Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Vichy et les juifs : Adrien Abauzit revient sur la polémique Zemmour/Salamé

Voir aussi, sur E&R :

À propos de la Seconde Guerre mondiale, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Finalement Pétain à sauvé les juifs Français, et maintenant, ils lui disent merci ! Quel peuple épouvantable !

    Il est à noter que la très grande majorité des juifs étrangers considérés comme morts ont en fait étés considérés comme "disparus". Sont considérés comme disparus ceux qui ne sont pas revenus, et les juifs étrangers ne sont pas "revenus" en France, et pour cause.

    Beaucoup de juifs sont partis en Israel, aux USA, en Europe de l’Ouest etc... et par millions. Les Israéliens ne sont pas nés hors sol, et les 450 000 juifs allemands d’aujourdh’ui non plus...

     

    • C’est toujours intéressent d’entendre d’autres vérités.

      Mais que vaut 5 ou 6 Historiens contre 6 millions d’autres Historiens qui disent le contraire !!! Et eux ont la parole !! une grande partie ont éduqué, éduquent les générations futurs....

      ça fait 70 ans que l’on nous dit que Pétain et Vichy c’est le Diable (pour faire vite) combien de temps croyez vous qu’il faudra pour faire comprendre à la masse que Pétain et Vichy n’ont pas vraiment été cela ?


    • les juifs se sont surtout toujours fait sortir des pays dans le quelle ils on mis les pieds ,leur histoire peut être résumer qu’a cela .


    • Ca fait froid dans le dos. Quand on voit ce qu’on a fait pour les juifs et la maniere dont ils nous remercient. Ils ont detruis la france..bhl. con bendit et tout ces types qui crachent sur lafrance... attali qui nous reduit en esclavage et veut tuer nos ancien. Vite lire le travail d’herve ryssen. Je suis de tendance identitaire mais trop c’est trop, je pardonnes volontier les derives tribsliste du llp car l’union sacre prevaux face a satan.


  • Mitterrand, grande figure du PS, a serré la main de Pètain.
    Mitterrand, grande figure du PS, a refusé de reconnaître la collaboration sous Pétain.

    Il suffirait de dire cela à toutes les Léa Salamé, et de leur demander quel est leur avis sur ce fait pour calmer leurs ardeurs de tous les pseudo-journalistes anti-fa !
    Bande de guignols, les moutons s’y laissent peut être prendre, mais les esprits éclairés sauront rendre l’appareil à ceux qui dénigrent autant la France.. La France résistante, la France anti-raciste, la France belle et rebelle (mais pas celle de Merluchon)

     

    • "Mitterrand, grande figure du PS, a refusé de reconnaître la collaboration sous Pétain." Si tu parle de l’interview avec Elkabach il a dit que la France n’avait pas d’excuse a donné que c’était l’entretien de la haine et que ce n’est pas la haine qui doit gouverner la France ! et il avait raison vichy n’est pas la France la France c’était De Gaulle ! On peut dire ce qu’on veut sur Mitterrand je pense qu’il a commis des erreurs la plus grosse étant soutenir le oui a Maastricht pour moi, mais c’était autre chose que Sarkozy et Hollande c’était un vrai chef d’Etat qui savait ce faire respecté !


  • Rappel historique intéressant.
    Une seule petite réserve, quand Petain dit, cité par Abauzit qui ne semble pas percevoir l’énormité du propos, que des "réparations" seront faites au juifs qu’une fois en temps de paix, je me demande bien comment le maréchale comptait réparer la mort de plusieurs membres d’une même famille.
    Remettre du sérieux historique dans ce qui semble être aujourd’hui une doxa lénifiante, c’est très bien, mais attention a ne pas tomber dans les mêmes travers que la dite doxa.

     


    • comment le maréchale comptait réparer la mort de plusieurs membres d’une même famille.



      Si l’on part du point de vue que Mr Faurisson a raison (ce qui semble plus que probable), il n’y aura pas tellement à réparer.


    • @Adekwatt,
      Les propos du maréchal Pétain évoquant des "réparations" datent de janvier 1942 (c’est dit par Adrien Abauzit et affiché dans le texte de la vidéo)... A cette époque, il n’y avait pas de morts à "réparer" (chose évidemment impossible) puisque les choses morbides pour les Juifs en France ont commencé vers mars-juillet 1942...
      Les "réparations" évoquées concernent donc les choses qui existaient au moment où ces paroles ont été prononcées : Spoliations de biens, rétentions administratives, ruptures de carrières, ... choses qui, elles, sont "réparables".


    • Admettons, mais quid du statut des juifs signé de la main meme de Petain ?


    • @Adekwatt,



      quid du statut des juifs signé de la main meme de Petain ?



      Pétain avait la responsabilité de 40 millions de Français.

      Je ne suis pas dans la tête de Pétain donc je ne peux pas dire le fond de sa pensée.
      Par contre, je peux dire que pour négocier aux mieux, dans la situation de la France, avec l’Allemagne "nazie", il fallait avoir une image antisémite et anti-communiste.
      Pétain et son gouvernement, négociateurs principaux avec l’Allemagne "nazie", ont montré cette image.
      Pourquoi cette image ? Trois possibilités :
      - Essentiellement pour l’intérêt des négociations. Bonne probabilité.
      - Parce qu’il y a convergence entre leur antisémitisme/anti-communisme réel et l’intérêt des négociations. Bonne probabilité.
      - Essentiellement parce qu’ils sont antisémitismes/anti-communismes. Faible probabilité.

      Signalons que la bonne position de négociation de Pétain et son gouvernement a bien bénéficié aux 99.5% de Français non-juifs et aux 0.5% de Français juifs.

      Signalons aussi que le "statut des Juifs" est une chose complètement mineure par rapport à l’importance des négociations France/Allemagne "nazie".


    • Mineur, peut être, toujours est il que c’est l’argument principale contre "la thèse Zemmour", si Petain était réellement antisémite au point de faire ce statut des juifs, alors que l’Allemagne Nazi ne le lui demandait pas, c’est qu’il mérite sa réputation de poubelle de l’histoire.
      Parce que donner à une partie de ces propres concitoyens un statut de sous-citoyen , c’est un acte de haute trahison envers la nation tout entière.


  • C’est hallucinant...la polémique se centre sur Vichy est les juifs .. ? Tout le reste presque rien...Le peuple de France ils s’en moquent...

     

  • #997652
    le 12/10/2014 par Mettons tous ces poltrons dehors
    Vichy et les juifs : Adrien Abauzit revient sur la polémique (...)

    Henri Guillemin traita du sujet Pétain à travers plusieurs vidéos fort documentées dont relate cet avocat inconnu qui recadre le sujet diviseur. Le but cette polémique instrumentalise le racisme, l’antisémisme, l’antisionisme... dont il faut sans cesse culpabiliser les peuples d’une guerre dont ils en ont cure. Cette culpabilité peut durer encore ; ils restent de moins en moins des témoins de cette guerre. Quand ces témoins seront tous décédés, les sionistes pourront alors réécrire certains pans de notre histoire de France.


  • Le mérite de Z, est qu’en désignant certains faits d’apparence anodins, il suffit de s’y arrêter, de dérouler la pelote de laine et là : cré non de Djieu ! mais on m’avais menti à l’insu de mon plein gré ...
    Et là, quand un passionné d’Histoire, un amateur, vous déroule la pelote c’est jubilatoire :)

    Merci Z & Merci Adrien


  • Mieux vaut préférer l’analyse historique Michel-Aron-Abauzit sur le régime de Vichy que le mouvance Paxtonienne-Fernand Nathan, moins "explicative" on va dire.

     

  • Après toute cette ingratitude de la par de la communauté organisé, je me dis qu’il aurait pas du se bouger le cul le Pétain .

     

  • A propos de ces éternelles questions de "solution finale" and co, il faut pour ceux qui ne connaissent pas encore la question mentionner le parcours exceptionnel du PLUS GRAND HISTORIEN de la question : David Irving. C’est l’historien sans aucun doute qui a le plus travaillé les archives, qu’elle soient en Allemagne, aux Etats-Unis, en Russie. C’est à lui qu’on doit par exemple la découverte à Moscou des mémoires de Goebbels. C’est l’historien qui a le plus interviewé les témoins de l’époque, les adjudants, les secrétaires, les colonels, etc.

    Ses livres ont longtemps été acclamés comme des références, y compris par les grands journaux américains et anglais, il a été édité par les plus grands, jusque récemment. C’est un type extrêmement brillant, il suffit de l’écouter ou de lire un de ses bouquins.

    Or son parcours est parlant : il est passé de "believer" (croyant) à "non believer" (non croyant). Il n’a jamais pu trouver NULLE PART, la MOINDRE trace d’une prétendue politique d’extermination par chambre à gaz. Jamais. Nulle part. Il remet la notion de "solution finale" dans son contexte, très simplement. Juillet 41 : note de Goering demandant à Heydrich de "travailler à la solution finale territoriale, par voie d’émigration ou de déplacement." Je cite la note ! Emigration ou déplacement. Rien d’autre. Janvier 42 : réunion de Wannsee ou Heydrich travaille à ces questions de déplacement. Les "minutes" de cette réunion existent. Il n’est jamais question d’autre chose que de "déplacement à l’Est". L’historiographie officielle nous demande curieusement de remplacer "déplacement à l’Est", qui serait un code pour "extermination par chambre à gaz". A ce compte là, évidemment...

    Néanmoins, s’il ne trouve pas trace de la moindre politique d’extermination planifiée, M. Irving ne nie pas une seconde que les Juifs d’Europe pendant la 2nde guerre mondiale ont été victimes d’une politique extrêmement violente de la part des autorités nazies, certains déplacés étant par exemple simplement fusillés à l’arrivée, sans parler des massacres sur le front de l’Est. Il mentionne plusieurs exemples de notes de Hitler demandant à Heinrich Himmler d’arrêter ces exactions.

     

  • Je ne saurais trop le répéter, mais la tombe de Pétain a été fleurie par Mitterrand jusqu’en 1991.

     

    • Elle est toujours fleurie et malheureusement parfois dégradée.
      Si vous passez à l’ile d’Yeu (très bel et sympathique endroit), passez au cimetière faire honneur au Maréchal, l’homme le plus diffamé en cette vilaine époque, car il fut celui qui avait fait don de sa personne à une France si ingrate.


  • Henri Guillemin a une autre lecture des événements. Il a aussi vécu cette époque et a dû quitter la France où il n’était plus en sécurité.

    https://www.youtube.com/watch?v=E5n...

     

    • Je suis d’accord, Guillemin a vécu cette période et en apporte un témoignage des plus intéressants, car au delà de la collaboration il évoque surtout l’ambiguïté de Pétain envers les Juifs, mais plus encore, la vision dominante dès les années 30 de la droite française souhaitant la défaite de la France de Blum et des droits des ouvriers, allant même pour cela souhaiter une défaite française... L’héritier de la rancune de 1870 et de la défiance des pouvoirs de la république. Une période d’une grande complexité dans les chassé-croisés des idéologies naissantes.


    • Guillemin qui fait l’apologie du génocidaire des Vendéens robespierre et accuse Pétain d’être coupable d’avoir voulu renversé la RIPOUblique dès les années 1930...

      Bref, je préfère la thèse d’Adrien Abauzit !

      PAX +.


  • Merci de rappeler certaines vérités.

    Il est bon de se souvenir de ceci : les autres pays européens, ainsi que les EU, ont refusé d’accueillir les juifs étrangers. On se demande bien pourquoi....


  • Le point positif de cette nouvelle mise en avant du vrai role de Petain et de Vichy est que les gens comprennent que la doxa ambiante n’est pas la verité et donc que les gens cherchent a connaitre la verité ce qui conduit inexorablement à la prise de conscience de la masse autochtone qui se rend compte petit a petit que la culpabilisation qu’elle subit a un but ,ca ne sert à rien d’empecher les gens de penser à coup de lois liberticide c’est totalement contre productif ,la preuve Zemmour apparait comme le grand chevalier blanc qui ose remettre en question une pseudo verité qui somme toute ressemble à un dogme religieux qu’autre chose au regard de toutes les preuves qu’apporte Me Adrien abauzit..


  • qui est ce monsieur ? et quelle crédibilité peut on lui reconnaitre ?

     

    • Si vous avez bien suivi, il ne s’agit pas de son travail mais celui d’historiens incontestés.


    • Mr. Abauzit est catholique traditionaliste et avocat en droit du travail à Paris.
      Il est également l’auteur de "Né en 1984" - Editions Retour aux Sources - chroniqueur de temps à autres
      sur Méridien Zéro et conférencier.

      - Qu’est-ce que l’anti-France ?
      - Sortir la France de la matrice
      - Le déracinement et le sur-moi
      - La nouvelle opinion publique

      Son prochain ouvrage arrive. De même que sa prochaine conférence sur le mythe "De Gaulle".

      Il est de ces Français critiques enracinés et n’aime pas l’idée que le sionisme est la principale cause de l’effondrement de la France. Inutile donc de venir le gonfler sur FB avec ça. Vous pouvez l’écouter également lors de son entretien sur MetaTV.

      Il y est d’ailleurs invité ce jeudi 16/10.


  • Quelques livres pour contrer l’idéologie dominante menteuse :

    Histoire élémentaire de Vichy, Amiral Auphan
    Montoire, Verdun diplomatique, Louis-Dominique Girard
    La guerre franco-française, Louis-Dominique Girard
    L’appel de l’île de d’Yeu, Louis-Dominique Girard
    Mission secrète à Londres, les accords Pétain-Churchill, Louis Rougier
    De Gaulle contre De Gaulle, Louis Rougier
    Le secret de Darlan, Pierre Ordionni
    Le Maréchal aux liens, Jean Tracou
    Les accords secrets franco-anglais de décembre 1940, François-Xavier de Bourbon Parme
    Réquisitoire contre le mensonge, René Rieunier
    De Gaulle dictateur, Henri de Kérillis
    Pétain - Qui suis-je ?, Gérard Bedel
    Le jeu américain à Vichy, William L. Langer

    Voir aussi les ouvrages d’André Figueras et Jacques Le Groignec entre autres.

    Et il y en a encore pleins d’autres.

    Télégramme du 14 avril 1942 de Robert Murphy (consul américain à Alger) au Département d’Etat :

    "Pendant son séjour en Afrique du Nord, j’ai eu plusieurs conversations avec Alain Darlan, le fils de l’amiral Darlan, qui paraît être dans la confidence de son père. Samedi soir, j’ai dîné avec lui et l’amiral Fénard. Ils ont consacré leurs efforts à exposer les propositions suivantes : le maréchal Pétain et l’amiral Darlan sont convaincus de la victoire américaine. Ils veulent être avec nous et croient que nous sommes pour la restauration de l’Empire français. Ils détestent les Allemands et abhorrent les Italiens. Ils ne peuvent faire plus à l’heure actuelle qu’essayer de maintenir l’unité de la nation française et permettre à sa population de subsister.

    La flotte française ne tombera jamais dans les mains de l’Axe, et de toute évidence le personnel naval français ne se battra jamais avec ou pour l’Axe. Le maréchal Pétain et l’amiral Darlan sont déterminés à empêcher l’Afrique du Nord de tomber sous la coupe de l’Axe. Nous, Américains, m’ont-ils répété, nous devrions nous montrer plus compréhensifs et mois durs lorsque des concessions sont faites à l’Axe du moment que les objectifs les plus importants sont réalisés. […]

    L’ardeur et l’apparente sincérité des paroles du jeune Darlan et de Fenard et leur désir non caché de voir la France coopérer avec les Etats-Unis sont très encourageantes."


  • "Je considère le maréchal Pétain comme l’un des plus grands hommes de notre temps - Chef le plus humain de la grande hécatombe de 1914-18 - Vainqueur du terrible affrontement de Verdun - Conciliateur de la révolte militaire de 1917 - Pacificateur du Rif marocain - Il fut en 1940 le véritable sauveur de la France et de son Empire, alors que tant de "héros" s’enfuyaient de leur patrie subjuguée. Je rends hommage à sa mémoire en ma qualité d’ancien fantassin ayant combattu en 1916 sous ses ordres devant Douaumont et celle d’ambassadeur des Etats-Unis, chargé d’interpréter sa politique pendant la dernière guerre auprès des Américains qui n’ont pas hélas ! rendu justice à son noble sacrifice"

    Gaston Henry-Haye, Ambassadeur de France aux États-Unis (1940-1944)

    (citation de juin 1972)

    Distinctions :
    Officier de la Légion d’honneur
    Croix de guerre 1914-1918
    5 citations
    Commandeur de l’ordre du British Empire
    Grand Cordon du Cèdre du Liban


  • Abauzit sur le site des "réconciliés" ?... E&R n’est pas rancunier, comme toutes les bonnes âmes.

     

    • Abauzit n’est pas sur la même ligne que E&R à propos de l’immigration, et juste pour ça, certains en deviennent agressifs ou gênés, c’est curieux.

      Sa ligne c’est "enracinement ou rapatriement" pour info. Voici la préface qu’il a fait pour le livre d’Anis Al Fayda (vous remarquerez que le nom n’est pas suédois) : http://www.scriptoblog.com/index.ph...

      Vous pouvez également retrouver Anis Al Fayda en vidéo lors de son passage sur Meta TV.


    • Abauzit est libre de ses opinions comme nous nous le sommes.

      J’émets aussi énormément de réserve à l’idée de "rapatriement" de nos compatriotes "basanés". Pour être rapatrié encore faut-il avoir une patrie, or les Français de branche n’ont qu’une seule patrie, la France ! Être Français, Algérien, Chinois,Camerounais...c’est beaucoup plus qu’une teinte de peau, qu’une forme du nez et des yeux...c’est aussi et surtout un paradigme, une culture, une langue, un terroir...Le projet de remigration ne pourra concerner qu’une minorité des Français de branche. Ces derniers étant étrangers au pays de leurs parents, grands-parents voire arrière-grands-parents, n’ayant qu’une maîtrise approximative de la langue locale...peu d’entre eux seront tentés par cette aventure. De plus une émigration massive des Français d’origine africaine vers le pays de leurs ancêtres créera de sérieuses tensions avec les autochtones qui ne verront pas d’un bon œil cette nouvelle bourgeoisie. Les scénarios bisounours où on nous explique qu’ils seront accueillis à bras ouverts avec plein de bisous sont le fait soit de naïfs ignorants, soit de pervers qui trompent délibérément les gens. En effet il y aura des conflit horizontaux et verticaux entre les nouveaux arrivants et les locaux. Les premiers formeront une nouvelle élite qui sera perçu comme une compétition.
      Pour en revenir à Abauzit il me semble qu’il a une position plutôt équilibrée : remigration pour les clandestins et les mécontents (les Boutelja, Enrico Macias, Cukierman et autres pleureuses des associations anti-France) ou l’enracinement pour ceux se considérant Français et souhaitant vivre en France. Si tel est sa posture sur le sujet elle est humainement acceptable et légitime.

       

      • Tu devrais étudier un minimum le sujet avant de dire que c’est impossible ou problématique. En faisant ça bien tu découvrirais, non pas un problème, mais une solution.

        Pour prouver que c’est possible il suffit de voir la communauté congolaise défiler a plusieurs reprise durant l’année 2012 afin de soutenir le FN avec le slogan "la France aux Français, l’Afrique aux Africains".
        Ces gens voudraient pouvoir retourner sur leurs terres, celles de leurs ancêtres, pas celles d’un autre (même s’ils sont nés dessus, la géographie ne veut rien dire), et y développer une société (ce qui peut se faire qu’avec ses rapatriés).

        Tu dis que :
        « De plus une émigration massive des Français d’origine africaine vers le pays de leurs ancêtres créera de sérieuses tensions avec les autochtones qui ne verront pas d’un bon œil cette nouvelle bourgeoisie »
        Encore un Français qui s’oublie...
        Comme si tout allait pour le mieux chez nous... que ces tard-venus sont désirés et que leur présence n’apporte que des choses positives, comme en témoignent la population au chômage ou en prison...

        Sérieusement, si ces rapatriés apportent de l’activité économique ils seront naturellement bien reçus. Tout est une question de volonté. Or, dans un système d’assistanat comme celui de la France de ce début du 21ème siècle, les assistés sont somnolents, indolents, tellement désœuvrés que seul un bon coup de pied au cul peut les stimuler (un collapse ferait l’affaire, alors attendons de toucher le fond pour ensuite réagir).


    • Il parle bien, normal c’est un avocat. Par contre il est pour le choc des civilisations cf sa page fb. Il crache sur er et Soral, why not mais il faut surtout voir les commentaires de ses trolls sur fb, des courageux anonymes qui nomment bougnoules ou boucac certaines personnes alors qu’ils bloquent ceux qui se disent maladroitement gauliste alors que ce dernier n’avait pas de critique dans son livre(interessant je l’avoue)... Je respecte un Ryssen qui a des c.. qu’un avocat beau parleur qui ne sera jamais sur le terrain tout en souhaitant une revolution.


    • Je suis les déclarations d’Adrien Abauzit depuis un certain temps, et je ne l’ai à aucun moment vu s’attaquer ou s’en prendre à l’Islam. Je vous conseillerais de contrôler vos réflexions émotives et d’essayer de comprendre d’un point de vue radical et profond le message qu’il essaie de faire passer.


  • Un des entretiens le plus passionnant que j’ai eu l’occasion d’écouter sur E&R.
    Les propos sont calmes et argumentés, l’interlocuteur A.Abauzit, très fin, redonne un coup de projecteur absolument capital sur le fonctionnement et les décisions prises à cette époque par le régime de Vichy.
    Il le fait en s’appuyant sur des auteurs sérieux et, sans jamais épargner les coupables de ce gouvernement, retrace les fait et donne quantité de détails mal connu (voir effacés par la pensée unique !) sur le destin des juifs en France à cette période. Ca ne tombe jamais ni dans le négationnisme, ni dans la pleurniche.
    Bravo !


  • le problème du pétainisme en France n’est pas affaire d’historiens mais une affaire d’opinion , c’est à dire , contre l’impératif totalitaire et l’étalon éthique et politique de la doxa judeo -sioniste imposés à la France par des lois scélérates et des impostures idéologiques fondées ; les français ont-ils oui ou non le droit naturel donc démocratique et républicain de débattre de leur l’aspiration légitime à une nation organique française , c’est à dire , la même aspiration qu’exerce pourtant l’état juif d’Israel et la monarchie d’Arabie saoudite ... Voici le fond du problème dont on essaie d’évacuer la substance


  • Merci Monsieur !


  • Cela fait du bien d’avoir de temps en temps une petite piqure de rappel sur ce sujet. Malgré cela, on continue d’entendre les gens dans la rue, traiter l’homme Pétain dans le sens de la traitrise, de la collaboration, de la faiblesse... lui l’homme né en 1856, qui a connu les grandes guerres, les grandes batailles, l’homme qui a accepté de revenir au pouvoir à 84 ans après avoir refusé 5 ou 6 fois après que les laquets gauchistes aient déclaré la guerre à l’Allemagne alors qu’ils avaient une armée insuffisante et un service de renseignement déficitaire, lui qui a du assumer l’affront de devoir traiter avec l’occupant quand les autres avaient fui en Argentine, au Portugal ou en Angleterre, lui qu’on a frappé d’indignité nationale, lui le héros de Verdun, Maréchal de France, lui que les français adulaient...

    Un peuple qui traite ainsi ses héros mérite de se voir déclasser : France ! Quand te réveilleras-tu ?


  • En résumé :

    Pétain n’a fait qu’appliquer au "problème juif/nazi" une gestion des évènements catastrophiques connue depuis l’antiquité, formalisée par Louis-José Courbil dans les années 90, concernant la " médecine du soudain et de l’imprévu*. Celle des cas multiples, des situations d’exception où les personnels, les équipements, les délais ne suffisent jamais pour faire tout, pour faire à temps, pour faire bien", aussi appelée médecine de guerre, ou d’urgence.

    Raoul Favre définissait (1966) une catastrophe comme "un renversement destructeur et brutal de l’ordre pré-établi d’un ensemble naturel et humain, provoquant avec une soudaineté plus ou moins grande, non seulement des dégâts matériels immenses mais encore une masse de [victimes**]".

    Il est ignoble de prétendre qu’une personne en bute à une situation catastrophique et ne faisant pas le meilleur choix agirait par pure méchanceté, par "haine".
    Parfois, il n’y a pas de meilleur choix (je ne pense pas que la solution du suicide collectif consistant à attaquer l’Allemagne avec sa bite et son couteau soit vraiment la solution optimale...).

    Cette technique est celle du "triage des urgences". Il s’agit de trier, parmi les victimes, ceux qui ont la meilleur chance de survie. Le but est de minimiser le taux d’issues fatales. Si vous avez une meilleur solution, vous gênez pas...

    La même est appliquée en ce moment pour la gestion du risque Ebola, avec les nécessaires quarantaines, triages, analyses, prophylaxies, etc etc...
    Ce qui ne fait bien évidemment pas des patients infectés des "sous-hommes", des saloperies de la nature à éradiquer : c’est un problème que nous n’avons pas prévu, pour laquelle nous n’avons pas de remède, et que l’on doit gérer sans attendre L’improbable miracle. Le problème concerne des gens, mais ces gens ne peuvent être confondus totalement avec le problème dans lequel ils sont impliqués, et ceci vaut aussi pour le médecin.

    A ce que je sache, vous n’attaquez pas votre chirurgien en justice pour vous avoir ouvert le bide, pas plus que vous ne pouvez lui mettre votre appendicite sur le dos...
    Pétain, les députés, ou les citoyens français (Allemands non plus d’ailleurs, vu que c’était un coup d’état) n’ont pas élu Hitler, en 1932 ?

    * imprévu au sens où Pétain n’a jamais formé dans le projet de Vichy de projet de persécution des juifs, avant d’être poussé dans ce sens par l’Allemagne nazie. Le Vel d’hiv intervient 2 an APRES.

    ** dans le texte : "blessés".


  • Il ne pourra jamais y avoir de vrai débat sur ces questions tant que subsisteront des lois telle que la loi Gayssot en France etc..........


  • Impressionnant de précision pour un amateur d’Histoire. Il cite même dans le texte des témoins de l’époque. Il va donc aux sources comme un historien.

    C’est bien la preuve que rien ne remplace la volonté de se cultiver et de rechercher la vérité par soi même en allant aux textes. Au lieu de gober passivement des informations quel que soit le média en question.


  • Il faut voir aussi que Paxton est américain et écrit pour un public américain qui voit la guerre d’un point de vue morale avec le camp du bien et les autres représentant le mal qu’il a fallu anéantir. Le jeu de Vichy avec les nazis était vu comme une négociation avec le mal, mais depuis le 11 septembre leur regard commence à changer et les américains qui ont vu leur gouvernement abandonner des principes de bases (prison d’abu graib...) regardent cette période avec un peu plus de compréhension et d’humilité .


  • Merci agence info libre d’apporter confirmation des dires de Zemmour...

    Enfin grâce à vous tous , la France peut commencer un peu à respirer
    sereinement , toutes interventions ne sont pas négligeables face à ce
    matraquage de mensonge entretenu depuis au moins 40 ans .

    Merci à tous !


  • #998126

    Tous ces débats sur la politique juive du gouvernement français de 1940 à 1945 sont totalement ineptes et faussés par le fait que la loi du juif Fabius et de son esclave médiocre le communiste "gai-sot" interdit toute réflexion sereine et objective sur la réalité des faits qui se sont déroulés à cette époque .....
    Tous les commentaires sur ce sujet ne font qu’accréditer des thèses officielles obscures et infondées que la mafia abjecte qui domine tout l’Occident veut imposer comme on impose une croyance religieuse !


  • Clair précis incisif, on sent le bon avocat.

    Mais j’entende déjà les procureurs inquisiteurs appeler au Blasphème réclamant un stage mémoire.


  • Merci, à Maître Adrien, Abauzit, pour ce travail de qualité. Enquête à charge et à décharge, comme cela devrait se faire dans un Pays libre. Nous ne pouvons comprendre un fait historique,sans la liberté de pensée à travers d’hypothèses et de remise en cause naturelles, sur une histoire déclarée . Nous savons que l’histoire est écrite par les vainqueurs et que c’est jamais la vérité qui domine ... Surtout lorsque cette liberté est interdite arbitrairement par un académisme moral et politique. L’Histoire doit être contradictoire, c’est son rôle et sa grandeur. Cette période trouble et paradoxale (Voir Simon, Epstein). Ce désastre de 1940 est lié avant-tout, avec les artisans de la Paix, comme Aristide, Briand en autres et les partis politiques comme le PCF, la SFIO et les Radicaux, n’ont-ils pas été eux-aussi, responsables de cette défaite militaire française de 1940, avec les conséquences abjectes, qu’elles ont produites. Comme le dit très bien Maître Abauzit : " Qui pouvait s’opposer pendant cette période ? " Les résistants ... Ceux qui tuer un boche et en représailles faisaient tuer 10 martyrs ... En optant pour des généraux incapables et manipulables ( comme Gamelin) et une politique aveugle de la Paix, ces responsables politiques et militaires, ont contribué à désarmer socialement et militairement la France. Après le traité de Versailles, Foch et Clémenceau, avaient convenu que les Allemands reprendraient leur revanche ; d’autant que leur armée, était encore forte, de 4000 officiers et 100.000 soldats reconnus pour être de qualité. - Foch avait dit : "Dans 20 ans, ils remettront ça !" Le vieux soldat, ne s’était pas trompé. Précisons quand même ! que L’Angleterre et les Etats-Unis, ont pesé lourdement dans la conservation de cette capacité militaire allemande, ils craignaient les bolcheviks ! L’erreur a été politique, le traité était intenable. C’était la naissance d’un nouveau casus-belli et nous avons vu ...


  • C’est marrant, plus ils lancent des polémiques sur 39/45 plus les gens se re-documentent et plus la vérité est dévoilée ; limite ils font le boulot pour amener des pièces aux dossiers ! Leur arrogance les perdra.

     

  • Ca fait plaisir d’entendre Adrien Abauzit de nouveau sur ER !!
    Il est très fin et subtile intellectuellement, un futur grand cet Abauzit.


  • Cela faisait quelques temps que je défendais ces mêmes thèses à qui voulait bien m’entendre parce que j’ai lu Vichy et la Shoah à sa sortie. Toutes les personnes à qui je disais cela me prenait pour un révisionniste.
    D’ailleurs, je recommande à tous les excellents livres de Dominique Venner sur le sujet : Histoire critique de la résistance et Histoire de la collaboration. Ce sont deux gros pavés mais je n’ai rien trouvé de plus complet sur le sujet. À part peut-être Henri Amouroux mais là... C’est 8 volumes il me semble (mais c’est peut-être plus). Quasiment une encyclopédie. Bon courage !


  • Pourquoi parle-t-on toujours des Juifs comme les victimes suprêmes ??? !!J’en ai marre !!! Notre famille a été décimée à 90% par la guerre ! Ma Grand-mère d’Alsace (les Malgré Nous) d’une famille de 10 enfants a survécu ( et été déportée pour le STO) !!! Personne n’en parle ! Nous en sommes les perdants !! Ma famille a même caché des Juifs !

     

    • On devrait effectivement en parler un peu plus. Les Allemands ont quand même tué des milliers de Français pendant l’occupation. Avec certes l’aide de collabos notamment dans ma région, mais comme le disaient si bien le SS Pierre Paoli "Je ne suis pas Français, je suis Allemand".


  • Très intéressant. je crois même que c’est une organisation juive ’Union des Juifs de France) qui avait communiqué les listes de juifs en distinguant les nationaux des étrangers. j’avais lu cela dans un magazine d’histoire dans les années 70. personnellement il y a eu une branche Ashkénaze dans ma famille, vivant à paris et (grand-oncle) il n’a ni fait la guerre en 39/20alors qu’il avait 20 ans et n’a pas subit de persécutions. Je n’en ai jamais entendu parler. Ce fut une période très dur pour la majorité des français pour qui manger était un défi quotidien, Mon père mangeait souvent de la viande venant de l’équarissage. condamner un Pouvoir assumant des responsabilités dans des conditions particulièrement difficile est d’autant plus inacceptable que nos gouvernants actuels nous mettent en esclavage financier sans aucune contrainte. Tout en s’enrichissant alors qu’aucun membre du gouvernement de Vichy de l’a fait.

     

    • Il s’agit de L’ U.G.I.F. l’ancêtre du C.R.I.F. qui avait communiqué les listes de juifs en distinguant les nationaux des étrangers. Lire Maurice Rajsfus - Des Juifs Dans La Collaboration pour comprendre les implications et l’entente avec Vichy de cet organe politique dans la rafle du vel d’hiv !
      L’histoire doit être replacé dans son contexte afin de nuancer les propos et les jugements sur Vichy. Ne pas s’en servir à des fins idéologiques comme le font ceux là même qui instrumentalisent politiquement cette période, mais bien de rétablir des vérités essentiels !
      Il est plus que temps de briser les barreaux de cette prison dans laquelle on maintient tout un peuple afin de l’empêcher de se réaliser sans haine, sans peur ni honte !
      Une fois digéré, assumé, on aura je l’espère enfin l’occasion de guérir de ce mal qu’est la résignation pour ne pas dire cette longue dépression manichéiste qui nous empêche d’aller de l’avant en ces temps incertains !


  • Merci, très intéressant, je ne suis pas historien mais pour avoir vu la façon dont les médias mainstream traitent le régime de Vichy, j’ai la puce à l’oreille et je me dis que tout sujet historique traité avec Manichéisme est une arnaque intellectuel, je vous remercie donc de vos éclairages qui apportent une réserve et nous permettent de mieux comprendre l’histoire complexe de la France sous l’occupation.


  • Au fond, à travers le gouvernement de Vichy, la question qui nous est posé par la "doxa donneuse de leçons" est la suivante : en situation d’occupation, peut-on/doit-on négocier avec l’occupant ? Et bien évidemment, toujours selon la "doxa", la réponse semble évidente, c’est non. Il faut garder les mains propres et c’est à l’occupant de salir les siennes pour ses basses besognes. Bref, à chacun son rôle : l’occupant peut/doit occuper, détruire, tuer, humilier, opprimer... et, l’occupé peut/doit résister (au mieux), souffrir, se résigner et prier. Ce schéma simpliste, qui donne bonne conscience, gomme toutes les nuances, toute la complexité du monde réel. Et, paradoxalement, c’est justement de simples petits calculs arithmétiques qui nous renvoient à cette réalité complexe des hommes.


Afficher les commentaires suivants