Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vente d’organes de fœtus : la vidéo qui embarrasse le Planning familial américain

Piégée par des militants pro-life en caméra cachée, une responsable du Planned Parenthood détaille la collecte et le trafic auxquels se livre l’organisation, accusée de vendre des organes de fœtus avortés pour la recherche. Les Conservateurs américains demandent une enquête.

La vidéo agite les milieux « pro-life » (militants contre l’avortement) américains. Tournées en caméra cachée, les images montrent une responsable du Planning Parenthood Federation of America (PPFA, équivalent américain de notre Planning Familial) parler des organes de fœtus avortés que l’association vendrait à des cliniques pour de la recherche médicale.

La vidéo a été publiée par le Center for Medical Progress, un groupe d’activistes contre l’avortement. Deux militants se sont fait passer pour des représentants d’une société biotechnologique et ont filmé en caméra cachée leur rencontre avec Dr Deborah Nucatola, responsable du Planning Familial, en juillet 2014, dans un restaurant californien.

 

La vidéo (en anglais) :

 

Celle-ci, entre deux bouchées de salade et deux gorgées de vin rouge, parle du prix des organes (« entre 30 et 100$ » par « spécimen ») et évoque le fait que souvent les fœtus ne sortent pas en un seul morceau mais démembrés. « Nous sommes devenus très bon pour attraper les cœurs, les poumons, les foies, parce que nous savons, et nous essayons de ne pas écraser ces parties du corps. » détaille sordidement la praticienne. Et de relater par le menu la manière la plus efficace de retirer les organes d’un fœtus intacts lors d’un avortement.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comment font ces gens ,cette jeune femme,ces vendeurs de morceaux de fœtus ,pour pourvoir dormir en paix ?
    ....

     

    • Propagande, embrigadement... Quand les gens se persuadent que Dieu n’existe pas, qu’il n’y a pas de jugement supreme, ils se laissent aller a tout.

       

      • Arrête ta propre propagande et sors de ton propre embrigadement :-)
        Je ne crois pas une seule seconde en Dieu, que je laisse aux supersticieux, et pourtant je ne me laisse pas aller à tout. Je me trouve même beaucoup plus moral ou vertueux qu’un certain nombre de "croyants"... (mais ça reste subjectif bien sûr)


      • Cher fifou, ta reconciliation avec les athées est mal engagée, mais il n’est pas trop tard pour corriger le tir et rencontrer des athées qui partagent tes valeurs ! T’en a plein sur E&R, profite ! Ou alors continue de croire qu’il n’y que ta verité qui vaille, c’est bien aussi, mais un peu moins.


    • Pas d’états d’âme dans le commerce, tout est marchandise ; même la m***** si ça peut rapporter...


    • Je ne crois pas en l’existence de l’athéisme. Si vous ne choisissez pas votre religion, le monde se chargera d’en choisir une pour vous. Comme le luciférisme est actuellement la religion dominante, vous n’est pas athées mais lucifériens.


    • La société forme bon gré mal gré ses habitants, leurs habitudes et leurs vision du monde et de la vie.
      Et il clair que les non croyants ont tendance a plus se laisser aller et à tomber dans le conformisme et l’idéologie imposé aux masses (argent, idiocratie, sexualité sortie de l’intime et pornographie, déshumanisation notamment envers les martyres de ce monde et victimes des occidentaux), extra-terrestres, etc.
      De plus, l’"athée" qui cherche à comprendre comment tourne le monde ou qui à simplement "bon fond", constatera toujours une dégradation progressive Et, directement ou indirectement, Volontaire des valeurs fondamentales et morales (qui constituent la base des comportements et des relations dans la société), mais sans se douter que le comportement, l’attitude qu’il a acquis dans cette société a été sujet(te) à ce processus dégradant.
      Bien entendu, discours a nuancer car même un Homme de foi peut se faire avoir par la société (christianisme corrompue et disparue, éloignement des bon comportements de l’Islam), et un non croyant peut avoir un meilleur comportement qu’un croyant car l’éducation, l’apprentissage de la vie durant l’enfance, par les parents, à un rôle aussi important.
      Personnellement, j’ai compris l’importance de l’Islam en vivant entourée exlusivement d’athées, hormis mes parents qui m’ont permis de comprendre ce que c’est et sans être atteint par le racisme et l’islamophobie volontairement créés.
      Pour finir je dirais, et je pense que les preuves sont bien visibles de nos jours, que la société occidentale, pour simplifier, est une société franc maçonne, dont le but est de formater ses individus comme décrit précédemment afin, d’une, d’être exploité au mieux par une poignée d’hommes, et de deux, et c’est prouvé aussi, en lien notamment avec les illuminatis et le satanisme, de faire disparaître la Foi, et les Vrais bon comportements et idées pour faire régner le chaos, lucifer et, qui plus est l’antechrist dajjal.
      Pour ce faire, l’athéisme, soutenu par le fait d’une société soit disant moderne et civilisée (et laïque), a été inculqué depuis des générations à leurs victimes, au point d’être la religion dominante en occident.
      Désolé les gars, cest mon enquête qui m’amène à dire ça.
      Que celui qui n’est pas d’accord se justifie, j’aime les vrais débats.
      A part ça les gars, sachez que l’islam permet de ne pas se faire avoir par eux, d’être du côté de Dieu et de savoir vers qui se tourner (en cas de GM par exemple ;))


  • La quantité au détriment de la qualité, tout est quantifiable, nous ne devons plus avoir d’origine et encore moins d’ identité pour le plus grand confort de Rothschild.


  • des cannibales décomplexés...
    le byzznees de la chair humaine , et là les medias s’en battent les reins en france .
    là c’est pas grave .
    deborah tranquille au brunch , se fait des dollars sur la chaire humaine .
    c’est bien deborah t’es une progressiste , tu nous inspire , nous pauvres chomeurs sans ambition et ayant perrdu la "niak légendaire" ;


  • Le modèle à suivre d’après nos élites ! Quelle horreur, mais qui sont ces gens ? Quand on a légalisé l’avortement, c’était déjà trop tard !

     

    • Tu préférais le temps ou les mères elles-mêmes s’enfonçaient des aiguilles à tricoter dans le vagin ? Ou bien faisaient appel à des "faiseuses d’anges" et certaines mourraient ? Ma mère, avant la loi sur l’avortement, et avant que je naisse, a fait appel aune faiseuse d’ange et a failli y laisser la vie et à l’hosto, les infirmières et médecins l’ont laissé souffrir le martyr toute la nuit, bien qu’elle fusse sauvée, pas de médicaments pour soulager la douleur, tu as voulu faire un avortement, souffre ma petite.

      Tu préférais aussi peut-être le temps ou certaines femmes n’avortaient pas, allaient au bout de leur gestation et tuaient leur enfant une fois né en le noyant dans le fleuve ou la baignoire d’à-côté ?

      L’avortement est une avancée majeure. Elle a évité d’avoir des enfants non désirés, non aimés, qui auraient soufferts de ce manque d’affection, d’avoir des enfants abandonnés à l’église du coin, de voir des femmes accoucher sous X et laisser leur enfant à l’institution de l’Etat, dans lequel ces enfants se faisaient pour certains violer.

      Ah ouais, vive l’ancien temps où l’avortement n’existait pas.


    • Donc faut choisir entre la peste et le choléra ? Le non avortement a au moins le mérite de tendre à responsabilisé les gens quant à leur devoir. La fin est parfois plus brutale mais elle est plus honnête.


    • " Eric "

      Premièrement , on ne parle pas que d’avorter , mais aussi de vendre les parties du corps ...

      Deuxièmement , ... elle ... parle de positionner le corps du bébé de telle manière à faire attention de ne pas
      endommager les parts / organes les plus en demande sur le marché , et ( je cite !!! ) , à faire attention de
      n’écraser au passage , et lors de l’éventuel replaçage pour que les pieds sortent en premier etc ... que ce qui
      n’est pas prisé par la clientèle ... et tout ça doit être très jouissif pour le foetus ... qui sent la douleur en fait ...

      Et en suite , l’avortement tout cours , c’est pour les barbares !!!


    • A vous lire, Eric, on croirait qu’il est impératif de tuer des enfants.

      Une vie sans malheurs, ça n’existe pas. Il faut faire avec et s’interdire de faire le mal sous apparence de bien, ce qu’est l’avortement en toutes circonstances.


  • Ces trafiquants de chair humaine sont des monstres.

    Je n’aurais pas cru le dire un jour, mais notre époque est en définitive bien pire que celle de la Grêce antique...

    Au moins en ce temps là lorsqu’ils balançaient les nouveaux nés souffrant de handicaps du haut d’une falaise, ce n’était pas avec l’idée de s’en servir ensuite pour faire du fric.

    Même si ce qu’ils faisaient était atroce, au moins contrairement à aujourd’hui ils respectaient un minimum les cadavres.

    Ce XXIème siècle est décidément à tous points de vue totalement satanique.

    A quand la réhabilitation publique du cannibalisme ou des sacrifices humains a une quelconque idole sanguinaire ?...

     

    • >Je n’aurais pas cru le dire un jour, mais notre époque est en définitive bien pire que celle de la Grêce antique...

      pourtant c’est pas les indices qui manquent, leur philosophie est superieure a la notre, leur democratie est superieure a la notre (qui n’est democratique qu’en peripherie lointaine), leur art est superieur au notre...

      A par la bouffe et les sciences (et encore, le parthenon survivra à la tour montparnasse), ils nous defoncent haut la main et avec 2500 ans d’avance. Et oui les Francais sont des nases, mais on peut se consoler en se disant que les autres valent pas mieux du tout :)


  • Avoir confiance dans les institutions, l’état, c’est un peu comme faire confiance à ces parents, il y a quelque chose d’inconscient et d’émotionnel là dedans. ("Neuro-esclaves", de Marco Della Luna)
    Entendre cette interview avec cette femme qui incarne cette idéologie criminelle est tellement surréaliste, tellement incroyable, en dehors de toutes les normes et devant l’évidence, on n’arrive pas vraiment à qualifier avec toute la rigueur nécessaire ce qui est tout à fait monstrueux ici.
    Si les gens était réveillés ? C’est simple, rien de ceci arriverait.
    Ça ressemble à une chute collective...


  • Hum.... de la voir mangé comme ça , ça ma donné faim. A votre avis ils vont parler de ça aux infos ? c’est quand même hallucinant de voir ça. Sérieux faites tourner cette video sur fessbouk ou autres réseaux socio(pathe).
    Si ça continue comme ça ,dans combien de temps un resto bio sang pur sang foetus ?! une bonne brochette de cœurs de foetus certifié Aoc...

     

    • Les medias US parlent de sujets moins importants, tel que l’affaire Cosby, de Pluton et de Donald Trump.

      Bill Cosby qui s’est fait jeter en pature aux medias pour avoir tenter de parler aux jeunes noirs. Il est representatif du milieu Hollywoodien, qui pratique la promotion canape a tout va. Enfin, il vient d’une generation differente : celle ou les heteros dominaient Hollywood.

      Trump se fait mousser avec un message populiste et anti-immigration massive. Il dit la verite, bien evidemment, mais comme il se comporte comme un diablotin qui sort de sa boite, il fait office de pitre de la politique et, quand il disparaitra, il emportera ce message avec lui.

      Quant a Pluton, tout le monde s’en fout, apres deux jours. C’est une des rares reussites de la recherche scientifique americaine, mais avec un delai de 10 ans. Une autre ere, quand les US lancaient des navettes spatiales et la NASA faisait rever. La fin d’une autre ere, quoi.


  • vu mon pseudo j’ai habituellement plutôt le goût au sarcasme....

    Mais là , juste envie de vomir !


  • O brave new world...


  • Entre le fœtus d’un goy et celui d’un chien pour Déborah et ses coreligionnaires il n’y a pas de différences . Beaucoup d’horreurs s’expliquent par l’effroyable racisme de ces gens .

     

    • Calmez vous là. "Deborah" et ça part en vrille. N’importe quoi.

      Vous voyez bien que l’horreur de l’avortement nous concerne tous, nous sommes TOUS coupables ne serait-ce que de notre passivité. N’essayez pas de vous dédouaner en cherchant des boucs émissaires, c’est nul.

      Et si elle est d’origine chrétienne (comme plus probable d’ailleurs, Nucatola n’a rien de juif) , vous allez dire quoi sur les chrétiens ? Ah !


  • Et bon appétit bien sûr !


  • Et nous serions des intégristes et des fascistes et eux ils sont quoi, des bon commerçants, c’est ça ?


  • Bonjour à tous !
    Si je peux apporter mon témoignage.... je vis actuellement en Pologne, un des rare pays au monde qui interdit l’avortement...
    Et bien j’ai pas l’impression que les polonaises en souffrent particulièrement (à part 2, 3 gauchistes ayant passés trop de temps en occident) Je trouve que les relations hommes femmes sont plutôt apaisés. Une femme peut sortir seule la nuit sans être inquiétée. Et, il est vrai que les jeunes se marient précocement.
    Pour rappel, c’est Lech Walesa qui a fait interdit l’avortement en 1994, ça lui a couté son poste... mais la "légalisation" n’est pas près d’être votée de sitôt... le nouveau président Duda est aussi contre, et les prochaine législatives vont certainement bénéficiées aux conservateurs.

    Tout ça pour dire que les arguments bidons de Simone Veil, "on souffrent beaucoup, etc..." ça tiens pas la route. L’avortement ne devrait même pas être mentionné dans une société en bonne santé.

     

  • Voilà donc où voulaient en venir les "pro-choice" Etats-Uniens. La loi aux USA stipule bien que vendre des organes humains sous le menteau, est interdit. Mais comme les "pro-choix", partout en occident, répetent, encore et encore, que les foetus ne sont pas des êtres humains, mais juste des morceaux de viandes, et que toutes les lois pro avortements partout en occident leur donne raison, voilà ce qui arrive ... Voilà où ils voulaient tous en venir depuis toutes ces decenies. C’est quand qu’on ce faches ?


  • Ah... De l’effet du vin rouge sur les femmes. Les experts savent de quoi je parle.

    Finalement, si vous voulez faire parler quelqu’un(e), pas besoin de torture. Une petite ambiance sympa, mise en confiance, une bonne boutanche de rouge, et voila. C’est plus sympa que le waterboarding.

     

  • L’histoire du coup de ciseau dans la tête du bébé alors qu’il est encore en vie m’a simplement dégouté au plus haut point.


  • #1229411
    le 15/07/2015 par on marche bien sur le trottoir et pas sur la chaussée
    Vente d’organes de fœtus : la vidéo qui embarrasse le Planning familial (...)

    L’humanité dans son ensemble est en train de banaliser la mort, on le voit ici avec les fœtus mais on le voit surtout au Moyen-orient avec les psychopathes de l’Etat islamique et également en Afrique, ce phénomène est croissant, ce qui est particulièrement inquiétant pour l’avenir . ça tue partout dans le monde comme les clignements des yeux .

     

    • Tout se tient. Le monde est un.


    • Je ne crois pas que cela soit à proprement parlé une banalisation de la mort, mais plutôt une désacralisation du vivant, notamment du corps et de la vie humaine. En effet jamais l’homme n’a eu autant peur de la mort qu’ aujourd’hui, les gens sont absolument terrorisés à l’idée de mourir à un tel point qu’ils en deviennent parfois suicidaire ! Cela semble paradoxale mais quand l’angoisse de la mort devient insupportable sombrer dans un état d’esprit suicidaire où l’on ne ressent plus cette peur est une libération !
      Il y a aussi une désensibilisation par rapport à la souffrance spécifiquement humaine. Une vidéo d’un soldat de l’armée syrienne abominablement torturé par des dingos de Daesh fera moins de clics et suscitera moins de commentaires outrés que celle d’un petit chaton ou d’un chiot subissant le même sort.


    • Certes c’est lié mais je persiste, l’ humanité dans son ensemble est en train de banaliser la mort : Cameroun, Nigéria,Syrie, Ukraine, Tueur en série aux États-Unis, attentats, fusillades, décapitation en France, trafic d’ organe en Asie, piraterie en mer de Chine, trafic de drogue fessant des dizaine de morts en Amérique du sud,ect...
      Nous sommes en train de banaliser la mort.


  • La femme est l’avenir de l’homme , qu’ils disaient, les femme sauveront le monde.
    Hillary, par exemple..

    On est là vraiment tranquille dans la gueule ardente et puante de Satan, et je suppose que Mme Nucamachin est certaine qu’il n’existe pas.

    Je pleure.


  • Cela se passe t’il SEULEMENT aux etats unis... ??
    Je doute. ^^


  • C’est fort, tout ça en mangeant, faut oser.
    J’aime bien la bonne bouffe, mais quand même, y a des sujets qui vous coupe l’appétit.


  • Bon, je crois qu’on est tout au fond, là.

     

  • Terminus tout l’monde descend !


  • On voit enfin le vrai visage hideux de cet organisme qui prétend venir en aide aux femmes enceintes ! Le Planning Familial ne propose que l’avortement aux femmes qui viennent consulter ! Et ils osent encore parler de choix ?

    Si on avait encore des doutes, cette monstrueuse vidéo est la preuve flagrante que la banalisation de l’avortement (encore récemment avec le retrait de la notion de détresse de la loi Veil) mène à un endurcissement des cœurs et à une déshumanisation des femmes qui, de près ou de loin, participent à ce crime. La manière désinvolte de cette femme médecin décrivant ces abominables avortements par "naissance partielle" a de quoi glacer le sang ! Après cela, comment s’étonner qu’il y ait de plus en plus de Dominique Cottrey (8 enfanticides néo-nataux) ?

    On touche là le fond. Et, d’une certaine manière, cela sera salutaire : toute ces dérives, toute cette boucherie réveilleront les consciences et il y aura de plus en plus de monde pour s’élever contre ce crime abominable, l’avortement ! Comment une mère peut-elle faire cela à l’être le plus innocent et le plus sans défense qui soit, l’être qu’elle est censée protéger et défendre plus que tout autre, son propre enfant dans son sein ? Même les bêtes protègent leurs petits... Il y en a un qui ricane... et c’est vous, les féministes, qui avez été ses idiotes utiles, vous avez fait son jeu et amené la désolation voulue par le Manipulateur. Mère Teresa le répétait souvent : "il n’y aura pas de paix dans le monde, tant qu’il y aura l’avortement".


  • Si nous étions dans une société saine l’avortement serait un phénomène marginal sans même qu’il y ait besoin de l’interdire. Il faut en effet que cette société soit complètement décadente pour faire de la conception accidentelle, non voulu d’un enfant une sorte de drame absolu, tellement insupportable qu’il faille à tout prix se débarrasser du fœtus ! Le pire c’est que nous sommes dans une société de relative opulence avec diverses aides sociales, mais à vrai se sont bien souvent les gens les plus pauvres qui garde leur gosse ! L’avortement est bien souvent un caprice et non pas une lourde décision motivée par la misère...


  • Passer de l’avortement de confort au "business" des organes d’enfants, dans une société libertaire et libérale, c’est logique !

    Ils sont fous et on le payera tous cher. Pourquoi les clairvoyants sont-ils à ce point impuissants ?

     

    • Si d’un côté, la force est du côté du mal, c’est à dire d’une emprise aux valeurs du monde( démon), de l’autre il faut que les gens soient du côté de la force de la lumère de la vérité, celle de Jésus-Christ.
      à la question : " Pourquoi les clairvoyants sont-ils à ce point impuissants ?" il est simple de répondre par le simple fait que l’association clairvoyant et foi catholique ne sont pas si évidente mais que de nos jours la clairvoyance rime avec la compassion niaise et la solidarité humaniste des lumières droidelhommiste.
      Le choix à faire est à discerner davantage que de se situer seulement en porteurs des valeurs morales dans notre société...


  • Une question : lorsque quelqu’un reçoit un organe provenant d’une personne décédée, cet organe est il acheté puis revendu ? Quelqu’un fait-il de l’argent avec cela ? sans doute pas en France mais aux USA ? Je pose la question afin de savoir si l’utilisation d’organes est comparable aux problèmes soulevés par l’avortement et l’euthanasie. En effet si je veux me faire l’avocat du diable je pourrais dire qu’être contre l’avortement ou contre l’euthanasie avec pour argument principal le risque d’une exploitation commerciale de ces pratiques et en même temps être pour l’utilisation d’organes de personnes décédés serait alors contradictoire.

     

    • Voila LA question intéressante !
      Quelle est donc la véritable nature du "don" d’organe(s) ? Vous devriez vous asseoir car la réponse que je vais faire risque de vous faire tomber sur votre séant.
      Le "don" d’organe(s) est la plus vile expression de l’orgueil et de la vanité humaine. Elle permet à l’humain de se croire altruiste. Il en faut si peu pour que la flagornerie satisfasse l’humain que s’en est écoeurant !
      Le "don" d’organe n’est que la version moderne du cannibalisme développé par des tribus ayant échoué dans le processus de maturation et de développement. Le cannibale pensait s’approprier la force vive d’autrui en l’ingérant. Aujourd’hui, on s’estime "civilisé" parce qu’on à remplacé l’ingestion par la pose directe de l’organe dans le corps, toujours pour s’approprier la force vitale d’autrui.
      Si l’humain savait les conséquences SPIRITUELLES de telles pratiques, il en serait saisi d’effroi.
      Mais vous vous rendez compte ! Le priver de cette manière vaniteuse, égoïste et orgueilleuse de se croire dévoué aux autres, cela vous fait passer, à ses yeux, pour un monstre. Pourtant, il faut avoir une si haute estime de soi pour penser être en mesure de prendre la vitalité de quelqu’un pour son propre bénéfice !
      Encore une précision : pour qu’un organe soit viable et transplantable, il faut que la mort du donneur NE SOIT PAS EFFECTIVE. autrement dit, l’organe est pris sur quelqu’un qui N’A PAS TERMINE LE PROCESSUS NATUREL DE LA MORT et qui, par conséquent, ressent tout ce qu’on lui inflige.
      Je pourrais détailler davantage mais il appartient à chacun de faire ses recherches et d’en tirer les leçons. De plus, je ne vous parle même pas des transfusions sanguines, versions moderne du vampirisme ! Mais peut-être un jour, qui sait ...
      Toutatis


    • Mon cher Toutatis. Désolé mais tu déraille complet mon ami. Les cœurs, poumons ou autres organes prélevés sur des accidentés ne fonctionnent plus. Et le décédé ne ressent plus rien du tout... On reparlera de ta théorie lorsque tu seras gravement malade et que la possibilité de te sauver (grâce à la "vanité" et l’"orgueil" d’autrui) te sera proposée. Et ne te fatigue pas à me convaincre que la religion, blabla, tout ça, tout ça. A bon entendeur, salut.


    • @ Thierry
      Chacun se leurre comme il veut, la façon la plus simple étant de se convaincre soi même que les organes sont prélevés sur des morts.

      PS : quelle est la définition de la mort ? Toute personne doté de capacité d’analyse voit que la définition de l’instant de la mort n’a fait que varier avec le temps et les moyens techniques. Aujourd’hui encore des erreurs techniques font déclarer mortes des personnes toujours vivantes.
      Avec le temps les techniques s’affinent et celui qui CROIT (et oui c’est religieux, mais là, j’y peux rien !) que nos techniques d’aujourd’hui sont abouties et qu’elles ne s’affineront plus ne fait que se complaire lui-même dans sa propre croyance.
      Lorsque les connaissances sur la mort auront évolué le regard qui sera porté sur notre époque sera aussi effarent qui celui qu’on a pour les saignées d’antan.
      Pour votre info personnelle, pour ce qui me concerne, je refuse toute transplantation d’organe qui pourrait me "sauver" la vie. J’ai une autre opinion que la votre sur ce qu’est la Vie. J’ai en permanence sur moi une lettre explicitant cela au cas où un accident m’empêcherait d’exprimer mes volontés.
      Toutatis



    • Les cœurs, poumons ou autres organes prélevés sur des accidentés ne fonctionnent plus.



      Précisément. Les organes vitaux ne sont jamais prélevés sur des morts car ils sont inutilisables.
      La notion toute récente de "mort cérébrale" permet de déclarer mort un vivant et de prélever ses organes.


  • Volonté d’aider des femmes en difficulté ? Non appas du gain et commerce de la vie humaine.


  • Il faut faire quelque chose...

    Et dire que ces gens nous sont présentés par les média comme des humanistes, des sauveurs...


  • Jusqu’à peu, j’imaginais le satanisme comme des sectes obscures, des gens en toge noir avec cranes et bougies. Mais entre le dernier zapping, cette vidéo et tant d’autres, je découvre que le satanisme, c’est juste ce qui reste dans notre société quand les valeurs de Dieu on disparues. Comme l’ombre qui n’est que l’absence de lumière : Plus de morale, plus de valeurs, plus de respect, plus d’altruisme, plus de limite.

    Cela remue profondément l’athée que je suis.


  • les fœtus chrétiens n’ont que peu d’importance.


  • "DEBORAH" ......... un petit goût de communauté organisée NON ?


  • Au cœur du projet sataniste, le couple démoniaque "BADINTER"
    Elle pour avoir légaliser l’avortement ouvrant la porte à la décadence sociétale et lui pour avoir œuvré contre la peine de mort laissant libre court à la banalisation de la déchéance humaine.

     

  • En Israel le taux d’avortement est deux fois plus faible que dans les pays occidentaux . L’avortement c’est bon pour les goyes, pas vrai Déborah ?...

     

  • Les femmes qui promeuvent l’avortement ne pourraient pas le faire si leurs mères avait suivi les conseils de ces avorteuses...


  • A voir ça ici, on peut penser spontanément que voilà un bon document utile à la prise de conscience.
    pas si sûr... depuis pas mal de décennies que je traîne sur cette terre en putréfaction, j’ai toujours constaté que les révélations d’horreurs servaient surtout à les banaliser. Puisqu’on en parle, c’est que ça existe. Et on n’y peut rien, c’est la modernité en marche, les dégâts collatéraux du progrès... [ ceci est le fonds exact du discours politique de crise ]
    Derrière, on regardera avec sourire et soulagement les reportages sur les fermes d’élevage de femmes pondeuses : là au moins c’est propre.


  • Ce qui me choque le plus et de loin dans cet article... c’est qu’il vient du Figaro...
    Nous ici, nous savons depuis un moment comment fonctionne ce marché sous le manteau, mais que le Figaro publie un article dessus avec une enquête aussi bien mené... ils sont probablement inconscient de ce qu’ils font, de révéler les activités de leurs maîtres... je dois avouer que ça me la coupe.


  • si ca s’trouve y en a dans sa salade...la japonnaise qui cherche la puissance du tigre en bouffant ses couilles...quelqu’un va aller faire un petit tour en enfer on dirait !


  • On a toujours l’impression que les psychopathes sont de grosses
    brutes violentes et on est loin de se douter, au restaurant, qu’une
    bonne femme de la table d’à côté puisse en faire partie...


  • Les femmes sont les porteuses des valeurs humaines (à priori) et les protectrices de cette humanité.

    Mais pourquoi ai-je la triste impression que quand elles deviennent inhumaines elles le deviennent bien plus que leurs homologues masculins ? Et les exemples ne manquent pas malheureusement.

     

    • Parce que ce n’est pas une impression, mais la triste réalité !
      Ce n’est pas un hasard si le serpent de la Bible s’en est pris en premier à Eve. Cette allégorie de la naissance du mal dans l’humanité démontre à elle seule la qualité luciférienne de la notion d’égalité homme/femme. La femme est supérieure à l’homme en se sens qu’elle est le pont entre l’Au-delà et l’En-deçà (ce qui lui permet d’enfanter en offrant le passage à une âme en attente).
      En étant ce pont, elle doit être la gardienne de la Pureté car par son attitude, elle détermine la qualité de l’âme à venir. Il n’y a pas de hasard, si les forces du mal s’en prennent avec autant d’insistance à la féminité c’est qu’elles en connaissent le rôle et la valeur. Celui de l’homme était de défendre la féminité, mais au lieu de cela, il la livre au mal en se féminisant lui-même.
      Alors oui, étant plus élevé que l’homme, lorsque une femme se déprave, elle se déprave davantage. Ce n’est pas une impression mais c’est toujours ce qui arrive.
      Si je voulais vous indiquer le rôle des deux composantes de l’humanité, je prendrais l’image du chemin de fer : la femme est les rails et l’homme est la locomotive. Une locomotive porte en elle la force et la puissance, mais elle ne peut aller nulle part sans rails. Les rails imposent le sens et la direction mais ils ne servent à rien s’il n’y a pas de locomotive pour tirer le train.
      Homme, protège de toutes tes forces la femme et ce qu’elle est. Femme, reprend ta place de gardienne de la Pureté et méfie toi des ruses du malin qui sait faire passer pour un "progrès" toute soumission à sa volonté.
      Toutatis


  • Afficher les commentaires suivants