Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les policiers découvrent qu’Alexandra de Taddeo avait une fausse carte de presse

L’enquête concernant Alexandra de Taddeo, la compagne de Piotr Pavlenski et la destinataire des vidéos X de Benjamin Griveaux, a surpris une nouvelle fois. En effet, des policiers ont découvert une fausse carte de presse chez cette jeune femme de 29 ans, a révélé le magazine L’Obs mercredi 4 mars.

 

La carte portait bel et bien son vrai nom, sous le numéro 0743, et la présentait comme une « correspondante » à Radio France internationale. Elle a expliqué à la police judiciaire pourquoi elle avait falsifié un tel document.

 

« Rentrer dans les musées gratuitement »

« Je suis jalouse de mes amis journalistes qui peuvent rentrer dans les musées gratuitement », aurait-elle justifié, citée par L’Obs. La carte de presse permet en effet à un journaliste professionnel d’accéder gratuitement à certains lieux où il peut puiser de l’information, notamment les musées, mais aussi les salles de presse et les ministères.

Alexandra de Taddeo a confié aux agents qu’elle ne se définissait pas comme une journaliste, mais affirme avoir fait des contributions journalistiques pour la radio Fréquence protestante en 2016 et 2017. De plus, elle devait publier un article sur Julian Assange en mars pour la Revue générale de Droit international public.

 

Les conditions d’obtention de la carte de presse

Selon l’article L7111-3, la carte professionnelle ne peut être attribuée qu’à un journaliste qui tire l’essentiel de ses ressources (au moins 50 %) de cette activité. Elle doit être son occupation principale, régulière (exercée depuis au moins trois mois consécutifs) et rétribuée. Des conditions auxquelles ne répond évidemment pas de Taddeo, étudiante en droit.

 

La justice ordonne son expertise psychologique

Dans le cadre de l’affaire Griveaux, la juge d’instruction parisienne a ordonné une expertise psychologique de la jeune femme, une décision qui intervient après le passage de cette dernière sur M6, dans l’émission 66 minutes diffusée le 1er mars. Un psychologue devra déterminer si elle présente « des troubles d’ordre psychologique ou des déficiences susceptibles d’influencer son comportement ».

Comme son compagnon Piotr Pavlenski, Alexandra de Taddeo a été mise en examen puis placée sous contrôle judiciaire le 18 février pour « atteinte à l’intimité de la vie privée » et « diffusion sans l’accord de la personne d’un enregistrement à caractère sexuel ». Il leur est par ailleurs interdit d’entrer en contact.

La Mata Hari de la République, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Alexandra détient une fausse carte de presse certes, mais à la différence de tous les journaleux des médias mainstreams qui eux en ont une vraie, elle peut au moins revendiquer avoir contribué à dénoncer au grand public les turpitudes d’un des escrocs de la République en le faisant tomber du haut de son Olympe. C’est à tous ceux qui présentent une vraie qu’il faudrait faire passer une analyse psychologique puisqu’ils soutiennent des idéologies crapuleuses tournées contre le genre humain : communautarisme, immigrationisme, socialisme, syndicalisme, mondialisme, Macronisme, ultra-libéralisme, capitalisme financier, interventionnisme guerrier…

     

  • Étonnant. D’habitude, les flics français, trop occupés à tabasser la population qui manifeste, ne trouveraient même pas un travelo dans le bois de Boulogne.


  • Je suis "amusé" par son histoire de "musées"......

     

  • La justice ordonne son expertise psychologique / les bonnes méthodes bolchéviques qu’ils ont longtemps critiqué - y a pas longtemps c’était Marine le Pen

     

  • Une personne qui dérange on lui fait subir un examen psychiatrique ? Quel rapport avec Griveaux qui se branle ? On ne lui fait pas subir un examen psychiatrique à Griveaux pour tromper sa femme à 48 ans, se branler, se filmer et envoyer ça sur les réseaux sociaux en pensant que c’était sûr ? Le tout en étant ministre ? Entre les deux, je crois que Griveaux devrait être psychiatrisé le premier.

     

    • Quel rapport avec Griveaux ? Celui de lui avoir cassé la baraque, tout simplement. Ça s’appelle une vengeance administrative sur ordre. Elle a mis son intimité à nu, même s’il a un peu participé à la chose, et maintenant ça va être au tour de la sienne. Que celui qui n’a jamais cherché à se venger jette la première pierre à ce juge d’instruction. C’est mesquin, voire enfantin, mais ça soulage et, surtout, envoie un avertissement à qui aurait envie de développer l’idée à son tour.


    • Et Piotr Pavlenski qui se cloue les couilles et se coud les lèvres : là c’est du domaine de la psychiatrie.
      Sa compagne vient d’un milieu friqué qui veut l’exonérer de sa proximité avec ce Russe et ainsi lui assurer une carrière plus honorable par la suite.
      Vraiment je serais sa famille je me demanderais, mais qu’est-ce qu’elle fou avec ce dingue ? Elle n’a aucun avenir avec ce type fruste.


    • Calme-toi, c’est pas « psychiatrique » mais psychologique.

      Ensuite, Benjamin Griveaux n’a pas 48 ans mais 42 ans.

      Il est déjà dans la mouise, ne le vieillissons pas...


    • Se branler... pas bien.
      Tromper sa femme... pas bien.


    • A Sherlock,

      Un véritable détective celui la...
      Des crétins y en a mais etre a ce point aveugle c’est effrayant...

      Ne pas comprendre que le mec est ministre candidat à la quatrième ville deurope, dispense ses bons conseille au peuple et tu vois pas le problème....
      Ce graveleux grivaux nest qu’un ados attardé, arrogant, méprisant et imbu de lui-même avec un gros ego bref une merde de politiquart désaxé..

      Mais monsieur de voit pas le soucis, non , faut s’en prendre à la source comme avec Assange ou autre.

      Vous me faites gerber continuer de voter pour larem


    • @Rem

      Pour le coup j’ai trouvé le commentaire de Sherlock plutôt neutre et pertinent.
      Mais oui des deux c’est plutôt le branleur Grivaux qui devrait passer devant un psy.... comme bon nombre de politiciens/bourgeois( un politique est forcement un bourgeois, l’inverse n’est pas vrai).


  • Les juges d’instruction détiennent un pouvoir assez dangereux : celui d’envoyer un justiciable d’office chez le psychiatre ou la psychologue. Evidemment, comme chaque fois qu’on donne un pouvoir à quelqu’un, selon le principe posé par Montesquieu, il est "porté à en abuser". Et il en abuse. Toujours. c’est arrivé d’ailleurs à Marine Le Pen. Les juges sont éminemment dangereux. Beaucoup plus que cette femme.

    Cette jeune femme séduisante au profil assez énigmatique donne bien une impression d’être une sorte d’apprentie aventurière et évidemment narcissique mais par excessivement, et sans plus. Le fait de lui ordonner de voir un psychiatre est humiliant et un peu soviétique. S’il faut être 100% conformiste pour plaire aux juges, on va finir par envoyer la France entière en stage de rééducation chez la comtesse de Ségur (château de Fleurville).

     

    • "Les juges d’instruction détiennent un pouvoir assez dangereux : celui d’envoyer un justiciable d’office chez le psychiatre ou la psychologue."

      @listener

      Alors que le parquet est, d’office, à la botte du pouvoir. J’ai peur que ce ne soit pas mieux.....


    • Rien ne l’oblige à se soumettre à cette expertise, Marine l’avait refusé.


    • Heureusement, les juges sont tenus dans les limites de leurs saisines, ce qui n’est pas le cas du parquet dont le pouvoir de saisine est universel enfin, jusqu’au frontières de la France. Un procureur peut bien requérir une expertise, il ne peut pas prononcer un jugement au vu de cette expertise.


    • "Le parquet à la botte du pouvoir". Mais heureusement. ! Si le parquet n’était pas aux ordres du pouvoir (c’est à dire l’exécutif), élément de la hiérarchie de la magistrature dite "debout", il serait à la botte de qui ? Réfléchissons. S’il était "indépendant", il deviendrait alors un véritable juge (cas des états unis, où la justice est la pire qui soit et où d’ailleurs les procureurs sont élus, ce qui tempère un peu leur tyrannie mais en fait des démagogues), car seuls les juges se doivent de l’être. Et en plus, indépendants, alors qu’un procureur est une "partie" et peut parfaitement avoir toutes les idées préconçues partisanes qu’il veut) Et en plus, ils auraient en main le pouvoir de saisine universel. Pouvoir terrifiant ! Confusion totale des pouvoirs.

      Il est triste de voir que les futures victimes de ce shérif universel, à savoir les justiciables, sont souvent les premiers à rêver de cette folie. Gardons nos petits juges impuissants et nos procureurs aux ordres ! Pour ceux qui ne sont pas convaincus, un petit stage dans un tribunal américain est suffisant.


  • Une carte pour les musées gratuits ?...Bien jouer !
    Une expertise psychiatrique ?....Faites en passer une au personnel politique avec Macronvirus en premier et,alors,pourquoi pas ?

     

    • Le parquet telle la voix de son maître Zupiton, qui a baisé sa mère à 15 ans, demande d’étendre cette expertise psychiatrique à Poutine qui a osé mettre dans la constitution de son pays que le mariage c’était l’union d’un homme et d’une femme, complètement délirant le Vladimir, il faut lui mettre la camisole ripouxblicaine en urgence !


  • belle, jeune et sans scrupule, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter pour l’avenir de cette courtisane.
    S’agissant de la carte de presse, des avantages cités, des avantages fiscaux, de l’indépendance des journalistes, de l’autocensure, du conformisme servile, de la médiocrité des médias "officiels" c.à.d. subventionnés ; somme toute, il y a beaucoup à dire...


  • Alexandra de Taddeo avait une fausse carte de presse !!! est-ce que c’est plus grave que les papiers trafiqués de Benalla , qui eux , concernaient la proximité avec l’Etat français


  • Elle pourrait rentrer dans un ministère avec une simple carte de presse falsifiée ou est-ce simplement un bon outil pour faire rentrer une maîtresse dans un ministère en catimini ?

     

    • Reste à savoir si la confection d’une carte de presse nécessite un procédé technique particulier, type biométrique ou autre, auquel cas on pourrait supposer l’intervention d’officiels et en venir à valider votre hypothèse .. IL y a une trentaine d’année la contrefaçon de carte de presse était un truc d’étudiant assez répandu, donc facile à réaliser,est ce toujours le cas ?


  • Il est fou que les condés ayant entendu Botul faire un Point sur ce sujet n’ait pas découvert que c’était un faux philosophe...
    Toujours à faire sa pub : « Botul, si je t’attrape, je t’... ». Ah, non, c’était pour Meule d’or celle-là...


  • « des troubles d’ordre psychologique ou des déficiences susceptibles d’influencer son comportement »....
    Comme quelqu’un qui filmerait ses masturbations et qui diffuserait ses vidéos sur les réseaux sociaux ; genre ’’ministre’’ mégalo-polypsychotique onaniste exhibitionniste mégalomythomaniaque ; ou ’’maire’’ fraudeur cleptomane accapareur de la Ressource et simulateur mythomégalomaniaque, ou ’’philosophe’’ skyzoparanoïde mégalo-monomaniaque de la persécution ?

     

    • Griveaux n’avait de cesse d’envoyer à la jolie dame des photos, des vidéos, mais cette dernière très surprise et au final agacée par ce harcèlement ne cessait de lui répondre avec bienveillance et une certaine forme de pitié : « ça va j’ai bien vu tes nouvelles Weston, tes chaussettes burlington sont chouettes Benji ! … C’est bon j’ai vu tu as coupé tes ongles de doigts de pieds ! Il est beau le carrelage à damier noir et blanc de ta salle de bain ! Chouette le tapis de ton bureau euh... c’est plus ça que tu veux me montrer Benji ? Je ne comprends pas l’intérêt de ce gros plan du fond de la cuvette des toilettes ?! Mais bon pourquoi pas Benji ! ».
      Je la crois de plus en plus innocente en fait, la quasi immatérialité de la bistouquette de Benji serait responsable de cette échange déssacordé.


    • des troubles d’ordre psychologique ? je pense qu’il y en a un paquet au gouvernement !!! couvrir un arabe qui va taper sur des français le 1er mai , ça mérite de se poser des questions ou manipuler des pauvres femmes en les poussant comme victimes pour faire tomber quelqu’un avec un dossier sans preuves , ça mérite en plus d’un psy. une condamnation


  • Des troubles psychiatriques du fait qu’elle a été violée par Polanski à 13 ans ?
    Au point où on en est...


  • bizarre cette histoire de "carte de presse" pour les musées...
    Certains seraient bien intentionnés en revisionnant les images des conférencesde presse de tous ceux qu’elle aurait voulu approché. Peut-être qu’on va trouver certaines choses intéressantes sur qui est ciblé, a-t-elle déjà participé à une conf de presse Macron ? Est-ce facile pour une étudiante en droit de créer une fausse carte de presse ? a-t-elle été manipulée par des services étranger ?

    Troublant, vraiment....


  • Comme d’habitude, on nous raconte ce que l’on veut bien nous raconter.
    Quelle est pratique cette fausse indignation de la violation du secret d’instruction ou d’enquête !
    C’est devenu le sport national pour chaque faits divers, ca fuite, ca feuilletonne et les voyeuristes se régalent, ce qui est le but.
    Ca crée même des constructions sociales...Au fait, on ne parle plus de Song-Forget, de Benalla ni d’Alexandre ?
    Ah non, c’est le décompte du Coronavirus maintenant !

    Eteignez la télé !


  • Il y a aussi une certaine Zoé Sagan dans l’affaire, sans visage, dont le style rappelle furieusement celui de Branco (fautes d’accord, un rien pédant). https://www.apar.tv/art/radiate-zoe...
    J’émets l’hypothèse (pas originale) que Branco et sa petite bande de bobos et d’opposants protégés ont pour fonction de policer le milieu oligarchique en en révélant certains aspects. On y règle des comptes, on s’y concurrence en interne. Cette opposition intra-eux très privée permet de réguler les flux réservés d’argent et de célébrités, tout en présentant aux Français une opposition acceptable, qui ne remet pas en question le système oligarchique, sacrifiant quelques éléments trop gênants ou voyants, déjà menacés par une sorte d’anti-sociétalisme/anti-capitalisme plus ou moins trumpiste. Et permettant des tribunaux parallèles, arbitrés par les médias.
    Alexandra me fait penser à l’épisode : "on a vu Ghislaine Maxwell au macdo", pour faire peuple et consensus. Cette caste n’a pas besoin de béquilles sociales (réseaux sociaux), d’entrées au musée gratuites, ni ne goûte autre chose que des delikatessen. Il en va de sa sécurité, en plus de son confort.
    Alex figurait épisodiquement au Conseil Parisien de la Jeunesse, très peu français, pas si frais que ça, très très socialiste, assaisonné à l’huile d’olive. Alex est dans la bande à Branco, une ado prolongée (jeune femme et non pas jeune fille), dans une vieille mafia, qui joue sa part et qui aujourd’hui tente de se protéger à sa façon comédienne de mafias autres dont elle n’a pas su évaluer le danger.

     

    • @Dites à Deo, Hypothèse bien trouvée et bien formulée.

      Si on synthétise, le système crée deux antagonismes principaux, sa propre opposition politique et les clivages sociétaux.

      Le premier se situe dans les deux chambres.
      Le Sénat gesticule et brasse du vent, comme sur les auditions de Benalla, mais au final, n’est absolument pas une menace pour le gouvernement, même si "flingage" occasionnel d’un politique pour maintenir un minimum de crédibilité.

      Quant à l’assemblée, depuis la suppression de la proportionnelle et des législatives synchronisées au quinquennat présidentiel, elle ne sert plus à rien, à part des joutes verbales et autres spectacles pour les chaines parlementaires.

      A la réflexion, ca fait plusieurs mandats que nous sommes sous régime présidentiel.

      Le deuxième sert à alimenter un faux débat démocratique, ce dernier crée des antagonismes de société, mais qui ne sont, pas définition, que des effets de mode car basés sur l’opinion et arbitrés, comme vous le dites, par un tribunal médiatique (ex Touches pas à mon poste).
      Le véritable sujet démocratique, à savoir la répartition des richesses, lui, reste permanent, mais sous occultation, car trans-perfusé par les clivages sociétaux.
      La "branlette de Griveaux", ca parle à tout le monde, c’est trans-catégorielles et surtout ca ne remet pas en cause la politiques économique et sociale du gouvernement, ni la dialectique des inégalités.
      Là aussi, le "sacrifice" occasionnel d’un politique, rejoint la logique de celle du Senat.

      D’ailleurs c’est bien le tribunal médiatique qui a fait démissionner Griveaux, la justice se chargeant, elle, du couple De Taddeo/Pavlenski avec fuites orchestrées sur l’enquête pour alimenter "Gala" et "Ici Paris".


  • Des voyous et des voyouses ( faut appeler une chatte , une chatte) qui se baladent avec de vrais faux papiers . Benalla , Taddeo .. à chaque époque son S.A.C ! et ses racailles d’en bas pour servir celles d’en haut !

     

    • Attention ! Les 16 000 membres du S.A.C. étaient des gaullistes qui collaboraient avec le grand banditisme soi disant pour alimenter les caisses du parti gaulliste - mais surtout pour alimenter leurs propres caisses . Les commissaires de police membres du S.A.C. renseignaient les braqueurs sur les coups à faire, en leur garantissant qu’ils ne seraient pas "dérangés" pendant leur "travail" . Après le braquage, on partageait le butin ! Celui de l’Hotel des Postes de Strasbourg fut de 7 millions d’euros, "le braquage du siècle", organisé par le gang des Lyonnais avec la complicité de la police, absente sur les lieux ! C’est parce qu’il était prêt à dénoncer la collusion du S.A.C. avec eux que le juge Renaud, de Lyon, a été assassiné en 1975 . L’annuaire des racailles "gaullistes" du S.A.C. est évidemment introuvable .


  • Remarquez quand même qu’ils essaient de la salir à fond et qu’ils n’ont trouvé qu’une misérable fausse carte de presse je suis convaincu qu’on doit pouvoir trouver dix fois pire dans la chambre de n’importe quel étudiant de science Po....

     

    • Il serait aisé de la salir à fond, et "la presse" s’y connaît, quand il s’agit de l’opposition réelle, recourant aux injures et aux calomnies, sans parler des procès. Au contraire, Alexandra de Taddeo est fort bien reçue, et minaude, toute pomponnée. On l’admire on la ménage ; elle n’a aucun scrupule, voilà une femme qui se respecte, elle est des nôtres, pense BFM.
      Elle est sans doute bien protégée par une puissance étrangère qui fait de l’inside/outside job grâce à ses ramifications au cœur du pays France dépossédé.
      Mais il faut compter avec d’autres forces. De Taddeo a peur de s’y frotter et, lors de ses interviews complaisantes, elle s’adresse à tous ces milieux de riches et de puissants, pour tenter de tirer son épingle du jeu auprès des diverses factions.
      Jamais elle ne s’adresse aux Français de base, qu’elle ne fréquente pas. Ses mines et mimines ont pour objet d’ensorceler des clients ou des macs, symboliquement parlant : son argent la mettant à l’abri du métier d’escorte.
      Si la Russie est dans le coup, c’est la mafia russe.


  • Avec la popularisation des consultations videos, Griveaux pourra toujours pretexter qu’il pensait avoir affaire avec son médecin traitant...reste plus qu’a fabriquer un faux diplome.

     

  • Ca change quoi ???
    Les autres ont de vraies cartes mais sont de faux journalistes !

     

    • « Faux, Nul, Zéro... »
      Les autres font la pute avec leurs vraies cartes et se font payer par le client, donneur d’ordre.
      Celle-ci à une fausse carte et ne se fait pas payer des branlettes à Griveaux qui doit bosser tout seul pour recharger son stylo et faire le chroniqueur, tandis qu’il la prenait pour une pute.
      D’ici là qu’il porte plainte parce que la carte était fausse, ce qui l’aurait induit en erreur, il n’y a pas loin...


  • Je crois me souvenir ,que quand je m’étais abonné à l’emmerdeur international j’avais reçu une carte de correspondant de presse. Pour faire plus crédible deux trait de feutre bleu et rouge un coup de Marianne et l’affaire était dans le sac.


  • la police découvre une fausse carte de presse ….Nom de Dieu !ENORME ;Une police aussi efficace devrait nous parler d’autres problèmes qui nous intéressent bien plus:ou sont les coffres de Benalla….que contenaient ils….Les détentions ( ports ?) d’armes d" alexandre"....ses rapports avec la police ...ENTRE AUTRES ? Ils pourraient peut etre aussi nous expliquer QUI….COMMENT a foutu le feu à Notre Dame ….La marque du paquet de cigarettes !


  • Fabrication de faux, detention et usage de faux !
    Avec sa carte d’étudiante, elle a droit à un tarif réduit, l’étudiante ! A son âge, encore étudiante ?
    La créativité de certaines de nos cousines dans le domaine du mensonge, n’a pas de limite, semble t-il ...


  • Ce dont on est sûr, c’est que Griveaux a été victime d’un guet-apens ;
    Après, qui manipule qui.....

     

  • une combattante des fake news ?


  • On ne compte plus les fausses cartes de presse, surtout à Paris.
    Dans les rédactions notamment, les graphistes qui eux ont de vraies cartes de presse (!) font des fausses cartes de presse pour les journalistes pigistes et/ou indépendants alentours qui n’en possèdent pas, ou même les copains des copains...
    D’ailleurs le principe d’attribution de la carte de presse pose problème. Puisque ne sont titulaires de la carte de presse que les "salariés" en quelque sorte des journaux ou entreprises de presse, c’est à dire les journalistes les MOINS INDEPENDANTS.
    On peut réfléchir là-dessus...


  • en plus de permettre une niche fiscale (gros crédit d’impôt), la carte de presse possède la capacité à exonérer son détenteur de certaines dépenses ? Personne ne s’indigne de cet avantage en nature non soumis à impôt.
    Étonnant que les médias ne parlent pas de leur propre « régime spécial », non ?


  • Toute cette communication sur l’affaire... Déjà il ne faut surtout pas oublier la seule vérité qui compte : le ministre Griveaux en exercice a envoyé des vidéos très compromettantes sur Internet à un tiers. Pour le reste : avant cette affaire, il allait droit dans le mur à la mairie de Paris, donc ça tombait bien pour En Marche... Et s’il est normal qu’il porte plainte et qu’il y ait une enquête, tout cela ne devrait plus concernent le grand public.... sauf bien sûr à des fins de propagande, où l’on nous ferait presque chialer sur un ministre imbus de lui-même totalement irresponsable... Bref : que les accusés soient clean ou pas, qu’est ce que ça peut nous faire ?


Commentaires suivants