Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

Vaccins anti-Covid  : comment expliquer les essais cliniques aux enfants  ?

Le titre de La Croix est destiné à endormir les foules, et surtout les parents : il suppose que la vaccination des enfants ne se discute pas. Et dans un autre article daté du même jour le 7 mars 2021, le journal catholique (ou post-catholique) dévoile un pan du programme mondialiste, sans avoir l’air d’y toucher !

On apprend donc tout en douceur que le Big Pharma nous prépare un énorme coup en traître, après avoir seriné que les enfants ne seraient pas visés (tout en étant potentiellement porteurs et contaminateurs...), ce qui n’est pas étonnant pour ceux qui n’ont aucune illusion sur les buts non avoués de l’aile sanitaire du mondialisme.

 

JPEG - 109.9 ko
La légende de la photo de La Croix nous apprend que « AstraZeneca a démarré les travaux au Royaume-Uni avec 300 enfants âgés de 6 à 17 ans ». On appréciera le terme « travaux » appliqué aux enfants...

La vaccination des adultes, et particulièrement des personnes âgées, se poursuit doucement en France. Mais scientifiques et médecins abordent déjà l’étape suivante : les enfants. « Au niveau individuel, il peut sembler étrange de vacciner les enfants contre le Covid-19 car ils font peu de formes graves, reconnaît Robert Cohen, pédiatre à l’hôpital de Créteil. Mais l’intérêt est collectif : si on ne les vaccine pas, ils pourront servir de “réservoir” au coronavirus, qui continuera à circuler et à muter chez eux. »

Les lecteurs apprécieront dans l’extrait d’interview qui suit la question innocente de La Croix : « Comment se recueille le consentement d’un enfant ? », question qui devrait déclencher la colère de n’importe qui. La réponse est de Régis Hankard, le coordinateur de PedStart (ça ne s’invente pas !), un « réseau national de recherche clinique pédiatrique » :

Comment se recueille le consentement d’un enfant ?

Il y a d’abord un rendez-vous d’informations entre les parents, l’enfant et le personnel de santé, lequel doit se montrer pédagogue et neutre, ne pas influencer dans un sens ou dans l’autre. Puis les parents et l’enfant ont un temps de réflexion chez eux, pour intégrer l’information donnée, en discuter et se décider hors de toute contrainte. Si l’enfant est d’accord, l’autorisation des deux parents est également nécessaire.

Vis-à-vis de l’enfant, il ne s’agit pas de lui demander de signer un contrat de 30 pages. Il faut simplement le laisser s’exprimer, quel que soit son âge, et surtout en évitant d’être paternaliste. On peut alors sentir s’il est partant ou non. Car même si un enfant ne dit pas expressément non devant une « blouse blanche », il n’est pas forcément pour. Et s’il refuse, il ne nous appartient pas de porter un jugement sur ses craintes, ni d’essayer de les balayer avec nonchalance. Dans l’ensemble, la France est en avance sur ces problématiques et nous écoutons beaucoup les enfants.

« Si l’enfant est d’accord »... À quel âge ? Quel est l’âge minimal d’un consentement pour une injection dont on connaît mal le contenu et dont on ignore tous les effets secondaires sur la durée ? Mais dont on est sûrs d’une chose : elle rapportera des dizaines de milliards de dollars aux labos !
On pense alors très fort à la pauvre Mauricette, dont le « consentement » a été obtenu sous la pression des gentils soignants et des caméras de France Télévisions...

 

 

Justement, les médias mainstream sont intervenus en chœur et à toute vitesse pour nous apprendre que Mauricette n’était pas morte suite à son injection publique, information qui courait sur les réseaux sociaux... Comme quoi, la confiance (dans les autorités politico-sanitaires) règne !

 

 

On continue dans l’interview du « coordinateur de PedStart » qui explique, assez innocemment (on l’espère), comment forcer en douceur ce consentement des enfants, qui semble être le désir profond et durable du Big Pharma...

Le Code de la santé publique précise que pour les essais cliniques chez l’enfant, « il ne peut être passé outre au refus ou à la révocation du consentement » de celui-ci, quel que soit son âge. Comment fait-on pour expliquer les tenants et les aboutissants d’un essai clinique à un enfant ?

Pour informer les enfants, il faut se mettre à leur niveau, à l’oral et à l’écrit. Cela passe par un vocabulaire adapté à l’âge, sans terme technique, des phrases courtes et construites simplement. La forme compte aussi : impossible de présenter un dossier aride. Nous préférons des BD, des textes ludiques. Nous comparons les notices avec Petit Ours Brun ou Babar par exemple, pour savoir si elles sont adaptées. Parfois, nous pouvons aussi faire appel à des groupes d’enfants experts, qui connaissent le milieu médical et donnent leur avis sur l’intelligibilité des documents.

La BD au secours de la vaccination de nos enfants... On aura tout lu ! Nous en arrivons à un virage, qui va décider du futur de beaucoup de Français. C’est maintenant qu’il va falloir faire preuve de courage, chez les parents, vu ce qui se profile. Il y aura un bras de fer entre l’amour de ses enfants et la soumission à l’autorité, qui sont devenus aujourd’hui antinomiques. Le grand combat entre le Bien et le Mal est enclenché.

 

Le 19 janvier 2021, sur France Inter, le ministre de la Santé Olivier Véran annonçait que la vaccination des enfants n’était pas à l’ordre du jour, ce qui signifie en creux qu’elle le sera un jour. La presse aux ordres – de l’État et des grands intérêts économico-sanitaires – a même devancé l’appel : ce sujet de France 2 qui date du 18 janvier 2021 sent très fort le plan média et la préparation mentale de la population.

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

91 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2681700
    Le 8 mars à 19:22 par Billou
    Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

    Demandez à Bill Gates s’il a jamais fait vacciner ses enfants, lui qui a fait des millions de petites victimes dans le monde entier avec ses poisons philanthropiques.

     

    Répondre à ce message

  • #2681707
    Le 8 mars à 19:31 par Qu’on se le dise
    Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

    Je serais parent aujourd’hui, je ferais bouffer la seringue avec l’aiguille à celui qui toucherait à mon gosse, et si plus dispo j’apporterai un jeu de fléchettes.

     

    Répondre à ce message

    • #2681826
      Le 8 mars à 21:40 par julart
      Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

      je suis d’accord avec toi, le seul soucis c’est que l’on ne peut plus déscolariser nos enfants..donc ils vont l’imposer ou alors il faudra fuir hors de nos frontières

       
  • #2681763
    Le 8 mars à 20:34 par Astérix
    Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

    On a assez parlé !
    Maintenant chantons !
    Aux armes citoyen, qu’un sang impur abreuve nos sillons !

     

    Répondre à ce message

  • #2681828
    Le 8 mars à 21:43 par Ouvrir les yeux avant de mourir
    Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

    Ça fait penser à Pharaon à l’époque de Moïse qui tuait tout les enfants une année sur deux dans l’espoir de tomber sur l’année de naissance du prophète annoncé... C’est toujours pareil. Les pharaons veulent vacciner tout les enfants histoire de tomber sur le mahdi, seul "prophète" annoncé a venir, ou bien c’est pour détruire l’armée de spartacus qui les combattra dans l’avenir eschatologique. Ils ne laissent rien au hasard, et ils connaissent forcément l’eschatologie de toutes les grands religions. Le but c’est détruire la foi en Dieu, le bien, la Tradition pour que seule leur contre tradition subsiste. Ils pensent réellement qu’ils peuvent contrer et changer les plan de Dieu en suivant Satan et la Bête. Leur bête noire l’Islam , avant le catholicisme qui n’attend que le Christ alors qu’il ne viendra pas avant le rêgne de l’Antechrist, qui lui même n’est toujours pas apparu en chair et en os en tant que roi des nations .... Il doit donc encore y avoir le chaos, puis l’Antechrist, puis celui qui est le seul qui doit reconnaître le vrai Christ quand il reviendra, comme saint Jean en son temps. Leur unique soucis est de détruire ceux qui sont afiliés spirituellement à la résistance , d’où leur acharnement contre l’Islam véritable afin de rendre le plus de monde possible islamophobe.
    Le but c’est que tout les enfants nés après 2010 adorent L’antéchrist, pour constituer les rangs de ses armées. C’est a dire ceux qui auront survécu aux vaccins et au reste. Pour la France on dirait bien qu’ils ont déjà gagné vu la très faible résistance comparée aux 99 pourcent de nouveaux convertis au covidisme . Pour les pays de l’ Orient qui ne sont pas la Saoudie, c’est beaucoup moins sûr, ainsi que pour une partie du Maghreb et de l’Afrique. Mais pour l’Europe au dessus de l’Espagne... Ça a l’air d’être cuit. La division est la nécrose sont déjà à un stade trop avancé il faut être réaliste . La France est déjà une nation Zombie qui suivra l’’Antechrist quoi qu’il arrive, une de ses plus fidèles prostituées. Elle lui vend déjà et lui vendra tout ses enfants, soyez en certains. C’est pas la haïr de dire ça, mais essayer de se protéger de ce qu’elle est devenue.

     

    Répondre à ce message

    • #2682344
      Le 9 mars à 18:02 par Ouvrir les yeux avant de mourir
      Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

      Ce message est extrêmement pessimiste, il ne reflète sûrement pas la réalité ou la vérité. C’est le problème quand on est obnubilé par l’eschatologie et les prophéties. La réalité n’est pas facile aujourd’hui, mais aucune réalité n’a jamais été vraiment facile avant non plus. En Europe ou n’importe ou ailleurs, chacun sa vie, sa famille, ses amis, ses ailleux ect. Finalement tout ne va pas si mal que ça, pour la majorité, le tout est de trouver une raison de se lever le matin et de continuer de vivre sa vie selon un idéal réalisable, de s’en donner les moyens, et de ne pas rester piégé dans des ignorances limitatives . Ne faites donc pas trop attention à ces fausses certitudes sur ce qui est au dessus de l’Espagne ou ailleurs , ni sur des termes dont il est impossible voir même dangeureux d’avoir une réalité ou une définition commune. Je suis personnellement très dépressif pour des raisons qui n’ont rien à voir avec tout ça, alors c’est peut être une facilité de trouver des signes afin de penser que c’est foutu pour tout le monde. Hors ça n’est jamais foutu tant qu’on est en vie, quelque soit sa situation, on peut toujours progresser, résister, s’améliorer, se bonifier, ect...
      Il y a des épreuves que parfois on est amené à vivre, que l’on ne pensait même pas qu’elles existaient aussi chez d’autres personnes, surtout si on en a jamais entendu parlé, ou bien entendu parlé vaguement mais ça n’est tellement pas imaginable tant qu’on ne les vit pas que l’on ne peut en imaginer les difficultés. Et puis on fait avec, et au final c’est souvent un mal qui se transforme en bien.
      Alors profitons de notre existence tant qu’elle est vivable une fois l’épreuve entrée dans un processus de digestion, ou de résilience , il reste le plus souvent l’essenciel pour vivre des moments gratifiants.
      Chacun ses propres limitese et les épreuves des uns et des autres ne sont pas des raisons de déprimer, mais de s’élever. Il y a toujours pire que sois même et toujours pire que la vie en France. Pour la majorité nous avons la vie facile, et la critique encore plus facile, personne n’a aucun véritable pouvoir sur nos vie si ce n’est nous même, et la vie elle même. On ne peut pas éviter sa propre destinée , mais on peut vivre en cohérence avec un certain idéal "journalier".
      Notre seul sauveur c’est nous même, pas les autres. Dieu ne change pas (positivement) l’état d’un peuple avant que ceux qui le constituent ne changent (positivement) ce qui est en eux même. Et il est omnipotent.

       
    • #2682734
      Le 10 mars à 12:17 par rossignol
      Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

      Merci beaucoup pour ce message plein d’espoir, de sagesse et au fond d’une immense volonté de vivre dignement pour soi et les autres.
      Sans prétendre en savoir et en vivre autant que vous, très loin de là, tel que le suppose vos écrits, il redonne un souffle à mon existence que je juge pitoyable par bien des aspects.
      Merci donc et "Dieu" vous garde, même si je n’ai pas d’autres expressions à proposer. Inch Allah, si vous êtes musulman, le premier message peut le laisser supposer.
      Vous lire m’a fait pleurer et me donne l’impression de ressentir les paroles d’un vieil homme dont je ne comprenais au fond pas grand chose tant l’orgueil est capable de nous rendre sourd, aveugle, de nous avilir. Sur une échelle de temps suffisamment longue, les salauds ne gagneront pas.
      Mon seul souhait : que les victimes de leurs agissements soient les moins nombreuses possibles, qu’importe si des misérables comme moi se font broyer par ce qui s’en vient. Bon E&R, Alain Soral, tous les autres, je trouve qu’ils nous mettent les coups de pied au derrière pour sortir de l’enfermement psychiatrique dans lequel nous sommes tous tombés ou à peu de choses près.
      Enfin, la plupart des gens que je croise ont l’air de se porter pas trop mal, ont l’air seulement. Avec les cochonneries vaccinales, j’espère que tout le monde prendra conscience du travail formidable d’e&r qui est à mon modeste avis, une générosité quotidiennement renouvellée pour nous ouvrir les yeux, un don de la noblesse pour nous dire que ça vaut le coup de se battre.

       
  • #2682005
    Le 9 mars à 08:50 par Domino
    Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

    Comment des parents peuvent-ils accepter ça ?
    Une vidéo que l’on peut faire circuler
    https://reseauinternational.net/bie...

    Autre chose sur le vaccin : demandez à votre assureur s’il vous couvre, vous ou votre famille, en cas d’effet secondaire, voire de décès. Certains l’ont fait.
    Réponse : on ne paiera rien car c’est un vaccin EXPERIMENTAL.

     

    Répondre à ce message

  • #2682030
    Le 9 mars à 09:32 par Félicie Aussi
    Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

    Si vacciner quelqu’un contre son consentement constitue un crime contre l’humanité, ceux qui ont accepté le test dit PCR, avec l’introduction de l’écouvillon dans le nez, sont victimes d’un crime contre l’humanité :
    https://www.infovf.com/video/test-p...

     

    Répondre à ce message

  • #2682080
    Le 9 mars à 11:00 par Lilly pute
    Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

    Les parents et "professionnels " de l’enfance n’ont pas réagi pour les 11 vaccins de la Buzyn au nouveaux nés, pourquoi bougeraient-ils pour l’inoculation ARN ?

     

    Répondre à ce message

  • #2682099
    Le 9 mars à 11:36 par Lyseann
    Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

    QUEBEC : Le gouvernement masque les enfants du primaire même si les chiffres sont très très encourageants ! ZÉRO décès covid dans les dernières 24h juste :
    579 cas et seulement 590 hospitalisations (dont 108 aux soins intensifs).

    Une femme enceinte de 14 semaines se réjouit de se faire vacciner le 24 janvier et de pouvoir ainsi protéger son bébé, sa famille, ses patients et sa communauté. Elle encourageait à faire de même pour le bien de nos proches. Quelques jours plus tard, fausse couche, dévastation... - Sara Beltran Ponce, MD

     

    Répondre à ce message

  • #2682130
    Le 9 mars à 12:09 par Lilly pute
    Vaccin obligatoire : les enfants dans le viseur !

    Mais que c’est pénible ces vidéos RTL qui se déclenchent sans avoir rien demandé !

     

    Répondre à ce message

  • #2682140

    Après le mariage pour tous, la PMA/GPA pour tous et toutes, on a le vaccin pour tous ! Comme ça pas de jaloux ! Pauvre France ! La tyrannie sanitaire pour tous est En Marche !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents