Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une page de l’Histoire de France de Jacques Bainville : La IIIe République

Thiers, Clémenceau, Briand, Gambetta, Bismarck, la France, l’Allemagne, les colonies, l’Afrique... Voici l’avant-dernier chapitre de l’Histoire de France du grand Jacques Bainville.

 

 

La France dans l’Europe et le monde depuis le turbulent XXe siècle,
à lire sur Kontre Kulture

 

La IIIe République, sur E&R :

 






Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • L’histoire de la IIIème est aussi désespérante que celle de la Vème car les élections législatives y sont également truquées par le scrutin majoritaire à deux tours, qui fausse tout en empêchant les patriotes d’être représentés .

     

    Répondre à ce message

  • Excellente initiative, hélas le timbre, le ton, la diction et l’articulation sont largement insuffisants pour supporter une audition de plus de 3mn, avec la meilleure bienveillance. Désolé.

     

    Répondre à ce message

  • #1764303
    Le 11 juillet à 10:15 par Français Catholique
    Une page de l’Histoire de France de Jacques Bainville : La IIIe (...)

    Ce qui prouve que le lavage de cerveau fonctionne sur tout le monde y compris les Afro-Maghrébins descendant puisqu’on leurs faits croire que la gauche et anticolonialiste et pour leurs défenses , alors que c’est la gauche raie-publicaine, anticléricale et laicarde ( très maçonnique surtout ) qui à instaurer l’assimilation républicaine donc maçonnique dans les colonies.
    Pour la république maçonnique de l’époque c’était une aubaine de tenter de maçonniser ces populations ce qui n’ont jamais vraiment réussi à faire à cette époque d’ailleurs.
    L’ironie de l’histoire c’est que les vrais anticolonialiste de l’époque étaient les Nationalistes , car pour eux ils ne seraient jamais Français comme nous , c’est cru, mais au moins c’est sans langue de bois, pas comme les gauchistes qui eux sont des vrais hypocrites.

     

    Répondre à ce message

  • #1764337

    "Faites attention à l’histoire que l’imposture se charge d’écrire" (Chateaubriand)
    Bainville n’est pas très objectif, il était d’une famille très républicaine même si ce dernier était favorable à une monarchie.
    Il oublie la question sociale comme toujours, penchez-vous sur la condition ouvrière du 19° siècle, aucune personne du 21° siècle n’accepterait de bosser 11 heures par jour dans une usine !!! Sans un seul jour de congés payés !!!
    Arrêtez de fantasmer sur Bainville, ce n’est qu’une ordure au service de la bourgeoisie ! Ce reportage m’a énervé, Bainville encense Adolphe Thiers, alors que ce dernier ressemble à un Emmanuel Valls de l’époque !!! La France a lamentablement capitulé en 1870 comme en 1940, c’est de l’intelligence avec l’ennemi. Thiers en avait fait encore plus avec Bismarck, il avait voulu lui donner les territoires de Belfort en plus de l’Alsace et la Lorraine !!! Pourquoi la France a capitulé ? Pour conserver les fortunes et les intérêts de la haute bourgeoisie !!! La commune de Paris, c’est une guerre civile française avec 20 000 morts que Thiers a massacré et les persécutions ont duré pendant 20 ans !!! Le peuple écrasé sous le joug de la bourgeoisie et du patronat français rêvé seulement d’un avenir plus clément, en travaillant dans de meilleures conditions !!! Ce peuple de Paris qui croyait en 1870 à une victoire française sur la Prusse, le compte de Palikao (ministre de la guerre sous Napoléon III) avait armé le peuple pour se battre contre les prussiens. Thiers a trahi le peuple français comme un Pétain en 1940 pour conserver les intérêts de la bourgeoisie et de la finance ! La commune de Paris reste la seule tentative de révolution d’envergure issue du peuple et pour le peuple ! Même Bismarck proposa à Thiers de l’aider a écraser l’insurrection de la commune. Ayez un œil critique en histoire, que l’on soit de gauche ou de droite, un prolétaire reste un prolétaire, il est corvéable à merci, ne sert que de chair à canon ou de chair à usine. Aucun parti, aucun empire, ni aucune monarchie ne fera son bonheur. Tous les hommes sont égaux devant Dieu, aucun homme sur terre ne peut en asservir un autre.

     

    Répondre à ce message