Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une nouvelle cargaison de carburant états-unien à destination d’Israël

Amnesty International exhorte le gouvernement américain à suspendre immédiatement le transfert d’une cargaison de carburant en provenance des États-Unis, actuellement en route pour Israël et destinée à être utilisée par l’armée israélienne.

L’organisation a demandé à plusieurs reprises qu’un embargo complet sur les armes soit imposé à toutes les parties au conflit, tandis qu’il est de plus en plus manifeste que des crimes de guerre ont été perpétrés par les deux camps ces quatre dernières semaines à Gaza.

Le gouvernement américain continue à fournir aux forces armées israéliennes des centaines de milliers de tonnes de carburant, notamment destinées à des avions de combat à réaction et à des véhicules militaires, malgré la très forte augmentation du nombre de civils tués par les attaques aériennes et autres offensives militaires.

La dernière livraison de carburéacteur en provenance des États-Unis est arrivée en Israël le 14 juillet 2014, une semaine après le début du conflit. Neuf cargaisons américaines ont précédemment été acheminées jusqu’en Israël en 2013 et 2014. Un pétrolier contenant la dernière cargaison de carburant en date en provenance des États-Unis vient de dépasser les Açores et devrait arriver en Israël le 12 août.

« S’il continue à fournir du carburant destiné à des véhicules militaires et à des avions de combat utilisés dans des attaques qui se soldent par de nombreuses morts civiles et de terribles blessures, le gouvernement américain aura encore plus de sang sur les mains », a déclaré Brian Wood, responsable du programme Contrôle des armes et droits humains à Amnesty International.

Plus de 1 800 Palestiniens tués

Selon des documents fournis à Amnesty International par TransArms, à Chicago, et par l’International Peace Information Service, à Anvers, le 23 juillet 2014 le pétrolier Overseas Mykonos, sous pavillon américain, a quitté le port de Corpus Christi, au Texas, après son départ de Houston pour sa destination programmée, Ashkelon, où se trouve un grand parc de stockage de pétrole, juste au nord de la bande de Gaza.

Les attaques aériennes et terrestres incessantes menées par les forces de défense d’Israël ont causé une destruction d’une ampleur gigantesque depuis le début de l’offensive, le 8 juillet. Des milliers de logements ont été détruits et des immeubles civils ont subi des dégâts, notamment des installations médicales et des infrastructures vitales. Pour l’instant, plus de 1 800 Palestiniens, dont plus de 440 enfants, sont morts ; il s’agissait de civils pour la plupart. Au moins 64 soldats israéliens, deux civils israéliens et un ressortissant thaïlandais ont également été tués tandis que le Hamas et d’autres groupes armés palestiniens continuent à tirer des roquettes à l’aveugle vers Israël.

Alors que les hostilités ne semblent pas près de cesser, Amnesty International a appelé les autres États à imposer immédiatement à toutes les parties au conflit à Gaza un embargo complet sur les armes.

« Les États-Unis et l’Iran ont tous deux favorisé des atteintes au droit international en apportant un soutien militaire aux parties en conflit. Sans l’apport de technologies militaires, aucun des deux camps n’aurait pu commettre des violations répétées du droit international d’une telle ampleur en toute impunité. Tant que les auteurs de ces actes, dans les deux camps, ne seront pas tenus de rendre des comptes, aucune livraison d’équipements militaires susceptibles d’être utilisés pour perpétrer de graves violations ne doit être autorisée », a déclaré Brian Wood.

Droits humains et Loi américaine bafoués

Des documents d’expédition obtenus par Amnesty International montrent que l’Overseas Mykonos et son navire jumeau, l’Overseas Santorini, se sont mis à quai au parc de stockage de pétrole d’Ashkelon, en Israël, au moins 10 fois depuis janvier 2013 - et en particulier six fois depuis janvier 2014 -, acheminant un total de 277 000 tonnes de carburéacteur (soit plus de 380 millions de litres) fournies par le gouvernement américain aux forces armées israéliennes. Une entreprise basée à Athènes, OSG Ship Management (GR) Ltd, s’occupait de la gestion des deux navires.

Au titre de la Loi américaine relative à l’aide aux pays étrangers, aucune assistance en matière de sécurité ne saurait être fournie à « un pays dont le gouvernement se livre à des violations flagrantes et systématiques de droits humains reconnus par le droit international ». Différents gouvernements américains ont cependant invoqué une clause de cette loi autorisant le président à continuer à acheminer certains articles à Israël dans « des circonstances exceptionnelles ».

« En fermant systématiquement les yeux sur le coût humain dévastateur de leurs énormes livraisons d’armes et de carburant militaire à Israël, les États-Unis bafouent effrontément les principes les plus élémentaires des droits humains », a déclaré Brian Wood.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Voilà peut être l’autre explication de la trêve, la première étant le nombre de pertes subies par l’armée d’occupation et d’invasion sioniste ?!


  • Les lois ne s’appliquent pas aux élites de ce monde, elles s’appliquent aux petites gens et aux "petits" pays afin de leur taper sur la gueule "légalement". La Palestine doit disparaitre, Israël ainsi que les gouvernements occidentaux le veulent, il suffit d’écouter nos chefs pour en être convaincu.


  • Y’a pas une petite torpille russe ou iranienne qui traînerait dans le coin ?? ^ ^


  • Posture des Imposteurs.

    C’est gratuit et ca ne mange pas de pain : on se drape dans la dignité humanitaire en disant "moi chuis contre la livraison de carburant à cette Entité."

    Du coup on ne dénonce pas ce qui tue vraiment : ce qui tue, ce n’est ni le carburant ni même l’ armée. Ce qui tue, c’est l’idéologie théologique de supériorité tribale sur les autres.

    Bref, cette ONG "humanitaire" veut nous faire oublier pour qui elle roule vraiment...


  • #925481

    "Corpus Christi", ils ne doutent de rien, quand même !


  • « S’il continue à fournir du carburant destiné à des véhicules militaires et à des avions de combat utilisés dans des attaques qui se soldent par de nombreuses morts civiles et de terribles blessures, le gouvernement américain aura encore plus de sang sur les mains »......
    C’est à l’évidence le cadet de leur souci. Depuis Hiroshima le sang fait parti des lubrifiants favori de l’économie et de la politique impérialiste des états-unis. Ce ne sont pas 2000 morts en plus ou en moins qui vont les arrêter et pas davantage les dégâts collatéraux atroces. Il s’agit d’un choix délibéré pour l’hyper violence et ils sont allés tellement loin sur ce chemin que rien ne peut les stopper. Ce sont des tueurs.


  • Ces clochards n’ont même pas de ce carburant en quantité nécessaire ? Donc si pour diverses raisons cette livraison n’arrivait pas ils se retrouveraient dans l’incapacité de faire la guerre ? Quelle bande de clodos ! Je les pensais un peu plus "survivalistes" que cela les sionards ! Le niveau baisse !


  • c’est quoi les crimes de guerres commis par le hamas ? tuer des soldats Israeliens ?, ça on nous dit que c’est du terrorisme, et moi qui pensais bêtement qu’un crime de guerre est un crime commis par une armée en guerre.


  • Amnesty International est une organisation sioniste, fondée par un avocat juif "anglais" . Elle exhorte les US a suspendre cette livraison de carburant pour se donner des allures d’indépendance, afin de paraitre crédible et donc de recevoir davantage de dons qui iront bien sur dans les poches de qui vous savez . Toutes ces ONG ne sont que des pompes à fric pour garnir les poches sionistes , ce sont de simples ESCROQUERIES, elles ont remplacé les quètes du dimanche et le Denier de St Pierre .


  • #927302
    le 08/08/2014 par Botul Sanlaimer & Bébé Rachel
    Une nouvelle cargaison de carburant états-unien à destination d’Israël

    "Circonstances exceptionelles" : être un peuple élu, ça c’est une circonstance exceptionelle ! Obama l’a bien compris, donc il est intelligent, comme Hollande !