi-culturalisme".
      Cette diversité si magnifique, qu’on nous vend depuis 40 ans......................


  • D’abord, les flics et les magistrats se sont sentis obligé d’agir, donc il s’agit vraiment d’une dégénérescence d’origine populaire.
    Ensuite, ce genre d’histoire existe dans toute société déstructurée, notamment lorsqu’il existe un quart-monde significatif (le tiers monde a conscience de sa pauvreté et de ses manques, le quart-monde est sans limites) : nous y sommes en France.

     

  • Il est fou, quand même, que malgré la culture U.S. qui aura infesté l’Europe, il ne traîne pas dans les rues quelques Paul Kersey, Harry Callahan et autre Marion Cobretti : « C’est ici que la loi s’arrête et que moi, j’interviens... »
    Et puisque nous y sommes, quelques Rick Latimer et autres Jonathan Shale (aka James Smith) dans les collèges et/ou lycées.



  • fabriquera de plus en plus de millionnaires



    Pas d’accord ! Je pense que le nombre de très très riches s’amenuise de plus en plus (la pointe de la pyramide devient très effilée) et moins ils sont nombreux, plus il y a de pauvres.


  • Eh bé...Les commentaires de cet article me navrent...Non pas que je veuille prendre la défense des non autochtones spécialement...Mais bon se cacher les yeux avec les doigts n’a jamais empêcher le danger ou le malheur... Relisez vos classiques , les drames de ce genre ont toujours (ou du moins depuis très longtemps) existé dans des périodes je pense où le peuple était mal gouverné, mal traité. Ce n’est pas parce que je suis patriote que je vais lobotomiser ma cervelle (et oui je suis une fille je n’ai pas de cerveau :)... ) . Pas besoin de convoquer l’immigration pour ce coup là... Enfin pas directement et pas uniquement...L’immigration, comme outil du déclin de la France, vecteur de paupérisation, entonnoir à diriger les bonnes volontés plus ou moins naïves et l’argent d’associations et d’aides gouvernementales pour les non-autochtones, relègue une partie de la société dans un territoire hors de notre imaginaire collectif de ce qu’est notre pays notre peuple...Et oui il en faut de l’imaginaire collectif pour aboutir à une réalité. La réalité des trente glorieuses, devient un rêve que bientôt peu auront vécu, que quelques un se raconteront encore quelques temps...Seigneur ... Quels temps allons nous vivre ?



  • La jeune femme était en hypothermie (22°), légèrement vêtue malgré de basses températures, pesant moins de 40 kg et le visage tuméfié.




    "Par réquisitoire supplétif du 28 février, explique le procureur Balland, le parquet de Béziers a également demandé au magistrat instructeur de mettre en examen les deux frères et leur mère du chef de tentative d’assassinat consistant dans l’abandon en pleine nuit de la victime, agonisante et très légèrement vêtue, malgré des températures hivernales, dans un lieu isolé et dans le but qu’elle ne les dénonce pas, celle-ci n’ayant survécu que grâce à la fois à sa résistance physique, à sa découverte à l’aube par le cycliste et à l’intervention rapide des secours.

    Cette demande a été rejetée par le magistrat instructeur le 5 mars 2020 en estimant notamment que l’intention homicide n’était pas rapportée.




    Ignoble.

     

  • Au-delà de il faut les prendre haut et court pour écarter de la masse , ce dont je suis d’accord
    Le phénomène de crimes barbares , crapuleux , sordides , immoraux (un crime est toujours immoral) ,est un réel problème sociétal
    Et la télé ,le cinéma , internet, les réseaux sociaux sont des facteurs aggravant de la perte de repères de nos jeunes et de notre peuple
    On le voit tous les jours, bagarres pour une place de parking, incivilités , agressions gratuite, viols, tournantes, etc...
    Quand on voit deux gars a poil en plein Strasbourg s’enculer devant tout le monde et a côté d’un arrêt de bus, on comprend bien que notre société est malade
    Quand les médias font la promotion de lieux comme la Fistiniére où on s’enfile des bras dans le cul et qu’on le raconte sans honte dans des reportages
    Quand des toxicomanes se shootent dans la rue aux yeux de tous
    Quand on se filme à 15 entrain de lyncher un ado a coups de barre , pavé, de démonte pneu ou de batte de baseball
    Quand des gosses insultent leurs profs en leur crachant dessus jusqu’à les faire chialer
    Quand on en arrive a défiler en string panthère sur des chars pour la fierté d’être une fiotte , la raie du cul aux quatre vent
    Quand on en arrive a avoir des crimes en famille aussi sordides et horrible
    C’est bien qu’il y a un problème sérieux
    L’immortalité des programmes télé ,les pornos sur internet en accès libre, les tortues, les viols, les crimes dans les films, la bêtises crasse des programmes comme TPMP, ONPC, Jackass, tout ça participe a la débilité de la masse et des jeunes particulièrement spectateurs de ce genre de programmes
    Ça plus le rap, rock gothique, et la perte d’instruction et d’autorité dans l’éducation nationale, les drogues en accès facile et surtout très simple, et cerise sur le gâteau la perte totale de spiritualité dans 99% des familles et de pratiques religieuses et je parle même pas des familles déconstruite , éclaté et de la merde que l’on ingurgite , colorant , perturbateurs endocriniens, plastique, pollution , échappement, vaccins, ....
    On ne peut que se casser la gueule et dans une violence totale

     

    • @ Marx encule Hitler

      Il y a même des ministres qui se branlent en se prenant en vidéo .On n’est pas loin du fond, je dirais même que nous sommes tout près .
      Nous vivons une époque que j’aurais aimée ne pas connaitre


    • Excellent votre commentaire, c’est un J’ACCUSE ! Qui finance ce plan de destruction massive a décidé de cette destruction.


    • @marx encule hitler

      j aurais pas commenté mieux. bravo.
      ce n est pas qu en France que c est ainsi.


    • @dixi
      Et mieux ,le maire de Limoux député PS Jean Paul Dupré , s’enfile des bouteilles dans le rectum
      On est au bout du bout


    • @dixi ...Non ? c’est quoi ça encore ? Peut-être qu’il essaie d’arrêter d’en boire :) ?...Toutes ces horreurs me rappellent un dicton populaire : quand on se regarde on se désole, quand on se compare on se console...Ah la la misère !!!


    • #2403063
      le 07/03/2020 par De défaites en défaites jusqu’à la victoire
      Une fille de 19 ans séquestrée, torturée et affamée pendant des mois par une (...)

      Et tu peux rajouter que depuis 40 ans les campagnes se sont vidées
      Qu’aujourd’hui presque tous le monde vit , travaille et va a l’école, au collège, lycée, université en ville
      Qu’un couple sur 3 divorce, qu’un enfant sur 2 est issu de couple non marié, que dans certaines fratries il y a autant de pères que d’enfants
      Qu’aujourd’hui même les parents fument du shit, et prennent de la drogue
      Bref ça ne va pas en s’arrangeant
      Aujourd’hui on essaye autant la bisexualité chez les jeunes que la lecture chez les garçons et la coutures chez les filles
      Un garçon adolescents aujourd’hui ne sait pas bricoler, ne sait pas faire un semi, traire une vache, monter une ligne avec hameçon, bouchon et plomb
      Une fille ne sait pas coudre un ourlet , repasser correctement une chemise, faire une pâte à pain ou une quiche lorraine
      Parcontre sur internet on apprend a faire des armes offensives avec des feux d’artifice et des pétards, on apprend a bien se masturber , et comment jouir avec son anus
      Ce monde part en couille et tout le monde le voit , mais tout le monde le nie
      On est dans le déni , ce mot qui est a la mode, déni de grossesse, permet aujourd’hui d’accoucher dans ses chiottes et de fouttre son nouveau né dans un congélateur ou dans une poubelle ,on est dans le déni de tout
      On ne fait plus face a rien
      Amicalement camarade


    • Une société où on ne sait rien, mais où tout le monde donne des conseils
      Même nous en commentaire
      Ce monde vit sa fin
      Les Soral, Martin Pelier, et plein d’autres quand ils disparaîtront on passera dans un nouveau monde, un nouveau paradigme
      Pas celui du logos, ni de la dialectique, non celui de Hanouna, des Ch’tis, de MacDo, Nike et du tuning
      Un monde de clone , en Amérique ,en Afrique, au Maghreb, en Allemagne, en Inde ou en France on sera tous pareils
      Des sauvages ,des déracinés
      Smartphones , mode, bouffe, on vivra tous pareil
      Incapable de faire pousser ,une tomate, de connaître le nom des oiseaux dans le ciel, des plantes, incapable de rempailler une chaise, de changer un joint de robinet, de pêcher ou même de ramasser un champignon sans risquer la mort
      On est dans l’Apocalypse de saint Jean
      Paumé et pourtant plein d’orgueil
      Alors que l’on sait rien faire
      Pour la météo ,on est incapable de connaître le temps, là, ou les anciens regarder les nids d’oiseaux, l’horizon, incapable de soigner un rhume sans pharmacie, là, ou nos anciens connaissaient, les plantes, les décoction, les tisanes, incapable de tout mais qui donne leur avis sur tout
      L’humilité nous a quitté
      Incapable d’aimer sans intérêt, incapable d’attendre
      On veut tout et tout de suite
      Dans une violence sans limite
      Dans une horreur acceptée , tolérée, excusée
      C’est la fin et on le nie
      Même pas capable d’assumer , notre connerie
      On est bête et méchant
      Force et honneur camarades


  • #2402872

    Il se murmure sur la toile que les protagonistes de cette affaire sordide sont bien des autochtones.
    Les actes de séquestration avec torture sont en train d’exploser en France, idem pour les homicides, les aggressions quasi-gratuites et les cambriolages.
    La saison 11 de "The Walking Dead" pourrait bien être tournée en France, nous avons suffisamment de blancs avec un QI de 78 pour jouer le rôle des zombies.
    Il y a de cela quelques decennies, cette famille aurait fait connaissance avec la veuve, mais certains cuistres droit-de-l’hommistes d’une certaine confession ont estimé que ce châtiment était trop barbare.

     

  • Elle est où..shiappa !!! G pas vu la schiappa..y pas vu les fémens...g pas vu la simone


  • Une famille... sans père.

     

  • Ce système de la psychiatrie en france, qui interdit à un patient consultant un psychiatre d’en changer suite à un traitement inefficace ! ! !

    Thémistoclès


  • Le niveau de barbarie, de sadisme et de décomposition morale atteind des sommets dans tous les milieux...y compris dans les milieux dit " religieux " ; un prêtre de la " tradition catholique " me disait récemment à propos du clergé : " aujourd’hui c’est chacun pour sa gueule... !!

    Si je n’ai pas la charité, je suis un zéro pointé ( Saint Paul- 1° aux Corinthiens ).

     

    • @Capharnaum

      Exact : Sauf rares exceptions, mondanité, pognon, gloriole,faux semblant et jansénisme sans coeur sont les piliers du traditionalisme ..fruit pourri du modernisme.

      Ne parlons pas de certains milieux sédévacantistes gateux, qui a force de se déguiser en chevaliers ...ont atteint le paroxisme du ridicule : un naufrage, une tragédie !!


  • La France orange mécanique....

     

  • J’ai vu une affiche, une petite « morte de
    faim... et de chagrin parce que délaissée par sa putain de saloperie de merde de mère qui l’a laissée seule pour « vivre sa vie », « genre » ma vie.,.
    Je suis dans la catégorie « dur », mais merde, larmes aux yeux. Éradication de ces merdes inhumaines.


  • Remercions le progressisme pour ces merveilleuses avancées


  • « Le poisson pourrit par la tête. »

    Le haut du corps social a atteint un niveau très avancé de putréfaction. Nous savons tous combien les médias ont chanté les louanges du formidable DSK, l’homme de gauche du FMI. C’était il n’y a pas même dix ans. Nous avons profité durant cinq ans de François opération homo Hollande, le président « normal », l’ennemi de la finance, le protecteur de Léonarda, le garde-malade de Théo, le témoin impuissant d’attentats, et l’ami des charlistes, et de sa troupe comique : Taubira la harangère, Bécassine qui marchait pieds nus quand elle était enfant, El Khomri, Cahuzac les beaux yeux, Fabius le Syrien, Le Trembleur catalan.

    Macron est une baudruche gonflée artificiellement, inexistante deux ans avant son élection — une sorte de « pute » selon Minc — qui nous gratifie d’un branleur au sens propre, d’une demeurée « féministe », sapio-excitée, qui écrit des bouquins pour expliquer qu’il est agréable de copuler avec des « rondes », et d’une ribambelle de parasites et de sangsues. Des gens qui sont quelque chose alors que nous ne sommes rien, avec nos clopes et nos diesels, attendant que ruisselle le pognon de dingue que les premiers de cordée dépensent en se saignant aux quatre veines pour nous, les ratés, les illettrés, les pue-la-sueur réfractaires. Merde ! nous ne savons même pas apprécier le homard à la de Rugy et nous nous plaignons d’être fracassés par les cognes... Quelle impudence ! Il faut dire que nous sommes assez cons pour croire qu’un mégot a foutu le feu à Notre-Dame de Paris.

    Il est inévitable que la pourriture néo-libérale, qui autorise tous les appétits, qui price tout, qui transforme tout en marchandise, gagne le bas du corps, obèse n’en déplaise aux lutteurs contre la « grossophobie », en décomposition. C’est presque comique d’attendre le retour dialectique de la manivelle qui châtiera des palanquées de profiteurs. Bad karma pour les puissants, à force de dépasser la juste mesure des têtes sautent et des dents volent.


  • Le texte ne rapporte pas de quelle origine raciale est cette "famille". Des choses à cacher ?

     

  • Et pendant ce temps-là, sur RT France...

    https://youtu.be/xmr61Dss2kw

    Oui, la France aussi est entrée en agonie...


  • Ca n est pas un phénomène nouveau sous le capitalisme voir "Scènes de la grande pauvreté" super ouvrage ( des années 70) d une journaliste comme il n y en a plus guère ou "Affreux , sales et méchants" un film italien des "années de plomb".
    Ca se généralise avec l accroissement de la violence sociale induite par le régime pro fasciste ( au sens scientifique de précurseur) . Il faut en effet mettre de côté provisoirement nos différents pour ns débarrasser de la vermine oligarchique.


  • " La désagrégation du tissu social, de la famille et de l’instruction sous l’impact du néolibéralisme à l’américaine produit des individus sans conscience, sans morale, sans empathie. "

    Il est quand même curieux de constater que des êtres humains qui disent avoir de la conscience et l’empathie soient toujours entrain de s’autoglorifier en dénigrant, à la moindre occasion, les autres. Pourquoi "la désagrégation du tissu social, de la famille et de l’instruction" en France serait le fait du néolibéralisme à l’américaine ? Pourquoi ce fait ne trouverait-il pas sa source et son fondement dans l’être même au monde de la France ? L’esclavage, la colonisation, les génocides français sur d’autres peuples au nom de la mission des races supérieures chers à Jules Ferry, les pillages et les razzias pratiqués chez d’autres peuples par la France, ne peuvent pas être les conséquences de ce dont les étasuniens sont accusé ici ?

    Je sais que le message ne sera pas publié. Il fallait le dire. "Quand même !"


  • N’y a-t-il pas un parallèle à faire entre l’ultra-violence de de la classe des ultra-riches, de la FM& communauté lesquelles s’adonnent à des rites de magie sexuelle, kidnappent, séquestrant, torturant, violant et ce lumpenproletariat ? Sans foi, ni loi, ces deux racailles sont dans les mains des démons qui pullulent à la lisière de zones sombres auxquelles le mental humain a plus ou moins accès. La production hollywoodienne ses films d’horreur, ses thrillers est la nourriture spirituelle de ce lumpenproletariat.


  • Super article en forme de piqure de rappel.
    Merci à toute l’équipe d’ER


Commentaires suivants